Archive | 07/10/2015

Fait La Paire Avec La Garde Des Sots !

caseneuva

Une gifle magistrale !

 

Erdogan à Strasbourg : magistrale gifle d'Aymeric Chauprade à Cazeneuve

 

Il n’y a rien à ajouter.

Monsieur Chauprade a tout dit de l’horreur islamique,
et notamment turque en l’occurrence.

Tout de nos valeurs et lois qui sont bafouées avec la séparation hommes-femmes dans un de nos bâtiments, le Zénith de Strasbourg.

Tout de nos valeurs et lois qui sont bafouées avec un islamiste qui vient, à notre barbe, interdire aux immigrés turcs de s’assimiler, eux qui ont choisi de vivre en France.

Tout de nos valeurs et lois qui sont bafouées avec un chef d’Etat étranger qui vient nous reprocher de n’avoir pas élu des Turcs qui, pour lui obéir, ont refusé les droits et devoirs de la nationalité française.

Misérable Cazeneuve,
misérable Valls,
misérable Hollande…
Nous sommes chaque jour plus nombreux à vous haïr !

Christine Tasin

Le blog de Christine Tasin  du 07/10/2015

L’ Intrusion De L’ Alliance Atlantique !

echecs-strategie-6x3 (1)

Les Russes,
les meilleurs stratèges !

Pourquoi l’Occident souhaite-t-elle
la défaite des Russes en Syrie ?

La fermeté disproportionnée avec laquelle la Turquie a réagi à l’incursion d’un chasseur « Su-30″ dans l’espace aérien turc
-(une incursion d’à peine quelques secondes)-
laisse perplexe.
Cet incident a même provoqué une réunion d’urgence des ambassadeurs des États membres de l’Alliance atlantique, d’où il est sorti un communiqué particulièrement dur où figurent les expressions « condamnation ferme »,« danger extrême » et « attitude irresponsable ».
Ce n’est pas le ton que l’on emploie à l’égard d’une puissance étrangère avec qui l’on entend combattre un ennemi commun, même si cette entente est de circonstance.
Ce sont les propos d’un adversaire qui fait tout pour vous mettre des bâtons dans les roues.

Explications !

Russes et Occidentaux ont naturellement intérêt à éradiquer le cancer « Daech » avant qu’il ne se propage dans le Caucase et en Europe, c’est difficilement contestable.

En revanche, en Syrie, il est manifeste que ces deux puissances poursuivent des buts opposés.

Les Russes veulent garder « Bachar el-Assad », l’Occident veut s’en débarrasser.
Une opposition qui aurait pu être réconciliée – surtout au regard du péril que représente « l’État islamique » – si les deux parties jouaient franc-jeu, mais ce n’est pas le cas.
Si la Russie est parfaitement transparente dans ses motifs :
1) le clan « Assad » est l’allié des Russes, une alliance qui remonte à la guerre des Six-Jours et c’est à sa demande qu’elle intervient sur le théâtre d’opérations syrien.
2) il n’y a pas de commandant « Massoud » en Syrie, « Bachar » est la seule alternative aux islamistes radicaux,
l’argument ou plutôt l’alibi humanitaire des Occidentaux n’est que pure façade.
Comment peut-on encore ignorer en 2015 que, lorsqu’il s’agit de servir leurs intérêts stratégiques, les États-Unis n’ont que faire des droits de l’homme, une « realpolitik » ouvertement assumée lorsqu’en 1996 « Madeleine Albright », alors secrétaire d’État de « Bill Clinton », déclara sur « CBS News » que :

« la mort d’un demi-million d’enfants irakiens était un prix acceptable pour se débarrasser de « Saddam Hussein ». »

La véritable raison pour laquelle les États-Unis et leurs « alliés » veulent absolument se débarrasser du dictateur alaouite est aussi limpide que peu avouable, un cas d’école de géostratégie sur fond d’intérêts économiques :
Cette raison, c’est l’Iran.
L’Arabie saoudite, les émirats du Golfe et probablement Israël ont fait du départ d’ ‘Assad’ une condition « sine qua non » de la normalisation des relations avec le régime de Téhéran, une normalisation ardemment souhaitée par Barack Obama et qu’il souhaite conduire avant la fin de son mandat.
En d’autres termes, d’accord pour sortir l’Iran de son isolement, mais un Iran diplomatiquement affaibli et, pour cela, il faut d’abord éliminer son principal allié dans la région.

Tout cela, « Vladimir Poutine » ne le sait que trop, comme il n’ignore pas que l’Occident ne redoute rien plus qu’une victoire éclair de la Russie, même plus – ô scandale – que la chute de Damas aux mains de l’État islamique.
Pourquoi prendre des risques, alors ?
L’hypothèse la plus probable est qu’une fois la Syrie pacifiée, il acceptera de monnayer le départ de « Bachar el-Assad » contre un règlement à son profit de la question ukrainienne.
C’est un coup de poker.

Le risque est qu’entre-temps, l’Occident humilié se raidisse et commette l’impensable :
Qu’il entre en guerre ouvertement contre « Assad » et son allié russe à la faveur d’un incident de frontière savamment provoqué.

Christophe Servan

http://www.bvoltaire.fr/  du 07/10/2015

Gouverne-ment Traître A Son Peuple !

immigration (1)

EN FRANCE :
les « réfugiés » d’abord !

Quand il le veut bien, ce gouvernement est épatant…
Mieux : efficace, et tenant ses promesses.
Enfin ! pour ceux qui le valent bien, s’entend.
C’est-à-dire ces 24.000 réfugiés que la France veut accueillir, en attendant un nouvel arrivage de 6.000 personnes d’ici la fin de l’année prochaine.

Avec la mise en place d’un réseau d’un millier de villes volontaires, maisons et appartements sont déjà mis à disposition.
D’autres logements attendent encore quelques menus travaux de rafraîchissement, aux frais des contribuables il va de soi!

Évidemment, tout cela ne se fait pas à l’aveuglette et « Kléber Arhoul », préfet en charge des réfugiés, veille à ce qu’un rural ne soit pas abandonné en milieu urbain et vice versa. Mieux :
Le « MEDEF » fait circuler les « CVs » des migrants, afin de s’assurer que ces nouveaux arrivants trouvent au plus vite un emploi.

Efficacité, tel qu’écrit plus haut, mais également générosité.

Comme quoi lorsque l’État veut, l’État peut.

Simple petite question :
Pourquoi de tels trésors d’ingéniosité ne sont-ils pas déployés pour de simples Français ?

Car en matière de logements sociaux, nous apprend « Le Figaro », c’est près de deux millions de nos compatriotes qui sont toujours sur liste d’attente depuis des années…
Et encore, on vous épargne d’autres millions, millions de chômeurs, pour lesquels le moins qu’on puisse dire est que le « MEDEF » ne déploie pas une folle énergie…

Et, toujours pour parler de chiffres, 30 % de ces demandeurs d’asile qui arrivent via l’Allemagne ne seraient même pas syriens ou irakiens, puisque ne parlant pas un traître mot d’arabe.
Pour tout arranger, la moitié de ces derniers seraient de jeunes célibataires.

Soit des hommes parfaitement capables de prendre les armes pour défendre leur pays.

Comparaison n’est pas raison, mais durant la Seconde Guerre mondiale, les seuls Français ayant fui la France se sont réfugiés en Angleterre.
Mais pas pour y profiter des minimas sociaux ou y ouvrir un pub.
Tout simplement pour s’engager dans les « Forces Françaises Libres ».

On attend donc que le premier de ces « réfugiés » daigne s’engager dans cette armée française dont les soldats versent leur sang dans des guerres qui ne sont pas forcément les siennes, mais qui sont un peu les leurs, à ces migrants.

Il est à craindre qu’on n’ait pas fini d’attendre.

Nicolas Gauthier

http://www.bvoltaire.fr/  du 07/10/2015

Pendant ce temps, nos médias nous présentent des parents qui n’ont pas su surveiller leur progéniture partie djihadiste en Syrie et qui se disent maintenant victimes !
Victimes oui ! Du chaos amené par ces oligarques pour lesquels ils ont voté !
Il faut en finir avec le va et vient gauche droite, caniches des USA, retrouvons notre autonomie !

A Mauvais Maître, Mauvais Chauffeur !

Faouzi-Lamdaoui

La malédiction des domestiques.

« Faouzi Lamdaoui », chauffeur de François Hollande mis en examen ?

Du domestique ou du maître, qui est le patron ?
Vaste question, vieille d’avant « Molière » et son « Scapin », de « Guitry » et son « Désiré ».
Car le bougre en gilet rayé sait tout et n’ignore rien des petits secrets conjugaux inavouables aux affaires de plus haute importance.
Homme de l’ombre par excellence, il est dans l’ombre des grands de par sa simple fonction.

Comme nous ne sommes plus au temps des valets en livrée et des cochers de calèches, place aux simples chauffeurs…
Car derrière les vitres teintées des limousines de la République, il s’en passe aussi de belles. Dernière histoire en date ?
La mise en examen de « Faouzi Lamdaoui », chauffeur attitré de François Hollande des années durant, et aujourd’hui mis en examen pour « abus de biens sociaux ».
En soi, cela ne veut pas dire grand-chose, « mise en examen » ne rimant pas fatalement avec « culpabilité »…présomption d’innocence oblige, surtout en matière politique.

Il n’empêche qu’après une enquête préliminaire de cinq ans – Dieu que la justice est rapide en notre pays -, l’on n’en sait guère plus.
Si ce n’est ce qui est déjà « acté », pour reprendre le langage des cuistres :
Soit un « Faouzi Lamdaoui » éjecté par François Hollande depuis déjà belle lurette.
Alors que dans ses années d’eaux basses, le même « Faouzi Lamdaoui » lui tenait lieu d’homme à tout faire, portait sa serviette, devait probablement vérifier si sa cravate n’était pas trop de traviole et s’assurait que Ségolène ne croise pas Valérie de trop près lors de ces fameux « cinq à sept » ayant fait la renommée du défunt Félix Faure, tout en veillant que Julie se tienne à raisonnable distance.
On nous dit que, pour solde de tout compte, François Hollande lui aurait proposé un très subliminal strapontin de « conseiller à l’Égalité et la Diversité »…ce qui ne mange pas de pain, et encore moins de loukoum !

Et voilà notre « Faouzi Lamdaoui » qui rejoint l’interminable cohorte des domestiques tombés en disgrâce.
Tous ont plus ou moins voulu se venger, avec des bonheurs divers et un indéniable manque de résultats.

« Pierre Tourlier », vieux reître d’extrême droite et ancien de l’OAS, a conduit François Mitterrand depuis une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.
Dans ses mémoires, « Conduite à gauche », il nous dit les galipettes du vieux Florentin.
Mais sans jamais rien trahir.
Il ne s’est pas enrichi dans l’affaire.
C’est l’hypothèse haute.

Un autre qui ne s’est pas refait la cerise sur son boulot présidentiel, c’est « Jean-Claude Laumond », chauffeur de Jacques Chirac pendant un quart de siècle.
Tout au plus dresse-t-il un portrait assez modérément flatteur de la reine mère, « Bernadette », la madone des pièces jaunes ».
Mais lui, au moins, hormis quelques règlements de comptes personnels, ne semble pas avoir piqué dans la caisse.
C’est l’hypothèse moyenne.

L’hypothèse basse, c’est « Faouzi Lamdaoui ».
Lui aussi viré comme un malpropre, aurait-il profité de sa position privilégiée pour mettre un peu de beurre dans son couscous aux épinards, via des société à la comptabilité fonctionnant au doigt mouillé ?
La justice le dira ou ne le dira pas.

Comme le dit l’adage, « Qui veut perdre la foi fréquente son curé… ».
Et trop fréquenter François Hollande, homme n’ayant manifestement foi en rien, ça donne quoi ?
« Faouzi Lamdaoui », manifestement.

Et après l’adage, la morale :

Toujours se méfier des gueux trop longtemps humiliés.

Surtout par des donneurs de leçons de morale, et de gauche, de surcroît.

Nicolas Gauthier

http://www.bvoltaire.fr/  du 06/10/2015

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43