Archive | novembre 2015

Pourquoi Une 21eme COP A Paris ?

cop21

Pour enfumer encore
les  « sans dents » !

Le petit âge glaciaire

Pendant plus de 400 ans, du début du 15e siècle au milieu du 19e siècle, ce que l’on a baptisé « la petite période glaciaire » ou « petit âge glaciaire » régna sur l’Europe et sur l’Amérique du Nord.
Cette période fut marquée par un refroidissement important des hivers et par des étés courts.

Le froid s’abat sur la France

En 1693 et 1694, près de 1,7 millions de Français meurent, autant que durant la Première guerre mondiale.
Les 25 ans qui vont de 1690, à la mort de Louis XIV, constituent la face sombre du règne du Roi Soleil.
Les guerres s’enchaînent mais les pertes militaires ne sont rien à côté de la famine qui règne dans le pays.
Hivers glaciaux et été pluvieux plongent la France dans le désarroi.
Paysans et pauvres se lancent sur les routes, mendiant et espérant trouver en ville de la nourriture.
Pour ne pas mourir de faim, on cueille des glands et des fougères pour en faire une sorte de pain.
Mais, ces expédients meurtriers achèvent de tuer une population déjà affaiblie.
Les animaux meurent aussi car on ne peut plus les nourrir.
Les charognes de chiens, de chevaux et autres animaux sont consommées malgré leur état avancé de putréfaction.
Suicides et anthropophagie ne sont pas rares.
Durant l’été 1694, la chaleur accélère la décomposition des milliers de cadavres qui jonchent les routes.
Des épidémies, dont la typhoïde, se propagent.
L’hiver de 1709-1710 est également resté dans les mémoires.
Le vin a gelé jusque dans le verre du roi.
Le froid atteint -25°C en campagne.
Cet hiver a entraîné la mort de 200 000 à 300 000 personnes par le froid et la faim.

La mort blanche dans le monde

En Angleterre, la Tamise a été fréquemment prise par les glaces pendant ce refroidissement.
A partir de 1608, on y organise les « fêtes de la glace » sur les eaux gelées.
Mais, si en ville, les nobles et bourgeois s’en amusent, en campagne, les paysans meurent.
En Amérique du Nord, en 1816, la neige tomba en plein été.
Plusieurs vagues de froid venant de l’Arctique firent d’énormes dégâts.
La même année, il faisait 26,7°C à Williamstown (Massachusetts) le 5 juin.
Le 6 au matin, il ne faisait plus que 7,2°C et la température continua à chuter.
Le 7 juin, il neigea.

Les causes du petit âge glaciaire

En 1913, un météorologue américain établit un rapport entre le froid de 1816 et une série d’éruptions volcaniques, notamment celle du « Tambora » en Indonésie actuelle.
L’éruption de ce volcan en 1815 a été la plus importante de l’histoire.
Elle éjecta près de 200 milliards de tonnes de cendres dans la haute atmosphère.
La circulation de la poussière et des gaz entraîna dans le monde un changement climatique général.         L’année 1816 est connue comme « l’année sans été ».
En effet, le voile épais a suffit à arrêter une partie des rayons du soleil.

Plus récemment, les experts ont constaté que les périodes froides coïncident avec des périodes où les tâches solaires sont rares.
L’activité solaire semble être alors à son minimum.
Le Soleil connaît des cycles  réguliers tous les 11 ans en moyenne.
Le champ magnétique solaire est régit  par ce cycle de 11 ans.
A chaque nouveau cycle, les pôles magnétiques  s’inversent.
L’activité magnétique solaire a  pratiquement cessé entre 1645 et 1715.
Cet épisode est appelé « minimum de  Maunder ».

La Nasa a mis en évidence, en 2001, un rapport entre le « minimum de  Maunder » et le petit âge glaciaire.
Une autre théorie met en avant les cycles orbitaux.
Le climatologue « Milutin Milankovitch » identifia trois fluctuations cycliques pouvant agir sur le climat :
L’excentricité de l’orbite terrestre :
L’orbite terrestre passe du cercle à l’ellipse tous les 100 000 ans.
La distance du soleil à la Terre varie alors.
L’inclinaison de l’axe :
Il peut varier de 3° selon un cycle de 42 000 ans.
La précession des équinoxes :
Elle est due à la rotation de l’axe de la Terre selon un cycle de 25 800 ans.

Les dates que « Milutin Milankovitch » a obtenues coïncident avec les différents âges glaciaires.

Le réchauffement climatique actuel n’est pas uniquement dû à l’élévation du taux dans l’atmosphère des gaz à effet de serre.
N’oublions pas que la Terre ne fait que sortir du petit âge glaciaire.
Cependant, ces cycles ne doivent pas nous faire oublier nos responsabilités vis-à-vis des générations futures.

V. Battaglia (02.2005)
http://dinosoria.com/periode_glaciaire.htm  en février 2005

 

§§§§§§

Et Dans Trente Ans

Une « mini-période glaciaire » d’ici quinze ans ?

La Terre pourrait être confrontée à une mini-période glaciaire à partir de 2030 en raison de changements dans les cycles d’activité du soleil, estiment des scientifiques dans une étude publiée par la « Royal Astronomical Society » et relayée par plusieurs médias britanniques.

D’après ces scientifiques, l’activité solaire diminuera de 60% entre 2030 et 2040, entraînant une « mini-période glaciaire » similaire à celle qui avait touché la planète entre 1645 et 1715.
Lors de cette période, appelée le petit âge glaciaire, les hivers étaient particulièrement rigoureux et les étés très courts en Europe et en Amérique du Nord.

Le nouveau modèle scientifique est calculé d’après l’effet dynamo de deux couches de matière composant le soleil.

« Nous avons trouvé que deux vagues magnétiques ont pour origine deux différentes couches de matière à l’intérieur du soleil.
Elles ont toutes deux une fréquence d’environ onze années, même si elles sont légèrement différentes et sont parfois décalées.
Au cours du cycle, les vagues fluctuent entre les hémisphères nord et sud du soleil.
En combinant les effets des vagues et en les comparant avec les données réelles du cycle actuel du soleil, nos prévisions montrent une exactitude de 97% »
,

affirme le professeur « Valentina Zharkova », qui a présenté ses conclusions lors d’un meeting d’astronomie à Llandudno, au Pays de Galles.

http://www.7sur7.be  du 12/07/2015

Qui rassure et protège tout le peuple Français, si peu de temps après ce triste vendredi NOIR, quand tant de sécurité est monopolisée dans la région parisienne pour…oserais-je dire une utopie ?
Certes l’action humaine a son impact, relatif, mais nous sommes bien mal informés sur les conditions climatiques passées et même à venir.
Il fallait que notre président normal puisse se pavaner, aux frais, financiers et psychologiques, des contribuables dans ce joyau qui n’est pas le sien mais celui de toute une ancienne Nation meurtrie par de trop récents attentats !

Le Loup Turc Dans La Bergerie ?

istanbul

Aucune nation musulmane
en Union Européenne !

L’heure de démanteler la Turquie et de libérer Constantinople est venue !

La Turquie néo-islamiste de « Recep Tayyip Erdogan » a pourtant fort à faire occupée.
Son armée est engagée dans une « mission de pacification » du Kurdistan turc,
mène des opérations en Irak contre le PKK,
intervient dans le Nord de la Syrie
et doit, au surplus, assurer la garde de sa frontière avec ce pays.
Malgré cet engagement massif, la Turquie est également mobilisée à Chypre où elle occupe la moitié de cette île grecque orthodoxe.
Ankara mobilise aussi en permanence son aviation pour harceler la Grèce voisine, pourtant membre comme elle de l’Otan.

Engagée sur tous les fronts contre ses voisins et les populations kurdes qu’elle opprime, le gouvernement islamiste d’ »Erdogan » a décidé d’ajouter à la liste de ses ennemis la Fédération de Russie en abattant, le 24 novembre, un SU-24 en action au nord de la Syrie contre l’insurrection islamiste soutenue par Ankara.

L’acte de la Turquie est le fruit d’un plan d’ensemble impliquant certains éléments de l’Otan et la faction belliciste du gouvernement américain.
Cette coalition – qui s’étend également à l’Arabie Saoudite, au Qatar et à Israël – tente toujours de contrer la Russie en Syrie.
Et combat la politique d’apaisement de Barack Obama et de Vladimir Poutine, récemment rejoints par François Hollande, en tentant d’impliquer les états-membres de l’Otan par le soutien qu’ils seraient tenus d’apporter à la Turquie.

La destruction du SU-24 constitue provocation volontaire et planifiée visant à empêcher cette convergence les présidents américain et russe.
Et la Turquie a accepté d’être l’instrument de cette action de guerre contre la Russie.
Elle qui est impliquée, comme on le sait, dans le soutien actif à l’Etat Islamique, à Al Qaeda en Syrie en plus de l’Armée Syrienne Libre, inscrite dans la nébuleuse des Frères Musulmans à laquelle appartient l’AKP turque.

Un consensus émerge chez nos alliés russes.
Il porte sur la nécessité de démanteler la Turquie une fois pour toute.
Cela passe par la création d’un Kurdistan turc, rejoignant à terme celui de Syrie et d’Irak, mais aussi la restauration de la Grande Arménie chrétienne.
Les Arméniens ont un solde historique à régler avec les asiates musulmans qui sont à la tête du gouvernement turc pour avoir planifié et mis en oeuvre le génocide de leur peuple, il y a 100 ans exactement.

Nos camarades d’ « Aube Dorée », en Grèce, ont régulièrement réitéré leur demande légitime de récupérer la ville de Constantinople, conquise en 1453 par les barbares musulmans.
Avec la Thrace, l’actuelle ville d’Istanbul est la gardienne du Bosphore :
Les Russes, les Grecs et plus globalement, les Européens ont pour intérêt commun de reprendre la deuxième Rome, ancienne capitale de l’Empire Romain d’Orient et coeur de l’orthodoxie.

La libération de Chypre est également une nécessité urgente et constitue le prolongement de la libération de Constantinople.

La destruction de l’avion de combat russe constitue l’arrêt de mort du régime « d’Erdogan » comme de ce qu’il reste de l’empire ottoman.
Le projet de reconstitution de cet empire, pensé et mis en oeuvre par son ministre des Affaires Etrangères, « Ahmed Davutoglu », vient de prendre fin.

La Russie a d’ores et déjà entrepris d’isoler économiquement la Turquie, avant de procéder à son démantèlement.
Son statut de membre de l’Otan ne pourra empêcher la libération prochaine des Kurdes, non plus que la revanche des Arméniens et Grecs, mais aussi des Bulgares.

Le moment est venu d’écraser une bonne fois ce foyer de pestilence islamo-asiatique.

source : http://breizatao.com  du 30/11/2015

Image de prévisualisation YouTube

Boris Le Lay

Le djihadisme et ses maîtres se retournent contre leurs alliés du gouvernement français.
http://civilwarineurope.com  du 30/11/2015

 

Les Médias Politisés Par Les RipouxPs !

Cochons-socialistes

Liberté d’expression à quel prix ?

La Voix du Nord prend position contre « Marine Le Pen » !

Fait rarissime, le grand quotidien régional « La Voix du Nord » a pris position lundi contre une éventuelle élection de « Marine Le Pen » à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, provoquant l’indignation de la présidente du Front national.

« Pourquoi une victoire du FN nous inquiète », titre sur toute sa une « La Voix du Nord », à six jours du premier tour du scrutin.

« La région a-t-elle vraiment besoin du Front national? »,

s’interroge aussi « Nord Éclair ».

Les deux titres du groupe « La Voix du Nord » (« VDN ») publient la même double page.

Selon un sondage « BVA » publié dimanche, « Madame Le Pen » l’emporterait au second tour le 13 décembre, en cas de triangulaire comme en cas de duel.

À quelques heures d’un meeting de « Madame Le Pen » prévu lundi soir à Lille, « La Voix du Nord » expose ses arguments:

« Parce que nous ne portons pas les mêmes valeurs que le « FN »,
parce qu’il n’a pas l’expérience,
parce que la région est naturellement ouverte et pas repliée sur elle-même,
et parce qu’il menace la solidarité nordiste.
Un deuxième volet de l’enquête paraîtra mardi. »

« Une telle prise de position est exceptionnelle »,

a commenté « Christian Delporte », historien des médias.

« La presse quotidienne régionale, qui est par nature consensuelle et d’ordinaire très prudente, ne prend généralement pas position pour une élection nationale, et moins encore pour une élection locale ou régionale »

a-t-il dit à l’AFP.

Dans un éditorial, le directeur de la rédaction de « La VDN », « Jean-Michel Bretonnier », écrit qu’en cas de victoire du « FN » :

« les ferments de la division seront à l’œuvre, diffusés par un parti aux deux visages ».
« Il s’inscrit dans le jeu démocratique sans renoncer à sa radicalité… il adopte une posture +anti-établissement+ en profitant du système »
,

ajoute-t-il.

Cette initiative a reçu « l’approbation totale » de la direction générale du groupe, a indiqué « Monsieur Bretonnier ».
Début novembre, le grand patron nordiste « Bruno Bonduelle » avait déjà mis en garde contre « le repli sur soi » que signifierait selon lui une victoire de « Madame Le Pen ».

« J’ai le sentiment d’avoir fait mon métier de journaliste, qui est de rapporter des faits mais aussi de décrypter, d’aller au-delà des apparences »,

a déclaré « Monsieur Bretonnier » à « l’AFP ».
Il a rappelé que « La Voix du Nord », journal fondé à la Libération, était au départ « le nom d’un réseau de la Résistance », qui ne pouvait notamment cautionner les propos du cofondateur du « FN », « Jean-Marie Le Pen », sur l’Holocauste.

« Madame Le Pen » a jugé « profondément scandaleux » cette prise de position.

« C’est un tract pour le Parti socialiste »,

a-t-elle lancé.

Elle y a vu « la contrepartie des neuf millions de subventions qu’ils ont touchés du conseil régional socialiste sous cette mandature » (2010-2015).

Selon un communiqué du « FN » :

« La déconnexion de « La Voix du Nord » -assumant enfin un engagement et un parti pris que nous connaissions déjà- avec son lectorat, est gravissime de la part d’un média supposé exercer « un rôle d’information libre », qui plus est avec l’argent du contribuable ».

L’équipe de campagne de « Madame Le Pen » « prépare un référé devant le TGI de Lille en cas de non-parution » du droit de réponse adressé au journal.

De son côté, « La Voix du Nord » a répliqué que Madame Le Pen « fait un amalgame délibéré ».

« Ce n’est pas La Voix du Nord, mais la chaîne de télévision régionale « Wéo », dans laquelle notre groupe compte 34% du capital, qui reçoit 1,5 million d’euros par an d’aide à la production de programmes audiovisuels précis. »

La tête de liste PS, Pierre de Saintignon, a accusé la candidate du « FN » de « flagrant délit de mensonge sur presque tout ».

À l’autre bout de la France, dans la région Paca où là aussi le FN est en tête, le quotidien « La Provence » n’a « pas l’intention de prendre position dans le scrutin ».

« La Voix du Nord a fait un choix partisan, ce n’est pas notre choix »,

a expliqué à « l’AFP » le directeur des rédactions, « Jean-Michel Marcoul ».

source : AFP

http://actu.orange.fr/culture  du 30/11/2015

Premier Dimanche De L’ Avent.

creche A

Les crèches de Noël et la laïcité.

L’Association des maires de France (AMF) a publié, le 18 novembre 2015, un document intitulé :
« Laïcité : le vade-mecum de l’AMF » dans lequel on peut lire, notamment, la phrase suivante :

« La présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas, du point de vue de l’AMF, compatible avec la laïcité. »

Rappelons que « laïc » vient de l’adjectif grec « laïkos », employé dans un contexte religieux judéo-chrétien (« Clément d’Alexandrie » et « Aquila du Pont » interprétaient les récits de l’Ancien Testament).
En revanche, cet adjectif (grec) dérive d’un nom commun grec, « laos », qui s’applique au « peuple » dans le sens de « foule organisée, mais non politique » :
On peut ainsi parler d’une « foule de guerriers » (« Iliade » d’ »Homère ») aussi bien que d’une « foule de croyants » (« Septante »), mais il ne pourrait pas s’adapter à la « foule d’une cité » (cela s’appelle « dèmos ») ou à une « foule désorganisée, confuse » (cela s’appelle « homados »).
On peut enfin appliquer le nom « laos » à la « nation » (au sens où Homère, dans l’« Iliade », parle de « nation achéenne », c’est-à-dire grecque).

« Laos » désigne donc un groupe d’hommes unis par des valeurs communes, religieuses ou patriotiques.
N’oublions pas que les Grecs, et surtout les Romains, acceptaient toutes les religions pourvu que ces dernières reconnaissent Jupiter comme le dieu universel :
les juifs ont décrété que « Jupiter » était synonyme de Jéhovah et sont convenus avec les Romains qu’ils adoraient tous un Dieu omnipotent, c’est pourquoi ils cohabitaient globalement en bonne entente avec les Romains au Ier siècle.
En revanche, les chrétiens ont été persécutés parce qu’ils ne souhaitaient pas que l’on fasse d’amalgame…
Il était hors de question, pour eux, que les Romains les obligent à considérer qu’ils vénéraient un Dieu équivalent à Jupiter.

La laïcité, quant à elle, naît avec la IIIe République :
Il s’agit de considérer que l’État n’exerce pas de pouvoir religieux et que la religion n’exerce pas de pouvoir politique.
Cela signifie-t-il pour autant que l’État n’a aucune position religieuse ?
Ou tout au moins qu’il gomme entièrement toute trace historique de ses liens avec une religion ?
Non, au contraire :
L’État n’exerce pas un pouvoir religieux, cela signifie qu’il ne doit pas vérifier que tous les Français appliquent les dix commandements, qu’il ne doit pas obliger tous les Français à être chrétiens, mais cela ne signifie pas qu’il n’a pas une histoire commune avec la religion (chrétienne, en l’occurrence) ni qu’il s’empêche de marquer cette histoire par des gestes qui ont accompagné de nombreuses générations de Français, dont certains ont donné leur vie pour que nous les transmettions…

Quel sens Monsieur ’Baroin’, président de l’AMF, donne-t-il donc à la laïcité :
Ouverture d’esprit et richesse de notre histoire ou application étroite d’une mésinterprétation de la laïcité ?

Bertrand Dunouau

http://www.bvoltaire.fr  du 29/11/2015

Un Casse-Tête Pour Les Sans Dents.

 questions

On fait comment maintenant ?

Un état d’urgence qui interdit aux flics de faire leur boulot !

Suite aux événements fâcheux du 13 novembre perpétrés par des individus notoirement connus des services de police pour certains, et en liberté grâce aux bons soins des juges bobosgauchoscollabos à la botte de leur ministre qui préfère les noirs aux blancs, et par des « pauvres clandestins » récemment débarqués de Syrie (ou d’ailleurs, allez savoir d’où ils arrivent ces tarés… dans ces coins-là, il y en a partout…), et bien évidemment, gracieusement et obligatoirement acceptés sur notre territoire pour d’autres…

Notre « Grotoumou » national a pondu un état d’urgence light, comme seuls savent le faire des c… molles et des collabos….

Point de fermetures immédiates des mosquées comme il aurait fallu,

Point d’expulsions immédiates de clandestins ou de demandeurs d’asile déboutés,

Point d’arrêt immédiat d’accueil de ces migrants déserteurs,

Point de rappel sur la loi contre les signes ostentatoires religieux, etc…

Mais un foisonnement constant sur les chaînes d’Etat et les journaux d’Etat, de témoignages et d’interviews de « pauvres » musulmans qui se sentent terriblement stigmatisés et qui ont peur, et qui plus est photographiés ou filmés en tenue de combat…

Peur de prendre des tranches de jambons dans la figure sûrement…

Bref, RIEN… comme d’habitude !

Et pour ne pas être en reste, l’excellentissime « R2D2″ se fend d’une annonce réclamée à cor et à cri par les syndicats de police, à savoir :

Les policiers vont pouvoir garder leurs armes hors service….

Ouais génial !
Non content de les faire marner des heures et des heures sans récupérations, sans avantages, sans pauses repas, sans remerciements, ils vont devoir jouer aux shérifs même sur leur temps de repos…

Mais ce qu’il ne dit pas « R2D2″, ce sont les conditions imposées au policier.

D’abord sachez que le policier PEUT déjà garder son arme sur lui, sur son trajet domicile-travail et inversement.

Mais là, il fait plus fort, l’homme qui retire ses chaussures plus vite que son ombre.
Là, le policier qui veut garder son arme DOIT le demander par rapport, lequel sera dûment signé par le « big boss » du service dont il dépend.

Le motif invoqué :
comptabiliser les armes… mon cul oui !
Le vrai motif, c’est de savoir QUI a son arme, pour bien le fliquer !
Autre entourloupe :
le policier, qui, pris d’un fort élan patriotique, et qui veut protéger le citoyen au péril de sa vie en se promenant avec sa pétoire, n’a AUCUNE protection juridique.
Il a le DEVOIR de respecter les conditions de la légitime défense et il est responsable de son arme en tout lieu.
Ok, alors imaginons qu’un flic volontaire rentre chez lui en banlieue avec son flingue.
Dans le RER il se voit entourer et intimider par une troupe de « joyeuses chances pour la France » en goguette (qui savent d’un simple regard si vous êtes flic, soyez-en sûrs).

Scène 1 : le flic se fait tabasser et on lui pique son arme.
Il sera sévèrement puni pénalement, administrativement et pécuniairement.
(il devra rembourser son arme soit 5 000 euros, alors que l’objet en lui-même n’en vaut pas 1 000).
Scène 2 : le policier se bat et sort son arme.
S’il tire, il est cuit au niveau pénal, aucun juge ne lui fera le plaisir de le faire bénéficier de la légitime défense, bien au contraire, il va se faire lyncher, car c’est bien connu chez les juges, TOUS les policiers sont des rois du karaté, du « krav maga », et peuvent désarmer et neutraliser n’importe qui, donc il aurait dû pouvoir arrêter la bande sans faire usage de son arme.
En plus, ces jeunes venaient pour discuter, pas pour se battre.
Scène 3 : le policier sort en famille (et oui il a le droit parfois), et il est témoin de faits graves, tabassage, viol, braquage, voiture avec des individus louches à bord.
Il vaut mieux pour lui qu’il passe son chemin, parce que rien de ce qu’il fera ne lui sera pardonné.

En fait, une fois de plus, le soi-disant ministre de l’Intérieur ne fait rien et ne permet pas aux policiers de protéger efficacement la population, alors qu’en temps de guerre, puisque nous y sommes, certains articles du code pénal devraient disparaître pour les forces de l’ordre.

Et c’est ainsi que rien ne change, et c’est comme ça qu’ils prennent encore les gens pour des cons et les flics pour des pantins… je sais il y en a… mais pas tous.

Bon, moi j’ai choisi de garder mon arme.
Pas sûr qu’en rentrant chez moi j’y laisse mes cartouches administratives, trop facile à pister.

Et au passage, une petite anecdote.
Vous vous rappelez mon article sur la venue de tata « Taubi » à Rennes ?
Et bien sachez que la maire de cette ville, qui s’appelle « Nathalie Appere », a alloué la somme de 15 000 euros à cette sauterie socialiste pris sur le budget de la ville, bien sûr.

Ben oui quoi, c’était les 90 ans de la Ligue de l’enseignement (dont le président est candidat socialiste), et pour les anniversaires, et bien la ville prévoit ce genre de subventions.

Super, à mon prochain anniversaire, j’irai voir cette dame pour lui demander une petite enveloppe.

Hugh !

Geronimo

http://ripostelaique.com  du 26/11/2015

La « neuve case » aura sans doute pensé, en bon islamolâtre qu’il est, à une scène 4 :
le policier est musulman pratiquant… vous me suivez ?

Le Blog De Christine Tasin ? ? ?

censurea

Et notre liberté d’expression
bien Française ?

Depuis quatre jours, à l’adresse christinetasin.over-blog.fr, mes lecteurs ont la surprise de trouver un message d’erreur 404 « la page que vous avez demandée n’a pas été trouvée »

J’ai multiplié les courriels aux différentes adresses d’ »over-blog » que j’ai pu trouver, en vain.
J’en déduis que, pour une raison inconnue, « over-blog » a supprimé mon blog personnel, ouvert il y a près de 9 ans.

Faut-il y voir un rapport avec les attentats du 13 novembre dernier ?
Certains ont-ils pris le mors aux dents de constater que je persistais – et persiste toujours – à accuser l’islam ?
Certaines plaintes ont-elles été plus efficaces que les précédentes ?
Parce que, bien évidemment,  il y en a eu des dénonciations calomnieuses !
Mais cela n’avait jamais été pris au sérieux par les responsables d’ »over-blog »…

Les propriétaires ont changé en 2014.

« Over-blog », racheté par le groupe « Webedia »,  est devenu une machine à gagner des sous.
Ils proposent deux formules, la gratuité avec des blogs infestés de publicité, et une offre premium, payante, dont les abonnés sont les seuls à être considérés, à avoir le droit d’appeler pour signaler un problème.
Je n’ai pas pris la peine de passer au stade premium dans la mesure où je me consacre à « Résistance républicaine » et à son site, me contentant de mettre en double sur mon blog les articles publiés sur « RR », pour mes plus vieux lecteurs persistant à rester sur over-blog.
Il y en avait encore quelques milliers chaque jour, j’ignore  s’ils auront l’idée de venir sur « Résistance républicaine » dorénavant…

Cette disparition pose trois problèmes.

Le premier c’est que cela puisse arriver, sans prévenir, sans explication… du fait d’over-blog ?
Du fait d’un juge
comme ce fut le cas pour Minurne il y a un an ou Révolte en Europe l’été dernier ? Nul ne le sait puisque je n’ai reçu aucune notification officielle.

Le second c’est que je perds, de fait, 9 années d’archives, ce qui n’est pas très grave pour les dernières années puisque j’en possède le double sur « RR », mais entre 2007 et 2012, j’ai écrit essentiellement sur mon blog, postant seulement quelques articles de temps à autre sur « Résistance républicaine » ou « Riposte laïque ».
Il m’arrivait régulièrement d’utiliser ces archives qui représentent un travail et une source d’informations considérables en renvoyant mes lecteurs à d’anciens articles…
Cela ne sera plus possible…

Le troisième c’est que, plus que jamais, la critique de l’islam est interdite et  criminalisée au moment où les faits, terribles, cruels et révoltants, montrent à quel point nous avons raison de tirer la sonnette d’alarme.

Ainsi avance Anastasie en la France hollandesque.

Quelques jours après les attentats qui montrent à quel point le combat que nous menons est juste et justifié, les islamophiles -islamolâtres- collabos de notre gouvernement, de facebook ou des medias sont à l’oeuvre…
Ils n’ont rien compris, ils ne comprendront rien.
A nous de continuer d’informer et d’ouvrir les yeux  sans nous décourager.
Par tous les moyens possibles.

Et puis, en 40, il n’y avait ni Internet ni les smarphones,
mais ils ont réussi à communiquer…

On les aura !

Christine Tasin

http://ripostelaique.com/ils-ont-ferme-le-blog-de-christine-tasin-sans-le-moindre-avertissement.html  du 20/11/2015

Par contre les vidéos salafistes et islamistes continuent à proliférer sur NOTRE toile !
Nos gouvernants sont bien perfides… ils ont continué à agir dans l’intérêt de leurs campagnes électorales !
Mettez le brouillon de vos articles sur clé USB avant de les envoyer sur la toile, vous en garderez ainsi la trace.
Non à la dictature mondialiste programmée même sur la toile.
Il serait à souhaiter que toutes les connexions tombent en panne !
Quels seraient les premiers dans la dèche ?
Les lobotomiseurs ou les sans dents ?

Vous Faites Honte Aux Sans Dents !

F.HOL ebahi

Un constat d’échec
collectif sans nuances !

De Giscard on retiendra la loi sur l’IVG,
les premiers déficits budgétaires,
l’apparition du chômage de masse
et l’émergence de l’immigration
mais aussi de l’insécurité.

De Mitterrand on retiendra la suppression de la peine de mort,
la pagaille économique,
le développement continu de l’immigration
mais aussi celui de l’insécurité.

De Chirac on retiendra la suppression du service militaire,
l’explosion des déficits,
la poursuite  de l’immigration
– et l’insécurité totale.

De Sarkozy nous ne retiendrons rien
sinon l’accélération de tous les déséquilibres,
une immigration toujours plus forte
– et une insécurité persistante.

De vous, Monsieur Hollande, nous retiendrons la loi sur le mariage pour tous,
– les déficits et le chômage devenus endémiques,
– la sacralisation de l’immigration
– et le paroxysme de l’insécurité.

À vous cinq, vous avez mis quarante ans à écrire l’histoire tragique de la France moderne, mais l’histoire n’attendra pas autant pour vous juger.

Émile de Girardin disait que gouverner, c’est prévoir.
Faute de n’avoir rien su prévoir,
vous n’avez  prévenu aucune dérive,
vous avez donc été incapables de gouverner.

Durant ces 40 années d’errance, une voix, d’abord faible et peu écoutée, vous a pourtant alertés sur vos aveuglements naïfs ou vos déterminations coupables en faveur d’une immigration incontrôlée, massive et croissante.
Cette voix s’est fortifiée avec l’escalade suicidaire.
Elle s’est trouvée étayée par la confirmation des menaces et des passages à l’acte.

Cette voix était celle du Front National.

Aujourd’hui, devant l’horreur, face au fait accompli, vous tentez de suivre, incomplètement et maladroitement les mesures qu’il recommande depuis 40 ans.
Incomplètement, car vous feignez de ralentir les mouvements migratoires alors qu’il faudrait les stopper, voire inverser la cadence…

Maladroitement, car vous agissez sans stratégie ni objectif défini.
Votre vérité d’un jour n’est jamais la même que celle du lendemain.
Votre Premier ministre, espèce de chambellan aux aguets, ne vous aide guère puisque, loin d’être votre allié, il jalouse votre place.
Pour diriger les hommes, il faut être maître de soi-même, dit-on.
Or, votre comportement, imprécis et instable, rend l’atmosphère de nos compatriotes très anxiogène et son avenir illisible.

Mais vous êtes, aussi, infiniment perfide.
En janvier dernier, alors que notre pays se trouvait endeuillé par les meurtres barbares, votre tactique fut celle de la corde sensible :
l’apitoiement pitoyable et l’appel fallacieux à l’unité nationale, autour de vous, bien sûr.

Aujourd’hui, vous avez remis le couvert de façon déplorable.
Aujourd’hui encore, votre appel ne trompe pas grand monde.
Il résonne en creux au plan national, comme celui que vous avez lancé au plan international pour une coalition qui, finalement, ne se fera pas.

Vous agissez comme un joueur aux abois et non comme un chef d’État.

À n’en pas douter, la consultation prochaine résonnera pour vous comme le désaveu sans nuances de tous les français.

Jean-Jacques Fifre

http://www.bvoltaire.fr  du 28/11/2015

Les USA Profitent Et L’ UE Ecope !

moscou-neige

Les sanctions antirusses
sont inutiles, l’ont toujours été !

Les sanctions antirusses imposées par Washington coûtent des milliards d’euros à l’Europe tandis que les Américains intensifient le volume de leurs échanges économiques avec Moscou.

L’écrivain français et spécialiste de la Russie, « Pierre Lorrain », a dévoilé sur l’antenne de France 24, le 26 novembre, la face obscure et les intentions cachées de la Maison Blanche dans sa politique des sanctions antirusses :

« Je crois que les Etats-Unis ont sous-estimé « Vladimir Poutine ».
En tous cas, ils ont sous-estimé les capacités de réaction de la Russie.
Mais d’un autre côté, il ne faut pas se leurrer :
Les sanctions contre la Russie ont fait perdre à l’Europe occidentale, à l’Union européenne, pratiquement 20% des échanges.
Les échanges entre la Russie et les Etats-Unis ont progressé de 7% pendant la même période malgré les sanctions.
C’est-à-dire, que nous, nous appliquons des sanctions et nous souffrons à cause des sanctions.
Les Américains appliquent des sanctions mais ils gagnent de l’argent »,

estime « Pierre Lorrain ».

Ce dernier souligne que,  de toute façon,  la Russie ne profite pas non plus des sanctions imposées à son encontre.
Cependant, l’expert se pose la question de savoir pourquoi la Russie et l’Union européenne sont les seules à en souffrir, alors que les Etats-Unis en profitent.

Toutefois, étant donné la place qu’occupe la Russie sur la scène internationale :

« On ne peut pas régler des affaires internationales sans la Russie.
C’est un peu absurde.
La Russie est un acteur majeur.
Elle l’a démontré en facilitant beaucoup d’avancées.
Notamment en Iran, par exemple, récemment »,

met en évidence Monsieur « Lorrain ».

« Donc, stigmatiser la Russie pour des impératifs de politique intérieure américaine, ça se comprend peut-être à Washington…

beaucoup moins en Europe »,

conclut-il.

source : http://fr.sputniknews.com

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 28/11/2015

Les Faits Contre La Propagande !

qui

 Une autre voix de la liberté !

« Ernst Zundel » à l’époque où il vivait encore au Canada  s’est vu offrir une aide juridique par un Juif de France, dans son combat de 9 ans contre la justice canadienne.

Image de prévisualisation YouTube

Rencontre avec « Ernst Zundel »

 

Transcription en Français

Je suis « Ernst Zundel », président des Éditions « Samisdat » de Toronto, dans l’Ontario au Canada.
Je suis aussi l’homme derrière la voix de la radio et des programmes télé Liberté.
Je suis un activiste politique et un révisionniste de l’Holocauste depuis de longues années.
Et mes ennemis n’ont pas aimé que je dise la vérité.
Donc, ils ont fait les yeux doux aux autorités et ont essayé d’utiliser des voix légales supplémentaires
pour me faire bannir de la poste. Oui, vous avez bien entendu, bannir de la poste.
Et ils y sont parvenus.

Un politicien déterminé et arriviste a signé un ordre m’interdisant l’accès à la poste au Canada.

J’ai fait appel de cette interdiction.
Et vous devez savoir ce que cela signifie quand vous ne pouvez plus recevoir ou envoyer quoique ce soit par la poste :
Vous ne pouvez pas recevoir vos factures d’électricité, vos factures de téléphone, vos assurances, vos impôts. C’est une chose incroyablement difficile à vivre si on vous
empêche de recevoir votre courrier.
C’est vraiment très gênant dans la vie de tous les jours et pour vos affaires.
Dans ces conditions et à notre époque, vous ne pouvez virtuellement pas poursuivre vos affaires.
Néanmoins, j’ai survécu à une année de bannissement de la poste.
Je me suis battu contre l’interdit postal, en utilisant de l’aide judiciaire compétente, et tous les documents que je pouvais utiliser et finalement j’ai triomphé dans le plus long procès de la poste de l’histoire du Canada.

J’ai gagné.

Puis vint l’indignation ultime.
Le gouvernement du Canada n’a pas communiqué les 16 pages du jugement de ma propre affaire, ils m’ont simplement dit :

« Vous pouvez à nouveau utiliser la poste. »

Je n’ai jamais pu voir ce jugement et ce fut une lutte de 9 ans en vertu de la loi sur la liberté de l’information, jusqu’à ce qu’après neuf ans, j’ai enfin vu le document, mais ils refusaient toujours de m’en donner une copie, j’ai dû envoyer mon avocat au bureau général de la poste avec son ordinateur et elle a dû retaper les 16 pages de la décision du tribunal.

C’est ça la démocratie en 1993 au Canada.

Pendant mes problèmes légaux avec la poste, un homme d’un endroit improbable et au parcours improbable, est venu à mon secours, c’était un Juif – pas un Juif canadien – c’était un Juif français.
Depuis la France si lointaine, un homme qui se nomme le professeur « Roger Dommergue Polacco de Menasce » – oui c’est son nom, un long nom – mais communément appelé « Professeur Dommergue », est venu à mon secours.
Il m’a fait une magnifique cassette audio de 90 minutes et une petite brochure, une déclaration écrite sous serment pour ma défense, que nous avons utilisée à Ottawa.
Et enfin – car j’étais traîné devant les tribunaux pendant tant d’années, je n’avais pas le droit de voyager, le gouvernement allemand m’a privé de passeport durant six années, je ne pouvais pas quitter le Canada – dans la fin des années 80, j’ai pris un avion pour la France, loué une voiture, je suis allé avec un ami chez ce monsieur, serré sa main et l’ai sincèrement remercié d’être venu à mon secours, moi, l’Allemand.
Et à l’occasion de cette visite, nous avons réalisé une interview filmée.

Et me voici donc en France, avec le « Professeur Dommergue »".

Je suis en France avec le « Professeur Dommergue ».

« Professeur Dommergue », qui êtes-vous ?

J’ai enseigné pendant 40 ans, dans des collèges et universités français, je suis Juif du côté de ma mère, donc entièrement Juif, car vous savez qu’il n’y a pas de demi-Juif, car la judéité est entièrement héritée de la mère, pas du père et je fais partie d’une très importante famille juive du côté de ma mère et mon unique passion, mis à part le piano, c’est la vérité.
C’est la raison pour laquelle, en plus de la façon dont mes congénères vous traitent, je ne veux pas prendre part à ce véritable mensonge absolu, car j’ai étudié l’affaire « Faurisson » ces sept dernières années et je sais que, par exemple, cette histoire d’Holocauste est entièrement fausse.

C’est très facile à voir.
C’est un problème technique et arithmétique.

Qui pourrait être résolu par un collégien.

Et les chimistes savent qu’on ne peut pas gazer des gens avec de l’acide cyanhydrique, 1 000 ou 2 000 personnes à la fois.
On le sait très bien.
Et même un journal américain juif très connu, disait qu’il y avait 3,3 millions de Juifs en Europe occupée en 1942, donc, je ne vois pas comment ils ont pu tuer 6 millions de Juifs, quand il n’y en avait que 3 millions.
Je pense que n’importe qui peut voir ça !

 Donc selon vous c’est une question de logique vs illogisme ?

Vérité logique, bien sûr.

Ou les faits vs la propagande…

Oui, les faits vs la propagande.
Je déteste la propagande !
Vous savez, si ma propre mère me disait de tels non-sens, je lui dirais :

« Maman, va au lit, laisse-moi tranquille. »

Je le dis à mes congénères, même s’ils sont milliardaires, je n’ai rien à faire des millionnaires, la vérité seule m’intéresse, c’est tout.
S’ils veulent continuer à maintenir les mensonges avec leurs millions, qu’ils le fassent,
mais je ne peux pas être d’accord avec ça.

Donc, vous n’êtes pas seulement Professeur, à la longue carrière, mais vous étiez aussi dans la résistance durant la guerre ?

Non, pas exactement, car j’étais trop jeune, mais je me suis engagé en 1944.
La guerre finit en 1945 et j’étais dans l’armée en 1944, et bien sûr comme beaucoup de gens, je croyais que Hitler était un vrai monstre.
Mais depuis que j’ai étudié ce qui s’est passé sous le régime « nazi », quand on voit ce qu’Hitler voulait faire et ce qu’il a dit dans ses livres - tout le monde peut lire Mein Kampf ou peut lire « Le Mythe du 20ème Siècle » de [Alfred] Rosenberg.
Tout le monde peut aussi apprendre ce qui s’est passé ces cinquante dernières années, et Hitler n’a absolument rien à voir là-dedans, puisque le « nazisme » est mort maintenant depuis 50 ans.

Donc ils peuvent apprendre ce qui s’est passé.
Et ce qui s’est passé, je l’ai dit dans ma conférence.

C’est absolument incroyable.

Et au sommet de tout ça, vous avez les Juifs, enfin, ce qu’ils appellent les « Juifs », parce que vous voyez que je mets ce mot entre guillemets, parce que « Juif » ne signifie rien pour moi.
Car les vrais Juifs sont ceux qui ont la foi en leurs règles religieuses, dans le livre saint que l’on appelle la Torah.
Mais je n’ai jamais vu dans la Torah  que la façon dont ils utilisent l’argent est saint, je n’ai jamais vu dans la Torah que la bombe atomique (Oppenheimer) était sainte, je n’ai jamais vu dans la Torah que la psychologie freudienne était sainte et que Marx avec ses 150 millions de morts étaient saints.
Donc… et Picasso était Juif aussi, – tout du moins, il est circoncis – ces tableaux n’ont rien à voir avec l’art, c’est bidon, Picasso l’a dit lui-même, je le cite et c’était très sincère…

[C'est ce qu'il a dit] à Papini…

Oui, à Papini, quand il lui a écrit…

Donc, tous ces gens sont tout ce que vous voulez, sauf Juifs.

Pour moi ils ne sont que…

Si vous les jugez selon les critères d’une prostituée.

C’est exact.
Selon moi les Juifs…
Vous pouvez dire que vous êtes catholique, mais si vous n’allez pas à l’église,
si vous ne pratiquez pas le catéchisme, vous êtes ce que vous voulez, vous êtes peut-être baptisé, mais vous n’êtes rien, vous n’êtes pas catholique, vous êtes peut-être Français, mais vous n’êtes pas catholique.

Tous ces gens qui se prétendent « Juifs », ne le sont absolument pas.
Ils sont juste des gangsters, des gangsters internationaux.

En tant qu’Allemand, vous avez dit une chose qui m’intéresse.
À un moment donné vous avez dit que vous pensiez que Hitler était un monstre et maintenant…
Vous avez étudié ses propres écrits…

Je vous l’ai dit, j’ai étudié ses livres, qui étaient très expressif sur le « nazisme », c’est à dire « Mein Kampf », j’ai étudié « Le Mythe du 20ème Siècle » de Rosenberg, j’ai etudié ce qui s’est passé durant la guerre et plus particulièrement ce que Hitler a VÉRITABLEMENT FAIT !
Ce qui est caché.

On ne nous a pas donné cette information.
Ce qu’il a fait en Allemagne, n’est-ce pas.
Et la seule chose que nous savons à propos de Hitler, c’est qu’il a tué 6 millions de Juifs qui n’ont jamais existé, dans des « chambres à gaz » que personne n’a jamais vues.
C’est la seule chose que les gens connaissent sur Hitler.

Mais si les gens savaient ce qu’il a réellement fait en Allemagne…
S’ils veulent en savoir plus sur Hitler…
Vous savez, ce qui leur ouvrirait vraiment les yeux, serait de regarder ce qui se passe depuis que Hitler n’est plus là, je veux dire depuis ces 50 dernières années, depuis 1945.
Depuis 1945, le « nazisme » est mort.
Que s’est-il passé ?
Est-ce que la victoire de ces gens, qui ont gagné la guerre, nous a apporté le paradis démocratique qu’il était supposé nous apporter à la fin de ces « soi-disant » horreurs que Hitler aurait commises ?
Quand vous avez étudié tout cela, vous réalisez que vous avez été totalement trompés.

Professeur Dommergue, vous êtes professeur en psychologie ?

Je ne suis pas professeur en psychologie, en fait j’enseignais l’Anglais.
Mais, j’ai un diplôme de médecine en psycho-endocrinologie, j’étais extrêmement intéressé par le comportement humain, en psychologie, sur la base de l’endocrinologie.

Cela vous a mené à étudier le National Socialisme ?

Non, pas du tout.
J’ai étudié la psycho-endocrinologie parce que le comportement humain m’intéressait.
Ce qui m’a conduit à étudier le National Socialisme et ce qui arrive maintenant, c’est tout d’abord parce que j’étais terrifié d’être le témoin de la décadence [de notre monde] et je voulais découvrir ce qui s’était passé.
C’est seulement mon amour de la vérité, qui m’a d’abord mené à faire ces recherches.
J’ai d’abord découvert que nous vivions en pleine décadence et je me suis dit :

« Mon Dieu !
Je ne me suis pas engagé en 1944 pour que nous vivions maintenant dans la pourriture,
je ne comprends pas ce qu’ils ont fait. »

Donc, cela m’a mené à chercher à comprendre les efforts de Hitler pour sortir le monde
du matérialisme et surtout du libéralisme et du bolchévisme.

(…)?
Hitler ne voulait rien d’autre et il voulait le retour des traditions.
Et bien sûr, comme il était Allemand, il aimait les traditions allemandes.
Donc, il voulait le retour des grandes traditions allemandes.
Et il voulait libérer son pays du dollar, du libéralisme qui était un système polluant, nettoyer toute cette pollution, qui est pire que le libéralisme, c’est ce qu’on appelle le marxisme.

Vous voulez dire « polluant » du point de vue social aussi bien que…

Aussi bien virtuellement que spirituellement.

Je vois.
Quelles sources avez-vous consultées pour découvrir la vérité sur cet homme ?
Bien sûr vous pouviez vous appuyer sur le « Daily Press »…

Oh, non, non, le « Daily Press » m’intéresse parce qu’ils mentent parfois et c’est le meilleur moyen de découvrir la vérité.
Parce que les gens mentent toujours très mal.
Vous savez la vérité est naturelle.
Vous la ressentez.
Quand il y a mensonge, il y a toujours quelque chose que vous pouvez détecter très facilement.
C’est trop gros, comme on dit en français :

« C’est cousu de fil blanc. »

Donc, j’ai juste cherché, parlé à des gens, j’ai lu des livres de… en particulier de gens
qui ne font pas partie des gros tirages, qui ne sont pas lus par la masse, car il n’y a que les gens qui disent la vérité qui ne peuvent pas vendre leurs livres.
Les livres que vous pouvez acheter partout ne vous apprendront jamais rien.
Mais ces livres qui sont vendus sous la table, vous pouvez y trouver la vérité.

Et qu’avez-vous découvert sur le National Socialisme et Adolf Hitler qui ne se conforme pas à la propagande actuelle ?

Il y a tellement de livres et tellement de personnes, que je ne peux pas tous les nommer.
Maintenant c’est tellement évident, tout le monde devrait savoir ce que Hitler a accompli durant les années où il était là…

D’accord, mais qu’a-t-il fait ?

Qu’a-t-il fait ?
Mais il a essayé d’éradiquer le Marxisme, il a redonné du travail à 6 millions de chômeurs,il a fait des choses extraordinaires, il a donné des maisons aux travailleurs, il a permis aux femmes de faire des enfants, les gens n’étaient pas esclaves des syndicats, leurs usines étaient super bien organisées, ils avaient même des piscines, la sécurité sociale, c’était vraiment incroyable.
Choses que nous n’avons jamais eu en France ni en Belgique, où la vie des travailleurs n’avait rien de « socialiste », parce que le socialisme n’a jamais pu accomplir ce que Hitler a réalisé avec le National Socialisme en Allemagne.
Il a donné un idéal à la jeunesse allemande, il a fait de nombreuses belles choses.
Bien sûr, il est arrivé à un moment où tout était déjà pourri et bien sûr il a dû être ferme parfois, bien entendu qu’il a dû l’être, mais ce n’est pas l’essentiel.
Les Juifs attirent toujours notre attention sur les détails ingrats.
Mais ce qui est essentiel et noble, c’est à dire sauver tout un pays de la décadence, ils ne disent pas un mot là-dessus.
Et ce que j’ai vu quand j’ai étudié tout ça, il a essayé et est presque parvenu à sortir son pays du libéralisme et du marxisme.

Vous avez écrit dans vos travaux qu’il avait rompu les liens financiers et que ce fut un problème pour lui…
Hitler a coupé la finance internationale des affaires de l’Allemagne et ce fut là le problème…

Bien sûr !

Est-ce que vous considérez que c’est la vraie raison pour laquelle…

La vraie raison ici, c’est que l’ensemble du monde occidental était asservi par le dollar.
Par le système monétaire juif, qui est le libéralisme.
Et il ne voulait plus de cela du tout.
Aujourd’hui nous sommes tous concernés…
Si le dollar vit, nous vivons, si le dollar meure, nous mourront avec lui.
Nous sommes tous impliqués dans le système du dollar.

Vous avez mentionné dans vos travaux qu’il y a eu une déclaration de guerre contre l’Allemagne Nationale Socialiste par les Juifs.

Oui. Depuis 1933 - et tout le monde peut le voir, il suffit de regarder les journaux de l’époque et j’ai même vu un article à propos d’un livre qui dit :

« Une fois qu’on a tué les Allemands. »

« L’Allemagne doit périr ! »

Et je pense que Monsieur Faurisson a ce livre et qu’il sera bientôt publié.
Quand on parle de l’Holocauste…

Vous avez parlé d’un philosophe juif Henry Bergson…

Oui, il était honnête.

Où vivait-il et que disait-il ?

Eh bien, sur le problème juif il était très ferme.
Il a dit, en 1921 donc environ 10 ans avant le « nazisme » – que les Juifs en Allemagne se comportaient vraiment très mal, qu’ils étaient en infériorité numérique, qu’ils occupaient tous les postes et ils utilisaient leur puissance spéculative élevée, qu’avec leur manque de (?) ils allaient s’attirer une vague de haine.
Et 10 ans plus tard nous avons eu le « nazisme ».

Vous avez mentionné la République de Weimar et les conditions de vie là-bas dans vos travaux…

Est-ce qu’on peut faire des comparaisons entre l’Allemagne à cette époque et aujourd’hui ?
Je répondrai en une simple phrase :
Aujourd’hui, la République de Weimar s’étale sur toute la planète.

La dévastation ?

Oui !

Vous avez également parlé de diffamation d’Adolf Hitler.
Qu’il est calomnié.

Oui, bien sûr, toujours !

Et pourquoi est-il calomnié ?

Parce qu’il voulait se débarasser du système juif, qui est maintenant en vigueur partout dans le monde.
C’est tout ce que Hitler voulait faire.
S’il avait dit :

« les Juifs sont géniaux, les Juifs sont merveilleux »,

il aurait sa statue place de la Concorde.

Pour moi, c’était assez surprenant que vous parliez en des termes assez glorieux de ce qu’a accompli Hitler sur le plan social…
Beaucoup d’écrivains aujourd’hui et dans les livres d’histoire, quand j’allais à l’université, disaient toujours qu’il n’y avait pas de liberté d’expression en Allemagne, de liberté artistique…

Ce qu’ils appellent « liberté artistique », vous savez ce que c’est ?
Samuel Jacson ou Picasso.
Nous ne voulons pas de cette « liberté artistique », ça ne s’appelle pas de la liberté artistique, je l’appellerais juste « le fantasme d’un crétin ».

Et que répondez-vous aux attaques des syndicats qui disent qu’ils étaient interdits dans l’Allemagne « nazie » ?

Parce qu’il n’avait pas besoin d’eux pour rendre ses ouvriers heureux.
Parce que la notion du profit, de ce stupide profit, n’existait pas.

Donc il y avait une conscience sociale plus élevée à cette époque ?

Bien sûr.
Il y avait une très haute conscience [sociale], très élevée.
Que possédait Hitler à sa mort ?
Une maison et un terrain.
C’est tout.
Vous devriez voir la fortune de nos politiciens de nos jours !
Vous devriez voir ça !
Vous seriez surpris.

Vous avez mentionné dans une de vos conférences que Hitler avait redonné leur dignité aux Allemands.

Bien sûr qu’il leur a redonné la dignité.
Vous n’avez qu’à regarder les images d’époque.
Quand vous voyez ces jeunes gens, vous en voyez des milliers.
Vous pouvez voir leurs beaux visages, vous pouvez voir leurs regards magnifiques, regardez l’expression dans leurs yeux, regardez leurs postures, ils ne sont pas avachis…

Ça ne pourrait pas être de la propagande « nazi » ?

Non, non, non, c’est évident !
Vous les voyez tous comme ça.
Vous devriez essayer de trouver des gens comme ça aujourd’hui.
Il faudrait les choisir, vous ne pourriez pas en trouver de façon spontanée.
Vous ne pourriez pas trouver une centaine de jeunes gens avec cette posture.
Ce serait impossible.
Donc, vous voyez, ce n’était pas de la propagande.

Donc, quelle serait votre solution à ces problèmes mondiaux ?
Que proposez-vous qui pourrait être fait pour le monde ?

De simplement dite la vérité, parce qu’il n’y a rien d’autre à faire maintenant,
parce que le système est si étendu, la machine ne peut pas être arrêtée, on va tous à la catastrophe dans laquelle les Juifs eux-mêmes seront impliqués, ainsi que leurs victimes.
Donc, juste dire la vérité, c’est tout.
Dire la vérité.
Essayez de faire ce que vous pouvez.

Selon votre expérience, est-ce le comportement de ces gens, que vous qualifiez entre guillemets de « Juifs », qui a créé de l’antisémitisme , vous pensez que cela créé de l’antisémitisme, comme les intellectuels….

Bien sûr, bien sûr, bien sûr, l’antisémitisme est entièrement juif.
Ils en sont complètement responsables.

Par exemple, je connaissais 20 petites boutiques, quand je vivais non loin de Paris, arrive un super grand centre commercial, dont tout le monde savait qu’il appartenait à des Juifs, tous les petits commerces autour ont été ruinés, comment ne pouvaient-ils pas devenir antisémites ?

Vous avez parlé de personnes comme le Professeur Faurisson qui souffrent de la censure intellectuelle, d’attaques et de poursuites…

Oui, cela aussi ils le font.
Ils le font parce qu’ils ne veulent pas de la vérité.
(…)?
Ils ne peuvent vivre que sur le mensonge.

Diriez-vous que des mouvements comme le mouvement de Le Pen en France ont une chance de renverser la situation ?

Non, non, non.
Je pense qu’ils ont utilisé Le Pen, afin de les aider à faire s’effondrer la classe politique libérale, parce que tous ces gens n’avaient pas le droit de s’allier avec Le Pen.
Ils n’avaient pas le droit, c’était dans les journaux, tout le monde pouvait le voir.
Donc, ils préfèrent ruiner leur carrière et ruiner leur partie plutôt que de s’allier avec Le Pen, donc, bien sûr ils auraient eu la majorité s’ils s’étaient alliés avec Le Pen, il n’y a aucun doute là-dessus, mais la puissance (?) veut absolument faire s’effondrer la classe libérale et la remplacer par le socialisme.
Et plus tard, bien sûr, par le communisme.
Donc, Le Pen n’a été utilisé que dans ce but.
Que pour cela.

Vous êtes également un fervent opposant de l’énergie atomique et de la bombe atomique.

Bien sûr.

Pourquoi cela ?

Eh bien, parce que nous savons tous que le danger existe.
J’ai un document ici publié par une communauté qui est spécialisée sur la question.
Les dangers sont si nombreux, si incroyables qu’il est impossible de tous les résumer.
Il faudrait un livre carrément.
C’est vraiment très dangereux :
Iode 131 qui se concentre dans la thyroïde, qui peut vous donner le cancer,
Tellure 132 qui perturbe votre foie et qui peut provoquer un cancer du foie,
(?) 106, cela affecte votre sang et peut provoquer un cancer du sang,
(?) 95, affecte vos poumons et tout votre corps,
Tritium qui affecte vos parties génitales,
le Strontium (?) aussi qui affecte votre squelette, vos os,
le Césium qui affecte votre métabolisme et vos muscles et le pire de tous,
le Plutonium qui lui affecte tout, c’est le plus odieux et vous savez qu’il reste actif pendant 24 000 ans.

Que dites-vous aux gens qui disent que nous en avons besoin pour l’industrie, pour l’éclairage ?

Je dis suivez Hitler, pratiquez l’autarcie, mettez à la poubelle tous les politiciens, et tous les problèmes seront réglés.
C’est très simple vraiment.

Vous êtes aussi contre l’utilisation des drogues (?), la Marijuana, LSD…

Oui.
Je n’ai pas grand-chose à dire là-dessus, tout le monde sait que les drogues nous détruisent.

Pourquoi est-ce si répandu aujourd’hui ?

Pourquoi ?
Eh bien en ce qui concerne les jeunes tout d’abord, deux raisons, très simples à comprendre :
Premièrement, la nourriture qu’ils mangent et je veux dire la vraie nourriture est complètement dépourvue des éléments essentiels, comme les vitamines etc…, qui sont nécessaires pour l’équilibre, on parle par exemple de la vitamine E, qui se trouve dans le bon pain complet ou dans les bons légumes qui poussent dans votre jardin.
Maintenant, quand votre corps ne reçoit pas cet apport d’éléments essentiels, bien évidemment leur cerveau est affecté.
Si votre cerveau est en mauvais état, n’est pas équilibré, vous avez des pensées sombres et vous êtes totalement frustré et si vous êtes frustré, vous souffrez et si vous souffrez, vous essayez de ne plus souffrir et si vous essayez de ne plus souffrir quand vous n’avez rien, pas d’idée et une mauvaise alimentation, vous chercher quelque chose qui vous permettra de ne plus souffrir et vous utiliserez de la drogue.
Voilà !

L’alcool également ?

Oui, l’alcool et même le tabac.

C’était très intéressant.
Je vous remercie beaucoup.
J’ai enfin pu faire votre connaissance.

Également.
Et en ce qui concerne la vérité, vous savez où me trouver pour vous aider.

Je vous remercie infiniment.

Même si Rothschild n’est pas d’accord !
Particulièrement si Rothschild n’est pas d’accord !

source et traduction : http://www.youtube.com/

https://www.youtube.com/  du 24/11/2015

Obama Convoque Ses Caniches !

F.HOL.obama

L’Europe
encore aux ordres !

La France hésite, maintenant, à inclure la Russie dans sa coalition contre « l’EI ».

Initialement défendue par la France, l’inclusion de la Russie dans la coalition internationale contre l’État islamique a été remise en question.
François Hollande s’est rendu à Washington après avoir rencontré son homologue britannique et avant de rencontrer de la même manière les dirigeants allemand, russe et italien.
La France est à l’origine d’un rapprochement avec la Russie, puisque les forces armées des deux pays ont bombardé conjointement les cibles de l’État islamique en Syrie et que le président russe a ordonné à ses généraux de traiter les Français comme des alliés.

Ce rapprochement a bénéficié du soutien du président de la Commission européenne, « Jean-Claude Juncker », mais a été contesté par certains États membres, qui considèrent qu’établir des relations plus étroites avec la Russie est inapproprié tant que la crise ukrainienne n’est pas résolue.

Lors d’une conférence de presse avec François Hollande, Barack Obama a déclaré que la Russie ne se joindrait à la coalition occidentale en Syrie « que sous certaines conditions ».

« La Russie pourrait en effet jouer un rôle plus constructif si elle concentrait davantage ses frappes sur l’État islamique »,

a déclaré Barack Obama, en mettant l’accent sur le mot « si ».
Une résolution de la crise nécessite « une transition politique loin d’al-Assad », a ajouté le président américain.

Barack Obama et François Hollande ont tous deux insisté pour que le président syrien « Bashar al-Assad » se retire dans le cadre de tout accord politique mettant fin à quatre années de guerre civile, qui ont permis l’essor de « l’État islamique ».
Ils ont également appelé les Russes à cesser de bombarder « les forces de l’opposition soutenues par l’Occident » et à concentrer leur puissance de feu sur « Daech ».

À Washington, François Hollande a déclaré que « Bashar al-Assad » n’avait « pas sa place » dans la transition politique de la Syrie.

« Puisqu’il était le problème, il ne peut pas être la solution »,

a-t-il ajouté.
Barack Obama a suivi, estimant que tant qu’il n’y aurait pas de « changement stratégique » à ce sujet, la coopération avec la Russie serait « très difficile ».

C’est toutefois le 24 novembre que les efforts de la France pour mieux coordonner l’action contre l’État islamique ont essuyé leur plus grand revers, lorsque la Turquie a abattu un avion militaire russe près de sa frontière avec la Syrie.
L’incident a eu lieu juste avant que François Hollande ne rencontre Barack Obama.

Messages à l’UE

Dans un message adressé à l’UE, Barack Obama a fait référence à la réticence de l’Union pour partager ses informations sur les données des passagers aériens.

« Je discute avec nos partenaires européens depuis un certain temps déjà de la nécessité d’un meilleur partage des renseignements, des dossiers passagers, pour s’assurer que lorsque quelqu’un entre en Europe, et particulièrement maintenant, l’information soit rapidement partagée à travers plusieurs frontières »,

a-t-il commenté.

Barack Obama a également fait savoir que, contrairement à l’UE, les États-Unis n’acceptent des réfugiés qu’après des vérifications poussées pour s’assurer qu’ils ne représentent pas une menace terroriste.

Soutien en « demi-teinte » de
l’OTAN envers la Turquie

Pendant ce temps à Bruxelles, les ambassadeurs de l’OTAN ont appelé Ankara à faire preuve de calme suite à une réunion d’urgence concernant la frappe de l’avion russe.

Les diplomates présents à la réunion ont déclaré à « Reuters » qu’aucun des 28 envoyés de l’OTAN n’avaient défendu les actes de la Russie, mais que beaucoup s’inquiétaient du fait que la Turquie n’ait pas escorté l’avion russe en dehors de ses frontières.

« Il y a d’autres moyens de régler ce genre d’incidents »,

a affirmé un diplomate, sous couvert d’anonymat.

« Nous considérons que les actions de l’aviation turque comme un acte inamical »,

a déclaré le ministre russe de la Défense, le mardi 24 novembre, dans un communiqué où il explique qu’il a envoyé une protestation officielle à l’attaché militaire de la République turque.

Le ministre russe des Affaires étrangères, « Sergei Lavrov », a quant à lui déclaré qu’il ne se rendrait pas en Turquie le 25 novembre, comme cela était prévu.

S’adressant aux journalistes dans la ville de Sochi, le ministre a conseillé aux Russes de ne pas voyager en Turquie et a affirmé que la menace terroriste y était tout aussi importante qu’en Égypte, où un avion russe s’est écrasé suite à l’explosion d’une bombe le mois dernier.

Le Président russe, « Vladimir Poutine », a souligné que l’avion russe ne représentait aucune menace pour la Turquie.

L’agence de tourisme nationale, « Rostourism », a prévu de suspendre les ventes de voyages organisés en Turquie après que l’avion de combat russe a été abattu, a rapporté l’agence de presse « RIA ».

D’autres contremesures pourraient suivre, notamment la révision complète des relations entre la Turquie et la Russie, et l’annulation, ou du moins la suspension, du projet de gazoduc « Turkish Stream », a déclaré l’analyste russe « Dmitri Trenin » au « Guardian ».

Georgi Gotev
(traduction Marion Candau)

http://www.euractiv.fr/  du 25/11/2015

Heureusement que la Chine semble vouloir vraiment réagir contre l’Etat Islamique , pas besoin de l’avis de ces Ricains mégalos !
Bien sur, nos médias autorisés ne nous ont pas relayé aucune information.
(Le Président Xi Jinping a violemment condamné l’attaque «cruelle et sauvage» qui s’est produite dans un hôtel au Mali et dans laquelle trois Chinois ont été tués…)

La Force De Notre Langue Française !

attention1

Si Vis Pacem, Para Bellum !

Ô France, ô ma patrie, des parias vous assaillent
Au nom de je ne sais quel Dieu empli de haine,
Soyez bénie ma mère vous fruit de mes entrailles
Ton fils est toujours prêt à mourir pour sa reine,

Arracher de leurs mains, mon drapeau, ton linceul,
Le bleu, le blanc, le rouge, trésor aux trois couleurs,
Prêt à donner mon sang avec eux ou bien seul,
Ma vie pour ma patrie, pour toutes ces douleurs,

Que mes frères de sang ressentent dans leur for,
Tant ces crimes odieux ont maculé leurs âmes,
Les pleurs de la nation un précieux réconfort,
Mais des armes aussi pour tous ces amalgames…

Nous sommes au garde à vous et attendons vos ordres,
L’arme au pied, regard froid envers nos gouvernants,
Ces pleutres collabos, complices des désordres,
Héritage n’étant qu’un futur déclinant,

Offert par l’inventeur de ce : « padamalgame »
En s’autoproclamant moi l’idiot « chef de guerre »,
Quand chacun entonnant sur son ton une gamme,
Refuse de traiter le coran de vulgaire…

Quand la France subit le viol des Sarrasins,
Imposant leur sharia, la loi de Muhammad,
Dont leurs gènes ne sont ni de frères ou cousins,
Mais d’un fou pédophile, ce chamelier nomade…

Celui qui vit en eux, comme un chancre invisible,
Embuant leurs cerveaux de messages débiles,
Que propage un coran ennemi de la bible,
Hadîths pour convertir des attardés, serviles…

Unissons nos efforts et détruisons ce nid
Où couvent de futurs jihadistes en puissance,
Excluons de nos murs à cette vilénie,
A ce cheval de Troie, putride intumescence…

Car c’est bien cette croix qui me pousse vers eux,
Celle que les croisés arboraient fièrement,
Celle que lui offrit un apôtre véreux,
Et le crucifiant aussi barbarement…

Crucifix n’étant que symbole de souffrance,
Celle que l’être humain subit au quotidien,
Raison pour refuser pardon ou tolérance,
A tous ces criminels et leur esprit sadien !

Cessons de nous terrer comme taupes indécentes,
Et osons affronter ce fléau terrorisme,
Lavons notre fierté des injures blessantes,
Tels de preux chevaliers dédaignant l’héroïsme,

Défendant simplement notre honneur offensé,
Par des traitres infiltrés au sein de la nation,
Ses fils que le coran aurait ensemencés,
Des Merah, Mohammad, la réincarnation,

D’un bouffon chamelier auteur de crimes odieux,
Que prône la sharia, prêchée par les imams,
Des traitres en fourberie, point miséricordieux,
Responsables des maux de tous ces amalgames…

Avec nos dirigeants leurs complices avérés,
Protégés jour et nuit de boucliers humains,
Pendant que les lambdas doivent eux se terrer,
Deux poids et deux mesures sans mise en examen…

Des traitres immunisés par leurs titres pompeux,
Nos manipulateurs de la sainte justice,
Engraissés comme porcs, leur côté adipeux,
Sharia dans leurs actions étant leur subreptice…

De véritables couards, vils manipulateurs,
Nous faisant avaler d’innombrables couleuvres,
Des morts des attentats ils en sont les auteurs,
Et très fiers d’exposer au monde leurs chefs-d’œuvre !

Réveillons un instant notre Charles Martel,
Unissons nous à lui nous, Français en colère,
Pour venger nos enfants qui gisent sous la stèle…
Et armés de nos croix déclarons leur la guerre !

source : http://ripostelaique.com/manifestation-anti-migrants-interdite-a-bordeaux/  du 25/11/2015

La Suisse Ne Veut Plus De Burqas !

burqa-non

Toutes à visage découvert !

Le Parlement tessinois a donné lundi son feu vert à la loi interdisant le port du voile.

Dorénavant il sera interdit de se couvrir le visage dans l’espace public du canton.
Le peuple avait accepté en septembre 2013 une initiative en ce sens.

Pour cette séance parlementaire sur la burqa, les mesures de sécurité à l’entrée du bâtiment avaient été renforcées.
Un portique de détection de métaux a été provisoirement installé.

Selon le message du gouvernement, cette loi devait s’appliquer de la même façon aux musulmanes qui portent la burqa ou le niqab, qu’aux fans de sport qui masquent leur visage ou aux manifestants portant des casques.

Le Parlement ne l’a cependant pas entendu de cette oreille.
Une loi distincte réglementa le port du voile.
Cette loi « ad hoc », composée de neuf articles, visera également à promouvoir l’intégration et les échanges sociaux.

Le Grand Conseil a tenu à faire cette distinction pour éviter de mettre sur un même pied d’égalité femmes voilées, hooligans ou manifestants masqués.
Les amendes en cas d’infractions à la loi oscilleront entre 100 et 10’000 francs.

Touristes à la même enseigne

Il n’y aura pas d’exceptions pour les touristes.
Pour les personnes en visite en Suisse, il sera indiqué aux aéroports ou aux douanes qu’il est interdit de se dissimuler le visage au Tessin.
Cela va dans le sens de l’industrie du tourisme et on évite par ce biais les «mauvaises surprises», écrit la commission consultative.

Environ 40.000 visiteurs en provenance du Moyen-Orient se sont rendus au Tessin en 2014, selon elle.
Une tendance qui augmente.

Cette clientèle est précieuse pour l’hôtellerie et le commerce de détail.
Ces branches espèrent ainsi compenser les pertes liées au marché européen.

Conforme aux droits de l’homme

La loi tessinoise s’inspire de celle en vigueur sur le voile intégral en France.
La Cour européenne des droits de l’Homme l’a d’ailleurs validée en juillet 2014.
En Suisse, le Parlement, sur recommandation du Conseil fédéral, avait aussi donné son aval au texte tessinois.

Tout en s’opposant à cette mesure jugée inopportune, le gouvernement a emboîté le pas de Strasbourg et a estimé que cette interdiction du voile ne violait pas le droit fédéral.

source : http://www.lematin.ch/suisse/

http://civilwarineurope.com/  du 25/11/2015

Qui Est Antisémite Sur Le Sol Français ?

Tour Eiffel

Musulmans, Israëlites !
Où est la République ?

Les derniers attentats de Paris, les plus mortels, les plus tragiques, ne sont pas les premiers, ni hélas les derniers.
Beaucoup d’ autres ont été oubliés.
Depuis 40 ans, des musulmans – et aucun autre groupe humain – déchirent régulièrement la France d’attentats mortels.

09 /01/1973 : bombe à l’Agence juive à Paris.

05 /09/1973 : prise d’otages à l’ambassade d’Arabie saoudite par un commando palestinien.

15 /09/1974 : Attentat à la grenade au drugstore Saint-Germain-des-Prés à Paris, 2 morts et 34 blessés.

13 /01/1975 : A l’aéroport d’Orly, des Palestiniens du « FPLP » (dont un des membres sera décoré de la médaille des droits de l’homme par « Christiane Taubira ») avec « Carlos » à leur tête, tirent au lance-roquettes et manquent un Boeing 707 de El Al, atteignent un DC-9 yougoslave.
Trois blessés.
L’attentat est revendiqué à Beyrouth par l’organisation palestinienne « Septembre noir ».

19 /01/1975 : « Carlos » réattaque l’aéroport d’Orly et obtient un avion pour s’enfuir à Bagdad.
Il y aura 21 blessés.

10 /03/1975 : Attentat de la gare de l’Est à Paris, 1 mort et 7 blessés.

20 /05/1975 : Des Palestiniens tirent contre le comptoir d’El Al d’Orly, et tuent une personne.

22 /02/1976 : attentat à l’Office de tourisme algérien (revendiqué par le Front de libération unifié de la nouvelle Algérie).

02 /11/1976 : tentative d’assassinat contre « Homayoun Keykavoussi », attaché culturel de l’ambassade iranienne (revendiqué par les Brigades internationales « Reza Rezayi », groupe maoïste issu de la Gauche prolétarienne.)

07 /07/1977 : tentative d’assassinat contre l’ambassadeur de Mauritanie (revendiqué par les Brigades internationales « Mustapha El Wali Sayed »).

20 /05/1978 : A l’aéroport d’Orly, un commando de trois hommes ouvre le feu dans la salle d’embarquement d’El Al, faisant 4 morts et 5 blessés.
L’attentat est revendiqué par une organisation libanaise inconnue, « les Fils du Liban ».

31 /07/1978 : Prise d’otages à l’ambassade d’Irak à Paris exécuté par un militant de l’Organisation de libération de la Palestine et commandité par « Yasser Arafat », son président (qui recevra des obsèques nationales en France).
1 policier trouve la mort.

03 /08/1978 : Assassinat à Paris du représentant de l’OLP « Izz al-Din al-Kalak » et un de ses assistants, par l’organisation « Abu Nidal ».
2 morts.

02 /12/1978 : Attentat du BHV.
Huit blessés dont un grave, revendiqué par…?

31 /08/1978 : attentat au domicile d’Yves Mourousi, revendiqué par la section franco-arabe du « front du Refus » (10 blessés).

27 /03/1979 : Une explosion fait 33 blessés dans un foyer israélite, rue Médicis, à Paris VIe, au lendemain de la signature du traité de paix israélo-égyptien, revendiqué par une organisation antisioniste, le Collectif autonome d’intervention contre la présence sioniste en France et la paix israëlo-égyptienne.

17 /01/1980 : Assassinat du directeur de la librairie palestinienne à Paris, « Yusef Mubarak », par l’organisation « Abu Nidal ».
1 mort

18 /07/1980 : L’ancien Premier ministre iranien « Chapour Bakthiar » échappe à une tentative d’assassinat menée par un commando iranien.
2 personnes sont tuées et 6 sont blessées durant l’attaque.

03 /10/1980 : Une bombe dissimulée dans la sacoche d’une moto explose devant la synagogue de la rue Copernic, à Paris XVIe.
4 morts et une vingtaine de blessés.
Trente-quatre ans après, en novembre 2014, un suspect libano-canadien, « Hassan Diab », est extradé du Canada et écroué en France.
Considéré comme proche du Front populaire de libération de la Palestine (« FPLP »), il est accusé d’avoir confectionné et posé la bombe.

29 /08/1981 : attentat par un groupe terroriste palestinien à l’hôtel Intercontinental à Paris.
15 blessés.

18 /01/1982 : assassinat de « Charles Robert Ray », attaché militaire américain, à Paris. Revendiqué par les « FARL », fractions armées révolutionnaires libanaises.
1 mort

03 /04/1982 : Le diplomate israélien « Yacov Barsimantov » est assassiné à Boulogne-Billancourt.
Le Libanais « Georges Ibrahim Abdallah », chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises (« FARL »), condamné à perpétuité à Paris en 1987, notamment pour complicité de ce crime, est détenu depuis octobre 1984.
1 mort

22 /04/1982 : Une voiture piégée explose au siège du magazine Al Watan Al Arabi rue Marbeuf à Paris.
Un mort, 63 blessés (attentat revendiqué par « Carlos » et semblant être commandité par la Syrie)

09 /08/1982 : Un commando de 5 arabes appartenant au « Fatah » et au Conseil révolutionnaire d’ »Abou Nidal » – un groupe palestinien dissident de l’ »OLP », ouvre le feu rue des Rosiers, à Paris, et jette des grenades à l’intérieur du restaurant juif « Goldenberg », faisant 6 morts et 22 blessés.

17 /09/1982 : Le diplomate israélien « Amos Manel » est gravement blessé à Paris par l’explosion de sa voiture piégée, rue Cardinet.
Une cinquantaine de personnes sont blessées, en majorité des élèves du lycée Carnot.
L’attentat est revendiqué par les « FARL » libanaises.

30 /09/1983 : Une bombe explose au Palais des congrès de Marseille, près des pavillons américain, soviétique et algérien lors d’une foire internationale.
1 mort, 26 blessés.
Revendiqué par les « FARL ».

07 /02/1984 : Assassinat de « Gholam Ali Oveisi », ex gouverneur militaire de Téhéran, et de son frère, en exil à Paris.
L’attentat est revendiqué par le « Jihad islamique ».
2 morts

08 /02/1984 : Assassinat de l’ambassadeur des Etats arabes unis en France, « Khalifa Abdel Aziz al-Mubarak » dans une rue de Paris, attribué à l’organisation « Abu Nidal ».
1 mort

23 /02/1985 : Explosion d’une bombe au magasin Marks & Spencer du boulevard Haussmann, revendiquée par l’Organisation Arabe du 15-Mai faisant partie du « Hezbollah », fait un mort et 14 blessés.

29 /03/1985 : A Paris, une explosion fait 18 blessés au cinéma « Le Rivoli Beaubourg », lors du 4e festival international du cinéma juif.
L’attentat est attribué au « Hezbollah ».

07 /12/1985 : Double attentat au Printemps Haussmann et aux Galeries Lafayette, 43 blessés.
Revendiqués par le « CSPPA », Comité de Solidarité avec les prisonniers politiques arabes et du Proche-Orient, organisation marxiste liée au « Hezbollah » et au « Djihad islamique » animé par des Musulmans chiites inspirés et financés par Téhéran.

03 /02/1986 : Une explosion au rez-de-chaussée de la galerie du Claridge, avenue des Champs-Elysées, également attribuée au « Hezbollah », fait un mort et huit blessés.

03 /02/1986 : Le même jour, un engin explosif est désamorcé au troisième étage de la Tour Eiffel.

04 /02/1986 : Une explosion suivie d’un incendie au sous-sol de la librairie Gibert-Jeune, place Saint-Michel, fait cinq blessés.
L’acte s’inscrit également dans la liste des attentats commis par le « Hezbollah ».

05 /02/1986 : Explosion à la FNAC-Sports au Forum des Halles.
22 blessés, dont un très grave.
Revendiqué par le « CSPPA » à Paris.

17 /03/1986 : Explosion dans le TGV Paris-Lyon à la hauteur de Brunoy.
Neuf blessés légers.
Revendiqué par le « CSPPA » à Paris.

20 /03/1986 : Attentat de la Galerie «Point Show», avenue des Champs-Elysées.
Deux morts et 29 blessés, dont neuf graves.
Revendiqué par le « CSPPA » à Beyrouth.

08 /09/1986 : Attentat au bureau de poste de l’Hôtel de Ville de Paris.
Un mort et 21 blessés.
Revendiqué par le « CSPPA » à Beyrouth et à Paris et le « PDL » affilié au « Hezbollah » à Beyrouth.

12 /09/1986 : Explosion à la cafétéria de l’hypermarché Casino du centre commercial des «Quatre-Temps» à la Défense.
54 blessés.
Revendiquée par le « CSPPA » à Paris et le « PDL » à Beyrouth.

14 /09/1986 : Attentat au sous-sol du «Pub-Renault» sur les Champs-Elysées.
Deux policiers morts, un blessé grave.
Revendiqué par le « CSPPA » et le « PDL » à Beyrouth.

15 /09/1986 : Attentat dans la salle de délivrance des permis de conduire de la préfecture de police de Paris.
Un mort, 56 blessés.
L’attentat est revendiqué par le « Hezbollah » (« CSPPA » et « PDL » à Beyrouth).

16 /09/1986 : Une bombe explose dans un restaurant au nord de Paris.

17 /09/1986 : A Paris, attentat rue de Rennes, dans le magasin Tati, sept personnes trouvent la mort et 55 autres sont blessées lors de l’explosion revendiquée par le « CSPPA », Comité de Solidarité avec les prisonniers politiques arabes et du Proche-Orient.

07 /04/1987 : Assassinat d’ »Ali André Mécili », avocat et politique algérien, à Paris.
Le principal suspect, « Mohamed Ziane Hasseni », bénéficie d’un non lieu dans des conditions floues qui ressemblent à une collusion entre les Etats français et algérien.

24 /12/1994 au
26 /12/1994
: Détournement du vol AF 8969 par le « GIA », Groupe islamique armé.
Après deux jours de prise d’otage du vol Alger-Paris par des membres du GIA algérien, l’assaut du GIGN à l’aéroport de Marignane fait 3 morts (plus les 4 preneurs d’otages).

11 /07/1995 : assassinat de l’imam « Abdelbaki Sahraoui », cofondateur du Front islamique du salut (organisation concurrente du « GIA »), et son secrétaire, abattus dans la mosquée de la rue Myrha à Paris par deux musulmans armés d’un fusil à pompe et d’un pistolet.
2 morts

15 /07/1995 : Fusillade à Bron entre les policiers et « Khaled Kelkal », du « GIA » qui tente de forcer un barrage de police.
« Kelkal » sera abattu le 29 /09/1995.

25 /07/1995 : Gare Saint-Michel une bombe explose dans un train du RER B.
Revendiqué par le Groupe islamique armé algérien.
L’attentat a coûté la vie à 8 personnes et a fait 117 blessés.

17 /081995: Une bonbonne de gaz avec des clous, signature du « GIA », explose à Paris près de la place Charles-de-Gaulle.
16 blessés.

26 /08/1995 : Une bombe est découverte sur la ligne TGV Sud-Est près de Lyon avant d’exploser au passage du TGV.
Les empreintes de « Khaled Kelkal » et de « Boualem Bensaïd » sont retrouvées sur la bombe.

03 /09/1995 : Une cocotte-minute remplie de clous et d’écrous explose sur le marché du boulevard Richard-Lenoir dans le 11e.
Quatre blessés légers.
C’est toujours la signature du « GIA ».

07 /09/1995 : L’explosion d’une voiture piégée devant l’Ecole juive de Lyon à Villeurbanne (Rhône) fait 14 blessés.
Elle est attribuée aux extrémistes islamistes dirigés par « Khaled Kelkal », directement lié à l’attaque.

27-29 /09/1995 : Fusillade dans les monts du Lyonnais.
« Karim Koussa », « Abdelkader Bouhadjar » et « Abdelkader Mameri » sont interpelés.
« Khaled Kelkal » est abattu.
1 mort

06 /10/1995 : Le jour de l’enterrement de « Khaled Kelkal », une bombe du « GIA » (bouteille de gaz avec des clous et boulons) explose près de la station de métro Maison-Blanche.
12 blessés légers.
On retrouve sur la bombe les empreintes de « Boualem Bensaïd ».

07 /10/1995 : Le leader du « GIA », « Djamel Zitouni » annonce qu’il lance le « jihad », des « frappes militaires au cœur même de la France » pour la punir de son soutien au régime d’Alger.
Il exige que le président Jacques Chirac se convertisse à l’islam.

17 /10/1995 : Attentat du RER C, une rame est perforée par l’explosion d’une bombe à la station Musée d’Orsay.
« Smaïn Aït Ali Belkacem », du « GIA », est responsable de l’attentat.

(En 2010, « Amedy Coulibaly » (auteur de l’attentat de la supérette casher en 2015), « Djamel Beghal » (maître à penser des frères « Kouachi » qui ont commis l’attentat contre Charlie Hebdo) et une quinzaine de musulmans projettent de faire évader « Smaïn Aït Ali Belkacem ».
Ils sont arrêtés, font un peu de prison, et sont relâchés)

27 mai 1996 : « Reza Mazlouman », ancien vice-ministre iranien de l’éducation à l’époque du Chah d’Iran est assassiné à Créteil.
1 mort

03 /12/1996 : Paris, attentat du RER B à Port-Royal.
Une bonbonne de gaz remplie d’explosif éclate dans une rame de train.
Une lettre du groupe islamique armé (« GIA ») envoyée à Jacques Chirac signe implicitement la revendication qui fera 4 morts et 91 blessés.

03 /12/1996 : attentat contre le journal Tribune juive.
L’attentat est revendiqué dans une lettre anonyme, qui explique que les terroristes «font partie de la grande nation arabe comme certains font partie de la grande nation juive».
Le texte poursuit: «A ce titre nous nous sentons solidaire du sort qui est fait à nos frères palestiniens, en particulier à Hébron ».

31 /12/2001 : Une classe de l’école Ozar-Hatorah de Créteil est détruite par un incendie criminel.

01 /04/2002 : La synagogue Or Aviv, à Marseille, est détruite par un incendie criminel et terroriste, alors qu’une vague d’attentats aux cocktails Molotov vise des synagogues.

10 /04/2002 : Un autocar scolaire est la cible de jets de pierre, rue Piat, à Paris.
Une élève est légèrement blessée.

22 /03/2003 : En marge du défilé contre la guerre en Irak, deux membres du mouvement juif Hachomer Hatzaïr sont agressés près de leurs locaux.

08 /07/2003 : Des élèves de l’école « Jeunesse Beth Loubavitch » à Paris sont attaqués à coups de barres de fer.

17 /10/2003 : Le rabbin « Michel Serfaty », reconnu par ses vêtements, est frappé au visage à Ris-Orangis (Essonne). Son agresseur, » Abdelrahim » criait « Palestine, Palestine, on vous casse la gueule, Youd ! » pendant l’agression.

17 /10/2003 : L’agression du rabbin « Michel Serfaty » à Ris-Orangis (Essonne) provoque un intense émoi.
L’agresseur est condamné en décembre 2004 à 6 mois de prison dont 2 mois avec sursis.

15 /11/2003 : Un établissement scolaire juif fréquentée par 200 élèves est dévasté par un incendie criminel à Gagny (Seine-Saint-Denis).
Le président Jacques Chirac préside le lendemain une réunion interministérielle sur l’antisémitisme qu’il déclare « intolérable » – et offrira des obsèques nationales au terroriste et tueur de juifs « Yasser Arafat ».

20 /11/2003 : Dans le garage du 5 rue Louis Blanc, à Paris Xe, « Adel Amastaibou » prend un long couteau et poignarde « Sébastien Salem » de plusieurs coups de couteau à la poitrine, jusqu’à la mort.
Puis il rejoint l’appartement de sa mère et déclare : « J’ai tué un Juif. J’irai au paradis. Allah m’a guidé ! »
1 mort

08 /10/2004 : attentat contre l’ambassade d’Indonésie à Paris, revendiqué par le Front islamique français armé.
10 blessés.

25 /05/2005 : deux jeunes musulmans lancent trois bouteilles d’acide chlorhydrique sur une école juive du XVIIIe, à Paris.

20 /01/2006 : Un jeune juif, « Ilan Halimi », 23 ans, est enlevé par le gang des barbares, un gang musulman dirigé par « Youssouf Fofana », qui espère faire payer les « juifs ».
Il est torturé pendant trois semaines dans une cité HLM de Bagneux et retrouvé agonisant au bord d’une voie ferrée le 13 /02/2006, et meurt lors de son transfert à l’hôpital.

19 /04/2007 : Le rabbin de la communauté du Nord-Pas-de-Calais, « Elie Dahan », reconnaissable par ses vêtements, est violemment frappé par un jeune musulman, gare du Nord à Paris.

06 /12/2007 : À 12h50, l’explosion d’un colis piégé au un cabinet d’avocats du 52 boulevard de Malesherbes à Paris où est domiciliée la Fondation pour la mémoire de la Shoah fait 1 mort et 5 blessés.
Le coursier, une jeune femme « brune, d’un mètre cinquante-cinq, la vingtaine et portant un casque », et de type « nord-africain » est activement recherchée.

16 /12/2008 : Le Front révolutionnaire afghan informe les autorités après avoir déposé des bâtons de dynamite (sans détonateurs) au Printemps à Paris.

20 /12/2008 : Arrestation à Paris de « Rany Arnaud », 29 ans, un islamiste isolé soupçonné d’avoir voulu faire sauter le bâtiment de la DCRI.

05 /01/2009 : Une voiture bélier est lancée contre la grille d’une synagogue à Toulouse, qui est incendiée.

08 /09/2009 : Des engins explosifs sont lancés depuis l’extérieur et explosent dans une école juive du Xe arrondissement de Marseille dans le but de la faire brûler avec tous les élèves. «Un riverain aurait aperçu quelqu’un de jeune» au moment du drame.

11 et 15 /03/2012 : « Mohamed Merah » assassine trois militaires à Toulouse et Montauban.

19 /03/2012 : Trois enfants et l’un de leurs parents sont sauvagement assassinés dans une école juive de Toulouse par Mohamed Merah, un musulman français.
4 morts

25 /05/2013 : La Défense.
Un islamiste arrive par derrière et poignarde « Cédric Cordier », un militaire français au cou, dans l’intention de le décapiter.
L’agresseur portait une barbe et une djellaba de couleur claire.

20 /12/2014 : Joué-lès-Tours.
Un homme armé d’un couteau hurle « Allahu Akbar » en entrant dans un commissariat, et se jette sur un officier de police pour le tuer.
3 policiers sont blessés, dont deux gravement.
Le musulman est tué.

21 /12/2014 : Dijon.
Un homme hurlant « Allahu Akbar » écrase 13 piétons avec sa voiture.

22 /12/2014 : Nantes.
Un homme que les témoins entendent crier « Allahu Akbar » écrase des piétons avec sa voiture sur un marché de Noël.
1 mort et 9 blessés dont 3 graves.

07 /01/2015 : Les frères « Kouachi » commettent un attentat contre le siège de Charlie Hebdo qui fait 12 morts et 11 blessés.

08 /01/2015 : « Amedy Coulibaly » abat une jeune policière de 25 ans, « Clarissa Jean-Philippe », à Montrouge (Hauts-de-Seine), et blesse un policier.
1 mort, 1 blessé

09 /01/2015 : « Yoav Hattab », « Yohan Cohen », « Philippe Braham » et « Michel Saada », des clients de la supérette casher HyperCasher de Vincennes sont tués, et cinq autres sont pris en otages par « Amedy Coulibaly », membre de l’Etat islamique.
4 morts

09 /01/2015 : prise d’otages à Dammartin-en-Goële par les frères « Kouachi ».
Les 2 terroristes sont abattus. Un membre du GIGN est blessé, l’otage est sain et sauf.
2 morts, 1 blessé

03 /02/2015 : 3 militaires qui protègent un centre communautaire de Nice, sont attaqués par « Moussa Coulibaly » (sans relation avec « Amédy Coulibaly »).

19 /04/2015 : Un djihadiste algérien tue une jeune femme accidentellement en voulant voler sa voiture, se tire une balle dans la jambe, ce qui l’obligera à renoncer à son attentat terroriste contre deux églises de Villejuif pendant la messe du dimanche.
1 mort, 1 blessé

26 /06/2015 : Attentat terroriste dans l’Isère à Saint-Quentin-Fallavier contre une usine de gaz de la société Air Products dans l’intention de la faire exploser. Un cadavre sera retrouvé, décapité, avec des inscriptions en arabe et un drapeau de l’Etat islamique.
1 mort

21 /08/2015 : Attentat du Thalys.
Un islamiste qui venait de déclencher un attentat terroriste est terrassé par des héros américains.
Les employés à la sécurité du train s’étaient enfuis.
Quatre blessés, y compris le terroriste.

13 /11/2015 : Attentats à Paris et au Stade de France revendiqué et organisé par l’Etat islamique.
130 morts, 350 blessés.
Bilan définitif à venir.

« Eric Denécé » évalue à 102 le nombre de victimes françaises du terrorisme islamiste entre 2001 et 2015.

J’ai compté 91 attentats terroristes commis par des musulmans.

Jean-Patrick Grumberg pour « Dreuz.info ».

http://www.dreuz.info  du 23/11/2015

Il semblerait que la France soit devenue, au fil de plusieurs décennies, le champ-clos de luttes religieuses (ou politiques) étrangères à NOS valeurs constitutionnelles, traditionnelles et républicaines.
Il n’est pas normal que certains, parmi notre peuple Français, soient les victimes collatérales involontaires de querelles extérieures à notre Nation.
Certes, il y a bien eu des mains courantes, faute de morts ou de blessés, sur divers actes répréhensibles dans l’hexagone, parfois vainement montés en épingle par les médias pour salir un camp politique ou l’autre quand il s’agissait de jeux d’adolescents.
La France n’est pas un terrain de règlements de comptes nous sommes une République Laïque, dont les églises ne sont pas religion d’Etat et sont du domaine privé,
La France doit être souveraine, qu’ils fassent leurs attentats…ou leur répondent chez eux !

Elle Est Belle Notre Unité « Normale » !

france-deuil

L’hommage a tourné court !

Pendant le conseil municipal à Ivry, un élu a accusé la France d’être « responsable » des attentats du 13 novembre 2015.

« Daesh attaque la France parce que la France les attaque ».

C’est ainsi qu’ »Atef Rhouma », élu de la majorité communiste d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), a décidé de lancer son hommage aux 130 victimes des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

« La responsabilité de
l’Etat français »

La majorité communiste, qui souhaitait que chaque parti puisse s’exprimer à propos des événements récents, ne l’a pas interrompu.
« Atef Rhouma » a donc exprimé sa réprobation des « politiques meurtrières » de la France, estimant que le Parti socialiste essaie « d’instrumentaliser ces meurtres et l’émotion de nos concitoyens à des fins racistes », rapporte « Le Parisien ».

De l’autre côté de la salle, « Sandrine Bernard », élue socialiste, s’est levée pour protester.
Tentant de raisonner le maire, « Philippe Bouyssou », la chef de file des socialistes, l’a rappelé à ses fonctions.

« Monsieur le maire, vous tolérez que des propos comme ça soient tenus dans votre assemblée ?
Alors nous ne pouvons pas y rester »
,

a déclaré l’élue avant de sortir accompagnée du groupe socialiste.

Une dénonciation au préfet

Le maire a estimé quant à lui que « le jeu était de débattre » et qu’il ne pouvait pas interdire à « Atef Rhouma » de dire ce qu’il pensait alors que la parole était libre.
De son côté, la droite s’est scandalisée par la voix de « Sébastien Bouillaud », élu « LR », qui a demandé à ce qu’ »Atef Rhouma » perde sa délégation.

La sénatrice « LR Catherine Procaccia » a de son côté estimé que si l’élu a « justifié les attentats, en tant qu’élu, il faut le signaler au préfet et ou au ministre de l’Intérieur ».

Par Paul Aveline

source : http://www.bfmtv.com

http://civilwarineurope.com/  du 24/11/2015

À Qui Peut – On Se Fier A Saint – Denis ?

logeuse

Jawad Bendaoud
est une drôle de logeuse

On l’a vu promener sa « belle » gueule de « bolos » devant les caméras avant que la police ne lui passe des bracelets qui n’étaient pas de platine.
Le jeune caïd à lunettes, fines tresses, barbichette et doudoune en cuir a fait le tour du « PAF » et la joie des réseaux sociaux.
Il s’appelle « Jawad Bendaoud » et c’est un beau spécimen de petite ordure comme on en compte, hélas, en nombre dans cette pauvre ville de Saint-Denis.

Entendant mercredi le-dit « Bendaoud » raconter sa petite histoire sur « BFMT-V, tandis que les super-flics et l’armée remballaient leur matériel après la fusillade de la rue du Corbillon, la France aimante et compassionnelle lui aurait donné le bon Dieu de tous les croyants sans confession.
Un garçon généreux, à l’entendre, si prêt à rendre service qu’il ne s’inquiète pas de savoir qui il dépanne :

« J’ai appris que c’était chez moi et que les individus sont retranchés chez moi et… voilà. J’étais pas au courant que c’était des terroristes, moi…
On m’a dit d’héberger deux personnes pendant trois jours et j’ai rendu service…
Si j’avais su, vous croyez que je les aurais hébergés ? »

C’est vrai, quoi, c’est à vous dégoûter de rendre service !
À qui peut-on se fier, je vous le demande ?

Eh bien, surtout pas à « Jawad Bendaoud » !
Ce type, pour ce qu’on en sait aujourd’hui, est une petite crapule de la pire espèce.
Tout à la fois « bête, violent et dangereux », ont confié les services de la mairie de Saint-Denis au « Figaro ».
C’est que le bonhomme est du genre nerveux.
C’est comme ça qu’en 2006 il a tué son meilleur copain à coups de hachoir pour une histoire de téléphone portable.
Condamné en 2008 à 8 ans de réclusion pour « coups et blessures ayant entraîné la mort », il est sorti de taule voilà quelques mois.
Pour se lancer dans l’immobilier parallèle…

« Bendaoud » est une logeuse d’un genre particulier.
Son « job », c’est rabatteur pour marchands de sommeil.
Notamment dans l’immeuble délabré où s’étaient retranchés les terroristes qui ont ensanglanté Paris le vendredi 13 novembre.
Un immeuble qui compte 38 logements dont 10 squats, et dont la mairie précise qu’il était en principe interdit à la location puisque faisant l’objet, depuis 2012, d’une procédure d’insalubrité avec injonction de faire des travaux.
Mais comme souvent dans ces contrées où le « DAL » et autres défenseurs des droits des mal-logés viennent assez peu fourrer leur nez, les propriétaires n’en ont cure.
Car la misère est leur « cœur de cible ».

Ces « Thénardier » d’un nouveau genre sont bien connus.
Il s’agit de trois frères (dont, étrangement, « ON » ne nous donne pas le nom) qui possèdent des dizaines de logements du même type en Seine-Saint-Denis mais que « la justice » laisse gentiment continuer leur sale racket.
La mairie assure avoir pourtant signalé leurs agissements au procureur de la République de Bobigny en 2011 puis en 2013, mais sans aucun effet.
Pas plus sous Sarközy que sous Hollande, donc…

Et « Jawad Bendaoud » est leur homme de main, au propre comme au figuré.
Rabatteur et cogneur, c’est le gars qui encaisse les loyers de façon musclée.
D’autant plus peinard qu’il cible « des sans-papiers, des personnes en détresse mais aussi des trafiquants ou consommateurs de drogue qui restent quelques jours ou quelques semaines ».
La clientèle rêvée, en somme, c’est-à-dire celle qui paye en liquide et n’ira pas porter plainte pour voies de fait.

Il paraît que le commissariat central de Saint-Denis croule sous les mains courantes contre cette petite frappe qui plastronne dans la rue du Corbillon.
Des plaintes de riverains excédés par ses menaces, excédés surtout de le voir perpétrer ses méfaits au vu et au su de tous sans que jamais quiconque n’intervienne.

Mais on sait où vont les mains courantes :
Dans le puits sans fond des affaires inexistantes.

Et si « Bendaoud » n’avait pas été pris à son propre piège par plus minables et plus dangereux que lui, il serait toujours à faire le « kéké gominé » dans les rues de Saint-Denis.

D’où cette question :
A qui profitent ses crimes ?

Quelle paix sociale croit-on encore acheter en fermant les yeux sur l’économie mafieuse qui gangrène nos banlieues ?

Marie Delarue

http://www.bvoltaire.fr/  du 24/11/2015

Le Casino Mondial Sent Trop La Dèche.

esclavage_moderne-1

L’argent n’a vraiment pas d’odeur !

« Daech », partenaire financier de la Haute finance internationale ?

Le « Figaro » vient de publier un inventaire des principales sources de financement de « Daech ».
Il en conclut qu’elle est « l’organisation terroriste la plus riche de l’histoire et a réussi à se forger une indépendance financière. ».

cart EI 2015.PNG

Le « territoire » de l’Etat islamique, grand comme le Royaume-Uni, regorgerait de multiples ressources naturelles
(pétrole, gaz, phosphate, blé et orge).

Des impôts/taxes/ pénalités frapperaient les 10 millions d’habitants (industrie, commerce, banques) qui sont sous son contrôle.

Son patrimoine s’élèverait à 2260 milliards d’euros avec un revenu annuel en 2015 de 2,6 milliards d’euros, selon les toutes dernières estimations que « Jean-Charles Brisard », expert en financement du terrorisme et président du Centre d’analyse du terrorisme.

Cette richesse non négligeable permet de :
– «armer, nourrir et payer les quelques 30.000 combattants environ 300 dollars par mois,
- verser des pensions aux familles des militants tués,
- entretenir les bases militaires,
- administrer les territoires nouvellement occupés,

- réaliser des clips de propagandes à la manière de Hollywood,
- «rééduquer» les enseignants avant de rouvrir les écoles,
- et embaucher des ingénieurs et des traders pour faire tourner leurs sites pétroliers et gaziers ».

Commerce de femmes rendues esclaves

Selon Monsieur « Brisard », le calcul du patrimoine de 2,26 trillions de dollars représente les installations pétrolières et gazières, des mines de phosphates, des terres agricoles, des sites culturels etc. situés sur le territoire contrôlé par l’État islamique.

« Grâce à ses nouvelles conquêtes, Le patrimoine de « Daech » aurait progressé de 217 milliards en une année seulement… « 

Monsieur « Brisard » constate une baisse des revenus entre 2014 et 2015.
Les recettes de « Daech » provenant du pétrole (et autres ressources naturelles) diminuent tandis que celles provenant des taxes et des confiscations grimpent.

60% des recettes de l’État islamique proviennent ainsi en 2015 des ressources naturelles exploitées sur le territoire.
Les revenus du pétrole représentent le quart des rentrées financières…

Daech en chiffres

Exportation des ressources naturelles à prix cassés

On constate sur les graphiques ci-dessus que « Daech » dispose de beaucoup de ressources naturelles et archéologiques.

Cela signifie que ces produits ont des clients.
Beaucoup de clients !

Or on peut difficilement imaginer que les peuples syriens et irakiens, restés sur place, puissent générer un chiffre d’affaires de plus de 2.6 milliards de dollars.

L’article du « Figaro » précise que « Daech » est autonome pour sa consommation d’hydrocarbures et arrive même à en vendre dans le reste de la Syrie et de l’Irak (à l’opposition !).
De plus l’organisation peut semble-t-il exporter sa production via la frontière « poreuse » Nord syro-turque…

Alors qui sont les clients d’une organisation supposée terroriste ?

Est-il pensable que les pays qui dénoncent « Daech » bénéficient directement de cette manne inattendue qui casserait littéralement les coûts de production et améliorerait les marges bénéficiaires des entreprises ?

En tout cas, le « Figaro » constate que si le pétrole s’échangeait en 2014 autour de 100 dollars le baril, il se traite actuellement à moins de 50 dollars.
Mais l’ »EI » offre un discount redoutable qui passe de 25 dollars le baril l’année dernière à 15 dollars actuellement environ assure « Jean-Charles Brisard ».

Transactions financières sur le circuit de la haute finance internationale

Qui dit exportation,
dit transaction financière.

Or, chaque transaction financière est scrutée par les autorités des marchés financiers.
On se souvient tous que la Suisse par exemple a dû renoncer au secret bancaire au nom de la « Weissgelg » disait la ministre des finances du pays.
Cette promotion de la stratégie de l’argent propre devrait répondre à l’exigence de transparence des standards internationaux.

D’ailleurs, un couple suisse qui voulait envoyer quelques centaines de dollars au Liban pour raison humanitaire s’est vu devoir détailler le pourquoi du comment de l’envoi.

Un autre exemple se passe cette fois en Belgique.
Ca donne l’échange téléphonique suivant:

« Bonjour Madame, BNP Paribas au téléphone.
Le service de sécurité s’interroge sur l’une de vos transactions.
Pourriez-vous passer au plus vite à notre agence? »
– « euh… De quoi s’agit-il ?
Depuis quand doit-on justifier ses transactions? »

– « Il semble que vous ayez réservé des billets Thalys il y a 15 jours.
Nous voudrions savoir la raison de votre déplacement… »
– « C’est une blague ou quoi? »

Alors ?
Comment des transactions financières issues d’exportations, elles-mêmes supposées illégales, peuvent-elles se faire quand même ?
En cash ?
Difficile de penser 30 secondes que des sommes pareilles circulent physiquement.

« Et voilà que  Jean-Charles Brisard confirme dans cette vidéo que 24 banques qui sont sous le contrôle de l’Etat Islamique opèrent toujours sur la scène financière internationale. »

Tout Est Dit !

Côté hypocrisie des autorités financières nationales et internationales, nous rappellerons tout simplement la légalisation de la finance de l’ombre (shadow banking) depuis la crise des subprimes de 2007.
Et voici ce qu’en disait récemment un journal belge:

« Le système bancaire parallèle, dit « shadow banking », a continué de croître l’an passé pour peser quelque 80.000 milliards de dollars, selon un rapport du Conseil de stabilité financière (« FSB ») publié jeudi en amont du sommet du G20 à Antalya. »

Ces sommes ne sont évidemment pas comptabilisées dans les bilans des grandes banques pour lesquelles les peuples se saignent quotidiennement pour les renflouer…

Elles sont le fruit des activités méprisables du casino géant mondial.

esclave.PNG

On pourrait supposer que le casino mondial n’a pas peur de la clientèle du genre « Etat islamique » qui possède son marché aux esclaves…

Souvenons-nous des multiples scandales des firmes transnationales qui appartiennent à la Haute finance internationale et qui font travailler loin des regards des enfants-esclaves…

Force est de constater que les frontières morales sont elles aussi poreuses…

Liliane Held-Khawam

source : https://lilianeheldkhawam.wordpress.com/

source : http://philippehua.com/

http://www.citoyens-et-francais.fr/  du 23/11/2015

Ce Sera Noël Dans Un Mois !

la-croix-2-1024x768-500x375 (1)

Fin de l’année liturgique

Communiqué de §Saint Michel Archange§ suite aux attentats de Paris.

Chers frères et sœurs en Christ,

Comme vous le savez ou le pressentez, l’heure est grave pour notre nation.
Une terrible guerre civile est en préparation sur notre sol.
Certains partis politiques essayeront de récupérer ces tragiques événements pour leur propre profit mais sachez qu’ils mèneront notre pays dans le plus profond désarroi.
La colère ne s’arrêtera pas tant que les commandements de Dieu ne seront pas élevés au premier rang.
Ainsi, sachez que le roi de France à venir sera votre plus humble serviteur.
Il œuvrera pour rétablir l’ordre et la vertu.
Ne cherchez pas à connaître son identité car elle vous sera dévoilée seulement en temps voulu.
Pour l’instant, contentez-vous de méditer et de prier.
La volonté de Dieu surpasse tout entendement humain et celui qui sera désigné par la volonté du Seigneur ressemblera plus à un prêtre qu’à un monarque.

Le gouvernement œuvre pour désarmer le peuple français en laissant les bandes organisées se préparer en vue de lancer d’autres assauts.
Ne cherchez pas à prendre les armes car cela entraînerait des morts et des représailles de chaque côté.
Le sang appelant le sang, la vengeance des uns et des autres serait de plus en plus meurtrière.
De terribles conflits empoisonneront notre nation pour une courte durée, lors d’un printemps prochain. Personne ne connaît la date exacte mais sachez que les prophéties doivent se réaliser car la France a renié son histoire, son passé, ses racines chrétiennes pour préférer se ruer sur le péché.

Notre nation doit périr avant de renaître dans la foi chrétienne selon la volonté de Jésus-Christ.
Le Lieutenant du Sacré-Cœur appelle ses frères et sœurs à prier le rosaire et à méditer sur la vie de Notre Seigneur pour développer un amour plénier destiné à sauver notre nation s’il est suffisamment cultivé avec dévotion.
La majorité de nos frères et sœurs en Christ ne reconnaissent plus Notre Seigneur comme le Messie, le Fils de Dieu.
La plupart préférant user de leur liberté pour consommer, se divertir, abuser de psychotropes, oublier la réalité quotidienne.
Cette vacuité, ce vide spirituel, est en train de créer de graves dégâts qui ne sont pas encore tout à fait visibles pour l’instant.
Tout cela va se précipiter lors des prochains mois.
Ne perdez jamais de vue que la guerre sert seulement à assurer le maintien au pouvoir d’une minorité cruellement tyrannique.
Il s’agit de stratégies politiques élémentaires qui ont déjà été utilisées lors des révolutions française ou russe.

Le communisme, par exemple, assure le pouvoir à un dictateur qui usurpe la place de Dieu.
Dès lors, le tyran s’empresse de détruire ou de caricaturer la religion chrétienne afin de se maintenir à la tête d’une population servile en martelant des messages de propagande.
Toutes les manœuvres politiques consistent à contrôler les foules au moyen de techniques mentales évidentes comme la technologie, les films, la publicité, la discipline ou encore les jeux.
Au lieu de s’intéresser à la réalité, les individus se perdent dans toutes sortes de distractions mensongères qui les éloignent un peu plus chaque jour d’une vision réaliste du monde.
Ainsi, ceux qui rêvent de gloire et de pouvoir s’assurent aisément un règne despotique par le biais de ces odieuses manipulations.

Les faux prophètes caricaturent le message de paix et d’amour de Notre Seigneur Jésus-Christ dans un même but tyrannique.
Les ennemis de Dieu œuvrent d’arrache-pied pour détruire nos racines chrétiennes qui constituent la fibre essentielle de notre nation.
Sans celles-ci, les foules perdent leur charité, laissent les pauvres et les malades dans leur détresse, se détournent de leurs prochains pour vaquer égoïstement à leurs occupations tout en jugeant ceux qui les dérangent.

La plupart des personnes ne s’aperçoivent pas de cette terrible manipulation, car, elles vivent dans une illusion perpétuelle qui les éloignent du quotidien.
Ceux qui passent leur temps à parler de sport, de politique, de films, de loisirs ou encore de leurs passions font le jeu des dictateurs puisqu’ils ne se préoccupent plus de la vie sociale, mais, uniquement de leur propre existence.

Si nous en sommes arrivés là, c’est que nous n’avons pas été assez vigilants et soucieux de préserver le magnifique patrimoine hérité de nos ancêtres.
Le Lieutenant a pleinement conscience que ses propos seront rejetés, pour l’instant.
Cependant, lorsque la guerre civile entraînera notre nation dans d’incommensurables souffrances, les survivants demanderont la venue du bon roi dévoué au Sacré-Cœur, afin de remettre de l’ordre dans une nation assassinée par la cruauté et l’indifférence des uns envers les autres.
Nous sommes tous responsables de ce drame national.
Le Lieutenant prie beaucoup pour le salut de tous, mais, il sait pertinemment que son heure n’est pas encore arrivée.
Pour l’instant, il ne peut que patienter dans une douloureuse résignation.

Il ne viendra pas à vous en s’imposant, car, sa volonté est d’être le serviteur de tous.
La dévotion absolue au cœur aimant de Dieu est le siège de ses préoccupations.
Il remettra les Français au travail.
L’artisanat sera le terreau de notre nation.
L’amour du travail bien fait, la charité pour les plus faibles, le comportement vertueux de chacun envers son prochain, l’humilité en toute circonstance, seront des valeurs fondamentales pour permettre la résurrection de notre nation.

Pour ma part, je ne suis qu’un simple messager, un quidam qui rédige ce que son ami lui transmet après s’être élevé dans la prière.
Je ne pourrai pas répondre à vos interrogations ou à vos questions puisque je lui ai fait le serment de ne rien dévoiler.
Le Lieutenant du Sacré-Cœur est sincèrement désolé de ne pas pouvoir se manifester personnellement, mais, cela alimenterait les troubles et les querelles concernant la succession du trône de France.

Continuons de prier pour que le temps de la paix retrouvée vienne.
Le règne du Lieutenant durera au maximum une moitié de vie d’homme et assurera un grand bonheur à ses frères dévoués.
Dieu le désignera en temps voulu de la manière qui Lui plaira.
Laissons œuvrer la Providence en gardant l’espérance de jours meilleurs et heureux.

Soyez assurés que Jésus-Christ a déjà vaincu le mal qui est en train d’entraîner notre nation dans la défaite, la terreur, l’humiliation et la ruine.
Le règne de Satan se terminera d’ici quelque temps lorsque Dieu aura désigné celui qui devra, jusqu’à sa mort, redresser notre nation.
Ce roi sans orgueil aurait préféré une vie heureuse et simple dans un autre temps, une autre époque, afin d’être épargné du port de cette lourde croix.

Assurer le bonheur de tous est une épreuve incommensurable, car, il s’agit de rétablir ce que de longues décennies irresponsables ont corrompu de leurs mains avides et souillées par le péché.
Le Lieutenant devra œuvrer d’arrache-pied, sans salaire ni repos, pour le salut des âmes en formant convenablement les enfants à la foi chrétienne, en donnant un emploi aux hommes en âge de travailler, en assurant la protection des plus faibles, en abaissant ceux qui ont tendance à faire le mal, en soutenant ceux qui souffrent, en réapprenant aux français à ouvrir leurs portes pour offrir un repas au mendiant ou au voyageur, en rappelant que la charité est la base de toute nation chrétienne.
Ce travail est l’affaire d’une fin de vie éreintée, mais, tellement nécessaire au bonheur retrouvé ici-bas, en attendant ce que Jésus-Christ appelle la fin.

Que Dieu vous protège et vous bénisse, biens-aimés qui avez précieusement conservé la foi en Notre Seigneur !

Pour le Lieutenant du Sacré-Cœur.

source : https://saintmichelarchange.wordpress.com/

https://lacontrerevolution.wordpress.com/  du 23/11/2015

Les Manoeuvres De Manuel Valls !

valls-senat

Manolo le Manipulateur !

Valls demande de ne pas saisir le Conseil constitutionnel sur l’état d’urgence

Le premier ministre Manuel Valls a demandé au Sénat de ne pas saisir le Conseil constitutionnel du projet de loi sur l’état d’urgence, craignant que certaines dispositions soient censurées.

Séquence incroyable au Sénat.

Et inacceptable pour le juriste démocrate, voire pour le démocrate tout court.
Très calmement, alors que les sénateurs discutaient ce vendredi après-midi du projet de loi prorogeant l’état d’urgence, le premier ministre a demandé aux parlementaires de ne pas saisir le Conseil constitutionnel.
Il craint que la loi ne soit pas conforme au texte fondamental de la Cinquième République.

Il y a toujours un risque.

« Je suis dubitatif sur l’idée de saisir le Conseil constitutionnel,

a expliqué Manuel Valls lors de sa dernière intervention en séance.

Car il y a toujours un risque.
Si le Conseil répondait que la loi révisée est inconstitutionnelle sur un certain nombre de points, cela peut faire tomber 786 perquisitions et 150 assignations à résidence déjà faites 
».

(Que fait-il de la non-rétroactivité ? -pelosse- )

Le chef du gouvernement — dont la présence dans l’hémicycle pour défendre un projet loi est déjà exceptionnelle — a reconnu « très explicitement » que certaines dispositions prévues par le projet de loi sur l’état d’urgence « pourraient » être déclarées invalides, et a cité en particulier la disposition qui permet au gouvernement d’obtenir sans délai le blocage d’un site internet par les « FAI ».

L’objectif du gouvernement est que la conformité du texte à la Constitution ne soit pas vérifiée sur le fond :

« même si je sais qu’il y aura toujours la possibilité d’une « QPC » »,

a expliqué Manuel Valls.
Les « QPC » permettent effectivement de saisir le Conseil pour qu’il vérifie la conformité d’une disposition mise en œuvre dans une procédure administrative ou judiciaire.

source : http://www.wikistrike.com/

source :http://www.numerama.com/

http://www.citoyens-et-francais.fr/  du 23/11/2015

Une chose est sure, depuis les attentats du « VENDREDI NOIR », les vidéos et les palabres pro-islamistes continuent à être diffusés dans notre hexagone…sans doute dans l’Europe.
Un ennemi mondial ?
Nos gouvernants se moquent de nous et veulent que nous soyons transis de peur !
Mais, n’est-ce pas la stratégie utilisée par cet ennemi mondial, cette « Dèche » rampante
?
Joueraient-ils dans le même camp ?

Editions Spéciales Cache-Vérités !

circuler1-300x225 (1)

Crise des réfugiés

Grave scandale de corruption à l’ONU dénoncé à la TV québecoise

« André Sirois » est vice-Président du Barreau des organisations gouvernementales internationales.
Avocat et fonctionnaire de l’ONU pendant 20 ans, il a notamment contribué à mettre sur pied le Tribunal criminel international pour le Rwanda de 1995 à 1997.
Les faits qu’il dénonce dans cette émission de la chaine québécoise TVA diffusée le 18 novembre dernier sont d’une extrême gravité :
corruption des employés de l’ONU dans les camps de réfugiés syriens en Jordanie et en Turquie,
actes de pédophilie,
chantage sur les réfugiés par les réseaux djihadistes
(on pense aux tragiques évènements parisiens du 13/11/2015).

Il affirme détenir toutes les preuves de ces allégations, qui, si elles s’avéraient fondées, devraient provoquer un certain bruit médiatique…

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

crise-des-réfugiés

Bertrand Riviere

http://gaideclin.blogspot.fr/  du 22/11/2015

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

L’appel des russes
aux peuples d’Europe

Cette vidéo parue le 17 novembre fait un énorme buzz sur les réseaux sociaux russes et anglophones,
elle est traduite et sous-titrée en français.

Bertrand Riviere

http://gaideclin.blogspot.fr/  du 20/11/2015

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

Les attentats de Paris
expliqués en 10 minutes

§§§§§§

Le journaliste irlandais « Gearoid O Colmain » nous livre « à chaud » une analyse sans tabous des terribles attentats qui ont ensanglanté la capitale française le vendredi 13 novembre 2015,
les raisons qui y ont mené et les conséquences à prévoir.

Bertrand Riviere

http://gaideclin.blogspot.fr/  du 18/11/2015

Il Faut Lire « Le Roman Du Vatican ».

Vatican

La maison battue par les vents.

« François Thouvenin », le traducteur et « Bruno Saglio », directeur des éditions « Saint-Rémi », ont été reçus par « Benoît Mancheron » dans son émission « Au fil des pages », sur le dernier ouvrage de « Malachi Martin », un roman à clefs, témoignage important sur les manoeuvres de destruction de la fonction pontificale au Vatican :
(écouter l’émission).

« L’un des ouvrages les plus puissants de la décennie »
(Florida Times – Union)

Les éditions « Saint-Rémi » viennent de faire paraître la version française du célèbre roman de « Malachi Martin », (« Windswept House, a Vatican Novel »), « La Maison Battue par les Vents, Le Roman du Vatican », qui était paru aux USA en 1996.
Ce livre a connu un grand succès dans sa version anglaise, plusieurs centaines de milliers d’exemplaires vendus.
La traduction professionnelle de grande qualité a été réalisée par « François Thouvenin ».
Il est également le traducteur d’autres ouvrages que nous avons publiés :
BROUILLARD ROUGE SUR L’AMÉRIQUE de W. Carr,
DU SANG SUR L’AUTEL, Histoire secrète de la société occulte la plus dangereuse du monde de Craig Heimbichner, IMPÉRIALISME, JUDAÏSME ET COMMUNISME, ces trois forces qui dominent le monde de Istvàn BAKONY.

Ce livre nous semble toujours d’actualité, il met en scène des personnages sombres qui tentent une prise en main complète du Vatican au service d’un futur gouvernement mondial.
Il était même prémonitoire, car ces agents du complot cherchent à se débarrasser du « pape slave », jugé insuffisamment docile à leur plan, et le scénario retenu est la démission forcée.
Scénario qui se réalisera plus tard en réalité avec Benoît XVI.
Ce fait apporte sérieux et crédibilité aux informations données par « Malachi Martin », qui a vu de près ce qui se passait au Vatican.
Ce roman semble donc avoir été un prétexte pour décrire une sombre réalité, et avertir ses contemporains.
Nous avons ajouté une annexe, page 37, qui identifie chacun des noms des personnages du roman avec les personnages réels.

La Guerre froide est terminée.
Avec des capacités et une audace impossibles à envisager jusqu’à présent, une improbable coalition internationale d’intérêts politiques, financiers et religieux supérieurs voit enfin dégagé devant elle l’itinéraire devant aboutir à son objectif ultime :
L’établissement d’une société mondiale unique, l’Utopie.
Avec pour seuls points communs un immense pouvoir et l’ambition démesurée d’en acquérir davantage encore, avec pour slogan l’unité et la prospérité mondiales, avec la trahison, le scandale et l’assassinat comme armes toutes prêtes à servir, ces hommes ont à la fois les moyens et la volonté de s’approprier le mécanisme mondial convenant parfaitement à la réalisation de leurs plans :
la plus ancienne, la plus habile et la plus stable chancellerie politique du monde, le Vatican.
Au vortex de cette lutte à mort et aux côtés d’un Pape rompu aux conflits se tiennent deux frères américains, « Paul et Christian Gladstone » – l’un avocat, l’autre prêtre – qui font figure de pions parfaits.
Le premier succombe aux crocs acérés de la cupidité, le second deviendra l’un des très proches alliés du Pape et finira par découvrir les plus noirs secrets de la Rome pontificale.
De l’Amérique à la Russie en passant par l’Europe, parmi de vastes paysages comme dans des couloirs clandestins, une distribution riche et variée – présidents et hommes politiques, saints et pêcheurs, faiseurs de papes et aspirants à la papauté – s’entrechoquent sur fond d’événements dramatiques et parfois sanglants, tandis que le sort du monde est en jeu.

Étroitement associé à Jean XXIII et au Cardinal « Augustin Bea », l’ancien jésuite d’origine irlandaise « MALACHI MARTIN » (1921-1999) est l’auteur de best-sellers nationaux tels que « Les Jésuites », « The Final Conclave » et « Hostage to the Devil ».
Né dans le Comté de Kerry, en Irlande, il étudia à l’Université catholique de Louvain, en Belgique.
Il y reçut des doctorats en langue sémitique, en archéologie et histoire orientale.
Il étudia ensuite à Oxford et à l’université hébraïque de Jérusalem.
Ordonné prêtre le 15 août 1954, il est professeur à l’institut biblique de Rome de 1958 à 1964, et accomplit certaines missions délicates pour le cardinal Augustin Bea (dont il était le secrétaire privé), et pour Jean XXIII et Paul VI.
Relevé en 1964 par Paul VI de ses vœux de pauvreté et d’obéissance à sa propre demande, il reste cependant prêtre.
Déménageant à New York il devient un auteur internationalement connu de romans.
Ses essais défendent en général les théories du traditionalisme et intégrisme catholique.
De tendance traditionaliste, il est déçu des orientations données à l’Église Catholique par le Concile Vatican II.
Il mentionne fréquemment Monseigneur Lefebvre dont il est sympathisant, sans faire partie de son association.

Source : http://saint-remi.fr/

Image de prévisualisation YouTube

Bruno Saglio et
François Thouvenin

 

https://lacontrerevolution.wordpress.com/ du 22/11/2015

Aucune Confiance Dans Ces « LR ».

Nicolas-Sarkozy-1456x648

Qui anéantira cette « Dèche » ?

Sitôt connue la nature terroriste de ces fusillades et bien avant la revendication de ces attentats par « l’État islamique », radios et télés ont ouvert leurs portes aux je-sais-tout et y a qu’à-faut qu’on, civils et militaires spécialistes de tout poil concentrés dans la capitale :
criminologues, psychologues, politologues, historiens du terrorisme, spécialistes du monde arabe, d’Al-Qaïda, de Daech, de Boko Haram, des spécialistes de l’armement des armées…
J’en passe et des meilleures, façon de parler, bien évidemment, vu qu’en matière de compétence, il y aurait beaucoup à dire sur ces professionnels de la guerre du micro, costumés, cravatés, décorés.

Une exception, toutefois, à cette diarrhée de « spécialistes » :
La présence sur deux ou trois plateaux de « Marc Trévidic », juge d’instruction affecté au pôle antiterroriste pendant une dizaine d’années.
Celui-là, un des rares à vraiment connaître la musique, sait de quoi il parle.
Trévidic connaît parfaitement le monde du terrorisme, ses réseaux, les pays arabes qui le financent en douce et surtout nos failles :

Manque de moyens,
Responsabilité des politiques…

Voilà pourquoi il n’a pas eu, hélas, l’occasion de s’exprimer longuement, les journalistes préférant passer des heures sur l’émotion plutôt que de savoir qui, de nos « amis et alliés » qataris et autres Saoudiens, finance depuis des lustres les terroristes version salafiste impliqués dans ces attentats sur fond de guerre fratricide entre sunnites et chiites.

Et puis,
« entre deux bougies et les larmes »,
ont déferlé… les politiques !

Je n’en retiendrai qu’un (Nicolas Sarközy), parce qu’il y a peu… il était aux affaires.

– En d’autres temps, il m’aurait fait rire lors de sa prestation en sa qualité de président des Républicains.
Il s’y croyait,
il s’y voyait déjà…
«Vive la République, vive la France »…
en président de la République de remplacement d’un fauteuil bancal voire vacant,
devant une France meurtrie, en déroute,
qu’il fallait au plus vite libérer de la déferlante terroriste !?!
Et puis, le lendemain, quelque temps après son passage à l’Élysée, il a été invité au 20 heures de « TF1″, venu faire le barbeau et nous expliquer ce qu’il faudrait faire,
ce que l’autre aurait dû, aurait pu faire pour éviter ça, face à une grande blonde de présentatrice qui, faute de tout comprendre, opinait l’air béat devant l’ex-Président, lequel voulait refiler des bracelets aux milliers de fiches S qui bricolent dans les quartiers.

– Sauf qu’on lui doit, au président Sarközy, la suppression de la « DST » et des « RG » !
Regroupés au sein de la « DCRI », nouveau service de police voué au renseignement qui a longtemps pataugé et pédalé dans le vide avant de trouver une méthode que certains anciens de la « DST » et des « RG » jugeaient hier douteuse et aujourd’hui très relative.

– Sauf qu’on lui doit aussi, au président Sarközy, la baisse des effectifs dans l’armée, la police, la gendarmerie et des moyens financiers qui vont avec alors que, dans le même temps, son ministre de l’Intérieur de l’époque, « Claude Guéant », tapait sans vergogne en compagnie de quelques comparses dans la caisse…

– Sauf que du temps du président Sarközy, barbus, rappeurs, imams radicaux ne parlant qu’arabe fraîchement débarqués du Qatar ou d’Arabie saoudite, qui véhiculent messages de haine et de guerre sainte dans les quartiers et mosquées en France et dans certains territoires ou départements d’outre-mer, n’ont été que très rarement inquiétés et que Sarközy n’a rien fait, ni plus ni moins que les autres, pour les expulser, les châtier, les déchoir de leur nationalité, les placer en résidence surveillée…

– Sauf que l’on doit aussi au président Sarközy d’avoir fait éliminer « Kadhafi », pour d’obscures raisons plus personnelles que géopolitiques d’ailleurs, façon comme une autre de déstabiliser plus encore le Moyen-Orient, en particulier la Libye, pays dévasté et ruiné, après avoir fait le mariolle en compagnie de « BHL ».

– En conclusion, ce n’est ni à Nicolas Sarközy ni à Francois Fillon, son éternel Premier ministre à la mine de chien battu, que je confierais demain mission de faire la guerre aux terroristes et d’anéantir Daech…

Jacques Tillier

Source : http://by-jipp.blogspot.fr/

http://www.citoyens-et-francais.fr/  du 22/11/2015

Notre Histoire De France Bafouée !

charlie-fin-du-mensonge-300x167 (1)

Un bon conseil d’Henri IV
à François Hollande !

Si tu veux éviter
une nouvelle guerre de religion,

Interdis la pratique de l’islam
sur le sol de France !

J’écris cela en m’appuyant sur un épisode injustement oublié de l’histoire de France :
En 1610, lors de l’expulsion des « morisques » d’Espagne, environ 60 000 musulmans se sont présentés aux frontières du royaume.
Comparativement aux 20 à 25 millions d’habitants de la France à l’époque cela représente beaucoup.
Une bonne partie fut expédiée en barbarie et principalement à Tunis, mais ce bon roi Henri IV, par ordonnance du 22 février 1610, permit à ceux qui « voulaient faire profession de la religion catholique pourvu qu’ils s’établissent au-delà de la Garonne et de la Dordogne » à demeurer dans le royaume.
(https://fr.wikipedia.org/wiki/Morisques)

Ces gens-là se sont progressivement mélangés à la population locale et n’ont pas reproduit les problèmes qu’ils créaient du côté espagnol.
(http://cdlm.revues.org/4930)

Ceci montre qu’à l’époque, sans disposer du recul historique et des moyens de renseignement actuels, Henri IV qui, rappelons-le, sortait d’un conflit religieux sanglant, a parfaitement compris qu’il était impossible de vivre avec les musulmans.
Les Arabes, les Berbères, les Espagnols oui, mais pas les musulmans.

Les évènements tragiques que nous vivons aujourd’hui devraient nous inciter à nous replonger dans l’histoire des tentatives d’invasion musulmanes.

Nous ne pouvons pas vivre
avec les musulmans !

Leur idéologie les enferme dans l’intolérance et la haine,
ils sont inaptes à la vie avec d’autres peuples.

Au mieux nous vivrons un certain temps à côté d’eux, jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment nombreux pour nous asservir, mais ensemble c’est impossible.
Ils chercheront toujours à prendre le pouvoir si nous ne leur imposons pas des conditions strictes.

Comme beaucoup, j’ai mis 10 ans à le voir et encore 10 ans à l’accepter, maintenant c’est clair, cette idéologie est incompatible avec la France.
Il faut interdire sa pratique sur notre terre.

Robert Durand

http://ripostelaique.com/  du 22/11/2015

Ce que nos médias autorisés et islamophiles évitent de nous dire c’est que ces « chers » musulmans, quels que noms leur soient donnés au long des siècles, n’ont pas attendu les quarante dernières décennies pour nous harceler !
Mais ! Mais ! Nos gouvernants occidentaux se sont montrés coopératifs avec eux, trouvant leurs peuples viellissants et trop récalcitrants à entrer dans le moule du mondialisme judéo-kabbalistique.
Peu importe ! On va les remplacer pour les éradiquer petit à petit.
Souvenons-nous que toutes les tentatives de dictature sur notre planète ont toujours été sanglantes, ont parfois réussi, duré quelques décennies mais n’ont JAMAIS abouti !
Cela s’est terminé par des chutes, lentes ou rapides, des diasporas pour le peuple hébreu, ou judaïsant, ou sémite, ou sioniste, il a tant de noms.
Quant aux musulmans, ils ont aussi toujours échoué, chez nous, tant qu’il n’y avait pas de traîtres dans nos murs !
Il faut neutraliser les traîtres pour qu’ils échouent encore !

La France N’Est Pas Terre D’Islam.

islamistesjpg-1

L’expansion nocive du
salafisme en France

C’est devenu presque un automatisme :

Après chaque attentat, le gouvernement pointe du doigt la frange salafiste de l’islam.

« Oui, nous avons un ennemi, et il faut le nommer :
C’est l’islamisme radical.
Et un des éléments de l’islamisme radical, c’est le salafisme »
,

a lancé Manuel Valls lors de la séance de questions à l’Assemblée nationale, mercredi 18 novembre.
Le salafisme est :

« souvent l’antichambre de la radicalisation, et la radicalisation, elle,  peut conduire au terrorisme »,

affirmait le premier ministre en juin, après la décapitation « d’Hervé Cornara » par « Yassin Salhi » à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère.

L’expansion en France du courant salafiste, qui plonge ses racines en Arabie saoudite, se fait sentir depuis la fin des années 1990.
Adeptes d’une lecture littéraliste du Coran et d’une pratique rigoriste qui s’inspire des premières générations de l’islam, ces croyants se tenaient à l’origine à l’écart de la cité, y compris à l’écart de l’islam des mosquées lié aux traditions du Maghreb.

« Une fois que la mosquée existe, ils arrivent »

Depuis quelques années, en revanche, leur pression se fait sentir dans les lieux de culte traditionnels.
« Azzedine Gaci », le recteur de la mosquée de Villeurbanne, date leur intérêt nouveau « du printemps arabe ».

« Avant, les responsabilités, ça ne les intéressait pas »,

relève-t-il.

« Maintenant, si.
Jamais ils ne participent à la construction d’une mosquée, mais une fois qu’elle existe, ils arrivent. »

Ils commencent généralement par prendre pour cible l’imam.

« Ils critiquent son discours, ses vêtements, ses idées, sa façon de diriger la prière…
Ils essaient de le déstabiliser »
,

décrit le responsable rhônalpin.
Leur offensive prospère si :

« la mosquée n’est pas bien gérée, si elle n’a pas beaucoup d’activité, si ses dirigeants sont peu identifiés ou n’assument pas leurs responsabilités ».

Elle prend bien souvent les responsables en place au dépourvu.
La plupart du temps, les membres de l’association culturelle, qui dirige le lieu de prière, évitent d’ébruiter leurs difficultés.
Parfois ils tentent de s’accommoder avec ces groupes d’hommes souvent plus jeunes et plus présents, en leur concédant l’accès aux locaux pour des activités de prédication ou autres.

« Certains ont peur d’une fermeture du lieux de culte en cas de querelle publique, d’autres, par crainte de la « fitna » [division]s’efforcent d’atténuer les conflits en espérant que cela aille mieux »,

observe « Haoues Seniguer », chercheur au Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient.
Ils ont en tout cas peu de recours possibles pour les aider.

« Les instances musulmanes ne sont pas capables de gérer ces problèmes.
Et certains politiques, certaines municipalités ne sont pas clairs dans leur façon de réagir.
Beaucoup d’associations ont pignon sur rue sans avoir d’autorisation.
Ce n’est pas normal »
,

accuse « Azzedine Gaci ».

Une centaine de lieux de prière

Aujourd’hui, les lieux de prière sous influence salafiste seraient une centaine sur un total de 2 300 en France, selon « Bernard Godard », qui a longtemps suivi les affaires liées à l’islam au bureau des cultes du ministère de l’intérieur.

Face à cette présence de plus en plus affichée dans les structures existantes, le gouvernement a annoncé son « intention » de fermer les lieux de culte ou de dissoudre les associations qui « s’en prennent aux valeurs de la République ».
Ce faisant, il semble jeter une même suspicion sur l’ensemble du courant salafiste, accusé de faire le lit du radicalisme.
Or, soulignent les spécialistes, la majorité d’entre eux sont « quiétistes », animés par des préoccupations religieuses et hostiles à toute implication dans la vie sociale et politique.

« Ils sont très critiques envers les djihadistes car ils les accusent de mélanger religion et politique »,

explique « Samir Amghar », chercheur à l’Université libre de Bruxelles.

Cependant, les différentes familles du salafisme ont en partage des références idéologiques, un imaginaire religieux.

Cela ne favorise-t-il pas la radicalisation et le passage du salafisme « quiétiste » au djihadisme ?

« Dans les années 1990, il pouvait y avoir une forme de continuum.
Mais lorsqu’au début des années 2000, l’Arabie saoudite s’est clairement opposé au djihadisme, cette relation mécanique n’a plus existé. »
,

affirme « Samir Amghar ».

« Les observations de terrain montrent qu’il n’y a pas de relation de causalité.
Cela n’empêche pas qu’un « quiétiste » puisse basculer dans la violence par déception envers le manque d’action politique. »

http://www.lemonde.fr/  du 21/11/2015

Ce sont des a-sociaux même en terre d’islam !
Comment auraient-ils pu s’intégrer à la civilisation Européenne, Française en ce qui nous concerne ?
Ils viennent chez nous, c’est à eux de se faire à nos façons de vivre… ou de repartir !

J’ Ai La Mémoire Qui Flanche…

Hollande arrete

Nommer l’ennemi
et désigner les traitres…

Et oui…
Ils savaient…
Les Hollande, les Valls, les Cazeneuve… les Taubira… les Fabius…

Bref,
la clique prébendière et mafieuse
qui a accaparé le pouvoir
avec 17% des voix
savait ! ! !

Elle savait que les slogans du type « Je suis Charlie » n’étaient bons qu’à endormir les foules et n’avaient aucune efficacité contre le terrorisme islamique qu’ils n’osent même pas nommer !

Ce terrorisme de l’Etat Islamique d’Iraq et de Syrie (qu’ils ont contribué à faire surgir avec les USA, l’Arabie Saoudite, le Qatar) qui trouve ses prolongements dans les banlieues et les zones de non-droit de notre pays, espaces publics que cette caste socialaud-écolo-gaucho mafieuse a laissé être confisqués par les flux migratoires légaux et illégaux qui servent de terreau à l’expansion islamique dans notre pays et à la radicalisation des plus prosélytes qu’ils font mine de découvrir aujourd’hui.

Car s’il y a une leçon à tirer des massacres perpétrés par des islamiques fanatisés le 13 novembre dernier à Paris, c’est que :

Ils portaient dans notre société le djihad islamique destiné à détruire tous ceux (et tout ce) qui n’étaient point eux,

Ils étaient issus de l’immigration de peuplement qui nous étouffe depuis 40 ans à cause d’une ouverture éhontée des frontières et de lois qui, tel le regroupement familial, sont un appel d’air pour la venue de n’importe qui…
et jouissaient d’un assistanat social mettant en avant la « préférence étrangère » au détriment des Français de souche, tout en acquérant une nationalité de papier par le biais du droit du sol…

Ils venaient des mosquées des quartiers de nos villes, et avaient fait le voyage formateur au crime en Syrie et en Iraq,

Ils étaient « observés » par les services de renseignements de maints pays, le dernier fait en date montre que même les USA les « connaissaient » (1),
(http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/20/97001-20151120FILWWW00019-4-auteurs-des-attentats-connus-des-services-us.php)

Ils étaient, dans les cités squattées par les populations immigrées et islamisées qui en ont fait fuir les autochtones, comme des « poissons dans l’eau », véritables « zones de confort terroriste », fournissant le « gîte », le couvert, la sécurité, le personnel d’assistance et les armes de l’action, ainsi que l’argent de l’économie illégale qui sous-tend la poussée islamique à Saint Denis comme à Molenbeek…
(http://www.bvoltaire.fr/eloisegloria/banlieue-terrorisme-rien-a-voir,220511?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=af0ac80af8-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-af0ac80af8-30444829&mc_cid=af0ac80af8&mc_eid=79c5d6df15)
(http://www.bvoltaire.fr/charlesdemassieux/lomerta-cites-face-terrorisme,220069?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=af0ac80af8-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-af0ac80af8-30444829&mc_cid=af0ac80af8&mc_eid=79c5d6df15)

Ils étaient idéologiquement et socialement couvés par toute la bien-pensance politicienne, médiatique et du « showbiz »  tandis que les associations gauchistes et prétendument humanistes et de défense des droits de l’homme les justifiaient et les soutenaient..

Ils émargeaient aux millions d’euros (90 milliards en 10 ans…) de la « politique de la ville », destinée par les gouvernements de « gauche » comme de « droite » à acheter la paix civile et à construire une clientèle électorale…

Ils bénéficiaient d’une prétendue « discrimination positive » pour intégrer les secteurs sensibles d’entreprises comme la RATP ou « Air France Cargo » (à Roissy) où le pouvoir actuel s’étonne d’y voir officier des centaines de fichés « S » alors que c’est sa politique qui a permis cette monstruosité…

et, quand ils n’étaient représentants de tout cela,

ils venaient des flux incessants des pseudo migrants fuyant « la guerre » que le gouvernement socialo et ses tentacules associatives (de même que ses accointances francs-maçonnes et ses multiples relais dans les mutuelles, le secteur bancaire ou les associations péri scolaires) nous imposent à grands coups d’argent public, creusant ainsi une dette que nous allons payer de nos impôts, taxes et cotisations tandis que ces « migrants illégaux » se gobergeront sur notre dos, quand ils ne participeront pas à notre destruction..

D’ailleurs, l’hystérique retardé congénital de Matignon ne vient-il pas de le reconnaître ?
(http://www.ouest-france.fr/attentats-paris/valls-certains-djihadistes-ont-profite-de-la-crise-des-migrants-3852670)
…Tout en poursuivant l’accueil de ce fumier potentiellement terroriste islamique, alors que même aux USA, un refus se précise par la discussion d’une loi suspendant l’arrivée de ces gens ?
(http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/20/97001-20151120FILWWW00022-usa-une-loi-pour-suspendre-l-arrivee-des-refugies-syriens.php)

Ils savaient, donc, que notre population française était en danger, ils le savaient d’autant mieux que c’étaient eux qui avaient créé les conditions politiques, sociales, économiques et sociétales de ce danger islamique, et que tous leurs discours, toutes leurs déclarations, toutes leurs postures, toutes leurs décisions administratives allaient dans le sens de la pérennisation et de l’accroissement de ce danger apporté par cette religion mortifère qu’est l’islam surfant sur des flux migratoires incessants depuis 40 ans.

Ils le savaient, ils le savent encore…
Et ils ne font rien pour éradiquer cette menace, effacer ce danger, mettre hors d’état de nuire les vecteurs fanatisés du djihad islamique…

Ah, certes, devant la pression des événements et l’horreur des crimes islamiques, ils s’agitent, bavassent, occupent le terrain médiatique, se haussent du col comme pour nous convaincre de leur bravoure, utilisent leurs réseaux médiatiques « aux ordres »  qui viennent frétiller du croupion pour nous vanter leurs mérites….

Mais qui peut croire que dégager des millions d’euros pour « déradicaliser » ces assassins dans des cellules « psychologiques » règlera une question que quelques grammes de plomb rendraient obsolète ?

Mais qui peut croire qu’on empêchera le Qatar d’inonder d’euros putrides les cités de non-droit quand la clique « socialo » fraye activement avec cet émirat et se pavane au Parc des Princes où joue le club de foot qui appartient à ces soutiens du terrorisme ?

Mais qui peut croire que l’idéologie mortifère du salafisme wahhabite, qui s’est répandue dans les banlieues de France, sera efficacement combattue quand on voit les danses du ventre électorales des socialauds en campagne et les accommodements qu’ils consentent à ces terroristes potentiels, jusqu’à violer la loi de 1905 ?

Qui peut croire en l’efficacité permanente des mesures sécuritaires ponctuelles d’aujourd’hui quand l’exotique de la place Vendôme joue une partition pro islamique et pro délinquance et que tout est fait pour donner publicité malsaine et droits exorbitants à ceux qui ne sont que des criminels avérés ou en puissance ?

Qui peut croire en la volonté de combattre cet « ennemi de guerre » quand l’opportuniste insignifiant et libidineux de l’Elysée n’ose même pas le nommer par son vrai nom et se répand en palinodies ridicules autour du « padamalgam » pour faire oublier d’où il vient et cacher où il va ?

Nous sommes à un moment où il convient de se rappeler deux articles essentiels de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 :

Article 8 (sûreté)

La sûreté consiste dans la protection accordée par la société à chacun de ses membres pour la conservation de sa personne, de ses droits et de ses propriétés.

Article 35

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Et l’application de cet article 35 commence dès le 5 décembre prochain où il s’agira d’expulser par les urnes ces « socialauds » (et leurs alliés de toutes couleurs) destructeurs de la France et de son Peuple, et leurs frères politiques de l’ex UMP  et du Centre dont la nocivité politique a été largement prouvée par les épisodes Chirac-Sarkozy.

Empédoclatès

 http://ripostelaique.com  du 21/11/2015

La Corse Chante « Diu Vi Salvi Regina » !

ajaccio

Les Corses honorent les défunts !

Afin d’accompagner « les familles dans le deuil et la douleur », c’est l’hymne corse qui résonnera dans le stade de Furiani.
Le Diu Vi Salvi Regina est « un chant sacré par lequel depuis des siècles la Corse rend hommage aux défunts », explique le communiqué du SC Bastia.

L’hymne corse sera joué pour rendre hommage aux victimes

« Cette décision est incompréhensible »,

a réagi « Jean Zuccarelli », conseiller municipal de Bastia et conseiller exécutif de l’assemblée de Corse, interrogé par le site de BFMTV.

« On pensait qu’il y aurait un consensus pour honorer la mémoire des victimes. »

Selon lui, rien n’empêche de jouer les deux chants.
Comme lui, le président de la communauté d’agglomération de Bastia, « François Tatti », a dénoncé l’absence de l’hymne Français avant la rencontre.

Des inscriptions en lettres rouge ont été découvertes sur les murs de la mairie de Bastia, rapporte France 3 Corse ViaStella, samedi matin, telles que :

« Tristi i e francesi mai » (« triste oui, français jamais ») ou  « dolu francese », « dolu naziunalistu » (« deuil français, « deuil nationaliste »).

La veille, le maire Gilles Simeoni avait lui aussi réclamé que La Marseillaise soit jouée.

La Ligue de football professionnel reste prudente sur la question.

« J’ai demandé à tous les clubs de L1 et de L2 de jouer la Marseillaise »,

a simplement commenté son président, « Frédéric Thiriez », cité par L’Equipe..

Je ne fais de procès d’intention à personne et je pense que tout le monde aura à cœur de respecter ce moment ».

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

Diu Vi Salvi Regina

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

Dio Vi Salvi Regina

Le « Dio vi salvi Regina » (Diu en Corse) est un chant religieux dédié à la Vierge Marie créé en Italie par saint Francesco de Geronimo vers 1675.
Il est adopté comme hymne national de la Corse lors d’une consulte tenue à Orezza, le 30 janvier 1735, au cours de laquelle les chefs nationaux de l’île décidèrent la séparation de la Corse d’avec la République de Gênes.
La nation corse proclame son indépendance et se place sous la protection de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie dont l’image sera empreinte sur ses armes et ses étendards.

Des sept couplets originels, « Sekli » en interprète les quatre principaux :

Dio vi salvi, Regina
E Madre universale,
Per cui favor si sale
Al paradiso.
Per cui favor si sale
Al paradiso.

Voi siete gioia e riso
Di tutti i sconsolati,
Di tutti i tribolati
Unica speme.
Di tutti i tribolati
Unica speme.

Gradite ed ascoltate,
O Vergine Maria,
Dolce, clemente e pia,
Gli affetti nostri.
Dolce, clemente e pia,
Gli affetti nostri.

Voi dai nemici nostri,
À noi date vittoria
È poi l’eterna gloria
In paradisu.
È poi l’eterna gloria
In paradisu.

Ah S’ En Ira, S’ En Ira, S’ En Ira…

Taubira-velo-1456x648

L’Indépendantiste Taubira

Encore toute jeune, Madame Christiane Taubira fit des débuts fracassants dans la politique en prenant, avec son mari de l’époque, la tête d’un mouvement aussi violent que farfelu qui réclamait au nom des « Guyanais de souche » (entendez : les Guyanais d’origine extra-européenne et de couleur), notion odieusement discriminatoire, l’indépendance de ce département français, portion de la République une et indivisible.
Péché de jeunesse ?
Si elle a renoncé à une revendication qui ne rencontrait que peu d’écho dans la population locale, Madame Taubira n’a jamais explicitement renié ses idées séparatistes.

Cette femme avait-elle sa place dans un gouvernement français ?
On peut se poser la question.

Député de la Guyane et apparentée au Parti socialiste, Madame Taubira, en 1993, n’en votait pas moins la confiance au gouvernement présenté à l’Assemblée par Monsieur Édouard Balladur.
Ayant quitté fin 2001 le PS pour le Parti radical de gauche, Madame Taubira, en se portant candidate à la présidence de la République, et en recueillant 2 % des suffrages, portait tout autant que Jean-Pierre Chevènement auquel on l’a assez reproché, la responsabilité de l’élimination de Lionel Jospin le 21 avril 2002.
Au moins le « Che » était-il porteur de convictions qui n’ont jamais varié et qui lui ont valu le durable ostracisme de la gauche, tandis qu’à treize ans de distance, la candidature de Madame Taubira n’a pas plus d’explications qu’elle n’eut de suites.

Cette mauvaise camarade avait-elle sa place dans un gouvernement « socialiste » ?
Il est permis de s’interroger.

En 2012, Madame Taubira était nommée ministre de la Justice, garde des Sceaux dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, poste qu’elle a conservé dans celui de Manuel Valls.
S’il était inscrit dans la tête de Monsieur Hollande que l’ancienne femme forte de la Guyane, battue sur sa terre natale aux élections régionales de 2010, devait absolument figurer dans l’équipe ministérielle, parce que femme et féministe, parce que noire et marquée à gauche, devait-il lui confier un portefeuille si peu compatible avec les idées de sa protégée et où il était prévisible, comme l’événement l’a vérifié, comme la cascade de démissions de ses plus proches collaborateurs l’a confirmé, qu’elle ne ferait que des dégâts et dresserait contre elle l’ensemble des professions dont elle a la tutelle ?

Porteuse, comme d’un virus inguérissable, du préjugé rousseauiste suivant lequel, la société étant coupable, les délinquants sont essentiellement ses victimes alors que sa responsabilité postule qu’elle traite les criminels en coupables et prenne la défense de la société en tant qu’elle est leur victime, Madame Taubira tient que la détention des condamnés doit être l’exception et leur mise en liberté la règle, et soutient que la prison pourrit le prisonnier (ce qui n’est pas faux) en oubliant que l’impunité est le plus puissant encouragement à la récidive, ce que l’on sait depuis six mille ans qu’il y a des hommes et qu’on juge, et que l’une des bases de la vie sociale, l’un des piliers de la civilisation repose sur l’idée que, de même que toute peine mérité salaire, toute faute mérite sanction.

Que fait, place Vendôme, la « madone » des petits et des grands voyous, la passionaria du sursis à exécuter et de la transaction entre juges et malfrats ?

Les fonctions qu’occupe si mal Madame Taubira lui imposaient de monter en première ligne face à des circonstances – la vague criminelle du djihadisme – qui ont imposé au gouvernement, dont elle fait solidairement partie, des mesures d’exception ?

Depuis le 13 novembre dernier, le garde des sceaux, ministre de la Justice, ne s’est en aucune manière associé à la préparation, à la présentation et à la mise en œuvre de l’état d’urgence.
Étrangement absente du débat parlementaire et public sur une question indissolublement liée à sa charge, Madame Taubira a refusé de répondre au journaliste d’« Europe 1″ qui lui demandait simplement si elle approuvait les décisions prises par Monsieur Hollande et défendues par Monsieur Valls.
En l’occurrence, qui ne dit mot ne consent pas.

Si le ministre de la Justice, dans la crise que traverse le pays, et en prévision des épreuves qui nous attendent, n’a pas l’honnêteté de mettre en accord, dans un sens ou dans l’autre, ses idées et ses actes – en clair…si elle ne démissionne pas d’un gouvernement dont elle désapprouve la politique - c’est à ce gouvernement, s’il est logique avec lui-même, faute de pouvoir remanier Madame Taubira, de se séparer d’une femme qui, si jamais elle y a eu sa place, s’en est exclue d’elle-même.

Dominique Jamet

http://www.bvoltaire.fr/  du 20/11/2015

La France Chrétienne Est Censurée !

passion (1)

Nos médias autorisés sont
sectaires et mondialistes !

Le Saint-Père a réagi aux attentats qui ont endeuillé notre pays.

Le pape François s’est livré à une émouvante déclaration à la télévision italienne « TV2000″, enregistrée par téléphone, au lendemain des attentats qui ont frappé la capitale française ce vendredi 13 novembre.

« Ces choses là sont très difficiles à comprendre, des gestes accomplis par des êtres humains.
Pour cela, je suis très ému et peiné, et je prie.
Je suis très proche par la pensée du peuple Français tant aimé.
Je suis proche des familles des victimes et je prie pour chacun d’eux. »

Image de prévisualisation YouTube

Réaction du Pape
aux attentats de Paris

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

Visite du Pape
à l’Eglise évangélique

http://fr.aleteia.org du 14/11/2015

§§§§§§

Abbé Christian Bouchacourt

          Abbé Christian Bouchacourt          

 

Communiqué de Monsieur l’abbé Christian Bouchacourt, Supérieur du District de France de la FSSPX

Des actes terroriste d’une  particulière gravité viennent de frapper notre pays.

Des centaines de personnes  ont été tuées, blessées ou traumatisées.

Nous prions pour le repos de  l’âme de ceux qui ont perdu la vie lors de ce drame, et nous assurons de nos  prières leurs familles et leurs proches dans le deuil, les victimes blessées  afin qu’elles recouvrent la santé au plus vite.

Une telle attaque mérite sans  aucun doute une prompte réponse politique, policière, militaire de la part des  autorités publiques françaises.
Mais cela sera-t-il suffisant pour rétablir  durablement l’ordre, la paix et la sécurité en France ?
Nous affirmons le  contraire.

En effet, le pape Pie XI dans sa  belle encyclique Quas primas sur le  Christ-Roi, voyant au début du XXe siècle les nuages s’accumuler au-dessus du monde, proclamait :

« Non seulement ce déchaînement de malheurs a envahi l’univers parce que la plupart des hommes ont banni Jésus-Christ et sa foi très sainte de leurs  coutumes et de leur vie particulière comme de la société familiale et de  l’État, mais encore l’espoir d’une paix durable entre les peuples ne brillera  jamais tant que les individus et les États s’obstineront à rejeter l’autorité  de notre Sauveur ».

Seul le Christ, Prince de la paix,  est en mesure de restaurer au cœur de la société humaine le règne de la  justice, de l’amour et de la paix, brisé par le péché et par le rejet, public  comme privé, de la Loi de Dieu. C’est pourquoi nous devons travailler chaque  jour à établir « la paix du Christ  par le règne du Christ », c’est-à-dire l’union féconde de la Foi et de la Patrie, de l’Église et de l’État.

Ces tragiques événements sont la  conséquence dramatique du divorce consommé il y a plus de  deux cents ans entre la France et l’Église, et qui a conduit nos gouvernants à  rejeter le Christ hors de la société, faisant glisser notre pays vers une lente  apostasie.

Aussi voulons- nous travailler de  toutes nos forces à la restauration du règne du Christ-Roi.

Nous appelons les  évêques, les prêtres, les catholiques et tous les hommes de bonne volonté à retrouver le courage de nos pères pour œuvrer chaque jour à l’extension de ce règne  salutaire, pour le plus grand bien des âmes et de la société.

Que le Christ Roi des nations ait pitié de notre pays, et que la Vierge Marie, patronne et Reine de France, suscite  des âmes généreuses et vaillantes capables de redonner à la France son âme catholique qui a fait sa grandeur.

Abbé Christian BOUCHACOURT

http://laportelatine.org/district/france du 14/11/2015

Rien Que Lire Et Avec Grande Prudence.

presse-desinformation (1)

Les attentats vus
de Seine-Saint-Denis

Alors qu’en ce lugubre matin du samedi 14 novembre, la France était en état de choc et le monde glacé d’effroi, comment les jeunes de mon quartier, dans le 93, avaient-ils vécu, eux, les carnages de la nuit ?
Un vague espoir m’avait saisie :
Et si les tueurs islamistes venaient, par ce bain de sang, de s’aliéner un peu leurs admirateurs de banlieue, généralement fascinés par leurs «exploits guerriers» ?
Dans cet univers clos et à la dérive, où la fêlure morale est souvent vertigineuse, le principe qui prédomine est en effet celui de la valeur contraire.
Les décapitations en ligne, les prières de rue et le voile intégral horrifient ou dérangent ?

Ils «kiffent» puisqu’ils «niquent la France».

Mais cette fois ?
Se pouvait-il que les images atroces des tueries les laissent de marbre et ne suscitent pas l’ombre d’un écoeurement ou d’une identification aux victimes ?
En s’en prenant au public jeune et festif d’un concert de rock…pis, en ciblant les spectateurs d’un match de foot, leur passion, de surcroît au Stade de France, situé à quelques encablures de là et où ils auraient tous pu se trouver, les tueurs de « Daech » n’avaient-ils pas commis une erreur d’appréciation ? J’avoue que je m’attendais au moins à un vague :

«Là quand même, ils abusent!».

Je descends au bistrot du coin vers 10 heures.

Première surprise :
Rien n’y laisse deviner qu’une tragédie vient de frapper le pays.
La télé est pourtant allumée au-dessus du comptoir, le film des événements passe et repasse en boucle.
La clientèle, exclusivement masculine, regarde du coin de l’oeil, mais personne ne semble concerné. J’interroge le patron, les yeux rougis par l’absence de sommeil, un sympathique arabe chrétien qui se définit comme «assyro-babylonien» :

«J’y crois pas»,

me dit-il à voix basse.

«Depuis que j’ai ouvert à 8 heures, les gens parlent de tout et de rien, mais surtout pas de ce qui vient de se passer.
C’est biz as usual:
circulez, y’a rien à voir».

Je m’attable avec « Malik », en train de boire son café, le visage fermé.
Je lui dit qu’il a une mine fatiguée et qu’il y a de quoi après les massacres horribles des dernières heures.
me lance-t-il d’un air hostile, «tu crois quand même pas ce qu’ils nous racontent!».

« Pourquoi horribles ? »,

me lance-t-il d’un air hostile,

« Tu crois quand même pas ce qu’ils nous racontent ! ».

Ma crédulité lui fait même « pitié » :

« Réfléchis trois secondes :
Un musulman, ça tue pas.
Tuer, chez nous, c’est « haram ». C’est marqué dans le Coran ».

Je tente la carte bobo nunuche bien-pensante :
L’islam est certes une religion-de-tolérance-et-de paix, mais il peut y avoir de mauvais musulmans, des fanatiques qui le déforment et s’en servent à de vilaines fins politiques.

«C’est quoi ces conneries ?»,

poursuit-il.

«Un communiqué, ça se fabrique, c’est comme les images :
Tout est bidon».
Et comme un musulman ne peut donc être un meurtrier, il faut bien que «y’ai un truc derrière tout ça».

Le raisonnement est implacable.
Aussi brillant que celui « d’Emmanuel Todd » et d’une bonne partie de la doxa de gauche politiquement correcte, pour qui il ne s’agissait déjà plus, quatre mois après «Charlie», de combattre l’islamisme, mais le «laïcisme radical» porté par les néo-réactionnaires, très vite tenus, en toute indécence, pour les coupables indirects des crimes de janvier.

Entre temps, les copains de « Malik » sont arrivés et ils se mêlent à la conversation.
« Nidal », passablement agressif, renchérit :

«La vérité, de toute façon, on l’a connaît :
C’est un complot contre nous et contre l’islam, comme avec « Merah » et le reste».

Le reste ?
Un autre m’éclaire de façon assez prévisible en m’expliquant que les
chambres à gaz seraient une «invention sioniste», le 11-Septembre un complot du « Mossad » et le massacre de Charlie-Hebdo un coup monté de la « DCRI ».

«Tu vois, les « Kouachi ».
J’ai un copain qui les connaissait bien.
Il m’a dit que le deuxième frère était mort en 2009.
C’est pas une preuve, ça ?
Le but, c’est de salir les musulmans».

Avant, m’expliquent-ils, ils ne disposaient que de la version officielle que leur servaient «les médias».
Désormais, ils possèdent un savoir inaccessible au profane :

«On peut plus nous enfumer».

À ce propos, je leur demande quels sont leurs sites préférés :
Dieudonné, Soral, Médiapart, oumma.com, les Indigènes de la République ?
Ils ne comprennent pas le sens de ma question :

«Internet, quoi, YouTube.
Tu connais YouTube ?».

Je n’insiste pas, voyant que la notion même de source leur échappe.
Je me résigne aussi assez vite à laisser de côté la question de la vraisemblance du dit complot — la paranoïa « conspirationniste » étant par définition immunisée contre tout démenti en provenance des faits —, pour
m’intéresser aux chefs d’orchestres cachés :
Un complot, mais orchestré par qui ?

«Justement, on le saura jamais»,

dit Kevin d’un air grave et dubitatif.

«Tu déconnes!»,

s’énerve « Réda » qui prend à son tour la parole avec véhémence :

«T’sé quoi Madame, avec tout mon respect :
Les gros salauds, les barbares, les criminels qu’faudrait régler à la kalach, c’est les Juifs!
Mais ça, tu pourras pas l’écrire dans ton journal vu qu’ils contrôlent tout».

Vraiment tout ?

«Nan, en fait, seulement 80%»,

estime « Kamel », plus raisonnable et qui dispose de chiffres plus… exacts.
Son voisin, un peu gêné devant moi, tient lui aussi à… nuancer :

«Les Juifs, enfin les sionistes plutôt.
C’est eux les grands caïds.
Même l’Etat français est une marionnette entre leurs mains».

Tous acquiescent avec vigueur et considèrent, pour de mystérieuses raisons, que seul « Poutine », «un mec génial», pourrait nous «sauver».

« Même les Français
en ont marre,
ils sont plus chez eux
avec ces Juifs pourris.
Or on a quand même le droit

de se sentir chez soi,
c’est normal ! »

Les trois mots magiques — «Juif», «sioniste» et «complot» — étant lâchés, ces
vocables ont aussitôt pour effet d’échauffer le groupe, toujours aussi peu disposé,
autour de midi, à verser une larme de compassion, même une toute petite, envers
les morts et les blessés de la nuit.

Une insensibilité et une indifférence absolues.
Tandis que je songe à la réflexion « d’Hannah Arendt » sur le fait que c’est aussi dans le vide de la pensée et l’incapacité d’être ému que la barbarie se déploie, voilà que « Toufik » infléchit avec succès la discussion sur les francs-maçons, «les alliés du grand caïd» qui, manifestement, les passionnent.
Et d’ajouter:

«De toute façon, en France, c’est simple :
Si tu fais pas partie d’une loge, t’as pas de boulot».

Son pote le coupe:

«Faut pas oublier non plus Sarko et sa bande qui, après avoir vendu cinq tonnes d’or aux Américains pour une bouchée de pain, se sont tous tirés à Tel-Aviv».

Son voisin complète :

«Même les Français en ont marre,
ils sont plus chez eux
avec ces Juifs pourris.
Or on a quand même le droit
de se sentir chez soi,
c’est normal!».

J’ose faire remarquer que Nicolas Sarközy a pourtant l’air de se trouver physiquement à Paris.

«Ben c’est normal, vu que c’est « Rockefeller » qui dirige « BFM » et « iTélé».

J’admet que je n’y avais pas pensé…

«De toute façon, ils sont tous islamophobes, faut arrêter de nous stigmatiser»,

conclut un autre.
Là, il me sidère !

Ces jeunes esprits déstructurés, abreuvés aux discours de haine et aux fantasmes complotistes, ont en même temps très bien capté le prêt-à-penser du jour et l’intérêt qu’ils pouvaient en retirer, entre chantage à l’islamophobie, vulgate du padamalgame (les procès en dérive «néo-réac», ils ne connaissent pas
encore)
et complaisance victimaire.
Il est vrai que l’axiome de « Malik » — «Un musulman, ça tue pas» — rejoint le principe intangible de la bien-pensance contemporaine, à savoir que le Mal ne saurait en aucun cas surgir du camp du Bien, celui des anciens «damnés de la terre».
D’où l’exploit d’Edwy Plenel » qui, en 2013, osait encore parler d’un «terrorisme dit islamiste».
C’est ainsi que sans ces territoires occupés de la pensée progressiste, toute à son déni idéologique du réel, « Les Territoires perdus de la République*, un livre qui réunissait, dès 2002, les témoignages alarmés de professeurs du secondaire, aurait pu permettre de faire — à temps ? — le bon diagnostic.
La gauche, dont la lâcheté fut affligeante, a préféré le bouder et le considérer comme raciste :
comment osait-on constater une offensive salafiste dans certains quartiers ?
Scandaleux !

Résultat :
La France enregistre quinze ans de retard à l’allumage face à la menace représentée par un islam qui se radicalise.
À se demander où réside le plus horrifiant.
Dans cette perte absolue de repères parmi une jeunesse pourtant née et éduquée en France ?
Ou dans le manque de courage de nos élites somnambules qui, de renoncements en capitulations, ont contribué à accuser cette fracture qu’il était jusqu’à présent de mauvais goût de vouloir voir et sur laquelle il était donc de bon ton de ne rien savoir.

Tragique.

Au début des années 2000, mes interlocuteurs étaient encore enfants.
Nos milliers de djihadistes de fabrication locale, — dont les massacreurs du 13 novembre —, l’étaient aussi.

Alexandra Laignel-Lavastine

http://premium.lefigaro.fr/vox/société  du 18/11/2015

Attention ! C’est un peu « prêcher le faux pour savoir le vrai », ou « lancer un hameçon pour voir si ça mord », etc…
Il y a des vérités, dissimulées ou non, il y a beaucoup d’interprétations.
Ce ne sont que des conversations de bistro !

Nos Députés Se Sont Réveillés !

députés

Blocage immédiat de sites
prônant le terrorisme.

Les députés viennent d’adopter, ce jeudi 19 novembre, la prorogation de l’état d’urgence.
Le vote de l’Assemblée nationale vise à confirmer, en le prolongeant, l’état d’urgence décrété par le président de la République dans la foulée des attentats meurtriers perpétrés à Paris, vendredi 13 novembre, puis à Saint-Denis.

Cette mesure exceptionnelle (espérons-le) aujourd’hui prévue pour une durée de trois mois n’est pas sans conséquences sur les libertés individuelles.
Au-delà de l’interdiction temporaire des rassemblements et manifestations, le rétablissement des contrôles aux frontières, l’assignation à résidence pour certains individus jugés dangereux ou les perquisitions administratives, la prorogation s’accompagne d’un amendement qui touche à Internet.

Le blocage des sites déjà présent dans la loi antiterroriste

Présenté par des députés des membres des radicaux de gauche et de l’UDI et soutenu par certains socialistes, l’amendement en question vise à permettre au ministre de l’Intérieur de :

« Prendre toute mesure pour assurer l’interruption de tout service de communication au public en ligne provoquant à la commission d’actes de terrorisme ou en faisant l’apologie ».

Autrement dit, accorder le pouvoir de couper les canaux d’information des sites web de l’islamisme radical et du djihadisme en premier lieu.

L’amendement ne décrit néanmoins pas la procédure technique pour mettre hors ligne de tels sites.
La loi du 13 novembre 2014 renforçant la lutte contre le terrorisme prévoit déjà une telle mesure.
Elle permet à l’Etat de demander, hors de tout contrôle judiciaire, à l’hébergeur du site impliqué de l’éteindre et, au-delà de 24 heures, d’en faire bloquer l’accès par les opérateurs et fournisseurs d’accès Internet.
Cette loi a permis la fermeture de 87 sites depuis février 2015.

Dans le cadre de l’état d’urgence, ce délai de 24 heures est supprimé.

Source : http://www.silicon.fr

Les réseaux sociaux, Twitter comme Facebook pourront également être bloqués

http://www.citoyens-et-francais.fr/

Attention aux dérives quant aux genres de terrorisme qui pourront être évoqués par la suite.

Scandale D’ Etat En Perspective !

manuel-valls

Quel panier de crabes !

Manuel Valls a refusé la liste des djihadistes français proposée par la Syrie !

« Yves de Kerdrel », directeur de la publication de « Valeurs actuelles », révèle l’information inédite de l’interview de « Bernard Squarcini » (ancien chef du renseignement français) qui paraîtra dans l’édition de ce jeudi 19 novembre :

L’ancien directeur de la « DCRI » y affirme que :

  • les services secrets syriens ont la liste des combattants djihadistes français opérant en Syrie,
  • qu’ils l’ont proposée à la France il y a deux ans,
  • que Manuel Valls a répondu :

    “pas question, nous n’échangeons pas d’informations avec un régime tel que la Syrie”

« Kerdrel » commente :

“cette information a de quoi faire sauter un certain nombre de personnes en France !”

-tu m’étonnes !-

« Squarcini » n’est pas un ange, « Valeurs actuelles » non plus, mais enfin, on parle ici du chef de la « DST » !
Qui ne s’amuse pas à proférer des accusations pareilles sans biscuits…
Et si on attend que ces informations sortent dans « Libé »…?

Il a donné une intéressante interview ici en 2014 :

Vous êtes politisé ?

Je n’ai pas de couleur politique, je n’ai même pas de carte.
Enfin si… Carte Vitale, de police et de préfet.
J’ai servi la gauche avec force avant de servir la droite et vice versa.
On m’a relié à un homme.
Certains disent de vous que vous étiez l’homme de Sarkozy…
S’ils savaient…
Je disais « non » neuf fois sur dix.

Le grand journaliste « Georges Malbrunot » dénonce ces politiques délirantes depuis longtemps :

Scandale D' Etat En Perspective ! dans FRANCIA cooperation

mais là on apprend surtout, non pas le crétinisme de la décision, mais la valeur de ce qui a été refusé…

Cette histoire va finir par être « très intéressante » car la vérité va finir par apparaître :

tout ça pour mettre à terre un régime certes pas sympathique et autoritaire (avec des crimes encore limités en 2011), mais qui ne nous a rien fait, ne nous menaçait en rien, était même un régime ami il y a 5 ans !

On a confié notre sécurité à des clowns.
N’y voyez pas de polémique partisane, c’est Alain Juppé qui a commencé, en reconnaissant les “islamistes modérés” comme légitimes.

Grace à Chirac et Villepin, la France était aimée de tout le monde arabe en 2007.
Passent le « cyclone » Sarkozy puis le « typhon » Hollande, alimentés par la « dépression » BHL, et on se retrouve ennemi numéro 1 de l’État islamique !

Ces droits-de-l’hommistes ayant d’ailleurs une grande cohérence dans leurs relations, ne fréquentant que des “démocrates”…
“Démocrates” qui, certes, financent le terrorisme, mais bon, comme ils ne financent pas que ça

En route vers
une commission d’enquête !

http://www.les-crises.fr  du 18/11/2015

 

Image de prévisualisation YouTube

 le Mossad a laissé ses empreintes

§§§§§§

 

12

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43