Archive | 08/12/2015

Lyon Retrouve Ses Bougies Aux Fenêtres

merci marie

Les lumignons ne sont pas
que pour les victimes !

Le 8 Décembre, Fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie est un jour de grâce particulier.

Le soir du 8 Décembre, nous pouvons nous unir à la grande célébration des lyonnais en allumant une bougie, un lumignon et le mettre à la fenêtre, au balcon.

Le site de  » l’Eglise Catholique à Lyon » nous en dit plus :
Messe des intentions des Lyonnais:

Les Lyonnais font confiance à la Vierge Marie, et elle répond à leur confiance.

Le 8 décembre, ils lui portent leurs intentions, qui sont spécialement offertes à la Messe de 22h00 à Fourvière, que l’on appelle :  la Messe «des intentions des Lyonnais».

Depuis les paroisses du diocèse, ces intentions sont rassemblées et portées en procession.
Désormais, les prisonniers et les malades sont associés à cette démarche.
Leurs prières sont collectées et montent à Fourvière, portées dans des urnes avec la montée aux flambeaux.

Merci Marie, pour ta prière qui porte vers ton Fils nos joies et nos peines, nos soucis et nos projets.

 Le 8 décembre à Lyon, un peu d’histoire:

Les illuminations sont liées au culte de la Vierge Marie, dont la colline de Fourvière est le haut-lieu.
Chapelle et basilique s’y sont succédées depuis le Moyen-Age.
Les Lyonnais y implorèrent le secours de Marie dans les calamités publiques et donnèrent une grande solennité à la fête de la naissance de la Vierge, le 8 septembre.

En 1852, on achevait à Lyon la reconstruction du clocher de la vieille chapelle de Fourvière. Au sommet de l’édifice, on avait placé une statue de la Vierge Marie en bronze doré.
Elle devait être inaugurée le 8 septembre, mais une inondation dans l’atelier du fondeur retarda la cérémonie au 8 décembre, autre fête de la Vierge, celle de l’Immaculée Conception.

Ce jour-là, des feux d’artifice étaient prévus mais une pluie torrentielle s’abattit sur la ville.
A la tombée de la nuit, le ciel s’éclaircit et la pluie s’arrêta.

« Tout à coup apparaissent à quelques fenêtres inconnues des lignes de feu…
La ville s’était embrasée en un instant.

Bientôt, il ne restait plus, sur la vaste étendue des quais, des rues, des passages ignorés et des cours invisibles, aucune fenêtre obscure.
Les petits marchands, les clochers, illuminaient leurs baraques, leurs voitures et jusqu’aux bordures des trottoirs…
Quelques feux de Bengale s’allumèrent sur les toits de la chapelle de Fourvière, la statue de la Vierge apparaît et la grosse cloche de Saint Jean, cet éloquent interprète des joies publiques, est lancée à toute volée.
A huit heures, la population entière était dans la rue, circulant, paisible, joyeuse et attendrie.
On se serrait la main sans se connaître, on chantait des cantiques, on applaudissait, on criait : « Vive Marie! « 
Les étrangers n’en revenaient pas de leur surprise, et les Lyonnais, tout remplis qu’ils étaient de cette fête improvisée, se demandaient comment, en un instant, une population de trois cent mille âmes avait pu être saisie de la même pensée ».

L’événement éphémère d’une nuit devint institution.
On prépara avec soin les illuminations de 1853.
Quant à celles de 1854, elles furent un triomphe, car elles coïncidaient avec la proclamation par le Pape, à Rome, du dogme de l’Immaculée Conception.
Les Lyonnais avaient la fierté des précurseurs.
Depuis, chaque année, le soir du 8 décembre, les Lyonnais illuminent leur ville pour la fête de l’Immaculée Conception.

source : http://paroissesaintvincentdiacre.over-blog.com

Autre Que Réseau Social

De pieux Lyonnais continuent cette tradition bien que les touristes ne parlent plus, maintenant, d’une fête des lumières, à grands frais pour les contribuables imposés, qui n’a plus rien de religieux ni de convivial en cette période de l’Avent.

Les Médias Sont Pris Au Dépourvu !

humour (1) 

Le FN en force,
la droite à la peine,
le PS au plus bas

(…) Pour la seconde fois depuis que Marine Le Pen a pris les rênes du parti fondé par son père, le Front National s’impose comme Premier Parti de France.
Avec 30 % des suffrages, selon des résultats partiels publiés à 01 heure, ce parti d’extrême droite fait bien mieux qu’aux européennes de 2014 (24,9 %) ou qu’aux départementales de mars (25,2 %).
En six ans, la formation a presque triplé son score électoral puisque les listes FN avaient recueilli 11,4 % aux régionales de 2010.
À l’instar de ce qui s’était passé lors des européennes 2014, les listes du FN s’imposent devant celles de la coalition qui réunit, dans quasiment toutes les régions, les candidats Les Républicains, UDI et MoDem.
Le bloc de droite et du centre a recueilli environ 27 % des suffrages.
Plus inquiétant encore pour Nicolas Sarközy et ses alliés, le score est en recul, huit mois après les départementales où les candidats UMP-UDI et du MoDem avaient cumulé 29,5 % (…)

(…) Le Parti socialiste est toujours distancé, avec des résultats partiels qui lui accordent environ 23 % au niveau national.
C’est six points de moins qu’en 2010 où les listes PS avaient recueilli 29,1 % des suffrages.
Et un résultat à peine meilleur que celui de mars dernier où les candidats PS avaient recueilli 21,8 %.

Les rares chances de victoires de la gauche au second tour sont surtout contrariées par l’effondrement des listes «partenaires».
Europe Écologie-Les Verts, troisième parti aux régionales de 2010 avec 12,2 %, voit son score divisé par deux. Le Front de gauche, le Parti de gauche et le Parti communiste français reculeraient d’environ un point avec un score compris entre 4 et 5 %.
Au total, le bloc de gauche était mesuré entre 34 et 35 %, très loin des 47 % du premier tour en 2010 (…)

Source : http://www.lefigaro.fr

Image de prévisualisation YouTube

Percée historique
du Front National

http://civilwarineurope.com   du 07/12/2015

Bien sûr, le « front des pourris » se mobilise !
Il est honteux que les médias ne respectent pas la neutralité à laquelle ils devraient s’astreindre !

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43