Archive | 13/09/2015

Non A L’Accueil Des Migrants-Réfugiés.

non-invasion300 (1)

 Ce sont des immigrants !

Pourquoi je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés !

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés car l’idée que l’on m’impose une obligation d’accueil m’est insupportable.
Un accueil obligatoire correspond en effet à un billet de réquisition, comme le pratiquaient jadis les armées d’occupation.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés parce que les peuples européens n’ont pas été consultés sur cette décision :
ni par la voie des parlements nationaux ni par celle du référendum.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés parce que les hommes ne sont pas une marchandise que les gouvernements pourraient répartir à leur guise entre les pays européens.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés car la notion de réfugié est désormais vidée de son sens :
il ne s’agit plus de donner asile à des « individus » persécutés et dont on a sérieusement étudié le dossier, comme notre pays l’a toujours fait dans le passé, mais d’installer chez nous des populations qui nous sont étrangères et qui se pressent aux frontières de l’Europe.
Ces réfugiés sont en réalité des « immigrants ».

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés, qui réclament haut et fort comme un « droit » de s’installer en Europe dans le pays de leur choix, comme s’ils avaient une créance sur nous.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés parce que si l’on en accepte aujourd’hui 24 000 officiellement, que dirons-nous demain à ceux qui forceront à nouveau nos frontières au motif qu’ils veulent fuir leur pays d’origine ?

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés car ces derniers feraient mieux de défendre leur liberté les armes à la main dans leur propre pays, plutôt que de se réfugier en Europe.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés quand je lis que l’ »Etat Islamique » se félicite d’introduire avec eux, 4000 nouveaux « djihadistes » en Europe.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés pour que Madame Merkel redore à bon compte l’image dégradée de l’Allemagne , compte tenu de son comportement autiste dans la crise grecque et dans la gestion de l’euro.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés quand je vois qui m’impose de le faire : l’oligarchie politique occidentale et bruxelloise,
l’oligarchie médiatique,
les représentants des cultes et le patronat.
C’est-à-dire ceux qui se montrent incapables de défendre nos frontières et qui tolèrent ou organisent sciemment le grand remplacement des peuples européens.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés quand je vois que le patronat se réjouit déjà que ces migrants, main d’œuvre bon marché, vont venir sur notre marché de l’emploi.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés, parce que la sollicitude ostensible dont ils font l’objet sert à masquer l’indifférence de l’oligarchie vis-à-vis de nos concitoyens en situation précaire.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés quand je vois que ceux qui le préconisent se gardent bien, personnellement, d’assumer les conséquences de leurs déclarations :
par exemple en accueillant chez eux des migrants, alors qu’ils vivent tous, avec leurs familles, dans des zones protégées et sécurisées.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés quand je vois que les pays du Golfe, l’Arabie saoudite ou Israël refusent de le faire, alors qu’ils sont plus proches que nous.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés car les prétendues valeurs qu’invoquent les gouvernements ne servent qu’à désarmer moralement les européens pour les empêcher, et eux seuls, de préserver leurs frontières , leur identité et leur liberté.

Je n’accueillerai pas de migrants-réfugiés parce qu’enfin je ne suis pas cosmopolite , parce que je ne crois pas que l’Europe ait vocation à accueillir toute la misère du monde et parce que je me soucie d’abord de l’avenir de mes enfants, avant celui des Syriens, des Irakiens et des Erythréens.

Michel Geoffroy

http://www.polemia.com/  du 11/09/2015

Les Touristes Vont Fuir Avec Ce Maire.

hidalgo-accueil-clandestins300 (1)

Hidalgo fait du zèle !

Charlie Hebdo crache à la gueule des bobos à migrants.

Les demandes pour accueillir les clandestins affluent de toutes parts.

Ainsi à Metz, après l’appel au volontariat du maire socialiste qui anticipait avec un enthousiasme un peu hâtif l’accueil parmi ses administrés de quelques centaines de clandestins, avec « autant d’opportunités de rencontrer l’autre », ce sont finalement vingt-cinq bonnes âmes qui ont fait connaître leur désir de s’enrichir auprès de la mairie, le maire lui-même ayant prévu de montrer l’exemple en hébergeant un futur ingénieur dans sa propre chambre d’amis.

Une-Charlie-Hebdo-migrants

A Paris, à la demande trilingue d’Anne Hidalgo, ce sont des centaines de Parisiens en mal d’un exotisme ornemental dans leur living qui se sont empressés d’enjamber leur « Vélib » pour filer réclamer à la mairie leur « migrant » personnel, celui-ci leur permettant à coups de trémolos éplorés devant le visage béatement penché des bobos enamourés et remplis de condescendance sur l’objet de leur « mea culpa », de se payer une bonne conscience moyennant quelques repas et des draps propres.

Barbès et la Goutte d’Or ne leur suffisant plus, il leur faut du neuf aux bobos, du frais, du jeune « migrant » fuyant la guerre en laissant femme et enfants là-bas, tel « Ali Mohamed » Hussein qui « a laissé sa femme et une petite fille dans le sud de l’Irak, qu’il a fui à cause des miliciens », même si le sud de l’Irak n’est pas en guerre.

Sans oublier le truculent « Eric Cantona » qui lui aussi a fait savoir qu’il ne voulait pas passer à côté de cette opportunité de s’enrichir à l’Autre, tout en fustigeant la tiédeur des Français.
Enfin, reconnaissons-lui au moins de joindre son geste à sa parole.
Ce n’est pas comme « Guy Bedos » qui, sentant le vent du boulet migratoire, a préféré botter en touche en évoquant sa misère de ne posséder qu’une résidence secondaire en Corse.
Pour un peu, les « sans dents » se cotiseraient en chialant, dites donc.

Tous ces généreux hôtes bienfaiteurs, à l’esprit tout ce qu’il y a de chrétien, montrent à la face de tous à quel point ils sont « Charlie ».
Car il est évident que tous avaient dû, suite aux attentats de janvier, brandir leur petit panneau rédempteur « je suis Charlie » avec une fierté et une émotion très compréhensibles.

Et comme « Charlie Hebdo » n’oublie pas ceux qui l’ont soutenu de toute la mine bien taillée de leur crayon, le journal fait savoir en quelle haute estime il tient ces braves et généreuses personnes qui proposent aujourd’hui leur aide aux Soudanais, aux Syriens, aux Afghans et à tous les autres.

En effet, l’hebdomadaire que toute la bobosphère s’arrachait au début de l’année a décidé de rendre hommage à ces « Charlie » d’hier, à ceux qui ont défilé pour lui par millions et dont les plus généreux d’entre eux sont aujourd’hui caricaturés dans cette illustration d’eux assis dans leur fauteuil, buvant une canette de bière dans le confort douillet de leur foyer en exploitant leur nouvelle acquisition d’outre frontière, postée à quatre pattes sous leurs pieds en train de chercher sans doute un reliquat du panneau « je suis Charlie » qui aurait malencontreusement glissé sous le fauteuil…

Mais le propre d’un « Charlie » étant de continuer de sourire même quand on le roule ostensiblement dans la farine, nul doute que ces derniers en redemanderont.

Caroline Alamachère

http://ripostelaique.com/  du 12/09/2015

§§§§§§

La couverture que « Charlie Hebdo » n’osera jamais publier

Charliemigrants2

COUVERTURE DETOURNEE PAR RIPOSTE LAIQUE

Cela s’appelle l’arroseur arrosé…

Paul Le Poulpe

http://ripostelaique.com/  du 12/09/2015

 

 

Montpellier Voit D’abord Sa Sécurité !

liguemidicontreclandestins (1)

Montpellier dit Non !

la « Ligue du Midi » contre l’installation des clandestins !

Pseudo migrants,  faux réfugiés, vrais clandestins, Montpellier n’en veut pas !

Ce jeudi, en fin d’après-midi, la section de Montpellier de la « Ligue du Midi » a débarqué dans le quartier résidentiel Pompignane-Mermoz, proche du Lez, où un centre d’accueil pour migrants devrait ouvrir ses portes dans les prochains jours dans les locaux d’une résidence d’étudiants.Ce centre  sera installé dans les locaux du « Cedip » –327 rue du Moulin de Semalen derrière le lycée Mermoz-.
Le personnel, interrogé par les dirigeants de ‘la Ligue », a déclaré ne pas être au courant de ce projet.
Deux banderoles, dont l’une déclarait sans détour “Clandestins dehors”, ont été déployées provoquant de nombreuses interrogations des voisins et riverains.

Voici le texte du discours prononcé au mégaphone par un porte-parole de la Ligue du Midi :

“Alors que l’Europe connait actuellement une invasion migratoire sans précédent, la mairie de Montpellier et le préfet de l’Hérault ont annoncé cette semaine l’ouverture prochaine d’un centre d’accueil pour les immigrés clandestins à Montpellier qui devra accueillir 60 clandestins avant la fin de l’année, plusieurs centaines en 2016.

Face aux millions de clandestins qui prennent l’Europe d’assaut, nos dirigeants ne trouvent pas d’autres solution que de les accueillir à bras ouverts.
Incapables de donner du travail aux français, « ces incompétents » veulent désormais que nous donnions nos maisons pour accueillir toute la misère du monde…
misère dont ils sont d’ailleurs les principaux responsables.
La guerre en Libye déclenchée par Nicolas SarkÖzy et la désastreuse politique de François Hollande en Syrie ont entrainé le basculement de ces régions dans l’horreur du jihadisme sanglant de l’ »État Islamique ».

Refusant de voir son peuple disparaitre, submergé sous les assauts de l’immigration massive, « la Ligue du Midi » s’oppose fermement à ce que la ville de Montpellier et le préfet de l’Hérault accueillent « avec l’argent du contribuable » de faux réfugiés alors que tant de Français sont dans le besoin.
Nous exigeons que le projet de centre d’accueil dans les locaux du « Cedip » soit transformé en centre d’accueil pour les Français qui vivent dans la rue et de distribuer l’argent aux retraités dans la misère”.

En conclusion, le porte-parole de la Ligue du Midi invitait le préfet à accueillir les clandestins dans ses luxueux appartements de la Préfecture et exigeait  de poser, en bon démocrate qu’il doit être, la question sur l’accueil des migrants à la population par référendum.
Signalons que, retranchée derrière ses grilles, une Adjointe d’Education du Lycée Mermoz après avoir pris grossièrement à partie les manifestants a demandé l’intervention des forces de police (à quel titre ?) qui sont arrivées une fois que ce rassemblement, qui a duré une 1/2 heure, fut terminé.

Plus que jamais, défendons les nôtres avant les autres !”

Richard Roudier

http://ripostelaique.com/  du 12/09/2015

Quelle inconscience de situer ce centre d’accueil juste à côté d’un établissement scolaire fréquenté par NOS enfants !

Nos Frontières Doivent Être Protégées

europe (1)

Aucune Union Européenne

Y a-t-il encore un pilote dans l’avion à Berlin ?

Le ministre allemand des Transports « Alexander Dobrindt »  a dénoncé aujourd’hui « l’échec complet » de l’Union européenne à contrôler ses frontières extérieures face à l’afflux des migrants et réclamé des mesures « efficaces ».

« Des mesures efficaces sont à présent nécessaires pour stopper l’afflux » face à « l’échec complet de l’UE », dont « la protection des frontières extérieures ne fonctionne plus. »

a-t-il écrit dans un communiqué.
Selon lui, les « limites de capacité » d’accueil de l’Allemagne « sont atteintes » .

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/

Opinion de civilwarineurope

Y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental allemand ?
Il y a six jours à peine le grotesque vice-chancelier et ministre de l’Economie, « Sigmar Gabriel », fanfaronnait en expliquant à la télévision publique « ZDF » que l’Allemagne, forte de sa puissance économique, était en mesure d’accueillir un demi-million de clandestins par an à moyen terme :

« Je pense que nous pouvons certainement gérer un chiffre de l’ordre du demi-million pendant plusieurs années peut-être même plus »

(http://civilwarineurope.com/2015/09/08/toujours-plus-loin-dans-le-grand-remplacement-lallemagne-pourrait-accueillir-un-demi-million-de-clandestins-par-an/).
Voici maintenant qu’un ministre du gouvernement déclare exactement l’inverse.
La vérité c’est que les dirigeants allemands ne contrôlent plus rien.
Angela Merkel en ouvrant grandes les frontières avec un discours populiste annonçant que tous les clandestins étaient les bienvenus à envoyé un signal aux millions de candidats à l’exil au-delà de la Méditerranée.
Comme l’a résumé Eric Zemmour :

« Merkel a pris la responsabilité historique de détruire définitivement une Allemagne millénaire”.

(http://civilwarineurope.com/2015/09/12/eric-zemmour-video-merkel-a-pris-la-responsabilite-historique-de-detruire-definitivement-une-allemagne-millenaire/)
Il semble que certains commencent à ne plus vouloir suivre la chancelière sur ce chemin suicidaire.

Mais il est peut-être déjà trop tard.

http://civilwarineurope.com/  du 13/09/2015

Image de prévisualisation YouTube

Echauffourées à Hambourg

Cela Commence A Faire Beaucoup !!!

corruption300 (1)

Corruption à gauche… encore !

Pratiquement tous les élus accusés de malversation, quel que soit leur penchant politique, tiennent à peu près le même langage :

« Je suis soulagé d’être mis en examen.
Cela va me permettre de faire taire les rumeurs.
 »

Curieux !

Moi, ce qui me soulagerait, c’est de n’être pas mis en examen, de ne pas être accusé d’avoir mis la main dans le pot de confiture, de ne pas susciter des commentaires acrimonieux ou rigolards de ma concierge, d’avoir toujours été d’une probité telle, et reconnue, que l’ombre du soupçon ne puisse jamais l’écorner, et en un mot, d’être un citoyen honnête.

On ignore si le sénateur « Philippe Kaltenbach » est honnête ou pas.
Tout ce que nous savons, c’est que l’ex-maire de Clamart a été mis en examen en 2013 pour corruption passive – il aurait accepté de l’argent.
Sur le même banc se trouve son adjoint de l’époque, « Mohamed Abdelouahed », poursuivi, lui, pour corruption active – c’est lui qui aurait proposé la liasse de billets.
L’affaire était jugée vendredi.

Cela commence à faire beaucoup, dans la république irréprochable du président Hollande.
Les médias ont beau matraquer sur l’autre côté de l’échiquier politique, tout finit par se savoir : Beaucoup de gens de gauche se sont engouffrés avec gourmandise dans la brèche brillamment ouverte par Jérôme Cahuzac en mars 2013.
Le « parti-la-vertu » qui nous la joue la main sur le cœur, drapé dans une intégrité proclamée partout et en toutes occasions, sort assez amoché,
de ces coups à répétition,
de ces entorses à la morale élémentaire,
de ces pieds de nez à la droiture, ou même à la vérité.

Le sénateur que l’on jugeait vendredi possède un blog.
On y trouve les renseignements habituels de ce genre de publications :

« Moi en séance publique »,
« Moi en excellent gestionnaire » avec, en contre-chant
« Les élus d’à-côté sont des minables »,
« La commission Machin me donne raison »,
« Moi en souteneur patenté de l’excellent politique de cet excellent gouvernement », etc, etc…

En revanche, pas un mot sur l’affaire qui nous occupe aujourd’hui, pas le plus petit entrefilet sur le complot qui, selon lui, vise à l’abattre.
Selon le bon principe « Assez de paroles, des actes ! », monsieur ‘Kaltenbach’ a renoncé à se présenter aux dernières municipales, dans la ville dont il était pourtant l’édile depuis 14 ans.
Et l’âge n’y est probablement pour rien, le bonhomme n’a pas 50 ans.

Les peines possibles ne sont pas légères :
inéligibilité,
10 ans de prison,
150.000 euros d’amende.
Vendredi, le procureur a requis contre Monsieur  ’Kaltenbach’  deux ans de prison avec sursis et 20.000 euros d’amende, ce qui n’est pas rien, tout de même.
Evidemment, le sénateur affirme qu’il n’est pas corrompu.

Quand j’étais plus jeune on s’amusait, en cour de récré, avec cette phrase à prononcer le plus rapidement possible :

« Chaviro, rotentacha, chamipataro, robrulapatacha ».

Le sens caché – pareil dans « Je suis content d’être accusé… » – met du temps à apparaître :

« Chat vit rôt.
Rôt tenta chat.
Chat mit patte à rôt.
Rôt brûla patte à Chat. »

Et si Chat était monsieur « Kaltenbach », et Rôt, une liasse de billets ?

Yannik Chauvin
Docteur en droit

http://www.bvoltaire.fr/  du 13/09/2015

Tous Les Génocides Doivent Être Niés!

Genocide-Armenien

Honte à l’Etat d’Israël !

Reconnaissance du génocide des Arméniens !

Hier,  il y a cent ans exactement, le 12 septembre 1915, accostait à Port-Saïd en Egypte le cuirassé « Le Guichen » avec à son bord les rescapés Arméniens héros de l’un des très rares actes de résistance au génocide perpétré par les Turcs et par les Kurdes.

Environ cinq mille Arméniens, habitants de sept villages de la région d’Antioche, qui avaient choisi de désobéir à la soldatesque turque pour échapper à la déportation et au massacre s’étaient réfugiés sur un promontoire de la chaîne de l’Amanus, le mont Moïse, Jabal Moussa en arabe, Musa Dağı en turc.
Avec des fusils de fortune, la plupart à silex, qui suffisaient à peine à équiper la moitié des hommes, ils tinrent un siège de 53 jours.
Ils furent sauvés de justesse par la marine française qui faisait le blocus des côtes syriennes.
Ils embarquèrent le 10 septembre sur Le Guichen ainsi que sur un croiseur anglais appelé à la rescousse.

Cette épopée a été immortalisée par le célèbre roman de Franz Werfel « Les 40 jours du Musa DaghTous Les Génocides Doivent Être Niés!  dans JESUS », écrit pendant la montée du nazisme et publié à la fin de 1933.

« Le roman, inspiré par un fait réel, connut un immense retentissement.
Il ouvrait les yeux du monde sur le génocide arménien et établissait un lien entre ce dernier et l’idéologie nazie.
Interdit par Hitler (à la demande des Turcs), détruit au cours d’autodafés, le livre continua de circuler sous le manteau dans tous les ghettos où les juifs s’identifiaient aux résistants arméniens. »
(Extrait de la présentation de l’éditeur)

Un siècle après, l’Etat d’Israël s’obstine à ne pas reconnaître le génocide des Arméniens en raison de son alliance stratégique avec la Turquie et l’Azerbaïdjan.
Il y a quelque chose d’obscène dans cette alliance entre le premier génocideur non repenti du XXe siècle avec les victimes du deuxième génocide du même siècle.

On a pu espérer un changement de la politique israélienne après la participation de la Turquie à un acte de guerre contre Israël, l’envoi du « Mavi Marmara », bateau amiral de « la flottille pour Gaza ».
La reconnaissance du génocide a un temps été brandie par Israël comme une menace face à son allié turc qui exigeait une reddition.
Netanyahou a tenu bon jusqu’à ce que les Etats-Unis obligent Israël à rendre les armes en faisant publiquement amende honorable et en indemnisant le Grand Turc pour avoir résisté à son attaque.

La négation et l’impunité du génocide des Arméniens, et plus largement des Syriaques, des Assyriens et des Grecs pontiques, autrement dit la négation et l’impunité de la destruction des chrétiens d’Asie mineure ont ouvert la voie du génocide des juifs en Europe, autorisent aujourd’hui la destruction des chrétiens de la zone arabe de l’ex-Empire ottoman et favorisent le carnage qui s’annonce en Europe.
De la même façon la non-reconnaissance de ce génocide par Israël
permet cette honteuse alliance avec la Turquie et l’Azerbaïdjan.

Pascal Olivier

http://www.bvoltaire.fr/  du 13/09/2015

Les hommes sont vraiment compliqués !
Ils se font la guerre depuis la nuit des temps pour des motifs de prestige ou autre.
Quand un semblant de calme se dessine, il faut que les religions s’en mêlent et c’est reparti de plus belle.
Mais si tel génocide pour motif religieux ne doit pas être reconnu par le monde entier, tous les autres doivent être ignorés…au besoin niés !
Il y a eu des peuples entiers qui ont été massacrés, assez récemment encore, sans qu’on leur fasse tant de propagande.
Nos religions monothéistes occidentales sont morbides !

Le Réel Naufrage D’ Une Propagande !

U.E.noyee

Vous n’êtes pas les bienvenus !

« Libération » reconnaît que la photo d’Aylan a fait flop dans l’opinion française !

Les frontières de l’Europe craquent de toutes parts !

Les clandestins après avoir été des migrants sont des réfugiés.

L’Union européenne, « Maman » Merkel en tête avec ses selfies en compagnie des migrants, est derrière ce changement lexical.
Les hordes qui franchissent notre « limes »  »schengenien » et envahissent notre continent sont des réfugiés.
La machine à bons sentiments fonctionne à plein régime.

Elle permet à l’aide des sécrétions moralisantes de la caste qui dégoulinent,
sur les écrans de nos télévisions,
dans les colonnes des journaux,
– les interviews,
– les pétitions
de métamorphoser en héros de notre temps les couards qui étayent leur lâcheté – le refus de voir la réalité de cette immigration musulmane – par un appel à l’humanité.

Je préfère  »Robert Ménard » à ces 600 maires collabos répondant à l’appel de Cazeneuve pour  toucher 1000 € par migrant accueilli (les deniers de Judas sont toujours d’actualité !).

Image de prévisualisation YouTube

La Loi Doit Être Respectée

Quelques pays résistent :
La Hongrie, le Danemark.

Mais pour combien de temps ?

La préférence étrangère l’emporte partout.

Jusqu’ici un Etat devait assurer la protection de SES citoyens.
Aujourd’hui, les Etat européens « émasculés » avec leur consentement par Bruxelles refusent cette protection à leurs nationaux.
Les envahisseurs islamiques sont notre avenir, glapit « Maman » Merkel.
Et le petit gros mou de l’Elysée acquiesce.

Cependant, les Français semblent résister.

Le quotidien « Libération » est « obligé » de reconnaître que :

« En France, la mort d’Aylan n’a rien changé. »

(http://www.liberation.fr/politiques/2015/09/12/refugies-en-france-la-mort-d-aylan-n-a-rien-change_1380973)
C’est le titre qu’a choisi le journal de la « bobosphère » pour publier un sondage commandé à   »YouGov ».

Pas d’avant ni d’après-Aylan dans l’opinion française.

« Depuis que la photo du jeune Syrien a fait le tour du monde, début septembre, le regard sur les réfugiés semblait avoir évolué.
Du moins du côté de la classe politique, française et même européenne.
En revanche,
 déplore le journaleux, la population française ne semble pas avoir significativement changé d’opinion. »

En effet, l’évolution des résultats de deux enquêtes, la première avant le lourd épisode de propagande Aylan, la seconde après, avec à chaque fois la même question posée à un échantillon représentatif d’un peu plus de 1 000 personnes :
« La France doit-elle prendre exemple sur l’Allemagne, qui a renoncé à renvoyer les migrants syriens vers leur pays d’entrée dans l’UE, en matière d’accueil des réfugiés ? »
est très décevante.

Avant, 37 % des sondés y étaient favorables ;
après, 38 %.
Par contre le pourcentage de personnes défavorables est passé de 44 % à 49 %.

Le journaleux est dépité :

« La mort d’Aylan n’a-t-elle servi à rien en France ? »

Sous-entendu, tout le boulot que nous avons fait pour lessiver les cerveaux 24 heures sur 24 pour arriver à ça !

L’exemple de « Maman » Merkel n’est majoritaire dans pratiquement aucune catégorie de population :
les femmes y sont très défavorables (51 % contre 33 % de favorables) ;
les hommes aussi (47% contre 44%) !

Seuls les jeunes entre 18 à 24 ans sont à 49% pour un meilleur accueil des migrants, mais ils sont 38% à être contre alors qu’ils n’étaient que 22% avant la publication de la photo élaborée par la caste.

Enfin, toutes les catégories socio-professionnelles sont défavorables à un «modèle allemand» exporté en France.

Dans un autre contexte, « Jacques Ellul » dont la devise était « exister, c’est résister », a écrit:

« L’écœurante mollesse des bons sentiments fabrique des bourreaux à la chaîne car, ne vous y trompez pas, les bourreaux sont plein d’idéalisme et d’humanité.
C’est toujours au nom de l’humanisme et de l’humanité que se font les génocides. (…)
Crevez la panse de l’idéalisme.
Tordez le cou aux bons sentiments.
Videz les émotions les plus généreuses.
Faîtes exploser le message de l’humanisme.
Apprenez à regarder la vérité en face.  
»

(Lire davantage sur l’homme sur https://fr.wikipedia.org/wiki/’Jacques_Ellul’)

Les Français paraissent, pour l’instant, encore capables de regarder la vérité en face.

Ils sont réfractaires au matraquage sur l’accueil des migrants.

La photo choc a fait flop.

Encourageant !

Marcus Graven

 

http://ripostelaique.com/  du 13/09/2015

 

Image de prévisualisation YouTube

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43