Archive | 02/09/2016

Il Ne Faut Pas Oublier Marine Le Pen !

MLPbandeau

Les Français oubliés grondent !

Alors que la « majorité » – qui n’en est plus une depuis longtemps – et son « opposition » - qui n’en a jamais été une non plus – se déchirent et voient, chacune dans son camp, s’accumuler les intrigues et les coups de comm’, « Marine Le Pen » sera samedi auprès du peuple de France, avec le peuple, pour sa rentrée politique à Brachay.

À Brachay, petite commune de Haute-Marne, petite capitale de la France des oubliés.
À Brachay, là  où comme dans tant de territoires on ressent la  double-agression que représentent la globalisation sans frein et l’abandon d’un État qui ne remplit plus son rôle protecteur.
Une France des oubliés à laquelle « Marine Le Pen » n’offre pas seulement une oreille attentive, mais une voix qui porte.

La France des oubliés, c’est d’abord la France de nos campagnes, de nos villages et de nos  territoires.
Cette France qui n’attire l’attention de nos dirigeants de droite comme de gauche qu’à l’approche des échéances électorales, et qui, une fois les scrutins passés, n’est plus ni écoutée, ni considérée, mais délaissée.

Que valent donc les 55 Brachayens pour les apôtres de la gouvernance, pour ceux qui veulent réguler et non plus diriger, pour ceux qui ne jurent que par les statistiques ?
Dans les couloirs dorés de l’Élysée, dans les allées froides de la Commission européenne, tout le monde a abandonné Brachay.
Pire, tout le monde s’en moque.
Pas nous !

La France des oubliés gronde.
Elle aspire à  retrouver sa liberté, son identité et sa  souveraineté.
Elle aspire à retrouver la  maîtrise de son destin.
C’est tout le projet de  »Marine Le Pen » et du Front National, c’est tout le sens de la bataille qui s’ouvrira bientôt.

Nicolas Bay
Secrétaire Général du Front National

http://www.frontnational.com  du 02/09/2016

Pas de Politislam Dans Notre France !

burkini devant

On dirait des  requins !

Oui les curés et les bonnes soeurs vont à la plage mais ils n’emm… personne, eux !

Avez-vous vu à la plage ces quatre femmes cet été ?…
Elles étaient d’âges différents, l’une lisait un livre,
deux autres discutaient,
et la quatrième semblait somnoler derrière ses lunettes de soleil.
Auparavant, si on les avait regardées, on aurait pu voir qu’elles étaient de bonnes nageuses.
Mais on ne les avait même pas vues.
Puis elles s’étaient mis de la crème solaire, car le soleil ça brûle tout le monde.
Elles avaient des maillots de bain passe-partout.
Non, vous ne les avez pas vues ?…
C’est parce qu’elles, elles ne tiennent pas à ce qu’on les voie.
Ni vues, ni connues, telle est leur devise à la plage, alors que d’autres, suivez mon regard, n’y vont, au contraire, que pour être vues malgré la « pudeur » dont elles se réclament et qui leur demanderait au contraire, d’être comme tout le monde au lieu de passer leur temps à chercher à se faire remarquer.
Ces quatre femmes dont je parle sont des religieuses.
Elles ne vous diront même pas le nom de leur communauté.
Cela change de quelques uns qui affichent outrageusement le nom de la leur, non ?…

Car oui, Maître « Spinosi », avocat de la LDH devant le conseil d’Etat, Monsieur « Rudy Salles », adjoint au maire de Nice, et vous, « Jean-Michel Apathie » qui confondez le burkini à vie avec la cornette qui elle, s’enlève, les bonnes soeurs vont à la plage, seulement, la différence avec les burkinisées, c’est qu’elles n’emm… personne.
Elles ne font pas de prosélytisme.
Ni de politique par leur tenue, car justement, elles sont habillées comme tout le monde à la plage :
en maillot de bain ordinaire.
Tout à l’heure elles vont rentrer dans leur couvent, remettre leur voile sur la tête, et leurs robes à mi-mollet.
Elles vont à la plage sans tambour ni trompette, contrairement à certaines.
Après une année de dur labeur, et de prière, elles ont besoin de se détendre, d’admirer la mer.
Et de nager, car c’est bon pour la santé de tout le monde, y compris celle des bonnes soeurs.
Idem pour les prêtres qui y vont en …maillot de bain.

Je connais ces religieuses, ces prêtres qui vont à la plage.
Alors, vous, « Rudy Salles », qui osez dire que la validation des arrêtés anti-burkini pourrait même conduire à l’interdiction de «tout vêtement qui manifeste un signe extérieur de religion, de type soutane », et que « les religieuses, c’est la même chose », amalgamant religieuses et burkinisées :
(http://www.christianophobie.fr/breves/pretres-religieuses-interdits-de-plage-a-nice#.V8PofsU5TRZ)
sachez que les curés et les bonnes soeurs ne vous ont pas attendu pour aller à la plage !
La différence voyez-vous avec les burkinisées, c’est qu’ils laissent leurs vêtements religieux au vestiaire.
Pour ne choquer ou ne gêner personne. Pour ne pas être gênés eux-mêmes par les regards.
Et c’est tellement bien ainsi !
Ils n’ont donc pas besoin de vos fausses envolées lyriques.

Le costume religieux peut bien être interdit à la plage, religieuses et prêtres ne continueront pas moins à y aller.
En civil.
Sans ameuter les foules.

Et le « plus » :
Contrairement aux amateurs de burkinis,
ils ne privatisent pas les plages,
ne sont pas armés de harpons ni de machettes,
ne caillassent pas les femmes aux seins nus,
car ils pensent que les femmes aux seins nus sont leur prochain et ont le droit de vivre.
Ils ne prônent pas le meurtre des juifs, des apostats, des athées, des chrétiens, ni la lapidation, ni l’enfermement des femmes.
Ils ne cherchent pas à gouverner la France, car ne l’oubliez pas c’est le Christ qui a inventé la séparation de religieux et du politique par son « rendez à César… », séparation à laquelle l’islam se montre diamétralement opposé.

Vous avez ajouté, Maître « Spinosi »  :

« S’il y avait une personne demain en soutane sur la plage, y aurait-il un risque de trouble à l’ordre public ? »

Non justement il n’y aurait aucun trouble à l’ordre public, pour toutes les raisons que je viens de dire.
Et prêtres et religieuses, combien d’attentats ?
Combien sont terroristes ?
Faire cet amalgame est d’une hypocrisie, d’une tartufferie répugnantes.

Or ce sont, à l’inverse, les burkinisées qui causent un trouble à l’ordre public.
Plus personne ne supporte leur incroyable arrogance,
leur époustouflante laideur alors que notre civilisation a toujours recherché la beauté,
ni le machisme de leurs maris,
ni le fait que cet enfermement soit contraire à nos valeurs, nos coutumes,
et par dessus tout représente le système qui nous fait la guerre.
Va-t-on attendre que quelqu’un, excédé à juste titre, passe son ras-le-bol sur une burkinisée ?…
Cela pourrait bien se produire !

( )

Il y a certes des missions de prêtres et religieuses sur certaines plages, ils y vont parfois en tenue religieuse dans ce cas précis.
Mais n’oublions pas que notre pays est de tradition chrétienne et que ces tenues, si elles peuvent offenser quelques rares anti-cléricaux restés virulents, ne sont pas choquantes car elles ne prônent pas que tout le monde s’habille ainsi.
Et parce que ces vêtements sont seulement religieux, et pas du tout politiques comme le burkini.

Et même, cette interdiction du vêtement religieux pourrait faire secrètement plaisir à ces religieux chrétiens de la base, qui ne disent pas ce qu’ils pensent de leur hiérarchie dhimmie.
Car eux aussi, en tant que citoyens qu’ils sont autant que nous, en ont marre de ces débats, dans notre pays, créés de toutes pièces par une religion venue d’ailleurs,
incapable de s’adapter chez nous,
et qui veut tuer tous les infidèles que nous sommes,
s’attaque depuis longtemps aux chrétiens et notamment aux prêtres,
que ces sauvages égorgent tranquillement dans leurs églises, pendant la messe.
Ne pas être condamnés à rencontrer sur les plages ce symbole des attentats leur ferait, comme à nous, un immense plaisir.

Maintenant si vous, Maître « Spinosi », « Rudy Salles », et vous l’insupportable « Yann Moix » qui avez multiplié les comparaisons entre les vêtements chrétiens et le burkini, et « tutti quanti », vous avez envie de voir des burkinis (on se demande si vous avez essayé de nager le crawl avec), c’est extrêmement inquiétant pour vous, pour vos épouses ou compagnes, et surtout pour notre avenir à tous.
C’est que vous êtes pour l’islamisation de la France !

Il faut au contraire cesser de céder à l’islam !
Il faut en finir avec son désir de visibilité, qui n’est rien d’autre qu’une volonté de nous conquérir pour nous dominer et nous écraser.
En finir avant qu’il ne soit trop tard et avant que toutes les Françaises ne soient obligées de se baigner en burkini !

Sophie Durand

http://ripostelaique.com  du 02/09/2016

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43