Archive | 28/12/2015

Le Vocabulaire Français S’ Appauvrit !

 censura

Les mots interdits !

Avec Noël sont revenus de grands classiques, le père Noël, la messe de minuit, la bénédiction « urbi et orbi ».
Mais d’autres classiques s’ajoutent à la longue liste des oubliés dans le grand déclin actuel.

Oh ! Il y a beau temps que, de cette fête, on cache tout sens chrétien.
Commémoration de la Nativité incluse.
Mais nous n’étions pas habitués à ce que les plus hautes autorités omettent leur devoir d’état et de convivialité, en adressant un message de sympathie aux chrétiens.
Leurs chaleureux saluts étant déjà pris pour le ramadan, par la célébration de Pessah ou du Yom Kippour, on doit en prendre son parti !
Et puis… les chrétiens ne forment pas une communauté parmi d’autres !
Point n’est besoin de les saluer …

« Eh… psst… Manuel !
T’as raison, ils forment une nation ! »

Nos chers princes « élyséen et matignonesque » avaient sans doute fort à faire avec les vœux à chacune de leurs ex et à leurs enfants ci et là éparpillés.
N’ayant pas don d’ubiquité, ils n’en pouvaient mais !

Notons aussi, et ça c’est vraiment nouveau, l’accélération des mots interdits !
À travers l’autocensure et le savonnage des « Gross Médias »…

Jeudi au 20 heures de « TF1″, cinq minutes de reportage :
Un repas de Noël en faveur des plus défavorisés.
On parla de jeunes bénévoles, de mères venant transmettre le sens du service à leurs petiots, etc.
Très bien, très bien…
Mais où se passait cet accueil pour 200 invités, personnes âgées ou isolées ?
D’où vinrent les 50 bénévoles ?
Tiens donc !
Eh bien, vous ne le saurez point.
Seuls les plus habitués auront reconnu la crypte d’une grande église parisienne.
La crypte ?
Oui, la crypte…
Mais rassurez-vous :
Tout symbole chrétien fut soigneusement flouté – le chœur et sa fresque, la grande croix, etc.
Seul le prêtre eut droit à une seconde d’image durant laquelle les plus pratiquants – vous savez, les 24 % – auront reconnu un col romain.

Il semblait donc malvenu de dire que c’est une communauté chrétienne qui accueillit.
Interdit de dire le lieu.
Mots interdits ?

« France 2″ ?
Il y est aussi proscrit de citer des associations et communautés catholiques pratiquant une charité de proximité.
Témoin un long reportage mardi 23 au 20 heures :
L’on vit l’unique maraude bénévole et médicalisée de France.
Elle est assurée par l’Ordre de Malte dans la région parisienne.
L’Ordre de quoi, dites-vous ?

Quelle misère !
Eh oui, à côté d’images et d’un reportage positif sur l’action humanitaire, on omet de dire ce qui motive ces acteurs :
Leur foi !
Leur catholicité !
On tait leur origine.
On oublie la croix au nom de laquelle ils agissent.
Malte, le nom de l’association fut absolument effacé.
Non dit.
Mots interdits, suite…

Pensez !
Une association issue de l’aide militaire et caritative durant les croisades :
L’Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte…
On ne peut tout de même pas rappeler que la plus ancienne association caritative du monde exerce encore une action bénévole !

Dites, chers amis journalistes, ça ne vous lasse pas, cette servilité ?

Bertrand du Boullay

http://www.bvoltaire.fr   du 28/12/2015

Parler avec les mains va devenir la seule façon de se faire comprendre dans nos rues !
mieux qu’aux temps préhistoriques, un mondialisme babylonien…on sait ce qu’il adviendra !

La Guerre Civile Couve En Turquie !

kurdistan

Ça ne vous rappelle rien ?

La Turquie peut facilement devenir une nouvelle Syrie !

Une centaine de femmes Kurdes ainsi que des enfants ont été tués dans le sud-est de la Turquie au cours des six derniers mois.
C’est un chiffre encore susceptible d’évoluer, les victimes ayant péri lors des opérations militaires gouvernementales et des affrontements armés…

Ça ne vous rappelle rien ?

Les mêmes constats sont déjà devenus tristement habituels, mais s’agissant d’un autre pays, la Syrie.
Ces derniers temps, pourtant, les tensions se sont embrasées entre les autorités turques et les Kurdes.

« Kani Xulam », activiste Kurde et directeur du réseau d’informations américano-kurde, s’exprime sur le sujet des actes de génocide exercés par le gouvernement turc à l’encontre du peuple Kurde.

« Un couvre-feu a été imposé dans plusieurs villes et les habitants ne peuvent pas sortir dehors.
La région est pilonnée, sans discontinuer, et si l’on est blessé, on n’a pas la possibilité de se rendre à l’hôpital »
,

raconte « Kani Xulam » dans un entretien accordé à « Sputnik ».

« Les maisons sont restées sans électricité et sans eau.
C’est une guerre non déclarée que la Turquie mène contre ses civils Kurdes dans le sud-est du pays ».

D’après lui, environ 20 millions de Kurdes vivent en Turquie dans une absence totale de droits de l’homme fondamentaux et de droits politiques.
Ils sont contraints d’adopter une culture qui leur est étrangère, la culture turque, ainsi que la langue et la littérature.

Logique, qu’ils en aient marre.
Les Kurdes briguent une autonomie locale et souhaitent, depuis déjà plusieurs mois, faire entendre leur voix.

C’est un génocide culturel et ethnique, censé couper la voix à ceux qui n’ont pas le droit de s’exprimer sur le sol turc.
Ce qui va à l’encontre de toutes les lois internationales, de toutes les normes, maintient Monsieur « Xulam ».

« Dans sa constitution, la Turquie nie l’existence même des Kurdes et les oblige à s’assimiler dans la société turque ».

Ce qui est effrayant, c’est que la Turquie semble emprunter la voie du scénario syrien.
Les pierres d’achoppement sont les mêmes, avec la majorité sunnite souhaitant réprimer les minorités kurdes et alaouites.

« La Turquie peut facilement devenir une nouvelle Syrie »,

résume l’interlocuteur de « Sputnik ».

Alors que les Kurdes veulent voir Ankara mener une enquête pour révéler son implication dans les sales jeux de Daech, ce dernier ne consentira jamais à un projet qui pourrait dénoncer ses crimes.
Et cette confrontation peut aller jusqu’à ce que les parties en conflit défendent leurs positions par les armes, pour finir ensuite par une guerre civile, met en garde Monsieur « Xulam ».

http://fr.sputniknews.com/international   du 24/12/2015

Et nous accepterions ce pays dans l’Union Européenne ?
Ils sont musulmans, sunnites, oppressent les Kurdes, aident l’Etat Islamique…tout pour être de « vrais » Européens…à la sauce mondialiste de qui vous savez !

Des Relents De « Dèche » Aux USA ?

Forces Irakiennes

Forces  Irakiennes.

Les forces irakiennes ont libéré lundi la ville de Ramadi, à l’ouest de Bagdad, et levé le drapeau national sur le complexe gouvernemental, a indiqué un porte-parole du commandement irakien des opérations.

« Ramadi a été libérée et les forces armées du contre-terrorisme ont dressé le drapeau sur le siège gouvernemental »,

s’est félicité le général de brigade « Yahya Rassool » sur la télévision d’Etat.

source : AFP

https://fr.news.yahoo.com   du 28/12/2015

§§§§§§

obama-daesh

Les forces américaines évacuent Daesh
de l’Irak…vers leurs Etats-Unis ?

L’AFP rend  donc complaisamment compte de la déroute de Daesh à Ramadi en Irak…
Mais se garde bien de creuser un peu !

On lit :

« Les derniers combattants du groupe Etat islamique (EI) ont quitté dimanche un complexe gouvernemental stratégique de Ramadi, offrant aux forces irakiennes leur plus importante victoire depuis l’offensive des jihadistes en Irak il y a un an.
Tous les combattants de Daech sont partis.
Il n’y a pas de résistance »

Les assassins de Daesh « sont partis », ils « ont quitté » Ramadi.
Partis où ?
Partis comment ?
L’AFP se garde bien de creuser, MAIS ose même ajouter que « les forces d’élite antiterroristes et l’armée irakienne » ont été « aidées par les raids aériens de la coalition internationale menée par les Etats-Unis ».

A les entendre donc, les Etats-Unis ont permis la déroute de Daesh à Ramadi.

Et pourtant…
Il faut s’informer sur « Sputnik », l’agence officielle d’information de Russie, pour apprendre que ce sont les forces américaines qui ont évacué, par hélicoptère, les terroristes de Daesh vers une destination « inconnue »!

On sait donc comment les responsables de Daesh ont quitté Ramadi.
Reste à savoir où ils ont été emmenés par leurs « sponsors » américains.
Il semble que la première étape de ce sauvetage ait été une base secrète américaine en Algérie.
Ceci n’est qu’une étape, et ces alliés encombrants seront ensuite très prochainement transférés … aux Etats-Unis !
Non pas dans une prison de haute sécurité ou un camp style Guantanamo, mais vers une base secrète sur le territoire national américain, édifiée justement pour accueillir ce genre d’alliés en toute discrétion.

Le but est clair :
Empêcher que les chefs de Daesh ne tombent aux mains des irakiens (ou des Russes…) :
Convenablement interrogés, ils ne manqueraient pas de dévoiler de très intéressants détails sur l’assistance américaine à l’Etat Islamique, que ce soit en armes, ou…
Ils pourraient sans doute parler de certains « stages de formation » dans de discrètes bases américaines du Nebraska et du Montana….

https://jeanfouche.wordpress.com   du 28/12/2015

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43