Archive par auteur

Tempête Dans Un Verre D’ Eau !

tele-realite

Enfumage,
Cachons nos préparatifs de
Guerre Nucléaire !

La Maison-Blanche et l’Otan préparent le sabotage du Brexit

Tempête Dans Un Verre D' Eau ! dans EUROPE arton192517-aea29

En sortant de l’Union Européenne, le Royaume-Uni met fin à sa « relation spéciale » avec les États-Unis.
Or Londres est également membre de l’accord des « Cinq yeux » issu de la Charte de l’Atlantique et co-fondateur de l’Otan (les Britanniques partagent toutes les informations du réseau « Stay behind »).

Laisser partir le Royaume-Uni signifie donc assister à l’écroulement de l’ensemble du système de domination anglo-saxonne sur le monde.

Le Conseil de sécurité nationale des États-Unis a mis au point un plan visant à arrimer le Royaume-Uni aux structures atlantiques.
Il a été décidé de tout faire pour empêcher la nomination du leader conservateur du Brexit, « Boris Johnson », à Downing Street et de favoriser une personnalité de « consensus » apte à « réconcilier » les Britanniques.

Cette personnalité négocierait les modalités de la sortie de l’Union Européenne.
De son côté, l’Union proposerait de substituer aux accords actuels des dispositions presque identiques.
À l’issue de ce processus, le Royaume-Uni aurait perdu son siège au Conseil européen, mais resterait de facto dans le Marché commun.

Le président Obama a désigné la chancelière allemande Angela Merkel pour mener les opérations au sein de l’UE et George Osborne, actuel numéro 2 du gouvernement, pour organiser le « consensus » au Royaume-Uni.

D’ores et déjà, le Premier ministre David Cameron a refusé de démissionner avant l’élection présidentielle états-unienne, tandis que le gouvernement régional écossais et la presse européenne mettent en avant le risque de sécession pour justifier l’appel à une « personnalité de consensus » !

Un conseil européen a été convoqué par le président de l’Union, « Donald Tusk », le 29 juin, en présence du secrétaire général de l’Otan, « Jens Stoltenberg ».

source: http://www.voltairenet.org

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 30/06/2016

Depuis le début je pressentais qu’il y avait un coup fourré.
Pendant qu’on s’intéresse et spécule sur l’issue de ce « Brexit » on ne regarde pas sur ce qui se passe au moyen orient, en turquie, en Ukraine, dans toute l’Europe qui se militarise sous le commandement…US bien sur.
On ne prend pas garde à la mise en garde de « Vladimir Poutine ».
Espérons qu’il ne soit pas piégé, garde son habituel sang-froid, et ne soit pas obligé, par une de leurs manœuvres lâches et perverses, à ouvrir les hostilités.
Les U.S.A. se moquent éperdument des habitants qui seront les victimes dans le champ clos, « idéal pour eux », que représente l’Europe…autochtones mais aussi allogènes arrivés en masse ces derniers mois, les ricains feront d’une pierre deux coups !
La petite Europe contaminée, ils pourront s’intéresser aux autres pays désertés, voire continents !
Quel programme machiavélique digne de la kabale !
Ne vous laissez pas piéger par ce mondialisme mortifère, ils ont sacrifié les européens depuis longtemps, même ceux qui leur sont utiles.
Voyez Hollande qui n’est plus reçu chez Merkel !

Armons Nous Contre La Violence.

ecrire

Mais ne suffit à une femme !

Après avoir été agressée par une inconnue dans son domicile en Caroline du Nord, l’actrice de « Top Gun », « Kelly McGillis », répond par l’acquisition d’une arme à feu et d’un permis de port d’arme.
L’actrice de 58 ans dit qu’elle est « armée et prête » pour la prochaine fois où quelqu’un entrera chez elle avec de mauvaises intentions.

Selon « The Wrap », « McGillis » a été agressée dans sa maison à Hendersonville le 17 juin.

« Je suis encore un peu secouée par un sentiment de peur résiduel, »,

écrit « McGillis » dans un statut « Facebook » le jour d’après.

« J’ai bien une alarme.
J’étais insouciante et je ne l’ai pas allumé après avoir passé 4 ans ici sans aucun problème. »

McGillis a aussi détaillé l’incident qui l’a poussée à prendre une arme à feu pour sa défense personnelle.

« Elle a brisé la fenêtre de mon garage et a appelé par là en empilant 10 sacs de paillis. Elle a jeté de la nourriture pour chien partout sur le sol de la cuisine pour distraire les chiens.
J’en ai trois.
Honnêtement ils avaient l’air vraiment effrayés par tout ça.
J’ai décidé de prendre un permis de port d’arme.
Et vous pouvez être sûr que je vais mettre l’alarme à partir de maintenant. »

« McGillis » s’est aussi directement adressée aux critiques de sa décision de prendre une arme dans un statut « Facebook » séparé :

« Pour ceux d’entre vous qui viennent sur mon mur pour me dire que prendre un permis de port d’arme n’est pas le meilleur choix à faire pour moi, eh bien, laissez-moi vous signaler quelques petites choses qui m’ont poussée à cette décision.
Décision contre laquelle j’ai d’ailleurs lutté pendant un très très long moment.
N’étant pas une fanatique pro-arme.

Quand j’avais 12 ans j’ai été violée en tournante par trois hommes.
Plus tard quand j’étais à l’Université et je vivais à New York, j’ai été braquée à l’arme à feu.
Une année à peu près après ça, alors que je cherchais mon chemin dans le métro, j’ai été frappée au visage plusieurs fois par un homme qui voulait me donner une réponse à sa façon en m’appelant « juste une chienne de blanche ».
Remarquablement, pas une seule personne dans le train ne m’a offert aucune sorte d’assistance.
Peu après ça, deux hommes sont entrés par effraction dans mon appartement quand j’étais là et m’ont violé plusieurs fois.
J’ai été harcelée par une ex petite amie qui s’est donné beaucoup de mal pour essayer d’empoisonner mes animaux et de ruiner ma propriété.
Après chacune de ces attaques j’ai déménagé en pensant que je pourrai trouver un endroit en sécurité.

Non.
L’incident de la nuit de vendredi m’a maintenant décidée.
J’ai atteint mon point de rupture.
Je ne suis pas une victime.
Je suis une survivante.
Les dernières heures j’ai été partagée entre les larmes, la colère, le désespoir et le « pourquoi moi ? ».
Et si une putain de personne ici me sort une truc du style « pourquoi pas toi ? » je vais littéralement péter les plombs.
Une jolie petite phrase pour faire que tout soit okay ?
Pour qui… vous ?
Moi ?
Ca ne sera pas okay.

Je suis maintenant avec de terrifiants symptômes post-traumatiques et en train d’essayer de me sortir de la profondeur de toute cette dépression et ce désespoir qui me rongent.
Toute cette douleur passée m’est revenue à l’esprit.

Et ces démons s’acharnent à l’intérieur de moi juste maintenant.
Je ne veux même plus me sentir abusée encore.
Plus jamais.
Par conséquent j’ai choisi le port d’arme.
Tout ce que j’ai toujours voulu, c’est de me sentir en sécurité.
En sécurité dans ma propre maison.
Et maintenant la séparation entre deux époques différentes s’est brisée.
J’y ai pensé en long et en large.
Même depuis 1982.
Je ne sais pas pourquoi cette merde continue à m’arriver.

Mauvais Karma ?
Comme un aimant bizarre.
Suis-je supposée tirer quelque sorte de leçon de tout ça ?
Ou est-ce que l’Univers essaye de m’avoir ?
Ou Dieu ?
Je ne sais pas s’il y a des réponses.
Je sais juste que je suis profondément effrayée.
Je ne peux plus réfléchir.
Je ne peux plus manger.
Je suis terrifiée à l’idée de rester seule.

Et le pire dans tout ça… mon voisin m’a entendu crier et appeler à l’aide, et n’a absolument rien fait.
C’est ça le genre de monde dans lequel on vit.
Personne ne viendra aider son voisin, un inconnu, le frère, la sœur, l’orphelin ou la veuve.
C’est pourquoi je vais commencer à porter un pistolet.

source : http://www.breitbart.com

traduction : http://arpac.eu

http://www.citoyens-et-francais.fr

Après Le « Désastre » Anglais, Shocking !

je-ne-suis-pas-dupejpg-1 (1)

Passées, présentes, futures !

« Anne Hidalgo » vole au secours de « Sadiq Khan » !

anne-et-sadiq

« Les maires de Paris et de Londres appellent à se rapprocher encore plus » !

Euh, sur la photo, cela me parait déjà un brin suspect …
Si « Gala » ou « Voici » s’en empare, ça va jaser dans les chaumières !

On pensait avoir tout vu avec l’ex « Notre-Dame de Paris », parti depuis couler des jours heureux vraisemblablement dans un des pays de son Maghreb bien aimé, mais sa « successeuse » (ortograf estampillée NVB) est manifestement capable de bien pire !

Madame la mairesse de Paris qui, à l’instar de ses copains prétendus socialistes, se mêle de tout ce qui ne la regarde pas, au lieu de s’atteler au boulot pour lequel elle est bien grassement rémunérée, vient de se découvrir une passion émouvante :
aider son confrère de Londres !

Lequel pauvre homme vient de voir ses crétins de compatriotes britanniques
(pas ceux de Londres qui viennent de l’élire Maire il y a peu … non tous les autres),
voter pour sortir de l’Union Européenne, cette si belle création, mise au point par des esprits fins, humains et justes, visant au bonheur des peuples, en leur retirant tout soucis de décisions :

« payez, on s’occupe de tout pour vous » !

C’est à se demander si les citoyens britanniques n’ont pas succombé à une overdose de « tea », tellement cette décision est surprenante, à tel point que l’éminent-gris « BHL » avait cru devoir rassurer tout le monde avant l’heure en prévoyant … le contraire de ce qui est arrivé !

Les méchantes langues diront que de la part de cet illuminé imbu de sa seule personne, ce n’était pas étonnant…
Moi je rétorquerai que l’on ne tire pas sur une ambulance !

Il est vrai que Madame le maire de Paris a tout loisir de seconder le maire de Londres, puisque tout baigne à Paris :
Conformément à la tâche à laquelle elle s’est attelée, et pour laquelle elle ne ménage pas sa peine, la ville lumière se noie de plus en plus sous la crasse et la misère !

Il est tout aussi vrai que n’ayant aucun sens de la vraie valeur artistique, comme en sont naturellement nantis les gauchistes, nous n’avions déjà pas apprécié qu’on dénature la Place Vendôme avec un hideux et grotesque « plug anal »
(déjà rien que pour en avoir eu  l’idée, il faut être gravement taré, alors pour le réaliser !).

marianne-place-republique

Socle de la statue de Marianne, en juillet 2013, un mois après l’inauguration

Alors comment ne pas souffrir en constatant la transformation opérée en seulement trois ans, Place de la République et plus précisément sur la statue de Marianne !

Même endroit de nos jours, avec les inscriptions mémorielles suite aux attentats de janvier et novembre 2015, et après le passage des « Nuits debout » … tristesse et dégoût devant l’abandon des lieux livrés au vandalisme et au vagabondage !

statue-republique-2016

Et voilà le travail, trois ans plus tard !

(https://medium.com/@jeromegodefroy/le-cloaque-de-la-r%C3%A9publique-aff043786ef3#.obr9ynh3u

Tout ceci n’a pas l’air de contrarier « Hidalgo » qui a bien d’autres chats à fouetter que perdre son temps à s’occuper de l’intendance, alors qu’elle est tellement prise entre cocktails, inaugurations, congratulations, festivités ramadamesques … et voyages à Londres.

Pas plus que ne la préoccupe les positions de l’islamiste « Sadiq Khan ».

« Sadiq Khan, le nouveau maire musulman de Londres, a annoncé que les publicités montrant des « images de corps irréalistes ou en mauvaise santé » seraient interdites dans tous les transports en commun de la capitale britannique. »

« Personne ne doit se sentir sous pression » en utilisant les transports en commun pour atteindre des standards « irréalistes concernant leur corps ».

(http://www.islamisme.fr/islamiste/maire-de-londres/)

En clair, sous couvert de s’attaquer aux publicités vantant des corps de rêve, risquant de créer des complexes, surtout chez les adolescentes, la décision est tombée :

« pas de photos de femmes trop déshabillées sur les murs de Londres » !

Le mieux finalement, ce serait de toutes s’habiller de la même façon, en burqa par exemple, cette discrète tenue gommant toute anomalie ou différence…
ainsi personne ne se sentirait blessée par un corps imparfait …
lequel est, rappelons-le, destiné à « l’usage » exclusif des hommes, selon leur bon vouloir.

Mais qui a dit que « Sadiq Khan » est musulman ?
Pas « Hidalgo » en tous cas, du moment qu’on ne l’oblige pas elle…
les femmes du monde entier elle s’en fout !

Ce qui les passionne, « Hidalgo et Sadiq-Anne », au lendemain du « Brexit », c’est que le rapprochement et l’union de leurs deux villes permet d’être « un contrepoids puissant face à la léthargie des Etats-nations et à l’influence des lobbys. »

La léthargie des Etats-nations … qu’eux-mêmes et leurs complices de l’U.E. paralysent de maintes manières, comment pourraient-ils être guillerets et innovants en étant enchainés ?

L’influence des lobbys … alors qu’à mon sens ceux-ci roulent en général plutôt pour le pouvoir, pourquoi donc s’en plaindre ?
A moins que par lobbys, il faille comprendre « partis extrémistes » ?

Fallait oser, ils n’ont pas hésité une seconde !
(http://www.metronews.fr/info/brexit-les-maires-de-paris-et-de-londres-appellent-a-se-rapprocher-encore-plus/mpfA!xQR7BY5p0sW/)

Connaissant le goût prononcé d’ « Hidalgo » pour l’islam et ses « salamalecs », il n’y a pas à s’étonner de ce nouveau léchage de babouches, bien dans la ligne des traitrises envers les Parisiens !
En revanche pour celles et ceux qui contrairement à elle, n’ont pas pour « Sadiq Khan » les yeux de Chimène, voici quelques infos qui vous auraient peut-être échappées :

« En 2004, Khan a témoigné à la Chambre des communes en sa qualité de président du comité des affaires juridiques du « Muslim Council of Britain » (« MCB »).
Ce même « MCB » avait choisi de fermer les yeux sur l’assassinat récent d’un « Ahmadi » à Glasgow, en déclarant que les « Ahmadis » ne sont pas musulmans.

En sa qualité de représentant du « MCB », « Khan » a soutenu à la Chambre des communes que le Docteur « Yusuf Al-Qaradawi », religieux des Frères musulmans, « n’est pas l’extrémiste que l’on dépeint ».

Or « Qaradawi » est l’auteur d’un livre intitulé « Le licite et l’illicite dans l’islam » où il justifie la violence conjugale et examine la question de savoir si les homosexuels devraient être tués.

« Qaradawi » est également connu pour sa fatwa répugnante préconisant des attentats-suicides contre les civils israéliens, ce qui lui a valu de se voir refuser d’entrer au Royaume-Uni à l’instar d’individus comme Omar Bakri Mohammad. »

Mais bien sûr, « Sadiq Khan » n’est pas un musulman extrémiste … ayez confianssss !
(http://www.islamisme.fr/qui-est-sadiq-khan-le-premier-maire-musulman-de-londres/)

Alors, quand elle aura fait le tour de son nouveau « joujou » et que Londres et Paris seront totalement identiques en saleté et islamisées selon son goût, je suggère à madame la maire de Paris, de s’atteler à faire plaisir à monsieur « Moussa Mara », futur candidat à la présidence du Mali en 2018, qui considère que « l’immigration des Africains est une perte pour l’Afrique d’abord » (comme il a raison !) en lui renvoyant ses concitoyens installés en France, sans perdre un instant !

« …. De même, Moussa Mara tient un langage clair sur l’immigration.
Pour lui,
l’immigration des Africains est une perte pour l’Afrique d’abord.
Profitant de son passage en France, celui qui sera candidat en 2018 à la présidence de la République du Mali interpelle la diaspora malienne installée en France en s’écriant :
« Cessez de croire que vous trouverez mieux ailleurs qu’au Mali ». »
« TV Libertés ».

Dommage qu’on n’annonce aucune primaire pour la présidentielle du Mali, c’est avec grand plaisir que j’aurais voté pour ce candidat plein de bon sens !

https://www.youtube.com/watch?v=VEl00v7nwU4

Josiane Filio

http://ripostelaique.com du 27/06/2016

Est Ce Assez Proche De La Réalité ?

poucec-1 (1)

Réformes des cours
d’Histoire de France

 

Au lycée, dans le 9.3, en cours d’histoire, le professeur pose une question….


- Qui a cassé le vase de Soissons ?


- C’est pas moi, m’sieur ! dit Mohamed.


- C’est pas moi non plus ! crie Rachid.


- Ni moi ! crie Naïma !…

Et toute la classe braille et nie avoir cassé le vase, ce qui finit d’anéantir le pauvre prof…


Le soir même, après les cours, il va raconter au directeur ce qui s’est passé dans sa classe et le niveau catastrophique de ses élèves.


Le directeur dit :


- C’est trop grave, il faut prévenir l’Inspecteur d’Académie !


L’inspecteur vient le lendemain et après s’être fait relater les faits, dit :


- Ce manque de culture va trop loin, il faut en aviser le Ministère !


Le lendemain le recteur est à Paris au Ministère de l’Éducation Nationale.


Il rend compte de l’événement à la ministre, qui l’écoute avec attention.


Après un moment de réflexion, Najat Vallaud-Belkassem fouille dans son sac à main et en sort deux billets de 50 euros qu’elle tend au recteur d’académie en lui disant :


- Prenez cet argent, vous rachèterez un autre vase, vous le mettrez à la place du premier, vous ne dites rien à personne, et on étouffe l’affaire !

 

Autre Que Réseau Social

 

 

 

Manuel Valls Tournerait-Il Sa Veste ?

à faire circuler

Pas Possible !

Tafta, travailleurs détachés, frontières extérieures de l’Union…
Manuel Valls a estimé dimanche que le vote des Britanniques en faveur du départ de l’Union permettait de «clarifier» les débats pour construire un projet européen «refondé, rebâti».

Le Brexit «clarifie le débat et (permet) de porter un projet européen refondé, rebâti», a estimé le Premier ministre devant quelque 200 militants socialistes réunis à Belleville-sur-Mer (Seine-Maritime). François Hollande, qui est lundi à Berlin, avant un conseil européen mardi et mercredi, a lui-même promis des «initiatives».

Le Premier ministre a passé en revue plusieurs domaines de la thématique européenne qui suscitent l’inquiétude, en particulier à gauche.

Il s’est voulu ainsi catégorique concernant le projet de traité de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne (Tafta ou TTIP) :

«je vous le dis franchement, il ne peut pas y avoir d’accord de traité transatlantique. Cet accord ne va pas dans le bon sens».

Les autorités françaises manifestent depuis plusieurs semaines une réticence croissante devant ce projet d’accord négocié, pour les Européens, par la Commission européenne et dont l’Allemagne souhaite une conclusion hâtive.

«Dorénavant, aucun accord de libre-échange ne doit être conclu s’il ne respecte pas les intérêts de l’Union.
L’Europe doit être ferme.
La France y veillera»
,

a prévenu le chef du gouvernement.
Selon lui, le Tafta imposerait «une vision qui ferait le lit non seulement des populismes, mais tout simplement une vision qui serait mauvaise pour notre économie».

Négocié dans le plus grand secret depuis mi-2013, l’accord vise à supprimer les barrières commerciales et règlementaires entre l’UE et les États-Unis pour créer une vaste zone de libre-échange censée doper l’activité économique.(?)

Bannir le dumping social

«Il faut bannir le dumping social, fiscal au sein même de l’Union, avec en particulier un même salaire minimum et des règles très claires sur le détachement des travailleurs»,

a poursuivi Manuel Valls.

Le Premier ministre a dénoncé à cet égard le travail détaché illégal (qui) fait des ravages.

«Cela ne peut pas continuer ainsi et si le changement de directive (sur les travailleurs détachés) tel que nous le proposons n’est pas accepté, alors il faudra poser cette question sur la table des discussions de l’UE et renoncer à ce qui aujourd’hui met à mal toute la relation entre les salariés en Europe»,

a fustigé Monsieur Valls.

Il a également abordé les thèmes des frontières extérieures de l’Europe et de l’espace Schengen, très sensibles après la pression migratoire sans précédent qu’a connue le continent l’année dernière, et l’élargissement de l’UE.

«L’Europe a des frontières. Oui.
Des frontières extérieures qui ne sont pas que des postes de douanes, mais aussi des limites symboliques, qui disent ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas.
L’Europe commence et s’arrête quelque part.
Cela ne peut pas être une course à l’adhésion vers d’autres grands espaces que nous respectons»
,

a-t-il souligné.

Quant à l’espace Schengen, «qui était considéré comme une grande opportunité, (il) est aujourd’hui ressenti comme une menace», a déploré Manuel Valls en souhaitant que les Européens puissent retrouver une «pleine maîtrise» de la question.

Au moment où des voix s’élèvent à droite pour réclamer un référendum sur un nouveau traité européen, Manuel Valls a livré un plaidoyer en faveur des parlements nationaux :
«quand l’Europe n’est pas le bon niveau de décision, alors elle doit s’effacer, et laisser les États décider».

«Un choix a été fait et à partir de ce choix, il faut refonder le projet européen»,

a dit enfin le Premier ministre à propos du « Brexit », en répétant que les procédures pour le départ de la Grande-Bretagne de l’UE devaient s’engager vite.

Selon un responsable gouvernemental, «même les partisans britanniques du « Brexit » ont actuellement la gueule de bois» devant les résultats du référendum.

http://www.euractiv.fr/section/royaume-uni-en-europe  du 27/06/2016

C’est Manuel Valls qui dit tout ça ?
Le temps ne se prête pas à ce qu’il ait pris une insolation !
Mais rien d’étonnant à ce qu’il change de discours, on dirait du « Front National » !

Cri D’Alarme De Vladimir Poutine.

 missiles

Trop de missiles !

La menace d’une nouvelle guerre mondiale est bien réelle.

Ce 21 juin 2016, le Président de la Fédération de Russie « Vladimir Poutine », lors d’une rencontre les représentants de divers médias internationaux, a demandé aux journalistes d’ouvrir les yeux et de rendre compte véritablement de la réalité d’une menace de guerre nucléaire imminente.

Le ton du Président russe est quelque peu inhabituel, car il a quasiment supplié les responsables des grands médias d’ouvrir les yeux sur les conséquences catastrophiques de la politique de réarmement de l’Europe entreprise par les USA et l’OTAN.

«Mais arrêtez de mentir, dites la vérité à vos peuples sur le danger imminent qui nous menace tous !»

a lancé « Vladimir Poutine » en faisant appel à l’éthique du métier de journaliste.

Et le Président de la Fédération de Russie de rappeler dans le détails  à ses interlocuteurs la nature des menaces subies par les peuples de Russie, suite à la stratégie d’extension militaire de l’OTAN et à la gestion belliciste des crises ukrainiennes et syriennes notamment par l’administration étasunienne.

Après avoir balayé la fausse menace d’une menace iranienne, leitmotiv de la propagande de guerre menée par Washington, le Président Russe a abordé le dossier de la sécurité en Europe.

«Je ne sais plus quoi faire pour vous convaincre»

a martelé Vladimir Poutine rappelant avec soin la menace que constitue l’installation récente des systèmes de missiles stratégiques étasuniens de type « Aegis » à portée de tir des centres névralgiques de la Russie…

«Leur système est désormais opérationnel et leurs missiles ont une portée de 500 km, dit-il. Les missiles de nouvelle génération atteindront bientôt une portée de 1000 km, puis davantage encore et, à partir de ce moment-là, ils menaceront directement la Russie et son potentiel de dissuasion nucléaire.»

En effet, la menace iranienne tant décriée par l’administration étasunienne n’est en fait qu’un prétexte pour installer les bases de missiles officiellement « défensives » en Europe de l’Est, face à la Russie.

Cette nouvelle crise des missiles, qui intervient 54 ans après celle de Cuba, semble arriver à un point de rupture entre Washington et Moscou, avec notamment, sur fond de crise ukrainienne, l’installation de lanceurs terrestres Aegis (« Aegis Ashore ») en Roumanie  sur la base aérienne de Deveselu le 12 mai dernier.
Le déploiement de ce qui qui est annoncé un « bouclier anti-missiles » mais dont même  »Lockheed Martin », le constructeur de ces  lanceurs verticaux Mk41 reconnait sa capacité offensive 

De plus, cette base de missiles déployée en Roumanie par les USA n’est qu’un élément d’une ceinture stratégique plus vaste, déployée en Turquie (« déjà opérationnelle ») et prochainement en Pologne et complémentaire des systèmes d’armes embarqués à bord des navires et sous marins de l’OTAN qui occupent de plus en plus les mers Noire et Baltique et de façon quasi permanente.

Cette nouvelle menace stratégique dirigée vers la Russie n’est pas seulement une réanimation de la Guerre froide mais une violation flagrante des traités de paix signés précédemment entre l’Est et l’Ouest comme le Traité sur les Forces nucléaires intermédiaires(1987) qui avait permis le retrait des missiles « Perching » et SS20 du théâtre européen.

«Comment pouvez-vous ne pas comprendre que le monde est en train d’être poussé dans une direction irréversible»

a signalé à ce sujet le Président « Poutine », car il est de sa responsabilité et son devoir de répondre à cette menace en déployant à son tour des systèmes de défense russe adéquats, et c’est l’escalade…

Le problème est la faible profondeur stratégique dont dispose la Russie sur son flanc occidental, Moscou et Saint Petersbourg par exemple ne sont qu’à quelques centaines de kilomètres des frontières avec l’OTAN.
Aussi, le déploiement de missiles stratégiques par Washington en Europe de l’Est revient pour Moscou à vivre avec un revolver sur la tempe !

A l’heure où la Grande Bretagne fait sécession de sa tutelle étasunienne en Europe, le Président « Poutine » invite les pays européens à se libérer de la camisole de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord qui les entraîne par un homme-lige militaire dans un piège où leur sera imposé une confrontation avec une Russie qui peut être poussée à réaliser la première frappe préventive, sous peine de disparaître.

En effet l’OTAN, cette Organisation militaire étasunienne en Europe, dans laquelle sont piégés 22 des 28 pays européens  mène depuis la fin de l’URSS une stratégie agressive en direction de la Russie trahissant la promesse prononcée en 1989 de ne pas s’étendre vers l’Est…

Aujourd’hui, après que l’extension territoriale de l’OTAN, avec la crise ukrainienne, soit arrivée en butée sur les frontières occidentales de la Russie, Washington relance ses ambitions vers le Sud dans l’alliance et renforce son dispositif armé autour de la Russie.

Ainsi Washington, en plus du déploiement de ses missiles, a t-il annoncé en février sa volonté de quadrupler en 2017 les dépenses destinées à renforcer les  forces américaines en Europe puis en mai dernier de lancer au coeur de la zone d’influence russe, l’intégration du Montenegro dans l’OTAN…

N’en déplaise aux optimistes qui refusent d’imaginer une apocalypse en Europe, la menace est aujourd’hui bien réelle surtout qu’elle est otage d’une dynamique mortifère jouant sur « l’effet domino » et qui peut d’autant plus conduire rapidement les peuples d’Europe dans une impasse nucléaire que son initiateur étasunien peut espérer garder son sanctuaire en dehors du futur champ de bataille…

Il est donc plus qu’urgent et prioritaire que les européens enchaînés à la folie des néo-conservateurs et faucons de guerre étasuniens se libèrent de leur logique mortifère, pour renouer le dialogue avec Moscou et construire une véritable Europe dont la destinée leur appartient…

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

Erwan Castel

Source : http://lucien-pons.over-blog.com

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 27/06/2016

Attention que le « Brexit » ne soit pas un leurre supplémentaire de ces fourbes glauques pour enfumer les gens et leur permettre de gagner encore du temps et leur confiance.
Les anglais ont toujours été « à part » de l’Europe, mais souvenez vous de la guerre de cent ans !

Brexit, Frexit, Drexit, Italexit ?

europe

En route pour
l’ Europe des Nations !

Projet dévoyé, ayant trahi sa vocation originelle,
l’Union Européenne se voit aujourd’hui infliger une gigantesque gifle.

S’il s’agit avant tout d’une victoire pour le peuple britannique, c’est aussi une victoire pour la démocratie et tous les peuples d’Europe qui ont plus que jamais soif d’identité, de souveraineté et de liberté.
Avec 52% des suffrages exprimés en faveur d’une sortie de l’Union Européenne, la volonté des Britanniques doit maintenant être respectée et mise en œuvre.

N’oublions pas que le peuple Français, lui, avait voté NON au traité  constitutionnel européen en 2005 et que ses dirigeants, Nicolas Sarkozy en particulier, avec la participation effective des instances européennes, l’avaient honteusement trahi en bafouant son vote avec le traité de Lisbonne !
Comme les Britanniques, les autres peuples  d’Europe aspirent aujourd’hui à retrouver leur indépendance nationale, décider de leurs lois, retrouver l’entière maîtrise de leur destin.

En  cela, le Brexit c’est aussi, et surtout, le rejet d’une immigration massive présentée par les technocrates de Bruxelles et leurs complices nationaux comme « une chance » économique.

Le Front National et Marine Le Pen le réclament depuis des années :

Il est temps qu’un référendum ait lieu.

À l’issue d’un vrai débat, les Français doivent avoir le droit de se prononcer et de trancher, d’autant qu’ils ont beaucoup plus de raisons que les Britanniques, lesquels ne sont pas dans l’espace Schengen et ont eu la sagesse de conserver leur liberté monétaire, de vouloir s’extraire de ce carcan.

L’Union Européenne doit désormais laisser la place à la véritable Europe :
Cette civilisation faite de patries souveraines et libres.

C’est ce projet pour une autre construction européenne, basée sur ces réalités intangibles que sont les nations, que nous allons continuer de porter et que Marine Le Pen et son gouvernement mettront en œuvre.

Nicolas Bay

http://frontnational.com  du24/06/2016

Un Centre « Culturel » Islamique ? ? ?

france-deuil

Il faut emporter ses babouches ?

Le bâtiment devrait ouvrir ses portes à côté de la Grande Mosquée de Lyon dans le 8ème arrondissement en décembre 2017.
Conçu comme un « centre culturel », le futur « Institut Français de Civilisation Musulmane » se veut un lieu « ouvert à tous ».

Le projet de l’ »IFCM » piloté par l’association du même nom verra le jour rue Guillaume-Paradin à proximité de la mosquée.

Pour sa construction, l’établissement recevra une subvention de la Ville de Lyon dans le cadre du projet « Aide au patrimoine et lieux culturels ».
La subvention a d’ailleurs été inscrite au plan d’équipement pluriannuel de la Ville, une notion évoquée ce mercredi lors du conseil d’arrondissement du 8ème.
La municipalité souhaite prendre part à la création du lieu qui entend aborder les aspects culturels de l’islam.
L’Institut abritera notamment des spectacles, expositions,conférences et autres animations accessibles à un large public musulman ou non.

A ce titre, l’Institut bénéficiera également de subventions de plusieurs collectivités.
Une salle de 240 places verra le jour ainsi que dix salles de classe d’enseignement, deux laboratoires de langues et une médiathèque.
Des espaces publics et une terrasse qui donneront sur les jardins seront également accessibles à tous. L’architecture fera référence au style arabo-musulmane tout en s’inscrivant dans la modernité et les normes environnementales.
Le coût du projet est estimé à 6,5 millions d’euros.
Un tiers du financement sera apporté par la communauté musulmane.

source : https://www.lyonmag.com

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 23/06/2016

Pendant un euro 2016 mouillé et en état d’alerte maximum, les lyonnais ne songeront que bien plus tard à leur taxe d’habitation qui va tomber pour, espérons-le, quelque chose de plus présentable que le monstre accueillant les navires à la confluence du Rhône et de la Saône.
Ils sont coûteux ces musulmans qui défigurent notre capitale des Gaules !
Et ce sont encore nos bourses qui sont, partiellement nous dit-on, sollicitées !
L’avenir nous dira ce que l’on verra…

La « Pudeur » Glauque Des Médias !

maurras

Politicarde et Fourbe !

Comment les médias ont voilé l’assassin dans la tuerie d’Orlando !

Chaque époque et chaque culture développe son propre sens de la pudeur et de l’obscénité, lequel peut parfois se crisper dans un « puritanisme » effrayant.
Si pour les maniaques de l’État Islamique, un simple visage de femme dans l’espace public tient à une scandaleuse provocation, les médias français ont eux aussi des pudeurs névrotiques, mais elles sont d’un autre ordre.
C’est au visage de l’ennemi qu’il faut imposer le voile intégral selon nos vierges effarouchées du politiquement correct, et plus cet ennemi provoque, tue, massacre et revendique, plus il faut rajuster les pans de tissu noir, dissimuler à nouveau une mèche de cheveux, resserrer le rectangle afin que ne passe qu’un regard anonyme, quitte à déployer pour cela les plus invraisemblables trésors rhétoriques.
Dès qu’on évoque les attaques islamiques, en France, on n’est plus dans l’information, mais dans un concours de sophistique.
À défaut d’obtenir une perspective éclairante sur les faits, on pourra du moins « saluer » des prouesses de virtuoses.

« Ce nouveau drame
des armes à feu… »

Le 12 juin, dans « Libé », on titre : « L’État islamique revendique la fusillade à Orlando » et on rapporte les éléments cruciaux qui établissent cette réalité avec une redoutable pédagogie.

« Plusieurs heures après l’attentat, celui-ci a été revendiqué par une branche de l’État islamique, alors que plusieurs médias américains (…) avaient auparavant affirmé qu’« Omar Mateen » avait appelé la Police peu avant la fusillade pour prêter allégeance à l’État islamique. »

Avant, après, déclaration du tueur lui-même, confirmée ensuite par le groupe dont il se revendique :
difficile d’être plus clair.

Pourtant, dans le même article, le journaliste de « Libé » croit essentiel de noter une réflexion du père du tueur interviewé précipitamment par une chaîne de télévision juste après les événements, et qui déclare donc que cet acte n’a « rien à voir avec la religion », tout en affirmant par ailleurs : « Nous n’étions au courant de rien. »
S’il n’était au courant de rien, on ne voit pas en quoi il serait fondé à caractériser l’acte en question…
Le témoignage n’a en fait strictement aucune valeur :
On interroge le père parce qu’il faut bien interviewer quelqu’un, il débite mécaniquement le lieu commun obligatoire sur le fait que rien n’a jamais à voir avec la religion, si elle est islamique, que ce qui la magnifie, puis admet que père ou pas, il n’en sait pas davantage que le journaliste.
Cette non-information est donc glissée là, juste après les faits bruts, afin de les couvrir du mantra habituel, comme un martèlement automatique dont on n’interroge pas une seconde la pertinence.
Enfin, le plus extraordinaire demeure la conclusion de l’article :
« Ce nouveau drame des armes à feu… »
Le tout illustré par un tableau sur les dernières fusillades américaines.
Les 50 morts du Pulse d’Orlando auront donc été victimes… des armes à feu !
Il faut en ce cas admettre que les victimes du Bataclan, comme les caricaturistes de « Charlie Hebdo » auront également été victimes d’armes à feu, et nous devons peut-être nous attendre bientôt à de grandes mobilisations contre les armes à feu afin que ces dernières cessent de supprimer le quidam pour un oui ou pour un non, cette manie se faisant pour le moins irritante.
Ce type de papiers devrait être étudié par des psychiatres comme cas d’école, tant ils témoignent d’un trouble cognitif manifeste, tant ils révèlent en leur sein ce moment où l’aiguillon idéologique vient faire dérailler la succession logique du discours.

Une arme ou un bipolaire ?

Selon « L’Express », le lendemain, qui rapporte également les propos du père, on apprend que ce dernier, qui affirme donc que la tuerie n’a « rien à voir avec la religion » :
« affirme de fortes opinions politiques » (savourons l’euphémisme) et qu’il a notamment « manifesté son soutien pour les Talibans. » (lesquels Talibans, habitués à sanctionner les actes de sodomie par des exécutions publiques, auraient, on l’imagine, été offusqués par la tuerie d’Orlando).
Dans le corps de l’article, un témoignage du patron de la police fédérale nous explique d’ »Omar Mateen » avait déjà été interrogé par le FBI parce que soupçonné de liens avec d’éventuels terroristes.
Auparavant, le témoignage de l’ex-femme :
Elle décrit son mari comme musulman pratiquant mais dit qu’elle ne l’aurait pas entendu faire l’apologie du terrorisme.
En revanche, elle affirme que quelques mois après leur mariage, « Mateen » se serait montré « instable, bipolaire ».
Pourquoi ?
Parce qu’il lui arrivait de la battre quand il rentrait et que la lessive n’avait pas été faite.
Bref, il lui arrivait de se comporter comme un certain islam archaïque, précisément, le lui autorisait…
Titre du papier : « Un tueur « instable et bipolaire ? » »
On nous prouve tout le long que le coupable est un islamiste radical engagé tel que lui-même l’a affirmé pour éclairer son acte, mais non, l’angle à adopter pour appréhender les faits serait de garder en tête que le tueur était…. bipolaire.
Ce ne sont plus les armes à feu qui sont coupables, non, ce coup-ci, la responsabilité incombe à la santé mentale.

La Manif pour tous ?

Parmi les plus remarquables contorsionnistes du déni, on trouve « Anthony Bellanger » qui, dans sa chronique du 13 juin dans le 7/9 de « France Inter », réalise un morceau d’anthologie dans la mauvaise foi, la confusion, l’aveuglement idéologique, l’esbroufe rhétorique et la malhonnêteté intellectuelle la plus décomplexée.

Après avoir résumé les faits, le journaliste annonce :

« Tout est en place pour servir l’agenda de ceux qui viendront vous dire :

« Je vous l’avais bien dit ! »

»

On ne voit pas quel est le rapport avec l’agenda des personnes en question, mais on comprend dès cette introduction que le défi que se pose notre acrobate est de tordre les faits de manière à ce qu’ils ne racontent pas ce qu’ils racontent.
Ça a l’air d’un attentat islamiste ?
Trop simple.
Attendez un peu…
D’abord, pourquoi juin ?
Parce que ce serait le mois de toutes les « gay prides » du monde.

On pourrait simplement penser que c’est surtout, cette année, le mois de ramadan et qu’au seuil de ce mois, le 26 mai dernier, le porte-parole de l’État islamique a appelé tous les musulmans du monde à tuer des occidentaux, mais, « Bellanger » a quelque chose de plus futé à nous proposer, en s’intéressant davantage à la nature des victimes qu’à celle du coupable.
« Pas question de le nier »,
admet-il, tout de même, être gay en islam n’est pas exagérément simple, il arrive qu’on en meure pour des raisons juridiques.
« Mais, et c’est très important de le souligner, toutes les religions ont des choses à reprocher à l’homosexualité. »
Certes, mais il y a quand même une nuance entre « reprocher » et « condamner à mort », mais là, subitement, on ne fait plus du tout dans la nuance.
Voilà que l’artiste entre alors en pleine amalgamite aiguë.

« Je ne soulignerai jamais assez comment le débat sur le mariage pour tous en 2012 a réveillé partout dans le pays la bête de l’intolérance et de la violence faite aux gays au nom d’une certaine morale catholique. »

Cap de l’odieux franchi à pleines turbines.
Faire un lien entre les familles cathos de la Manif pour tous en France, et le massacre d’Orlando, en Floride, comme ça, d’une phrase à l’autre, sans le moindre scrupule, c’est possible.
Dans le camp du Bien : tout est permis !

On aimerait pourtant avoir des preuves de ce qui est avancé.
Quelles violences concrètes ont pu subir les homosexuels français durant l’épisode de la Manif pour tous ?
Les Veilleurs ont-ils lynché quelqu’un ?
Personne.
Ah si : un couple homosexuel, en avril 2013, qui a étalé les stigmates de cette violence sur le Net.
Mince, en dépit de l’exploitation idéologique de l’agression, il avait fallu admettre que ses auteurs, « Malik et Taieb », n’étaient pas des Versaillais, et que leur « homophobie » tenait plus à leur fond culturel musulman qu’à leurs liens avec « Frigide Barjot ».
Il aurait fallu, pour poursuivre ce genre de parallèles odieux, que le double meurtre de policiers, le lendemain, dans les Yvelines, par un autre « déséquilibré », « Larossi Abballa », soit également relié par ‘Bellanger’ à la haine anti-flics telle qu’elle est objectivement entretenue depuis deux mois par les militants à temps plein de « Nuit debout », qui scandent bien, quant à eux : « Tout le monde déteste la police ! », alors qu’on n’entendit jamais, lors des « Manifs pour tous », des slogans tels que : « Tout le monde déteste la jaquette ! »

La haine anti-minorité ?

Quelle leçon faut-il retenir de ce massacre ?

« La leçon ultime, c’est que les gays sont une minorité parmi d’autres visées par la violence, la haine et le meurtre. »
(« la méchanceté, le lynchage et l’humiliation », aurait pu continuer d’égrainer le chroniqueur redondant)
.

Et voilà « Bellanger » alignant alors une suite de minorités :
chrétiens en pays musulmans, chiites en pays sunnites, Noirs aux Etats-Unis…
« C’est le fait minoritaire qui est systématiquement visé. »
Notre prestidigitateur ne le formule pas directement, mais il vient pourtant d’accomplir un miracle :
les musulmans en France sont minoritaires,(?)
il faut donc retenir de la tuerie d’Orlando qu’il est urgent de protéger les… musulmans ! « Admirons » l’audace !
On remarquera tout de même que la démonstration est fondée sur une prémisse franchement discutable :
les minorités seraient toujours menacées par la majorité.
Est-ce si vrai ?
- Pourtant, la révolution communiste fut essentiellement le fait d’une minorité radicale ayant tenu sous son joug un pays immense durant 70 ans.
- L’épisode de la Terreur, en 1793, fut bien le fait d’une minorité livrant à sa démence la majorité de la population.
- La minorité croate en Yougoslavie, durant la Seconde Guerre Mondiale, leva des « Oustachis » génocidaires contre la majorité serbe avec l’appui de l’envahisseur allemand.

En somme, il existe des minorités dangereuses pour la majorité, comme des minorités menacées par la majorité. Et puis, il y a des minorités décroissantes et issues d’une ancienne majorité, comme les Chrétiens en terre d’islam, et puis des minorités nouvelles venues dans une dynamique conquérante, comme la minorité musulmane en Europe.
Peut-on mettre toutes ces « minorités » sur le même plan ?
Non, mais un concept flou, où l’on peut faire rentrer n’importe quoi, permet une espèce d’effet levier propre à renverser la conclusion logique d’une démonstration.

Natures des victimes ou
nature des bourreaux

Ces quelques exemples extraits des médias dominants ne sont qu’un florilège, mais un florilège qui résume parfaitement la posture générale.
- Lors des événements de Cologne, au dernier jour de l’an, après le déni, les médias avaient, on s’en souvient, incriminé l’antiféminisme.
- On nous a parlé, après Orlando, d’homophobie.
- Après Charlie : de haine de la liberté d’expression.
- L’hypercasher traduisait le regain d’antisémitisme.
- On n’osa, le 13 novembre dernier, arguer de la « terrassophobie », de la haine du football ou des préjugés anti-rock.
- De la haine des flics, aujourd’hui
- Du mépris de l’armée, hier.

C’eut été, pourtant, continuer d’utiliser la même grille de lecture de manière cohérente, grille de lecture qui consiste, pour mieux voiler l’agresseur, à focaliser sur ses cibles et à réinterpréter l’acte non en fonction de celui qui le commet mais en fonction de celui qui le subit.
Ce qui permet de biaiser à chaque fois, de morceler la cohérence du réel afin de le flouter.

Qu’aurait-on compris au nazisme si, afin de ne pas susciter de la germanophobie,
on s’était contenté de dénoncer l’antisémitisme de manière générale,
- l’anticommunisme de manière générale,
- le mépris des slaves de manière générale,
- les attaques à la liberté d’expression de manière générale,
- l’handicapohobie,
- la gitanophobie,
- la haine du métissage de manière générale,
sans jamais identifier la cohérence du programme et la logique de ses promoteurs ?
Rien.
Alors comment aurait-on pu le combattre ?
Et avec lui ses expressions mortifères ?
Parce que les nouvelles menaces battent en brèche le projet multiculturel soutenu par le pouvoir idéologique en place, celui-ci nous livre à un ennemi dont il s’acharne lui-même à confectionner le camouflage.

Notre ennemi a un nom : l’islamisme !

Il a un programme : l’instauration de la Sharia !

Il attaque en premier lieu ce qui déroge à cette loi :
- mode de vie occidental,
- liberté féminine,
- liberté d’expression,
- homosexualité,
- musique,
- cafés…
- et ceux qui incarnent son ennemi :
Juifs, militaires et policiers français.

Il a une stratégie claire et efficace parfaitement décrite par « Montbrial » dans « Le Figaro » par exemple, lequel n’est pas un garde-chiourme du politiquement correct mais un spécialiste des questions du terrorisme, qui tente d’observer les faits davantage que la doxa.
Or, par leur « enfumage systématique », les médias dominants se font moralement complices de l’État islamique et des meurtres que ses affiliés multiplient.

http://www.ojim.fr   du 20/06/2016

Le Fric Compte Avant Toute Chose.

Lingots-d-or

Seulement les élus !

L’Europe est dirigée par les mêmes familles depuis des siècles !

Cela fait 600 ans que Florence est aux mains des mêmes familles.
Et la réalité florentine s’appliquerait en fait à toute l’Europe, explique le professeur de sociologie « Michael Hartmann » à travers une analyse de la situation en Allemagne.

En Allemagne, un petit nombre de familles très riches occupent la même place parmi l’élite de la société depuis trois, quatre, cinq, six générations, a déclaré le professeur de sociologie de l’Université de Darmstadt « Michael Hartmann ».

« Certaines entreprises, par exemple « Merck » à Darmstadt, sont aux mains de la même famille depuis le 17e siècle »,

affirme le professeur dans une interview exclusive à « Sputnik ».

Au nombre des personnes les plus riches au monde, l’Allemagne occupe la troisième place, avec 67 milliardaires en possession d’un capital d’au moins de 5 milliards d’euros.
Selon Monsieur « Hartmann », « cela est directement lié aux structures familiales dans les domaines de l’industrie et du commerce, à leur tradition ».
(voilà pourquoi nos oligarchies friquées encouragent les divorces, le mariage pour tous,  etc., … pour rester entre eux, sans intrus – pelosse)

Pour donner plus d’exemples, le professeur indique que les géants de l’industrie automobile « BMX » et « Volkswagen » demeurent également sous contrôle familial.
Les « Quant » — la sœur et le frère — possèdent 40% des actions des constructeurs automobiles bavarois.
En 2015, leurs dividendes ont été estimés entre 650 et 800 millions d’euros, précise le professeur.
Dans le cas de « Volkswagen », qui est contrôlé majoritairement par les familles « Porsche » et « Piech », la valeur des dividendes était la même, souligne le professeur.

« On peut observer la même situation dans tous les domaines de l’économie allemande :
la chimie, le commerce, et dans la presse en particulier — « Bertelsmann et Springer » (groupes de médias allemands fondés par « Carl Bertelsmann et Axel Springer » respectivement, ndlr)« 
,

constate Monsieur « Hartmann ».

Même au niveau régional, poursuit-il, on ne trouvera aucun journal qui ne serait pas entre les mains d’une grande famille d’éditeurs :
« Schaub » dans le sud-ouest, « Madsack » dans la région de Hannover, « Funke » en Rhénanie-du-Nord — Westphalie, « DuMont » dans la région de Cologne.

« Ainsi, plusieurs familles influent de manière considérable sur les décisions économiques et politiques »,

conclut-il.

Documents Secrets Qui Ne Le Sont Plus !

top secret

Il faut les lire !

Voici les documents auxquels vous aurez accès !

1-Système économique de l’Etat Islamique et la complicité de l’Europe est décortiquée.

2-Wikileaks révèle un espionnage économique massif de la France.

3-Révélations : Eiil se prépare à commettre un génocide et annonce la conquête de la France.

4-révélation : L’opposition syrienne est financé par Tel-Aviv.

5-Voici la preuve que les attentats de Paris sont un « false-flag ».

6-Selon le code pénal, Hollande est coupable de haute trahison.

7-Russie-USA : La CIA manigance  un coup d’etat contre Vladimir Poutine.

8-Pas seulement la Russie, l’Italie et d’autres européens ont vendu beaucoup d’armes à la Syrie

9-Les Etats-Unis ont recherché des failles pour organiser un coup d’état contre Poutine.

10-Le plan secret de Hollande pour rebondir.

11-Le manuel d’assassinat de la CIA révélé pour la première fois.

12-Le coup d’Etat silencieux ! Ces bureaucrates qui dirigent la France.

13-Le budget du Pentagone orienté vers une guerre avec la Russie et la Chine.

14-« Sarkozy, complice utile de l’Emirat du Qatar.

15-Ce qui se passe dans la tête de  Vladimir Poutine.

16-Comment Les scandales sont étouffés sous le couvert de la démocratie en France.

17-Nucléaire : voila ce que la France et le Qatar nous cachent.

18-Snowden : La NSA voulait «infiltrer» les Smartphones en Russie et en France.

19-Une note « ultra-secrète » des services secrets français sur  l’intervention militaire française en Syrie.

20-Poutine active ses armes nucléaires en réponse au bouclier antimissile II.

21-Comment la France soutient les djihadistes en guerre contre son propre pays.

22-Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL.

23-La France reconnaît avoir fourni directement des armes aux Djihadistes.

24-Selon des officiels US, l’État islamique est né du soutien étatsunien à al-Qaïda en Irak.

25-Quelles seraient les vrais raisons de la future révolte française ?

26-Révélations : La Corée du Nord viserait à vendre des missiles à l’Etat Islamique.

27-Ben Laden avait rencontré la CIA à l’hôpital étatsunien de Dubaï en juillet 200?.

28-La Turquie et L’Etat Islamique travaille main dans la main.

29-Un général israélien du Mossad vise à provoquer des crises dans le monde arabe.

30-Wikileaks révèle les dessous de la stratégie saoudienne pour exporter l’islamisme partout sur la planète.

31-Un document révèle la nouvelle stratégie d’al-Qaïda en Europe.

32-La Russie de Poutine, entre mise au pas et pragmatisme.

33-Un ancien agent américain du renseignement révéle l’espionnage agressif des Etats Unis par Israël.

34-Snowden : Abou bakr Al-baghdadi  est un pur produit de la Cia et du Mossad.

35-Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL.

36-Les services européens fournissaient les données à la NSA.

37-Le patron du Pentagone dévoile ses plans secrets sur la Syrie.

38-Le général 4 étoiles américain dévoile un plan secret pour envahir 7 pays après le 11 septembre 2001.

39-Le lobby pro-israélien et la politique étrangère suicidaire de la France.

40-Des preuves que les Turcs ont pactisé avec l’EI découvertes.

41-Un rapport américain sur le financement d’Al-Qaïda par la France et le Qatar.

42-La Menace Nucléaire Israëlienne Pour L’UE.

43-Le manuel d’assassinat de la CIA révélé pour la première fois.

44-Le général Vincent Desportes : les États-Unis ont créé Daech par intérêt politique à court terme.

45-Le rapport sur la torture pratiquée par la CIA révélé après 5 ans.

46-L’Occident pourrait utiliser l’Etat islamique comme prétexte pour entrer en guerre contre la Russie.

47-Comment François Hollande a vendu la France à l’Arabie Saoudite.

48-Un nouveau document secret révèle la stratégie globale de l’Etat Islamique.

49-16 agences de renseignement prédisent l’effondrement des USA pour Mai 2016.

50-WikiLeaks révèle comment les Etats-Unis ont poursuivi de manière agressive le changement de régime en Syrie, en provoquant le début d’un bain de sang.

51-Voici les preuves des liens existant entre Washington et l’État islamique.

52-Top secret : Attentat en France en préparation –  Manoeuvres et exercices militaires franco-saoudiens très « discrets » en Savoie

53-Révèlation : Comment Rabat s’est allié avec Israël contre l’Algérie.

54-Le rôle diplomatique secret de Google dénoncé par Julian Assange.

55-Le Sénateur John McCain le modèle afghan doit inspirer les Etats Unis en Ukraine.

56-Les 4 cas de haute trahison commis par l’ex président Sarkozy.

57-Les accords secrets entre Israël et les pays arabes du Golfe rendue publique.

58-le réarmement nucléaire et secret de l’Allemagne pour la guerre probable contre la Russie.

59-Le Qatar et l’Ukraine viennent de fournir des Pechora-2D à Daesh.

60-Le plan secret de Sarkozy pour rebondir.

61-Le Mossad Prédit un Coup d’Etat Militaire en Algérie.

62-Le rapport sur la torture pratiquée par la CIA révélé après 5 ans.

63-Le Qatar reconnaît ses liens avec l’Etat Islamique  en Syrie.

64-Le général Vincent Desportes : les États-Unis ont créé Daech par intérêt politique à court terme.(bis)

65-L’oligarchie financière, la corruption des banques  un document ancien révèle tout !

66-Julian Assange révèle plan secret pour renverser le gouvernement syrien.

67-De la Russie soviétique à la Russie de Poutine : l’évolution du pouvoir des régions.

68-La NSA a fait de l’ Allemagne sa plus grande station d’écoutes en Europe.

69-La stratégie communicative de Sarkozy.

70-Exclusif : 50 espions étatsuniens déclarent que leurs renseignements sur l’Etat islamique ont été manipulés par des hauts fonctionnaires de l’US Central Command.

71-La Turquie avertit en secret l’ambassadeur russe contre le bombardement des positions du groupe Etat islamique en Syrie.

72-Le document secret de l’armée française.

73-Les preuves : La Menace Nucléaire Israëlienne Pour L’UE.

74-La France espionne l’Algérie depuis 2009.

75-Les projets secrets de l’US Air  Force.

76-Preuves: Hollande  nous soumet à la grosse Allemagne.

77-Comment des armes ukrainiennes se sont-elles retrouvées aux mains de Daesh.

78-Comment la France aide les terroristes islamistes.

79-Comment les médias français sont acheté pas les hommes d’affaires.

80-Daech, partenaire financier de la Haute finance internationale.

81-De nouveaux documents de Snowden révèlent que Facebook espionne les messages privés et dénonce à la police.

82-Des documents atomiques confidentiels et classifiés des Etats-Unis.

83-Des documents de la NSA ajoutent plus de détails au plan de déstabilisation du Moyen-Orient.

84-Des documents de Wikileaks révèlent l’implication de l’Arabie Saoudite dans la formation de l’Etat Islamique.

85-Des secrets fondamentaux exposés : la NSA a utilisé des agents infiltrés dans des compagnies étrangères.

86-Documents déclassifiés : Obama a Ordonné  d’entrainer  Etat Islamique.

87-Erdogan Avoue Que L’Etat Islamique Recrute Et S’entraîne En Turquie.

88-Est-ce qu’un groupe de colons israéliens a utilisé des fonds gouvernementaux pour espionner des ONG des droits de l’homme ?

89-Etats-Unis-Israël : Les signes d’une politique commune, dès 2008, pour éliminer les figures-clés du régime syrien et de ses alliés.

90-Exclusif : Le document de la CIA qui révèle ce que l’Algérie a proposé au Maroc en secret.

91-L’ex-patron du MI6 : Le gouvernement britannique est prêt à  entrer en guerre contre la Russie

92-La doctrine secrète de Poutine.

93-La stratégie d’Israël contre le Hamas exposée dans deux câbles Wikileaks.

94-Le bilan de Nicolas Sarkozy : ce qu’il a fait de la France pendant 5 ans.

95-Les Gouvernements arabes et occidentaux soutiennent le terrorisme en Syrie - Document de l’ONU.

96-Les points de crispation de la politique étrangère russe.

97-Preuves : israel manigance contre l’Algérie.

98–Secret d’Etat : la France soutient Al-Qaïda en Syrie.

99-Un document déclassifié révèle l’affinité entre l’occident et Daech.

100-Wikileaks : les secrets gênants de l’Arabie Saoudite.

101-Y a-t-il une surveillance de masse en Russie ?

102-Relations NSA -Israël dans un nouveau document d’Edward Snowden.

103-Preuves : les médias mainstreams sont achetés par les organisations oligarchiques.

104-Les attaques contre Charlie Hebdo venaient de l’Elysée.

105-Le Qatar reconnaît ses liens avec l’Etat Islamique en Syrie.

106-Comment le Pentagone se prépare à une guerre contre la Russie.

107-Comment le ministère des Affaires étrangères saoudien contrôle les médias arabes.

108-Les dessus de La fabrication du Président Nicolas Sarkozy.

109-Comment les Etats-Unis et Israel soutiennent Al-Qaeda en Syrie.

110-Comment les USA et ses complices ont créé  les groupes terroristes derrière les attentats en Occident.

111-Comment Poutine force les Etats-Unis à dévoiler leur jeu en Syrie.

112-Comment US utilise l’EIIL pour conquérir l’Europe.

113-Compilation des documents révélés par Edward Snowden.

114-Connaissez ces pay europens qui financent Eiil.

115-Des fuites révèlent que le Mossad israélien a déclaré explicitement que l’Iran ne produisait pas d’armes nucléaires.

116-Documents secrets US de 2012 déclassifiés L’Occident : facilitera la création d’État islamique.

117-Entretien Exclusif : Donald Trump révèle son plan.

118-Est-ce qu’un coup d’Etat pourrait arriver aux Etats-Unis ?

119-Etat islamique, ses cinq sources de financement.

120-La relation de renseignement de la NSA avec Israël (document).

121-La Russie de Poutine et  la sécurité européenne.

122-Le Pentagone déclassifie un document top-secret sur le programme nucléaire israélien.

123-Le prince saoudien avoue que l’Arabie saoudite est derrière Etat Islamique.

124-Les ambassades de Nouvelle-Zélande utilisées pour l’espionnage — documents Snowden.

125–Les services secrets français ont-ils organisé les attentats de Paris pour faire accepter un coup d’État ?

126-Quand Hollande avoue explicitement avoir armé l’Etat Islamique.

127-WikiLeaks : Un agent d’Al-Qaeda a travaillé pour le MI6.

128-Un document officiel du Pentagone attestant que Etat islamique a bénéficé de camps d’entrainement et de formation américains.

129-Un témoignage des bonnes relations de la Turquie avec l’Etat Islamique américains.

130-Une fuite de documents de la NSA révèle une cyberguerre entre les USA et Israël !

131-Wesley Clark : «L’EI a été fondé grâce au financement de nos alliés les plus proches»

132-WikiLeaks : « Plus de paiements à Gaza ? »

133-WikiLeaks : La nouvelle guerre sale pour l’uranium et les minerais d’Afrique .

134-Wikileaks révèle les dessous de la diplomatie saoudienne en Algérie .

135-WikiLeaks révèle que la guerre civile syrienne était bel et bien une reconfiguration orchestrée par l’administration américaine .

Maria Luis

https://payhip.com/b/z8CU

Nous sommes les « sans dents », l’oligarchie et les friqués nous prennent pour des benêts mais il y a longtemps que certains ont compris que TOUT relève d’un vaste complot qui remonte à des décennies, patiemment…de moins en moins il faut le dire, avec de nombreux leurres pour épater et « émouvoir » ce petit peuple qui pleurniche pour un rien !
Ce ne sont que les titres des dossiers, répétitifs parfois mais ils se recoupent, ils sont cependant bien révélateurs d’événements passés, présents et à venir.
Attention toujours aux leurres !

N’Achetez Plus D’Obligations Du Trésor !

gouffre-economie

Quatre ans de mensonges !

Le tour de passe-passe de Hollande pour maquiller la dette !

Pour contenir la dette publique avant la présidentielle, l’exécutif a recours à un stratagème fructueux à court terme, mais très coûteux à long terme.

Reporter l’addition à demain pour embellir la photo dès aujourd’hui.
Voilà en résumé le stratagème utilisé par l’exécutif pour contenir l’augmentation de la dette publique.
Selon le rapport sur l’exécution budgétaire que la Cour des comptes a publié le 25 mai, Bercy a recours depuis quatre ans à un artifice comptable qui lui permet de sauver les apparences sur l’évolution de la dette.

Le stratagème est décrit dans Le Canard enchaîné du 15 juin 2016.
Pour combler le trou laissé par le déficit du budget, Bercy émet chaque année des obligations du Trésor (OAT) comportant des taux de rémunération de 5 ou 6 %, sur lesquels se ruent les investisseurs.
Appâtés par la bonne occasion, ceux-ci n’hésitent pas à acheter ces obligations au-dessus de la valeur officielle d’émission, par exemple le double.

Tour de magie

« Résultat :
Quand l’État vend pour 1 milliard (valeur officielle) d’OAT « dopées », il encaisse 2 milliards – un pour la valeur faciale, un autre pour la prime »
,

constate « Le Canard enchaîné ».
L’opération a permis, rien qu’en 2015, de raboter la dette de 22,5 milliards.
« Un nouveau record », estime la Cour des comptes.

Et surtout un tour de magie qui a permis de « contenir » la dette à 95,7 % du PIB.
Sinon, elle aurait atteint 98 % du PIB en 2015 et devrait dépasser les 100 % en 2017.

Mais l’opération a un coût :
Ce que l’État gagne au moment de la vente, il le perd en servant des intérêts plus élevés.
Pour une émission de février 2015, citée par la Cour, chaque milliard emprunté à 6 % coûtera, pendant dix ans, 60 millions d’intérêt par an, contre 5 millions pour l’emprunt au taux normal émis le même jour.
Mais sauver les apparences à un an de l’élections présidentielle, cela n’a sans doute pas de prix.

source : Matthieu Lehot pour http://www.lepoint.fr/politique

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 17/06/2016

Le Sanglier Et La Mosquée !

laiciteautableau

Et le snackbar !

De nos jours, sous nos latitudes hexagonales, une paille dans l’œil musulman fait immanquablement s’ébrouer le marécage gauchiste, tandis qu’une poutre dans l’œil chrétien passe inaperçue. Sachant que « les conséquences d’un acte sont incluses dans l’acte lui-même » (Orwell), n’est-ce pas là une forme de négationnisme visant à briser le christianisme, ce rempart culturel gênant la mondialisation aux entournures, quitte à s’acoquiner avec un islam qui s’avérera, à terme, bien plus intransigeant sur la question de son identité ?

Ainsi, dans sa récente déclaration à propos d’une mosquée profanée – restant à déterminer si déposer un sanglier devant ce lieu de culte relève plus de la profanation que de la provocation somme toute inoffensive ! –, Bernard Cazeneuve victimise une fois de plus une religion invasive tandis que cimetières chrétiens et églises sont régulièrement saccagés dans l’indifférence criante de la place Beauvau.

Ainsi, « la détermination du gouvernement à combattre et à sanctionner tous les actes haineux et antireligieux » frappe en réalité aussi sûrement la France chrétienne que le glaive qui, jadis, fit tomber la tête du premier évêque de Paris, saint Denis.
Bernard Cazeneuve peut bien affirmer que le principe de laïcité ne vise pas à « pénaliser certains Français en raison de leur religion » (déclaration du samedi 3 octobre 2015 à Strasbourg, aux états généraux du christianisme), la vérité reste accablante :

Lui et sa formation politique enterrent chaque jour un peu plus le christianisme quand ils adoubent une religion qui, depuis sa naissance dans le désert d’Arabie, n’a eu de cesse de combattre la chrétienté.

Une carcasse de sanglier ébranle donc l’âme sensible des socialistes quand un groupe de rap – « Negrescro » – peut, en 2012, produire un clip où s’exhibent des armes non factices et un drapeau algérien sur une église de Nice sans les émouvoir outre mesure.
A l’époque, « Les Inrockuptibles », sigisbée de la gauche, s’étaient d’ailleurs plus focalisés sur le Bloc identitaire, qui avait saisi la justice, que sur cet affront délibéré aux chrétiens : « Une posture qui permet au Bloc de créer régulièrement la polémique, et ainsi de faire entendre sa voix. »

Défendre son identité est donc une posture, sauf s’il s’agit de l’islam, vous aurez compris ! ! !

Et pendant que le ministre de l’Intérieur et ses comparses assaisonnent la France avec des condiments islamiques, voici quelques faits divers survenus en juin qui auraient dû attirer leur attention médiatique :
- 25 tombes du cimetière de Neuville (Calvados) vandalisées,
- vols en série d’œuvres d’art dans les églises du ,
- la chapelle Sainte-Gertrude de Selongey (Côte-d’Or), déjà vandalisée le 11 mars, subit un nouveau vol de dalles en pierre,
- etc… etc… etc…

Mais il est vrai que la terrible bête déposée devant la mosquée était « un sanglier, monstre énorme et superbe » » (La Fontaine), qui pouvait causer beaucoup de dégâts chez les fidèles « d’une religion de paix et d’amour » !

Charles Demassieux

http://www.bvoltaire.fr  du 16/06/2016

Marie-Louise Et Les « Knackis » !

cochon-rit (1)

Je suis aimé !

La FRANCE est devenu un SOUK incontrôlable et incontrôlé !!!

Une employée de la CAF sort sa « mitraillette à Knackis » et tire sur la file d’attente.
Une employée (de 52 ans) de la CAF de Toulouse a été arrêtée vendredi dernier par la police de Toulouse alors qu’elle tirait des saucisses « knackis » sur des femmes voilées ainsi que sur leurs enfants dans des poussettes. L’employée aurait fait « burn-out » il y a plusieurs mois de cela et aurait demandé à changer de ville mais sans succès.
Marie-Louise était une employée exemplaire de la Caisse d’allocations familiales de la Haute-Garonne durant ces 20 dernières années mais une altercation islamophobe (?)a irrémédiablement mis fin sa carrière professionnelle.

L’employée aurait mal pris une remarque désobligeante de la part d’une personne voilée, qui aurait dit :

« Vous les blancs vous êtes derrière les bureaux à travailler et nous on récolte votre pognon wallah, »

d’après les micros des caméras de surveillance installés dans le local.
Cette remarque n’a pas suscité d’indignation dans la file d’attente, mais plutôt des railleries et des plaisanteries sur les « français de souche ».
Ce à quoi l’employée aurait rétorqué :

« Les mains en l’air Batman, t’as une belle portée dis donc (…) »

avant de viser « l’innocente » jeune femme et de tirer en rafale plusieurs « knackis » dans sa direction.

Une des knackis a touché l’oeil d’Anissa, une « jeune fille » de 8 ans, qui s’est réfugiée en pleurs sous la burqa d’Hadjar, sa mère.
Quelques secondes se sont écoulées avant qu’un vent de panique ne gagne la file d’attente qui a préféré fuir les lieux pour ne pas être touchée par la substance impure.
Une fois la CAF désertée, l’employée aurait déclaré :

« ça se fait exploser au milieu de la foule mais ça a peur d’une saucisse! »

avant de brandir son arme à la manière des djihadistes, les bras tendus au dessus de sa tête et de crier :

« Allah Snackbar ! »

Le « knacki » de la discorde
Tous ces propos ont été enregistrés et la police se charge de l’enquête.
Environ 9 « knackis » ont été retrouvées sur le lieu du délit, par les officiers de la brigade criminelle.
La portée de l’ »airsoft » modifié était de plusieurs dizaines de mètres et il pouvait accueillir une douzaine de saucisses.
La vitesse des projectiles faisait d’eux des armes assommantes redoutables pour quiconque était pris au dépourvu.
Le directeur de la CAF a déclaré que Marie-Louise a été licenciée sur le champ après avoir visionné les images des caméras de surveillance.

Marie-Louise à quant à elle été jointe ce lundi matin et a déclaré n’avoir aucun remord et que plusieurs menaces de mort ont été proférées à son encontre ce qui ne l’inquiète pas du tout.

« j’ai des centaines de « knackis » chez moi et partout dans la maison.
Je suis parée à faire le djihad contre ceux qui viennent nous pourrir la vie tous les matins et qui font de fausses déclarations et qui arnaquent les Français qui travaillent dur et d’arrache-pied. »

La jeune femme qui n’a pas d’avocat et qui est l’auteur d’une agression basée sur une discrimination raciste risque d’être condamnée à un an d’emprisonnement ou de devoir payer 45 000 euros d’amende.

Dans son quartier de Toulouse est elle est devenue un héros, un véritable symbole contre le communautarisme.

« Ce qu’a fait Marie-Louise, personne ne l’aurait fait!
De nos jours si vous défendez les valeurs de votre pays vous passez pour un raciste.
Nous ne sommes pas racistes, nous aimons le porc!
Vive les Knackis! »
,

a déclaré Jacqueline, une fervente admiratrice de sa voisine.

« Les musulmans ne veulent pas s’adapter chez nous, moi je ne vois aucun inconvénient à ce qu’on m’envoie du couscous en pleine figure « dans une CAF du Maghreb », mais malheureusement il n’y a pas de CAF au Maghreb et ils ne donnent pas de l’argent aux étrangers non plus !
Il n’y a que nous pour le faire, »

a déclaré Roger, un voisin.

Aucune plainte n’a été déposée à l’encontre de Marie-Louise, mais il est possible que la victime soit en situation irrégulière et qu’elle n’ose pas se présenter au commissariat selon une amie qui a préféré garder l’anonymat.
De plus la jeune femme voilée de 22 ans, ainsi que ses CINQ enfants, peinaient à comprendre le Français, ce qui a été la goutte d’eau de trop pour Marie-Louise.

Autre Que Réseau Social

Les Jeunes Jouent Du Couteau !

france-565x250 (1)

Ecole Publique Naufragée !

Un élève de 10 ans poignarde un camarade sur fond de racket près de Lyon !

Un écolier de 10 ans a grièvement blessé au couteau un camarade de 12 ans qui aurait tenté de le racketter mercredi matin devant une école du quartier sensible des Minguettes à Vénissieux, près de Lyon.

Initialement engagé, le pronostic vital de la victime, soignée à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron (Métropole de Lyon), ne l’était plus dans l’après-midi, a indiqué à l’AFP une source proche du dossier.

Les faits se sont déroulés vers 08H30 à l’entrée du groupe scolaire Anatole-France, lorsqu’une altercation a éclaté entre deux élèves d’une même classe de CM2 de l’établissement.

Selon une source policière, la victime a menacé « un écolier de 10 ans qu’il tentait de racketter » et qui s’est alors « défendu ».

Le racketteur présumé a reçu un coup de « couteau de cuisine basique » dans le ventre « sous les yeux de ses camarades », a précisé « Michèle Picard », la maire communiste de Vénissieux, contactée par l’AFP.

Transportée dans l’enceinte de l’établissement, « la victime a été immédiatement prise en charge par une équipe du Samu et les pompiers, puis transférée à l’hôpital.

« Ces deux élèves n’étaient pas spécialement connus pour des faits de violences ou de racket. Ils ont réglé les choses entre eux et la seule réponse a été la violence.
Ca veut dire que la collectivité a échoué et cela me met en colère« 
,

a ajouté l’édile qui a interpellé dans une lettre la ministre de l’Education nationale, « Najat Vallaud-Belkacem », pour réclamer des mesures collectives de prévention.

La maire s’est également rendue sur place pour « rencontrer l’équipe éducative » et « discuter avec quelques parents présents », peu après les faits.

L’école était fermée mercredi après-midi et ses abords déserts, a constaté un journaliste de l’AFP. Seul élément notable, un groupe de quatre militaires avec une voiture estampillée « Vigipirate », positionné devant une des entrées de l’établissement.

L’auteur des coups était entendu à la Brigade de protection des familles à Lyon dans le cadre d’une enquête de flagrance pour « tentative d’homicide », selon une source bien informée.
Il a été placé « en retenue judiciaire » et non en garde à vue « parce qu’il a moins de 13 ans ».
Cette procédure peut durer douze heures, prolongeable une fois.

L’inspecteur académique du Rhône s’est rendu sur place en matinée et une cellule psychologique a été immédiatement ouverte jusqu’à la fin des cours de mercredi, a indiqué pour sa part un porte-parole du rectorat de Lyon.
Elle sera remise en place jeudi.

« Ce drame illustre l’état de notre société, son délitement, ses manques de repères qui conduisent à la violence.
Nous sommes de plus en plus confrontés à un climat dégradé qui rejaillit dans nos écoles »
,

a poursuivi Madame « Picard », dans un communiqué.

Le groupe scolaire Anatole France accueille 247 élèves de la maternelle au CM2.

http://actu.orange.fr/france  du 15/06/2016

Elle sera belle la France de demain avec des adultes qui sont les enfants d’aujourd’hui !

Leur Délire Veut Entraîner L’ Europe !

pensee (1)

Ils sont fous ces ricains !

Les États-Unis jouent l’escalade contre la Russie !

Pour poursuivre son occupation de l’Europe occidentale et centrale, Washington multiplie les mises en garde contre le « péril russe ».
Une intense campagne de presse dénonce la propagande ex-soviétique tandis que les experts militaires alertent sur le déséquilibre des forces et la nécessité du bouclier états-unien.
Dernier avatar de cette hystérie organisée, un rapport de la Rand Corporation sur une possible —mais improbable— invasion russe des États baltes.

L’alliance atlantique a un PIB de 35 000 milliards de dollars, mais ne dépense annuellement pour sa défense que 1 000 milliards de dollars (dont 700 milliards incombent aux seuls États-Unis).
Pour donner le ton, Washington a alloué pour 2016 environ 3,4 milliards pour renforcer le flanc Est de l’Otan, soit quatre fois plus qu’auparavant.
Ce budget comprend le déploiement dans six pays d’Europe orientale, de 4 000 GI’s, 250 chars et véhicules de transport Bradley, des canons automoteurs Paladin, accompagnés de 1 700 autres véhicules blindés.

Étant donné que les membres de l’Otan ne sont pas disposés à allouer des sommes importantes à cette fin, le Pentagone crée toutes sortes de scénarios apocalyptiques visant à faire pression sur ses alliés pour contribuer à un dispositif énorme de « dissuasion » contre la Russie, avec des coûts annuels supplémentaires de 2,7 milliards de dollars.
Les États-Unis ont obligé les États neutres riverains de la mer Baltique, comme la Suède et la Finlande, à organiser des exercices de l’Otan sur leur territoire.
Parallèlement à cela, les opérations militaires couronnées de succès de la Russie en Crimée et en Syrie, ont créé la « fureur du Pentagone » qui dispose encore de 35 000 hommes en Europe, par rapport aux 200 000 des années 80.

Pour dissimuler ses intentions, le Pentagone a commandé une étude de la Rand sur le scénario d’une éventuelle confrontation militaire avec la Russie sur les territoires baltes, partant du principe que l’agression reviendrait à la Russie [1].
Le but de cette étude est de suggérer que pour ne pas être obligée d’accepter la défaite face à la Russie, avec des conséquences désastreuses, l’Otan devrait investir dans la région baltique pour se préparer à attaquer la Russie.
Scénario plus que plausible, comme je l’ai expliqué dans un article précédent [2].

Le scénario de l’attaque par la Russie des pays baltes n’est qu’une diversion parce que la Russie n’a aucun intérêt militaire ou économique dans les trois anciennes Républiques soviétiques, qui ont adhéré à l’Otan, la Russie l’ayant accepté en 2004.

Pourquoi Moscou occuperait-il les pays baltes, où la minorité russe peut accéder à la fonction publique, ce qui lui permet d’obtenir des informations de l’Otan ?

Cependant, en supposant que la Russie s’engage dans la conquête des pays baltes, elle ne gagnerait rien dans cette aventure, sinon une plus grande entrée dans une mer Baltique, qui ressort dans la mer du Nord par le détroit de Skagerrak contrôlé par le Danemark, la Norvège et l’Allemagne, trois États membres de l’Alliance. Qu’est-ce que la Russie pourrait faire ensuite ?
Occuper ces pays afin de s’ouvrir la voie vers l’Atlantique ?

Selon ce scénario, imposé par le Pentagone aux experts, la Russie devrait occuper les trois États baltes en 36 à 60 heures environ.
L’analyse de la Rand a pris en compte, dans ses calculs, des forces terrestres de l’Otan composées de sept bataillons d’infanterie, deux bataillons d’infanterie motorisés et deux mécanisés, tous fournis par les trois États baltes.
Ce qu’ont omis les experts de la Rand, c’est que les 11 bataillons baltes (qui représentent trois brigades) sont si mal armés qu’ils ne peuvent même pas faire face à une brigade mécanisée russe, composée de quatre bataillons.

Aux forces armées des États baltes auraient été ajoutés deux bataillons aéroportés, deux bataillons d’hélicoptères d’attaque et une brigade mécanisée, tous appartenant aux États-Unis.
Après les 24 premières heures de l’offensive, l’Otan pourrait déployer deux bataillons aéroportés britanniques, deux bataillons polonais de chars et une autre brigade aéroportée US.
En définitive, l’Otan peut compter sur quatre à cinq brigades de forces terrestres.

Selon les spécialistes de la Rand, la Russie peut concentrer quatre bataillons de chars, cinq d’infanterie mécanisée, quatre d’infanterie motorisée, huit aéroportés et trois d’infanterie de marine (stationnés à Kaliningrad), trois bataillons d’artillerie lourde, deux bataillons lanceurs de roquettes lourds, cinq bataillons de lanceurs de roquettes de moyen calibre, deux bataillons de missiles Iskander, deux bataillons de missiles tochka, six bataillons d’hélicoptères d’attaque.
Ainsi, la Russie pourrait compter sur 10 à 11 brigades de forces terrestres, ce qui signifie un rapport de forces de 2,7 contre 1 en faveur de la Russie.
Le dispositif de l’Otan comprend beaucoup de forces aéroportées, c’est à-dire des unités d’infanterie légère sans chars ni soutien de feu par lance-roquettes ou des missiles tactiques, ce qui porte en fait le rapport de force à 4 contre 1 en faveur des Russes.
Une bonne conclusion des spécialistes de la Rand est que, sans la présence, dès le début des hostilités, d’au moins sept brigades de l’Alliance (dont trois de blindés lourds soutenues par beaucoup d’artillerie), il sera impossible d’opposer une véritable résistance à la Russie.

Le scénario des spécialistes de la Rand prend en compte les forces aériennes de l’Otan basées en Lituanie :
Une escadrille (12 à 14 avions) de chasseurs F-15 C US et deux escadrilles multi rôle britanniques avec des Eurofighter Typhoon.
L’Alliance pourra mettre en action, à partir de la Pologne, deux escadrilles polonaises avec des F-16, une avec des MiG-29, deux escadrilles US avec des F-16 ou danoises avec également des F-16, une escadrille française avec des Rafales, et six avions canadiens CF 18.
À partir des bases situées en Suède, l’Otan pourra également mettre en action une escadrille de chasseurs F-15 C, et autres de chasseurs-bombardiers F-15 E, six avions d’attaque au sol A-10, une escadrille furtive F-22 —toutes états-uniennes— et une escadrille norvégienne de F-16.
Deux escadrilles de F-18 pourraient opérer à partir d’un porte-avions US situé dans la mer du Nord.
Une escadrille de chasseurs-bombardiers F-15 basée en Angleterre et une escadrille de bombardement à longue portée B-1B à partir des Etats-Unis pourraient prendre part aux opérations.

Les forces aériennes que la Russie pourra opposer, se composent de neuf escadrilles de Su-27, deux escadrilles de chasseurs-bombardiers légers Su-34, trois escadrilles d’avions multi-rôle MiG-29, quatre escadrilles de chasseurs MiG-31, cinq escadrilles de bombardiers légers Su-24, quatre escadrilles de bombardiers lourds Tu-22M3.

Plutôt que de chercher une occasion de se confronter à la Russie dans une attaque surprise à partir des pays baltes qui pourraient déclencher une guerre dévastatrice, sur plusieurs continents, les États-Unis feraient mieux d’entamer le dialogue avec la Russie avant toute escalade dans l’armement de la région.

Malheureusement, Washington reste sur une position agressive, sabordant toute tentative de dialogue avec Moscou et se soustrayant à tout régime de contrôle réciproque des armes conventionnelles en Europe.
Cette position lui permet d’apporter, en continu, d’autres forces supplémentaires dans la région.
Le dialogue permettrait de limiter les forces conventionnelles et la quantité de matériel militaire des deux côtés de la frontière Otan-Russie.

Valentin Vasilescu
Traduction Avic

source : http://www.voltairenet.org

http://www.wikistrike.com  du 15/06/2016

 

 

 

 

 

 

 

 

Casseurs Ukrainiens En France ?

eu-flag (1)

Belle image du « football » !

Que faisaient les Ukrainiens interpellés au milieu des supporters « russes » ?

La police de la ville de Lille, en France a interpellé deux supporters russes ET deux supporters ukrainiens.
De sérieuses questions surgissent au sujet de ces derniers.

Les forces de l’ordre françaises ont placé en garde à vue deux supporters russes et deux supporters ukrainiens à la veille du match entre la Russie et la Slovaquie, annonce la préfecture de Lille citée par « l’Express ».

La question se pose à nouveau: que faisaient des Ukrainiens, arrêtés pourtant pour port d’arme prohibée, au milieu de supporters rassemblés avant la rencontre entre la Russie et la Slovaquie ?

En outre, la police de Lille a demandé aux supporters de football russes de ranger leurs drapeaux sous peine d’interpellation.

Quant aux incidents à Marseille, des blogueurs français ont remarqué que les hooligans soi-disant russes qui seraient à l’origine des violences, n’étaient pas si russes que ça.
D’après leur physique, ils ressemblaient sur la majorité des photos plutôt à des supporters issus d’autres pays et « portaient des tatouages typiques des nationalistes ukrainiens ».

Mercredi, Lille accueillera le troisième match du groupe B du championnat Euro 2016.
Sur la pelouse du stade Pierre Mauroy, les Russes affronteront les Slovaques.
La ville voisine de Lens accueillant jeudi le match entre le Pays de Galles et l’Angleterre, un afflux de supporters de ces deux sélections est attendu.

Hier, les forces spéciales françaises ont arrêté un bus qui transportait à Lille 43 supporters russes.
Ils sont actuellement à Marseille et attendent la décision du procureur de la cité phocéenne.

Rappelons que de violents incidents ont éclaté le week-end dernier à Marseille en marge du match Angleterre-Russie, impliquant notamment des supporters russes et anglais, mais aussi des Français.

Mardi, la Russie s’est vu infliger une suspension avec sursis, ce qui signifie que le pays sera disqualifié en cas de nouveaux incidents.

source : https://fr.sputniknews.com

 

http://www.wikistrike.com  du 15/06/2016

L’ Europe N’ Est Pas Un Déversoir !

padamalgam

Attentats, Euro, Migrants !

La Hongrie qualifie  la crise des réfugiés d’«exode mondial massif» !

À la frontière hongroise, le flux de réfugiés est constitué de personnes de 100 nationalités différentes.
La preuve que la crise des réfugiés est devenue un problème d’immigration, assure un porte-parole hongrois.

« Zoltán Kovács », porte-parole du gouvernement hongrois, s’est adressé aux journalistes bruxellois le 13 juin afin d’expliquer la position de son pays sur l’immigration, et notamment l’érection d’une barrière à la frontière avec la Serbie, mesure vivement critiquée.

Les réfugiés syriens arrivant en Hongrie ne sont plus qu’à la troisième, quatrième, ou même cinquième place des arrivées en Hongrie, en fonction des jours.
Cela prouve bien que les migrants viennent d’autres régions du monde et que l’Europe n’est plus face à une crise des réfugiés, mais à un gros problème d’immigration, indique le porte-parole hongrois.

Malgré la réduction du nombre de réfugiés, la pression est toujours là.
Les mesures mises en place aux frontières n’ont, en effet, pas empêché 15 000 réfugiés d’arriver dans le pays.

Porte d’entrée vers l’UE

Le représentant hongrois indique que, si la route des Balkans, qui faisait de la Hongrie la porte d’entrée vers l’UE, est à présent sous contrôle, cela n’a rien à voir avec l’accord conclu entre l’UE et la Turquie afin d’arrêter les migrants avant leur arrivée en Grèce, mais plutôt aux mesures individuelles prises par certains États, membres ou candidats à l’adhésion.

Pendant des mois, la route des Balkans a constitué un flot presque incontrôlé de réfugiés transitant par la Grèce, la Macédoine, la Serbie et la Hongrie et tentant d’arriver en Allemagne, en Autriche ou en Suède.
La Hongrie et les autres pays du groupe de Visegrád (la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie) ont apporté de l’aide à la Macédoine pour qu’elle rende sa frontière avec la Grèce hermétique.
Des milliers de migrants se sont donc retrouvés coincés en Grèce.
Au même moment, la Commission créait une politique de relocalisation des réfugiés en quotas dans les États membres.

« Notre collaboration avec la Macédoine et la Serbie a été plus fructueuse que l’ensemble de l’approche européenne »,

insiste « Zoltán Kovács ».

« Les mécanismes efficaces de gestion de la crise ne sont pas des actions communes ou plus de solutions européennes, mais des efforts des États membres eux-mêmes. »

Ainsi, selon le porte-parole, la vraie division existant entre les États de l’UE est la séparation des pays qui font de vrais efforts pour appliquer les politiques européennes, dont Schengen, et ceux qui ont capitulé et ont laissé des flux de migrants entrer dans l’UE sans aucun contrôle.
En Allemagne, il y a encore « des centaines de milliers » de personnes non identifiées, assure-t-il.

« Nous estimons que les propositions de la Commission, des institutions européennes, tentent de gérer des conséquences de ce qui nous arrive.
Leur formulation elle-même est parlante.
Ces propositions tentent de suggérer que nous devrions « gérer la migration » au lieu de stopper la migration »
,

poursuit-il.
Il propose de mettre en place un « Schengen 2.0 », qui permettrait de renforcer les frontières externes, notamment grâce à des « hotspots » installés hors de l’espace Schengen.

« Schengen 2.0 »

« Si nous continuons sur notre lancée, en laissant des gens tenter d’abuser du système d’asile européen, en demandant directement l’asile politique, nous allons répliquer la situation de l’année dernière, soit plus d’un million de réfugiés arrivés sur le sol européen.»,

prévient-il.

La Hongrie a identifié plus de 100 pays d’origine des migrants, ce qui montre clairement qu’il ne s’agit plus d’une crise des réfugiés, soutient le diplomate.

« Si nous laissons ces personnes arriver aux frontières de l’Europe, et surtout aux frontières de l’espace Schengen, nous ne pourrons pas mettre un terme à la mauvaise utilisation du système d’asile »,

martèle-t-il.

La Hongrie prévoit d’organiser un référendum sur les quotas de réfugiés obligatoires.
La question est à présent examinée par la Cour constitutionnelle, qui rendra un verdict cette semaine ou la semaine prochaine.
Le vote devrait avoir lieu fin septembre ou début octobre, précise le porte-parole.

La Commission a récemment proposé que les pays qui rejettent le programme de relocalisation soient soumis à une amende de 250 000 euros par migrant refusé.
Une mesure « absurde », selon « Zoltán Kovács », qui souligne que cette somme est plus élevée que ce que gagne un ingénieur ou un enseignant durant toute sa vie.

« Nous estimons que le système de quotas est une fausse mesure de solidarité.
Est-il vraiment conseillé de forcer un État membre ou des États membres à accepter des politiques à cause de l’échec d’autres États ?
Je fais ici référence au comportement de certains grands États membres l’an dernier, quand ils ont refusé d’appliquer le système de Dublin et les protocoles de Schengen, sans consulter les autres États »
,

ajoute-t-il.

La question de l’immigration sera abordée lors du sommet des 28 et 29 juin,
qui se penchera également sur les conséquences du référendum britannique sur l’Europe.

Georgi Gotev
Traduction de Manon Flausch

http://www.euractiv.fr  du 14/06/2016

Les migrants sont toujours là mais nos médias nous bassinent avec le foot.
Bien sur, les attentats, mais surtout le foot, couleur sanglante qui decevra notre oligarchie.
Ces migrants qui s’insinuent dans notre vieux monde, pourquoi n’en dit on mot ?

Il Faut Consulter Tous Les Vrais Français !

banderolereferendum

Contre l’islamisation de la France,

Vive le référendum
d’initiative citoyenne !

Nous sommes en France, en Europe,
dans une guerre de civilisations
entre le panislamisme renaissant
et la civilisation Occidentale.

Cet article s’adressant initialement à des combattants bien connus,  il est inutile d’entrer dans le socle de cette affirmation.
Et pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, il leur sera utile de lire le livre de « René Marchand » :

« Reconquista ».

Les 309 premières pages leur donneront les connaissances nécessaires pour forger leur conviction et les pages 309 à 389 pour connaître la marche à suivre.
Il existe une idée, une théorie qui préconise la création d’un Concordat imposé, s’il le faut, aux Musulmans résidant en France, Français de papier de première ou seconde génération, inspiré du concordat signé en 1807 entre l’institution dite   »Grand Sanhédrin », représentant la communauté Juive et Napoléon Premier.

René Marchand dit encore mieux que moi la nécessité d’encadrer la prétendue religion musulmane dans le chapitre :
L’islam soumission à la République et Mesures de désislamisation.  (pages : 373/374 puis 387/ 388)

Certes comme certains le font remarquer la problématique est très importante, mais il n’est pas nécessaire d’espérer réussir pour entreprendre.

Nous sommes dans une civilisation de DROIT et nous avons la LAÏCITE comme loi Républicaine.
Nous voyons tous dans quelle mesure notre oligarchie perverse, de tous bords, contourne  et bafoue le principe de laïcité.
Un premier point est de les contraindre à revenir aux fondamentaux de la laïcité, nous verrons plus loin comment y parvenir.
Un second point quasiment concomitant est d’opposer le Droit au travail de sape des tenants actifs et d’attente de réussite d’une théocratie annoncée comme hégémonique depuis 632 s’appuyant sur des préceptes de guerre à caractère génocidaire,  dont nous voyons dans l’actualité le mode de propagation en Irak , et donc ce qui nous attend si nous ne réagissons pas rapidement .

Ceci devant s’accompagner, c’est certain,  de réactions fortes à toutes tentatives d’intimidation de rues et d’actions souterraines de lobbying.

Prenons les problèmes un par un.

-Tout d’abord la restauration d’une laïcité adaptée à l’état actuel de la société française et de la problématique islamiste en France d’abord.

-Une action au niveau des tribunaux administratifs dans tous les cas où les Maires ont contourné la loi de 1905, avec la demande de pénalités au niveau des sommes perçues, pénalités réglées sur les deniers propres des Maires félons (voir aussi l’article de loi 411.4 du code pénal Français exposé page 364 dans le livre de René Marchand).
Ceci amènerait d’éventuels candidats à la retenue.

-Puis une ré-étude fondamentale des textes de la loi de 1905 pour l’adapter à l’arrivée de cette théocratie incompatible avec la civilisation Occidentale et les lois françaises.
Cette ré-étude sera à faire conjointement avec les autorités Juives et Chrétiennes de France, afin d’obtenir une « coalition » de fond en face du panislamisme progressant grâce à la politique du multiculturalisme, grosse du communautarisme, lui-même gros des racismes croisés.
Cette arme, la laïcité, déjà assez forte si elle était appliquée dans toute sa rigueur, n’en deviendra que plus efficace.
Cette coalition demandée pour la mise à jour de la laïcité devra œuvrer pour imposer aux diverses factions islamistes florissant en France, un concordat tout à fait dans l’esprit du Grand Sanhédrin.

Ultérieurement une fois ce concordat accepté ou imposé, toute faction musulmane non signataire sera dissoute et ses membres déchus de leur nationalité française, quitte à faire valoir ailleurs leur double nationalité proclamée haut et fort même à la direction du ministère de l’Education Nationale.

Oui, mais comment faire pour contourner l’obstruction de notre bifide oligarchie ?

Donner la parole au «bon sens français» par voix de référendum.

« René Marchand » écrit bien en page 322 :

« Il en est un qui est une arme redoutable : le référendum.
Les taupes de l’Islam en Europe, tout comme les poltrons qui redoutent d’entrer dans la bataille, craignent par dessus tout que le peuple exprime ses opinions et ses volontés. »

Oui, mais il faut instaurer le droit au référendum en donnant un caractère constitutionnel à l’usage direct par les citoyens.

C’est le type de démocratie qui existe en Suisse, en Allemagne au niveau des villes et des Länder, en Italie, et dans vingt six Etats de U.S.A … alors pourquoi pas en France ?

Certains diront :

« oui mais les musulmans pourront utiliser ce droit pour lancer des référendums à leur avantage ».

La réponse est :
Oui …
Mais si nous mettons en place cette démocratie moderne avant que leur démographie dépasse celle des Français de souche, leurs référendums ne passeront pas, et, ne pouvant s’imposer, les plus extrémistes entreront en guerre et devront être neutralisés, dans l’acception militaire du mot, ou ré-immigreront vers leurs zones historiques d’application de la charia.

Il est donc fait ici allusion à l’instauration du principe du Référendum d’Initiative exclusive des citoyens. Rappelons ici qu’en 2003 un sondage SOFRES donnait 82% de oui au thème suivant :

« La possibilité pour un groupe de citoyens de demander l’organisation d’un référendum sur un sujet de son choix ».

Certains diront :

« Nous ne pourrons jamais faire admettre à notre oligarchie perverse ce contre pouvoir ! »

La réponse est simple :
La société civile, avec toutes ses composantes, des réseaux à établir, des tea-partis qui devront lutter pour que le peuple soit entendu entre les deux périodes électorales où il est cajolé par les représentants des partis qui viennent prendre des promesses de votes comme des représentants d’entreprises viennent prendre des bons de commande pour leurs entreprises.

Notons au passage que les promesses faites par les candidats députés n’engagent, c’est bien connu, que ceux qui y croient et surtout pas les députés carriéristes et donc des godillots !

Oui, pour que les citoyens imposent ce contre pouvoir il faut que tous les médias libres, les associations non financées par le gouvernement s’associent de fait à cette tâche en concluant chacune de leurs revendications par l’appel à l’Instauration Constitutionnelle du Référendum d’Initiative Citoyenne.

Il existe déjà des Associations qui militent sur ce thème et montrent les solutions constitutionnelles pour y parvenir.

Si tous, comme à Jéricho, nous marchons en rythme et en proclamant haut et fort notre revendication en faisant le tour de la forteresse oligarchique, les murs en tomberont.

Réfléchissez bien, combattants opposés au Panislamisme, et vous tenants du droit des citoyens à contrôler les élus sur tous sujets et tout le temps, à cette idée :
Constitutionnaliser le droit au Référendum d’Initiative Citoyenne, c’est l’arme qui vous manque pour gagner vos combats.

« René Marchand », avec tout son art, dit lui aussi qu’il faut deux armes législatives :

Un concordat imposé : chapitre : l’islam soumission à la République.

L’appel à référendum (voir page 322.. sur le référendum arme redoutable), qui est ici proposé sous forme du droit constitutionnel au Référendum d’Initiative à l’usage exclusif des citoyens : Le R.I.C

Robert García

http://ripostelaique.com/  du n° 372, le 14/09/2014

Initialement publié en septembre 2014

Actualité encore plus urgente !

Connaissez-vous Ismael et Israel ?

Cochon21

On n’est pas des crasseux…on ne mange pas de cochon !

 

Les curieux dérapages antisémites de l’extrême-gauche antiraciste et le silence des médias…

Les faits ne sont pas nouveaux mais semblent se multiplier, le dernier en date a eu lieu lors d’une manifestation organisée par « SOS Racisme » à Béziers et encadrée par le service d’ordre de la « CGT », pour s’opposer aux Rendez-Vous de Béziers organisés par le maire de la ville « Robert Ménard ».

Sous couvert d’« antiraciste », cette manifestation réunissait des adeptes de la quenelle ou encore un membre du service d’ordre de la « CGT » pour qui «  un bon juif est un juif mort » selon un communiqué du « CRIF » ou encore une certaine militante « antiraciste » adepte de la quenelle bien connue pour son soutien aux manifestations pro-palestiniennes.

L’information a été découverte par le site de ré-information « Fdesouche » mais n’a été reprise par aucun média, hormis le « CRIF » dans son communiqué.

On se souvient aussi de l’affaire de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union très vite étouffée dès lors que les suspects et leurs accointances avec l’extrême-gauche furent dénoncés dans un article du « Monde », mais aussi de l’agression de deux hommes de confession juive par des colleurs d’affiche du « NPA » un certain 1er mai 2015 qui avait donné lieu à un assourdissant silence dans les médias…

Manuel Valls a dénoncé il y a quelques jours un certain islamo-gauchisme en visant tout particulièrement « Clémentine Autain », conseillère régionale d’Ile-de-France du Front de Gauche, pour ses connivences avec le parti des indigènes de la République et l’islam radical.
Celle-ci avait menacé de porter plainte contre Manuel Valls mais n’en a rien fait…

Cet antisémitisme s’était déjà tristement manifesté lors des nombreuses manifestations pour Gaza en 2014 sous fond d’ultra-violence et de slogans de haine anti-juif à Paris et dans certaines villes de la banlieue nord de Paris, dans lesquelles participaient de nombreux élus de gauche et d’extrême-gauche…

http://www.ojim.fr  du 13/06/2016

 

Les Sponsors De L’Euro 2016 Dérivent !

foot

Et son fric odieux !

Pour un maillot à 85 euros, l’ouvrier est payé 65 centimes !

Ils s’appellent « Nike », « Adidas » et « Puma ».

Ce sont les sponsors de l’Euro 2016 et les équipementiers des équipes nationales.
Leurs produits se vendent très chers, mais leurs coûts de fabrication sont réduits au maximum.
Au détriment des sous-traitants et des ouvriers.
Un rapport du collectif « Éthique sur l’étiquette », relayé par « Mediapart », souligne les dérives de ce système.

Des prix de vente élevés MAIS des coûts de fabrication très faibles !

L’écart entre le prix de vente et le coût de fabrication des maillots ou des baskets est impressionnant.
Selon « Mediapart », un maillot « acheté autour de 85 euros n’a coûté que 5,85 euros à produire.
Et les ouvriers qui l’ont fabriqué n’ont été payé en moyenne que 65 centimes d’euros pour le faire ».
Même chose pour les baskets de « Nike » :
pour fabriquer des Air Jordan, « Nike n’aura alloué que 2,4 euros en moyenne aux petites mains qui les ont cousues, alors que ces baskets de luxe sont commercialisées autour de 140 euros ».

D’après le rapport réalisé par le cabinet d’études « Basic », commandé par le collectif « Éthique sur l’étiquette », les prix de ces produits ont doublé en vingt ans, alors que le salaire des ouvriers n’a pas bougé.

« La part de la main-d’œuvre dans le prix des chaussures et maillots de sport de marque a donc été divisée par deux en vingt ans »,

constate « Mediapart ».

Les sponsors font des efforts MAIS c’est insuffisant !

Certes, les sponsors font « certains » efforts.

«  »Nike », « Adidas » et « Puma » ont édicté des codes de conduite, réalisé des audits sociaux réguliers chez leurs sous-traitants, tout en donnant davantage d’informations sur leur chaîne d’approvisionnement »,

écrit « Guillaume Duval », président d’ »Éthique sur l’étiquette » dans le rapport.

« Mais force est de constater qu’elles sont toujours très loin de faire ce qu’elles pourraient – et devraient – faire sur ce terrain.
En contradiction avec leur discours affiché de marques responsables, elles favorisent plus que jamais la logique financière et privilégient toujours plus les dépenses de marketing (…).
Elles maintiennent une pression toujours aussi forte sur leurs prix d’achats »
.

Les équipementiers quittent la Chine !

Dans cette logique de réduction de coûts, on apprend dans le rapport que les marques sont en train de quitter la Chine, en raison de la hausse des salaires, pour s’installer au Vietnam et en Indonésie.
A terme, les équipementiers iront en Birmanie, en Inde ou au Pakistan où les salaires sont encore plus faibles et ne permettent pas à ses ouvriers de couvrir leurs besoins essentiels.

C’est ce qu’on appelle la notion de « salaire vital ».
Il s’agit du salaire qui doit permettre de faire vivre une famille comprenant deux adultes et deux enfants (alimentation, logement, éducation, santé).
Or, d’après le rapport du collectif, les rémunérations dans les usines de confection sont 33% inférieures au salaire vital au Vietnam, 45% inférieures au Cambodge et 50% inférieures en Inde et en Indonésie.

S’aligner sur le « salaire vital » dans ces pays n’entraînerait pourtant que « quelques dizaines de centimes de plus sur le prix final ».

Bons matchs !

source : « Dan Israel » pour « facebook »

http://www.wikistrike.com  du 13/06/2016

Grande Muraille Et Petit Pentagone.

usa_china

Les mondialistes et…
les asiatiques !

La Grande Muraille tient tête au Pentagone !

La Chine rejette le monde unipolaire rêvé par les Etats-Unis en refusant l’ingérence américaine en Asie du Sud-Est et en renforçant son alliance stratégique avec la Russie.

Parier sur une réthorique « exceptionnaliste » du Pentagone n’a jamais été perdant.

Encore une fois, le chef du Pentagone, le néoconservateur certifié « Ashton Carter », n’a pas déçu [son auditoire] au « Dialogue Shangri-La » – le forum annuel immanquable de Singapour sur la sécurité régionale où se sont rendus les ministres de la Défense, les académiciens et les PDGx les plus importants d’Asie.

Le contexte est essentiel.
Le « Dialogue Shangri-La » est organisé par l’Institut international pour les études stratégiques (« IISS »), un « think tank » pro-anglosaxon basé à Londres.
Et cela a lieu sur le porte-avion privilégié des intérêts géostratégiques impériaux en Asie du Sud-Est : Singapour.

« Si Pékin réclame des terres dans le récif de Shoal dans la mer de Chine méridionale, cela entraînera une réponse des Etats-Unis ! »

Comme l’a déclaré le néoconservateur « Ashton Carter », la rhétorique du Pentagone
– fidèle à sa perception de la Chine en tant que seconde plus grande «menace existentielle» contre les Etats-Unis (la Russie étant la première) –
tourne autour des mêmes sujets :
la puissance et la supériorité de l’armée américaine sont éternelles…
nous «assurerons la sécurité de l’Asie» pour toujours…
et la Chine ferait bien de se tenir tranquille dans la mer de Chine méridionale.

Tout ceci fait partie de la fameuse rhétorique sur le «pivot vers l’Asie»
- rhétorique qui jusqu’ici n’a porté aucun fruit – de l’administration du canard boiteux Barack Obama –
mais qui sera ravivée si « Hillary Clinton » devient la prochaine locataire du 1600 Pennsylvania Avenue.

La rhétorique comprend naturellement de vraies menaces.
D’après « Ashton Carter », si Pékin réclame des terres dans le récif de Shoal dans la mer de Chine méridionale, «cela entraînera une réponse des Etats-Unis et…d’autres pays de la région».

En d’autres termes, la Chine n’a plus qu’à devenir un membre d’un vague «réseau de sécurité de principe» pour l’Asie – qui va aussi protéger l’Est contre les «actions préoccupantes de la Russie».
« Ashton Carter » a mentionné «de principe» pas moins de 37 fois dans son discours.
Les « cheerleaders » «de principe» jusqu’ici incluent : le Japon, l’Inde, les Philippines, le Vietnam et l’Australie.

« La mer de Chine méridionale, le passage de billions de dollars de commerce annuel, abrite également des puits de pétrole et de gaz encore inexplorés ! »

Pour Pékin, les manœuvres US en mer de Chine méridionale pourraient «déclencher une guerre».

Voici une traduction instantanée : Nous créons une OTAN en Asie,
nous la contrôlons,
vous allez nous obéir,
et ensuite nous vous encerclerons – et la Russie – pour de bon.
Si la Chine dit non, c’est simple :
« Ashton Carter » a déclaré que Pékin érigera une «Grande Muraille pour s’isoler» dans la mer de Chine méridionale.

Si c’est tout ce que les planificateurs du Pentagone ont trouvé pour contrecarrer l’alliance stratégique entre la Chine et la Russie, ils feraient bien de retourner à l’école.
A l’école élémentaire.

Naviguez en toute liberté, chers vassaux !

Comme prévu, la mer de Chine méridionale a dominé les conversations au « Shangri-La » !
La mer de Chine méridionale, le passage de billions de dollars de commerce annuel, abrite également des puits de pétrole et de gaz encore inexplorés.
Le ministre japonais de la Défense « Gen Nakatani » a même déclaré que le Japon – qui stagne et devient de plus en plus insignifiant – aiderait les nations d’Asie du Sud-Est à se préparer pour faire face à ce qu’il appelle les actions «unilatérales» et «coercitives» de la Chine dans la mer de Chine méridionale.
Les cyniques n’ont pas pu s’empêcher de faire un parallèle avec la sphère de coprospérité de la Grande Asie orientale de l’empire du Japon.

La délégation de Pékin n’a pas relevé – jusqu’à un certain moment.
Le contre-amiral « Guan Youfei » a souligné que beaucoup de pays n’acceptaient pas que « les Etats-Unis essayent de [leurs] faire prendre parti».
Youfei – chef du département chinois de la coopération militaire internationale – ne s’est pas privé de condamner la «mentalité digne de la Guerre Froide» des suspects habituels.

« L’ingérence des Etats-Unis – sous couvert de défendre «la liberté de navigation» – était inévitable ! »

En ce qui concerne le Japon, le ministre chinois des Affaires étrangères a déclaré :

«Les pays qui ne font pas partie de la région devraient tenir leurs promesses et s’abstenir de remarques inconsidérées sur des problèmes de souveraineté territoriale.»

Le Japon n’a absolument rien à voir avec la mer de Chine méridionale.

Les travaux de remblaiement de Pékin sur le récif de la mer de Chine méridionale entraînent automatiquement un conflit entre la Chine et le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et le Brunei.
L’ingérence des Etats-Unis – sous couvert de défendre «la liberté de navigation» – était inévitable.
L’application de la «liberté de navigation» est un jeu stupide d’intimidation où les navires ou les avions de l’armée américaine passent près d’une île en mer de Chine méridionale dont la souveraineté est disputée par la Chine.

Il revenait à l’amiral « Sun Jianguo », chef adjoint du département interarmée du Comité militaire central de Chine, d’aller droit au but, en soulignant «la provocation de certains pays» et en ajoutant que des «intérêts égoïstes» avaient «envenimé» le problème de la mer de Chine méridionale.
Il a descendu le Pentagone à cause de sa politique du deux poids deux mesures et de son «comportement irresponsable».
Et il a descendu les Philippines parce qu’ils s’en sont remis à la cour d’arbitrage des Nations unies pour régler le conflit après avoir violé un accord bilatéral avec la Chine :

«Nous ne créons pas de problèmes mais nous n’avons pas peur des problèmes».

La Chine préfère le dialogue et la coopération – et « Jianguo » l’a rappelé – s’en remettre à l’ASEAN pour prendre des décisions.
En fait, la Chine est déjà parvenue à un consensus en quatre points sur la mer de Chine méridionale avec le Brunei, le Cambodge et le Laos il y a deux mois.
Il est beaucoup plus difficile de négocier avec les Philippines – car Manille est sous l’emprise des Etats-Unis.

« La Chine moderne est devenue le «sauveur» du turbo-capitalisme mondial ! »

Même le ministre adjoint vietnamien de la défense « Nguyen Chi Vinh » a précisé – lors de la même séance plénière que l’amiral « Jianguo » – que le Vietnam préférait les solutions via la Convention des Nations unies sur le droit de la mer ainsi que des négociations entre la Chine et l’ASEAN.

Après les excès rhétoriques du « Shangri-La », l’attention s’est tournée vers Pékin, qui abrite le « 8e Dialogue » stratégique et économique entre la Chine et les Etats-Unis.
Cette rencontre annuelle a commencé en 2009 à l’initiative de « Barack Obama » et de « Hu Jintao », le président chinois alors en fonction.

Le vice-ministre des Affaires « Zheng Zeguang » s’est montré optimiste et a souligné l’échange de «points de vue sincères et approfondis sur des questions sensibles et importantes pour les deux pays».
L’ambassadeur chinois aux Etats-Unis « Cui Tiankai » a encore dû indiquer que les relations des deux pays étaient trop «importantes» pour être «mises en péril» par la mer de Chine méridionale.
Et pourtant c’est exactement ce que veut le Pentagone.

Pékin ne va pas dérailler pour autant.

Comme l’a déclaré le conseiller d’Etat « Yang Hiechi », le dialogue entre la Chine et l’ASEAN progresse à travers ce que Pékin appelle l’approche à «deux voies», selon laquelle les désaccords sont réglés entre les partis directement impliquées, et …sans que Washington n’interfère.

« Les Chinois se fichent du Nouvel ordre mondial rêvé par les «Maîtres de l’Univers» sélectionnés ! »

Au-delà de ce qui a été discuté au « Shangri-La » ou lors du dialogue entre la Chine et les Etats-Unis, la situation générale est claire.
Les planificateurs promouvant «l’exceptionnalisme américain» ont créé un récit qui oblige la Chine à choisir : soit vous cédez à «nos» règles – qui sont celles du jeu géostratégique unipolaire actuel – ou sinon.

Pékin a déjà choisi et cela implique un monde multipolaire composé de nations souveraines sans primus inter pares.
L’administration de « Xi Jinping » voit très bien que le soi-disant «ordre» international, en réalité le désordre, est un système truqué mis en place à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La diplomatie – et le commerce – astucieux de Pékin savent comment utiliser le système pour servir leurs intérêts nationaux.
C’est ainsi que la Chine moderne est devenue le «sauveur» du turbo-capitalisme mondial.
Mais cela ne veut pas dire qu’une Chine renaissante se conformera toujours aux «règles» – pour ne pas mentionner les leçons de morales.
Pékin sait que les «pro-exceptionnalisme américain» n’accepteraient même pas de partager le butin dans un accord de sphères d’influence géopolitiques.
Plan A : Washington c’est l’endiguement – avec des conséquences potentiellement dangereuses. Il n’y a pas de plan B.

Le mot de la fin – finement déguisé dans les réponses polies aux menaces du Pentagone – est que Pékin n’acceptera plus un désordre géopolitique qu’elle n’a pas créé.
Les Chinois se fichent du Nouvel ordre mondial rêvé par les «Maîtres de l’Univers» sélectionnés.
Pékin s’est engagé dans la construction d’un nouvel ordre multipolaire.
Pas étonnant qu’ils représentent et continueront de représenter – avec leur partenaire stratégique russe – la plus grande menace pour le Pentagone.

Pepe Escobar
(Analyste indépendant en géopolitique)

https://francais.rt.com  du 09/06/2016

Décidément leur continent ne leur suffit vraiment pas !
Ces nordaméricains descendants de colons plus ou moins parias dans leurs nations d’origine ou d’aventuriers plus ou moins louches, ou de financiers plus ou moins véreux attirés par une terre vierge…plus ou moins, c’est un autre sujet bien délicat, semblent se trouver à l’étroit dans leurs Etats soit disant Unis.
C’est bizarre, pas un seul endroit sur terre où ils ne cherchent un moyen pour fourrer leur nez et finir par déclancher un conflit.
Cela dure depuis…pas mal de temps, plus d’un siècle maintenant, et ce n’est jamais eux qui allument la mèche.
Personne ne s’est rendu compte que les amérindiens, avant qu’ils soient pratiquement exterminés, avaient du leur apprendre les secrets d’une mise à feu.

Qui Protège Hillary Clinton A Ce Point ?

à faire circuler

Les magouilles électorales !

Alors que la presse célèbre la victoire au sein du Parti démocrate de la première milliardaire de l’histoire, une sombre bataille juridique se poursuit dans l’ombre.

Le rapport du département d’État sur les courriels d’ »Hillary Clinton », et les différents actes judiciaires qui ont suivi, établissent que celle-ci s’est rendue coupable de : 

- Obstructions à la Justice par Madame  »Clinton » et ses conseillers (Section 1410) ;
- Obstruction à des enquêtes criminelles (Section 1511) ;
- Obstruction à l’application de la loi locale et fédérale (Section 1411) ;
- Crime fédéral de négligence avec des informations et des documents classifiés (Section 1924) ;
- Détention dans son ordinateur à son domicile, sur un serveur non sécurisé, de 1 200 documents secrets (Section 1924)
- Félonie.
Madame  »Clinton » a déclaré sous serment à un juge fédéral avoir remis au département d’État tous ses courriels.
Cependant, l’inspecteur général du département d’État a déclaré cette semaine que c’était faux (Section 798) ;
- En outre, elle a déclaré sous serment que le département d’État l’avait autorisé à utiliser son ordinateur personnel pour travailler à son domicile. L’inspecteur général du département d’État a déclaré cette semaine que c’était faux (Section 798) ;
- Madame « Clinton » n’a pas signalé aux autorités, ni même à son département, que son ordinateur personnel avait été piraté plusieurs fois.
Elle a cependant demandé à son administrateur système d’essayer de protéger son ordinateur.
- Concussion et recel.
La Fondation « Clinton » et Madame  »Clinton » ont été corrompues pour que le département d’État ferme les yeux sur diverses pratiques (Loi Rico et Section 1503).

En principe, les faits et leur gravité étant établis par le FBI, le département d’État, et un juge fédéral, « Hillary Clinton » aurait dû être arrêtée cette semaine.

« Bernie Sanders », autre candidat à l’investiture démocrate, pariait sur l’arrestation de Madame « Clinton » avant la convention de leur parti.
Il a donc décidé de se maintenir, bien que n’ayant pas le nombre suffisant de délégués.
Mais, convoqué à la Maison-Blanche, il a été informé par le président Barack Obama que celui-ci empêcherait son administration d’appliquer la loi.

Joignant l’acte à la parole, le président OBAMA a publiquement soutenu la candidature de Madame  »Clinton ».

Source : http://www.voltairenet.org

http://www.wikistrike.com  du 11/06/2016

Société Générale Aux Ordres Des USA !

 Nobel

Ce sont des caniches !

La Société Générale ferme les comptes de diplomates russes à Paris !

Plusieurs diplomates russes en poste à Paris, y compris des membres de la délégation auprès de l’UNESCO se voient fermer leurs comptes à la banque Société Générale.
Et ce malgré le fait que l’Assemblée nationale et les sénateurs français se prononcent en faveur de la levée des sanctions contre la Russie.
La banque française Société Générale ferme les comptes de diplomates russes à Paris « sans aucune explication », a annoncé à « Rossiya Segodnya » une source diplomatique.

« Alors que les députés de l’Assemblée nationale et les sénateurs français se prononcent en faveur de la levée des sanctions antirusses, la banque française « Société Générale », évidemment de peur de mesures de rétorsion américaines, ferme les comptes de diplomates russes »,

a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

Selon lui, ces mesures concernent notamment les diplomates en poste à la Délégation permanente de la Fédération de Russie auprès de l’Unesco.

« On ne sait pas à quoi s’attendre de la part de cette banque »,

a indiqué la source.

En juin 2015, les missions diplomatiques et plusieurs sociétés russes ont déjà eu des problèmes avec des banques françaises.
Les comptes russes de la banque VTB France ont été gelés suite à la décision prise par la Cour permanente d’arbitrage de la Haye le 18 juillet 2014 dans le cadre d’un procès intenté par les ex-actionnaires du pétrolier russe « Ioukos ».
En 2014, cette juridiction arbitrale avait sommé l’Etat russe de verser plus de 50 milliards de dollars (37 milliards d’euros) aux actionnaires du groupe « Ioukos », fondé par « Mikhaïl Khodorkovski ».

Les comptes ont plus tard été débloqués sur décision du tribunal du district de La Haye (Rechtbank Den Haag).
Le tribunal a rejeté le 20 avril 2016 le jugement de la Cour permanente d’arbitrage qu’il a qualifié d’incompétente.

En juin 2015, les avoirs de la représentation française de l’agence « Rossiya Segodnya » ont été gelés à la demande de « Hulley Enterprises Limited ».
Le 12 avril 2016, le tribunal de grande instance de Paris a, par jugement, donné mainlevée des comptes de l’agence de presse russe « Rossiya Segodnya » bloqués par la compagnie « Hulley Enterprises Limited » et a refusé à cette dernière sa demande de dommages et intérêts.

source : https://fr.sputniknews.com/international

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 11/06/2016

L’ Employée De Bar Agressée A Nice !

Musulman-extremiste-musulman-modere

ramadan en islam
Ici c’est la France !

Du communautarisme revendicatif à l’islamisme agressif !

Lundi dernier, l’employée d’un bar du centre ville de Nice a été insultée puis frappée parce qu’elle servait de l’alcool pendant le ramadan.
Le  témoignage de la jeune serveuse ne laisse guère de doute sur les motifs de l’agression :

« Ils ont pointé du doigt les bouteilles d’alcool qui se trouvaient derrière le comptoir, puis l’un d’entre eux m’a dit, *en arabe* :

« Tu devrais avoir honte de servir de l’alcool en période de ramadan. (…)
Si j’étais Dieu, je t’aurais pendue. »

(…) »

Elle ajoute même :

« En Tunisie, j’exerçais le même métier et je n’ai jamais eu le moindre problème.
Je ne pensais pas qu’en France, pays de libertés, je puisse être agressée pour ça. »

Telle est pourtant la triste réalité de l’extension continue d’un communautarisme de plus en plus affirmé et agressif.

Les zones de non-droit sont devenues des zones de non-France, et dans certains quartiers les pouvoirs publics ont totalement renoncé à rétablir l’ordre républicain, laissant les caïds et les barbus appliquer leur loi.

L’odieuse agression dont a été victime cette jeune femme symbolise la montée en puissance d’un islamisme radical en voie de banalisation dans une partie de la  population.

Face à la poussée islamiste, les Français ont été abandonnés par un pouvoir socialiste impuissant et trahis par une ex-UMP empêtrée dans des manoeuvres clientélistes.

Ainsi, à Nice, « Christian Estrosi », maire LR de la ville et président de la région « PACA », travaille étroitement avec des organisations islamistes telles que l’UOIF et se livre à un véritable double jeu.

Fruit de ces incessantes compromissions, ce sont deux grandes mosquées radicales qui vont bientôt voir le jour à l’ouest de la ville.

Pour enfin retrouver une France apaisée, il faut restaurer l’autorité de la République et réaffirmer avec intransigeance l’identité de la France et ses valeurs L A Ï Q U E S.

Et ce ne sont pas ceux qui ont tout abdiqué hier qui en auront le courage demain !

Nicolas Bay
Secrétaire Général du Front National

http://frontnational.cmail19.com  du 10/06/2016

Cet « Euro » Est Un Enfumage Monstre !

degagez

Nous sommes
en état d’alerte !

La gauche connaît, aujourd’hui, des heures noires…
Plus un ministre n’ose mettre le nez dehors pour éviter les huées.
Le Président lui-même se faufile, d’une commémoration à une inauguration, entouré d’une garde prétorienne.
Le pouvoir se « bunkérise » et recroqueville la France à sa mesure.

En recherche d’une popularité partie en miettes, François Hollande se tourne vers la démagogie du football.
À Clairefontaine, il ose « Vous êtes la France, toute la France » en s’adressant aux joueurs de l’équipe nationale.
Que le Président fasse la moindre allusion à la polémique « Benzema », « Cantona » et « Debbouze » est déjà très en dessous du niveau présidentiel, mais qu’il puisse ainsi réduire un grand pays à une équipe de joueurs professionnels prouve sa totale absence de discernement.

Le fait que cette équipe soit victorieuse ou non n’aura aucune conséquence sérieuse sur le pays.
Le football est un spectacle, un divertissement.
Il peut, ainsi, détourner l’attention des Français de sujets infiniment plus sérieux.

Faute de dominer le présent, et de préparer l’avenir, le pouvoir se réfugie dans le passé.
Il est, d’ailleurs, assez maladroit pour créer aussi des polémiques dans ce domaine qui appelle une communion quasi unanime, comme on l’a vu avec la célébration de l’anniversaire de Verdun.
Mais Emmanuel Macron a voulu montrer que le plus brillant technocrate n’avait pas forcément une grande intelligence politique.
Il a voulu commémorer, lui aussi.

Notre banquier en costard, avec le lourd paquet de ses déclarations de social-libéral, plus libéral que social aux yeux de la gauche dure, est allé inaugurer un timbre célébrant le 80e anniversaire du Front populaire. L’accueil fut chaleureux : au cri de « Casse-toi », une pluie d’œufs s’est abattue sur notre fringant ministre, choqué par tant d’irrespect envers son portefeuille… ministériel.

La gauche a une lecture très sélective de l’Histoire.
Il y a les riches heures, marquées selon elle par sa présence au pouvoir, et puis les heures sombres toujours associées à la droite.

On sait, en lisant « Zemmour », par exemple, que la gauche a souvent trempé dans les moments difficiles de notre histoire, comme la collaboration dont les acteurs les plus enragés étaient l’un socialiste (« Déat ») et l’autre communiste (« Doriot »).

François Hollande a cru bon devoir citer « Thorez » :
« Il faut savoir terminer une grève. »

Qui était cet homme que le rapport de force avait imposé à la Libération, au moment où les communistes étaient de loin le parti le plus puissant et chargeaient la France des pesanteurs sociales qui altèrent encore notre dynamisme économique, et dont la « CGT » se fait la gardienne obstinée et ruineuse ?

C’était le « traître » qui avait refusé de prendre les armes contre l’Allemagne nazie, alors alliée à l’URSS, la vraie « patrie » de ce déserteur, réfugié à Moscou durant toute la guerre.
Le Parti communiste n’avait pas participé au gouvernement de Front populaire, mais l’avait soutenu, comme la corde soutient le pendu.

Cette période est souvent présentée comme une tranche dorée de notre histoire avec les visages réjouis des ouvriers allant à la mer.
Elle fut celle d’un désastre économique avec le recul de notre production dans une totale insouciance face à l’Allemagne dirigée par les nazis depuis plus de trois ans et qui réarmait.
Malgré cette expérience calamiteuse, non seulement la gauche persiste à enjoliver cette période, mais encore elle a répété la recette avec les mêmes conséquences, chaque fois qu’elle est revenue au pouvoir.
Nous en subissons, en ce moment même, les effets.

Lorsqu’elle évoque les heures sombres de l’Histoire,
la gauche est effectivement sur son terrain,
car elle y a la plus grande part.

Christian Vanneste

http://www.bvoltaire.fr  du 10/06/2016

Chère, Horriblement Chère « C.G.T. » !

sang300x133 (1)

Trop Chère « CGT » !

Le regretté « Coluche », sous ses airs de comique était un fin observateur de la société, lorsqu’il disait :

La « CGT » c’est le Cancer Général du Travail !!!

Chère, très chère (pas aimée, non, mais coûteuse…) « CGT » !
Ses militants interviewés, passent en boucle sur les chaînes TV, pour nous affirmer sans rire qu’ils défendent nos intérêts et prétendre que la majorité des Français les soutiennent !
Sans blague !
Fût peut-être un temps – lointain – où c’était vrai, mais cela ne marche plus de nos jours.

Vu les postes occupés particulièrement dans la Fonction Publique, et  services assimilés, tout particulièrement dans les transports, ils disposent surtout d’un pouvoir de nuisances qui ne cesse de s’étendre, aidés en cela par un pouvoir inexistant, incapable et irresponsable.
Ce qu’ils défendent avant tout ce sont leurs avantages, leurs privilèges, et que cela participe à mettre le pays déjà bien mal en point, à genoux, leur importe peu, voire pas du tout.

En train de perdre leur place de leadership face à la « CFDT », ils jouent, une fois de plus le «jusqu’au-boutisme».

Évolution du nombre d’adhérents (en milliers)
1948 1958 1968 1975 1997 2005 2010 2016
4 000 1 650 2 300 2 377 634 711 682 680

(Source Wikipédia)
(CFDT-CGT : le match en chiffres)

Selon les mêmes sources, ils représenteraient moins de 3% des salariés français.

Ce qu’il faut surtout savoir, c’est que la « CGT » ne pourrait exister avec le seul revenu des cotisations de ses adhérents, qu’elle perçoit d’importantes subventions de l’Etat…et l’Etat c’est nos impôts !
Nous sommes donc doublement pénalisés.

Au chapitre des « affaires » pas vraiment très glorieuses de la centrale syndicale, on peut retenir que :

La « CGT » a été mise en cause dans le financement du comité d’entreprise d’EDF depuis les années 1990.
Au début des années 2000, cette polémique a pris un tour judiciaire, d’une part avec la révocation du Directeur Général de la « Caisse Centrale d’Activités sociales » (« CCAS »), qui avait évoqué des irrégularités lourdes et des dysfonctionnements, et, d’autre part, par le dépôt d’une plainte par trois agents.

Affaire du comité d’entreprise de la « SNCF » de la région Metz-Nancy

Le comité d’entreprise de la « SNCF » de la région Metz-Nancy, géré par des délégués « CGT », a été condamné pour avoir employé une aide de cuisine en « CDD » pendant 12 ans (184 contrats de travail de type C.D.D.) avant de la licencier.
Mercredi 16 mars 2016, l’employée obtenait la condamnation de l’ employeur, ainsi que des représentants du personnel.
Ils devront lui verser un total de 40.674 euros.

Conflit autour du projet de la loi Travail

Lors du conflit autour du projet de la loi travail, la « CGT » impose à l’ensemble des quotidiens nationaux, pour paraître le 26 mai 2016, de publier une tribune intitulée « La modernité, c’est le progrès social, pas la loi « Travail » ! » et signée de « Philippe Martinez », le secrétaire général de la « CGT » opposé au projet de loi du gouvernement Valls .
L’ensemble des titres de la presse nationale à l’exception du journal « L’Humanité » ont refusé de céder à ce chantage.
À titre de représailles, le syndicat « CGT » a bloqué l’impression et la distribution de l’ensemble des quotidiens nationaux qui ont refusé de publier le tract syndical.
Rappelons que les journaux n’étaient déjà pas parus le 31 mars et le 28 avril.
(pas dans leurs habitudes…politique d’enfumage ? pelosse)

Schizophrénie : Étrangers en situation irrégulière de la Bourse du travail de Paris en 2009 :

La « CGT » s’était fortement engagée dans le soutien aux travailleurs étrangers en situation irrégulière en faveur de leur régularisation administrative.

En 2009, sur les 2500 salariés étrangers en situation irrégulière en lutte en Ile de France, quelque 1500 auraient été régularisés.
Mais un collectif d’environ 800 étrangers en situation irrégulière occupait jour et nuit depuis le 2 mai 2008 les locaux de l’annexe de la Bourse du Travail, rue Charlot à Paris 3ème, locaux appartenant en partie au syndicat.
En juin 2009, une quarantaine de «  gros bras » appartenant au service d’ordre de la « CGT », masqués ou cagoulés, ont débarqué munis de bonbonnes de lacrymogène dont ils ont fait usage, et ont expulsé les occupants, sans autre forme de procès.

L’affaire du paquebot France :

Qui ne se souvient de la triste fin du célèbre paquebot France ?
(Qui a tué le « France » ? | Valeurs actuelles)
(article très intéressant pour ceux que l’histoire de ce bateau mythique intéresse.)

Victime de délais de construction trop longs, de rigidité et de tergiversations de l’Etat, d’une mauvaise gestion, et pour couronner le tout du jusqu’au-boutisme suicidaire des syndicats, particulièrement de la « CGT » qui déclencha une mutinerie à bord en septembre 1974.
Finalement les syndicats perdirent tout : le bateau, ses emplois, ses salaires.

Je ne voudrais pas terminer sans rappeler un autre des « exploits » sans doute moins connu de la « CGT », mais dont je peux personnellement témoigner.
La fin des années 1950 et le début des années 1960 voient le retour massif en France des Français rapatriés du Maghreb, ceux que l’on appelait les pieds-noirs et les autres.
Le moins que l’on puisse dire c’est que ces « migrants-là » n’étaient pas accueillis à bras ouvert, l’Etat ne se mobilisait pas pour leur trouver un toit, des meubles, comme pour tous ces autres soi-disant réfugiés…
Passons.
Mais la cerise sur le gâteau fut le comportement des dockers, essentiellement CGT, à Marseille et Bordeaux, qui sabotèrent les cadres qu’ils débarquaient des bateaux :
ils tombaient… soit dans l’eau, soit sur le quai, avec le résultat que l’on imagine…

La CGT c’est le Cancer Général du Travail !!!

Oriana Garibaldi

http://ripostelaique.com  du 09/06/2016

Mais Qui Donc Finance « Nuit Debout » ?

tele-realite

les médias n’ont rien dit !

Un journaliste de TV Libertés agressé par Nuit Debout !

Alors qu’il faisait son métier de journaliste pour la chaine « TV Libertés », couvrant l’un des rassemblements des « Veilleurs » en parallèle au mouvement «Nuit Debout», quai de Valmy à Paris, « Hervé Grandchamp » a été lâchement agressé et frappé au visage.

Blessé à un œil, il a pu heureusement échapper à la sauvagerie de ses agresseurs.
(http://www.tvlibertes.com/journal-du-jeudi-9-juin-2016-societe-nuit-debout-ratonne-les-veilleurs-et-tv-libertes/)

Les militants de « Nuit Debout », dont les actions violentes ont largement été relayées par les médias, se présentent comme faisant partie d’un mouvement « citoyen », et tiennent un discours clairement politique, et plus précisément d’extrême gauche.

Dénonçant les rassemblements pacifistes et culturels du mouvement «Les Veilleurs», qu’ils qualifient «d’extrême droite», ils ont fait la preuve de leur degré de tolérance face à ce qu’ils considèrent comme une adversité, comme cette vidéo l’illustre parfaitement :

Image de prévisualisation YouTube

Nuit Debout parle des Veilleurs

La violence, cet argument des faibles, a donc une fois de plus été employée comme seule réponse à ce que ses auteurs considèrent visiblement comme inacceptable : l’autre.

Si frapper gratuitement un homme est intolérable, exercer des violences à l’encontre d’un journaliste en plein travail et dont la fonction et d’informer ses concitoyens, est un acte qui nous concerne tous !

Image de prévisualisation YouTube

Journal du 09/06/2016

Faut-il rappeler à ces énergumènes que la liberté de la presse est une composante essentielle de toute démocratie ?
Faut-il rappeler à ces voyous que la violence n’est pas acceptable et que l’intolérance dont ils font preuve à l’égard de ceux qui ne pensent pas comme eux est une atteinte grave à nos libertés fondamentales ?

A l’heure où l’autorité de l’Etat n’a jamais été aussi affaiblie, du fait de l’incompétence de nos dirigeants, les mouvements contestataires, bien que minoritaires, d’extrème gauche n’ont jamais eu, sous la Vème république moribonde, un tel terrain de jeu.
Et ils s’en donnent à coeur joie.
Casser du flic, s’en prendre aux symboles du capitalisme (à leurs yeux : c’est à dire la façade de votre banque, dont vous paierez d’une manière ou d’une autre les réparations), et à tout ce qui leur passe sous la main, est devenu un sport national qui se pratique chaque jour.

A l’évidence, nous venons de franchir une étape supérieure dans la barbarie de ces sauvages, qu’il faudra bien, tôt ou tard, neutraliser définitivement, si nous voulons préserver nos valeurs démocratiques.

Sébastien JALLAMION

http://ripostelaique.com  du 10/06/2016

La Suppression Arrive Partout En Europe !

top secret

Les médias n’en parlent
jamais !

L’euthanasie pour les déprimés, c’est maintenant !

On a appris, il y a une quinzaine de jours, qu’une jeune fille de 20 ans — 20 ans ! — qui ne parvenait pas à se remettre d’abus sexuels subis dans son enfance avait été, à sa demande, euthanasiée aux Pays-Bas.
Piqûre létale.
Et hop, terminé.
C’est un traitement redoutablement efficace et garanti sans récidive.
Il est un fait qu’elle ne se plaint plus du tout.
À qui le tour ?

Il y en aura pour tout le monde.
Burn out, baby blues, dépression chronique, deuil difficile, divorce mal digéré, échec scolaire, revers de fortune, chômage longue durée, cancer, handicap, rupture sentimentale…
Aucun des maux, grands ou petits, qui vous font penser, l’espace d’un instant, qu’il aurait mieux valu que vous ne soyez jamais né, que vous aimeriez en finir une bonne fois, n’y pourra résister.

Soyez prudent.
Ne dites plus, montant péniblement votre armoire Ikea, « Je me tire une balle ! » ni encore – l’ayant mal fixée et vous voyant forcé de la démonter – « Je vais aller me pendre » ou « J’hésite entre la corde et le gaz ».

Sait-on jamais, l’État pourrait vous prendre au mot !

Sommes-nous devenus fous ?

Il est vrai qu’en matière d’euthanasie, la France n’est pas aussi avancée que les Pays-Bas, mais nous les rejoignons à grands pas.

Pour une raison inexplicable, l’euthanasie, comme l’avortement, est devenue, dans l’imaginaire collectif, un pré carré catholique, un ratiocinage de sacristie, une sorte d’activité de patronage.
Même sur « Boulevard Voltaire », ces sujets laissent certains assez froids.
Ils bombent le torse, eux autres n’ont pas le temps de chercher des poils sur les œufs, ils mènent des combats plus essentiels :
Par exemple le défi migratoire.
Comme si une Europe qui tue ses propres enfants dans la fleur de l’âge était le moins du monde crédible, audible, armée, préparée pour faire face à quelque défi démographique que ce soit.
Comme si tout ne commençait pas par là.

Et puis, parfois, on est heureusement surpris.
Le bon sens frappe où l’on s’y attendait le moins.
« Marcela Iacub » – pas tout à fait, on en conviendra, une grenouille de bénitier -, dans une chronique intitulée « L’euthanasie pour les déprimés ? » publiée dans « Libération », se déclare « choquée » par ce cas qui, dit-elle avec raison, est « loin d’être isolé », et demande noir sur blanc :

« Ce droit à mourir ne dissimulerait-il pas un assassinat d’État ? »

L’État devenu, en effet, ce passant qui, voyant un pauvre hère désespéré en train d’enjamber le parapet d’un pont, se précipite, non pas pour le retenir, mais pour lui faire obligeamment la courte échelle : mais sautez donc, mon brave !

Pour avoir débattu avec « Marcela Iacub » sur un plateau télévisé au moment des grandes manifestations contre le mariage pour tous, je lui sais des analyses, le plus souvent, diamétralement opposées aux miennes, mais aussi, je dois le reconnaître, une part d’honnêteté.

Cette part d’honnêteté lui permettra-t-elle de pousser le raisonnement jusqu’au bout ?
De tirer la pelote jusqu’à son extrémité ?

Euthanasier, c’est décider que certaines vies ne méritent pas d’être vécues.
C’est donc placer un curseur subjectif — en l’occurrence sur une jeune fille de 20 ans en souffrance — là où il y avait un interdit objectif : celui de tuer.

Et ce curseur-là a été inauguré le jour où l’IVG a été légalisée.

Gabrielle Cluzel

http://www.bvoltaire.fr  du 08/06/2016

Jean Reno Dit Ce Que Bon Nombre Pense

Campanile italien

 

L’acteur français, né en Espagne, a livré une interview dans laquelle il critique l’intégration des musulmans dans l’Hexagone !

L’acteur français d’origine espagnole « Jean Reno » est revenu sur son intégration en France.

« Jean Reno » s’exprime peu dans les médias.
Cette fois, l’acteur français, né à Casablanca et dont les parents sont originaires d’Andalousie, a choisi le quotidien ibérique « El Mundo », pour livrer quelques unes de ses vérités sur notre pays.
Publié jeudi, cet entretien portait sur les doubles origines de l’acteur de 66 ans, qui vit dorénavant à New York.
La conversation a naturellement dérivé sur la situation des musulmans en France.

« Ceux qui se sont intégrés
sont les non-musulmans »

Lorsque le journaliste d’« El Mundo » lui demande d’exercer une comparaison entre l’installation de la famille de l’acteur en France, dans les années 1960, et celle de ceux qui arrivent maintenant, l’acteur est catégorique.

« Si vous regardez les gens qui arrivent en Europe, vous réalisez que ceux qui se sont intégrés sont les non-musulmans.
Ceux qui vivent avec des lois religieuses peuvent s’intégrer.
Mais ceux qui décident de rester dans une culture basée sur la religion auront des problèmes dans les écoles et dans les autres institutions de la République. »

Interrogé sur la « radicalisation religieuse » des milliers de jeunes, dans leur propre pays, « Jean Reno » dit « être dans l’incapacité de comprendre ».

« Je ne suis pas
totalement Français »

Il est aussi revenu sur son intégration à lui, en tant que Français, originaire d’Espagne.

« J’avais l’habitude de me considérer perpétuellement comme un immigré, affirme à ce sujet l’acteur qui a notamment joué dans « Les Visiteurs », « Léon » ou encore « Le Grand Bleu ».
Mais, depuis que j’ai rencontré ma dernière femme et que nous nous sommes installés à New York, la situation a changé.
Là-bas, tout le monde est un immigré.

Depuis, je me sens moins immigré aux Etats-Unis qu’en France. »

Jean Reno dit ne pas se sentir à l’aise dans l’Hexagone.

« Je ne dispose pas du type de personnalité qui peut être apprécié en France »,

affirme-t-il.

« Cela veut dire que je ne suis pas totalement Français.
Je ne m’appelle pas « Gérard Depardieu », et ça ne veut pas dire que je n’aime par « Gérard ».
C’est un ami à moi et il fait ce qu’il veut, y compris quand il va s’installer en Russie.
En France, on m’a donné des récompenses, on me respecte et je respecte moi-même ce pays, mais au fond de moi-même, je suis espagnol, Andalou même. »

http://une.lexpress.fr/jean-reno-critique-l-integration-des-musulmans-en-france-24597  du 07/06/2016

Bien sur, un démenti a été publié…mais les écrits restent et ont donné une multitude d’échos chez ceux qui ont lu cet article !
Pourquoi, en 2016, continue-t-on à nous rebattre les oreilles d’une intégration plus que ratée ?
Parce que c’est une invasion, un remplacement total !
Le peuple Français ne veut pas de ça.
Chaque Français se sent toujours plus proche de sa région dans le grand hexagone, nous ne sommes pas tous des enfants d’immigrés, notre culture est Française, à tout le moins Européenne et Chrétienne !
Je ne suis pas politiquement correcte mais j’aime mon pays et je suis Patriote, non mondialiste !

1...34567...86

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43