Médias, TROQUET

Une Politique-Fiction Bien Dans Le Vent !

tariq-ramadan-president

« Tariq Ramadan » candidat
à nos présidentielles ?

Monsieur  »Tariq Ramadan », petit-fils du fondateur des « Frères musulmans », vient de faire deux déclarations dont on peut se demander ce qu’elles cachent…

D’abord, il veut devenir français !
Son épouse est française, ses enfants, donc, aussi (car la France reconnaît le droit du sol et le droit du sang) :
Il peut donc sans problème acquérir la nationalité de notre pays (car les personnes ayant le français comme langue maternelle ont le droit d’être naturalisées sans obligation de résidence) sauf si les autorités (M. Valls ?) s’y opposent.
Mais je doute que cela se produise.

Ensuite, il vient de déclarer qu’il faut renouveler profondément le personnel politique de notre pays.
Est-ce une offre de service ?
Pense-t-il à se présenter à la présidentielle de 2017 ?

Monsieur  »Tariq Ramadan » est un homme prudent.
Il n’a jamais dépassé la ligne jaune, contrairement à son frère Hani, qui a écrit que la lapidation de la femme adultère était une forme de purification et qui a vu un complot pro-américain derrière l’attentat du Thalys.

Monsieur  »Tariq Ramadan » est un homme populaire chez les musulmans de toutes obédiences.
Gageons qu’il n’aurait aucun mal à trouver suffisamment d’élus pour le parrainer (il faut 500 signatures pour pouvoir se présenter).
Combien ferait-il au premier tour ?
En tenant un langage consensuel et en persuadant les nombreux musulmans (surtout les jeunes) qui ne votent jamais de venir déposer leur bulletin dans l’urne, il dépasserait sans doute les 5 % des suffrages exprimés.
Pas assez, bien sûr, pour être présent au second tour !
Nous sommes encore loin de « Soumission » !
Dans les 50 ans qui viennent, jamais une majorité de Français n’élira un président islamique, tant le rejet est profond chez les non-musulmans.

Sans doute le scénario que je viens de décrire relève de la politique-fiction et Monsieur  »Ramadan » ne sera pas candidat !
Mais son souhait de renouveler le personnel politique français sonne comme un avertissement.
Pour l’instant, le vote musulman n’existe pas ou presque.
On trouve ici ou là quelques partis communautaires qui se présentent surtout à des élections locales (où ils dépassent parfois 5 % des suffrages mais restent très minoritaires).
Et d’après certaines études, Monsieur Hollande n’a été élu que parce que 97 % des fidèles du Prophète qui ont voté ont glissé son nom dans l’urne.
Mais il n’en sera pas toujours ainsi !

Nous sommes à un tournant.
L’islam, qui a une vision de la société différente de la nôtre, va s’organiser.
Il va essayer d’obtenir, par le poids des urnes, les concessions que nous lui refusons actuellement (voile à l’école, loi sur le blasphème, traduction dans le droit français de la charia, etc.).
Le marché sera simple :

« Je te soutiens mais tu votes des lois qui nous sont favorables ! »

Ne nous leurrons pas !

Le vote communautaire est pour demain !

Christian de Moliner

http://www.bvoltaire.fr   du 07/02/2016

Une bonne fessée pour les « poussifs » et les « ripoux » qui les réveillerait !

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43