FRANCIA, SECURITE, TABOU

Est-Ce Le Réveil De Notre Armée ?

armée

Piquemal fait machine arrière !

Le gouvernement a choisi prudemment de temporiser dans l’affaire « Piquemal », pour éviter une dangereuse polémique qui prenait mauvaise tournure.
Son arrestation sans ménagement à Calais et l’annonce de sa comparution immédiate à Boulogne a suscité une vive émotion au sein de la « Grande Muette », mise à rude contribution par les attentats de 2015.
Tout a été fait pour tergiverser et faire taire les murmures dans les rangs.
Mais est-ce bon signe ?

La Chancellerie a mis les petits pas dans les grands pour calmer le jeu.

La comparution immédiate de « Piquemal » a finalement cédé, « en raison de son état de santé », la place à une comparution au mois de mai.
Cette façon « élégante » de botter en touche et de désamorcer la crise s’est accompagnée d’un petit geste de l’intéressé :
celui-ci a fait part de ses regrets !

« Je regrette de m’être trouvé avec eux, j’aurais préféré qu’on soit seuls, ça ne ce serait pas passé comme ça car, nous, nous sommes un cercle citoyen »,

a-t-il déclaré sur RTL.

Tu présentes tes excuses, et tu bénéficies d’une mesure de clémence le temps que les passions retombent.

« Piquemal » lâché par la Légion

Dans la journée, la Fédération des Anciens de la Légion a apporté son seau d’eau au combat contre l’incendie.
Son président s’est désolidarisé de « Piquemal », en rappelant l’obligation de réserve des légionnaires.
La méthode n’est pas complètement propre, pas complètement surprenante, et en dit long sur l’émoi qui s’est emparé de l’armée.

Manifestement, les pressions sont allées bon train sur les officiers supérieurs pour apaiser les tensions et éviter l’ouverture d’un front extrêmement dangereux où la justice et le pouvoir seraient entrés en conflit avec l’état-major ou une partie de celui-ci.

« Piquemal » a-t-il réveillé
la Grande Muette ?

En creux, cette affaire laisse paraître une crise grandissante au sein de l’armée.
Si le gouvernement a fait machine arrière dans sa détermination à juger « Piquemal », c’est évidemment parce que l’armée a réagi vivement et de façon inquiétante durant le week-end.
Il faut probablement voir dans cet incident une alerte sérieuse sur le moral des troupes.

N’oublions jamais que, depuis 1789, l’essentiel des changements de régimes républicains a été le fruit de militaires.
Ce fut le cas avec « La Fayette », qui ébranla fortement la monarchie, avec « Bonaparte », avec « Pétain » et avec « De Gaulle ».
Depuis 1875, les changements de régime se sont toujours produits par une intervention d’un officier supérieur.

« Piquemal » et le moral
des armées au plus bas

On notera au passage que le moral des militaires est au plus bas, et que l’armée est discrètement inquiète par la « radicalisation » d’un certain nombre de ses éléments.
Le renseignement militaire, selon le « Canard Enchaîné », ne cache plus son émoi face au nombre grandissant de cas de radicalisations dans le rang.

Certains militaires seraient passés au service de « Daesh » !

Et la crainte de voir un engagé commettre un attentat avec son arme de service EXISTE !

Encore un élément qui montre qu’un malaise s’est fait jour dans le pays,
dans l’indifférence apparente des décideurs publics.

source : Eric Verhaeghe pour son blog

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 09/02/2016

Pendant ce temps Le Drian s’en met plein les poches avec son cumul de mandats !
Montrez l’exemple,  
« poussifs »  et « ripoux » dhimmis !

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43