Archive | mars 2016

La Turquie Trafique Avec La « Dèche » !

palmyre

Ruines Pillées !
Trafics d’antiquités !

RT révèle des documents qui prouvent le trafic d’antiquités entre Daesh et la Turquie.
Les combattants de Daesh possèdent plusieurs importantes sources de revenu :
pétrole,
armes et…
héritage historique !
Les antiquités, dont le prix peut s’élever à plusieurs milliers de dollars, se trouvent en effet aux mains des terroristes.

L’équipe de « RT Documentary », qui avait déjà mis au jour des documents montrant les routes du trafic de pétrole des djihadistes, a retrouvé cette fois, avec l’aide des Kurdes, des Unités de protection du peuple (« YPG »), une maison ayant abrité des combattants de Daesh dans la ville d’Al-Chaddadeh, située dans la province syrienne de Hassaké, pleine d’objets d’antiquité, ainsi que des lettres et des documents qui prouvent que les djihadistes les vendaient sur le marché noir.

«Pour le frère responsable de la frontière.
Aide le passage par ton poste du frère « Hussein Hania Sarira » accompagné d’un homme *turc*, le marchand d’antiquités, pour qu’ils puissent travailler avec nous au département des antiquités du ministère des Ressources naturelles.
Puisse Allah te bénir, ton frère « Abu Uafa At-Tunisi »»
,

lit-on dans une lettre apportée par les Kurdes à l’équipe de RT.

La comparaison des lettres déjà vues lors de l’enquête sur le trafic pétrolier de Daesh en Turquie, a montré que les signes figurant en haut de cette missive et de la facture des terroristes sont identiques.

Parmi les artefacts, l’équipe de RT a retrouvé des vases, des objets antiques et une ancienne carte française qui remontait au temps colonial ce qui signifie que les terroristes auraient pillé des musées et autres dépôts d’antiquités.

RT a également eu accès à une vidéo filmée par les Kurdes.
Sur les images, « Abu Ayub al-Ansari », un jeune combattant de Daesh de la ville de Tall Abyad capturé par les milices d’ »YPG », y déclare que cette ville constitue un «couloir commercial» entre la Turquie et Daesh.

«On m’a envoyé servir à Tall Abyad, près de la frontière turque.
De temps en temps nous traversions la frontière pour agir en Turquie.
L’armée turque est déjà passé à proximité, mais il n’y a jamais eu lieu aucune sorte de conflit entre nous»
,

a déclaré « Abu Ayub al-Ansari ».

«Quand les milices kurdes ont capturé Tall Abyad, la connexion a été perdue et les combattants étrangers ne pouvaient plus arriver.
La communication avec les services de sécurité *turcs* a aussi été rompue, nous ne pouvions plus communiquer qu’à l’aide de civils ou d’espions»
,

a-t-il poursuivi.

Le jeune combattant de Daesh a également précisé que depuis la rupture du trafic pétrolier, les problèmes financiers se sont multipliés au sein du groupe terroriste.

«Nous savons que nous dépendons financièrement du pétrole.
Auparavant, on disait que nous n’en vendions qu’aux civils mais ils ne pouvaient pas en acheter beaucoup.
Nos salaires variaient de 50 à 100 dollars.
Le montant dépendait de si vous aviez une femme ou non.
Je suis marié et j’ai un enfant, c’est pourquoi je touchais 135 dollars.
Quand l’approvisionnement pétrolier a été interrompu, les problèmes ont commencé»
,

a-t-il déclaré.

En juin 2015, les terroristes de Daesh ont subi une importante perte.
Les forces kurdes ont capturé la ville de Tall Abyad, qui était un point clé des passages clandestins avec la Turquie à travers lequel le groupe faisait transiter des armes, des combattants, du pétrole et des antiquités.

source : https://francais.rt.com/international

http://www.wikistrike.com   du 31/03/2016

Pas De Chance Pour Nos Gouvernants !

censures

Regardez, Ecoutez, Taisez Vous !

Alors qu’il lançait une grande campagne contre le « racisme »,
entendez « le racisme des méchants blancs qui refusent la diversité »,
une bande de « jeunes » un peu plus turbulente qu’à l’ordinaire,
mettait Bruxelles à feu et à sang !

Toute honte bue, les médias ont vendu cette propagande gouvernementale comme si elle était la réalité « vraie »,
sans parler de la menace terroriste, autrement réelle celle-ci !

Comprenne qui pourra

On croyait pourtant avoir compris, comme nous le montrent les clips du gouvernement, que c’étaient les petits blancs ignares et les méchants skins et identitaires à front bas qui menaçaient la République

Mais est-ce envisageable que les individus qui nous gouvernent,
« compétents et sérieux »,
aient pu se tromper à ce point-là sur les dangers qui planent sur nos têtes ?

Il faudra que l’on nous explique un jour tout de même, pourquoi, quatre mois après le Bataclan, personne au gouvernement n’a songé, pour illustrer la « haine de l’autre », à montrer quelques fanatiques barbus en train d’éructer leur haine contre les mécréants ? Le gouvernement doit certainement avoir de bonnes raisons pour cela, des raisons subtiles et secrètes qui dépassent l’entendement des gens du commun…

Mais ce qui est encore plus difficile à comprendre pour les esprits ordinaires, c’est le rôle des journalistes, « si dévoués à la qualité de l’information » :
On se demande encore pourquoi les médias ont présenté ces vidéos comme s’ils étaient les portes paroles du gouvernement, son service « com », en quelque sorte.

Pourquoi aucune distanciation à l’antenne par rapport au sujet ?

« Il faut contextualiser »

explique-t-on aux apprentis journalistes, questionner le sujet :
qui, quoi, où, comment, pourquoi, on n’est pas là pour passer les plats, il faut mettre de la plus-value dans l’info !
Où est passée la déontologie ?

Il a fallu attendre que l’avocat médiatique « Gilles-William Goldnadel » mette les pieds dans le plat du politiquement correct, aux Grosses têtes de « RMC », en s’indignant de l’absence du racisme anti-blanc, pour que soit rompu, enfin, le ronron du consensus mou…avant que Bruxelles, tragiquement, enterre l’affaire.

Alors, pourquoi aucune question un tant soit peu dérangeante sur les intentions du gouvernement, pourquoi aucune question sur le contenu de cette campagne ?

Pourquoi aucun débat contradictoire pour montrer que le message que l’on nous impose comme une évidence, est peut-être plus lourd de sens par ce qu’il ne montre pas que par ce qu’il met en scène ?

Que de belles empoignades en perspectives, avec des politiques, des sociologues, des philosophes des historiens…
libres d’attaquer, ou d’approuver, la parole gouvernementale et qui se castagnent pour leur vérité.
Du spectacle, du vrai – c’est bon pour l’audimat – pour des médias avides de prouver leur liberté de ton et justifier leur titre de quatrième pouvoir…
On aurait pu imaginer un plateau avec « Zemmour » versus « BHL » dans un duel mortel, un corps à corps « Marion » la blonde contre Fourest la peste, le clash entre « de Villiers », l’aristo et le jacobin « Mélenchon », le choc entre « Mamère », pépère sévère, et « Ménard », père peinard, etc…, de quoi stimuler la créativité journalistique !

Des médias aux ordres ?

On pense, forcément, que si nos chers médias n’ont pas joué ce jeu-là, c’est qu’ils avaient de bonnes raisons pour ne pas le faire.
Préserver la paix civile exige, parfois, de sacrifier ses principes déontologiques, quoiqu’il puisse en coûter à votre conscience professionnelle.
C’est ça aussi le sens du devoir…

Car montrer des blancs victimes de racisme, n’est-ce pas encourager toutes les dérives xénophobes, véhiculer les préjugés et les fantasmes sur l’autre et ses différences ?
N’est-ce pas légitimer la peur de l’étranger, jouer sur les pensées « nauséabondes », remettre en cause le vivre ensemble qui fonde les valeurs de la République, stigmatiser les habitants des quartiers populaires, favoriser le repli sur soi de la France moisie face à la France de la diversité et de l’ouverture, ouvrir la porte au retour des heures les plus sombres de notre histoire, et surtout, prendre le risque de l’amalgame ennemi de l’altérité ?

Les journalistes sont des gens sérieux et sans concession, ils ne sont pas aux ordres, ils obéissent juste à leur conscience.
Et leur conscience en ces temps difficiles leur dit qu’il vaut mieux étouffer certains sujets si l’on veut rester au chaud.
Combien de temps ce déni durera-t-il ?
C’est toute la question

http://www.ojim.fr/medias   du 30/03/2016

Bel essai de plaidoyer !
Mais qui reste au chaud, les journalistes qui ne font pas de vagues ou les victimes de racisme anti-Blanc ?
Les journaleux font des concessions pour garder leur place et les « sans-dents » ne peuvent rien faire car ils n’ont pas la parole, ils peuvent seulement payer cette campagne nauséeuse !
Heureusement qu’il y a eu des impératifs pour les attentats de Bruxelles, payer une taxe pour l’audio-visuel pour ces torchons à longueur de journée m’aurait été insupportable !
Notre peuple Français a toujours rejeté l’islam et ne changera pas…tant qu’il vivra !
Nous sommes sous une dictature oligarchique !

Documents Secrets Qui Ne Le Sont Plus !

 top secret

 Résumés déjà évocateurs !

 

1-Système économique de l’Etat Islamique et la complicité de l’Europe est décortiqué.

2-Wikileaks révèle un espionnage économique massif de la France.

3-Révélations : Eiil se prépare à commettre un génocide et annonce la conquête de la France.

4-révélation : L’opposition syrienne est financé par Tel-Aviv.

5-Voici la preuve que les attentats de Paris sont un false-flag.

6-Selon le code pénal, Hollande est coupable de haute trahison.

7-Russie-USA : La CIA manigance  un coup d’etat contre Vladimir Poutine.

8-Pas seulement la Russie, l’Italie et d’autres européens ont vendu beaucoup d’armes à la Syrie

9-Les Etats-Unis ont recherché des failles pour organiser un coup d’état contre Poutine.

10-Le plan secret de Hollande pour rebondir.

11-Le manuel d’assassinat de la CIA révélé pour la première fois.

12-Le coup d’Etat silencieux ! Ces bureaucrates qui dirigent la France.

13-Le budget du Pentagone orienté vers une guerre avec la Russie et la Chine.

14-« Sarkozy, complice utile de l’Emirat du Qatar.

15-Ce qui se passe dans la tête de  Vladimir Poutine.

16-Comment Les scandales sonts étouffés sous le couvert de la démocratie en France.

17-Nucléaire : voila ce que la France et le Qatar nous cachent.

18-Snowden : La Nsa voulait «infiltrer» les Smartphones en Russie et en France.

19-Une note « ultra-secrète » des services secrets français sur  intervention militaire française en Syrie.

20-Poutine active ses armes nucleaires en réponse au bouclier antimissile II.

21-Comment la France soutient les djihadistes en guerre contre son propre pays.

22-Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL.

23-La France reconnaît avoir fourni directement des armes aux Djihadistes.

24-Selon des officiels US, l’État islamique est né du soutien étatsunien à al-Qaïda en Irak.

25-Quelles seraient les vrais raisons de la future révolte française ?

26-Révélations : La Corée du Nord viserait à vendre des missiles à l’Etat Islamique.

27-Ben Laden avait rencontré la CIA à l’hôpital étatsunien de Dubaï en juillet 200?.

28-La Turquie et L’Etat Islamique travaille main dans la main.

29-Un général israélien du Mossad vise  à provoquer des crises dans le monde arabe.

30-Wikileaks révèle les dessous de la stratégie saoudienne pour exporter l’islamisme partout sur la planète.

31-Un document révèle la nouvelle stratégie d’al-Qaïda en Europe.

32-La Russie de Poutine, entre mise au pas et pragmatisme.

33-Un ancien agent américain du renseignement révéle L’espionnage agressif des Etats Unis par Israël.

34-Snowden : Abou bakr Al-baghdadi  est un pur produit de la Cia et du Mossad.

35-Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL.

36-Les services européens fournissaient les données à la NSA.

37-Le patron du Pentagone dévoile ses plans secrets sur la Syrie.

38-Le général 4 étoiles américain dévoile un plan secret pour envahir 7 pays après le 11 septembre 2001.

39-Le lobby pro-israélien et la politique étrangère suicidaire de la France.

40-Des preuves que les Turcs ont pactisé avec l’EI découvertes.

41-Un rapport américain sur le financement d’Al-Qaïda par la France et le Qatar.

42-La Menace Nucléaire Israëlienne Pour L’UE.

43-Le manuel d’assassinat de la CIA révélé pour la première fois.

44-Le général Vincent Desportes : les États-Unis ont créé Daech par intérêt politique à court terme.

45-Le rapport sur la torture pratiquée par la CIA révélé après 5 ans.

46-L’Occident pourrait utiliser l’Etat islamique comme prétexte pour entrer en guerre contre la Russie.

47-Comment François Hollande a vendu la France à l’Arabie Saoudie.

48-Un nouveau document secret révèle la stratégie globale de l’Etat Islamique.

49-16 agences de renseignement prédisent l’effondrement des USA pour Mai 2016.

50-WikiLeaks révèle comment les Etats-Unis ont poursuivi de manière agressive le changement de régime en Syrie, .

en provoquant le début d’un bain de sang.

51-Voici les preuves des liens existant entre Washington et l’État islamique.

52-Top secret : Attentat en France en préparation –  Manoeuvres et exercices militaires franco-saoudiens très « discrets » en Savoie

53-Révèlation : Comment Rabat s’est allié avec Israël contre l’Algérie.

54-Le rôle diplomatique secret de Google dénoncé par Julian Assange.

55-Le Sénateur John McCain le modèle afghan doit inspirer les Etats Unis en Ukraine.

56-Les 4 cas de haute trahison commis par l’ex président Sarkozy.

57-Les accords secrets entre Israël et les pays arabes du Golfe rendue publique.

58-le réarmement nucléaire et secret de l’Allemagne pour la guerre probable contre la Russie.

59-Le Qatar et l’Ukraine viennent de fournir des Pechora-2D à Daesh.

60-Le plan secret de Sarkozy pour rebondir.

61-Le Mossad Prédit un Coup d’Etat Militaire en Algérie.

62-Le rapport sur la torture pratiquée par la CIA révélé après 5 ans.

63-Le Qatar reconnaît ses liens avec l’Etat Islamique  en Syrie.

64-Le général Vincent Desportes : les États-Unis ont créé Daech par intérêt politique à court terme.

65-L’oligarchie financière, la corruption des banques  un document ancien révèle tout !

66-Julian Assange révèle plan secret pour renverser le gouvernement syrien.

67-De la Russie soviétique à la Russie de Poutine : l’évolution du pouvoir des régions.

68-La NSA a fait de l’ Allemagne sa plus grande station d’écoutes en Europe.

69-La stratégie communicative de Sarkozy.

70-Exclusif : 50 espions étatsuniens déclarent que leurs renseignements sur l’Etat islamique ont été manipulés par des hauts fonctionnaires de l’US Central Command.

71-La Turquie avertit en secret l’ambassadeur russe contre le bombardement des positions du groupe Etat islamique en Syrie.

72-Le document secret de l’armée française.

73-Les preuves : La Menace Nucléaire Israëlienne Pour L’UE.

74-La France espionne l’Algérie depuis 2009.

75-Les projets secrets de l’US Air  Force.

76-Preuves:«Hollande  nous soumet à la grosse Allemagne.

77-Comment des armes ukrainiennes se sont-elles retrouvées aux mains de Daesh.

78-Comment la France aide les terroristes islamistes.

79-Comment les médias français sont acheté pas les hommes d’affaires.

80-Daech, partenaire financier de la Haute finance internationale.

81-De nouveaux documents de Snowden révèlent que Facebook espionne les messages privés et dénonce à la police.

82-Des documents atomiques confidentiels et classifiés des Etats-Unis.

83-Des documents de la NSA ajoutent plus de détails au plan de déstabilisation du Moyen-Orient.

84-Des documents de Wikileaks révèlent l’implication de l’Arabie Saoudite dans la formation de l’Etat Islamique.

85-Des secrets fondamentaux exposés la NSA a utilisé des agents infiltrés dans des compagnies étrangères.

86-Documents déclassifiés Obama a Ordonné  d’entrainer  Etat Islamique.

87-Erdogan Avoue Que L’Etat Islamique Recrute Et S’entraîne En Turquie.

88-Est-ce qu’un groupe de colons israéliens a utilisé des fonds gouvernementaux pour espionner des ONG des droits de l’homme ?

89-Etats-Unis-Israël : Les signes d’une politique commune, dès 2008, pour éliminer les figures-clés du régime syrien et de ses alliés.

90-Exclusif  Le document de la CIA qui révèle ce que l’Algérie a proposé au Maroc en secret.

91-L’ex-patron du MI6 : Le gouvernement britannique est prêt à  entrer en guerre contre la Russie

92-La doctrine secrete de Poutine.

93-La stratégie d’Israël contre le Hamas exposée dans deux câbles Wikileaks.

94-Le bilan de Nicolas Sarkozy : ce qu’il a fait de la France pendant 5 ans.

95-Les Gouvernements arabes et occidentaux soutiennent le terrorisme en Syrie - Document de l’ONU.

96-Les points de crispation de la politique étrangère russe.

97-Preuves : israel manigance contre l’Algérie.

98–Secret d’Etat : la France soutient Al-Qaïda en Syrie.

99-Un document déclassifié révèle l’affinité entre l’occident et Daech.

100-Wikileaks  les secrets gênants de l’Arabie Saoudite.

101-Y a-t-il une surveillance de masse en Russie ?

102-Relations NSA -Israël dans un nouveau document d’Edward Snowden.

103-Preuves : les médias mainstreams sont achetés par les organisations oligarchiques.

104-Les attaques contre Charlie Hebdo venaient de l’Elysée.

105-Le Qatar reconnaît ses liens avec l’Etat Islamique en Syrie.

106-Comment le Pentagone se prépare à une guerre contre la Russie.

107-Comment le ministère des Affaires étrangères saoudien contrôle les médias arabes.

108-Les dessus de La fabrication du Président Nicolas Sarkozy.

109-Comment les Etats-Unis et Israel soutiennent Al-Qaeda en Syrie.

110-Comment les USA et ses complices ont créé  les groupes terroristes derrière les attentats en Occident.

111-Comment Poutine force les Etats-Unis à dévoiler leur jeu en Syrie.

112-Comment US utilise l’EIIL pour conquérir l’Europe.

113-Compilation des documents révélés par Edward Snowden.

114-Connaissez ces pay europens qui financent Eiil.

115-Des fuites révèlent que le Mossad israélien a déclaré explicitement que l’Iran ne produisait pas d’armes nucléaires.

116-Documents secrets US de 2012 déclassifiés L’Occident facilitera la création d’État islamique.

117-Entretien Exclusif : Donald Trump révèle son plan.

118-Est-ce qu’un coup d’Etat pourrait arriver aux Etats-Unis ?

119-Etat islamique, ses cinq sources de financement.

120-La relation de renseignement de la NSA avec Israël (document).

121-La Russie de Poutine et  la sécurité européenne.

122-Le Pentagone déclassifie un document top-secret sur le programme nucléaire israélien.

123-Le prince saoudien avoue que l’Arabie saoudite est derrière Etat Islamique.

124-Les ambassades de Nouvelle-Zélande utilisées pour l’espionnage — documents Snowden.

125–Les services secrets français ont-ils organisé les attentats de Paris pour faire accepter un coup d’État ?

126-Quand Hollande avoue explicitement avoir armé l’Etat Islamique.

127-WikiLeaks : Un agent d’Al-Qaeda a travaillé pour le MI6.

128-Un document officiel du Pentagone attestant que Etat islamique a bénéficé de camps d’entrainement et de formation américains.

129-Un témoignage des bonnes relations de la Turquie avec l’Etat Islamique américains.

130-Une fuite de documents de la NSA révèle une cyberguerre entre les USA et Israël !

131-Wesley Clark : «L’EI a été fondé grâce au financement de nos alliés les plus proches»

132-WikiLeaks : « Plus de paiements à Gaza ? »

133-WikiLeaks : La nouvelle guerre sale pour l’uranium et les minerais d’Afrique .

134-Wikileaks révèle les dessous de la diplomatie saoudienne en Algérie .

135-WikiLeaks révèle que la guerre civile syrienne était bel et bien une reconfiguration orchestrée par l’administration américaine .

http://documentinterdit.com/downloads/revelation-de-135-documents-secrets/

Une Famille Passée A Tabac A Gray (70).

racisme anti-blancRacisme anti-Blanc ?
OUI !

Viviane et Richard portent encore les stigmates de la violente agression de samedi.

Visages tuméfiés, yeux brillants, mains qui tremblent, c’est une famille traumatisée qui témoigne aujourd’hui.
Richard, le père,
Pascale, la mère,
Viviane et Lucie, les filles,
Martin, le petit dernier.
Ce samedi après-midi, vers 15 heures, la famille entre dans un bar de Gray, pour manger une glace.
Alors qu’ils sont attablés, ils se font importuner par trois jeunes femmes qui lancent un projectile sur Richard.
Viviane raconte :

« Je leur ai demandé de s’excuser, elles m’ont répondu par des insultes et des doigts d’honneur.
L’une d’entre elles a sorti son téléphone pour nous prendre en photo.
Énervée, je lui ai dit que j’allais lui faire manger.
Elles ont alors commencé à téléphoner, comme pour appeler des amis.
On a décidé de sortir.
C’est là qu’un homme casqué et ganté, qui venait d’entrer dans le bar, est aussitôt ressorti pour frapper, par-derrière, mon beau-père dans le visage ».

L’intéressé explique :

« Il m’a dit : alors comme ça, on est des sales b… ?
Alors que je n’avais pas adressé la parole aux trois filles… »

« Ils frappaient en visant la tête »

Pascale, la maman, poursuit :

« Plusieurs jeunes sont sortis de je ne sais où et ont commencé à frapper, à quatre, mon mari qui était assis par terre, ­sonné, essayant de protéger son visage.
Ils frappaient avec leurs poings, leurs pieds, en visant sa tête.
J’étais ­pétrifiée, j’ai crié aux gens assis en terrasse d’appeler les gendarmes.
Aucun d’entre eux n’a bougé ».

Alors que Viviane essaie de porter ­secours à son beau-père, elle se fait frapper au visage.
Elle se souvient :

« Une des filles du bar me tenait par les cheveux pendant que les deux autres filles me frappaient.
Je me suis agrippée à mon sac, il y avait tous mes papiers dedans.»

Lucie, à son tour, tente de s’interposer, mais elle prend un coup sur la tempe.
Quant à Martin, il a disparu.
Il expliquera plus tard qu’il est parti se cacher derrière un camion.

Le calvaire prend fin lorsqu’une sirène se fait entendre, annonçant l’arrivée des gendarmes.
Pascale, pour qui l’agression aurait un mobile « raciste », indique :

« Deux jeunes qui n’ont pas porté la main sur nous faisaient le guet, ils ont prévenu nos agresseurs, qui se sont éparpillés comme une volée de moineaux.
Ils nous ont dit de ne pas parler aux gendarmes sinon ils allaient nous “achever”.
Les gendarmes nous ont précisé qu’il s’agissait de jeunes connus de leurs services.
On est allé à l’hôpital de Gray, car mon mari ne se sentait pas bien.
Le lendemain, on a déposé plainte à la gendarmerie de Mirebeau-sur-Bèze.
Une chose est sûre : on ne reviendra pas de sitôt à Gray. »

source : « Pierre Rouillard » pour « Le Bien Public »

http://www.citoyens-et-francais.fr   du  30/03/2016

Le Sabotage Du Moyen-Orient Déborde !

 syrie

 Y a-t-il une « main invisible »
derrière le chaos mondial actuel ?

La guerre civile qui divise la Syrie a depuis longtemps débordé des frontières nationales :
elle affecte aujourd’hui la stabilité du Liban, de la Turquie, de l’Irak, de la Libye et du Yémen, renforce les contradictions entre l’Arabie saoudite et l’Iran, et ses répercussions atteignent de plus en plus souvent l’Europe !

La Belgique, jusqu’ici considérée comme sûre, s’est transformée en arène de la guerre terroriste.
Il semblerait même parfois qu’une « main invisible » pousse l’Union européenne — d’abord Paris et maintenant Bruxelles, deux capitales de la bureaucratie européenne — à participer au partage des sphères d’influence au Moyen-Orient.
Et la liste des pays subissant les conséquences directes ou indirectes du conflit continuera de s’allonger tant que l’incendie de la guerre mondiale ne se répandra pas sur le reste du continent.

Il suffit de prendre l’exemple du Liban, confronté aujourd’hui à un choix injuste mais fatidique — entre le « Hezbollah » et l’Arabie saoudite — qui aspire Beyrouth dans les sables mouvants de la lutte interconfessionnelle.
Étant donné que les sunnites et les chiites représentent près de 60% de la population du pays (et ce, à part égale), miser sur l’une des communautés risquerait de provoquer une guerre civile comme en 1975-1990.
La rupture avec le « Hezbollah », qui serait en soi une démarche positive dans les relations avec les chiites libanais et les catholiques, reviendrait à un suicide étatique :
Il serait alors impossible de régler la crise gouvernementale dans un avenir prévisible.
Riyad joue aujourd’hui le rôle de détonateur politique :
En février, les Saoudiens ont suspendu leur assistance militaire à l’armée et à la police libanaises (soit 3 milliards de dollars),
et en mars, à leur initiative, la Ligue arabe a proclamé le parti au pouvoir « Hezbollah » « organisation terroriste », rompant immédiatement les liens économiques et politiques qui reliaient Beyrouth aux capitales des monarchies arabiques.

Sans oublier l’histoire difficile des relations libano-syriennes :
Le conflit libanais pourrait être relancé par la moindre petite étincelle comme en avril 1975, après l’assassinat des gardes du corps du leader du parti chrétien « Kataëb Pierre Gemayel » qui avait provoqué l’attaque d’un bus transportant des Palestiniens.
Résultat : une guerre civile de 15 ans.
Ironie du sort, la Syrie faisait entrer et sortir ses troupes au Liban avec l’accord des USA — l’armée syrienne y a ainsi stationné d’avril 1976 à avril 2005.
C’est seulement avec l’assassinat du premier ministre « Rafiq Hariri » (février 2005) et les grandes manifestations qui s’en sont suivies que Washington a pu enterrer le projet de Grande Syrie, préparé pendant de longues années par Damas.
Néanmoins, les Américains ont préservé une influence indirecte sur le Liban, à laquelle a contribué la guerre de juillet 2006 contre Israël.
Cinq ans plus tard, la Syrie se transformait en principal théâtre des opérations, remplaçant l’Irak de « Saddam Hussein » mis en pièces.

Pourquoi les USA ont-ils ainsi saboté le Moyen-Orient ?

Question de géographie.
Le Liban et la Syrie sont les portes orientales de la Méditerranée, la principale artère commerciale qui relie depuis les siècles l’Europe à la Chine.
Au XXIe siècle, les Américains s’y battront pour une nouvelle histoire en détruisant les vestiges du pouvoir colonial européen.
La Grande émeute prendra la place de la Grande Syrie.

source : « Regnum » pour « https://fr.sputniknews.com »

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 30/03/2016

Quels Vieux, La Pub Et La Politique ?

COUPLE PERSONNES AGEES

Ces vieux riches ?

Ils ont plus de 60 ans, sont surinformés, sont la cible des marques mais pas des partis.
Ils pourraient pourtant former un très bon barrage contre le FN.
(Pas du tout car leur fortune est aux mains de financiers et de familles avides.
De plus ils ne sont qu’une minorité en face de la foule de vieux vivotant avec de très maigres pensions.
Eux pleurent cette décadence de notre France et ne risquent pas de faire barrage au Front National ! – Pelosse)

Parlons des vieux pour une fois, même s’ils ne descendent pas dans la rue et même si leur situation est plus enviable – financièrement – que celle des jeunes, encore que…
Nous représentons – j’en suis – 20 % de la population, et nous nous rendons massivement aux urnes sauf quelques-uns dont l’auteur de ces lignes, irréductible abstentionniste, qui a jeté sa carte d’électeur par-dessus les moulins depuis un bail…mais mes coreligionnaires me remontent les bretelles et j’envisage de me réinscrire – grande nouvelle mais je ne suis pas la seule, vu le danger.
Nous sommes des vieux surinformés qui manquent le moins possible les « C dans l’air », « 28 Minutes », etc. plus nos deux quotidiens et l’indispensable « Un ».
Nous comprenons que les jeunes votent pour moitié extrême droite, pour moitié à gauche, qu’en conséquence leurs votes s’annulaient.
Comme on ne sait plus, en outre, où se situent la droite et la gauche, le paysage devient passablement embrouillé.
Tandis que le vote vieux – à consulter nos blogs respectifs – peut constituer un vrai contrepoids, à condition de se donner les moyens d’aller le chercher.

Quand on voit à quel point les publicitaires nous ciblent, nous suggérons aux politiques d’en faire autant.
Un exemple : j’écoute parfois «en fond d’écran» la chaîne Radio classique, radio des vieux d’après les pubs, qui ne causent à longueur de journée que d’appartements à vendre en viager (dès 500 000 euros), de vente des bijoux anciens – pour les riches – d’un meilleur remboursement des lunettes – pour les moins riches – de remèdes miracle contre l’arthrose, et d’assistance à la perte d’audition conseillée d’une voix chaleureuse par « Annie Duperey » – pour tous.

Pourquoi les politiques ne nous courtisent-ils pas autant, de manière plus pointue s’entend ?
Les vieux votent à droite disent les politologues : prenons en acte et tâchons de les convaincre de voter pour le vieux Juppé ou le jeune Lemaire peu importe, ou pour tout autre qui se débrouillera pour être au second tour.
Mais pas à l’extrême droite, tentation dangereusement «tendance» chez les cheveux blancs.
Au lieu de bourrer le mou de nos marionnettes politiques qui ne parlent, à droite comme à gauche, qu’à base d’éléments de langage tels
«changer de paradigme»,
«invente de nouveaux logiciels»,
«faire bouger les ligne»
(stéréotypes d’une pauvreté confondante à croire qu’ils sortent tous de la même école de rhétorique pour les nuls),
leurs chargés de com devraient consulter notre site TSM («tout sauf Marine») relayé par nos tweets sur le thème les vieux parlent aux vieux.
Cela leur permettrait aux uns comme aux autres de se préparer, grâce au vote vieux, à gagner l’élection présidentielle.
Il est temps d’y travailler au-delà de tel ou tel sujet d’actualité, important mais transitoire car un sujet chasse l’autre, et des sujets, il y en a et en aura à foison.
C’est jouable dès maintenant à condition de ne pas s’enliser dans des querelles d’ego, égaux en médiocrité bavarde.
Nous serons là dès les éliminatoires.
Il faudra compter avec nous, les vieux.
Et sur nous.

source : Geneviève Delaisi de Parseval pour « http://www.liberation.fr »

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 29/03/2016

« Libération » s’embourgeoise et pas n’importe où !
Madame « de de » devrait quitter les salons de thés huppés pour visiter les rues de nos bourgs de province.
Nos vieux ne vivent pas tous dans un cocon !
Ils sont confrontés aux difficultés actuelles quotidiennes et appellent un changement radical…vraiment différent !
Pourquoi stigmatiser le Front National qui n’a jamais été vu à l’œuvre ?
Peur qu’il réussisse là où les autres ont échoué ?

Ils Sont Fous De Croire, De Tuer Pour CA !

ISLAM-RELIGION

Dans vos rêves sanglants !

Au moins 65 personnes, dont de nombreux enfants,
ont péri dimanche soir dans un attentat-suicide dans un parc bondé de Lahore,
grande ville de l’est du Pakistan,
où des « Chrétiens » célébraient les fêtes de Pâques !

Un nouveau bilan en fin de soirée faisait état de 65 morts et 340 blessés,
a indiqué une porte-parole des services de secours,  » Deeba Shahnaz ».

« Le kamikaze a réussi à entrer dans le parc et s’est fait exploser près de l’aire de jeux pour enfants, où ils faisaient de la balançoire.
C’est pour cela que la plupart des victimes sont des enfants et des femmes
« ,

a déclaré à l’AFP un haut responsable administratif de la ville de Lahore, « Mohammad Usman ».

Le bilan pourrait s’aggraver, a-t-il estimé.

Le puissant chef d’état-major, le général « Raheel Sharif », a présidé une réunion de haut niveau et promis « d’amener devant la justice les assassins de nos frères, soeurs et enfants« .

La déflagration s’est produite dans le parc Gulshan-e-Iqbal, proche du centre-ville.

« C’était une explosion très forte et des explosifs très puissants ont été utilisés« ,

a indiqué à l’AFP un responsable de la police, « Haider Ashraf ».

« Le parc était bondé« ,

a-t-il ajouté, soulignant que des billes métalliques ont été retrouvées sur place.

Au milieu du chaos, des secouristes et des volontaires s’efforçaient de porter assistance aux blessés, emmenés dans les ambulances.
Des débris et des flaques de sang jonchaient le sol, a constaté l’AFP.

« Je n’arrive pas à trouver ma petite soeur.
Mon enfant est rentré mais je ne trouve pas ma soeur, et ma nièce
« ,

se désespérait une femme, « Amina Bibi ».

Un médecin a décrit des scènes d’horreur à l’hôpital Jinnah où il opère.

« Nous les soignons (les blessés) par terre et dans les couloirs, et il continue d’en arriver« ,

a-t-il ajouté.
Des appels à des dons de sang circulaient sur Twitter.

Le Premier ministre « Nawaz Sharif » a condamné cet attentat, et a reçu un appel de son homologue indien « Narendra Modi » exprimant sa sympathie.
La Maison Blanche a également condamné un « effroyable acte terroriste« .

La jeune lauréate pakistanaise du prix Nobel de la paix « Malala Yousafzaï » s’est dite « accablée par cette tuerie dénuée de sens« .
Un deuil de trois jours a été décrété dans la province du Pundjab, dont Lahore est la capitale.

Parc bondé

Le parc Gulshan-e-Iqbal était particulièrement bondé en ce jour de printemps où la minorité Chrétienne célébrait le dimanche de Pâques à Lahore, ville de dix millions d’habitants.

« Javed Ali », un habitant de Lahore dont la maison est située juste en face de l’entrée du parc, a raconté à l’AFP avoir entendu « une énorme explosion (qui) a fait voler les fenêtres en éclats« .

« Tout tremblait, il y avait des cris et de la poussière partout« .
« Dix minutes plus tard je suis sorti.
Il y avait de la chair humaine sur les murs de notre maison.
Les gens pleuraient, je pouvais entendre les ambulances
« ,

a-t-il poursuivi.

Le parc, où il se trouvait lui-même quelques heures plus tôt, était

« plein de monde à cause de Pâques, il y avait beaucoup de chrétiens là-bas.
Il y avait tant de monde que j’ai dit à ma famille de ne pas y aller
« .

Au Pakistan, des groupes islamistes armés ciblent parfois la minorité chrétienne qui représente environ 2% de la population de ce pays majoritairement musulman sunnite de 200 millions d’habitants.

Heurts à Islamabad

Des heurts ont par ailleurs éclaté dans la capitale Islamabad et sa ville jumelle de Rawalpindi entre la police et des milliers de partisans d’un islamiste pendu le mois dernier, Mumtaz Qadri.

Quelque 25.000 d’entre eux s’étaient réunis plus tôt dans la journée à Rawalpindi pour des prières commémoratives, avant d’avancer, armés de pierres, vers la capitale quadrillée de centaines de policiers et de paramilitaires.

Munis de boucliers et de bâtons, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes. L’armée a été déployée dans la capitale pour « contrôler » la situation et assurer la sécurité de la zone autour du Parlement, où des manifestants se sont rassemblés dans la soirée, selon un porte-parole de l’armée.

Ils s’y trouvaient toujours tard dimanche, criant des slogans, a constaté un journaliste de l’AFP.
Des négociations étaient en cours pour qu’ils quittent les lieux, a indiqué la police.

L’exécution le 29 février de « Mumtaz Qadri » avait été perçue comme un moment charnière dans la lutte contre l’extrémisme religieux dans ce pays musulman.

Mais elle a aussi ulcéré nombre de courants islamiques qui avaient érigé « Mumtaz Qadri » au rang de héros pour avoir abattu en 2011 « Salman Taseer », gouverneur du Pendjab, qui s’était déclaré favorable à une révision de la loi sur le blasphème, défendue bec et ongles par les conservateurs.

source : http://www.rtbf.be

http://www.wikistrike.com   du 27/03/2016

Ces islamistes sont en pleine crise de folie meurtrière !
Ils vont finir par vraiment abîmer notre planète à faire péter leurs pauvres pions dociles partout dans le monde, TOUTE l’espèce humaine en souffrira, que le peuple se considère supérieur, choisi, ou soit encore de plus primitifs.
Les religions ont été modelées au fil du temps par des cerveaux humains pour être à la portée d’autres cerveaux humains, il n’en restera que des lambeaux…et on repartira pour de nombreux siècles sur notre « Pachamama ».
L’espèce humaine doit être devenue la plus nuisible de toutes les espèces vivant sur notre terre !

Les Trains Allemands S’ Islamisent !

trains spéciaux

Parquons nos femmes ?

Des compartiments « non mixtes » dans les trains…
pour « protéger » les femmes contre les migrants ?

Le réseau ferré « Central German Regiobahn » (« MRB ») a annoncé la création d’un nouveau service pour protéger sa clientèle féminine des agressions sexuelles des migrants :
des compartiments réservés aux femmes.

Le quotidien allemand « sueddeutsche.de » rapporte que la compagnie « MRB » a mis en place des « compartiments femmes » sur le tronçon entre Leipzig et Chemnitz.
Ces compartiments sont pour les femmes non accompagnées d’hommes et pour les mères avec enfants, a déclaré la compagnie.

Chaque train express régional de la ligne RE6 devrait permettre aux passagères de se sentir en sécurité dans ces compartiments, explique la compagnie ferroviaire.

Les deux compartiments seront situés dans le wagon central près des « zones silence » et du local de service clientèle.

« La proximité de ces compartiments et du représentant du service clientèle est délibérée, »

ajoute le communiqué.

La compagnie « MRB » appartient à « Véolia Verkehr », qui possède également « Bavarian Oberland Bahn » (« BOB ») et plusieurs société de bus.

source :   »Christian Larnet » pour « Dreuz.info »

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 27/03/2016

L’islam gagne du terrain en Allemagne !
Ou bien ce n’est qu’un coup de pub !
Mais que font ils de la théorie du « gender », de ces femmes accompagnées, des homosexuels ?
Il faut des trains pour migrants seulement, des trains pour gens en principe « normaux » ! 

Ils Mettent Les Bouchées Doubles !

assemble-nationale

Les députés y siègent…
s’ils sont présents !

L’Assemblée Nationale modifie
les règles de l’élection présidentielle…

dès 2017 !

Dans un climat survolté, les députés ont « réformé » :
les modalités du recueil des 500 signatures,
de l’heure de fermeture des bureaux de vote
et du temps de parole dans les médias.

Les députés ont adopté jeudi soir en nouvelle lecture la proposition de loi organique modifiant les « règles applicables à l’élection présidentielle ».
Applicable pour la prochaine élection présidentielle en 2017, la proposition de loi socialiste modifie profondément certaines règles marquantes du concours présidentiel, comme par exemple l’obligation pour tous les candidats de rendre public les fameux 500 parrainages d’élus.

Une autre disposition, beaucoup plus polémique, concerne la modification de la stricte égalité du temps de parole dans les médias entre les différents candidats.
Pour beaucoup de députés d’opposition, ce texte conduit à affaiblir les petits candidats.

Les précisions de Valérie Brochard (vidéo)

source : http://www.lcp.fr

http://www.wikistrike.com   du 26/03/2016

Vous pouvez voir qu’ils étaient peu nombreux dans l’hémicycle.
Il faut dire que, depuis les attentats de fin novembre et à l’insu des « sans-dents », ils ont planché sur la question pour nous en donner la primeur juste après les attentats de Bruxelles !
Les vidéos « malsaines »(…islam en beur)refleurissent mais il faut zapper !

Patriotes Unis Contre Racistes Haineux !

racisme-anti-blancs-588x303

 C’est mon peuple
qu’on assassine !

Les attentats de Bruxelles viennent de provoquer une victime collatérale :
la campagne dite « antiraciste » du gouvernement !
N’en déplaise aux vidéos obscènes du pouvoir socialiste, la haine a un visage, et ce n’est pas celui des petits Blancs bêtes et méchants que montre la propagande gouvernementale.
Nous n’avons plus d’existence officielle.
Nous ne sommes même plus des sous-hommes,
mais des non-êtres,
des êtres niés !

Cette propagande a atteint un tel degré d’ignominie dans la stigmatisation d’une population qu’elle s’est retournée contre ses promoteurs.
Il faut entendre le misérable « pathos » du délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, un certain « Gilles Clarveul », sur l’antenne de « RMC », pour justifier l’absence du racisme anti-Blanc dans les vidéos, face à la charge implacable de « Gilles-William Goldnadel » qui s’indignait de l’occultation du racisme anti-Blanc.
Nous n’avons pas mis les Roms non plus, bafouillait-il, les exemples étaient trop nombreux, il fallait faire un choix, mais, évidemment, nous dénonçons toutes les formes de racisme !
Comme par hasard, ce choix, tout à fait neutre et impartial bien sûr, n’a pas retenu les victimes blanches.
Pas de chance !

Ils nous prennent vraiment pour des billes.
Nous pratiquons le devoir de mémoire, et nous n’oublions pas que depuis plus de 30 ans la stratégie à la « Touche pas à mon pote » construit une représentation hideuse et tronquée de la réalité française, sur le mode de l’union « black-beur-feuj » contre le racisme des beaufs indigènes.
Ce racisme d’Etat, tranquille et légal, a servi d’idéologie  officielle à l’asservissement d’un peuple.

Le film, « La Haine », au cœur des années 1990, a incarné pour une génération cette vision haineuse de la France blanche.

La génération précédente, en 1975 exactement, sur le même thème, avait son « Dupont la Joie », chronique de la haine ordinaire du Blanc populaire.

Le parti de la haine.

Aujourd’hui, la génération Bataclan a le droit aux clips d’une propagande d’Etat grossière que ne renieraient ni les nazis ni les bolcheviks, et que nous finançons avec nos deniers.
Plus besoin même de raconter une histoire bidon, l’image réduite à sa plus simple expression brute suffit. Pauvre génération qui hérite des désastres que ses aînés laissent derrière eux !

Où s’arrêteront-ils, ceux qui nous gouvernent, jusqu’où descendront-ils ?
Ils sont devenus fous !
Quatre mois après le Bataclan, et des centaines de jeunes Français massacrés – dans un continent dont les frontières ont rompu sous la pression d’une « immigration-invasion » –  ils osent nous rejouer le coup du racisme blanc contre les « pauvres » minorités, alors que le citoyen  ordinaire, chaque jour, subit les violences de la diversité imposée et ne sait plus où se planquer pour les éviter !

Mais où vivent-ils, dans quels quartiers sont-ils, où sortent-ils, quels moyens de transport utilisent-ils, dans quelles écoles vont leurs enfants, pour que cette réalité, jamais, ne leur saute aux yeux comme un coup de pied au derrière ?

Dans quelle logique infernale sont-ils enfermés pour nier avec autant d’arrogance une réalité qu’il n’est plus possible de ne pas croiser ?
Cette logique infernale, on la connaît finalement :
Elle n’a rien à voir avec la naïveté, ni avec la cécité, mais tout avec la haine de soi…jusqu’au désir d’anéantir sa propre matrice civilisationnelle.
Cette haine froide, désormais, forme le substrat mental de la caste dominante, comme une seconde nature inconsciente.

Comment ont-ils pu ne pas comprendre que leur campagne de propagande ne pouvait qu’aller à l’encontre de leurs intentions, tant elle contredit violemment les réalités que les gens vivent et perçoivent ?

Pour plagier Audiard :
«Décidément, ils osent tout… et font tout pour que l’on les reconnaisse» !

Pauvre Valls, commanditaire de cette initiative « citoyenne », ses nerfs doivent le trahir :
Face à la concurrence d’un Macron, fin et fluide, qui, inexorablement, bouche son espace politique, il ne sait plus quoi inventer pour reprendre la main.

C’est la faute à
la statistique

Cauteleux et sinueux, le délégué interministériel, lui, pour justifier cette manipulation infâme, se retranche derrière la statistique, évoquant le fait que le gouvernement a juste respecté la réalité chiffrée des violences racistes, qui, explique-t-il, montre bien que ce sont les Arabes, les Juifs et les Noirs qui sont les plus agressés.

Le mensonge s’ajoute au mensonge pour justifier le mensonge !

Et pour cause, Monsieur « Clarveul » oublie juste de nous préciser que la catégorie « racisme anti-Blanc », ou « anti-Français », n’est pas prise en compte dans les statistiques.
La multitude des agressions du quotidien subie par le Français « lambda » n’est donc jamais comptabilisée dans les évaluations des violences racistes.

Depuis plus de 20 ans, le rapport annuel du « CNCDH » (« Commission nationale consultative des droits de l’homme »), qui sert de document officiel sur le racisme en France, n’intègre pas ce type de violence comme une catégorie en soi.

Comment peut-on alors comparer quelque chose qui existe à quelque chose qui n’existe pas ?

Un organisme de la République institutionnalise ainsi une discrimination raciale pour fonder sa définition du racisme, sans qu’aucune autorité politique ou morale n’ait jamais dénoncé cette supercherie.
Tout cela est passé comme une lettre à la poste.
Et chaque année, au retour du printemps, les médias, pieusement, font leur Une sur la « montée inquiétante du racisme en France », sur une base statistique tronquée qu’ils avalisent comme un seul homme.

Nous n’avons plus d’existence officielle.
Nous ne sommes même plus des sous-hommes, mais des non-êtres, des êtres niés.
On ne peut plus être nommé et il est interdit de nous nommer nous-mêmes.
C’est une première dans l’histoire :
La disparition par la négation – on pourrait presque dire « en douceur » !
Et tout ça, « au nom des grands principes, en vertu des bons sentiments », comme le chantait le poète…

« Didier Beauregard »

http://www.polemia.com/racisme-cest-mon-peuple-quon-assassine   du 25/03/2016

Les Merdias Persistants Et Nous !

Lettre

J’en ai Marre
des publicités !

Quelle ne fut pas ma surprise ces derniers jours lorsqu’en lisant les articles du « Figaro », « l’Express », « le Monde » ou d’autres, je me vis privé de petit article croustillant.

En cause :
Mon bloqueur de publicités.

Oui, j’avoue :
Je n’aime pas des masses les publicités que ces sites m’imposent !
Je ne parle pas des petits encarts discrets qu’on trouve éventuellement sur les bords des articles, et qui, ma foi, ne me gênent pas, mais plutôt des panneaux « hargneux » qui viennent s’afficher en plein écran avant l’article, qui déclenchent immédiatement musique et animation, et m’imposent pour se fermer de cliquer sur l’un ou l’autre bouton blanc sur fond blanc, jamais au même endroit, bien planqué dans un coin, le tout pour une marque de voitures ou d’après-shampoing dont je n’ai absolument rien à carrer.

Je passe sur les publicités qui se développent au cours de la lecture,
repoussant la ligne qu’on est en train de lire hors de l’écran,
et disparaissant après un temps,
remontant alors dans un mouvement très agaçant ce qu’on était parvenu à retrouver en descendant l’ascenseur… tout comme je n’évoquerai que très furtivement les petites vidéos généralement idiotes qui décident de se lancer toutes seules si la page est affichée trop longtemps, si la souris passe sur la zone vidéo ou n’importe quel autre événement.

Bref, pour me protéger de ces petites irritations du web, et, lorsque je suis sur téléphone, pour éviter un dépassement du forfait données, trop rapidement atteint par ces réclames encombrantes, j’avais installé un bloqueur de publicité.

Las, depuis quelques jours, certains journaux en ligne ont décidé que ces bloqueurs nuisaient à leur survie financière et affichent un gros panneau bien gras pour obliger l’internaute à le désactiver.

Que voulez-vous ?
La presse française, pourtant fort subventionnée, n’arrive pas à boucler ses fins de mois sans larder ses articles de publicité.
Dans son modèle d’affaire, elle semble prise au piège de deux sources uniques de financement :
l’État – dont l’impartialité en terme d’informations se pose quelque peu –
et les publicitaires – dont l’impartialité en terme d’informations se pose tout autant !

C’est apparemment un piège efficace puisque cette presse n’a envisagé aucune autre solution qu’interdire l’accès à ses articles pour les internautes munis de bloqueurs de publicités.

Et c’est parfaitement idiot.
Pire, c’est même un élément supplémentaire pour hâter la disparition des médias de presse traditionnelle qui ne comprennent toujours pas pourquoi ils perdent des lecteurs, ni pourquoi ils vont continuer à en perdre jusqu’à ne plus intéresser personne.
Autrement dit, la méthode choisie (vexer le lecteur) est une nouvelle « pignouferie » de la part de la presse.

pignouferies.jpg

Sur le plan marketing, il faut déjà admettre toute la bêtise de l’opération :
culpabiliser un client (à coup d’enfant pauvre ou de chaton triste) marche déjà assez mal pour générer des dons et on voit mal une opération similaire fonctionner subitement alors qu’il s’agit pour l’écrasante majorité des articles d’aller lire la resucée maladroite d’une dépêche « AFP » mise en forme par un stagiaire.

Et de façon générale, le lecteur étant autant la cible des publicitaires que des journalistes, commencer par lui imposer un carcan est une fort mauvaise idée…
Notamment parce qu’on montre ainsi n’avoir absolument pas compris pourquoi ce consommateur vient sur le site et qu’on ne fait rien, avec ce genre de gros pavé rouge, de « floutage » ou autre procédé similaire vexant, pour le faire rester et sentir bienvenu.

Or, si le lecteur déboule sur tel ou tel article d’un site, c’est pour avoir une information qui, en pratique, existe un peu partout ailleurs, information dont le prix est, tout calcul fait, à peu près nul :
Si les chaînes d’informations ne la lui donnent pas, il l’obtiendra via « Twitter », « Facebook » ou d’autres moyens pour un prix très proche de zéro.
Pire :
Le changement de support (passer du Figolu à Labération) ne coûte qu’un effort très modéré sur la souris pour cliquer sur un autre lien.

Autrement dit, nos beaux journaux fournissent un produit de prix à peu près nul, et arrivent si peu à se démarquer les uns des autres que le lecteur peut changer de fournisseur sans l’ombre d’une hésitation.

Cette analyse devrait normalement imposer aux directeurs de ces publications une petite prise de recul, qui aboutirait soit à créer de la valeur en proposant une information trouvée nulle part ailleurs (le lecteur veut cette information-là), soit à différencier le packaging de façon suffisamment remarquable pour que le lecteur se focalise sur cette offre-là et pas une autre.

Et dans ce cas-là, oui, la publicité peut être imposée, ou, alternativement, un abonnement payant (« paywall ») peut être exigé.
C’est ce que font quelques médias spécialisés, avec succès.
Mais cela leur impose de fournir un contenu travaillé spécifiquement pour ceux qui payent…

L’alternative est de fournir une information de qualité, librement accessible, mais d’impliquer le lecteur au travers de dons.
Ce modèle (celui de « Contrepoints ») impose mécaniquement un niveau d’exigences qu’on ne retrouve pas dans les journaux « gratuits » exclusivement financés par la publicité, et permet, comme le « paywall », de fidéliser le lecteur puisque le contenu produit est directement imposé par les choix du lecteur-payeur (ou du lecteur-donateur).

« A contrario », la démarche observée ces derniers jours est particulièrement contre-productive, et vient s’ajouter aux remarques que je faisais il y a quelques années maintenant, à savoir que la presse était déjà en déclin marqué précisément parce que, confite dans ses subventions, elle n’avait plus cherché à s’adapter au lecteur mais plutôt aux meilleurs moyens d’obtenir subsides.

Et ces messages culpabilisants sont d’autant plus inutiles qu’ils sont très facilement contournables.
Sur le plan technique, on peut citer quatre techniques qui permettent assez facilement de contourner les pitoyables tentatives de ces sites.

La première consiste à installer le greffon « NoScript » sur Firefox ou Chrome.
Ceci interdira pour les pages de votre choix l’exécution de scripts, et donc ceux qui bloquent l’accès (partiellement ou totalement) à l’article à cause de votre logiciel anti-publicitaire.

La seconde, un peu plus complexe, demande d’installer un script spécifique.
Cela se réalise en deux temps, dont le premier consiste à installer GreaseMonkey dans Firefox ou TamperMonkey dans Chrome, puis à installer un script adhoc (« Anti-Adblock Killer »).

La troisième est encore plus redoutable, puisqu’elle vous permet aussi de vous passer d’ »AdBlock » et ses petits frères et consiste à rediriger tous les appels aux régies publicitaires vers votre propre machine, c’est-à-dire que votre ordinateur devient alors votre seul fournisseur de publicité, ce qui revient à les faire disparaître des pages.
L’opération nécessite de mettre à jour votre fichier « host » (ce qui peut se faire de façon assistée grâce à l’archive fournie).

Enfin, en quatrième possibilité, notons qu’on peut toujours, en dernier ressort, atteindre tous les articles de cette presse tatillonne avec ses lecteurs en demandant plutôt le flux RSS.
Le Figaro,
Libération,
L’Express,
tous ont un flux pour pouvoir être indexé dans Google… Sans pubs!

En substance, la démarche vexatoire de la presse française risque bel et bien de se retourner contre elle, de façon définitive.
En choisissant de pleurnicher et de jouer de la « pignouferie », elle va pousser ses lecteurs à la détester encore un peu plus, ou à apprécier, à sa juste valeur, sa médiocrité croissante.

Sur le long terme, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée.

H16 pour son blog

http://h16free.com/category/les-pignouferies-de-la-presse

Euthanasie Barbare Et Lâche De L’ UE !

Earth at night Europe

L’Union Européenne
est menacée de mort.

- Parce qu’elle est sous le menace du TAFTA, traité transatlantique qui limiteraient les libertés individuelles et donneraient aux démocraties qui la composent des allures de fantômes institutionnels, sous le joug américain.

- Parce que la Turquie souhaite son entrée dans l’UE depuis des années, et surtout depuis l’apparition de vagues terroristes, qui l’ont amené à marchander sur les migrants.

- Parce qu’en réponse aux actes terroristes, elle n’offre aucune solution que de la communication préventive et alimente la peur.

-Parce les signatures secrètes entre les lobbys et les commissaires européens s’agglutinent.

-Parce que l’Europe de l’Est (dont des membres de l’UE) prend ses distance (Pologne….), parfois en imposant des lois anti-démocratiques.

-Parce que ses frontières ne sont pas assez surveillées et semblent incontrôlables.

-Parce que les véritables causes des guerres ne sont jamais avouées.
Le gaz, le pétrole et autres ressources premières et nourricières.
(Syrie, Irak., Afrique..)

-Parce que l’Europe est virtuellement ruinée, telle la plus grosse banque, l’allemande Deutsche Bank. qui survit grâce à vos impôts.

-Parce que l’Europe assassine des chefs d’Etat (Kadhafi par exemple) et/ou menace les chefs de pays souverains.

-Parce que l’Europe ne semble survivre que grâce aux attentats, souvent des terroristes (qu’elle connait en général).

-Parce que les arrestations ne font pas scandale, puisque de près ou de loin, les terroristes sont liés à d’autres terroristes, tandis que l’Europe ne sera jamais joint à une autre Europe.

Parce que je meure
et que rien ne m’étonne.

Jason Whate pour WikiStrike

http://www.wikistrike.com   du 25/03/2016

Un Club Chrétien Pour Erdogan ?

Drapeau sur carte d'Europe

L’Union Européenne !

La Turquie revendique le bain de sang de Bruxelles

Le quotidien « Star », *organe officieux du régime de Recep Tayyip Erdoğan*, ouvre sa « une » du 22 mars 2016 (c’est-à-dire le matin même des attentats de Bruxelles) sous le titre « La Belgique État terroriste ».
Le journal reproche à la Belgique d’avoir laissé des familles de victimes kurdes de la guerre civile manifester à Bruxelles pendant le sommet UE-Turquie.

Depuis six mois, la Turquie menace la France, la Belgique et l’Allemagne et les somme de l’aider à éliminer le mouvement de libération nationale kurde.
Idéologiquement le régime de Recep Tayyip Erdoğan considère en effet que les Turcs sont une « race supérieure » et que les Kurdes doivent obéir ou être éliminés.
La France, qui avait pris l’engagement d’aider la Turquie à résoudre la question kurde « sans porter atteinte à l’intégrité de son territoire » (c’est-à-dire en déplaçant les Kurdes turcs en Syrie), mais n’était plus en mesure de tenir sa promesse, fut la première touchée.
La Belgique qui donne asile aux Kurdes, a été la seconde cible.

Tout terroriste choisissant sa cible, veille à passer un message pour justifier son action.

La plupart du temps c’est ce message qui intéresse les terroristes et non pas l’ampleur de la catastrophe que va provoquer leur acte terroriste.
De la sorte, ils parviennent à contourner l’exclusion dont ils font l’objet de la part des médias conventionnels, et se trouvent soudain au centre du débat, sous le feu des projecteurs.

Dans le cas des attentats terroristes de Bruxelles, il pourrait y avoir plusieurs messages, dont un lié à l’existence même de l’UE.
(« Millî Görüş », la milice islamiste dont est issue le président Erdoğan, est historiquement opposée à l’UE qu’elle considère comme une « club chrétien ». Ndlr.)

Cependant, le message central, qui n’a cessé d’être répété par le gouvernement turc, par des groupes étatiques et para-étatiques et par la presse turque, concernait le soutien de la Belgique et de l’UE à la cause kurde.

Le président Erdoğan en personne, pendant que se tenait le sommet de l’UE avec la Turquie, prononçait une attaque violente contre l’Union européenne accusée d’héberger et de soutenir des organisations du mouvement de libération nationale kurde.

Le quotidien « Star », ouvrait donc sa « une » du 22 mars 2016 (c’est-à-dire le matin même des attentats de Bruxelles) sous le titre « La Belgique État terroriste ».
Elle était illustrée de photographies de Kurdes brandissant le drapeau du Rojava, la région autonome du Nord de la Syrie qui sert désormais de base arrière au PKK et constitue une menace majeure pour la Turquie.

Le même journal publie les menaces du président Erdoğan envers la Belgique.

L’édition spéciale deStar du 23 mars est intitulée :
« Le serpent que nourrissait la Belgique en son sein l’a mordue »,
faisant référence au discours prononcé par le président Erdoğan, le 18 mars dernier.
( “Başkan Erdoğan AB’yi tehdit”, yazan Recep Tayyip Erdoğan, Réseau Voltaire Sitesi, 18 Mart 2016.)

De plus, le journal islamiste « Akita », un des organes du Parti de la Justice et du Développement, du 23 mars reprend le même argument en « une ».
Elle est illustrée par des photographies de l’ancien député « Zoubair Indar », l’un des dirigeants du mouvement de libération nationale kurde, et de « Fehriye Erdal », accusée du meurtre d’ »Ozdemir Sabanci », tous deux réfugiés politiques en Belgique.
Un second titre précise : « La Belgique « supporte » les terroristes ».
Dans son éditorial d’aujourd’hui intitulé « Celui qui dort avec le terrorisme, se réveille avec lui », « Khanty Ozisik », le principal chroniqueur du journal électronique pro-Erdogan « Internethaber.com », écrit mot pour mot :

« Le gouvernement qui dirige ce pays [la Belgique], en dépit des protestations et des objections de la Turquie, autorise et permet au « PKK » de faire sa propagande.
Il n’a pas dit mot lorsque le « PKK » montait ses tentes et organisait des rassemblements avec ses militants. D’autre part, le gouvernement belge, en soutenant les Forces de défense populaire (YPG), qui sont considérées comme le plus grand ennemi de l’État Islamique en Irak et en Syrie,
a agi comme s’il disait aux djihadistes « Venez me mettre des bombes » ».
( Les Forces de défense populaire (YPG) ont été constituées sur instruction personnelle d’ »Abdullah Öcalan » pour défendre les populations kurdes du Nord de la Syrie.
Durant la guerre d’agression contre la Syrie, elles se sont battues en collaboration avec l’Armée arabe syrienne.
Cependant, le 31 octobre 2014, le chef du « YPG » « Salih Muslim », trahissant « Öcalan », participait à une réunion secrète à l’Élysée avec François Hollande et Recep Tayyip Erdoğan.
Il était convenu de créer un État fantoche en territoire syrien, de nommer ‘Muslim’ président, puis d’y expulser les membres du « PKK » turc, en application du plan Juppé-Davutoğlu de 2011.
Durant un peu plus d’un an, la plus grande confusion s’étalait dans les rangs kurdes de Syrie jusqu’à ce que la Russie et les États-Unis prennent les choses en main.
Depuis le 15 mars, le « YPG » a retrouvé son unité.
Il reçoit des armes de Moscou et de Washington et les transmets au « PKK ». Ndlr.)

Il y a d’autres documents et éléments attestant de la responsabilité turque, tout comme il y en a pour les attentats contre la France.
Ces derniers ont eu lieu pour faire comprendre à François Hollande qui avait accueilli à Paris, à l’Élysée, les dirigeants du « YPG » en uniformes militaires, qu’il ne pouvait plus reculer quant à son engagement de créer un faux État kurde.
(« La République française prise en otage », par Thierry Meyssan,Réseau Voltaire, 16 novembre 2015.)

Ne prêtez pas attention à qui étaient les exécutants de ces attentats, ni au groupe dont ils se revendiquent. La Turquie constitue un allié stratégique de « Daesh » et est en mesure de passer « contrat » directement avec son équipe dirigeante.

J’espère que le Premier ministre grec et les membres de son gouvernement liront et analyseront tout cela, alors que par leurs actions ils ont livré notre pays en otage de la Turquie.

S’ils ne se réveillent pas, nous serons confrontés à des événements inimaginables.

source : « Savvas Kalèdéridès » pour http://www.voltairenet.org

http://www.wikistrike.com   du 24/03/2016

Enfin Des Informations Sur L’Insécurité !

argenteuil

 Evénement Trop Fréquent !

Opération antiterroriste ce jeudi soir dans le Val d’Oise.
Une importante opération policière se déroulait ce jeudi soir au niveau du boulevard du Général Delambre, à Argenteuil (Val d’Oise) où des logements ont été évacués et plusieurs rues coupées à la circulation.

A 22 h 30, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, s’est exprimé depuis la place Beauvau et a expliqué que cette opération fait suite à l’interpellation ce jeudi matin d’un « français » impliqué «à un haut niveau dans un projet d’attentat conduit à un stade avancé».
Cet individu serait engagé dans un réseau terroriste qui avait l’intention de frapper sur le sol Français, a expliqué le ministre de l’Intérieur.
«Aucun élément tangible» ne permet de faire le lien avec les attentats de Bruxelles et de Paris, a toutefois précisé le ministre.
A la suite de cette arrestation menée grâce à «une enquête minutieuse de plusieurs semaines», des perquisitions ont été ordonnées par un juge antiterroriste.
Depuis 17h30, les habitants de l’immeuble situé au 185 boulevard Delambre ont été évacués et une cinquantaine de personnes -avec les enfants – s’étaient rassemblées devant la maison de quartier à proximité.
Vers 22 heures, les démineurs ont demandé l’évacuation complète du boulevard et les accès en ont été bloqués à environ 200 mètres des lieux de l’opération.
Des précautions prises pour permettre aux enquêteurs de travailler en toute sécurité et de perquisitionner l’appartement, le parking et les parties communes, a précisé Bernard Cazeneuve.

Le fruit de plusieurs
semaines d’enquête

«On a vu de nombreux camions de police arriver vers 17 h 30, confie un riverain, qui habite sur le boulevard Delambre.
La police nous a dit de rester chez nous sans donner plus d’explication.
Des agents sont cagoulés.
Vu le contexte, les gens ont peur.
Mon fils m’a déjà dit qu’il ne voulait pas aller à l’école demain.
»

Dans un premier temps, aucune information sur la nature de cette intervention n’avait  filtré du côté des élus, des forces de l’ordre et de la préfecture.

«Cette arrestation est le fruit d’une enquête minutieuse conduite depuis plusieurs semaines, qui a mobilisé d’importants moyens de surveillance physique et technique, ainsi qu’une coopération étroite et constante entre services européens»,

a encore précisé Bernard Cazeneuve.

Les investigations confiées à la DGSI sont conduites sous l’autorité d’un juge d’instruction antiterroriste, a confirmé le parquet de Paris qui n’a souhaité communiquer aucun élément supplémentaire pour préserver l’enquête en cours.

source :  »Frédéric Naizot » pour http://www.leparisien.fr

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 24/03/2016

Il faut bien que les services, chez nous, donnent l’impression de faire quelque chose !
Les frontières sont des passoires, il y a des zones de « non-droit », les « ricains » se moquent de nous, les Belges nous donnent une leçon d’union dans leur douleur, Erdogan revendique, « AU NOM DES KURDES », les bains de sang en Europe -quand ce sont des salafistes !-… il faut en finir avec ce cancer islamique qui pourrit notre vieille Europe !

Laarchaoui Et Les Frères El Bakraoui.

MortsTerroristes morts à Bruxelles !

Gauche : Khalid El Bakraoui
Centre : Ibrahim El Brakraoui
Droite : Najim Laarchaoui

Polémique entre Bruxelles et Ankara au sujet d’un des kamikazes

Une controverse est apparue lorsque le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré  que l’un des kamikazes de Bruxelles avait été arrêté en juin 2015 près de la frontière syrienne, expulsé par la Turquie, et que la Belgique l’avait ensuite libéré.

Trois kamikazes ont été identifiés mercredi par les autorités belges dans les attentats qui ont fait au moins 31 morts et 300 blessés à l’aéroport et dans le métro de Bruxelles tandis qu’un quatrième homme toujours en fuite reste recherché par les forces de sécurité.

Deux des kamikazes, les frères « Ibrahim et Khalid El Bakraoui », se sont fait exploser mardi à une heure d’intervalle, le premier à l’aéroport, le second à la station de métro Maelbeek, a déclaré le procureur fédéral belge, « Frédéric Van Leeuw ».
Le troisième kamikaze, qui s’est fait exploser à l’aéroport, a été identifié comme étant « Najim Laarchaoui », ont indiqué des sources policières à l’AFP, confirmant des informations du journal flamand « De Standaard ».

Controverse

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré le 23 mars que l’un des kamikazes de Bruxelles avait été arrêté et expulsé par la Turquie, et que la Belgique l’avait ensuite libéré.
Il a ajouté que les Pays-Bas avaient également été impliqués parce que l’individu avait initialement demandé à être expulsé vers ce pays avant de se retrouver en Belgique.

« Bien que nous les ayons informées que cet individu était un combattant terroriste étranger, les autorités belges n’ont pas été en mesure d’identifier ses liens avec le terrorisme »,

a déploré Monsieur Erdogan.

Un haut responsable turc a précisé qu’il s’agissait d’ « Ibrahim El Bakraoui ».

Le ministre belge de la Justice Koen Geens s’est inscrit en faux contre la version turque.

« A ce moment, il n’était pas connu chez nous pour terrorisme »,

a-t-il affirmé sur la télévision belge néerlandophone « VRT ».

Antécédents

« Najim Laarchaoui » était recherché depuis que son ADN avait été trouvé dans plusieurs habitations louées par les commandos des attentats qui ont fait 130 morts et 350 blessés le 13 novembre à Paris.
Ainsi que sur du matériel explosif utilisé lors de ces attaques, également revendiquées par l’État islamique.

Un quatrième homme – qui figure avec « Ibrahim El Bakraoui » et « Laarchaoui » sur une photo de vidéo-surveillance en train de pousser des bagages à l’aéroport – est en fuite et activement recherché.
Il n’a pas été identifié par les enquêteurs.

« Son sac contenait la charge la plus importante »,

selon le procureur.
Cette charge a explosé plus tard que prévu, « après l’arrivée du service de déminage », ce qui a sans doute évité un bilan encore plus lourd.

Liés aux commandos de Paris, les frères « Ibrahim et Khalid », respectivement 29 et 27 ans, ont un passé de criminels endurcis.
« Khalid El Bakraoui » aurait loué sous un faux nom une planque à Charleroi d’où sont partis une partie des commandos du 13 novembre, et un appartement de la commune bruxelloise de Forest, où une perquisition le 15 mars avait permis de retrouver la trace de « Salah Abdeslam ».
Ce dernier, suspect-clé des attentats de Paris, a été capturé le vendredi 18 mars dans sa commune bruxelloise de Molenbeek après quatre mois de cavale.

Atelier de fabrication
de bombes

Selon les informations données par le procureur, « Ibrahim » et les deux autres assaillants de l’aéroport ont préparé leur attentat depuis un appartement de Schaerbeek, une autre commune de Bruxelles.
Outre un drapeau de l’EI, la fouille de cet appartement a permis de découvrir un atelier de fabrication de bombes :

« 15 kilos d’explosifs de type TATP, 150 litres d’acétone, 30 litres d’eau oxygénée (deux des produits qui servent à fabriquer le TATP, ndlr), des détonateurs et une valise remplie de clous et de vis »,

selon le procureur.

Réunion extraordinaire

La présidence néerlandaise de l’UE a convoqué pour 16h à Bruxelles une réunion extraordinaire des ministres de l’Intérieur et de la Justice des pays de l’Union sur les attentats et leurs suites.
Des représentants d’institutions de l’UE y participeront également.
La réunion, lors de laquelle les partenaires européens de la Belgique lui exprimeront leur solidarité, doit permettre de dresser un état des lieux de la lutte anti-terroriste et de l’application de la législation européenne dans des domaines liés au terrorisme.
Cette réunion intervient alors que se développe une polémique sur le niveau de responsabilité des services de sécurité dans ces attentats, survenus malgré une pression policière très forte exercée sur les réseaux djihadistes depuis les attentats de Paris.
Le Premier ministre français, Manuel Valls, qui a déposé une gerbe à la station Maelbeek, s’est efforcé d’apaiser les interrogations sur l’efficacité des enquêteurs belges, assurant « n’avoir jamais ressenti la moindre naïveté et le moindre angélisme de nos amis belges ».

Mais l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton, favorite dans la course à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle américaine, a vivement critiqué les pays de l’UE, leur reprochant la désorganisation et les retards de leur réponse aux menaces djihadistes.

http://www.euractiv.fr   du 24/03/2016

Les Gouvernants Sont Dans La Dèche !

container-e

De L’Aide Humanitaire ! ?

Des containers de « mobilier » arrivent en Grèce pour les « réfugiés ».

Containers- a

Cet envoi de mobilier était destiné aux camps de réfugiés afin de rendre la vie un peu plus supportable à ces « pauvres malheureux ».

Arming migrants

A l’inspection des douanes,
on découvre 52 tonnes d’armes à feu et leurs munitions
dans des conteneurs doubles de plus de 10 mètres qui suivaient les migrants en Europe,
tous documentés comme “mobilier”.
La Police a découvert 14 de ces containers.

containers-c

Cette migration n’est rien d’autre qu’une invasion !

On se demande pourquoi ces jeunes hommes,
prêts pour le service militaire,
sans femmes ni enfants prennent le risque d’un tel voyage
en se déguisant en réfugiés ?

containers-d

Ils arrivent….
pour nous conquérir,
dans le feu et le sang,
comme ils se le sont promis !

Autre Que Réseau Social

Le Cancer Islamique Pourrit L’ Europe !

Musulman-extremiste-musulman-modere

Quatre mois après les attentats musulmans qui ont fait 130 morts à Paris, le 13 novembre 2015, la barbarie musulmane a de nouveau frappé l’Europe.
(http://ripostelaique.com/les-massacres-musulmans-a-paris-etaient-annonces-islam-hors-de-france.html)
En ce mardi 22 mars 2016, deux explosions ont tué au moins 14 personnes dans l’aéroport de Bruxelles, à 7h58 du matin, puis deux autres explosions ont tué au moins 20 personnes dans la station de métro de Maelbeek, à 9h11.
(http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/attentats-de-bruxelles/carte-ou-ont-eu-lieu-les-attaques-de-bruxelles_1370211.html)
Plusieurs de ces explosions étaient dues à des terroristes qui ont fait exploser les bombes qu’ils portaient. On dénombre aussi plus de 270 blessés, dont de nombreux dans un état gravissime.
(http://www.lemonde.fr/europe/live/2016/03/22/en-direct-double-explosion-a-l-aeroport-principal-de-bruxelles_4887504_3214.html)
Une nouvelle fois, nous sommes témoins de ce que l’islam apporte avec lui partout où il s’implante : Attentats, bombes, explosions, flaques de sang, corps déchiquetés, morts par dizaines, massacres massifs, barbarie effroyable.
Et cela n’est que le début, car le pire est à venir.
(http://ripostelaique.com/attentats-musulmans-le-pire-est-a-venir.html)

La trahison de Hollande,
de Valls et de Cazeneuve

Malgré ces attentats musulmans qui se multiplient en Europe, les dirigeants de nos pays occidentaux continuent à refuser de dénoncer l’islam.
Ainsi, le président français, François Hollande, a fait une déclaration depuis l’Elysée, quelques heures après les attentats de Bruxelles, selon laquelle « le terrorisme a frappé la Belgique, mais c’était l’Europe qui était visée », sans employer une seule fois les mots « islam » et « musulman ».
(http://www.itele.fr/monde/video/bruxelles-le-terrorisme-a-frappe-la-belgique-mais-cest-leurope-qui-est-visee-et-cest-tout-le-monde-qui-est-concerne-158431)
Cette formulation est un véritable déni de la réalité, un véritable acte de négationnisme en direct, car ce n’est pas le terrorisme qui a frappé la Belgique, mais c’est l’islam qui a frappé la Belgique !
Tout comme c’est l’islam qui a frappé la France, le 13 novembre dernier !
Quant à lui, le premier ministre français, Manuel Valls, vient de déclarer, à l’Assemblée Nationale :

« ce n’est pas un combat des chrétiens contre les musulmans, les victimes sont de toutes les couleurs, de toutes les religions ».

Là encore, cette formulation relève purement et simplement du négationnisme le plus scandaleux, car ces attentats, commis par des terroristes musulmans, visent bel et bien à tuer le plus de non-musulmans possibles, comme les musulmans le font depuis près de 1400 ans !
(http://www.politicalislam.com/tears-of-jihad/)
En s’obstinant à utiliser cette langue de bois politiquement correcte, Hollande, Valls et Cazeneuve prouvent qu’ils se refusent à nous protéger réellement contre les terroristes musulmans qui nous massacrent.

Car comment peut-on lutter efficacement contre un ennemi que l’on refuse de nommer ?

Plus grave encore, Hollande, Valls et Cazeneuve continuent à laisser entrer en France des milliers d’immigrés musulmans chaque semaine, alors même que les attentats musulmans se multiplient.
(https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=zxfAyMlGNMSM.kkt_lGgNyeAs)

Les dirigeants qui favorisent
l’invasion de l’Europe
par les musulmans

Mais Hollande, Valls et Cazeneuve ne sont pas les seuls responsables.

En effet, nous ne pouvons que dénoncer la responsabilité capitale de la chancelière allemande,  Angela Merkel, qui appelle des millions de clandestins musulmans à envahir l’Europe,
celle du premier ministre grec, Alexis Tsipras, qui a donné des instructions officielles pour que soient reçus dans son pays tous les clandestins musulmans venant de Turquie,
et celle du président-dictateur turc, Recep Tayyip Erdogan, qui envoie délibérément des hordes de musulmans barbares chez nous, afin qu’ils nous exterminent !

La guerre contre l’islam

Puisque c’est l’islam qui veut nous tuer, puisque c’est l’islam qui nous a déclaré la guerre, ce n’est pas d’une guerre contre le terrorisme dont nous avons besoin, mais d’une guerre contre l’islam.

Et cette guerre doit être menée chez nous, dans nos pays occidentaux, au cœur de nos villes et de nos quartiers.

Car les assassins sont parmi nous !

1) Fermeture de toutes les mosquées

La première mesure à prendre, pour mettre fin au terrorisme musulman, doit être la fermeture de toutes les mosquées.
En effet, dans l’islam, les mosquées sont considérées comme des casernes de soldats musulmans.
Ainsi, en 1999, le président-dictateur turc, Erdogan, déclarait :

« Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles seront nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants [les musulmans] seront nos soldats ».

(https://fr.wikipedia.org/wiki/Recep_Tayyip_Erdo%C4%9Fan#L.27ascension_politique)
Toutes les mosquées étant des casernes de terroristes musulmans, toutes les mosquées qui existent en France doivent être fermées, définitivement.
Elles devront être rasées, ou reconverties quand cela est possible.
(après en avoir effacé toute trace musulmane)

2) Arrestation de tous les imams

Dans toutes les mosquées du monde, les imams enseignent les versets du coran, un livre de haine qui prône noir sur blanc l’extermination des non-musulmans.
( Voir la liste :
- des 396 versets coraniques haineux, belliqueux, esclavagistes, anti- chrétiens, anti-juifs, appelant à tuer les apostats et les infidèles,
- des 129 versets coraniques qui prônent la guerre et le djihad,
- et des 41 versets coraniques misogynes et qui associent la femme au mal et au diable)
http://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/2015/07/versets-coraniques.html

Les imams soutiennent donc le génocide de l’ensemble des non-musulmans.
Tous les imams doivent donc être arrêtés comme ennemis de la France, interrogés sans ménagement par nos forces de sécurité pour en extraire tous les renseignements utiles dans la lutte contre le terrorisme musulman, puis expulsés hors de notre pays, définitivement.

3) Interdiction aux musulmans
d’entrer en Europe

Comme l’a dit Donald Trump (candidat à l’investiture du parti républicain pour l’élection présidentielle américaine de 2016), après les attentats de Paris, il nous faut impérativement fermer nos frontières pour empêcher toute nouvelle entrée de musulmans chez nous.
Car, parmi ces millions de musulmans qui submergent nos pays occidentaux, se trouvent d’innombrables terroristes qui viennent pour nous assassiner.

4) Expulsion de
tous les musulmans

Pendant plus de 4 mois, le terroriste musulman Salah Abdeslam, l’un des organisateurs des attentats de Paris, a pu se cacher en plein centre de Bruxelles, dans le quartier islamisé de Molenbeek, alors que toutes les polices belges le recherchaient et menaient des dizaines de perquisitions, ce qui prouve qu’il a bénéficié de la complicité et de la solidarité d’innombrables musulmans qui vivent dans ce quartier.
Peu après l’arrestation de ce terroriste musulman, « Philippe Moureaux », l’ex-bourgmestre de Molenbeek, accusé d’avoir favorisé durant des années l’islamisation de ce quartier de Bruxelles, a lui-même été obligé de reconnaître ce fait :

« J’ai notamment rencontré un jeune [de Molenbeek] qui m’a dit : ‘moi je condamne tout à fait ça [les attentats de Paris], c’est scandaleux, mais si je vois Salah, je suis bien obligé de le protéger’ ».

(http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/salah-abdeslam-arrete-je-suis-etonne-que-salah-abdeslam-n-ait-pas-ete-sous-surveillance-declare-philippe-moreau-7782485441)
Ainsi, tous les musulmans « modérés » sont des relais potentiels pour les terroristes musulmans :
ils sont potentiellement prêts à protéger, aider, loger, nourrir, secourir, sauver des terroristes musulmans en fuite, recherchés par toutes les polices.

Le réseau terroriste musulman, c’est l’ensemble des musulmans !

Les musulmans « modérés » représentant donc un danger mortel pour tous les non-musulmans, tous les musulmans doivent être déchus de la nationalité française et expulsés hors de France, définitivement.
(Depuis plusieurs années, le dirigeant hollandais « Geert Wilders » (fondateur et dirigeant du Parti pour la Liberté) prône l’expulsion en masse des musulmans hors d’Europe)
Et tant pis si, pour cela, la France doit dénoncer les « traités internationaux » que ses dirigeants précédents ont signés, qui nous ligotent et prétendent nous interdire de choisir notre destin de peuple souverain :
Il est plus important de sauver la vie des Français, menacés d’extermination par les musulmans, que d’obéir à d’absurdes « traités » !

Le but des terroristes musulmans est le génocide des Français !

Si rien n’est fait aujourd’hui pour mettre fin à l’invasion musulmane de nos pays occidentaux, les musulmans feront en France, et plus largement en Europe, dans 20 ou 30 ans, ce qu’ils font en ce moment en Syrie et en Irak :
Ils décapiteront par milliers les Européens et réduiront par milliers les Européennes en esclavage !
L’État Islamique a clairement annoncé que son but est de réaliser un génocide en Occident et d’exterminer les 500 millions d’Européens.

Mais ce but est celui de tous les musulmans pratiquants, puisque le coran dit aux musulmans d’exterminer tous les non-musulmans.
(http://www.atlantico.fr/pepites/etat-islamique-voudrait-planifier-holocauste-nucleaire-occident-et-exterminer-500-millions-personnes-2359208.html)
Jamais les terroristes musulmans n’arrêteront, tant qu’ils ne seront pas parvenus à leurs fins !
Jamais les terroristes musulmans n’arrêteront, tant qu’un seul Français sera vivant !
Pour éviter ce génocide annoncé, il n’y a qu’une solution :
L’islam doit être éradiqué de notre pays, et tous les musulmans expulsés !

Maxime Lépante

http://ripostelaique.com   du 23/03/2016

Carte-de-l-invasion-migratoire-en-France-21-03-16

Carte de l’invasion migratoire en France

Vos Gènes Sont Modifiables A Volonté !

le Genethon

Les apprentis – sorciers !

Cibler un gène dans une cellule puis le modifier est un rêve de généticien.

Le rêve est devenu réalité, grâce à une technique mise au point l’an passé.
Elle a permis à une équipe « chinoise » d’inactiver précisément deux gènes chez le macaque, et de produire une vingtaine de singes ayant ces deux modifications.
« Guillaume Pavlovic », responsable d’équipe à l’Institut clinique de la souris (« ICS ») près de Strasbourg, souligne :

«Avec cette nouvelle technique, le génome d’un primate a, pour la première fois, pu être modifié de manière contrôlée.»

Pour changer précisément l’ADN d’une cellule, les scientifiques ne disposaient jusqu’à présent que de méthodes très lourdes.
Il était plus simple d’introduire un nouveau gène dans la cellule, qui s’insérait alors d’une façon plus ou moins aléatoire dans son génome.
Ce procédé est utilisé pour la fabrication des plantes dites transgéniques qui hébergent un gène d’une autre espèce, ou pour la thérapie génique qui apporte un gène fonctionnel à la cellule à traiter.

Enfants bulles

En 2000, l’équipe « Inserm d’ « Alain Fisher », à l’hôpital Necker de Paris, annonçait ainsi la première thérapie génique réussie chez l’homme.
Elle portait sur des enfants condamnés à vivre dans une bulle stérile en raison d’une mutation dans un gène de leur système immunitaire.
À l’époque, les chercheurs avaient pu guérir des cellules souches du système immunitaire en introduisant dans leur génome, via un virus modifié, un gène de remplacement.

Les cellules traitées, réinjectées chez les petits patients, avaient pu régénérer leur système immunitaire et les sauver.
Cette méthode, qui a pris des années et demandé des précautions extraordinaires, s’est quand même soldée par un bilan mitigé car, sur neuf enfants traités, quatre ont développé une leucémie dont l’un est décédé.
Ces leucémies étaient dues à l’insertion mal contrôlée du gène de secours dans le génome.

Ce type d’expérience fait désormais partie de la préhistoire au regard de la nouvelle technique, appelée « Crispr/Cas9″.
Elle permettrait, si l’expérience des enfants bulles était à refaire, de corriger directement dans le génome des cellules l’unique mutation causant cette maladie mortelle.
Aucun vecteur viral ne serait nécessaire et le risque d’effet collatéral incontrôlé sur le génome ou l’organisme presque éliminé.

Modifications simultanées
de l’ADN

Cette avancée repose sur une nouvelle enzyme bactérienne, appelée « Cas9″, dont le rôle a été mis au jour en 2007 par des chercheurs de l’industrie laitière.
En 2012, une équipe internationale a montré dans la revue « Science » qu’elle pouvait être guidée pour couper une séquence d’ADN précise.
Il suffisait de lui apporter un brin de matériel génétique complémentaire de la séquence d’ADN choisie.
La fabrication de ce petit élément fait d’ARN étant à la portée de la plupart des laboratoires, ce type de technique devenait pour la première fois accessible.

Mieux, des modifications simultanées de l’ADN sont désormais possibles avec l’utilisation de plusieurs ARN guides à la fois.
Dès lors, pour des maladies plus complexes, plusieurs anomalies génétiques « pourront » être corrigées dans des cellules souches ou reproduites chez l’animal pour les étudier.
Plus généralement, l’efficacité du nouveau procédé « permettra » de produire des animaux ou des végétaux génétiquement modifiés beaucoup plus rapidement.

Cette technique explose aussi car les méthodes et programmes requis pour sa mise en œuvre sont fournis gratuitement aux laboratoires intéressés par ses pionniers américains.
C’est ce qui a permis aux chercheurs chinois de réaliser aussi rapidement leur première, annoncée dans la revue « Cell »  du mois passé et qui utilise une approche déjà ancienne.

«Cette technologie est en train de révolutionner toutes nos pratiques à une allure que nous avons déjà du mal à suivre.»,

constate Guillaume Pavlovic.

«Elle évolue vers toujours plus de sûreté et d’efficacité.»

Après la décennie du séquençage, qui a permis d’accéder aux génomes des organismes et des cellules, l’ère de leur manipulation peut commencer.

source : « Pierre Kaldy » pour  http://sante.lefigaro.fr/actualite

http://www.wikistrike.com   du 23/03/2016

Soyons positifs en regardant les guérisons que pourront -peut-être et à long terme, sans effets secondaires- ces manipulipations.
Soyons plus objectifs, voire même négatifs, en envisageant :
- des erreurs dans la manipulation,
- les échecs possibles,
- surtout l’utilisation de ces manipulations à des buts non thérapeutiques !
Je pense à cette dernière, me demande si elle n’est pas déjà mise en pratique.
Mais Dame Nature veille, c’est un élément extérieur à eux qui fit disparaître les dinosaures, ces apprentis-sorciers ne peuvent modifier l’espèce humaine impunément !

L’ Insécurité Plane Sur La France !

ebola-virus

En pleine ville de Lyon !

Un « SDF » s’introduit  dans un laboratoire « Français » de très haute sécurité dans lequel on manipule Ebola !

Cela pourrait être l’argument (« pitch ») d’un film catastrophe.
La ville de Lyon abrite l’un des deux laboratoires P4 (pour pathogène de classe 4) de France. Ce sont des laboratoires « supposés » impénétrables du fait de la dangerosité des virus qu’ils abritent.
En effet, c’est dans ces laboratoires que les chercheurs « essaient » de trouver des vaccins pour Ebola et les autres virus les plus dangereux au monde.
Autant dire qu’une fuite serait désastreuse et que les P4 sont de véritables bunkers.

En fait, pas vraiment !

Un jeune « SDF » de 26 ans, saoul, a réussi à y pénétrer par effraction sans aucun problème.
Armé d’une simple pince coupante et de sa volonté d’escalader les murs d’enceinte du laboratoire, il s’est introduit dans les bureaux et a fait un petit tour par le secteur de la chimie analytique.
Il a finalement été aperçu par une employée qui a appelé la sécurité et qui l’a interpellé.
Jugé en comparution immédiate en début de semaine, il a écopé de 6 mois de prison ferme pour violences et outrages sur agents lors de son interpellation.

D’après « Le Progrès », il a cependant été relaxé pour le vol et l’effraction.

source : http://www.ladepeche.fr

http://www.wikistrike.com   du 23/03/2016

 

Le nucléaire est une menace, manipuler Ebola dans une grande ville n’en est pas une ?

La Haine Les Unit Tous Contre La France.

humour de gauche

Traduction Erronée !
Piteux Humour Noir !

Trois millions d’euros, c’est la bagatelle dépensée pour faire croire au racisme des Français, des blancs, des« de souche », dans une campagne de six spots titrés «Tous unis contre la haine» et montrant des méchants blancs de culture chrétienne, bien évidemment, insulter ou frapper des braves divers qui ne leur ont rien fait du tout.

La stratégie fait partie du sinistre «plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme», ce « machin » qui va coûter 100 millions d’euros.
Ca fait un peu cher le bourrage de crâne mais comme disait l’autre :

«Ca ne nous coûte rien, c’est l’Etat qui paie».

Notre ami « Renaud Camus », manifestement ravi de participer à celle lutte active et ô combien nécessaire, y est même allé de sa petite contribution…

Camus3

Le slogan de la campagne claque comme des tirs de « kalach » au Bataclan :

«Ça commence par des mots.
Ça finit par des crachats, des coups, du sang ».

D’ailleurs, c’est suite aux attentats de novembre 2015 que Manuel Valls a demandé la réalisation de cette « chose » afin de ne pas stigmatiser les tueurs mais de stigmatiser plutôt le peuple français orphelin de 130 victimes.
Logique socialiste.

Tri-des-non-musulmans-attentats

Cette propagande vomitive, dont le « Parisien » nous avertit *non sans humour* qu’elle serait « hyperréaliste » car « inspirée de faits réels » (c’est vrai, on a juste interverti 2-3 bricoles, trois fois rien) et dont les commentaires sur « YouTube » ont été désactivés tellement le bide est patent, va vous être présentée dans la petite boîte à « laver les cerveaux », entre les causeries philosophiques de « Touche Pas à Mon Poste » et un concert des « Enfoirés », lesquels n’ont d’ailleurs émis aucune objection au fait que des électeurs FN puissent acheter leurs DVD…

Dans la foulée, on apprend que, dès le mois prochain, de faux CV seront envoyés aux entreprises afin de déterminer si certains candidats sont écartés en raison de l’origine de leur nom et « dans quelle ampleur »
C’est bien, ça va occuper les RH qui n’ont que cela à faire, de gérer ces fausses candidatures.

Le calendrier est bien fait car depuis ce lundi a débuté la Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme.
Mais le moins que l’on puisse dire c’est que l’opération incontestablement loufoque est un vaste flop au moins aussi retentissant que les ventes de livres de Manuel Valls, initiateur du plan et désormais éternellement lié à lui, c’est vous dire si c’est la Bérézina !
Les commentaires sont quasiment unanimes contre cette propagande aussi grossière que vulgaire.

Ah mais c’est qu’ils résistent ces sales blancs !

On voit sur ces spots les agresseurs d’un pauvre musulman dépeints comme étant des « skins » auxquels le réalisateur a cependant oublié de rajouter la fameuse crête rose caractéristique.
On évitera néanmoins de le vexer en lui faisant remarquer que depuis les années 80 on ne voit plus guère de skins dans les rues de France…
Mais ce n’est qu’un détail et puis, ma foi, on nous a bien prévenu que c’était juste « inspiré ». Combien de morts causés par l’islamophobie déjà ?

Donc on l’aura compris, seul le blanc est raciste, ce méchant blanc catho ou son jumeau originel l’athée, émancipé de religiosité, mais culturellement tombé dedans depuis tout petit quand même.
100% des agressions racistes seraient donc le fait de blancs  !?!

Dingue !

Caroline Alamachère

http://ripostelaique.com   du 22/03/2016

 

Ce jour, la « Dèche » a revendiqué les attentats de Bruxelles !
Nos gouvernants se sont fendus de nouveaux discours, toujours aussi creux.
C’est bien la Bérézina !

 

Halte A La Terreur Et La Barbarie !

 

bruxelles

Bruxelles

 

Tous unis contre

 

Le terrorisme !

 

§§§§§§

http://www.mesopinions.com/message/tous-unis-contre-le-terrorisme   du 22/03/2016

 

Il faut annihiler ce « djihad » qui persécute le peuple de toute notre Europe !

Les Gènes De L’ Espèce Humaine !

néanderthal et sapiens

Races Humaines !

Dans nos gènes se cache l’ADN
de races humaines disparues !

En Nouvelle-Guinée, la population conserve, dans ses chromosomes, un peu du génome du mystérieux « Homme de Denisova ».

Une nouvelle étude révèle les métissages qui ont eu lieu entre lui et l’Homme moderne mais aussi avec « Néanderthal ».
Les humains ont su conserver les gènes qui les arrangeaient…

Nos ancêtres se sont hybridés avec l’ »Homme de Néanderthal », mais aussi avec l’« Homme de Denisova », ce cousin vieux de 30.000 ans découvert dans une grotte de Sibérie.
Initialement, seul un os avait été découvert mais le séquençage de l’ADN (mitochondrial) a été très bavard et cette « espèce » humaine est devenue par la suite la première à être mieux connue par l’analyse génétique que par les ossements.
Ce qui a conduit à d’étonnantes conclusions.

Des gènes néanderthaliens existent toujours chez les humains actuels, dispersés dans la population.
Chacun de nous n’en a que peu, ou pas du tout, mais on estime que la moitié du génome néanderthalien subsiste chez les Hommes actuels, disséminé en morceaux. (source : « John Hawks », hors-série « La Recherche », n°17, 2016)
Quant à « Denisova », il a légué des gènes retrouvés aujourd’hui à l’est de l’Asie, en Mélanésie et chez les aborigènes d’Australie.
Mais quels gènes ?
Et à quoi nous servent-ils ?

C’est aujourd’hui la piste que suit l’infatigable « Svante Pääbo », de l’institut « Max-Planck » de Leipzig, en Allemagne, qui avait séquencé l’ADN de « Néanderthal » (celui du noyau et non plus des mitochondries, donc responsable des caractères héréditaires) puis, en 2010, celui de l’ »Homme de Denisova ».
Dans une publication parue dans « Science », lui et son équipe décrivent une étude génétique sur 1.523 personnes venues de différentes régions du globe, dont 35 de l’archipel Bismarck, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Les chercheurs ont comparé ces données à celles obtenues sur les génomes de « Néanderthal » et de l’ »Homme de Denisova ». L’étude montre que certaines régions des génomes modernes contiennent parfois des gènes anciens alors que d’autres en sont systématiquement dépourvues.

L’analyse génétique des restes de Néandertaliens a montré que des Hommes modernes non africains (ici les Chinois Han, les Français, les habitants de la Papouasie-Nouvelle-Guinée) ont hérité de 1 à 4 % de leurs gènes de l’ »Homme de Néanderthal », probablement en raison de métissages.
Les Dénisoviens, eux, ont légué de 4 à 6 % de leur matériel génétique aux Mélanésiens.

RTEmagicC_neandertal_01

Transferts matériel génétique.

Sur ce schéma, les flèches (notées « f ») indiquent les transferts successifs de gènes entre Néandertaliens (« Neanderthal »), Denisoviens (« Denisova ») et Mélanésiens (« Melanesian »).
« N » représente la taille effective des populations.
« t » et « tGF » (sur l’échelle du temps) marquent une séparation entre deux populations et la période où les flux de gènes ont eu lieu.

L’histoire des lignées humaines
est bien compliquée

Ces résultats éclairent – mais compliquent encore – la longue histoire humaine.

Selon eux, les gènes néandertaliens se retrouvent en différents endroits du génome.

« Homo sapiens » (notre espèce) s’est donc hybridé plusieurs fois (« au moins trois ») avec « Néanderthal ».
En revanche, avec l’ »Homme de Denisova », l’aventure s’est déroulée durant une seule période, courte.
Les gènes qui subsistent aujourd’hui chez les Mélanésiens, expliquent les auteurs, concernent les fonctions immunitaires.
Cet apport génétique aurait aidé les nouveaux habitants de ces îles à résister aux pathogènes locaux.
D’autres gènes dénisoviens auraient donné aux Tibétains une meilleure adaptation à l’altitude.

Moralité de l’histoire, selon les auteurs :
La persistance de gènes archaïques dans notre génome (appelée introgression) s’explique à la fois par les croisements, donc l’histoire des populations humaines, et par l’utilité de ces gènes pour les humains modernes.
Là où ils étaient utiles, ils ont été conservés.
Ailleurs, ils ont été remplacés.

L’étude apporte aussi un éclairage supplémentaire sur le mystérieux « Homme de Denisova », connu par cette phalange d’une enfant, accompagnée de quelques dents, qui a vécu en Sibérie il y a 30.000 ans.
Manifestement, l’espèce avait voyagé sur de grandes distances et semble être hybridée avec d’autres espèces qu’« Homo sapiens ».
Son histoire est donc aussi compliquée qu’elle est longue.

Les 7.000 ossements du site de La « Sima de los Huesos », au nord de l’Espagne, et semblant appartenir à 28 squelettes, ont été attribués à « Homo heidelbergensis », vieux de 400.000 ans environ.
Le matériel génétique, des mitochondries et du noyau, avait montré pour l’un des caractères néanderthaliens et, pour l’autre, des similitudes avec « Denisova ».

Les deux lignées ont donc dû diverger il y a environ 430.000 ans, concluent les chercheurs.
Avant, peut-être, de se retrouver, bien plus tard…

Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

http://www.wikistrike.com   du 21/03/2016

L’Etat Central Prétend Décentraliser !

alsace

Régions et Patrie !

Cette prétention est une vaste galéjade !
Inutile d’expliquer le ridicule de cette pseudo-décentralisation pour qui s’intéresse un peu au sujet et jette un œil même furtif chez nos voisins.
En France la décentralisation n’est qu’un mot.
Jamais un acte.
Les régions fonctionnent comme un leurre qui n’a  pour but que de décharger l’Etat.

Dire que notre pays est centralisé est gentillet.

Croyons plutôt que la France est un pays, ou « LE » pays hyper-centralisé.

Que cela ait pu être une force après la Révolution pour unifier notre peuple, chacun est en droit de le penser.

Aujourd’hui
c’est une faiblesse.

Sur une carte de France il y a un point ridicule qui se trouve être la capitale et qui prétend que tout autour est un désert qu’il est concevable de nommer « province ».

Paris nous écrase.
Paris nous phagocyte.
Paris nous empêche de respirer.

Entendons-nous bien :
L’adjectif « ridicule » fait référence à la petite taille du point sur une carte représentant un pays de 552.000 km carrés, la taille d’une grande ville en somme (une capitale, soit).

Tout en France est à Paris, l’Etat y a tout installé et continue de le faire alors qu’il prétend le contraire.

Les délicieux experts qui habitent les bons et loyaux médias sont toujours prompts à taper sur les réalités françaises en comparant allégrement la France aux pays censés représenter des modèles.
Ils l’ont fait pendant longtemps en se référant à nos chers amis anglo-saxons.
Et puis selon les besoins, on passait au « modèle scandinave ».
Plus récemment la sujétion s’est déplacée pour aller souvent renifler son maître de l’autre côté du Rhin.

D’un modèle l’autre
et puis que dit-on ?

Il se trouve que ces prétendus modèles où l’on va chercher ce qui est intéressant et, quand ça intéresse, ils sont tous et, sans exception, issus d’un même ensemble, d’une même zone culturelle.

On parle ici de nations appartenant à l’ensemble culturel et linguistique germanique.

Nos experts, parisianistes cela va de soi, aimeraient nous tirer vers ce qu’ils estiment probablement être le haut mais ces pays du nord de l’Occident ont des sociétés différentes et des systèmes différents parce qu’ils ont des identités différentes.

Il serait peut-être temps de se rendre compte que le peuple français est un peuple latin.

Disons que la culture majoritaire est romane, ce qui n’exclut en rien les cultures et les langues régionales celte, basque et germanique…cela veut simplement dire que nous appartenons à un ensemble de pays de culture et de langue romanes, nous n’appartenons pas à un ensemble de pays, de culture et de langue germaniques.

Tous ces bons experts adoubés par les médias aux ordres de l’idéologie « mainstream » (dominante) ne comparent cependant jamais la France à ses voisins pour y trouver des exemples de régions véritablement décentralisées.

Car ici réside une partie du problème.
Ces experts idéologues opposés avant tout au débat nient l’aspect identitaire des choses.
Ils nient même que le peuple français ait une identité.

Pour eux le Français ne peut être autre chose que citoyen d’un pays universaliste et Français de souche est une insulte parmi les plus dégradantes.
Ces aboyeurs idéologues décident que les identités c’est sympa, c’est tout mignon mais quand ce sont celles des autres.
Elles sont alors aussi fabuleuses qu’exotiques.

L’exotisme ?

Hé oui ! L’exotisme se trouve parfois chez nos voisins directs.
Si le Français n’a pas d’identité, cette dernière ne peut pas être plus nationale que régionale (charnelle).

C’est bien là la matrice de ces régions
qui se décident sur un coup de dé,
qui s’échangent le matin suivant après le coup de fil d’un « ami »,
qui portent des noms qui ne sont pas des noms,
qui sont parfois des acronymes dont une partie ne désigne rien d’autre que des illusions touristiques, d’autres dont on ne sait quels bureaucrates, après quelque partie de cartes, choisiront leurs noms et par quel processus ils auront imposé leurs élucubrations.

Ni l’histoire, ni la culture, ni l’érudition, ni la langue millénaire et du cru et surtout pas le peuple local ne seront invités à ces jeux géopolitiques qui n’ont pour but que de plaire au reich ou à l’empire dont on ne sait plus si la capitale est Bruxelles, Berlin… ou « Washington ».

Ces régions nouvelles, conglomérats nouveaux d’inventions déjà anciennes, servent les intérêts de l’Union dite européenne et détricotent un peu plus l’identité française à travers sa sujétion à l’Union antinationale d’une Europe succursale étatsunienne mais détricotent aussi l’identité française en tricotant un nouveau patchwork où territoires de langue et de culture d’Oc et territoires de langue et de culture d’Oïl comme territoires de langue et de culture arpitane (franco-provençal) et territoires de langue et de culture germanique ( alsacien, francique, flamand) et territoires de langue et de culture catalane et de langue et de culture basque ne seront pas pris en compte.
Les Bretons attendent leur dernier morceau.
Les Corses sont épargnés.

Ne nous y trompons pas.
La défense de l’identité et le patriotisme ne se renforcent pas de l’élimination des cartes officielles des patries charnelles et régionales.
C’est tout le contraire.

Se lever contre ces affabulations géopolitiques intérieures, c’est se lever contre ceux qui ne voient qu’une république mais surtout sans peuple légitime.

Le peuple français, légitime sur sa terre, se renforcera en retrouvant son identité locale.
Sa langue régionale, sa patrie charnelle font de lui un Français.
C’est le peuple français qui est fait ainsi.

De la Provence à la Bretagne, de la Gascogne à l’Alsace, du Pays basque à l’Ile-de-France et du Pays niçois au Nord-Pas-de-Calais nous pouvons, éventuellement, être une république mais nous sommes surtout un pays, un peuple.

Ceux qui veulent remplacer nos régions, nos langues sont ceux qui veulent remplacer notre peuple.
Ceux qui s’opposent à ce crime mondialiste, ceux qui s’opposent à cette mort annoncée veulent garder leur identité.

Nous sommes
le peuple Français.

Pascal Pottier

http://www.polemia.com/regions-et-patrie/   du 21/03/2016

Flamby Part Déjà En Campagne ?

Et Le Racisme
Anti-Français ?

Une-campagne-

Tous Unis Contre la Haine
des Patriotes Français !

Le gouvernement lance à partir de ce dimanche une campagne choc afin de dénoncer les préjugés et provoquer une prise de conscience.

Une campagne « TousUnisContrelaHaine » est lancée pour lutter contre le racisme.

Six mini-films choc.
Le gouvernement lance à partir de dimanche une campagne « TousUnisContrelaHaine » pour dénoncer les préjugés et provoquer une prise de conscience.
Inspirés de faits réels, les six petits films réalisés à cette occasion sont tous bâtis sur le même principe : une agression filmée dans des conditions amateur, avec en surimpression sonore une conversation, qu’on devine autour d’une table, reprenant des clichés racistes couramment véhiculés sur la communauté concernée.

« Des crachats, des coups, du sang ».
Tête de porc sur la grille d’une mosquée, jeune Noir roué de coups, tag « mort aux Juifs » sur une porte de synagogue… :
au moment où le spectateur prend pleinement conscience de la gravité de l’agression filmée, une voix interrompt les propos haineux pour l’inviter à s’interroger sur la réalité des clichés.
« Le racisme/l’antisémitisme/les actes antimusulmans, ça commence par des mots.
Ca finit par des crachats, des coups, du sang »,
conclut le spot.

Une recrudescence du racisme en 2015.
La campagne, qui renvoie sur un site Internet (et le mot-dièse) « TousUnisContrelaHaine », est lancée à la demande du Premier ministre, alors que la France a connu une recrudescence de la haine raciste et antisémite l’an dernier.
Ces actes ont bondi de 22% en 2015, avec, notamment pour les actes antimusulmans qui ont plus que triplé en un an, un pic après les attentats de janvier et novembre.
Au total, 2.032 actions et menaces racistes, antisémites et antimusulmanes ont été enregistrées, selon les chiffres de la « Dilcra » (Délégation interministérielle de lutte contre le racisme et l’antisémitisme) communiqués en janvier.

« Avec la campagne « TousUnisContrelaHaine », le gouvernement souhaite faire prendre conscience du caractère inacceptable de cette situation »,
souligne un communiqué.
Après les attaques contre « Charlie Hebdo » et l’HyperCacher en janvier 2015, Manuel Valls avait martelé que les Français juifs « ne devaient plus avoir peur d’être juifs » et « les Français musulmans ne devaient plus avoir honte d’être musulmans ».

Un coût de trois millions d’euros.
Cette campagne, diffusée sur la plupart des chaînes de télévision jusqu’au 10 avril, coïncide avec la Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, du 21 au 28 mars.
D’un coût de trois millions d’euros, elle s’inscrit dans le cadre du « plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme » doté de 100 millions d’euros sur trois ans.
En novembre dernier, les associations (SOS Racisme, LDH…) avaient lancé leur propre campagne média, dans le cadre de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme labellisée « grande cause nationale » en 2015.

Par Rédaction Europe1.fr avec AFP

Flamby Part Déjà En Campagne ? dans FRANCIA Redaction-Europe1.fr

Entre les programmes devenus débiles, les pubs trop fréquentes, une taxe que je ne devrais plus payer depuis longtemps et « ça », je vais finir par me débarrasser de mon poste de télévision.
Les chaînes radios, surtout régionales sont plus diverses et plus nombreuses !
On trouve ce qu’on veut, quand on veut, sur la toile, et la dictature mondialiste n’en a pas encore le monopole…pour le moment et ce sera bien difficile.

Pauvres gamins dans nos écoles !
Surtout, qui donc va supporter cette nouvelle dépense ?

L’Arme Suprême Du Nouvel Ordre Mondial

cartes bancaires

Disparition des espèces !

C’est une « chimère » qui agite les progressistes de tout poil tels que « Christine Lagarde » ou « Jacques Attali » et qui surgit à chaque fois que les événements lui en donnent l’occasion.
Tout récemment, à Davos, le patron de la « Deutsche Bank » en avait même fait le thème central de son intervention :

« La fin des paiements en espèces pourrait intervenir dans les dix prochaines années. »

Depuis quelques années en effet, banques centrales et gouvernements s’ingénient à limiter au maximum l’usage des espèces.

Leurs arguments sont connus :
Billets et pièces de monnaie coûtent cher à fabriquer et davantage encore à manipuler.
Mais c’est surtout comme moyen de lutter contre le crime organisé qu’ils font mouche.

Toutefois, au cours de la période récente et en parallèle à cette évolution mi-spontanée mi-orientée, une résistance citoyenne s’est organisée sur la thématique des libertés, avec pour toile de fond le fameux « Big Brother » et pour unique média Internet.
Sans doute le combat en vaut la peine et je ne saurais trop encourager nos lecteurs de s’y associer car l’affaire est d’une grande importance.
Mais vu le peu de cas qu’un grand nombre de nos compatriotes font des atteintes répétées à nos libertés fondamentales, je doute que cela suffise.
Porter le fer sur le terrain de notre porte-monnaie me semble bien plus avisé.

Il ne vous a pas échappé – je m’en étais même fait l’écho sur « Boulevard Voltaire » – que, depuis le 1er janvier dernier, les dépôts bancaires pourront dans certaines circonstances être saisis pour renflouer des banques en difficulté .
Autrement dit, on peut d’ores et déjà affirmer que la sécurité de nos dépôts bancaires n’est plus garantie à 100 %.
D’un autre côté, la disparition des espèces impose « ipso facto » l’ouverture d’un compte en banque, il n’y a pas d’autre choix.

Comment va-t-on concilier cette contrainte avec le droit de propriété inviolable et sacré garanti par la « Déclaration des droits de l’homme » et, disons-le, avec le bon sens le plus élémentaire ?

Il ne vous a pas échappé non plus que les banques centrales ont ouvert « la boîte de Pandore » des taux négatifs.
Combien de temps cela va-t-il durer ?
Nul ne le sait :
plusieurs années,
une décennie,
une génération ?

Tout est possible mais vous vous en doutez bien, tôt ou tard, d’une manière ou d’une autre, les banques commerciales feront peser cette charge sur leurs déposants.
Là aussi, comment concilier une obligation – celle de conserver sur un compte bancaire toute notre épargne liquide – et un prix à payer pour s’y conformer, sous la forme d’un taux d’intérêt versé à la banque comme s’il s’agissait d’un impôt, qui plus est versé à une entité privée ?

On voit donc bien que mener de front la disparition des espèces et la possibilité de spolier les déposants, le tout dans un environnement de taux négatifs, aboutit à une situation ubuesque.

Est-ce le résultat d’une énorme sottise comme seules les bureaucraties totalitaires peuvent en produire,
ou bien alors s’agit-il d’une stratégie mûrement réfléchie,
en somme le coup de force définitif pour mettre au pas les peuples récalcitrants ?

Christophe Servan

http://www.bvoltaire.fr   du 20/03/2016

Les Réserves D’Or Allemandes Rapatriées.

lingots or

Réserve en lingots d’or !

Actuellement, la « Banque fédérale d’Allemagne » fait revenir ses réserves d’or des dépôts étrangers pour les entreposer à l’intérieur du pays, annonce ce dimanche « Jens Weidmann », président de la Bundesbank.

Selon le banquier central, la démarche actuelle fait partie du travail de mise en conformité avec la nouvelle conception allemande de stockage de l’or.
Plus précisément, la moitié de toutes les réserves d’or de l’Allemagne devra être transmise à Francfort avant 2020.

Selon la déclaration de Monsieur « Weidmann » citée par « Deutsche Welle », depuis l’adoption de la nouvelle conception des dépôts, 366 tonnes d’or pour un montant total de près de 11,5 milliards d’euros ont été transmises à Francfort.
Le responsable a précisé que cette ville hébergeait actuellement près de 1.400 tonnes d’or allemand, soit 41,5% de toutes les réserves d’or du pays.

Le reste des réserves allemandes d’or sera gardé à New York et à Londres, et l’accord concernant le dépôt à la Banque centrale française à Paris est annulé, ajoute le président de la « Bundesbank ».

Selon Monsieur « Weidmann », les réserves d’or représentent en effet des ressources monétaires supplémentaires pour l’Allemagne.
Selon les informations de la « Bundesbank », les réserves allemandes d’or se chiffrent à près de 3.400 tonnes ce qui leur permettent de se placer deuxièmes dans le monde après celles des Etats-Unis.

Les réserves d’or représentent non seulement des garanties pour l’économie allemande, mais également, dans une certaine mesure, un instrument pour rendre stable l’Europe unie où l’Allemagne joue un des rôles essentiels.

Les autorités allemandes avaient commencé à former les réserves d’or du pays en 1951, suite à l’essor économique important.

source : https://fr.sputniknews.com/economie

http://www.wikistrike.com   du 20/03/2016

19 Mars Noir De Tristesse En France !

hollandetraitre

C’est une infamie !

Comment accepter un président qui se voile dans un drapeau arabe et brandit un sabre de coupeur de tête ?

Comment continuer à aimer une France dirigée par un président coranisé qui prétend commémorer une date d’infamie qui a vu le meurtre de dizaines de milliers de ses enfants égorgés par des musulmans ivres de sang et de carnages ?

Mais comment croire que ce pays ne va pas vers une mort certaine quand on voit son président islamiser le pays à tour de bras et Juppé, son successeur désigné par des complices, commencer sa campagne par les pays du Maghreb ?

Comment accepter une taxe halal pour financer les mosquées prônée par NKM ?
Ne sait-elle pas la condition des femmes musulmanes ou a-t-elle pris conseil auprès de la femme d’Erdogan ?
Mais comment continuer à vivre dans ce pays qui va se laisser égorger sans rien faire comme lors de ce funeste jour de mars 1962 ?

france-deuil

La France est en deuil

Voilà ce dont je me souviens de ce joli mois de mars 1962 :

Avec une plainte qui semblait surgir du tréfonds de ses entrailles d’acier,
le navire s’écartait du quai qui l’avait gardé lié à lui durant plusieurs semaines.
Les aussières étaient larguées, il n’était plus attaché à l’Algérie.

« Ite missa est ».

La messe était dite pour l’ensemble des mille passagers qui se tenaient immobiles et muets sur les ponts, les yeux rivés au quai sur lequel personne n’agitait de mouchoir en guise d’au revoir.
Des larmes coulaient des yeux des femmes, les gorges des hommes étaient serrées, les enfants ne jouaient pas, conscients qu’il se passait quelque chose de terrible qu’ils ne comprenaient pas mais partageaient avec leurs aînés.

A grandes brassées puissantes, les hélices repoussaient la terre loin derrière la poupe du «Ville d’Oran» Le bruit des remous chassait les derniers espoirs de rester qui habitaient encore les crédules.
La sirène ne mugit pas quand l’étrave passa à l’amer du phare blanc et rouge et c’est en silence qu’elle fendit les premières eaux de la Méditerranée.

La ligne de terre avait disparu depuis longtemps à l’horizon quand les premiers bougèrent.
Ils semblaient revenir à la réalité après un long songe éveillé.
Les cris jaillirent violemment d’avoir été si longtemps oppressés dans les poitrines des femmes.
Les pères prirent les mains de leurs enfants dans les leurs et s’accroupissant devant eux, ils pleurèrent en silence, les larmes coulant le long de leurs joues grisées de barbe.
Ainsi quittaient-ils le pays de leurs aïeux pour un ailleurs incertain, une nouvelle terre non promise qu’il allait leur falloir à nouveau apprendre à aimer.

Hoplite

http://resistancerepublicaine.eu   du  19/03/2016

L’ Escroquerie Mortelle Du 13/11/2015.

 La preuve que les attentats de Paris
dissimulent  une « manipulation ».

attentats novembre

Palette de terroristes !

Avec l’arrestation de Salah Abdeslam, nous vous proposons de revenir sur cette immense escroquerie que sont les attentats du 13 novembre 2015.

Présentation générale
des faits les plus accablants.

La vague d’attentats qui s’est abattue sur Paris pose quelques interrogations.
Nous allons énumérer ici les faits qui nous font dire que la thèse officielle de ces attentats de Paris ne tient pas la route.
Il est courant de qualifier de « complotistes » les articles qui dérangent et qui sont reproduits par des sites internet de toutes obédiences, y compris par d’authentiques extrémistes.
Nous n’y sommes pour rien, nous ne faisons que relever des faits.

Que le lecteur se fasse sa propre idée mais franchement, il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir la supercherie de ces attentats…

Déjà pour commencer, une chose simple qu’aucun média n’a osé relever, rappelons quand même que l’Etat français a remis les frontières le jour des attentats, déployant ainsi trente mille policiers,  lesquels ont été mobilisés pour cette opération de contrôle aux frontières devant durer un mois dans le cadre de la conférence de Paris sur le climat (« COP21″).
Comme c’est bizarre…

Après les attentats le même jour, cette fermeture des frontières se trouve prolongée avec l’Etat d’urgence décrété…

– Le jour même des attentats, vendredi 13 novembre 2015, toujours le même, non vous ne rêvez pas, est présenté le matin même le nouveau « Plan Armes » du gouvernement visant à renforcer le contrôle des armes et des identités aux frontières sur  le territoire national et européen.
Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, tiendra un discours pour présenter ce nouveau « Plan armes » à Nanterre le matin du vendredi 13 novembre 2015, quelques heures avant les attentats.
Ces nouvelles mesures étaient critiquées car jugées trop fascisantes, mais avec les attentats du même jour, hop, celles-ci seront bientôt votées comme une lettre à la poste.
(source : http://www.interieur.gouv.fr/Le-ministre/Interventions-du-ministre/13.11.2015-Presentation-du-Plan-Armes)

– Un jour avant les attentats,  Le 12 novembre, l’« Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales » —rattaché au ministère de l’Intérieur— ( tiens encore Cazeneuve…) publiait un rapport selon lequel le terrorisme était devenu la seconde préoccupation des Français après le chômage…
( source : « « La grande peur du terrorisme » », « Timothée Boutry », Le Parisien-Aujourd’hui en France, 13 novembre 2015.)

– Et pour finir, un exercice simulant des attentats a été conduit le matin même de l’attaque par les services d’urgence hospitaliers, sous le contrôle des ministères de l’Intérieur ( tiens encore Cazeneuve…) et de la Défense.
Une coïncidence que l’on avait déjà relevée lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, de ceux du 11 mars 2004 à Madrid, ou encore de ceux du 7 juillet 2005 à Londres.
(source : Cf. Intervention du Docteur Patrice Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France, sur France Info à 10h26 et au journal du soir de France2, le 14 novembre 2015.
« Comment le Samu s’est préparé aux attentats simultanés de Paris », Kira Mitrofanoff, Challenges, 15 novembre 2015.)

Ainsi, quand on fait déjà un premier scan des événements, c’est-à-dire juste une petite analyse globale, on se rend compte à quel point la thèse officielle des attentats vole en éclats, cédant sous la pression simple et logique des faits.
Les faits sont accablants, et tout cela démontre que les attentats de Paris ont bien été planifiés par les hauts services de l’Etat français.

Mais il y a encore plus fort, nous allons maintenant nous intéresser à la personne de « Brahim Abdeslam ».

« Brahim Abdeslam »

« Brahim Abdeslam », 31 ans, commando kamikaze impliqué dans les attentats du vendredi 13 novembre 2015, était propriétaire du café Les Béguines  situé dans une petite rue tranquille du quartier de Karreveld, à Molenbeek en Belgique.
Ce bar faisait également office de coffee shop.
Les autorités communales ont ordonné le 2 novembre la « fermeture au public de l’établissement », pour une « durée de 5 mois prenant cours le 5 novembre 2015 pour se terminer le 4 avril 2016 ».
(Source : le Parisien http://www.leparisien.fr/faits-divers/belgique-le-bar-des-freres-abdeslam-a-molenbeek-un-repaire-de-petits-voyous-16-11-2015-5280961.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr)

« Brahim Abdeslam » s’est fait exploser, seul, à 21h41 à la terrasse du bistrot Comptoir Voltaire, au 253 boulevard Voltaire, à deux pas de la place de la Nation, vendredi soir, blessant grièvement une quinzaine de personnes.
Selon le récit du responsable du café à L’Express, le terroriste s’est installé tranquillement dans le café. C’est lorsqu’il a passé la commande qu’il s’est fait sauter.
La serveuse, Catherine, a été blessée à l’abdomen et au thorax.
Hospitalisée, ses jours ne seraient plus en danger, selon ses collègues, sous le choc.

Il avait loué une voiture Seat noire, immatriculée en Belgique, et retrouvée à Montreuil, près de Paris, au lendemain des attaques. A son bord, trois fusils d’assaut kalachnikov, onze chargeurs vides et cinq pleins…

Comme par hasard, les autorités ordonnent la fermeture de son bar quelques jours avant les attentats de Paris, que lui a-t-on promis en échange ?
De l’argent probablement, ce n’était donc pas son but de se faire exploser…
De plus, « Brahim Abdeslam » buvait de l’alcool et fumait du cannabis à outrance, c’était un délinquant de droit commun, il n’avait pas le profil d’un fanatique religieux prêt à mourir en martyr.
Continuons, il s’installe tranquillement à la terrasse d’un café et se fait sauter, sans crier« Allah akbar », isolé des autres personnes sauf de la serveuse…
Et ne tuant personne… Même pas la serveuse qui est à moins d’un mètre de lui !
Incroyable cette ceinture d’explosifs !…
Ce n’est pas très logique,
un vrai kamikaze ne s’assoit pas à la terrasse d’un café pour passer une commande,
secondement, il revendique son acte,
troisièmement, il ne laisse pas une voiture rempli d’affaires personnelles, d’armes et de munitions prêtes à servir.
Et quatrièmement, s’il avait porté une vraie ceinture d’explosifs il y aurait eu des morts car l’explosion aurait été bien plus puissante.

Hors l’explosion a été vraiment peu puissante.
La preuve, la serveuse à côté de lui n’est même pas morte, mais seulement blessée et on veut nous faire croire qu’il est rentré pour se faire exploser avec une ceinture d’explosifs.
Franchement, cela ne tient pas la route.
S’il avait eu une vraie ceinture d’explosifs, il y aurait eu un tas de cadavres, et la serveuse à moins d’un mètre de lui aurait volé en éclats !

Il n’a jamais voulu se faire sauter, il devait attendre  et aller chercher les autres en voiture après leur fusillade.
Les services secrets ont déclenché à distance des micro-explosifs qu’ils ont dissimulés dans son blouson ou dans la ceinture de son pantalon, assez puissant pour le tuer lui et blesser des gens alentour sans grande gravité.
Tout cela dans le but de faire croire  à un attentat suicide.
Non seulement il n’y a aucun mort sauf celui qui travaille pour les services secrets et dont il faut se débarrasser, comme dans l’affaire « Merah », mais cela passe pour un attentat suicide et provoque quand même une peur terrible.
D’une pierre on fait deux coups.
On fait naitre une peur terroriste en faisant zéro mort, à qui profite le crime ?
Personne n’a relevé l’incohérence de cet acte car les morts du Bataclan aveuglent tout le monde.

Les 3 kamikazes
du Stade de France

Pourquoi se sont-ils fait sauter à ces endroits-là ?
Tout le monde s’interroge.
Personne ne comprend.
Enquêteurs et experts tentent de savoir pourquoi, alors qu’ils auraient pu provoquer un carnage et une panique mortelle, les trois kamikazes du Stade de France se sont fait sauter vendredi 13 novembre dans des lieux isolés, ne tuant qu’une personne, et encore probablement par accident, là où ils auraient pu faire beaucoup plus de victimes.

Rappelons ici la chronologie des faits :
– 21h20 Au niveau de la porte D, le premier djihadiste actionne le détonateur de sa ceinture explosive remplie de TATP (explosif artisanal) et de boulons.
Un passant, proche de lui, est tué.
– 21h30. Nouvelle détonation.
Seule victime, le djihadiste, dont le corps coupé en deux gît sur le bitume.
La vitrine du restaurant voisin est à peine fendue.
– 22h. Dans une rue voisine, une dernière explosion ne tue que le porteur de la ceinture piégée, dans l’entrée d’une impasse, comme s’il s’était isolé avant d’appuyer sur le bouton mortel.

A la fin de la rencontre.
S’ils avaient attendu le coup de sifflet final, quand des milliers de personnes se pressent vers le métro, ils auraient là aussi fait de terribles dégâts, d’autant que Paris aurait déjà été sous le coup des attaques contre les restaurants et le Bataclan.

« C’est incompréhensible »,

confie dimanche à l’ »AFP », sous le sceau de l’anonymat, une source policière.

  »Il est miraculeux qu’il y ait eu si peu de victimes.
Concrètement, ce qu’ils ont fait, à part se suicider, ça n’a aucun sens. »
« Ce n’est pas la bonne heure :
si vous voulez faire un carnage, vous faites ça au moment de l’entrée ou de la sortie des spectateurs,

ajoute le même policier.

Autant ce qui s’est passé dans Paris intra-muros a du sens, autant là ce sont juste des mecs qui se sont suicidés. »

Wikistrike va maintenant résoudre en direct l’énigme.
La clé de compréhension résidait dans le cas « Brahim Abdselam » que personne n’a vu… à part nous.
Et que nous venons d’élucider quelques lignes plus haut.

Le premier djihadiste se surprend lui-même à exploser, c’est pourquoi il y aura un mort…
Car ce n’est pas lui qui déclenche le minuteur, secondement, les services secrets ne le préviennent pas, donc ces derniers ne pouvaient pas savoir qu’au moment même ou ils actionnaient le minuteur, le djihadiste frôlait une personne.

C’est pourquoi 10 minutes après, pour éviter un autre mort accidentel, ils arrivent à isoler l’autre djihadiste en le guidant, en lui parlant, lequel comme les deux autres devait porter une oreillette.

Et 30 minutes après ils ont dû trouver un vice, raconter n’importe quoi, une histoire à dormie debout au troisième afin que celui-ci s’isole dans une impasse, seul, pour qu’ils le fassent sauter à son tour sans faire de victimes.
Les services secrets voulaient les faire sauter sans causer de victimes, voilà pourquoi personne ne comprend leurs actes.
Si les terroristes avaient été de vrais kamikazes, ils auraient fait de nombreux morts. Car ils se seraient fait exploser au bon moment et avec bien plus d’explosifs.

Ce qui prouve de manière certaine qu’ils étaient manipulés par les services secrets,
c’est déjà le fait qu’ils aient explosés isolés sans faire de mal à personne,
et que secondement, leurs ceintures d’explosifs était de qualité très faible.
De plus, quand un kamikaze veut faire un gros coup, il n’utilise jamais une ceinture mais un gilet d’explosifs, bien plus puissant.

La preuve irréfutable est le second djihadiste, dont le corps n’a même pas explosé, mais s’est seulement retrouvé coupé en deux.
La vitre à proximité de lui se retrouve fendue, même pas brisée.
Preuve que tout était calculé pour faire le moins de victimes possible.

C’est un « false-flag » absolu !

C’est la preuve que l’Etat français est bien derrière :
Vouloir créer la terreur avec le moins de victimes possibles pour faire passer le changement de constitution tant désiré.
C’est tellement gros qu’il est à peine croyable que personne n’ait deviné la supercherie.
C’est pourtant d’une simplicité déconcertante.

3 apprentis kamikazes sans cervelle munis de ceintures d’explosifs moyens faites pour tuer un ou deux pigeons
3 débiles avec des oreillettes d’où ils reçoivent leur ordre,
3 abrutis munis de GPS incrustés dans leur ceinture d’explosifs qu’on promène et qu’on file,
voilà nos 3 marionnettes avec lesquelles les services secrets français ont joué aux jeux vidéo.

Le « Djihad international » est devenu la « PlayStation » des services secrets français.

« Salah Abdeslam »

Soupçonné d’être l’un des huit auteurs des attentats de Paris vendredi, « Salah Abdeslam », frère de « Brahim Abdeslam », le soi-disant kamikaze du boulevard Voltaire, pour une raison indéterminée, recul ou raté, « Salah Abdeslam » n’a pas déclenché de ceinture explosive à l’inverse de son frère et des six kamikazes qui ont agi au Stade de France et au Bataclan.
Les enquêteurs pensent que « Salah » et son frère « Brahim » ont pu former l’équipe qui a tiré à la kalachnikov sur des terrasses et des restaurants, y semant la mort et se déplaçant en « Seat ».

« Salah Abdeslam » a été exfiltré en Belgique par ses deux amis « Hamza Attou » et « Mohamed Amri ».
Ils ont fait en voiture le trajet Molenbeek-Paris-Molenbeek – plus de 600 km et 6 heures de route – dans la nuit du vendredi au samedi matin.

Les enquêteurs ont trouvé du nitrate d’ammonium aux domiciles de ces deux complices ainsi que des munitions de calibre 5.56 et de 7.62, adapté aux kalachnikovs.
Le nitrate d’ammonium est un composant utilisé pour la fabrication d’engrais, mais est hautement dangereux. C’est ce composant chimique qui avait entrainé l’explosion accidentelle de l’usine AZF de Toulouse en 2001, faisant 31 morts.

Le commanditaire des attentats est l’ami d’enfance de « Salah Abdeslam », le célèbre « Abdelhamid Abaaout », qui a pour « Kounia » (nom de guerre) « Abou Omar ».
Ce dernier travaille pour l’ »EMNI », il s’agit de la sécurité intérieure de l’Etat Islamique (Daesh).
L’ »EMNI » est également chargé d’envoyer des espions  et des kamikazes en Europe.
Chaque espion touche 50 000 € par l’ »EMNI » pour faire une attaque en Europe.
Et beaucoup plus s’il est prêt à se faire exploser (dans ce cas précis c’est la famille du martyr qui touche l’argent).
C’est « Abou Omar » en personne qui gère les dossiers.

Ainsi, il faut comprendre que « Salah Abdeslam » est protégé par les plus hautes autorités de Daesh.
Mais lui et son frère « Brahim » qui organisaient les attentats de Paris ne devaient pas mourir, mais accompagner et gérer les martyrs.
Ils se sont fait doubler par les services secrets français de peur qu’ils ne parlent.

Car il est au courant des accords secrets entre la France et Daesh.
(voir la conclusion).

Pour « Brahim » cela a fonctionné, mais « Salah », lui, sentant le coup fourré, a changé de vêtement, s’est débarrassé du dispositif GPS ainsi que de la ceinture explosive.
Et ensuite s’est enfui vers la Belgique.

Conclusion

Tous ces faits démontrent sans équivoque que l’Etat français a tout coordonné avec les services secrets, manipulant des islamistes comme des marionnettes, et ce dans leur propre intérêt :

Changer la constitution, pour faire et imposer un « Patriot Act » à la française, comme les américains après les attentats du « World trade Center ».

Ils se sont servis de « Daesh » et de ses agents, comme ils l’ont fait au début pour tenter de renverser Bachar al Assad en Syrie.

N’oublions pas que « Daesh » est une création artificielle.
Ce n’est que l’instrument de la politique de plusieurs États et multinationales.
En Syrie, la présence d’officiers français encadrant des groupes armés extrémistes lorsqu’ils perpétraient des crimes contre l’humanité est largement attestée.

En effet, la France n’a pas toujours bombardé « Daesh », mais lui a largué des armes durant plus d’un an.
Ce point est ignoré de la presse occidentale, mais a été largement discuté un an durant par la presse arabe et perse.
La vérité a éclaté au grand jour lorsque cinquante analystes du « CentCom » ont dénoncé les mensonges des rapports sur la Coalition, qu’une enquête interne a été déclenchée et que, finalement, le général « John Allen » a été contraint à la démission.

Voir notamment :
« Stewart, Brennan et Cardillo dénoncent les manipulations du Renseignement au Pentagone » et « Le général Allen présente sa démission (Bloomberg) », Réseau Voltaire, 12 et 23 septembre 2015.

David J. Feldmann pour Wikistrike

http://www.wikistrike.com   du 19/03/2016

Le TAFTA Se Négocie En Grand Secret !

TAFTA

 Traité Transatlantique !

Selon un rapport , les U.S.A. pourraient changer les lois de l’U.E. !

La Commission européenne sera obligée de consulter les autorités américaines avant d’adopter de nouvelles propositions législatives à la suite de la mise en vigueur de l’accord avec les Etats-Unis sur le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), selon un document divulgué.

Un document divulgué, obtenu par le groupe d’action indépendant « Corporate Europe Observatory » (« CEO ») au cours des négociations entre l’UE et les Etats-Unis sur le « Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement » (« TTIP »), a révélé qu’une commission non élue sera mise en place, elle aura le pouvoir de décider dans quels domaines une coopération avec Washington devrait avoir lieu, en écartant ainsi les Etats membres de l’UE et le Parlement européen, rapporte le quotidien britannique « Independent ».
L’objectif principal du « TTIP » est d’harmoniser les règles transatlantiques dans un éventail de domaines, y compris la sécurité alimentaire et les produits de consommation, la protection de l’environnement ainsi que les services financiers et bancaires.

Le document divulgué concerne le chapitre « coopération réglementaire » des négociations, qui, selon l’Union européenne, se traduira par « réduire les formalités administratives pour les entreprises de l’UE sans rogner leurs droits ».

Toutefois, le document démontre un labyrinthe de procédures qui pourraient ligoter toutes les propositions de l’UE qui vont à l’encontre des intérêts des Etats-Unis, estime le groupe d’actions.

Selon les procédures révélées par le document, les autorités réglementaires américaines auront un « rôle discutable » dans le processus législatif de Bruxelles et affaibliront ainsi le Parlement européen.

« La détermination de l’UE et des Etats-Unis de mettre les grandes entreprises au cœur des processus de prise de décisions est une menace directe faite aux principes démocratiques.
Ce document montre comment la coopération réglementaire du « TTIP » facilitera l’influence des grandes entreprises ainsi que l’influence des Etats-Unis sur le processus législatif avant qu’une proposition ne soit même présentée aux parlements »
,

a déclaré « Kenneth Haar », analyste de « CEO ».

« Nick Dearden », directeur du groupe d’action britannique « Global Justice Now », affirme que c’est « effrayant » que les Etats-Unis puissent obtenir le pouvoir de contester et de modifier les règlements européens avant que les politiciens européens aient l’occasion d’en discuter.

« Nous parlons de la souveraineté actuelle dans ce pays (le Royaume-Uni, ndlr), il est difficile d’imaginer une menace plus grave à notre souveraineté que cet accord commercial »,

a-t-il indiqué.

TTIP, TAFTA ou encore Traité transatlantique :
Trois noms pour un même projet qui doit abolir tous les obstacles aux échanges de chaque côté de l’Atlantique.

Depuis le lancement des négociations sur cet accord, une coalition d’ONGs et de partis politiques européens dénonce l’opacité qui entoure l’accord sur le TTIP.

Il est effectivement discuté dans le plus grand secret, loin des médias et des citoyens.

http://www.wikistrike.com   du 18/03/2016

Salah Abdeslam A Enfin Eté Arrêté !

salahArrêté et Hospitalisé !

« Salah Abdeslam » a été arrêté aujourd’hui en Belgique.

L’un des auteurs des attentats du 13 novembre à Paris qui ont fait 130 morts a été blessé lors de l’opération qui a eu lieu dans la ville de Molenbeek.

Mardi, l’étau s’était déjà resserré autour de Salah Abdeslam après une perquisition dans la banlieue de Bruxelles.

Les policiers avaient abattu un individu, mais deux personnes avaient réussi à s’enfuir.

Des empreintes digitales de Salah Abdeslam avaient été retrouvées sur un verre.

« Salah Abdeslam » avait réussi à quitter la France dans la nuit après les attaques de novembre.

Une caméra de vidéosurveillance avait filmé l’homme avec deux complices dans une station-service de l’autoroute A2.

Cette arrestation marque la fin d’une cavale de quatre mois pour l’homme de 26 ans.

http://actu.orange.fr   du 18/03/2016 à 18:30

Du grain à moudre pour nos médias, ils pourront nous dissimuler les questions brûlantes actuelles, nous dire ce qu’il en est de la jungle de Calais, de ce qu’on décide pour les migrants, etc.

123

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43