EDUCATION, SECURITE

Tenez Bon, Courageux Frères Corses…

corse-

Drapeau De La Corse
libérée des Maures.

Il convient de ne pas oublier que les Corses ont payé très cher, en milliers de captifs, esclaves, jouets sexuels, le fait d’être géographiquement proche des Califats.

Et cela pendant une bonne dizaine de siècles,  jusqu’au milieu du 19è pour être précis ! Leur emblème d’origine résume très bien cette mémoire douloureuse.
Le Maure captif à son tour, c’est le problème réglé.

Quiconque est allé faire un tour chez eux ne pouvait ignorer qu’un jour ou l’autre, la contagion de la vermine continentale les toucherait et qu’alors, leur refus serait, en toute logique, ce à quoi nous assistons depuis nos minarets et nos coupoles, nos quartiers en charpie, nos territoires perdus et notre pays très malheureux.

Les Corses n’ont pas mis longtemps à comprendre ce qui se cache derrière les « protections », par les musulmans, du culte fondateur de la France.
Vingt-cinq ans après le voilage des collégiennes de Creil, l’Islam en mouvement déploie une stratégie nouvelle servie par des tactiques adaptables comme le sont, pérennes, le porc dans les cantines, les horaires de piscines, la polygamie officiellement tolérée, les feux de voitures, le « caillassage » des gens utiles, etc, etc.

Lens et Béziers sont ainsi les deux premières places d’un siège de citadelles à prendre en priorité.
Lens parce que sise dans une région déjà en grande partie conquise,
Béziers parce que la résistance à l’islamisation s’y incarne sous les traits d’un homme courageux, lucide et déterminé, « Robert Ménard ».

Lens, donc :
Asseoir doucement, maternellement, le succès en zone contrôlée, comme on enfonce un suppositoire à l’eucalyptus dans le derrière d’un enfant sous le regard attendri d’une nounou ressemblant à « Martine Aubry ».
Béziers : mettre la force au service de l’intrus, et foncer sous les bannières de Frères Musulmans grimés en vestales du temple à détruire quand le temps en sera venu.

Le projet est global.
Une décision a été prise, quelque part en France ou ailleurs dans le monde islamique.
Nous sommes les témoins, depuis les messes de minuit de l’an 2015, de sa mise en oeuvre.

Bien que plutôt jacobin et plein patriote français, je me sens Corse-en-révolte, ce 26 Décembre au soir.
Et s’il fallait une raison de plus de prendre parti pour les citoyens ulcérés, humiliés, d’Ajaccio, la palinodie elle aussi logique, hélas, de « Jean-Luc Mélanchon » apporte de l’eau à ce moulin de la colère.
(http://melenchon.fr/2015/12/26/corse-la-tristesse/)
0_testa_mora

Le Maure Vaincu

Yeux bandés, tête sur une pique !

 

Tenez bon, frères Corses dans notre bonne nation latine.
Nous nous battons, vous et nous, pour la même fondamentale liberté de l’esprit.
Et puis, il y a cent ans, se préparait, loin d’Ajaccio et de ma Gascogne, une bataille qui nous unit pour toujours charnellement.

N’oublions jamais cela.

Ailleurs, c’est l’accessoire.

Jean Sobieski

http://ripostelaique.com   du 27/12/2015

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43