FRIC, Politique

Cela Commence A Faire Beaucoup !!!

corruption300 (1)

Corruption à gauche… encore !

Pratiquement tous les élus accusés de malversation, quel que soit leur penchant politique, tiennent à peu près le même langage :

« Je suis soulagé d’être mis en examen.
Cela va me permettre de faire taire les rumeurs.
 »

Curieux !

Moi, ce qui me soulagerait, c’est de n’être pas mis en examen, de ne pas être accusé d’avoir mis la main dans le pot de confiture, de ne pas susciter des commentaires acrimonieux ou rigolards de ma concierge, d’avoir toujours été d’une probité telle, et reconnue, que l’ombre du soupçon ne puisse jamais l’écorner, et en un mot, d’être un citoyen honnête.

On ignore si le sénateur « Philippe Kaltenbach » est honnête ou pas.
Tout ce que nous savons, c’est que l’ex-maire de Clamart a été mis en examen en 2013 pour corruption passive – il aurait accepté de l’argent.
Sur le même banc se trouve son adjoint de l’époque, « Mohamed Abdelouahed », poursuivi, lui, pour corruption active – c’est lui qui aurait proposé la liasse de billets.
L’affaire était jugée vendredi.

Cela commence à faire beaucoup, dans la république irréprochable du président Hollande.
Les médias ont beau matraquer sur l’autre côté de l’échiquier politique, tout finit par se savoir : Beaucoup de gens de gauche se sont engouffrés avec gourmandise dans la brèche brillamment ouverte par Jérôme Cahuzac en mars 2013.
Le « parti-la-vertu » qui nous la joue la main sur le cœur, drapé dans une intégrité proclamée partout et en toutes occasions, sort assez amoché,
de ces coups à répétition,
de ces entorses à la morale élémentaire,
de ces pieds de nez à la droiture, ou même à la vérité.

Le sénateur que l’on jugeait vendredi possède un blog.
On y trouve les renseignements habituels de ce genre de publications :

« Moi en séance publique »,
« Moi en excellent gestionnaire » avec, en contre-chant
« Les élus d’à-côté sont des minables »,
« La commission Machin me donne raison »,
« Moi en souteneur patenté de l’excellent politique de cet excellent gouvernement », etc, etc…

En revanche, pas un mot sur l’affaire qui nous occupe aujourd’hui, pas le plus petit entrefilet sur le complot qui, selon lui, vise à l’abattre.
Selon le bon principe « Assez de paroles, des actes ! », monsieur ‘Kaltenbach’ a renoncé à se présenter aux dernières municipales, dans la ville dont il était pourtant l’édile depuis 14 ans.
Et l’âge n’y est probablement pour rien, le bonhomme n’a pas 50 ans.

Les peines possibles ne sont pas légères :
inéligibilité,
10 ans de prison,
150.000 euros d’amende.
Vendredi, le procureur a requis contre Monsieur  ’Kaltenbach’  deux ans de prison avec sursis et 20.000 euros d’amende, ce qui n’est pas rien, tout de même.
Evidemment, le sénateur affirme qu’il n’est pas corrompu.

Quand j’étais plus jeune on s’amusait, en cour de récré, avec cette phrase à prononcer le plus rapidement possible :

« Chaviro, rotentacha, chamipataro, robrulapatacha ».

Le sens caché – pareil dans « Je suis content d’être accusé… » – met du temps à apparaître :

« Chat vit rôt.
Rôt tenta chat.
Chat mit patte à rôt.
Rôt brûla patte à Chat. »

Et si Chat était monsieur « Kaltenbach », et Rôt, une liasse de billets ?

Yannik Chauvin
Docteur en droit

http://www.bvoltaire.fr/  du 13/09/2015

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43