Archive | 19/11/2015

Nos Députés Se Sont Réveillés !

députés

Blocage immédiat de sites
prônant le terrorisme.

Les députés viennent d’adopter, ce jeudi 19 novembre, la prorogation de l’état d’urgence.
Le vote de l’Assemblée nationale vise à confirmer, en le prolongeant, l’état d’urgence décrété par le président de la République dans la foulée des attentats meurtriers perpétrés à Paris, vendredi 13 novembre, puis à Saint-Denis.

Cette mesure exceptionnelle (espérons-le) aujourd’hui prévue pour une durée de trois mois n’est pas sans conséquences sur les libertés individuelles.
Au-delà de l’interdiction temporaire des rassemblements et manifestations, le rétablissement des contrôles aux frontières, l’assignation à résidence pour certains individus jugés dangereux ou les perquisitions administratives, la prorogation s’accompagne d’un amendement qui touche à Internet.

Le blocage des sites déjà présent dans la loi antiterroriste

Présenté par des députés des membres des radicaux de gauche et de l’UDI et soutenu par certains socialistes, l’amendement en question vise à permettre au ministre de l’Intérieur de :

« Prendre toute mesure pour assurer l’interruption de tout service de communication au public en ligne provoquant à la commission d’actes de terrorisme ou en faisant l’apologie ».

Autrement dit, accorder le pouvoir de couper les canaux d’information des sites web de l’islamisme radical et du djihadisme en premier lieu.

L’amendement ne décrit néanmoins pas la procédure technique pour mettre hors ligne de tels sites.
La loi du 13 novembre 2014 renforçant la lutte contre le terrorisme prévoit déjà une telle mesure.
Elle permet à l’Etat de demander, hors de tout contrôle judiciaire, à l’hébergeur du site impliqué de l’éteindre et, au-delà de 24 heures, d’en faire bloquer l’accès par les opérateurs et fournisseurs d’accès Internet.
Cette loi a permis la fermeture de 87 sites depuis février 2015.

Dans le cadre de l’état d’urgence, ce délai de 24 heures est supprimé.

Source : http://www.silicon.fr

Les réseaux sociaux, Twitter comme Facebook pourront également être bloqués

http://www.citoyens-et-francais.fr/

Attention aux dérives quant aux genres de terrorisme qui pourront être évoqués par la suite.

Scandale D’ Etat En Perspective !

manuel-valls

Quel panier de crabes !

Manuel Valls a refusé la liste des djihadistes français proposée par la Syrie !

« Yves de Kerdrel », directeur de la publication de « Valeurs actuelles », révèle l’information inédite de l’interview de « Bernard Squarcini » (ancien chef du renseignement français) qui paraîtra dans l’édition de ce jeudi 19 novembre :

L’ancien directeur de la « DCRI » y affirme que :

  • les services secrets syriens ont la liste des combattants djihadistes français opérant en Syrie,
  • qu’ils l’ont proposée à la France il y a deux ans,
  • que Manuel Valls a répondu :

    “pas question, nous n’échangeons pas d’informations avec un régime tel que la Syrie”

« Kerdrel » commente :

“cette information a de quoi faire sauter un certain nombre de personnes en France !”

-tu m’étonnes !-

« Squarcini » n’est pas un ange, « Valeurs actuelles » non plus, mais enfin, on parle ici du chef de la « DST » !
Qui ne s’amuse pas à proférer des accusations pareilles sans biscuits…
Et si on attend que ces informations sortent dans « Libé »…?

Il a donné une intéressante interview ici en 2014 :

Vous êtes politisé ?

Je n’ai pas de couleur politique, je n’ai même pas de carte.
Enfin si… Carte Vitale, de police et de préfet.
J’ai servi la gauche avec force avant de servir la droite et vice versa.
On m’a relié à un homme.
Certains disent de vous que vous étiez l’homme de Sarkozy…
S’ils savaient…
Je disais « non » neuf fois sur dix.

Le grand journaliste « Georges Malbrunot » dénonce ces politiques délirantes depuis longtemps :

Scandale D' Etat En Perspective ! dans FRANCIA cooperation

mais là on apprend surtout, non pas le crétinisme de la décision, mais la valeur de ce qui a été refusé…

Cette histoire va finir par être « très intéressante » car la vérité va finir par apparaître :

tout ça pour mettre à terre un régime certes pas sympathique et autoritaire (avec des crimes encore limités en 2011), mais qui ne nous a rien fait, ne nous menaçait en rien, était même un régime ami il y a 5 ans !

On a confié notre sécurité à des clowns.
N’y voyez pas de polémique partisane, c’est Alain Juppé qui a commencé, en reconnaissant les “islamistes modérés” comme légitimes.

Grace à Chirac et Villepin, la France était aimée de tout le monde arabe en 2007.
Passent le « cyclone » Sarkozy puis le « typhon » Hollande, alimentés par la « dépression » BHL, et on se retrouve ennemi numéro 1 de l’État islamique !

Ces droits-de-l’hommistes ayant d’ailleurs une grande cohérence dans leurs relations, ne fréquentant que des “démocrates”…
“Démocrates” qui, certes, financent le terrorisme, mais bon, comme ils ne financent pas que ça

En route vers
une commission d’enquête !

http://www.les-crises.fr  du 18/11/2015

 

Image de prévisualisation YouTube

 le Mossad a laissé ses empreintes

§§§§§§

 

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43