Archive | juillet 2016

Les Retraités Sont Des Victimes !

france-565x250 (1)

Valls nous enfume encore !

 

Le comité de suivi des retraites déclare qu’un risque de pauvreté des retraités ressurgit !

Manuel Valls a présenté hier le troisième rapport du comité de suivi des retraites.
On peut noter une « amélioration lente mais sensible » du système des retraites et envisager avec « sérénité » l’avenir des retraites en France.
Les conclusions du rapport « confirment le très net rétablissement de notre système de retraites ».
Tout cela c’est très bien, mais personne, aucun média n’a noté une phrase très inquiétante de ce rapport officiel.

« Néanmoins la divergence d’évolution entre les revenus des actifs et ceux des retraités pourrait faire resurgir un risque de pauvreté ce qui appelle, pour l’avenir, une vigilance particulière ».

Mais malheureusement ce n’est pas un risque, c’est une réalité :
101 000 personnes supplémentaires de plus de 50 ans pauvres en 1 an !
(http://blog.seniorenforme.com/)

On peut bien se réjouir des bons résultats comptables, financiers de notre système des retraites !
Mais derrière les chiffres, il y a des hommes et des femmes, pour qui la retraite n’est pas une période facile.
Cependant, personne n’en parle, les « experts » préfèrent évoquer « que la France a su remettre son système de retraites sur la voie d’un équilibre financier durable ».

(http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/)
Le Premier Ministre a dit :

« nos efforts pour préserver le système de retraites par répartition, un modèle de solidarité auquel les Français sont attachés, portent leurs fruits ».

Le rapport à la page 16 déclare :

« Le comité constate que l’objectif d’un niveau de vie satisfaisant des retraités est à ce jour assuré par le système de retraite ».

Satisfaisant, au fait cela veut dire quoi ?
Ça c’est l’emballage mais pour ce qui est de la pauvreté des retraités, on préfère mettre la poussière sous le tapis.

D’ailleurs dans ce rapport, nous pouvons voir des grandes et belles courbes sur l’évolution du taux de pauvreté de 1996 à 2013 mais pour les chiffres concrets, il faut aller voir dans les conclusions de l’INSEE et notamment dans leurs notes sur les revenus fiscaux et sociaux.

En l’espèce, malheureusement, ce n’est plus un risque de pauvreté des retraités mais une réalité. Jugez vous-mêmes :

-En 2013, 2 196 000 personnes de plus de 50 ans sont pauvres pour 2 095 000 en 2012. Soit 101 000 personnes supplémentaires de plus de 50 ans pauvres en 1 an !

-En 2013, 1 078 000 retraités sont pauvres pour 1 039 000 en 2012.
Soit 39 000 retraités pauvres en 1 an en plus dans notre pays.
Le taux de pauvreté des retraités était de 7,7% en 2012 et il est de 7,9% en 2013.
Soit une augmentation de 0,2% ! 

Personne n’en parle, personne ne l’évoque….

(http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/)

Alors quand le rapport du comité de suivi des retraites déclare qu’il y a un risque de pauvreté, c’est faux, ce n’est plus un risque mais malheureusement c’est une réalité et ce n’est pas avec l’augmentation ridicule du minimum vieillesse de 80 centimes d’euros par mois qui va changer la donne…

Alors, quand le rapport du comité de suivi des retraites, préconise une vigilance particulière concernant la pauvreté des retraités, nous disons la vigilance c’est terminé, maintenant il faut de l’action et des mesures concrètes car la situation est préoccupante.
Il faut que les gouvernements arrêtent la procrastination et s’attaquent dès maintenant au sort du million de retraités pauvres.

Vigilance Non, Action Oui !

source : http://www.agoravox.fr/tribune-libre

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 12/07/2016

Tiens, On Parle De Révolution Culturelle !

medias-4x3 (1)

On n’a rien vu !

Silence sur les banquets cannibales de la révolution culturelle chinoise !

Le régime communiste refuse tout examen historique notamment sur les carnages qui se sont déroulés au Guangxi.

Lancée le 16 mai 1966 par « Mao Tsé-toung » pour renverser ses adversaires, la Révolution culturelle a été marquée par une frénésie de violences, plongeant le pays dans le chaos sous couvert de luttes politiques.
Des adolescents, les « gardes rouges », ont battu à mort leurs professeurs, des familles se sont entredéchirées, des factions entre-tuées.
Mais le régime communiste observe toujours un silence obstiné sur les pires excès commis à l’époque.

A Wuxuan, dans des campagnes isolées de la province du Guangxi (sud-est), la barbarie a atteint des sommets : Les coeurs, foies et parties génitales de victimes y ont été découpés et cuits avant d’être consommés par leurs tortionnaires.

« Pire que des bêtes »

Aujourd’hui, la ville offre un tableau paisible :
Boutiques de yaourts, pêcheurs à l’ombre de pics karstiques verdoyants et bannières rouges à la gloire du Parti.
C’est pourtant là que, 50 ans plus tôt, au moins 38 personnes ont été victimes de cannibalisme organisé, a rapporté à l’AFP, sous couvert d’anonymat, un cadre ayant participé au début des années 1980 à une enquête officielle sur ces évènements.

« C’est en exacerbant l’injonction à la lutte des classes qu’on en est arrivé au cannibalisme »,

explique-t-il.

« Les meurtres étaient effroyables, pire que des bêtes ».

« Durant cette décennie catastrophique, le Guangxi [...] a été le cadre d’une cruauté et d’une sauvagerie révoltante »,

écrit ce retraité du Parti, dans un manuscrit consulté par l’AFP.

« Des gens ont été décapités, battus à mort, enterrés vivants, lapidés, noyés, ébouillantés, massacrés en groupe, vidés de leurs entrailles [...] explosés à la dynamite.
Toutes les méthodes ont été utilisées. »

« Au nom d’une idéologie »

Contrairement aux scènes de cannibalisme survenues durant les famines du « Grand bond en avant » (1958-62), les violences de Wuxuan étaient motivées par le pur fanatisme.

« C’est un cannibalisme causé par des évènements politiques, une haine politique, au nom d’une idéologie et de rituels politiques »,

explique à l’AFP « X.L. Ding », professeur de la « Hong Kong University of Science and Technology », expert de la période.

Selon les universitaires, l’horreur a été rendue possible à Wuxuan par l’isolement géographique, la brutalité du chef régional du Parti communiste, la pauvreté et une multiplication des factions.

Les détails connus sont glaçants.
En 1968, un professeur de géographie du collège local est battu à mort par ses élèves :
Son corps est traîné près de la rivière Qian, où un autre professeur est contraint, sous la menace d’une arme, d’en retirer le coeur et le foie.
Les organes sont rapportés à l’école où ils sont cuits au barbecue et mangés par les adolescents. L’établissement scolaire a été depuis déplacé et reconstruit.

Interrogés par l’AFP, certains habitants de la vieille ville affirment ne rien savoir ou affichent un silence embarrassé.
Un nommé « Luo » confie toutefois :

« Du cannibalisme ?
Oui.
J’étais là, j’ai vécu cela ».

Mais il s’empresse d’ajouter que Wuxuan s’est énormément modernisé :
ce passé « ne signifie plus rien ».

Omerta

La rumeur des carnages au Guangxi – 150.000 morts, selon certains recoupements – a poussé les autorités à diligenter une enquête officielle, une quinzaine d’années plus tard. Ses conclusions n’ont jamais été rendues publiques. Mais le journaliste Zheng Yi en a tiré un livre-choc, « Stèles rouges », publié à l’étranger au début des années 1990 – et interdit en Chine.

Plus récemment, le cadre rencontré par l’AFP - l’un des responsables de la commission d’enquête - a fait paraître un article dans un magazine chinois libéral à faible tirage.
Il y détaillait ses découvertes et rappelait qu’au moins une centaine d’individus avaient pris part à des actes de cannibalisme.
Mais ses efforts pour toucher l’opinion ont rencontré une vive résistance.

Des officiels régionaux retraités ont aussitôt rédigé une virulente réplique, envoyée aux plus hautes instances communistes.

« Ils m’accusaient d’être anti-Parti et antisocialiste »,

et réclamaient une autocritique, se souvient le cadre.

« Zheng Yi », qui avait le premier exposé au grand jour les cas de cannibalisme de Wuxuan et qui vit désormais exilé aux Etats-Unis, s’alarme du silence persistant sur les violences barbares de la Révolution culturelle.

« Comme le gouvernement n’a jamais permis un examen historique en profondeur de la période, il est impossible de dire si des leçons en ont été tirées. »

source : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde  du 11/07/2016

http://actu.orange.fr/monde  du 11/07/2016

Les occidentaux ne peuvent pas espionner les Chinois mais ils savent tous, chez eux, ce qu’a pu coûter cette révolution culturelle.
Par contre, il n’est pas question de déballer leurs histoires privées chez les ennemis !
Au fait, les Chinois sont ils au courant de TOUT ce que les oligarques occidentaux ne portent pas à la connaissance de leurs « sans dents »…ne serait-ce que le génocide initial des Améridiens tardivement révélé par la bande ?

Violences Partout En France !

foot

Portugal Champion  !

Après le match de demi finale France – Allemagne  !

Image de prévisualisation YouTube

Pauvre France !

Paris

Un bus de la RATP saccagé et son conducteur violemment pris à partie par des jeunes, à proximité de l’Arc de Triomphe.

(Merci à Breizh-Cola)


Amiens

Plusieurs personnes ont été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi en marge des manifestations de joie qui ont suivi la victoire des Bleus. [...]

Un automobiliste au volant d’une Citroën C5 a forcé un barrage policier mis en place pour réguler la circulation dans le quartier Saint-Leu.
Il a manqué de renverser plusieurs fonctionnaires avant de prendre la fuite.  [...]

Un peu plus tard, vers 0h25, une voiture de police était la cible de jets de projectiles près de la gare.
Pas vraiment seul dans sa tête, l’auteur du « caillassage », un habitant du village de Folies, ne se démontait pas et montait sur le toit de la voiture de police, avant de prendre la fuite à pied.
Identifié, il a été interpellé peu de temps après sur le boulevard de Belfort.
Âgé de 21 ans, il a été emmené au commissariat pour dégradations.

source : « Le Courrier Picard »


Lille

Pas moins de douze personnes ont eu maille à partir avec les forces de l’ordre lilloises dans la soirée de jeudi, pendant et à la suite de la demi-finale France-Allemagne.
Elles ont été appréhendées d’une part dans la fan zone ou à proximité, place des Buisses,
d’autre part rues Solférino ou Masséna (dites rues de la Soif),
secteurs privilégiés pour la retransmission du match. [...]

source : « La Voix du Nord »


Beauvais (60)

Peu avant minuit, une rixe éclate, et une personne est blessée.
Les forces de l’ordre interviennent à ce moment-là.

« On s’aperçoit que la foule est surexcitée »,

lâche un observateur.
Des dizaines de personnes sautent sur des voitures.
Polices nationale et municipale sont la cible de tirs de feu d’artifice.
Trois personnes ont été interpellées :
l’une pour refus d’obtempérer après avoir fait des rodéos en ville,
et deux autres pour s’être interposées entre le conducteur et les forces de l’ordre
.[...]
Un quatrième individu, soupçonné d’avoir jeté une bouteille sur un policier a aussi été arrêté.
Mineur, il écope d’une réparation pénale (mesure éducative). [...]

source : « Le Parisien »


Grigny (91)

[...] « A chaque match de foot, c’est la même chose. Mais là, c’était encore plus fort que d’habitude. »
Il est peu après 23 heures quand une voiture s’embrase sur le rond-point Pasteur.
Plusieurs patrouilles de police arrivent sur les lieux et sont rapidement prises à partie par des dizaines de jeunes.
Les émeutiers ont accès aux étages des immeubles et jettent de nombreux projectiles sur les forces de l’ordre. Bouteilles de verres, boules de pétanques…
Des explosions retentissent.
 [...]

Cinq policiers blessés.
Deux policiers de la brigade anticriminalité sont blessés par des jets de pierres,
trois autres souffrent de brûlures causées par des tirs de mortiers.
Le local à poubelles du 1, square Surcouf est incendié. [...]

Aux 8 et 10, rue Lavoisier, à quelques mètres de là, les propriétaires ont aussi été obligés de sortir.
Des caves ont brûlé.
L’électricité a été coupée et n’était toujours pas revenue dans la matinée de ce vendredi obligeant les habitants à emprunter les escaliers portables en main pour y voir plus clair. [...]

source : « Le Parisien »


Cluses (74)

[...] Au milieu de la fête, trois gendarmes tentent alors d’effectuer un contrôle d’identité au niveau de la place Charles-de-Gaulle :

« Il s’agissait d’une personne alcoolisée.
Les gendarmes voulaient la contrôler voire l’interpeller »
,

explique le major « Martin », de la brigade de Cluses.

C’est alors que les militaires sont pris à partie par un groupe qui tente d’empêcher l’interpellation.

« Les choses se sont un peu envenimées »,

glisse le major Martin.

Renforcés par des policiers municipaux, les gendarmes ont dû employer du gaz lacrymogène pour disperser le groupe. [...]

source : « Le Messager »


Longwy

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la fin de la fête liée à la victoire des Bleus a été tendue à Longwy-Haut. Postés en nombre autour d’une place Darche envahie par environ 1 500 supporteurs, les policiers sont intervenus pour une bagarre à la terrasse d’un café.
Afin de séparer les protagonistes, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.
Vers minuit, deux jeunes hommes ont été interpellés et conduits dans un fourgon stationné devant le lycée Darche.

Aussitôt, des individus ont commencé à provoquer verbalement les fonctionnaires.
Composé d’une trentaine de personnes, le groupe s’est alors fondu dans la foule présente de l’autre côté de la rue Mercy.
Quelques instants plus tard, les policiers ont essuyé des jets de bouteilles en verre et de pétards de gros calibres.
Aucun fonctionnaire n’a été blessé. (…)

source : « Républicain Lorrain »


Marseille

Selon les chiffres de la préfecture de police, les policiers avaient, à 1h du matin, procédé à sept interpellations à Marseille :
un pour outrage,
un pour une entrée sur la pelouse,
deux pour escroquerie,
un pour un vol de billet,
un pour un jet de projectiles
et enfin un pour détention d’artifice.

source : « La Provence »


Reims

23 h 50. premiers Débordements Une cinquantaine de jeunes provoquent les forces de l’ordre, à l’angle de la rue de Talleyrand et de la rue de l’Étape, en plein centre-ville.
Des bouteilles sont jetées contre les voitures de police.

0 h 15. évacuation musclée De vingt à trente policiers vident une partie de la place d’Erlon, autour de la fontaine Subé, à coups de grenades lacrymogènes.
Face à eux, environ 40 jeunes se dispersent.
Quelqu’un met le feu à une poubelle.
Le calme revient peu à peu.

source : « L’Union »


Le Cateau-Cambresis (59)

Une voiture de gendarme et une voiture de police ont été prises à partie « par des gens extérieurs au Cateau », précise-t-on.(…)

source : « La Voix du Nord »


Grenoble

Les sapeurs-pompiers sont intervenus à deux reprises, dans deux endroits distincts de l’agglomération grenobloise, ce jeudi soir, pour porter secours à deux hommes grièvement blessés à coups de couteau dans le dos, vraisemblablement en marge des manifestations de joie liées à la victoire des Bleus.

Violences Partout En France ! dans FRANCIA 1607081649000104

Peu après 23 heures, un garçon de 17 ans a ainsi été frappé à deux reprises dans le dos, à l’arrêt de tramway de Grand’Place.
Grièvement blessé, trois suspects auraient été interpellés.

Une demi-heure plus tard, vers 23h45, c’est à Seyssinet-Pariset, rue de la République, qu’un homme de 23 ans aurait reçu quatre coups de couteau dans le dos.
Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue.

source : « Le Dauphiné »

Des affrontements ont éclaté peu après minuit et demi sur le cours Berriat à Grenoble où les forces de l’ordre ont été la cible de bouteilles en verre et de divers autres projectiles.
Les policiers ont riposté en tirant des grenades de gaz lacrymogène.
La situation est toujours très tendue.

Peu après 00h30 les sapeurs pompiers ont du intervenir pour des feux de poubelles rue Condorcet, rue Gabriel Peri et rue Testoud.
Une voiture a également été incendiée rue Cure-Bourse.
Aucun policier ni émeutiers n’ont été blessés au cours des affrontements.
A 1h30, la situation dans le centre-ville était redevenue relativement calme.

source : « Le Dauphiné »

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 10/07/2016

Que va t il en être à présent maintenant que c’est le Portugal qui est Champion ?
Quelle gifle sportive, médiatique et même politique !
Attention citoyens lambda, les fauves sont lâchés, soyez prudents même s’ils semblent en vouloir plus particulièrement aux fonctionnaires de police délégués par un état qui devrait nous défendre, eux comme nous, de toute agression !

Confidences de Alain Finkielkraut.

expression-300x300 (1)

Grandeur et insuffisances de Michel Rocard.

 

« Michel Rocard, c’est une part de ma vie » confie « Alain Finkielkraut », dans l’émission « L’Esprit de l’escalier » se souvenant s’être réuni en 1980 avec quelques amis pour favoriser sa candidature à l’élection présidentielle.
Admiratif du « parler vrai » et de la « rectitude » de l’ancien Premier ministre, « Finkielkraut » y reconnaît « l’héritier de « Pierre Mendès France » dans sa volonté de réconcilier le *socialisme et l’économie de marché* ».

Mais le revers de son pragmatisme était « une vision trop étroitement économique du monde » négligeant la culture.

L’académicien rappelle ainsi que la « liquidation hélas définitive de l’école des hussards noirs de la République » a commencé pendant le séjour de Rocard à Matignon, sous l’autorité de « Lionel Jospin ».
Quels que soient ses errements, il restera comme un grand homme d’Etat qui a théorisé avec brio le fossé entre les qualités requises pour la conquête et l’exercice du pouvoir en « démocratie médiatique ».

Analysant les réactions au « Brexit », « Alain Finkielkraut » montre l’obsolescence du clivage droite-gauche.
Si, « jusqu’à une date récente, les riches étaient de droite et la gauche défendait le peuple », la mondialisation a rebattu les cartes entre élites nomades et classes populaires sédentaires devenues les nouvelles classes dangereuses en raison de leur enracinement et de leur doute face au multiculturalisme.
Jadis, «le bourgeois était pris entre l’égoïsme calculateur par quoi il s’enrichissait et la compassion qui l’identifiait au genre humain » mais la gauche actuelle « réussit l’exploit de réconcilier les privilégiés avec eux-mêmes.»

«Ce spectacle est à vomir, jamais les gagnants n’ont été aussi puants»
conclut le philosophe.

http://www.causeur.fr  du 05/07/2016

Image de prévisualisation YouTube

L’Esprit de l’escalier

La Culture Française N’est Pas Islamique !

Muslis menteurs

Le coran ? Pas en France !

corantoilettes

Je n’ai jamais lu le Coran, et je n’en ai pas honte !

Avez-vous lu le Coran ?
Moi non plus.
Mais au moins avez-vous honte ?
Moi non !

Vous me direz :
A l’heure où la France s’islamise à grands pas avec la complicité active (ou passive) de nos élites gouvernantes, au point même que les commandes de l’Education nationale se trouvent aujourd’hui entre des mains mahométanes (merci, Monsieur Hollande), chaque Français n’a-t-il pas l’impérieux devoir de lire, sinon d’apprendre par cœur, le Coran de A jusqu’à Z ?

Eh bien, je suis d’avis contraire.
Il me semble que plus l’islam devient pesant, oppressant, omniprésent dans notre pays, plus il est urgent que nous résistions à cette sournoise imprégnation qui nous menace jusque dans notre être même.
Nous avons d’excellents spécialistes qui nous ont mis en garde contre les ferments de violence et de fanatisme présents dans le livre « sacré » des musulmans.
Ecoutons ce qu’ils nous disent, et ne nous laissons pas décerveler.

L’islam est-il compatible avec la République, comme voudrait nous le persuader un Alain Juppé (le même qui trouve le Coran « illisible ») ?
Je n’en sais rien, mais qu’il soit compatible avec la France, j’ai du mal à le croire.
Je m’abstiendrai de remonter à « Charles Martel », pour ne pas fâcher l’irascible Monsieur Mélenchon, qui regrette publiquement que la bataille de Poitiers ne se soit pas soldée par une victoire des envahisseurs.
Je n’évoquerai pas non plus les Croisades, sauf pour rappeler qu’elles furent davantage des guerres de reconquête que de conquête.
Non, je me contenterai d’observer par exemple que nos chansons de geste, enfance de notre littérature, s’inscrivent sur l’arrière-plan obsédant de la lutte contre les Sarrasins.
Qu’on le veuille ou non, c’est ainsi que notre poésie se forgea.

Pendant des siècles, le christianisme régna sans partage sur la pensée française, avant que la Renaissance ne vînt tempérer l’influence de la Bible par celle de l’Antiquité païenne.
Un alliage heureux qui aboutit au Grand Siècle.
Mais de Coran, point.
On lut avec ravissement les contes des Mille et une Nuits, on s’enticha de la belle Shéhérazade, mais de Mahomet peu.
L’orientalisme fut à la mode.
« Gustave Flaubert » ramena d’Egypte une belle et bonne syphilis, mais pas les saintes sourates.
Le vicomte de « Chateaubriand » releva que « tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet »,
tandis que l’enfant grec de « Victor Hugo » (nous l’avons tous appris à l’école, quand il y en avait une) réclamait « de la poudre et des balles ».
Bref, une France islamisée serait le contraire même de la France, ce serait tout simplement un non-sens.
Et pas besoin d’avoir lu le Coran pour savoir cela.
Mais après tout, je le lirai peut-être un jour.
Ce sera quand j’aurai épuisé la très riche bibliothèque de ces classiques qui ont fait de la France ce qu’elle fut naguère, un phare de l’humanité, la « mère des arts, des armes et des lois », pour citer « Joachim du Bellay ».
Et je n’oublie pas notre héritage gréco-latin.
Certains livres sont plus dangereux que d’autres.
Jugeons l’arbre à ses fruits.
A-t-on jamais vu un exalté revêtu d’explosifs se jeter sur une foule en criant Homère Akbar ?
ou Virgile Akbar ?
ou Horace ?
ou Ovide ?
C’est pourquoi, sans doute, il faut chasser le grec et le latin de nos écoles, et les remplacer par l’arabe…

Denys Asconius

http://ripostelaique.com  du 08/07/2016

Panem & Circences Pour Les Sans Dents.

foot

S’en foutre du foot ?

Quand le désintérêt
devient suspect…

(Ce texte est dédié aux deux flics
au carrefour proche de chez moi
qui laissaient faire, d’un air débonnaire,
les hurlements divers,
les cornes de brume,
les pétards et klaxons
jusque deux-trois heures du matin,
sans intervenir…)

Je n’ai aucune animosité contre le sport, encore moins contre le football en tant que tel y ayant joué avec plaisir en UNSS (comme arrière gauche) pendant ma scolarité dans le secondaire.
En revanche, j’ai toujours été complètement indifférent à toute l’hystérie, l’adulation excessive, autour des joueurs.
Enfant, ou adolescent, je ne comprenais pas ce qui poussait mes camarades à s’échanger des images Panini de types jouant avec plus ou moins de talent au ballon.
Je me contentais de boire du Fruité pomme-cassis avec « Platini » en photo sur l’étiquette parce que Fruité c’était « plus musclé ».
J’étais sans hostilité, je faisais même des efforts pour m’intéresser, mais c’était peine perdue.
Je n’y arrivais pas, c’est tout, sans que cela par ailleurs ne me traumatise.

Ce n’était pas par vanité, je ne me suis jamais en outre prétendu plus intelligent ou moins conformiste que les « footeux ».
Je ne me sentais pas et ne me sens toujours pas supérieur à eux, c’était simplement que je m’en foutais du foot à la télé comme spectacle pénible car pour moi ennuyeux à mourir…
Et surtout, comme encore aujourd’hui, l’obligation de me réjouir de la façon la plus primaire possible
— car le reste du troupeau se réjouissait et se réjouit avec fracas —
m’emm…bêtait et m’embête toujours prodigieusement…

Heysel et Furiani,
Roland et Larqué…

De temps en temps, l’on arrivait à me convaincre non sans peine de regarder un match à la télévision, ce que j’acceptais pour montrer ma bonne volonté, mais dans ce cas où je tombais sur le désastre du Heysel, ou sur celui de Furiani.
Cela ne m’encourageait pas vraiment à me passionner même si j’avais un peu de sympathie pour des petits clubs encore « bon esprit » tel celui de Lens, préservés de l’omniprésence de la pub et de la sottise grégaire des meutes de supporteurs lourds à supporter qui trouvent dans leur soutien à tel ou tel équipe de « foûtebôle » surtout un moyen de prouver à tout prix leur défaillante virilité, de montrer selon une de leurs expressions favorites « qu’ils ne sont pas des pédés ».
Un non-supporteur étant obligatoirement soupçonné d’homosexualité refoulée ou honteuse…

Je me souviens bien également de « Thierry Roland » et de « Jean-Michel Larqué » se demandant sur un ton impatient et courroucé, de manière parfaitement et je l’espère inconsciemment indécente, alors qu’il y avait déjà des morts dans les tribunes, si la rencontre allait bientôt commencer parce que leur attente commençait à être bien longue, les « pôôvres »…

Placer son patriotisme
dans le foot ?

Je me rappelle aussi de l’hystérie autour du fameux France-Allemagne de 1982 que même Zemmour a évoqué avant la demi-finale de l’Euro 2016 avec des trémolos dans la voix.
C’était « l’ennemi héréditaire » qui recommençait à montrer toute sa fourberie, toute sa brutalité avec l’agression de Battiston sur le terrain.
Le foot redevenait excitant comme un ersatz de guerre, la France allait devoir prendre sa revanche sur l’humiliation de juin 40 en jouant à la baballe mieux que les « sales Boches ».

Placer son patriotisme dans le « foûte » me paraît encore en 2016 légèrement ridicule…

De plus, tout ce « storytelling » soigneusement débité autour du foot ça permet encore maintenant de faire passer la pilule de mesures iniques, comme celle-ci par exemple dont on parlera peu avant, pendant et après la finale de l’Euro de dimanche.
Je ne mettrais pas ma main à couper non plus que quel que soit le résultat, les scores des « bleus » feront remonter Hollande et Valls dans les sondages.

« Panem et circenses », cela fonctionne de toute éternité afin de mener les peuples là où bon semble à l’oligarchie !

Amaury Grandgil

http://www.causeur.fr  du 08/07/2016

Cela fonctionne très peu de temps, surtout quand le facteur temps n’a plus la même incidence, les oligarques l’utilisent quand ils sont au bord du gouffre.

L’ Union Laisse Violer L’ Européenne !

 à faire circuler

Viols de masse,
les Suédoises après les Allemandes !

Karlstad est une ville de l’ouest de la Suède.

Jeudi et vendredi dernier, lors d’un festival en centre ville, elle a été le théâtre d’agressions sexuelles multiples.
Pas à proprement parler des viols, mais des attouchements multiples sans équivoque.
Et le week-end précédent, c’était la ville de Brevalla, toujours en Suède, qui elle a connu des viols.
A Norrköpping, toujours pendant un festival au même moment, des viols nombreux.
Mais naturellement on essaie de minimiser.
(http://www.sudinfo.be/1615393/article/2016-07-05/multiples-agressions-sexuelles-sur-mineures-lors-d-un-festival-en-suede)

Les choses se passent toujours de la même manière :
Encerclement de filles très jeunes (parfois 12 ans) par, il faut bien le dire bien que ce soit interdit, « des migrants ».

Pour dire les choses crûment, selon une victime, « on » les a attrapées par les seins, les fesses et les parties génitales.

Ces « malheureux migrants » sont pressés de goûter tous les charmes de nos cultures et convaincus que les Suédoises n’attendent qu’eux depuis toujours et que comme toutes les femmes d’Europe, elles ne rêvent que d’une chose, être tripotées par eux, voire plus si possible.
L’Europe comme chacun sait est un grand marché de femmes à prendre et en manque d’étreintes viriles, en veux-tu-en-voilà.
Même pas besoin de leur demander leur consentement.

« Elin Krantz » était une jeune femme militante pro-migrants, jusqu’à ce qu’on la retrouve désarticulée et la tête fracassée dans un sous-bois, du fait des « oeuvres » de l’un d’entre eux.
La photo d’elle « après » est tout simplement impossible à regarder.
Mais la voilà « avant » :

Capture.ElinKrantzPNG

Mais il interdit en Suède de parler de l’origine des violeurs car on risque alors d’être condamné pour dénigrement ethnique… un journaliste en a fait les frais.

La liberté d’expression semble encore plus amochée en Suède qu’en France et ce n’est pas peu dire.
Ayant une amie suédoise qui m’écrit de temps en temps, je constate qu’elle compatit très volontiers à nos malheurs mais qu’en Suède tout va très bien, Madame la Marquise.
Non non, pas de problèmes en Suède…en tout cas Mesdames, si vous prévoyez de visiter les fjords suédois cet été, prenez garde à vous.
Sachez que la Suède est le pays où on viole le plus et ce, du fait des migrants  :
(http://fr.gatestoneinstitute.org/7320/suede-viol)

Selon l’auteur de cet article du 28 janvier 2016, qu’on ne peut que citer :

« Depuis 2000, il n’y a eu qu’un seul rapport de recherche sur la criminalité des immigrants.
Cela a été fait en 2006.
Il est apparu que, en 2002, 85% des personnes condamnées à au moins deux ans de prison pour viol par « Svea hovrätt », une cour d’appel, étaient nées à l’étranger ou étaient des immigrants de deuxième génération.
Un rapport de 1996 du Conseil National Suédois pour la Prévention du Crime est arrivé à la conclusion que les immigrants en provenance d’Afrique du Nord (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie) étaient vingt-trois fois plus susceptibles de commettre des viols que les Suédois ».

Capturesuède

En Suède, on essaie donc de cacher l’origine des violeurs.

En France n’en doutons pas on essaie aussi.
Ce qui est incroyable, c’est qu’en France on pousse des cris stridents et joue l’étonnement.
Le passé récent ne nous a donc rien appris ?
Pourtant tout le monde sait au moins depuis la fin de la guerre d’Algérie, que les immigrants non éduqués en provenance d’Afrique du Nord sont très portés sur « la chose » et très… collants.
Qu’on m’excuse de ce témoignage personnel, mais je me souviens personnellement, dans une ville pourtant calme, de retours d’école devenus terrifiants pendant quelques mois à l’âge de 9 ans car il fallait louvoyer entre eux pour éviter des contacts pas vraiment souhaités…
C’est donc une chose que je sais depuis toujours, et je ne dois pas être la seule…

En Suède, certaines femmes teignent leurs cheveux blonds en brun dans l’espoir que les migrants les laissent tranquilles.

Des journalistes suédois pensent même que c’est aux femmes à éviter d’être violées.

Comme en Suisse où des fillettes en tenue de sport ont dû changer de chemin pour éviter de tenter des migrants.

Comme en Allemagne,  où une femme politique, après les viols de Cologne, s’est  permis de conseiller des tenues vestimentaires ad hoc.

C’est le même langage que celui des imams, qui estiment que les femmes n’ont qu’à rester chez elles ou sortir en burqa à la tombée de la nuit (pour ne pas être vues), autorisées par leurs maris, en regardant le sol et dûment accompagnées.

On voit que la charia avance…partout.
Mais surtout, ne disons rien.
C’est aux victimes de s’excuser, pas aux violeurs.

Les femmes n’ont donc personne pour les protéger et sont livrées aux violeurs par des gouvernements dégénérés.

Honte, honte à eux !

Sophie Durand

http://ripostelaique.com  du 06/07/2016

« Sans Dents » Contraints A Valser !

Valls-loi

Dictateur 49.3 !

Valls ressort le bazooka, le Front de Gauche dépose une motion

Le Premier ministre a de nouveau annoncé le recours au 49.3 sur le projet de loi Travail.
Une motion de gauche doit recueillir 58 signatures pour être soumise au vote dans l’hémicycle.

C’est la cinquième fois que Manuel Valls dégaine l’arme 49.3, et la seconde fois sur le projet de loi Travail.
Sans surprise, le gouvernement a de nouveau engagé sa responsabilité, mardi 5 juillet sur le texte revenu en deuxième lecture à l’Assemblée, provoquant un énième séisme dans l’hémicycle.

« Ce texte est un texte de progrès.
Il a fait l’objet d’une large concertation »
,

a déclaré le chef du gouvernement, arrivé « sourire aux lèvres » à la tribune, dès l’ouverture des débats.

« Cette loi a été considérablement enrichie.
Nous avons reçu l’ensemble des partenaires sociaux. »

Comme le 12 mai, il a fustigé « une alliance des contraires » et « des conservatismes » en visant la droite et les opposants de gauche au projet de loi, dans un discours de moins de dix minutes.

« Ce n’est pas une posture, pas une intransigeance, mais dans ce moment difficile, je ne veux pas laisser certains mettre en scène les divisions, alimenter les fractures.
C’est pourquoi, en application de l’article 49-3, j’ai décidé, après la délibération du Conseil des ministres, d’engager la responsabilité du gouvernement sur le vote en nouvelle lecture du projet de loi. »

Les élus Les Républicains ne l’ont pas écouté jusqu’au bout, quittant l’hémicycle.

« Les stratégies des uns et des autres à moins d’un an de la présidentielle ne doivent pas bloquer le pays »,

a lancé Manuel Valls.

Après quatre mois de contestation, « je prends mes responsabilités dans l’intérêt du pays », avait prévenu le Premier ministre mardi matin dans le huis clos tendu de la réunion des députés socialistes, mettant en avant le soutien de François Hollande.

« Ceux qui ne sont pas d’accord avec le texte » ont jusqu’à mercredi 15 heures pour déposer une motion de censure.
Si tel n’est pas le cas, le texte sera définitivement adopté.

Vers une motion de
censure de gauche ?

Le groupe Les Républicains a déjà prévenu qu’il ne déposerait pas de motion de censure, à la surprise générale.
Manuel Valls « a mis le pays à feu et à sang pendant trois mois pour en arriver là et dire au Parlement « circulez, il n’y a rien à voir’ », a lancé le patron des députés LR, « Christian Jacob ».

« On n’ouvre même pas le débat.
Le 49-3 peut être là pour débloquer une situation, lorsque les choses sont bloquées dans l’hémicycle.
Mais là, rien n’est bloqué, c’est le Premier ministre qui décide, seul, qu’il n’y aura pas de discussions.
Eh bien rendez-vous dans neuf mois devant les électeurs. »

« La motion, nous l’avons déjà déposée en première lecture.
On peut continuer comme cela indéfiniment.
Je pense que les Français ne supportent plus et en ont ras-le-bol de ce gouvernement.

« Stop à la mascarade », que « Valls se débrouille avec son champ de ruines. »

Quid d’une motion de censure de gauche ?

Cette hypothèse est fragilisée par les « pressions » exercée sur les socialistes, menacés d’exclusion à l’approche de la primaire et des législatives, même les frondeurs « Laurent Baumel » et « Christian Paul » ont déjà fait savoir qu’ils ne se gêneraient pas pour tenter d’en déposer une.
« Benoît Hamon » ne « l’exclu[ait] » pas.
En mai, ils avaient échoué à deux signatures près.

Les écologistes appellent eux à faire renverser le gouvernement, tandis que le groupe des députés du Front de gauche annonce qu’il va déposer une motion de censure.
Celle-ci doit recueillir la signature d’au moins 58 députés avant mercredi 15 heures pour pouvoir être soumise au vote dans l’hémicycle.

source : http://tempsreel.nouvelobs.com/politique

http://actu.orange.fr/politique

OTAN Et USA Sont Bien De Mèche !

russie

Bouc Emissaire Des USA

Comment le commandant de l’OTAN a tenté de pousser Obama à déclencher la guerre avec la Russie !

OTAN Et USA Sont Bien De Mèche ! dans Politique 5776da52c3618843098b46eb

Alors que le général « Philip Breedlove » vient de prendre sa retraite après avoir laissé le commandement de l’OTAN, son compte Gmail a été piraté.

Au menu de sa correspondance : « lobbying » intense tous azimuts, fausses preuves et complots.

Des dizaines de mails ont été mis en ligne sur le site « DCLeaks », et ils permettent de retracer une correspondance active de « Philip Breedlove » avec de nombreuses personnalités, et pas des moindres, concernant la situation en Ukraine après le coup d’Etat de février 2014 qui a renversé le gouvernement élu en faveur d’un régime soutenu par les Etats-Unis.

« Philip Breedlove » a été commandant suprême de l’OTAN entre mai 2013 et mars 2016.
Dans la presse européenne, il est décrit comme un homme belliciste connu pour s’appuyer sur des alliés afin de contourner la diplomatie et adopter un rôle plus agressif contre les rebelles en Ukraine.
En février dernier, « Philip Breedlove » avait qualifié la Russie de «menace existentielle de long terme pour les Etats-Unis et pour nos alliés européens».

Il apparaît à la lecture de ses courriels que le général correspond par exemple avec son prédécesseur à l’OTAN, le général « Wesley Clark », ainsi qu’avec l’ancien secrétaire d’Etat, « Colin Powell », resté célèbre pour sa fiole de pseudo-anthrax brandie devant l’Assemblée des Nations-unies, la responsable pour l’Europe de l’Est du département d’Etat, « Victoria Nuland », et l’ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, « Geoffrey Pyatt ».

Une activité de « lobbying » frénétique pour influencer Barack Obama !

L’étude de ces mails révèle que Philip Breedlove déploie une formidable énergie pour convaincre un Barack Obama voulant éviter toute escalade militaire que la Russie représente une menace pour l’Ukraine, pour l’Europe et même pour le monde.
Il demande ainsi des conseils à « Colin Powell » pour infléchir la position d’apaisement du président américain.

«Je me trompe peut-être mais je ne vois pas cette Maison Blanche (« WH ») vraiment prête à collaborer avec l’Europe et l’OTAN [...] et se laisser entraîner dans un conflit [...]
J’ai besoin de vos conseils sur deux sujets :
Un,comment trouver une fenêtre d’opportunité et deux, comment y travailler directement avec le président des Etats-Unis (POTUS)»

5776c560c36188b2668b4641 dans SECURITE

De fausses preuves de chars russes

Mais le commandant suprême ne se borne pas à tenter d’approcher Barack Obama pour l’influencer !
Il s’active beaucoup pour mettre de l’huile sur le feu en Ukraine.

Selon « Der Spiegel », « Philip Breedlove » a «étourdi» des dirigeant allemands avec une annonce surprise en 2015 selon laquelle des rebelles avaient «augmenté la mise» dans l’Est de l’Ukraine, après que «plus d’un millier de véhicules de combat, des groupes de combat russes, de la défense aérienne la plus sophistiquée et des bataillons de l’artillerie» ont été envoyés dans le Donbass, le centre du conflit.

Les chiffres assénés par « Philip Breedlove » étaient plus élevés que ceux des renseignements de l’OTAN et ont semblé exagérés aux yeux des responsables allemands.
L’annonce s’est révélée être une provocation visant à perturber les efforts de médiation faits par la chancelière allemande Angela Merkel.

Emporté par son envie de convaincre que la Russie est une menace, il produit des éléments pour démontrer l’accumulation d’équipements militaires russes à la frontière, tels que des chars.
Mais les photos sont celles de chars russes datant de 2008 ou de tanks en Ossétie, et non pas en Ukraine.

source : https://francais.rt.com

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 04/07/2016

Vous Croyez Vraiment Que Je Délire ?

Internet

Les vieux votent mal ?

Faisons en sorte que leurs voix comptent moins !

Les Anglais ont mal voté et cela ne doit pas se produire en Suisse :

C’est ce que pense, assurément, la conseillère d’État et conseillère nationale zurichoise « Jacqueline Fehr » à propos du « oui » au « Brexit » pour lancer semblable proposition !

Les « vieux » seraient, selon les derniers sondages anglais, responsables du « oui » au Brexit ?
Salauds de vieux !
Les voix de ces abrutis soi-disant « de facto moins concernés » que les jeunes – qui auraient plébiscité le maintien de leur pays dans l’Union européenne – n’ont qu’à compter deux fois moins !
Et toc !
C’est ce qu’on apprend de l’interview de ladite conseillère accordée au « Tages-Anzeiger ».

En voilà une idée qu’elle est bonne, aurait dit Coluche !
La dame se montre même plus précise :
Si chaque voix des 18 à 40 ans devrait compter double, celle des 40 à 65 se réduirait à 1,5 et les plus de 65 ans à 1.
À ce rythme-là, peut-être bien qu’à 80 ou 70 ans (pourquoi pas) il deviendrait interdit de voter.
Remarquez, en France, nous avons bien un « Jacques Attali » qui préconisait une méthode radicale :
l’euthanasie à 65 ans…

« Un malus vieillesse », en quelque sorte, en opposition à un « bonus jeunesse » à l’argumentaire complètement fallacieux.
Selon la socialiste « Fehr » – qui se targue, sans état d’âme, de décréter pourtant « équivalentes » les visions du monde de l’une et de l’autre -, si la démocratie ne peut plus s’exprimer correctement, c’est donc à cause d’un trop-plein de « vieux » dont les voix « étouffent » celles des jeunes, les seuls (paraît-il) à apporter « des objectifs, des aspirations ».
Quelle avancée par rapport au suffrage censitaire, en 1789, qui n’autorisait à voter que les chefs de famille de plus de 25 ans payant l’impôt !

Mais la socialiste « Fehr » a plus d’un tour dans son sac.
Comme elle doute – quand même un peu – de la mise en pratique de cette idée, elle émet celle d’accorder le droit de vote à 16 ans et de l’ouvrir aux étrangers.
Tiens donc, on a déjà entendu ça chez nous !
Qui finirait par compter double, aussi ?
Et le vote des femmes, des homosexuels, des écolos, des journalistes, des enseignants, ils ne pourraient pas compter triple, quadruple, pendant qu’on y est ?
Et comment savoir, lors du dépouillement, qui est quoi, dans cette histoire ?
Peut-être bien qu’un jour, voter ne sera plus anonyme…
peut-être bien qu’un jour, voter sera devenu obsolète ou plutôt transformé en une grande farce !

Vous croyez que je délire ?
Pas du tout !

D’ailleurs, « Jacqueline Fehr » s’est certainement inspirée d’ « Avenir suisse », un « think tank » comme on les aime.
Pour « Avenir suisse », la solution est simple.
Sous couvert de défendre « une démocratie directe » prétendument déséquilibrée à cause, donc, du nombre croissant de « vieux » par rapport au nombre de jeunes, « les analystes libéraux » plaident pour « une plus grande éducation civique » et l’idée d’un droit de vote… des enfants dès leur naissance, qui serait exercé par leurs parents !

On ne s’esclaffe pas !

Créer des citoyens de seconde et troisième zone :
C’est beau, le socialisme suisse !
On ne ferait pas ça chez nous…

Caroline Artus

http://www.bvoltaire.fr  du 04/07/2016

Êtes vous sure Caroline ?
Ils dissimulent tant de choses aux « sans dents » qu’ils doivent bien avoir un dossier à ce sujet…
et depuis pas mal de temps…
nous n’aurions pas « l’éducation nationale » (fonctionnaires compris) que nous avons actuellement !

Quelques « Oublis » De Nos Médias !

top secret

Révélés quand même !

Gendarmerie

Après la Porsche de « David Douillet » dont la carte grise était au nom de l’association « Les Pièces Jaunes »

Un peloton de gendarmerie de HAUTE SAVOIE a procédé à l’arrestation d’un conducteur au volant d’une Ferrari roulant à 240 km/h sur l’autoroute !
Ce conducteur fort connu, ancien Ministre, se nomme « Bernard KOUCHNER »
Les gendarmes lui ont retiré son permis de conduire,
… encore heureux !!!
Mais lorsqu’ils ont contrôlé la carte grise du véhicule en question, ils ont constaté que celle-ci était enregistrée au nom de l’association  « Médecins sans Frontières » !

Moralité de cette histoire :

n’hésitez pas à faire des dons,..

cet argent est entre de bonnes mains !

 

Les 3 Suisses

 

                            -Quelques
As-tu reçu leur nouveau catalogue ?

Ils viennent soutenir la politique de Hollande….
et payent leurs impôts en Suisse… !!!!!!!

sauf Noah dont la FRANCE a effacé sa dette de 100 millions d’impôts dûs,
pour avoir pris la direction du « tennis Français » .

Bravo et merçi, nous payons pour tous ces cons là…
Pardon, je me suis trompé, les cons c’est nous !!!

Autre Que Réseau Social

Trop Flagrante La Comédie Israëlienne !

netanyahou

Traître à l’Humanité !

Le Conseil de sécurité « s’apprête » à enjoindre à Israël de rompre avec al-Qaïda ?

Israël a participé à l’expulsion des Casques bleus de la zone tampon du Golan, en août 2014, et a confié depuis deux ans ce territoire à al-Qaïda dont il assure la logistique.
Puis, « Benjamin Netanyahu » a annoncé son intention de violer la résolution 338 et d’annexer le Golan occupé. C’en était trop.
Les États-Unis ET la Fédération de Russie ont décidé de rappeler Tel-Aviv à l’ordre.

Le 17 avril 2016, Benjamin Netanyahu narguait la communauté internationale en organisant un conseil des ministres sur le plateau du Golan et en déclarant qu’il ne le rendrait jamais à la Syrie.

Le Conseil de sécurité devrait prochainement adopter une résolution co-rédigée par les États-Unis ET la Fédération de Russie sur la « Force des Nations unies chargée d’observer le dégagement » (« FNUOD »), c’est-à-dire sur les casques bleus chargés de s’interposer entre Israël et la République arabe syrienne sur le plateau du Golan.

45 casques bleus fidjiens ont été faits prisonniers par al-Qaïda, puis libérés après le virement d’une rançon sur un compte bancaire

Le 28 août 2014, le Front al-Nosra (al-Qaïda) parvenait à s’introduire dans la zone tampon et à prendre en otage 45 casques bleus fidjiens.
Désobéissant aux ordres des Nations unies, des casques bleus philippins tentèrent de les sauver.
En définitive, des casques bleus irlandais accompagnés de soldats israéliens parvenaient à établir le contact avec les jihadistes.
À l’issue de longues négociations, l’Onu refusait de retirer al-Nosra de la liste des organisations terroristes,(double jeu – pelosse) mais décidait de verser une rançon par virement bancaire (!).
La libération des otages n’était pas annoncée par l’Onu, mais depuis Londres par l’Observatoire syrien des Droits de l’homme, une ONG servant de couverture au MI6.
Jamais les Nations unies n’ont motivé leur ordre de laisser tomber les Fidjiens, ni entrepris d’enquête sur le compte bancaire d’al-Qaïda.

Le Premier ministre israélien « Benjamin Netanyahu » vient féliciter les « jihadistes d’al-Qaïda » soignés en Israël.

Depuis lors, il n’y a plus de casques bleus pour assurer l’application de la résolution 338, ce rôle étant dévolu à al-Qaïda.
Lorsque des « jihadistes » sont attaqués et blessés par l’armée arabe syrienne, ils se replient en territoire israélien et sont soignés au « Ziv Medical Centre », puis raccompagnés par l’armée israélienne à la frontière pour reprendre le combat.

Le 17 avril 2016, Israël s’était livré à une provocation, organisant un Conseil des ministres sur le Golan. Le Premier ministre « Benjamin Netanyahu » avait alors déclaré que son pays n’appliquerait jamais la résolution 338 et ne restituerait jamais le Golan.

Le 14 juin 2016, l’ancien Premier ministre « Ehud Barak » avait dénoncé la politique irresponsable de Monsieur « Netanyahu » et appelé les dirigeants israéliens à le renverser par tous les moyens.

Les soldats israéliens ont confié la zone tampon à al-Qaïda en lieu et place de la « FNUOD ».

Le projet de résolution stipule notamment :

- « Le Conseil de sécurité souligne qu’il ne devrait y avoir aucune activité militaire des groupes d’opposition armés dans la zone de séparation et prie instamment les États Membres de signifier clairement aux groupes d’opposition armés syriens présents dans la zone d’opérations de la FNUOD qu’ils doivent cesser toute activité risquant de mettre en danger les soldats de la paix et laisser au personnel des Nations Unies la liberté dont il a besoin pour s’acquitter de son mandat en toute sécurité ;

- Demande à tous les groupes autres que la FNUOD d’abandonner toutes les positions de la Force ainsi que le point de passage de Qouneïtra et de restituer les véhicules, les armes et tout autre matériel appartenant aux Casques bleus ; »

Pendant soixante ans, Israël a dénoncé le danger du terrorisme arabe et musulman.

Cependant, sur le Golan, il a aidé à expulser la « FNUOD » et confié la zone tampon à al-Qaïda.

Après deux ans de violation du Droit international, le Conseil de sécurité devrait donc redéployer la « FNUOD » et enjoindre Israël de cesser son soutien à l’organisation terroriste.

L’État d’Israël n’a jusqu’à présent respecté presque aucune des résolutions du Conseil de sécurité le concernant.

Thierry Meyssan

Source : http://www.voltairenet.org

http://www.wikistrike.com  du 03/07/2016

Il aura fallu du temps pour que les « Droits de l’Homme » admettent qu’Israël n’avait pas un rôle neutre en très proche voisin !
Que de « non-dits », de silences volontaires auprès des « sans-dents » de tous les pays alors que nous nous rendions tous compte du jeu des oligarques !
Eux jouent mais les petits peuples subissent…comme au moyen-âge !
Pas plus évolués que leurs ancêtres !

La Gauche Triche-Elle En Belle Autriche ?

corruption-1

Dans notre rose France !

La présidentielle autrichienne annulée en raison d’irrégularités !

La Cour constitutionnelle  autrichienne a invalidé le résultat de la présidentielle, en raison d’irrégularités dans le dépouillement de  suffrages !

Les Autrichiens vont retourner aux urnes pour élire un président après un coup de théâtre sans précédent :
L’invalidation du scrutin qui offre au candidat d’extrême droite « Nobert Hofer » une deuxième chance de décrocher la magistrature suprême manquée de peu en mai.

La Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays, a donné raison vendredi au recours du parti d’extrême droite « FPÖ » qui contestait la régularité de l’élection présidentielle après la défaite de « Norbert Hofer », 45 ans, battu par l’écologiste  »Alexander Van der Bellen », 72 ans.

Ni fraude, ni manipulation du scrutin du 22 mai n’ont été constatées mais une accumulation de négligences dans le dépouillement, qui entachent la validité du résultat.

Première conséquence de ce scénario totalement inédit dans cette petite République de 8,7 millions d’habitants, et dans l’UE :
Une nouvelle élection sera organisée, sans doute à l’automne.

La répétition d’un duel extrêmement serré s’annonce entre les deux candidats, que seules 30.863 voix avaient séparés, dans un contexte européen chahuté par le résultat du référendum britannique.

D’abord le « Brexit » !

L’avenir de l’Autriche dans l’UE pourrait s’imposer comme l’un des sujets de la courte campagne à venir.
Le FPÖ, l’un des partis d’extrême droite du continent les mieux implantés électoralement, milite, comme le Front National français, pour une Europe « à la carte ».

Le parti n’a jamais réclamé à tout prix un référendum sur l’appartenance du pays à l’UE mais a récemment durci sa position, exigeant des réformes du fonctionnement de l’Union.

Cette conjonction électorale n’a pas échappé à la députée européenne « Beatrix von Storch », élue du parti populiste allemand « AfD » :
Elle a salué dans un tweet « d’abord le « Brexit », maintenant de nouvelles élections en Autriche », « une sacrée semaine ».

Monsieur « Hofer » avait échoué de justesse à devenir le premier chef d’Etat européen issu d’une formation d’extrême droite.

Deuxième conséquence:
Monsieur « Van der Bellen », qui devait prendre ses fonctions vendredi 8 juillet, ne pourra être investi.

L’intérim à la tête de l’Etat sera assuré collégialement par la présidente et les deux vice-présidents du Conseil national, la chambre basse du parlement, parmi lesquels figure… Monsieur « Hofer ».

Ce dernier a promis de « strictement séparer » ses casquettes de candidat et de dirigeant par intérim, tout en se réjouissant de la « difficile décision » de la Cour.

Toujours fait comme ça

La haute juridiction, qui a auditionné plus de 60 témoins en deux semaines d’audiences publiques, a confirmé que plusieurs dizaines de milliers de bulletins du vote par correspondance avaient été dépouillés soit en dehors des heures légales, soit sans la supervision requise, une pratique jusque là largement tolérée.

Le dépouillement de ces votes n’était autorisé qu’à partir de 09H00 le lundi 23 mai, mais certains bureaux avaient débuté plus tôt, sous la pression, selon des témoins, de devoir délivrer le plus vite possible les résultats de cette élection scrutée dans toute l’Europe

« Nous avons toujours fait comme ça », avaient justifié les responsables des bureaux de vote interrogés par les juges.

« Les règlements électoraux doivent être respectés strictement, à la lettre », a rappelé vendredi « Gerhart Holzinger », président de la haute juridiction, selon lequel la décision de la Cour est « destinée à renforcer la confiance dans notre Etat de droit et dans notre démocratie ».

Pour le chancelier social-démocrate « Christian Kern », l’important est qu’il n’y a avait « pas eu de fraude électorale ».
« Notre Etat de droit est robuste et fonctionne bien », a insisté le chef de l’exécutif en poste depuis un mois et demi, au sein d’une coalition avec les conservateurs.

La déroute historique des sociaux démocrates et des conservateurs, dont les candidats avaient été éliminés au premier tour de la présidentielle, avait poussé son prédécesseur à la démission, offrant une nouvelle illustration du discrédit qui frappe les partis traditionnels en Europe.

Les irrégularités constatées portent sur 77.926 suffrages, plus du double des voix qui ont séparé les candidats.
Le président sortant, « Heinz Fischer », a appelé à « moderniser » la loi électorale.

Au coude à coude le soir du scrutin, les deux candidats avaient été départagés par les votes par correspondance, une procédure très utilisée en Autriche, qui a représenté 16,7% des suffrages exprimés.
Monsieur « Van der Bellen » l’avait emporté avec 50,3% des voix.

Lorsque Le Disque Dur Est Plein !

J’aime ça !

Jolie explication, après on ne voit plus les choses de la même façon.

Je me sens tellement mieux maintenant !

Si le cerveau des personnes âgées est lent, c’est parce qu’ils savent déjà tellement de choses.

La mémoire des gens ne diminue pas avec l’âge, si cela leur prend plus de temps à se rappeler des faits, c’est, d’après les scientifiques, parce qu’ils ont plus d’informations dans leur cerveau.

Tout comme un ordinateur rame quand le disque dur est trop plein, les humains prennent plus de temps pour accéder aux informations lorsque leur cerveau est plein.

Les chercheurs disent que ce processus de ralentissement n est pas le même que le déclin cognitif.

Le cerveau humain fonctionne plus lentement à l âge avancé, a déclaré le Docteur Michael Ramscar, seulement parce que nous avons stocké plus d’informations au fil du temps.

Le cerveau des personnes âgées n’est pas faible, bien au contraire, ils en savent tout simplement plus…

Lorsqu’une personne âgée va dans une autre pièce pour y chercher quelque chose, qu’elle y arrive et se demande ce qu’elle est venue chercher, ce n est pas un problème de mémoire, c est un moyen naturel pour l’obliger à faire plus d’exercice.

ALORS, maintenant, quand je cherche un mot ou un nom, je me dis :  » Mon disque est plein !  »
> > > >

J’ai probablement d’autres amis à qui je devrais envoyer ce message, mais en ce moment je ne me souviens pas de leurs noms.

Aussi, s’il-vous-plaît, faites-le suivre à vos amis, il se pourrait qu’ils soient aussi les miens …

Autre Que Réseau Social

12

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43