FRANCIA, Islam

Autre Salle De Prière Incendiée En Corse !

Musulmansvousnousmentez

Vivre Ensemble
Impossible Chez Nous

Si la cause du sinistre n’est pas encore déterminée, la piste criminelle est privilégiée, indique le procureur de la République d’Ajaccio.

Un nouvel  acte antimusulman en Corse ?
Il est encore trop tôt pour le dire, mais les enquêteurs suspectent un acte criminel après la  destruction d’une salle de prière musulmane à Ajaccio.
Selon « France Bleu » « RCFM »,  l’incendie s’est déclenché vers 4 h 30 ce samedi matin et a été découvert peu après.
Les pompiers ont pu rapidement maîtriser l’incendie.
Cet espace est situé juste  derrière le stade du Gazélec d’Ajaccio, dans le quartier de Mezzavia (nord  d’Ajaccio).
C’est l’une des deux salles de prière les plus importantes de la  ville.
Les dégâts sont conséquents, une bonne partie de l’édifice serait endommagée.

Cazeneuve assure de sa « solidarité »

Très tôt, le procureur de la République d’Ajaccio, « Éric Bouillard », a indiqué que la piste criminelle était privilégiée, ce qu’a confirmé, sur place, le préfet de Corse « Christophe Mirmand », évoquant « des traces d’hydrocarbures » découvertes lors des premiers relevés.
Les agents de la police scientifique s’affairaient toujours en milieu de matinée dans et aux abords du bâtiment, tandis qu’un hélicoptère de la gendarmerie survolait les lieux.
L’enquête ouverte pour dégradation par incendie a été confiée à la police judiciaire et aux enquêteurs de la sécurité publique.

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a fait part de sa « solidarité aux musulmans de Corse ».

« Si l’origine criminelle est confirmée, elle donnera lieu à la recherche active des auteurs, qui devront répondre de cet acte inacceptable devant la justice. Le ministre de l’Intérieur rappelle la détermination du gouvernement à assurer la protection de tous les lieux de culte, et à assurer la liberté de culte partout sur le territoire »,

a-t-il ajouté.

« Les dégâts sont très, très importants »,

a déploré auprès de l’AFP « Abdallah Zekri », le président de l’Observatoire contre l’islamophobie, qui « condamne avec force cet acte vil et odieux ». Monsieur « Zekri » demande aux autorités « en qui (il a) toute confiance » de « faire toute la lumière sur cet événement afin d’éviter l’escalade de la violence ».

« Il y a des gens qui veulent à tout prix mettre en péril le vivre-ensemble »,

a-t-il regretté, tout en appelant au calme.

Une salle déjà prise pour cible

Dans un communiqué distinct, le Conseil français du culte musulman (« CFCM ») a de son côté condamné « avec la plus grande vigueur ces actes intolérables qui visent des lieux de culte, lieux de prière et de sérénité ». Le « CFCM » s’est dit « profondément choqué par cette nouvelle attaque qui intervient quatre mois après le saccage d’une autre (mosquée) à Ajaccio au mois de décembre dernier », et « exprime son total soutien aux responsables et aux fidèles de la mosquée d’Ajaccio ».

Cette « salle de prière » a  déjà fait l’objet d’actes de vandalisme et de racisme.
Ainsi, des têtes de  sanglier avaient été retrouvées à deux reprises devant sa porte, rapporte « France  Info ».
L’enquête ouverte pour dégradation par incendie a été confiée à la police judiciaire et aux enquêteurs de la sécurité publique.
On se souvient qu’Ajaccio  avait déjà connu un épisode antimusulman en fin d’année 2015.
Une manifestation xénophobe  avait dégénéré en décembre.
Les manifestants avaient défilé aux cris de « On est chez  nous ! » ou « Arabi fora (les Arabes dehors) ! », et avaient tenté de brûler des exemplaires du Coran.
Le rassemblement s’était  poursuivi par le saccage d’une salle de prière.

source : http://www.lepoint.fr/faits-divers

Etonnante phrase de « Abdallah Zekri », président de l’Observatoire de l’islamophobie :

«Il y a des gens qui veulent à tout prix mettre en péril le vivre-ensemble»,

Ah bon, il y avait un vivre ensemble avec les séparatistes musulmans ?

Zut alors on n’a pas réussi à le voir, malgré tous nos efforts !

Quant au reste, on ne se lasse pas de répéter que l’on n’impose pas impunément à un peuple des coutumes exogènes qui violent les siennes.
Que les Corses pètent les plombs n’est sans doute que les prémices de ce qui risque de se passer dans toute la France tôt ou tard.
Par la faute de nos gouvernants.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/  du 02/05/2016

Paru initialement sur le site provisoire « Réalités de Francie » le 02/05/2016

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43