Archive | 23/03/2016

Vos Gènes Sont Modifiables A Volonté !

le Genethon

Les apprentis – sorciers !

Cibler un gène dans une cellule puis le modifier est un rêve de généticien.

Le rêve est devenu réalité, grâce à une technique mise au point l’an passé.
Elle a permis à une équipe « chinoise » d’inactiver précisément deux gènes chez le macaque, et de produire une vingtaine de singes ayant ces deux modifications.
« Guillaume Pavlovic », responsable d’équipe à l’Institut clinique de la souris (« ICS ») près de Strasbourg, souligne :

«Avec cette nouvelle technique, le génome d’un primate a, pour la première fois, pu être modifié de manière contrôlée.»

Pour changer précisément l’ADN d’une cellule, les scientifiques ne disposaient jusqu’à présent que de méthodes très lourdes.
Il était plus simple d’introduire un nouveau gène dans la cellule, qui s’insérait alors d’une façon plus ou moins aléatoire dans son génome.
Ce procédé est utilisé pour la fabrication des plantes dites transgéniques qui hébergent un gène d’une autre espèce, ou pour la thérapie génique qui apporte un gène fonctionnel à la cellule à traiter.

Enfants bulles

En 2000, l’équipe « Inserm d’ « Alain Fisher », à l’hôpital Necker de Paris, annonçait ainsi la première thérapie génique réussie chez l’homme.
Elle portait sur des enfants condamnés à vivre dans une bulle stérile en raison d’une mutation dans un gène de leur système immunitaire.
À l’époque, les chercheurs avaient pu guérir des cellules souches du système immunitaire en introduisant dans leur génome, via un virus modifié, un gène de remplacement.

Les cellules traitées, réinjectées chez les petits patients, avaient pu régénérer leur système immunitaire et les sauver.
Cette méthode, qui a pris des années et demandé des précautions extraordinaires, s’est quand même soldée par un bilan mitigé car, sur neuf enfants traités, quatre ont développé une leucémie dont l’un est décédé.
Ces leucémies étaient dues à l’insertion mal contrôlée du gène de secours dans le génome.

Ce type d’expérience fait désormais partie de la préhistoire au regard de la nouvelle technique, appelée « Crispr/Cas9″.
Elle permettrait, si l’expérience des enfants bulles était à refaire, de corriger directement dans le génome des cellules l’unique mutation causant cette maladie mortelle.
Aucun vecteur viral ne serait nécessaire et le risque d’effet collatéral incontrôlé sur le génome ou l’organisme presque éliminé.

Modifications simultanées
de l’ADN

Cette avancée repose sur une nouvelle enzyme bactérienne, appelée « Cas9″, dont le rôle a été mis au jour en 2007 par des chercheurs de l’industrie laitière.
En 2012, une équipe internationale a montré dans la revue « Science » qu’elle pouvait être guidée pour couper une séquence d’ADN précise.
Il suffisait de lui apporter un brin de matériel génétique complémentaire de la séquence d’ADN choisie.
La fabrication de ce petit élément fait d’ARN étant à la portée de la plupart des laboratoires, ce type de technique devenait pour la première fois accessible.

Mieux, des modifications simultanées de l’ADN sont désormais possibles avec l’utilisation de plusieurs ARN guides à la fois.
Dès lors, pour des maladies plus complexes, plusieurs anomalies génétiques « pourront » être corrigées dans des cellules souches ou reproduites chez l’animal pour les étudier.
Plus généralement, l’efficacité du nouveau procédé « permettra » de produire des animaux ou des végétaux génétiquement modifiés beaucoup plus rapidement.

Cette technique explose aussi car les méthodes et programmes requis pour sa mise en œuvre sont fournis gratuitement aux laboratoires intéressés par ses pionniers américains.
C’est ce qui a permis aux chercheurs chinois de réaliser aussi rapidement leur première, annoncée dans la revue « Cell »  du mois passé et qui utilise une approche déjà ancienne.

«Cette technologie est en train de révolutionner toutes nos pratiques à une allure que nous avons déjà du mal à suivre.»,

constate Guillaume Pavlovic.

«Elle évolue vers toujours plus de sûreté et d’efficacité.»

Après la décennie du séquençage, qui a permis d’accéder aux génomes des organismes et des cellules, l’ère de leur manipulation peut commencer.

source : « Pierre Kaldy » pour  http://sante.lefigaro.fr/actualite

http://www.wikistrike.com   du 23/03/2016

Soyons positifs en regardant les guérisons que pourront -peut-être et à long terme, sans effets secondaires- ces manipulipations.
Soyons plus objectifs, voire même négatifs, en envisageant :
- des erreurs dans la manipulation,
- les échecs possibles,
- surtout l’utilisation de ces manipulations à des buts non thérapeutiques !
Je pense à cette dernière, me demande si elle n’est pas déjà mise en pratique.
Mais Dame Nature veille, c’est un élément extérieur à eux qui fit disparaître les dinosaures, ces apprentis-sorciers ne peuvent modifier l’espèce humaine impunément !

L’ Insécurité Plane Sur La France !

ebola-virus

En pleine ville de Lyon !

Un « SDF » s’introduit  dans un laboratoire « Français » de très haute sécurité dans lequel on manipule Ebola !

Cela pourrait être l’argument (« pitch ») d’un film catastrophe.
La ville de Lyon abrite l’un des deux laboratoires P4 (pour pathogène de classe 4) de France. Ce sont des laboratoires « supposés » impénétrables du fait de la dangerosité des virus qu’ils abritent.
En effet, c’est dans ces laboratoires que les chercheurs « essaient » de trouver des vaccins pour Ebola et les autres virus les plus dangereux au monde.
Autant dire qu’une fuite serait désastreuse et que les P4 sont de véritables bunkers.

En fait, pas vraiment !

Un jeune « SDF » de 26 ans, saoul, a réussi à y pénétrer par effraction sans aucun problème.
Armé d’une simple pince coupante et de sa volonté d’escalader les murs d’enceinte du laboratoire, il s’est introduit dans les bureaux et a fait un petit tour par le secteur de la chimie analytique.
Il a finalement été aperçu par une employée qui a appelé la sécurité et qui l’a interpellé.
Jugé en comparution immédiate en début de semaine, il a écopé de 6 mois de prison ferme pour violences et outrages sur agents lors de son interpellation.

D’après « Le Progrès », il a cependant été relaxé pour le vol et l’effraction.

source : http://www.ladepeche.fr

http://www.wikistrike.com   du 23/03/2016

 

Le nucléaire est une menace, manipuler Ebola dans une grande ville n’en est pas une ?

La Haine Les Unit Tous Contre La France.

humour de gauche

Traduction Erronée !
Piteux Humour Noir !

Trois millions d’euros, c’est la bagatelle dépensée pour faire croire au racisme des Français, des blancs, des« de souche », dans une campagne de six spots titrés «Tous unis contre la haine» et montrant des méchants blancs de culture chrétienne, bien évidemment, insulter ou frapper des braves divers qui ne leur ont rien fait du tout.

La stratégie fait partie du sinistre «plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme», ce « machin » qui va coûter 100 millions d’euros.
Ca fait un peu cher le bourrage de crâne mais comme disait l’autre :

«Ca ne nous coûte rien, c’est l’Etat qui paie».

Notre ami « Renaud Camus », manifestement ravi de participer à celle lutte active et ô combien nécessaire, y est même allé de sa petite contribution…

Camus3

Le slogan de la campagne claque comme des tirs de « kalach » au Bataclan :

«Ça commence par des mots.
Ça finit par des crachats, des coups, du sang ».

D’ailleurs, c’est suite aux attentats de novembre 2015 que Manuel Valls a demandé la réalisation de cette « chose » afin de ne pas stigmatiser les tueurs mais de stigmatiser plutôt le peuple français orphelin de 130 victimes.
Logique socialiste.

Tri-des-non-musulmans-attentats

Cette propagande vomitive, dont le « Parisien » nous avertit *non sans humour* qu’elle serait « hyperréaliste » car « inspirée de faits réels » (c’est vrai, on a juste interverti 2-3 bricoles, trois fois rien) et dont les commentaires sur « YouTube » ont été désactivés tellement le bide est patent, va vous être présentée dans la petite boîte à « laver les cerveaux », entre les causeries philosophiques de « Touche Pas à Mon Poste » et un concert des « Enfoirés », lesquels n’ont d’ailleurs émis aucune objection au fait que des électeurs FN puissent acheter leurs DVD…

Dans la foulée, on apprend que, dès le mois prochain, de faux CV seront envoyés aux entreprises afin de déterminer si certains candidats sont écartés en raison de l’origine de leur nom et « dans quelle ampleur »
C’est bien, ça va occuper les RH qui n’ont que cela à faire, de gérer ces fausses candidatures.

Le calendrier est bien fait car depuis ce lundi a débuté la Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme.
Mais le moins que l’on puisse dire c’est que l’opération incontestablement loufoque est un vaste flop au moins aussi retentissant que les ventes de livres de Manuel Valls, initiateur du plan et désormais éternellement lié à lui, c’est vous dire si c’est la Bérézina !
Les commentaires sont quasiment unanimes contre cette propagande aussi grossière que vulgaire.

Ah mais c’est qu’ils résistent ces sales blancs !

On voit sur ces spots les agresseurs d’un pauvre musulman dépeints comme étant des « skins » auxquels le réalisateur a cependant oublié de rajouter la fameuse crête rose caractéristique.
On évitera néanmoins de le vexer en lui faisant remarquer que depuis les années 80 on ne voit plus guère de skins dans les rues de France…
Mais ce n’est qu’un détail et puis, ma foi, on nous a bien prévenu que c’était juste « inspiré ». Combien de morts causés par l’islamophobie déjà ?

Donc on l’aura compris, seul le blanc est raciste, ce méchant blanc catho ou son jumeau originel l’athée, émancipé de religiosité, mais culturellement tombé dedans depuis tout petit quand même.
100% des agressions racistes seraient donc le fait de blancs  !?!

Dingue !

Caroline Alamachère

http://ripostelaique.com   du 22/03/2016

 

Ce jour, la « Dèche » a revendiqué les attentats de Bruxelles !
Nos gouvernants se sont fendus de nouveaux discours, toujours aussi creux.
C’est bien la Bérézina !

 

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43