Archive | 29/11/2015

Premier Dimanche De L’ Avent.

creche A

Les crèches de Noël et la laïcité.

L’Association des maires de France (AMF) a publié, le 18 novembre 2015, un document intitulé :
« Laïcité : le vade-mecum de l’AMF » dans lequel on peut lire, notamment, la phrase suivante :

« La présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas, du point de vue de l’AMF, compatible avec la laïcité. »

Rappelons que « laïc » vient de l’adjectif grec « laïkos », employé dans un contexte religieux judéo-chrétien (« Clément d’Alexandrie » et « Aquila du Pont » interprétaient les récits de l’Ancien Testament).
En revanche, cet adjectif (grec) dérive d’un nom commun grec, « laos », qui s’applique au « peuple » dans le sens de « foule organisée, mais non politique » :
On peut ainsi parler d’une « foule de guerriers » (« Iliade » d’ »Homère ») aussi bien que d’une « foule de croyants » (« Septante »), mais il ne pourrait pas s’adapter à la « foule d’une cité » (cela s’appelle « dèmos ») ou à une « foule désorganisée, confuse » (cela s’appelle « homados »).
On peut enfin appliquer le nom « laos » à la « nation » (au sens où Homère, dans l’« Iliade », parle de « nation achéenne », c’est-à-dire grecque).

« Laos » désigne donc un groupe d’hommes unis par des valeurs communes, religieuses ou patriotiques.
N’oublions pas que les Grecs, et surtout les Romains, acceptaient toutes les religions pourvu que ces dernières reconnaissent Jupiter comme le dieu universel :
les juifs ont décrété que « Jupiter » était synonyme de Jéhovah et sont convenus avec les Romains qu’ils adoraient tous un Dieu omnipotent, c’est pourquoi ils cohabitaient globalement en bonne entente avec les Romains au Ier siècle.
En revanche, les chrétiens ont été persécutés parce qu’ils ne souhaitaient pas que l’on fasse d’amalgame…
Il était hors de question, pour eux, que les Romains les obligent à considérer qu’ils vénéraient un Dieu équivalent à Jupiter.

La laïcité, quant à elle, naît avec la IIIe République :
Il s’agit de considérer que l’État n’exerce pas de pouvoir religieux et que la religion n’exerce pas de pouvoir politique.
Cela signifie-t-il pour autant que l’État n’a aucune position religieuse ?
Ou tout au moins qu’il gomme entièrement toute trace historique de ses liens avec une religion ?
Non, au contraire :
L’État n’exerce pas un pouvoir religieux, cela signifie qu’il ne doit pas vérifier que tous les Français appliquent les dix commandements, qu’il ne doit pas obliger tous les Français à être chrétiens, mais cela ne signifie pas qu’il n’a pas une histoire commune avec la religion (chrétienne, en l’occurrence) ni qu’il s’empêche de marquer cette histoire par des gestes qui ont accompagné de nombreuses générations de Français, dont certains ont donné leur vie pour que nous les transmettions…

Quel sens Monsieur ’Baroin’, président de l’AMF, donne-t-il donc à la laïcité :
Ouverture d’esprit et richesse de notre histoire ou application étroite d’une mésinterprétation de la laïcité ?

Bertrand Dunouau

http://www.bvoltaire.fr  du 29/11/2015

Un Casse-Tête Pour Les Sans Dents.

 questions

On fait comment maintenant ?

Un état d’urgence qui interdit aux flics de faire leur boulot !

Suite aux événements fâcheux du 13 novembre perpétrés par des individus notoirement connus des services de police pour certains, et en liberté grâce aux bons soins des juges bobosgauchoscollabos à la botte de leur ministre qui préfère les noirs aux blancs, et par des « pauvres clandestins » récemment débarqués de Syrie (ou d’ailleurs, allez savoir d’où ils arrivent ces tarés… dans ces coins-là, il y en a partout…), et bien évidemment, gracieusement et obligatoirement acceptés sur notre territoire pour d’autres…

Notre « Grotoumou » national a pondu un état d’urgence light, comme seuls savent le faire des c… molles et des collabos….

Point de fermetures immédiates des mosquées comme il aurait fallu,

Point d’expulsions immédiates de clandestins ou de demandeurs d’asile déboutés,

Point d’arrêt immédiat d’accueil de ces migrants déserteurs,

Point de rappel sur la loi contre les signes ostentatoires religieux, etc…

Mais un foisonnement constant sur les chaînes d’Etat et les journaux d’Etat, de témoignages et d’interviews de « pauvres » musulmans qui se sentent terriblement stigmatisés et qui ont peur, et qui plus est photographiés ou filmés en tenue de combat…

Peur de prendre des tranches de jambons dans la figure sûrement…

Bref, RIEN… comme d’habitude !

Et pour ne pas être en reste, l’excellentissime « R2D2″ se fend d’une annonce réclamée à cor et à cri par les syndicats de police, à savoir :

Les policiers vont pouvoir garder leurs armes hors service….

Ouais génial !
Non content de les faire marner des heures et des heures sans récupérations, sans avantages, sans pauses repas, sans remerciements, ils vont devoir jouer aux shérifs même sur leur temps de repos…

Mais ce qu’il ne dit pas « R2D2″, ce sont les conditions imposées au policier.

D’abord sachez que le policier PEUT déjà garder son arme sur lui, sur son trajet domicile-travail et inversement.

Mais là, il fait plus fort, l’homme qui retire ses chaussures plus vite que son ombre.
Là, le policier qui veut garder son arme DOIT le demander par rapport, lequel sera dûment signé par le « big boss » du service dont il dépend.

Le motif invoqué :
comptabiliser les armes… mon cul oui !
Le vrai motif, c’est de savoir QUI a son arme, pour bien le fliquer !
Autre entourloupe :
le policier, qui, pris d’un fort élan patriotique, et qui veut protéger le citoyen au péril de sa vie en se promenant avec sa pétoire, n’a AUCUNE protection juridique.
Il a le DEVOIR de respecter les conditions de la légitime défense et il est responsable de son arme en tout lieu.
Ok, alors imaginons qu’un flic volontaire rentre chez lui en banlieue avec son flingue.
Dans le RER il se voit entourer et intimider par une troupe de « joyeuses chances pour la France » en goguette (qui savent d’un simple regard si vous êtes flic, soyez-en sûrs).

Scène 1 : le flic se fait tabasser et on lui pique son arme.
Il sera sévèrement puni pénalement, administrativement et pécuniairement.
(il devra rembourser son arme soit 5 000 euros, alors que l’objet en lui-même n’en vaut pas 1 000).
Scène 2 : le policier se bat et sort son arme.
S’il tire, il est cuit au niveau pénal, aucun juge ne lui fera le plaisir de le faire bénéficier de la légitime défense, bien au contraire, il va se faire lyncher, car c’est bien connu chez les juges, TOUS les policiers sont des rois du karaté, du « krav maga », et peuvent désarmer et neutraliser n’importe qui, donc il aurait dû pouvoir arrêter la bande sans faire usage de son arme.
En plus, ces jeunes venaient pour discuter, pas pour se battre.
Scène 3 : le policier sort en famille (et oui il a le droit parfois), et il est témoin de faits graves, tabassage, viol, braquage, voiture avec des individus louches à bord.
Il vaut mieux pour lui qu’il passe son chemin, parce que rien de ce qu’il fera ne lui sera pardonné.

En fait, une fois de plus, le soi-disant ministre de l’Intérieur ne fait rien et ne permet pas aux policiers de protéger efficacement la population, alors qu’en temps de guerre, puisque nous y sommes, certains articles du code pénal devraient disparaître pour les forces de l’ordre.

Et c’est ainsi que rien ne change, et c’est comme ça qu’ils prennent encore les gens pour des cons et les flics pour des pantins… je sais il y en a… mais pas tous.

Bon, moi j’ai choisi de garder mon arme.
Pas sûr qu’en rentrant chez moi j’y laisse mes cartouches administratives, trop facile à pister.

Et au passage, une petite anecdote.
Vous vous rappelez mon article sur la venue de tata « Taubi » à Rennes ?
Et bien sachez que la maire de cette ville, qui s’appelle « Nathalie Appere », a alloué la somme de 15 000 euros à cette sauterie socialiste pris sur le budget de la ville, bien sûr.

Ben oui quoi, c’était les 90 ans de la Ligue de l’enseignement (dont le président est candidat socialiste), et pour les anniversaires, et bien la ville prévoit ce genre de subventions.

Super, à mon prochain anniversaire, j’irai voir cette dame pour lui demander une petite enveloppe.

Hugh !

Geronimo

http://ripostelaique.com  du 26/11/2015

La « neuve case » aura sans doute pensé, en bon islamolâtre qu’il est, à une scène 4 :
le policier est musulman pratiquant… vous me suivez ?

Le Blog De Christine Tasin ? ? ?

censurea

Et notre liberté d’expression
bien Française ?

Depuis quatre jours, à l’adresse christinetasin.over-blog.fr, mes lecteurs ont la surprise de trouver un message d’erreur 404 « la page que vous avez demandée n’a pas été trouvée »

J’ai multiplié les courriels aux différentes adresses d’ »over-blog » que j’ai pu trouver, en vain.
J’en déduis que, pour une raison inconnue, « over-blog » a supprimé mon blog personnel, ouvert il y a près de 9 ans.

Faut-il y voir un rapport avec les attentats du 13 novembre dernier ?
Certains ont-ils pris le mors aux dents de constater que je persistais – et persiste toujours – à accuser l’islam ?
Certaines plaintes ont-elles été plus efficaces que les précédentes ?
Parce que, bien évidemment,  il y en a eu des dénonciations calomnieuses !
Mais cela n’avait jamais été pris au sérieux par les responsables d’ »over-blog »…

Les propriétaires ont changé en 2014.

« Over-blog », racheté par le groupe « Webedia »,  est devenu une machine à gagner des sous.
Ils proposent deux formules, la gratuité avec des blogs infestés de publicité, et une offre premium, payante, dont les abonnés sont les seuls à être considérés, à avoir le droit d’appeler pour signaler un problème.
Je n’ai pas pris la peine de passer au stade premium dans la mesure où je me consacre à « Résistance républicaine » et à son site, me contentant de mettre en double sur mon blog les articles publiés sur « RR », pour mes plus vieux lecteurs persistant à rester sur over-blog.
Il y en avait encore quelques milliers chaque jour, j’ignore  s’ils auront l’idée de venir sur « Résistance républicaine » dorénavant…

Cette disparition pose trois problèmes.

Le premier c’est que cela puisse arriver, sans prévenir, sans explication… du fait d’over-blog ?
Du fait d’un juge
comme ce fut le cas pour Minurne il y a un an ou Révolte en Europe l’été dernier ? Nul ne le sait puisque je n’ai reçu aucune notification officielle.

Le second c’est que je perds, de fait, 9 années d’archives, ce qui n’est pas très grave pour les dernières années puisque j’en possède le double sur « RR », mais entre 2007 et 2012, j’ai écrit essentiellement sur mon blog, postant seulement quelques articles de temps à autre sur « Résistance républicaine » ou « Riposte laïque ».
Il m’arrivait régulièrement d’utiliser ces archives qui représentent un travail et une source d’informations considérables en renvoyant mes lecteurs à d’anciens articles…
Cela ne sera plus possible…

Le troisième c’est que, plus que jamais, la critique de l’islam est interdite et  criminalisée au moment où les faits, terribles, cruels et révoltants, montrent à quel point nous avons raison de tirer la sonnette d’alarme.

Ainsi avance Anastasie en la France hollandesque.

Quelques jours après les attentats qui montrent à quel point le combat que nous menons est juste et justifié, les islamophiles -islamolâtres- collabos de notre gouvernement, de facebook ou des medias sont à l’oeuvre…
Ils n’ont rien compris, ils ne comprendront rien.
A nous de continuer d’informer et d’ouvrir les yeux  sans nous décourager.
Par tous les moyens possibles.

Et puis, en 40, il n’y avait ni Internet ni les smarphones,
mais ils ont réussi à communiquer…

On les aura !

Christine Tasin

http://ripostelaique.com/ils-ont-ferme-le-blog-de-christine-tasin-sans-le-moindre-avertissement.html  du 20/11/2015

Par contre les vidéos salafistes et islamistes continuent à proliférer sur NOTRE toile !
Nos gouvernants sont bien perfides… ils ont continué à agir dans l’intérêt de leurs campagnes électorales !
Mettez le brouillon de vos articles sur clé USB avant de les envoyer sur la toile, vous en garderez ainsi la trace.
Non à la dictature mondialiste programmée même sur la toile.
Il serait à souhaiter que toutes les connexions tombent en panne !
Quels seraient les premiers dans la dèche ?
Les lobotomiseurs ou les sans dents ?

Vous Faites Honte Aux Sans Dents !

F.HOL ebahi

Un constat d’échec
collectif sans nuances !

De Giscard on retiendra la loi sur l’IVG,
les premiers déficits budgétaires,
l’apparition du chômage de masse
et l’émergence de l’immigration
mais aussi de l’insécurité.

De Mitterrand on retiendra la suppression de la peine de mort,
la pagaille économique,
le développement continu de l’immigration
mais aussi celui de l’insécurité.

De Chirac on retiendra la suppression du service militaire,
l’explosion des déficits,
la poursuite  de l’immigration
– et l’insécurité totale.

De Sarkozy nous ne retiendrons rien
sinon l’accélération de tous les déséquilibres,
une immigration toujours plus forte
– et une insécurité persistante.

De vous, Monsieur Hollande, nous retiendrons la loi sur le mariage pour tous,
– les déficits et le chômage devenus endémiques,
– la sacralisation de l’immigration
– et le paroxysme de l’insécurité.

À vous cinq, vous avez mis quarante ans à écrire l’histoire tragique de la France moderne, mais l’histoire n’attendra pas autant pour vous juger.

Émile de Girardin disait que gouverner, c’est prévoir.
Faute de n’avoir rien su prévoir,
vous n’avez  prévenu aucune dérive,
vous avez donc été incapables de gouverner.

Durant ces 40 années d’errance, une voix, d’abord faible et peu écoutée, vous a pourtant alertés sur vos aveuglements naïfs ou vos déterminations coupables en faveur d’une immigration incontrôlée, massive et croissante.
Cette voix s’est fortifiée avec l’escalade suicidaire.
Elle s’est trouvée étayée par la confirmation des menaces et des passages à l’acte.

Cette voix était celle du Front National.

Aujourd’hui, devant l’horreur, face au fait accompli, vous tentez de suivre, incomplètement et maladroitement les mesures qu’il recommande depuis 40 ans.
Incomplètement, car vous feignez de ralentir les mouvements migratoires alors qu’il faudrait les stopper, voire inverser la cadence…

Maladroitement, car vous agissez sans stratégie ni objectif défini.
Votre vérité d’un jour n’est jamais la même que celle du lendemain.
Votre Premier ministre, espèce de chambellan aux aguets, ne vous aide guère puisque, loin d’être votre allié, il jalouse votre place.
Pour diriger les hommes, il faut être maître de soi-même, dit-on.
Or, votre comportement, imprécis et instable, rend l’atmosphère de nos compatriotes très anxiogène et son avenir illisible.

Mais vous êtes, aussi, infiniment perfide.
En janvier dernier, alors que notre pays se trouvait endeuillé par les meurtres barbares, votre tactique fut celle de la corde sensible :
l’apitoiement pitoyable et l’appel fallacieux à l’unité nationale, autour de vous, bien sûr.

Aujourd’hui, vous avez remis le couvert de façon déplorable.
Aujourd’hui encore, votre appel ne trompe pas grand monde.
Il résonne en creux au plan national, comme celui que vous avez lancé au plan international pour une coalition qui, finalement, ne se fera pas.

Vous agissez comme un joueur aux abois et non comme un chef d’État.

À n’en pas douter, la consultation prochaine résonnera pour vous comme le désaveu sans nuances de tous les français.

Jean-Jacques Fifre

http://www.bvoltaire.fr  du 28/11/2015

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43