Archive | FRANCIA Flux RSS de cette section

N’Achetez Plus D’Obligations Du Trésor !

gouffre-economie

Quatre ans de mensonges !

Le tour de passe-passe de Hollande pour maquiller la dette !

Pour contenir la dette publique avant la présidentielle, l’exécutif a recours à un stratagème fructueux à court terme, mais très coûteux à long terme.

Reporter l’addition à demain pour embellir la photo dès aujourd’hui.
Voilà en résumé le stratagème utilisé par l’exécutif pour contenir l’augmentation de la dette publique.
Selon le rapport sur l’exécution budgétaire que la Cour des comptes a publié le 25 mai, Bercy a recours depuis quatre ans à un artifice comptable qui lui permet de sauver les apparences sur l’évolution de la dette.

Le stratagème est décrit dans Le Canard enchaîné du 15 juin 2016.
Pour combler le trou laissé par le déficit du budget, Bercy émet chaque année des obligations du Trésor (OAT) comportant des taux de rémunération de 5 ou 6 %, sur lesquels se ruent les investisseurs.
Appâtés par la bonne occasion, ceux-ci n’hésitent pas à acheter ces obligations au-dessus de la valeur officielle d’émission, par exemple le double.

Tour de magie

« Résultat :
Quand l’État vend pour 1 milliard (valeur officielle) d’OAT « dopées », il encaisse 2 milliards – un pour la valeur faciale, un autre pour la prime »
,

constate « Le Canard enchaîné ».
L’opération a permis, rien qu’en 2015, de raboter la dette de 22,5 milliards.
« Un nouveau record », estime la Cour des comptes.

Et surtout un tour de magie qui a permis de « contenir » la dette à 95,7 % du PIB.
Sinon, elle aurait atteint 98 % du PIB en 2015 et devrait dépasser les 100 % en 2017.

Mais l’opération a un coût :
Ce que l’État gagne au moment de la vente, il le perd en servant des intérêts plus élevés.
Pour une émission de février 2015, citée par la Cour, chaque milliard emprunté à 6 % coûtera, pendant dix ans, 60 millions d’intérêt par an, contre 5 millions pour l’emprunt au taux normal émis le même jour.
Mais sauver les apparences à un an de l’élections présidentielle, cela n’a sans doute pas de prix.

source : Matthieu Lehot pour http://www.lepoint.fr/politique

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 17/06/2016

Le Sanglier Et La Mosquée !

laiciteautableau

Et le snackbar !

De nos jours, sous nos latitudes hexagonales, une paille dans l’œil musulman fait immanquablement s’ébrouer le marécage gauchiste, tandis qu’une poutre dans l’œil chrétien passe inaperçue. Sachant que « les conséquences d’un acte sont incluses dans l’acte lui-même » (Orwell), n’est-ce pas là une forme de négationnisme visant à briser le christianisme, ce rempart culturel gênant la mondialisation aux entournures, quitte à s’acoquiner avec un islam qui s’avérera, à terme, bien plus intransigeant sur la question de son identité ?

Ainsi, dans sa récente déclaration à propos d’une mosquée profanée – restant à déterminer si déposer un sanglier devant ce lieu de culte relève plus de la profanation que de la provocation somme toute inoffensive ! –, Bernard Cazeneuve victimise une fois de plus une religion invasive tandis que cimetières chrétiens et églises sont régulièrement saccagés dans l’indifférence criante de la place Beauvau.

Ainsi, « la détermination du gouvernement à combattre et à sanctionner tous les actes haineux et antireligieux » frappe en réalité aussi sûrement la France chrétienne que le glaive qui, jadis, fit tomber la tête du premier évêque de Paris, saint Denis.
Bernard Cazeneuve peut bien affirmer que le principe de laïcité ne vise pas à « pénaliser certains Français en raison de leur religion » (déclaration du samedi 3 octobre 2015 à Strasbourg, aux états généraux du christianisme), la vérité reste accablante :

Lui et sa formation politique enterrent chaque jour un peu plus le christianisme quand ils adoubent une religion qui, depuis sa naissance dans le désert d’Arabie, n’a eu de cesse de combattre la chrétienté.

Une carcasse de sanglier ébranle donc l’âme sensible des socialistes quand un groupe de rap – « Negrescro » – peut, en 2012, produire un clip où s’exhibent des armes non factices et un drapeau algérien sur une église de Nice sans les émouvoir outre mesure.
A l’époque, « Les Inrockuptibles », sigisbée de la gauche, s’étaient d’ailleurs plus focalisés sur le Bloc identitaire, qui avait saisi la justice, que sur cet affront délibéré aux chrétiens : « Une posture qui permet au Bloc de créer régulièrement la polémique, et ainsi de faire entendre sa voix. »

Défendre son identité est donc une posture, sauf s’il s’agit de l’islam, vous aurez compris ! ! !

Et pendant que le ministre de l’Intérieur et ses comparses assaisonnent la France avec des condiments islamiques, voici quelques faits divers survenus en juin qui auraient dû attirer leur attention médiatique :
- 25 tombes du cimetière de Neuville (Calvados) vandalisées,
- vols en série d’œuvres d’art dans les églises du ,
- la chapelle Sainte-Gertrude de Selongey (Côte-d’Or), déjà vandalisée le 11 mars, subit un nouveau vol de dalles en pierre,
- etc… etc… etc…

Mais il est vrai que la terrible bête déposée devant la mosquée était « un sanglier, monstre énorme et superbe » » (La Fontaine), qui pouvait causer beaucoup de dégâts chez les fidèles « d’une religion de paix et d’amour » !

Charles Demassieux

http://www.bvoltaire.fr  du 16/06/2016

Marie-Louise Et Les « Knackis » !

cochon-rit (1)

Je suis aimé !

La FRANCE est devenu un SOUK incontrôlable et incontrôlé !!!

Une employée de la CAF sort sa « mitraillette à Knackis » et tire sur la file d’attente.
Une employée (de 52 ans) de la CAF de Toulouse a été arrêtée vendredi dernier par la police de Toulouse alors qu’elle tirait des saucisses « knackis » sur des femmes voilées ainsi que sur leurs enfants dans des poussettes. L’employée aurait fait « burn-out » il y a plusieurs mois de cela et aurait demandé à changer de ville mais sans succès.
Marie-Louise était une employée exemplaire de la Caisse d’allocations familiales de la Haute-Garonne durant ces 20 dernières années mais une altercation islamophobe (?)a irrémédiablement mis fin sa carrière professionnelle.

L’employée aurait mal pris une remarque désobligeante de la part d’une personne voilée, qui aurait dit :

« Vous les blancs vous êtes derrière les bureaux à travailler et nous on récolte votre pognon wallah, »

d’après les micros des caméras de surveillance installés dans le local.
Cette remarque n’a pas suscité d’indignation dans la file d’attente, mais plutôt des railleries et des plaisanteries sur les « français de souche ».
Ce à quoi l’employée aurait rétorqué :

« Les mains en l’air Batman, t’as une belle portée dis donc (…) »

avant de viser « l’innocente » jeune femme et de tirer en rafale plusieurs « knackis » dans sa direction.

Une des knackis a touché l’oeil d’Anissa, une « jeune fille » de 8 ans, qui s’est réfugiée en pleurs sous la burqa d’Hadjar, sa mère.
Quelques secondes se sont écoulées avant qu’un vent de panique ne gagne la file d’attente qui a préféré fuir les lieux pour ne pas être touchée par la substance impure.
Une fois la CAF désertée, l’employée aurait déclaré :

« ça se fait exploser au milieu de la foule mais ça a peur d’une saucisse! »

avant de brandir son arme à la manière des djihadistes, les bras tendus au dessus de sa tête et de crier :

« Allah Snackbar ! »

Le « knacki » de la discorde
Tous ces propos ont été enregistrés et la police se charge de l’enquête.
Environ 9 « knackis » ont été retrouvées sur le lieu du délit, par les officiers de la brigade criminelle.
La portée de l’ »airsoft » modifié était de plusieurs dizaines de mètres et il pouvait accueillir une douzaine de saucisses.
La vitesse des projectiles faisait d’eux des armes assommantes redoutables pour quiconque était pris au dépourvu.
Le directeur de la CAF a déclaré que Marie-Louise a été licenciée sur le champ après avoir visionné les images des caméras de surveillance.

Marie-Louise à quant à elle été jointe ce lundi matin et a déclaré n’avoir aucun remord et que plusieurs menaces de mort ont été proférées à son encontre ce qui ne l’inquiète pas du tout.

« j’ai des centaines de « knackis » chez moi et partout dans la maison.
Je suis parée à faire le djihad contre ceux qui viennent nous pourrir la vie tous les matins et qui font de fausses déclarations et qui arnaquent les Français qui travaillent dur et d’arrache-pied. »

La jeune femme qui n’a pas d’avocat et qui est l’auteur d’une agression basée sur une discrimination raciste risque d’être condamnée à un an d’emprisonnement ou de devoir payer 45 000 euros d’amende.

Dans son quartier de Toulouse est elle est devenue un héros, un véritable symbole contre le communautarisme.

« Ce qu’a fait Marie-Louise, personne ne l’aurait fait!
De nos jours si vous défendez les valeurs de votre pays vous passez pour un raciste.
Nous ne sommes pas racistes, nous aimons le porc!
Vive les Knackis! »
,

a déclaré Jacqueline, une fervente admiratrice de sa voisine.

« Les musulmans ne veulent pas s’adapter chez nous, moi je ne vois aucun inconvénient à ce qu’on m’envoie du couscous en pleine figure « dans une CAF du Maghreb », mais malheureusement il n’y a pas de CAF au Maghreb et ils ne donnent pas de l’argent aux étrangers non plus !
Il n’y a que nous pour le faire, »

a déclaré Roger, un voisin.

Aucune plainte n’a été déposée à l’encontre de Marie-Louise, mais il est possible que la victime soit en situation irrégulière et qu’elle n’ose pas se présenter au commissariat selon une amie qui a préféré garder l’anonymat.
De plus la jeune femme voilée de 22 ans, ainsi que ses CINQ enfants, peinaient à comprendre le Français, ce qui a été la goutte d’eau de trop pour Marie-Louise.

Autre Que Réseau Social

Les Jeunes Jouent Du Couteau !

france-565x250 (1)

Ecole Publique Naufragée !

Un élève de 10 ans poignarde un camarade sur fond de racket près de Lyon !

Un écolier de 10 ans a grièvement blessé au couteau un camarade de 12 ans qui aurait tenté de le racketter mercredi matin devant une école du quartier sensible des Minguettes à Vénissieux, près de Lyon.

Initialement engagé, le pronostic vital de la victime, soignée à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron (Métropole de Lyon), ne l’était plus dans l’après-midi, a indiqué à l’AFP une source proche du dossier.

Les faits se sont déroulés vers 08H30 à l’entrée du groupe scolaire Anatole-France, lorsqu’une altercation a éclaté entre deux élèves d’une même classe de CM2 de l’établissement.

Selon une source policière, la victime a menacé « un écolier de 10 ans qu’il tentait de racketter » et qui s’est alors « défendu ».

Le racketteur présumé a reçu un coup de « couteau de cuisine basique » dans le ventre « sous les yeux de ses camarades », a précisé « Michèle Picard », la maire communiste de Vénissieux, contactée par l’AFP.

Transportée dans l’enceinte de l’établissement, « la victime a été immédiatement prise en charge par une équipe du Samu et les pompiers, puis transférée à l’hôpital.

« Ces deux élèves n’étaient pas spécialement connus pour des faits de violences ou de racket. Ils ont réglé les choses entre eux et la seule réponse a été la violence.
Ca veut dire que la collectivité a échoué et cela me met en colère« 
,

a ajouté l’édile qui a interpellé dans une lettre la ministre de l’Education nationale, « Najat Vallaud-Belkacem », pour réclamer des mesures collectives de prévention.

La maire s’est également rendue sur place pour « rencontrer l’équipe éducative » et « discuter avec quelques parents présents », peu après les faits.

L’école était fermée mercredi après-midi et ses abords déserts, a constaté un journaliste de l’AFP. Seul élément notable, un groupe de quatre militaires avec une voiture estampillée « Vigipirate », positionné devant une des entrées de l’établissement.

L’auteur des coups était entendu à la Brigade de protection des familles à Lyon dans le cadre d’une enquête de flagrance pour « tentative d’homicide », selon une source bien informée.
Il a été placé « en retenue judiciaire » et non en garde à vue « parce qu’il a moins de 13 ans ».
Cette procédure peut durer douze heures, prolongeable une fois.

L’inspecteur académique du Rhône s’est rendu sur place en matinée et une cellule psychologique a été immédiatement ouverte jusqu’à la fin des cours de mercredi, a indiqué pour sa part un porte-parole du rectorat de Lyon.
Elle sera remise en place jeudi.

« Ce drame illustre l’état de notre société, son délitement, ses manques de repères qui conduisent à la violence.
Nous sommes de plus en plus confrontés à un climat dégradé qui rejaillit dans nos écoles »
,

a poursuivi Madame « Picard », dans un communiqué.

Le groupe scolaire Anatole France accueille 247 élèves de la maternelle au CM2.

http://actu.orange.fr/france  du 15/06/2016

Elle sera belle la France de demain avec des adultes qui sont les enfants d’aujourd’hui !

Casseurs Ukrainiens En France ?

eu-flag (1)

Belle image du « football » !

Que faisaient les Ukrainiens interpellés au milieu des supporters « russes » ?

La police de la ville de Lille, en France a interpellé deux supporters russes ET deux supporters ukrainiens.
De sérieuses questions surgissent au sujet de ces derniers.

Les forces de l’ordre françaises ont placé en garde à vue deux supporters russes et deux supporters ukrainiens à la veille du match entre la Russie et la Slovaquie, annonce la préfecture de Lille citée par « l’Express ».

La question se pose à nouveau: que faisaient des Ukrainiens, arrêtés pourtant pour port d’arme prohibée, au milieu de supporters rassemblés avant la rencontre entre la Russie et la Slovaquie ?

En outre, la police de Lille a demandé aux supporters de football russes de ranger leurs drapeaux sous peine d’interpellation.

Quant aux incidents à Marseille, des blogueurs français ont remarqué que les hooligans soi-disant russes qui seraient à l’origine des violences, n’étaient pas si russes que ça.
D’après leur physique, ils ressemblaient sur la majorité des photos plutôt à des supporters issus d’autres pays et « portaient des tatouages typiques des nationalistes ukrainiens ».

Mercredi, Lille accueillera le troisième match du groupe B du championnat Euro 2016.
Sur la pelouse du stade Pierre Mauroy, les Russes affronteront les Slovaques.
La ville voisine de Lens accueillant jeudi le match entre le Pays de Galles et l’Angleterre, un afflux de supporters de ces deux sélections est attendu.

Hier, les forces spéciales françaises ont arrêté un bus qui transportait à Lille 43 supporters russes.
Ils sont actuellement à Marseille et attendent la décision du procureur de la cité phocéenne.

Rappelons que de violents incidents ont éclaté le week-end dernier à Marseille en marge du match Angleterre-Russie, impliquant notamment des supporters russes et anglais, mais aussi des Français.

Mardi, la Russie s’est vu infliger une suspension avec sursis, ce qui signifie que le pays sera disqualifié en cas de nouveaux incidents.

source : https://fr.sputniknews.com

 

http://www.wikistrike.com  du 15/06/2016

Il Faut Consulter Tous Les Vrais Français !

banderolereferendum

Contre l’islamisation de la France,

Vive le référendum
d’initiative citoyenne !

Nous sommes en France, en Europe,
dans une guerre de civilisations
entre le panislamisme renaissant
et la civilisation Occidentale.

Cet article s’adressant initialement à des combattants bien connus,  il est inutile d’entrer dans le socle de cette affirmation.
Et pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, il leur sera utile de lire le livre de « René Marchand » :

« Reconquista ».

Les 309 premières pages leur donneront les connaissances nécessaires pour forger leur conviction et les pages 309 à 389 pour connaître la marche à suivre.
Il existe une idée, une théorie qui préconise la création d’un Concordat imposé, s’il le faut, aux Musulmans résidant en France, Français de papier de première ou seconde génération, inspiré du concordat signé en 1807 entre l’institution dite   »Grand Sanhédrin », représentant la communauté Juive et Napoléon Premier.

René Marchand dit encore mieux que moi la nécessité d’encadrer la prétendue religion musulmane dans le chapitre :
L’islam soumission à la République et Mesures de désislamisation.  (pages : 373/374 puis 387/ 388)

Certes comme certains le font remarquer la problématique est très importante, mais il n’est pas nécessaire d’espérer réussir pour entreprendre.

Nous sommes dans une civilisation de DROIT et nous avons la LAÏCITE comme loi Républicaine.
Nous voyons tous dans quelle mesure notre oligarchie perverse, de tous bords, contourne  et bafoue le principe de laïcité.
Un premier point est de les contraindre à revenir aux fondamentaux de la laïcité, nous verrons plus loin comment y parvenir.
Un second point quasiment concomitant est d’opposer le Droit au travail de sape des tenants actifs et d’attente de réussite d’une théocratie annoncée comme hégémonique depuis 632 s’appuyant sur des préceptes de guerre à caractère génocidaire,  dont nous voyons dans l’actualité le mode de propagation en Irak , et donc ce qui nous attend si nous ne réagissons pas rapidement .

Ceci devant s’accompagner, c’est certain,  de réactions fortes à toutes tentatives d’intimidation de rues et d’actions souterraines de lobbying.

Prenons les problèmes un par un.

-Tout d’abord la restauration d’une laïcité adaptée à l’état actuel de la société française et de la problématique islamiste en France d’abord.

-Une action au niveau des tribunaux administratifs dans tous les cas où les Maires ont contourné la loi de 1905, avec la demande de pénalités au niveau des sommes perçues, pénalités réglées sur les deniers propres des Maires félons (voir aussi l’article de loi 411.4 du code pénal Français exposé page 364 dans le livre de René Marchand).
Ceci amènerait d’éventuels candidats à la retenue.

-Puis une ré-étude fondamentale des textes de la loi de 1905 pour l’adapter à l’arrivée de cette théocratie incompatible avec la civilisation Occidentale et les lois françaises.
Cette ré-étude sera à faire conjointement avec les autorités Juives et Chrétiennes de France, afin d’obtenir une « coalition » de fond en face du panislamisme progressant grâce à la politique du multiculturalisme, grosse du communautarisme, lui-même gros des racismes croisés.
Cette arme, la laïcité, déjà assez forte si elle était appliquée dans toute sa rigueur, n’en deviendra que plus efficace.
Cette coalition demandée pour la mise à jour de la laïcité devra œuvrer pour imposer aux diverses factions islamistes florissant en France, un concordat tout à fait dans l’esprit du Grand Sanhédrin.

Ultérieurement une fois ce concordat accepté ou imposé, toute faction musulmane non signataire sera dissoute et ses membres déchus de leur nationalité française, quitte à faire valoir ailleurs leur double nationalité proclamée haut et fort même à la direction du ministère de l’Education Nationale.

Oui, mais comment faire pour contourner l’obstruction de notre bifide oligarchie ?

Donner la parole au «bon sens français» par voix de référendum.

« René Marchand » écrit bien en page 322 :

« Il en est un qui est une arme redoutable : le référendum.
Les taupes de l’Islam en Europe, tout comme les poltrons qui redoutent d’entrer dans la bataille, craignent par dessus tout que le peuple exprime ses opinions et ses volontés. »

Oui, mais il faut instaurer le droit au référendum en donnant un caractère constitutionnel à l’usage direct par les citoyens.

C’est le type de démocratie qui existe en Suisse, en Allemagne au niveau des villes et des Länder, en Italie, et dans vingt six Etats de U.S.A … alors pourquoi pas en France ?

Certains diront :

« oui mais les musulmans pourront utiliser ce droit pour lancer des référendums à leur avantage ».

La réponse est :
Oui …
Mais si nous mettons en place cette démocratie moderne avant que leur démographie dépasse celle des Français de souche, leurs référendums ne passeront pas, et, ne pouvant s’imposer, les plus extrémistes entreront en guerre et devront être neutralisés, dans l’acception militaire du mot, ou ré-immigreront vers leurs zones historiques d’application de la charia.

Il est donc fait ici allusion à l’instauration du principe du Référendum d’Initiative exclusive des citoyens. Rappelons ici qu’en 2003 un sondage SOFRES donnait 82% de oui au thème suivant :

« La possibilité pour un groupe de citoyens de demander l’organisation d’un référendum sur un sujet de son choix ».

Certains diront :

« Nous ne pourrons jamais faire admettre à notre oligarchie perverse ce contre pouvoir ! »

La réponse est simple :
La société civile, avec toutes ses composantes, des réseaux à établir, des tea-partis qui devront lutter pour que le peuple soit entendu entre les deux périodes électorales où il est cajolé par les représentants des partis qui viennent prendre des promesses de votes comme des représentants d’entreprises viennent prendre des bons de commande pour leurs entreprises.

Notons au passage que les promesses faites par les candidats députés n’engagent, c’est bien connu, que ceux qui y croient et surtout pas les députés carriéristes et donc des godillots !

Oui, pour que les citoyens imposent ce contre pouvoir il faut que tous les médias libres, les associations non financées par le gouvernement s’associent de fait à cette tâche en concluant chacune de leurs revendications par l’appel à l’Instauration Constitutionnelle du Référendum d’Initiative Citoyenne.

Il existe déjà des Associations qui militent sur ce thème et montrent les solutions constitutionnelles pour y parvenir.

Si tous, comme à Jéricho, nous marchons en rythme et en proclamant haut et fort notre revendication en faisant le tour de la forteresse oligarchique, les murs en tomberont.

Réfléchissez bien, combattants opposés au Panislamisme, et vous tenants du droit des citoyens à contrôler les élus sur tous sujets et tout le temps, à cette idée :
Constitutionnaliser le droit au Référendum d’Initiative Citoyenne, c’est l’arme qui vous manque pour gagner vos combats.

« René Marchand », avec tout son art, dit lui aussi qu’il faut deux armes législatives :

Un concordat imposé : chapitre : l’islam soumission à la République.

L’appel à référendum (voir page 322.. sur le référendum arme redoutable), qui est ici proposé sous forme du droit constitutionnel au Référendum d’Initiative à l’usage exclusif des citoyens : Le R.I.C

Robert García

http://ripostelaique.com/  du n° 372, le 14/09/2014

Initialement publié en septembre 2014

Actualité encore plus urgente !

Les Sponsors De L’Euro 2016 Dérivent !

foot

Et son fric odieux !

Pour un maillot à 85 euros, l’ouvrier est payé 65 centimes !

Ils s’appellent « Nike », « Adidas » et « Puma ».

Ce sont les sponsors de l’Euro 2016 et les équipementiers des équipes nationales.
Leurs produits se vendent très chers, mais leurs coûts de fabrication sont réduits au maximum.
Au détriment des sous-traitants et des ouvriers.
Un rapport du collectif « Éthique sur l’étiquette », relayé par « Mediapart », souligne les dérives de ce système.

Des prix de vente élevés MAIS des coûts de fabrication très faibles !

L’écart entre le prix de vente et le coût de fabrication des maillots ou des baskets est impressionnant.
Selon « Mediapart », un maillot « acheté autour de 85 euros n’a coûté que 5,85 euros à produire.
Et les ouvriers qui l’ont fabriqué n’ont été payé en moyenne que 65 centimes d’euros pour le faire ».
Même chose pour les baskets de « Nike » :
pour fabriquer des Air Jordan, « Nike n’aura alloué que 2,4 euros en moyenne aux petites mains qui les ont cousues, alors que ces baskets de luxe sont commercialisées autour de 140 euros ».

D’après le rapport réalisé par le cabinet d’études « Basic », commandé par le collectif « Éthique sur l’étiquette », les prix de ces produits ont doublé en vingt ans, alors que le salaire des ouvriers n’a pas bougé.

« La part de la main-d’œuvre dans le prix des chaussures et maillots de sport de marque a donc été divisée par deux en vingt ans »,

constate « Mediapart ».

Les sponsors font des efforts MAIS c’est insuffisant !

Certes, les sponsors font « certains » efforts.

«  »Nike », « Adidas » et « Puma » ont édicté des codes de conduite, réalisé des audits sociaux réguliers chez leurs sous-traitants, tout en donnant davantage d’informations sur leur chaîne d’approvisionnement »,

écrit « Guillaume Duval », président d’ »Éthique sur l’étiquette » dans le rapport.

« Mais force est de constater qu’elles sont toujours très loin de faire ce qu’elles pourraient – et devraient – faire sur ce terrain.
En contradiction avec leur discours affiché de marques responsables, elles favorisent plus que jamais la logique financière et privilégient toujours plus les dépenses de marketing (…).
Elles maintiennent une pression toujours aussi forte sur leurs prix d’achats »
.

Les équipementiers quittent la Chine !

Dans cette logique de réduction de coûts, on apprend dans le rapport que les marques sont en train de quitter la Chine, en raison de la hausse des salaires, pour s’installer au Vietnam et en Indonésie.
A terme, les équipementiers iront en Birmanie, en Inde ou au Pakistan où les salaires sont encore plus faibles et ne permettent pas à ses ouvriers de couvrir leurs besoins essentiels.

C’est ce qu’on appelle la notion de « salaire vital ».
Il s’agit du salaire qui doit permettre de faire vivre une famille comprenant deux adultes et deux enfants (alimentation, logement, éducation, santé).
Or, d’après le rapport du collectif, les rémunérations dans les usines de confection sont 33% inférieures au salaire vital au Vietnam, 45% inférieures au Cambodge et 50% inférieures en Inde et en Indonésie.

S’aligner sur le « salaire vital » dans ces pays n’entraînerait pourtant que « quelques dizaines de centimes de plus sur le prix final ».

Bons matchs !

source : « Dan Israel » pour « facebook »

http://www.wikistrike.com  du 13/06/2016

Société Générale Aux Ordres Des USA !

 Nobel

Ce sont des caniches !

La Société Générale ferme les comptes de diplomates russes à Paris !

Plusieurs diplomates russes en poste à Paris, y compris des membres de la délégation auprès de l’UNESCO se voient fermer leurs comptes à la banque Société Générale.
Et ce malgré le fait que l’Assemblée nationale et les sénateurs français se prononcent en faveur de la levée des sanctions contre la Russie.
La banque française Société Générale ferme les comptes de diplomates russes à Paris « sans aucune explication », a annoncé à « Rossiya Segodnya » une source diplomatique.

« Alors que les députés de l’Assemblée nationale et les sénateurs français se prononcent en faveur de la levée des sanctions antirusses, la banque française « Société Générale », évidemment de peur de mesures de rétorsion américaines, ferme les comptes de diplomates russes »,

a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

Selon lui, ces mesures concernent notamment les diplomates en poste à la Délégation permanente de la Fédération de Russie auprès de l’Unesco.

« On ne sait pas à quoi s’attendre de la part de cette banque »,

a indiqué la source.

En juin 2015, les missions diplomatiques et plusieurs sociétés russes ont déjà eu des problèmes avec des banques françaises.
Les comptes russes de la banque VTB France ont été gelés suite à la décision prise par la Cour permanente d’arbitrage de la Haye le 18 juillet 2014 dans le cadre d’un procès intenté par les ex-actionnaires du pétrolier russe « Ioukos ».
En 2014, cette juridiction arbitrale avait sommé l’Etat russe de verser plus de 50 milliards de dollars (37 milliards d’euros) aux actionnaires du groupe « Ioukos », fondé par « Mikhaïl Khodorkovski ».

Les comptes ont plus tard été débloqués sur décision du tribunal du district de La Haye (Rechtbank Den Haag).
Le tribunal a rejeté le 20 avril 2016 le jugement de la Cour permanente d’arbitrage qu’il a qualifié d’incompétente.

En juin 2015, les avoirs de la représentation française de l’agence « Rossiya Segodnya » ont été gelés à la demande de « Hulley Enterprises Limited ».
Le 12 avril 2016, le tribunal de grande instance de Paris a, par jugement, donné mainlevée des comptes de l’agence de presse russe « Rossiya Segodnya » bloqués par la compagnie « Hulley Enterprises Limited » et a refusé à cette dernière sa demande de dommages et intérêts.

source : https://fr.sputniknews.com/international

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 11/06/2016

L’ Employée De Bar Agressée A Nice !

Musulman-extremiste-musulman-modere

ramadan en islam
Ici c’est la France !

Du communautarisme revendicatif à l’islamisme agressif !

Lundi dernier, l’employée d’un bar du centre ville de Nice a été insultée puis frappée parce qu’elle servait de l’alcool pendant le ramadan.
Le  témoignage de la jeune serveuse ne laisse guère de doute sur les motifs de l’agression :

« Ils ont pointé du doigt les bouteilles d’alcool qui se trouvaient derrière le comptoir, puis l’un d’entre eux m’a dit, *en arabe* :

« Tu devrais avoir honte de servir de l’alcool en période de ramadan. (…)
Si j’étais Dieu, je t’aurais pendue. »

(…) »

Elle ajoute même :

« En Tunisie, j’exerçais le même métier et je n’ai jamais eu le moindre problème.
Je ne pensais pas qu’en France, pays de libertés, je puisse être agressée pour ça. »

Telle est pourtant la triste réalité de l’extension continue d’un communautarisme de plus en plus affirmé et agressif.

Les zones de non-droit sont devenues des zones de non-France, et dans certains quartiers les pouvoirs publics ont totalement renoncé à rétablir l’ordre républicain, laissant les caïds et les barbus appliquer leur loi.

L’odieuse agression dont a été victime cette jeune femme symbolise la montée en puissance d’un islamisme radical en voie de banalisation dans une partie de la  population.

Face à la poussée islamiste, les Français ont été abandonnés par un pouvoir socialiste impuissant et trahis par une ex-UMP empêtrée dans des manoeuvres clientélistes.

Ainsi, à Nice, « Christian Estrosi », maire LR de la ville et président de la région « PACA », travaille étroitement avec des organisations islamistes telles que l’UOIF et se livre à un véritable double jeu.

Fruit de ces incessantes compromissions, ce sont deux grandes mosquées radicales qui vont bientôt voir le jour à l’ouest de la ville.

Pour enfin retrouver une France apaisée, il faut restaurer l’autorité de la République et réaffirmer avec intransigeance l’identité de la France et ses valeurs L A Ï Q U E S.

Et ce ne sont pas ceux qui ont tout abdiqué hier qui en auront le courage demain !

Nicolas Bay
Secrétaire Général du Front National

http://frontnational.cmail19.com  du 10/06/2016

Cet « Euro » Est Un Enfumage Monstre !

degagez

Nous sommes
en état d’alerte !

La gauche connaît, aujourd’hui, des heures noires…
Plus un ministre n’ose mettre le nez dehors pour éviter les huées.
Le Président lui-même se faufile, d’une commémoration à une inauguration, entouré d’une garde prétorienne.
Le pouvoir se « bunkérise » et recroqueville la France à sa mesure.

En recherche d’une popularité partie en miettes, François Hollande se tourne vers la démagogie du football.
À Clairefontaine, il ose « Vous êtes la France, toute la France » en s’adressant aux joueurs de l’équipe nationale.
Que le Président fasse la moindre allusion à la polémique « Benzema », « Cantona » et « Debbouze » est déjà très en dessous du niveau présidentiel, mais qu’il puisse ainsi réduire un grand pays à une équipe de joueurs professionnels prouve sa totale absence de discernement.

Le fait que cette équipe soit victorieuse ou non n’aura aucune conséquence sérieuse sur le pays.
Le football est un spectacle, un divertissement.
Il peut, ainsi, détourner l’attention des Français de sujets infiniment plus sérieux.

Faute de dominer le présent, et de préparer l’avenir, le pouvoir se réfugie dans le passé.
Il est, d’ailleurs, assez maladroit pour créer aussi des polémiques dans ce domaine qui appelle une communion quasi unanime, comme on l’a vu avec la célébration de l’anniversaire de Verdun.
Mais Emmanuel Macron a voulu montrer que le plus brillant technocrate n’avait pas forcément une grande intelligence politique.
Il a voulu commémorer, lui aussi.

Notre banquier en costard, avec le lourd paquet de ses déclarations de social-libéral, plus libéral que social aux yeux de la gauche dure, est allé inaugurer un timbre célébrant le 80e anniversaire du Front populaire. L’accueil fut chaleureux : au cri de « Casse-toi », une pluie d’œufs s’est abattue sur notre fringant ministre, choqué par tant d’irrespect envers son portefeuille… ministériel.

La gauche a une lecture très sélective de l’Histoire.
Il y a les riches heures, marquées selon elle par sa présence au pouvoir, et puis les heures sombres toujours associées à la droite.

On sait, en lisant « Zemmour », par exemple, que la gauche a souvent trempé dans les moments difficiles de notre histoire, comme la collaboration dont les acteurs les plus enragés étaient l’un socialiste (« Déat ») et l’autre communiste (« Doriot »).

François Hollande a cru bon devoir citer « Thorez » :
« Il faut savoir terminer une grève. »

Qui était cet homme que le rapport de force avait imposé à la Libération, au moment où les communistes étaient de loin le parti le plus puissant et chargeaient la France des pesanteurs sociales qui altèrent encore notre dynamisme économique, et dont la « CGT » se fait la gardienne obstinée et ruineuse ?

C’était le « traître » qui avait refusé de prendre les armes contre l’Allemagne nazie, alors alliée à l’URSS, la vraie « patrie » de ce déserteur, réfugié à Moscou durant toute la guerre.
Le Parti communiste n’avait pas participé au gouvernement de Front populaire, mais l’avait soutenu, comme la corde soutient le pendu.

Cette période est souvent présentée comme une tranche dorée de notre histoire avec les visages réjouis des ouvriers allant à la mer.
Elle fut celle d’un désastre économique avec le recul de notre production dans une totale insouciance face à l’Allemagne dirigée par les nazis depuis plus de trois ans et qui réarmait.
Malgré cette expérience calamiteuse, non seulement la gauche persiste à enjoliver cette période, mais encore elle a répété la recette avec les mêmes conséquences, chaque fois qu’elle est revenue au pouvoir.
Nous en subissons, en ce moment même, les effets.

Lorsqu’elle évoque les heures sombres de l’Histoire,
la gauche est effectivement sur son terrain,
car elle y a la plus grande part.

Christian Vanneste

http://www.bvoltaire.fr  du 10/06/2016

Chère, Horriblement Chère « C.G.T. » !

sang300x133 (1)

Trop Chère « CGT » !

Le regretté « Coluche », sous ses airs de comique était un fin observateur de la société, lorsqu’il disait :

La « CGT » c’est le Cancer Général du Travail !!!

Chère, très chère (pas aimée, non, mais coûteuse…) « CGT » !
Ses militants interviewés, passent en boucle sur les chaînes TV, pour nous affirmer sans rire qu’ils défendent nos intérêts et prétendre que la majorité des Français les soutiennent !
Sans blague !
Fût peut-être un temps – lointain – où c’était vrai, mais cela ne marche plus de nos jours.

Vu les postes occupés particulièrement dans la Fonction Publique, et  services assimilés, tout particulièrement dans les transports, ils disposent surtout d’un pouvoir de nuisances qui ne cesse de s’étendre, aidés en cela par un pouvoir inexistant, incapable et irresponsable.
Ce qu’ils défendent avant tout ce sont leurs avantages, leurs privilèges, et que cela participe à mettre le pays déjà bien mal en point, à genoux, leur importe peu, voire pas du tout.

En train de perdre leur place de leadership face à la « CFDT », ils jouent, une fois de plus le «jusqu’au-boutisme».

Évolution du nombre d’adhérents (en milliers)
1948 1958 1968 1975 1997 2005 2010 2016
4 000 1 650 2 300 2 377 634 711 682 680

(Source Wikipédia)
(CFDT-CGT : le match en chiffres)

Selon les mêmes sources, ils représenteraient moins de 3% des salariés français.

Ce qu’il faut surtout savoir, c’est que la « CGT » ne pourrait exister avec le seul revenu des cotisations de ses adhérents, qu’elle perçoit d’importantes subventions de l’Etat…et l’Etat c’est nos impôts !
Nous sommes donc doublement pénalisés.

Au chapitre des « affaires » pas vraiment très glorieuses de la centrale syndicale, on peut retenir que :

La « CGT » a été mise en cause dans le financement du comité d’entreprise d’EDF depuis les années 1990.
Au début des années 2000, cette polémique a pris un tour judiciaire, d’une part avec la révocation du Directeur Général de la « Caisse Centrale d’Activités sociales » (« CCAS »), qui avait évoqué des irrégularités lourdes et des dysfonctionnements, et, d’autre part, par le dépôt d’une plainte par trois agents.

Affaire du comité d’entreprise de la « SNCF » de la région Metz-Nancy

Le comité d’entreprise de la « SNCF » de la région Metz-Nancy, géré par des délégués « CGT », a été condamné pour avoir employé une aide de cuisine en « CDD » pendant 12 ans (184 contrats de travail de type C.D.D.) avant de la licencier.
Mercredi 16 mars 2016, l’employée obtenait la condamnation de l’ employeur, ainsi que des représentants du personnel.
Ils devront lui verser un total de 40.674 euros.

Conflit autour du projet de la loi Travail

Lors du conflit autour du projet de la loi travail, la « CGT » impose à l’ensemble des quotidiens nationaux, pour paraître le 26 mai 2016, de publier une tribune intitulée « La modernité, c’est le progrès social, pas la loi « Travail » ! » et signée de « Philippe Martinez », le secrétaire général de la « CGT » opposé au projet de loi du gouvernement Valls .
L’ensemble des titres de la presse nationale à l’exception du journal « L’Humanité » ont refusé de céder à ce chantage.
À titre de représailles, le syndicat « CGT » a bloqué l’impression et la distribution de l’ensemble des quotidiens nationaux qui ont refusé de publier le tract syndical.
Rappelons que les journaux n’étaient déjà pas parus le 31 mars et le 28 avril.
(pas dans leurs habitudes…politique d’enfumage ? pelosse)

Schizophrénie : Étrangers en situation irrégulière de la Bourse du travail de Paris en 2009 :

La « CGT » s’était fortement engagée dans le soutien aux travailleurs étrangers en situation irrégulière en faveur de leur régularisation administrative.

En 2009, sur les 2500 salariés étrangers en situation irrégulière en lutte en Ile de France, quelque 1500 auraient été régularisés.
Mais un collectif d’environ 800 étrangers en situation irrégulière occupait jour et nuit depuis le 2 mai 2008 les locaux de l’annexe de la Bourse du Travail, rue Charlot à Paris 3ème, locaux appartenant en partie au syndicat.
En juin 2009, une quarantaine de «  gros bras » appartenant au service d’ordre de la « CGT », masqués ou cagoulés, ont débarqué munis de bonbonnes de lacrymogène dont ils ont fait usage, et ont expulsé les occupants, sans autre forme de procès.

L’affaire du paquebot France :

Qui ne se souvient de la triste fin du célèbre paquebot France ?
(Qui a tué le « France » ? | Valeurs actuelles)
(article très intéressant pour ceux que l’histoire de ce bateau mythique intéresse.)

Victime de délais de construction trop longs, de rigidité et de tergiversations de l’Etat, d’une mauvaise gestion, et pour couronner le tout du jusqu’au-boutisme suicidaire des syndicats, particulièrement de la « CGT » qui déclencha une mutinerie à bord en septembre 1974.
Finalement les syndicats perdirent tout : le bateau, ses emplois, ses salaires.

Je ne voudrais pas terminer sans rappeler un autre des « exploits » sans doute moins connu de la « CGT », mais dont je peux personnellement témoigner.
La fin des années 1950 et le début des années 1960 voient le retour massif en France des Français rapatriés du Maghreb, ceux que l’on appelait les pieds-noirs et les autres.
Le moins que l’on puisse dire c’est que ces « migrants-là » n’étaient pas accueillis à bras ouvert, l’Etat ne se mobilisait pas pour leur trouver un toit, des meubles, comme pour tous ces autres soi-disant réfugiés…
Passons.
Mais la cerise sur le gâteau fut le comportement des dockers, essentiellement CGT, à Marseille et Bordeaux, qui sabotèrent les cadres qu’ils débarquaient des bateaux :
ils tombaient… soit dans l’eau, soit sur le quai, avec le résultat que l’on imagine…

La CGT c’est le Cancer Général du Travail !!!

Oriana Garibaldi

http://ripostelaique.com  du 09/06/2016

Mais Qui Donc Finance « Nuit Debout » ?

tele-realite

les médias n’ont rien dit !

Un journaliste de TV Libertés agressé par Nuit Debout !

Alors qu’il faisait son métier de journaliste pour la chaine « TV Libertés », couvrant l’un des rassemblements des « Veilleurs » en parallèle au mouvement «Nuit Debout», quai de Valmy à Paris, « Hervé Grandchamp » a été lâchement agressé et frappé au visage.

Blessé à un œil, il a pu heureusement échapper à la sauvagerie de ses agresseurs.
(http://www.tvlibertes.com/journal-du-jeudi-9-juin-2016-societe-nuit-debout-ratonne-les-veilleurs-et-tv-libertes/)

Les militants de « Nuit Debout », dont les actions violentes ont largement été relayées par les médias, se présentent comme faisant partie d’un mouvement « citoyen », et tiennent un discours clairement politique, et plus précisément d’extrême gauche.

Dénonçant les rassemblements pacifistes et culturels du mouvement «Les Veilleurs», qu’ils qualifient «d’extrême droite», ils ont fait la preuve de leur degré de tolérance face à ce qu’ils considèrent comme une adversité, comme cette vidéo l’illustre parfaitement :

Image de prévisualisation YouTube

Nuit Debout parle des Veilleurs

La violence, cet argument des faibles, a donc une fois de plus été employée comme seule réponse à ce que ses auteurs considèrent visiblement comme inacceptable : l’autre.

Si frapper gratuitement un homme est intolérable, exercer des violences à l’encontre d’un journaliste en plein travail et dont la fonction et d’informer ses concitoyens, est un acte qui nous concerne tous !

Image de prévisualisation YouTube

Journal du 09/06/2016

Faut-il rappeler à ces énergumènes que la liberté de la presse est une composante essentielle de toute démocratie ?
Faut-il rappeler à ces voyous que la violence n’est pas acceptable et que l’intolérance dont ils font preuve à l’égard de ceux qui ne pensent pas comme eux est une atteinte grave à nos libertés fondamentales ?

A l’heure où l’autorité de l’Etat n’a jamais été aussi affaiblie, du fait de l’incompétence de nos dirigeants, les mouvements contestataires, bien que minoritaires, d’extrème gauche n’ont jamais eu, sous la Vème république moribonde, un tel terrain de jeu.
Et ils s’en donnent à coeur joie.
Casser du flic, s’en prendre aux symboles du capitalisme (à leurs yeux : c’est à dire la façade de votre banque, dont vous paierez d’une manière ou d’une autre les réparations), et à tout ce qui leur passe sous la main, est devenu un sport national qui se pratique chaque jour.

A l’évidence, nous venons de franchir une étape supérieure dans la barbarie de ces sauvages, qu’il faudra bien, tôt ou tard, neutraliser définitivement, si nous voulons préserver nos valeurs démocratiques.

Sébastien JALLAMION

http://ripostelaique.com  du 10/06/2016

La Suppression Arrive Partout En Europe !

top secret

Les médias n’en parlent
jamais !

L’euthanasie pour les déprimés, c’est maintenant !

On a appris, il y a une quinzaine de jours, qu’une jeune fille de 20 ans — 20 ans ! — qui ne parvenait pas à se remettre d’abus sexuels subis dans son enfance avait été, à sa demande, euthanasiée aux Pays-Bas.
Piqûre létale.
Et hop, terminé.
C’est un traitement redoutablement efficace et garanti sans récidive.
Il est un fait qu’elle ne se plaint plus du tout.
À qui le tour ?

Il y en aura pour tout le monde.
Burn out, baby blues, dépression chronique, deuil difficile, divorce mal digéré, échec scolaire, revers de fortune, chômage longue durée, cancer, handicap, rupture sentimentale…
Aucun des maux, grands ou petits, qui vous font penser, l’espace d’un instant, qu’il aurait mieux valu que vous ne soyez jamais né, que vous aimeriez en finir une bonne fois, n’y pourra résister.

Soyez prudent.
Ne dites plus, montant péniblement votre armoire Ikea, « Je me tire une balle ! » ni encore – l’ayant mal fixée et vous voyant forcé de la démonter – « Je vais aller me pendre » ou « J’hésite entre la corde et le gaz ».

Sait-on jamais, l’État pourrait vous prendre au mot !

Sommes-nous devenus fous ?

Il est vrai qu’en matière d’euthanasie, la France n’est pas aussi avancée que les Pays-Bas, mais nous les rejoignons à grands pas.

Pour une raison inexplicable, l’euthanasie, comme l’avortement, est devenue, dans l’imaginaire collectif, un pré carré catholique, un ratiocinage de sacristie, une sorte d’activité de patronage.
Même sur « Boulevard Voltaire », ces sujets laissent certains assez froids.
Ils bombent le torse, eux autres n’ont pas le temps de chercher des poils sur les œufs, ils mènent des combats plus essentiels :
Par exemple le défi migratoire.
Comme si une Europe qui tue ses propres enfants dans la fleur de l’âge était le moins du monde crédible, audible, armée, préparée pour faire face à quelque défi démographique que ce soit.
Comme si tout ne commençait pas par là.

Et puis, parfois, on est heureusement surpris.
Le bon sens frappe où l’on s’y attendait le moins.
« Marcela Iacub » – pas tout à fait, on en conviendra, une grenouille de bénitier -, dans une chronique intitulée « L’euthanasie pour les déprimés ? » publiée dans « Libération », se déclare « choquée » par ce cas qui, dit-elle avec raison, est « loin d’être isolé », et demande noir sur blanc :

« Ce droit à mourir ne dissimulerait-il pas un assassinat d’État ? »

L’État devenu, en effet, ce passant qui, voyant un pauvre hère désespéré en train d’enjamber le parapet d’un pont, se précipite, non pas pour le retenir, mais pour lui faire obligeamment la courte échelle : mais sautez donc, mon brave !

Pour avoir débattu avec « Marcela Iacub » sur un plateau télévisé au moment des grandes manifestations contre le mariage pour tous, je lui sais des analyses, le plus souvent, diamétralement opposées aux miennes, mais aussi, je dois le reconnaître, une part d’honnêteté.

Cette part d’honnêteté lui permettra-t-elle de pousser le raisonnement jusqu’au bout ?
De tirer la pelote jusqu’à son extrémité ?

Euthanasier, c’est décider que certaines vies ne méritent pas d’être vécues.
C’est donc placer un curseur subjectif — en l’occurrence sur une jeune fille de 20 ans en souffrance — là où il y avait un interdit objectif : celui de tuer.

Et ce curseur-là a été inauguré le jour où l’IVG a été légalisée.

Gabrielle Cluzel

http://www.bvoltaire.fr  du 08/06/2016

Jean Reno Dit Ce Que Bon Nombre Pense

Campanile italien

 

L’acteur français, né en Espagne, a livré une interview dans laquelle il critique l’intégration des musulmans dans l’Hexagone !

L’acteur français d’origine espagnole « Jean Reno » est revenu sur son intégration en France.

« Jean Reno » s’exprime peu dans les médias.
Cette fois, l’acteur français, né à Casablanca et dont les parents sont originaires d’Andalousie, a choisi le quotidien ibérique « El Mundo », pour livrer quelques unes de ses vérités sur notre pays.
Publié jeudi, cet entretien portait sur les doubles origines de l’acteur de 66 ans, qui vit dorénavant à New York.
La conversation a naturellement dérivé sur la situation des musulmans en France.

« Ceux qui se sont intégrés
sont les non-musulmans »

Lorsque le journaliste d’« El Mundo » lui demande d’exercer une comparaison entre l’installation de la famille de l’acteur en France, dans les années 1960, et celle de ceux qui arrivent maintenant, l’acteur est catégorique.

« Si vous regardez les gens qui arrivent en Europe, vous réalisez que ceux qui se sont intégrés sont les non-musulmans.
Ceux qui vivent avec des lois religieuses peuvent s’intégrer.
Mais ceux qui décident de rester dans une culture basée sur la religion auront des problèmes dans les écoles et dans les autres institutions de la République. »

Interrogé sur la « radicalisation religieuse » des milliers de jeunes, dans leur propre pays, « Jean Reno » dit « être dans l’incapacité de comprendre ».

« Je ne suis pas
totalement Français »

Il est aussi revenu sur son intégration à lui, en tant que Français, originaire d’Espagne.

« J’avais l’habitude de me considérer perpétuellement comme un immigré, affirme à ce sujet l’acteur qui a notamment joué dans « Les Visiteurs », « Léon » ou encore « Le Grand Bleu ».
Mais, depuis que j’ai rencontré ma dernière femme et que nous nous sommes installés à New York, la situation a changé.
Là-bas, tout le monde est un immigré.

Depuis, je me sens moins immigré aux Etats-Unis qu’en France. »

Jean Reno dit ne pas se sentir à l’aise dans l’Hexagone.

« Je ne dispose pas du type de personnalité qui peut être apprécié en France »,

affirme-t-il.

« Cela veut dire que je ne suis pas totalement Français.
Je ne m’appelle pas « Gérard Depardieu », et ça ne veut pas dire que je n’aime par « Gérard ».
C’est un ami à moi et il fait ce qu’il veut, y compris quand il va s’installer en Russie.
En France, on m’a donné des récompenses, on me respecte et je respecte moi-même ce pays, mais au fond de moi-même, je suis espagnol, Andalou même. »

http://une.lexpress.fr/jean-reno-critique-l-integration-des-musulmans-en-france-24597  du 07/06/2016

Bien sur, un démenti a été publié…mais les écrits restent et ont donné une multitude d’échos chez ceux qui ont lu cet article !
Pourquoi, en 2016, continue-t-on à nous rebattre les oreilles d’une intégration plus que ratée ?
Parce que c’est une invasion, un remplacement total !
Le peuple Français ne veut pas de ça.
Chaque Français se sent toujours plus proche de sa région dans le grand hexagone, nous ne sommes pas tous des enfants d’immigrés, notre culture est Française, à tout le moins Européenne et Chrétienne !
Je ne suis pas politiquement correcte mais j’aime mon pays et je suis Patriote, non mondialiste !

Cela Etait Plutôt Sordide En Ukraine !

europe2

Torture et centres de détention secrets !

L’ONU dévoile les crimes de l’Ukraine sur les prisonniers !

Le Haut-Commissariat des droits de l’homme des Nations unies a révélé les actes de torture, d’intimidation et les centres de détention secrets auxquels le Service de sécurité ukrainien (« SBU ») a recouru depuis le début du conflit en Ukraine.

Selon « Ivan Simonovic », secrétaire-général adjoint du Haut-Commissariat des droits de l’homme, les Nations unies ont dénombré «une centaine de cas» de détention illégales, de torture, d’exécutions sommaires et de mauvais traitements infligés aux prisonniers en Ukraine.

C’est la première fois que l’ONU dévoile «l’ampleur et la brutalité» du programme de torture géré par le gouvernement ukrainien.

Pour illustrer le degré de violence, « Ivan Simonovic » mentionne l’exemple d’un homme arrêté par des «hommes masqués», supposés être des agents du « SBU », avant d’être abattu après avoir reçu à plusieurs reprises dans la tête des décharges depuis un pistolet à impulsion électrique, alors que sa main gauche, son crâne, son dos et ses genoux avaient été brisés par un marteau.

«On l’a forcé à avouer devant une caméra qu’il appartenait à un groupe armé.
Ensuite, il a été conduit au Service de sécurité de l’Ukraine, où il a été arrêté»
,

explique le secrétaire-général adjoint du Haut-Commissariat des droits de l’homme.

« Ivan Simonovic » ajoute qu’au cours d’une autre arrestation, les officiers du « SBU » ont enchainé un homme, supposé être un membre ou un sympathisant d’un groupe d’opposition, à un radiateur.
Ils ont alors commencé à l’étouffer avec un masque à gaz, puis à lui envoyer des décharges électriques et à l’ébouillanter tout en lui donnant des coups de pied dans les parties génitales.

L’accès à des centres de détention secrets refusé

Le secrétaire-général adjoint du Haut-Commissariat des droits de l’homme a également ajouté que l’ONU avait été contrainte de suspendre son inspection sur les actes de torture la semaine dernière, après que le Service de sécurité de l’Ukraine a refusé aux équipes de l’ONU l’accès à cinq centres de détention secrets.

« Sir Malcom Evans », chef de la délégation des quatre membres du sous-comité de l’ONU sur la prévention de la torture, a exprimé dans un communiqué que ce «refus d’accès» concernait certains lieux sur lesquels la délégation avait entendu «de nombreuses et de graves allégations sur le fait que des personnes y seraient détenues et torturées».

Or, le chef du Service de sécurité de l’Ukraine, Vasily Gritsak, a rejeté ces accusations et a affirmé qu’il n’y avait aucun détenus dans ces centres, seulement «des équipements de communication de sécurité, des armes et des documents [confidentiels]». Selon le média ukrainien, Okraïnskaïa Pravda, le SBU aurait refusé l’accès de ces centres aux envoyés de l’ONU parce qu’un Russe participait à la mission.

Le secrétaire-général adjoint du Haut-Commissariat des droits de l’homme, « Ivan Simonovic », a, par ailleurs, accusé les autorités ukrainiennes d’un «manque de progrès substantiel» concernant l’enquête sur les événements qui ont touché la ville d’Odessa, en mai 2014, au cours desquels 48 personnes favorables à la fédéralisation de l’Ukraine ont été brûlées vives dans l’incendie criminel de la Maison des syndicats de la ville.

source : https://francais.rt.com/international

 

Image de prévisualisation YouTube

Accès interdit à la population

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 07/06/2016

Rien Que Pour Donner De La Publicité !

le policier

Toujours plus de surveillance en ligne

Êtes-vous surveillés sur Internet ?

Plus encore que vous ne le croyez.
Certains sites réussissent même à obtenir de votre ordinateur le niveau d’énergie qui reste dans votre pile.

Un million de sites les plus populaires du monde anglophone !

c’est ce qu’a passé au crible un outil créé sur mesure (et disponible en accès libre) par deux chercheurs de l’Université Princeton pour détecter les informations que ces sites récoltent de leurs visiteurs — et même les informations qu’ils partagent sans prévenir leurs visiteurs.

Cette récolte de données sert aux sites à offrir des publicités ciblées, voire personnalisées.

Mais… l’analyse menée par « Steven Englehardt » et « Arvind Narayanan » permet de découvrir une liste d’informations beaucoup plus longue que ce qui est généralement connu, et à certains égards plus étrange :
entre autres,
- la vitesse à laquelle votre navigateur, comme Safari ou Chrome, affiche une image,
- quelles polices de caractères il affiche,
- ou encore comment traite-t-il le son.
Ces informations et d’autres, incluant celles sur la pile, sont censées fournir au site que vous visitez l’équivalent de votre « empreinte digitale », dans l’espoir de vous envoyer des publicités de plus en plus ciblées ou même de personnaliser de plus en plus l’information qui apparaît sur votre écran.

Cependant, le duo de chercheurs observe que la plupart du temps, l’internaute n’est pas prévenu du fait qu’on récolte des informations à son sujet, et encore moins que ces informations sont souvent partagées avec une tierce partie.
Cas-type de la tierce partie :
Google Analytics, trouvé sur 70 % des sites, suivi de DoubleClick, sur 50 %.
Double Click appartient lui aussi à Google…

Et où ces « espions » sont-ils les plus nombreux ?
Sur les sites de nouvelles.
Les moins nombreux ?
Les universités, les sites gouvernementaux… et les sites pour adultes.

Une note technique :

Selon les chercheurs, l’existence de ces espions de tierce partie a contribué à empêcher le développement de normes de connexion « HTTPS » plus sécuritaires.
Parce qu’un site qui utiliserait une norme de connexion trop sécuritaire ne pourrait pas avoir d’espions d’une tierce partie qui récolterait des données chez lui — données dont il a besoin pour vendre de la publicité.

« Englehardt » et « Narayanan » concluent sur le fait que cette analyse n’est que la première étape d’un travail de plus longue haleine.
Ils veulent mettre au point un outil qui permettrait au navigateur de l’internaute de détecter les « espions » et de les classer en fonction du type d’information que chacun de nous est prêt à laisser filer…

source : http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/

 

http://www.wikistrike.com  du 06/06/2016

Les Traditions Françaises Sont Bafouées !

Une-campagne-

Pourquoi en France ?

Les persécutions des Chrétiens Français ont déjà commencé !

A Houilles, dans les Yvelines, les scouts de France ne peuvent plus porter leur uniforme car ils sont victimes d’insultes, de provocations et de menaces christianophobes !

Le silence assourdissant entourant le racisme anti-blanc et les persécutions anti-chrétiennes, à l’instar de celui concernant les saccages et profanations d’églises quotidiens, est plus qu’inquiétant…
prouvant ainsi qu’en France, s’installent  d’autres formes de terrorisme que celui des bombes…

Cela appelle dès à présent une seule réponse : c’est la résistance !

Faites circuler et faites remonter des évènements similaires à vos sites de ré information.

source : http://www.delitdimages.org/persecutions-chretiens-francais-ont-deja-commence

Image de prévisualisation YouTube

Notre France  Chrétienne
est salie, polluée, infectée !

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 06/06/2016

Le Pot-Aux-Roses De Ses Promesses !

F.HOL voleur

Haut les mains vides !
Menteur et voleur !

François Hollande rattrapé par le scandale « Bygmilliard » !

1 – Un candidat totalement dépassé !
Normal … démagogue ?

La placidité avec laquelle Mou-Président trace son sillon forcerait bien l’admiration.
Il existe à ses yeux trois catégories d’individus :
- ceux qu’il faut arroser d’argent public car ils sont potentiellement violents ou votent massivement pour lui…
- ceux qu’on peut duper et qu’il berce de promesses…
- et enfin ceux qui votent mal ou ne présentent aucune menace.
Ces derniers sont perdus pour sa cause et seront les plus maltraités.

Dans la première catégorie on trouve naturellement les enseignants à qui un milliard d’euros viennent d’être promis hier.
Certains voient même briller dans un miroir à volatiles la jolie somme de mille euros par mois en fin de carrière !
A ce rythme de dilapidation, l’Etat se sera effondré avant qu’ils parviennent à l’échelon indiciaire de leurs rêves.
La promesse présidentielle n’engage que le nombre de gogos qui y croiront.
Mais Hollande n’en a cure :
leurs yeux se dessilleront seulement après 2017, sait-on jamais.
Il n’y a aucune limite au pari de la stupidité des électeurs que François Hollande fait en permanence. Manipulation et enfumage sont l’alpha et l’oméga de sa méthode de gouvernement.
Au même moment, sont confirmées en effet les distributions aux intermittents du spectacle, retirées les quelques mesures d’économies dans la recherche, satisfaits les dockers, cajolés les élus locaux, les contrôleurs aériens, les éleveurs, augmenté le point d’indice des fonctionnaires et les rémunérations des apprentis, etc, etc.
Il ne faut d’ailleurs y voir qu’une forme d’emballement, d’accélération pré-électorale.

Depuis plus d’un an, à chacun de ses déplacements, Hollande égrène les promesses.

Ses dépenses pré-électorales s’élèvent déjà à 6 milliards d’euros.

Sachant que le scandale Bygmalion portait sur une dizaine de millions et le dépassement des comptes de campagne reproché à Sarkozy 18 millions, Mou-Candidat méritera bientôt le surnom de « Bygmilliard ».
Dans ces circonstances, la seule question qui vaille est : cette méthode délétère sera-t-elle politiquement efficace ?
Hélas, il n’est pas dit que cette démagogie ne soit pas un peu payante.
Prenons l’exemple alsacien.
En avril 2015, le (p)résident de la République a fait escale à Strasbourg où il a signé deux contrats avec la ville et la région Alsace.
Le premier, «Strasbourg, capitale européenne» portait sur une durée de trois ans (2015-2017), comme par hasard, et s’élevait à 148 millions d’euros dont plus de 40 versés l’Etat.
Cet argent va notamment financer «la construction du quartier d’affaires international», dixit alors « Roland Ries », le maire de Strasbourg.
Il servira aussi à améliorer l’accessibilité de la ville, à renforcer le rayonnement culturel européen ou au développement du campus européen.
Pour ce dernier chantier, François Hollande a assuré qu’il y aurait «des crédits supplémentaires».
Le second texte était un contrat de plan par lequel l’Etat entend octroyer 394 millions d’euros des 836 millions d’euros d’investissements prévus, notamment un projet de contournement routier.
Les élus locaux étaient aux anges et les lobbies du cru satisfaits.
Et que s’est-il passé dimanche dernier lors d’une élection législative partielle à Strasbourg ? Dans la première circonscription du Bas-Rhin, le socialiste « Éric Elkouby » a conservé le siège d’ »Armand Jung » à la « gauche » avec 53,8% des suffrages, face à son adversaire LR « Jean-Emmanuel Robert ».
La participation y était ridiculement faible.
Mais, là comme en Loire-Atlantique sur les terres d’Ayrault il y a quelques semaines, le vote des fonctionnaires, notamment territoriaux et celui de tous les perfusés et stipendiés n’en a eu que plus d’impact.
C’est l’illustration parfaite de la démocratie représentative dévoyée par le clientélisme lui-même financé par la dette.
La route de la servitude est parsemée de petits relais où l’on peut se délasser aux frais de l’Etat-qui-paie-c’est-gratuit, tant que celui-ci ne s’est pas encore effondré.
En petit politicien arrivé par miracle dans la cour des grands, François Hollande fait le pari que ces méthodes, étendues aux grandes corporations, seront efficaces au plan national.
Mais ce calcul est douteux.
Certes, Hollande parviendra sans trop de difficultés à obtenir que Bruxelles le laisse tranquille jusqu’en 2017.

La drolatique manière dont les 15 milliards d’euros d’économies affichées par le gouvernement au titre du budget de 2015 et brandis à Bruxelles se sont révélées, selon la Cour des comptes, 300 misérables petits millions n’a pas eu l’heur d’inquiéter la Commission.
Les fonctionnaires qui la peuplent veulent éviter que la France ne plonge et ne les entraîne dans sa déroute.

Plus délicate en revanche est la compétition corporatiste immédiate que cette tactique a déclenché.
Le pouvoir faible est rapidement assailli et, au fond, « Martinez », chef de la CGT, ne fait que son travail et rend même service à la démocratie en éclairant d’une lumière crue la logique à l’œuvre dans les palais gouvernementaux.
Nul doute que, s’il doit recourir à nouveau à l’article 49 alinéa 3 de la constitution pour faire adopter la loi El Khomri, François Hollande tentera de calmer les frondeurs en leur expliquant que l’exemple strasbourgeois leur laisse quelque espoir de réélection.
En attendant, le niveau de l’eau, monte, monte, monte et la pluviosité ambiante en est comme une traduction symbolique, un signe que les Anciens auraient interprété comme celui du courroux divin !

2 – Béziers capitale de la France !
Un jour, certains diront : « J’y étais ».

Les comportements de diva et atermoiements des un(e)s et des autres ne changent rien au fait que « Robert Ménard » a réussi son pari de la discussion entre des gens qui n’ont a priori pas grand-chose en commun si ce n’est une inquiétude vive pour le devenir de leur pays.
J’ai participé à un débat qui restera dans les annales de la liberté d’expression sur la question de l’immigration et de la laïcité.
Les plus de mille personnes dans la salle étaient électrisées par le sujet, c’est certain.
Mais comment ne pas l’être quand on observe la progression rapide de la bigoterie et du sexisme dans nos rues, qui ne sont à l’évidence qu’une partie émergée de l’iceberg fondamentaliste vers lequel naviguent insouciantes nos prétendues élites gouvernementales ?
A défaut de réaffirmation laïque intraitable et de réforme des systèmes de subventions et d’allocations qui jouent aujourd’hui comme une pompe aspirante et renforcent le communautarisme, les jours de la paix civile sont comptés.
C’est aussi simple que cela et c’est cette évidence qui fait peine à entendre dans les salles de rédaction.
On a pu mesurer le succès de l’événement à la haine des journalistes de « gauche » et de leurs reportages.
« Ils ont soufflé sur les braises » a dit et redit le présentateur du Petit journal de Canal + dans un des exercices de désinformation et d’amalgame dont il a le secret.
Bah ! C’est donc qu’il reconnait qu’il y a le feu …
C’est déjà un progrès.
Dans la série des articles à charge, il y a eu aussi celui des Inrockuptibles, qui n’avait que le mot «nauséabond» sous la plume.
Quand on songe qu’un de leurs collègues s’est fait tuer au Bataclan, on mesure qu’être victime ne suffit pas toujours à être conscient d’un péril.

3 – Macron ? ISF ou de qui ?
En marchant, Emmanuel s’est soudain rendu compte qu’il avait sous-estimé ses propriétés immobilières.

Le voilà bientôt assujetti à l’ISF.
A propos, la villa de Mougins de Ségolène et de François – au minimum 130 m2 bâtis sur une surface de 1500 m2 dans un des secteurs les plus prisés de la côte d’Azur – est-elle toujours évaluée à 800 000 euros ?

source : http://www.delanopolis.fr

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 06/06/2016

La Révolution Européenne A Eu Lieu !

 lisbonne

Fait contre Nous !

Une révolution silencieuse et feutrée a eu lieu.

Le mot est fort ?
Il l’est si vous bénéficiez encore d’une certaine sécurité. Mais il ne l’est pas si vous appartenez à la catégorie des retraités, des « working poors », des intérimaires, des bénéficiaires d’un contrat de travail de zéro heure, des chômeurs actuels ou potentiels qui ne risquent pas de retrouver un emploi à plus ou moins brève échéance.

Le Larousse définit la révolution de différentes manières.
Nous en retiendrons deux :

  1. - « Changement brusque et violent dans la structure politique et sociale d’un État, qui se produit quand un groupe se révolte contre les autorités en place et prend le pouvoir. »
  2. - Changement brusque, d’ordre économique, moral, culturel, qui se produit dans une société

1 – La révolution politique et sociale

Transmission de la souveraineté au marché unique et à ses représentants

A un moment de l’histoire des Etats européens, il a été décidé qu’un marché unique intérieur devait être créé. Ce marché a été reconnu comme étant l’objectif ultime de la restructuration des Etats. Ceux-ci sont devenus autant de sous-ensembles de ce marché.

En se définissant autour et en fonction du marché unique, les Etats membres de l’Union Européenne ont renoncé à la démocratie. Ils ont de fait transférer la souveraineté du peuple propre à la démocratie au marché unique et à ses représentants.

Les besoins du marché unique: la liberté absolue !

C’est dans ce contexte qu’il a été décidé que ce marché devait bénéficier de quatre libertés ou 4L:

1- La libre circulation des personnes dont les personnes morales qui ne sont rien d’autre que des entreprises

2- La libre circulation des services

3- La libre circulation des capitaux

4- La libre circulation des biens

Les barrières douanières pour toute sorte de produits sont abolies.

Les normes sont souvent définies par les entreprises elles-mêmes qui cherchent à défendre leurs objectifs directement dans les parlements nationaux ou européen.

Les normes techniques sont standardisées. Une gouvernance par les normes est instaurée. Les pays à hauts standards telle que fut la Suisse ont dû revoir leurs exigences à la baisse. Moins les normes sont élevées et plus les coûts de production et de qualité baissent.

Une réduction des normes des  acquis sociaux est exigée. Il faut dire que ces mêmes firmes n’hésitent pas à pratiquer sous des cieux plus éloignés des méthodes de gestion du personnel auxquelles ils n’auraient même pas pensé il y a encore quelques années.

Des exigences de révision de l’imposition ont fait émerger des havres fiscaux au sein même du marché unique. Dans le genre paradisiaque, le Luxembourg bat tous les records agissant comme un aimant sur les firmes transnationales.

Le rouleau compresseur des firmes transnationales et leur puissance de feu financière et politique laissent sur le carreau les entreprises locales en peine de financement.

Les marchés publics, source première de financement des entreprises locales ont été forcés à s’ouvrir à des multinationales qui n’hésitent pas à casser les prix grâce à des salariés à bas coûts.

Les services publics ont été repris à bon compte par des firmes mondialisées qui ont mis un terme en Suisse à la notion de fonctionnariat.

Même le secteur bancaire a été divisé entre les stars appelées too big to fail et le reste du secteur ignoré et qui très certainement ne survivra pas à la cartellisation mondialiste qui est d’ores et déjà en place.

Les 4L du marché, ses normes et ses exigences ont bouleversé violemment les pays concernés, leurs structures, leurs gouvernances, les statuts des populations,…

L’exigence de liberté absolue par le marché s’est heurtée de plein fouet aux libertés fondamentales des habitants.

Etats en mutations en sous-ensembles du marché unique

Les Etats ont dû muter de l’état A à l’état B.
Ils ont en clair  dû passer du statut de pays à un statut de sous-marché commercial fondu dans le marché unique.
Cet élément est indispensable à la compréhension de ce qui se passe actuellement.
Vous n’êtes plus un citoyen-électeur-contribuable-souverain.
Vous êtes soit un facteur de production-consommation,
soit un facteur de coût-consommation.
Et dans les deux cas vous êtes frappés du sigle du code-barre définissant une marchandise.

Quand un individu appartient à un espace-Etat souverain, il est citoyen, quand il appartient à un Etat démocratique, le citoyen est souverain.
Mais quand le même individu appartient à un marché commercial souverain, il devient une marchandise.
C’est cru mais utile et cela facilite la compréhension de ce qui suit.

C’est dans cet état d’esprit que le bien commun a été remplacé par le bien marchand que s’est implantée l’Union européenne.
Celle-ci n’a aucune autre prétention affichée que de promouvoir le marché économique unique.
Ses représentants sont très cohérents en admettant les lobbyistes de la planète dans les bureaux et dans les méandres de prises de décision.
Nul besoin de développer autour de cet état de fait qui est aujourd’hui connu de tous.

Le concept même de « l’intérêt public » tend à disparaître pour être remplacé par l’intérêt général ».

2- La révolution économique, morale et culturelle

Une révolution morale et éthique s’est développée simultanément.
Tout d’abord, on peut parler des mensonges répétées qui présentaient les problèmes sous l’angle d’exigences et d’impératifs internationaux.

Les révolutions qui sont décrites là, le pouvoir politique et la renonciation à sa propre souveraineté sont autant de facettes d’un réel projet de remodelage de la planète.
On ne peut sortir tous ces engagements d’un chapeau.

Le financement d’établissements privés avec l’argent d’autrui est un grand scandale qui ne peut en aucun cas se justifier moralement.
Impossible.
Le sentiment de vol est d’autant plus fort qu’aucune contrainte n’a été imposée aux responsables de ces crimes financiers.

Un autre problème gravissime qui se déploie sous nos yeux est la suppression de la vie privée de tout un chacun au profit d’une gigantesque base de données détenue par des privées qui en usent et abusent pour mieux vous cerner en tant que consommateur.

Une législation digne des pires états totalitaires est votée qui met tout individu en surveillance permanente.
En revanche des cartes blanches sont signées aux différents lobbies qui accèdent à l’ensemble de vos données en parfaite violation des droits et des libertés fondamentales.

Une révolution a eu lieu un peu partout dans le monde.
Les pays qui ne l’ont pas acceptée ont subi la guerre.

Les Etats européens se sont soumis au dictât du marché unique autour de l’Union européenne.
Ils ont été dessaisis du pouvoir politique, économique, financier, social et éthique.

Le résultat est violent.
Une violence discrète, intime, à la fois individuelle et collective.
Elle s’appelle :
- déflation,
- chômage,
- récession,
- paupérisation
- et inquiétudes.

Certains tentent d’y répondre en s’en prenant au pouvoir en place.
Le problème c’est que dans le cas de la France ou de la Belgique les gouvernements respectifs -tout comme le grec ou l’Italien- n’ont strictement aucun pouvoir.

Si on prend la loi « El Khomri », elle vient de bien plus loin.
Le site de l’UE regorge de directives concernant le droit du travail et qui doivent être mises en place tôt ou tard.

Pour être efficace, la réponse à cette révolution doit être de la même nature.
- Collective,
- globale,
- transnationale
- et pas uniquement nationale
- ou locale.

Liliane Held-Khawam

Source: https://lilianeheldkhawam.wordpress.com

Une Solution Comme Une Autre.

france-deuil

Des promesses non tenues !

Et si, en plein bordel, Hollande cassait sa pipe ?

Grâce aux exploits de ce gouvernement,
qui a réussi à vouloir passer en force sur la loi El-Khomri,
voilà donc la France bloquée par les troupes de choc de la CGT et ses supplétifs islamo-gauchistes.

Et chacun de proposer sa solution !

« Manuel Valls », aussi droit dans ses bottes que « Juppé » en 1995, annonce qu’il maintiendra son projet jusqu’au bout, et ne démissionnera pas.

Les opposants, dopés par leur capacité de nuisance et la faiblesse de ce régime, demandent ni plus ni moins que le retrait de la loi.

« Florian Philippot », au nom du FN, demande également ce retrait, mais en outre la démission de « Manuel Valls » et la dissolution de l’Assemblée nationale.

Il peut toujours attendre.

Il ne reste qu’une seule solution, que personne n’a le courage d’émettre :
Il Faut que celui que « Robert Albarèdes » appelle le scootériste de l’Elysée, voire le libidineux, nous fasse une « Félix Faure » !

Petit cours d’histoire pour les moins instruits.
Alors âgé de 58 ans (4 ans de moins que Hollande actuellement),
le président de la République, « Félix Faure », en pleine affaire « Dreyfus », sollicite, ce 16 février 1899, les services de sa maîtresse, « Marguerite », à 17 heures.
La légende prétend qu’il aurait pris un aphrodisiaque pour être au sommet de sa forme à cette heure précise, mais que « l’entretien » aurait mal tourné.
Peu de temps après que le couple se fut installé dans le « salon bleu » de l’Élysée, le chef du cabinet, alerté par des cris, aurait découvert le président, sans autre vêtement qu’un gilet de flanelle, râlant, allongé sur un divan et la main crispée dans la chevelure de sa maîtresse, tandis que « Marguerite », déshabillée, réajustait ses vêtements en désordre.

Et naturellement, « Clemenceau », qui ne ratait jamais un bon mot, ne put s’empêcher de commenter l’événement :

«Il voulait être César, il ne fut que Pompée !».

La malheureuse Marguerite fut rapidement surnommée «Pompe funèbre», et mourut, cinquante-cinq ans après l’événement, en Grande-Bretagne, dans le Sussex (cela ne s’invente pas…).

Si un tel destin arrivait à Hollande, cent-dix-sept ans plus tard, la question n’est pas de savoir qui serait la « Marguerite 2016″, bien qu’évidemment, cela passionnerait les foules.
Peu importe que cela fût la mère de ses quatre enfants,
la journaliste avec qui il commença son mandat,
l’actrice avec qui il le continua,
ou une quelconque ministre ou secrétaire d’Etat venue « dialoguer » avec le Président.
Ce qui nous intéresse est bien évidemment politique :
Que se passerait-il si le palpitant du libidineux flanchait, comme a flanché celui de « Félix Faure » ?

Rappelons que, dans d’autres circonstances, le 2 avril 1974, « Georges Pompidou », en plein exercice de son mandat, trouva la mort, rongé par une cruelle maladie.
Que se passa-t-il alors ?
Ce fut d’abord le président du Sénat, « Alain Poher », qui assura l’intérim du Président.
Puis, ensuite, il ne fallut qu’un seul mois pour organiser les élections présidentielles, les 5 et 19 mai 1974, qui virent « Giscard d’Estaing » battre « Mitterrand » et succéder à « Pompidou ».

Donc, que se passerait-il si le scootériste de l’Elysée cassait sa pipe (facile),
ou passait l’arme à gauche (facile aussi…),
en plein bordel, que, par son incompétente, il aurait créé ?

« Gérard Larcher », président du Sénat, assurerait l’intérim.

On ignore si les syndicalistes arrêteraient tout, ou bien si « Valls » aurait trouvé la porte de sortie pour sauver la face, mais les mouvements s’arrêteraient de suite, et la vie reprendrait son cour.

Mais la « sortie de route » du « Guignol de l’Elysée » mettrait une gigantesque pagaille dans les appareils politiques du PS et des Républicains, qui ont tout programmé pour l’échéance de mai 2017.

Imaginez le « pastaga » chez les Républicains…
Terminées les primaires, plus le temps !
Et donc, « Sarkozy » s’auto-proclamerait, vu son statut de chef du Parti, candidat.
Ce que, bien évidemment, « Juppé » ne pourrait accepter. Donc, la primaire « Sarkozy-Juppé » aurait lieu lors du premier tour !
Et pendant ce temps-là, tous les autres postulants se vendraient au plus offrant, mais il faudrait faire très vite !
Il n’est pas certain que l’ancienne UMP résisterait à un tel séisme.

Et au PS, je préfère ne pas y penser.
Naturellement, « Manuel Valls » penserait que son heure est venue.
Mais « Macron » n’aurait peut-être pas envie d’attendre encore cinq ans.
« Cambadélis » offrirait ses services à celui qui serait en tête dans les sondages.
Quant à l’aile gauche, elle réclamerait, bien évidemment, une autre politique, vraiment à gauche, et nous balancerait peut-être un « Montebourg »
Le PS risquerait d’exploser, surtout que les postes de députés qui suivraient la présidentielle risqueraient d’être fort rares.

Naturellement, « Méluche », dopé par des sondages qui le donnent à la même hauteur que Hollande, en ce moment, irait au mastic, et le pire est que cela pourrait marcher !

Une partie des Verts, derrière « Cosse » et son « Beaupin », soutiendrait le PS dès le premier tour, en échange de quelques strapontins de députés, l’autre moitié derrière « Duflot », aurait envie d’y aller.
Mais les caisses sont vides, et il faut faire 5 % pour être remboursé.

« Dupont-Aignan », toujours insensible à ce qui se passe autour, continuerait à la jouer solo, espérant faire 5 % et rentrer dans ses frais.

Et le FN ?
Il serait sans doute celui qui serait le moins perturbé par cette nouvelle, car chez eux, le scénario est clair :
c’est Marine, même si le climat interne n’est guère fameux, et que l’opération Béziers, de Robert Ménard, n’a guère été appréciée.
Mais la candidate, qui avait prévu de prendre du recul durant cette année, pour aller à la rencontre des Français et peaufiner son programme, devrait redescendre dans l’arène au plus vite.

Reste la seule question qui compte.
Cette disparition prématurée du scootériste libidineux de l’Elysée prendrait-elle tout le monde de court, et serait-elle profitable à la candidate du camp patriote, qui, grâce à ce coup du sort, se retrouverait à l’Elysée dès 2016, à la surprise générale… ?

Si tel était le cas, ne faudrait-il pas décorer de la Légion d’Honneur la « Marguerite 2016″, pour services rendus à la Nation ?

Cyrano

http://ripostelaique.com  du 30/05/2016

Le Changement De Sexe Pour Tous !

F.HOL.gay

Vous Connaissez ?

Mardi 24 mai, le Parlement a voté, « dans une loi de justice qui n’en a que le nom, » un amendement facilitant la modification de la mention du sexe à l’état civil.
Alors que les Français se voient matraqués d’impôts en attendant des trains qui n’arrivent plus,
- que le chômage ne cesse d’augmenter,
- que la France est menacée de l’intérieur comme de l’extérieur,
- que les tensions corporatistes et communautaristes n’ont jamais été aussi élevées,
nos gouvernants exhibent une fois de plus l’irréalité qui les habite.

Dorénavant, toute personne majeure qui démontre des faits – théoriques et illusoires puisque l’opération chirurgicale des organes génitaux n’est pas une condition – que la mention relative à son sexe à l’état civil ne correspond pas à celui auquel elle appartient peut en obtenir la modification par un juge.
Ce qui était considéré jusqu’alors comme une pathologie devient avec cet amendement une liberté, chacun pouvant choisir son identité sexuelle indépendamment de la réalité biologique et physique.
On ne peut, bien évidemment, ignorer la souffrance.
Il ne s’agit pas là ni de juger ni de montrer du doigt des ressentis difficiles à saisir, mais le droit reflète la réalité, il ne doit pas la changer.
On ne peut pas l’utiliser comme une réalité de substitution, totalement subjective.
On connaît la méthode.
L’histoire nous montre qu’une loi d’exception ou de pseudo-libertés individuelles en France n’est qu’un voile qui ne prend même plus la peine de cacher les démiurges qui se planquent derrière.
On facilite le changement de sexe et des noms sur l’état civil, pour mieux propulser l’apparition certaine d’un troisième sexe, figure de proue de l’indifférenciation.

C’est l’ultime limite que l’on repousse.
À force de nier la différence sexuelle, pourtant unique empreinte de la nature dans le social, on se la crée soi-même pour finalement la jeter comme un vieux mouchoir usagé.
C’est au nom de l’identité, emmaillotée de progrès et de justice pour tous, nous expliquent-ils.

Mais qu’est-ce que l’identité, sinon l’une des rares choses permanentes, fondamentales et singulières, si elle devient réversible selon « l’expérience intime de chacun » ?

C’est justement en tuant l’irréversibilité de l’identité qu’on n’en a plus. 
C’est en légiférant les envies individuelle de devenir un autre que l’on nous condamne tous à ne devenir personne.

Mais pour ces chantres de l’égalitarisme, qu’y a-t-il, finalement, de plus égalitaire que le néant ?
C’est au nom de cette lutte factice contre les discriminations et pour l’intérêt général de certain que le projet rêvé de tout état totalitaire se met en place :
La création de l’Homme nouveau, sans racines, sans histoire, sans déterminisme et donc sans identité.

Arthur de Watrigant

http://www.bvoltaire.fr  du 28/05/2016

Etat Islamophile Contre Nos Patriotes !

Nobel

Les Français sont sacrifiés !

Désarmer les Français qui voudraient se défendre face aux « kalachnikov » !

« Patrick Calvar » est le directeur général de la Sécurité intérieure.
Il a été nommé en mai 2012.
Il était auditionné, ce 10 mai, par la Commission de la défense et des forces armées.

Il a expliqué que la France était le pays le plus menacé par « Daech » et « Al-Qaïda ».
Il a tenu ces propos :

« Si les attentats de novembre dernier ont été perpétrés par des kamikazes et par des gens armés de kalachnikov ayant pour but de faire le maximum de victimes, nous risquons d’être confrontés à une nouvelle forme d’attaque :
une campagne terroriste caractérisée par le dépôt d’engins explosifs dans des lieux où est rassemblée une foule importante, ce type d’action étant multiplié pour créer un climat de panique. »

Il a expliqué que la piste des migrants était utilisée par les terroristes.
Ne laissant aucune ambiguïté sur ce qui nous attend, il a affirmé :

« Pour finir, la question relative à la menace n’est pas de savoir si, mais quand et où. »

On aurait donc pu attendre d’un tel homme que, s’adressant à la représentation nationale, il pose quelques questions incontournables.

Après le Bataclan et Bruxelles, peut-on continuer à avoir des frontières ouvertes, et donc laisser entrer de possibles futurs terroristes ?

Doit-on laisser en liberté sur le territoire national des adeptes de la charia, qui peuvent passer à l’action à tout moment ?

Peut-on continuer à laisser des mosquées prêcher la haine contre les infidèles, au nom des textes coraniques ?

Ne doit-on pas avoir une réflexion sur des forces politiques hostiles à notre pays et à ses forces de l’ordre ?

Manifestement, ce ne sont pas les priorités de celui qu’on présente comme le « patron » de la Sécurité intérieure.


Ainsi, il conclut son audition par ces propos ahurissants :

« Cela d’autant que l’Europe est en grand danger :
Les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l’ultra-droite qui n’attend que la confrontation.
Vous rappeliez que je tenais toujours un langage direct… eh bien, cette confrontation, je pense qu’elle va avoir lieu.
Encore un ou deux attentats et elle adviendra.
Il nous appartient donc d’anticiper et de bloquer tous ces groupes qui voudraient, à un moment ou à un autre, déclencher des affrontements intercommunautaires. »

« Calvar » a compris que « Je suis Charlie », les bougies et les fleurs ne survivront pas à un, voire deux prochains attentats.
Mais sa hantise est une révolte du peuple de France contre les assassins, ce qu’il appelle des affrontements inter-communautaires.

Il va donc retirer des effectifs utilisés jusqu’à ce jour contre les terroristes pour les mobiliser contre ce qu’il appelle « l’ultra-droite », autrement dit les groupes patriotiques qui refusent l’immigration de masse, celle qui entraîne l’islamisation, et ensuite le terrorisme.

Devons-nous comprendre que la priorité du « patron » de la Sécurité intérieure va être de traquer les sites de la réinfosphère, de demander de nouvelles dissolutions d’organisations patriotiques et de désarmer les Français qui, anticipant « la guerre civile qui vient », comme l’écrivait « Ivan Rioufol » dans son dernier livre, se sont équipés en conséquence pour faire face aux « kalachnikov » ?

Devons-nous comprendre que le message de Calvar est ?

« Français, nous ne sommes plus capables de vous protéger, beaucoup d’entre vous vont mourir, mais nous vous interdirons de vous défendre » 

J’ai bien peur que oui…

Pierre Cassen

http://www.bvoltaire.fr/  du 24/05/2016

Hollande Sait S’ Adresser Aux Français ?

france-deuil

 

Un gendarme du GIGN a été tué samedi à Gassin (Var) lors d’une intervention menée pour maîtriser un forcené de 80 ans qui, grièvement blessé après avoir retourné l’arme contre lui, est mort en fin d’après-midi.

Le gendarme tué à Gassin, né en avril 1978, était marié et père de  deux enfants, a précisé la gendarmerie nationale.
Il était chef de groupe à l’antenne du GIGN d’Orange.

Le forcené s’était retranché samedi matin à son domicile, une villa située dans un quartier résidentiel de Gassin, après avoir tiré sur sa compagne avec une arme de chasse.

Légèrement blessée, son épouse est parvenue à s’enfuir puis elle avait donné l’alerte à la gendarmerie.
Des gendarmes de l’antenne du GIGN d’Orange, ont été dépêchés sur place vers 09H00.

Le pensant dans la maison, deux gendarmes ont été surpris par le tireur alors qu’ils allaient prendre position à l’extérieur de la maison, a précisé le procureur de la République de Draguignan, « Ivan Aureil ».

L’homme a surgi et tiré une cartouche de fusil de chasse sur les gendarmes, touchant mortellement au cou et au visage l’un d’entre eux, avant de retourner l’arme contre lui.

« Il les attendait près d’une palissade.
Il s’est caché et a tiré sur le premier élément qu’il voyait et tout de suite après il s’est tiré dessus »
,

a expliqué un officier de communication de la gendarmerie à la presse.

Une première source avait indiqué que le forcené avait d’abord essayé de mettre le feu à sa maison avant de s’enfuir dans les environs puis de se tirer une cartouche dans la bouche.

Grièvement blessé, la mâchoire arrachée, le forcené a fait un arrêt cardiaque mais a pu être réanimé, avant d’être évacué par hélicoptère vers l’hôpital de Nice où il est mort en fin d’après-midi.

L’octogénaire avait déjà eu un rappel à la loi, après des violences contre son épouse.
Cette dernière, hospitalisée en état de choc, devrait être interrogée dans les prochaines heures par les gendarmes.

Le président François Hollande a adressé ses « plus sincères condoléances » à la famille du gendarme et à ses proches « dans ces circonstances douloureuses » et les a assurés de « la solidarité de la nation », dans un communiqué.

« Respect et gratitude » -  »Profondément attristé par le décès d’un gendarme à Gassin.
Entier soutien envers tous ceux qui interviennent dans des conditions périlleuses »
,

a réagi dans un tweet le Premier ministre Manuel Valls.
Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a fait part, dans un communiqué, de son émotion et annoncé qu’il présiderait « tout prochainement » une cérémonie d’hommage au gendarme.

« Chaque jour, des policiers et des gendarmes exposent leur vie pour protéger celle des autres, et à ce titre, ils méritent le respect et la profonde gratitude de nos concitoyens »,

a écrit le ministre.

« Nous avons à déplorer un mort de plus aujourd’hui (…) Il s’agit du cinquième gendarme décédé en deux jours dans la zone sud, ce qui est pour nous est un drame absolu »,

a déploré, sur place, le général « David Galtier », commandant de la région gendarmerie Paca, en référence à l’accident d’hélicoptère qui a coûté la vie à quatre gendarmes dans les Hautes-Pyrénées vendredi.

« Nous avons à déplorer un mort de plus aujourd’hui (…) au cours d’une opération lourde qui était menée pour neutraliser un individu qui se rendait coupable de violences dans le cadre d’un différend familial »,

a déclaré le directeur général de la gendarmerie nationale, « Denis Favier », qui s’est également rendu sur place.

Le gendarme décédé était adjudant,  père de deux enfants et appartenait à l’unité spécialisée dans les techniques d’interventions délicates.

Au moins 20 membres des forces de l’ordre sont morts durant des interventions depuis dix ans, dont au moins onze policiers ou gendarmes tués par balle.

http://actu.orange.fr/france  du 21/05/2016

 

Il faut bien se manifester auprès des « sans dents », campagne présidentielle oblige !
Valls ne s’est fendu que de style télégraphique…et encore pour ceux qui sont sur « twitter ».
Mais l’hôte de l’Elysée ne prendra pas la parole sur les sujets qui nous intéressent vraiment !

La Dictature Est Vraiment En Marche !

web (1)

Dieu merci !
Internet est neutre !

Le gouvernement veut traduire en justice les sites « complotistes » !

Le dimanche 15 mai 2016, l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) de « Sacha Reingewirtz » organisait les « Secondes Assises de la lutte contre la haine sur Internet ». « Gilles Clavreul », député interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et donc membre du gouvernement, s’y est illustré en tenant des propos qui rapprochent un peu plus la France de la dictature assumée.

« Il s’agit surtout d’identifier qui sont les leaders d’opinion sur Internet [...],
ils s’appellent Soral, ils s’appellent Dieudonné,
ils s’appellent maintenant Henry de Lesquen. [...]
Heureusement, il arrive, si je puis dire heureusement, il arrive que même quelqu’un comme « Alain Soral », qui est maintenant à la tête d’une véritable PME, déborde, dérape, et c’est comme ça qu’on arrive à le déférer devant la justice, mais il est vrai que sinon, son site Égalité & Réconciliation dans l’ensemble est tout le temps à la ligne jaune, mais il ne la franchit pratiquement jamais.
Et on a le même problème avec un certain nombre de sites « conspirationnistes », je dirais que je suis même encore plus inquiet et préoccupé par le fait que l’on n’arrive pas, tout simplement faute de moyens légaux, à traduire devant la justice des sites qui ont développé par exemple les théories alternatives sur les attentats de Saint-Denis ou du Bataclan. »

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

source : http://www.egaliteetreconciliation.fr

http://www.wikistrike.com  du 20/05/2016

Mais que veut dire anti sémitisme ?
Être contre une sous-race blanche la race sémite.
C’est bizarre, je croyais qu’il n’y avait pas de races…du moins pour certains soit-disant philosophes !
Mais qui fait partie de la race sémite ?
Là, il faudrait un assez long cours de géographie, d’histoire aussi, d’archéologie sans doute.
Mais pourquoi les juifs se réclament-ils de ce sémitisme ?
Tous les juifs ne sont pas sémites et tous les sémites ne sont pas juifs !
Un paysan de mes relations me dirait qu’il y a anguille sous roche !
Qu’est-ce qui se prépare réellement ?

Homme, Debout ! France, Debout !

franc (1)

Réponse à Black M
et aux patriotes

 

Image de prévisualisation YouTube

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

 

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu  du 20/05/2016

Policiers Agressés, Gauchisants Protégés !

cazeneuve-et-le-djihad

Cazeneuve doit démissionner.

Au lendemain des manifestations de policiers contre la « hainte anti-flic », à l’heure où les langues se délient au sein des forces de l’ordre pour dénoncer les instructions de laisser faire les casseurs d’extrême gauche dont les videos des exactions ne cessent de se partager sur les réseaux sociaux, Bernard Cazeneuve se retranche derrière l’Etat de Droit, le plus tranquillement du monde, sur BFM TV, pour justifier son incompétence.

Où est l’Etat de Droit lorsqu’au quotidien tous les symboles de la République ne cessent d’être bafoués ?

Où est l’Etat de Droit lorsque celles et ceux qui sont en charge d’assurer la sécurité des Français ne cessent de dénoncer leur désarroi face au laxisme de l’exécutif ?

Où est l’Etat de Droit lorsque l’on constate que les milices d’extrême gauche, parfaitement identifiées, qui mettent nos villes à feu et à sang, ne sont pas dissoutes, comme cela aurait du être le cas dès les premières violences ?
http://www.leparisien.fr/faits-divers/voiture-de-police-brulee-a-paris-la-video-du-terrible-assaut-des-casseurs-18-05-2016-5807453.php

Où est l’Etat de Droit lorsque les affiches intolérables d’un syndicat de gauche (la CGT), jetant de l’huile sur le feu en incitant à commettre des violences envers les forces de l’ordre ne sont pas interdites ?

Où est enfin l’Etat de Droit lorsque nos concitoyens sont soumis à des scènes de guerilla urbaines et ne peuvent plus circuler librement dans leur propre ville ?

Non, nous ne sommes plus dans un Etat de Droit, et il est temps de comprendre que Bernard Cazeneuve a des comptes à rendre aux Français qu’il est censé servir et dont il est incapable d’assurer la plus régalienne des prérogatives de l’Etat : la sécurité.

Ce n’est pas en « condamnant » publiquement l’inacceptable que l’on gouverne un pays.

Bernard Cazeneuve doit démissionner,
ce qui est la moindre des choses, et ne sera (hélas) pas suffisant,
mais redonnera un sens à la notion de responsabilité qu’il convient plus que jamais de réhabiliter chez nos dirigeants politiques.

Sébastien JALLAMION

http://ripostelaique.com  du 20/05/2016

Clap de Fin Pour «Ce Soir Ou Jamais !».

tele-realite

France Télévisions

Après 10 années de débats, l’émission culte «Ce soir (ou jamais !)» va être supprimée dès la rentrée.

Un nouveau programme phare qui ne passera pas entre les mailles du filet de la restructuration de « France 2″.
« Ce soir (ou jamais!) », animée par « Frédéric Taddeï » tous les vendredis, va s’arrêter définitivement en juin, a annoncé le groupe.

L’émission sera remplacée par une autre émission culturelle intitulée « Stupéfiants! »produite par « Bangumi » (qui produit également le « Petit Journal » de « Canal + »).
De son côté, « Frédéric Taddeï » animera un programme mensuel sur la même chaîne, « Hier, aujourd’hui, demain », présenté comme étant un « magazine des idées ».
Celui-ci sera produit par MFP, la filiale de production de « France Télévisions ».

De 2006 à 2011, « Ce soir (ou jamais !) » était diffusé quotidiennement sur « France 3″, du lundi au jeudi.
En 2011, le programme avait déjà fait les frais de l’abandon de la culture et du débat d’idées en devenant hebdomadaire.
Aujourd’hui, cette « restructuration » sonne le glas de l’un des rares espaces de discussion qui était, il y a quelques années encore, digne d’intérêt.

« France Télévisions » tentant de « moderniser » son image, il est donc cohérent de faire disparaître tout ce qui pouvait élever, dans une certain mesure, le débat et sa pluralité..

http://www.ojim.fr  du 19/05/2016

Le Stupéfiant Sondage Caché Révélé !

emoticone sondage

La presse française
nous cache tout !

La publication des résultats de l’enquête publiée chaque année dans le Monde, menée par l’institut « Opinionway » et le « Centre de Recherche Politique de Sciences Po », intitulé « Baromètre de la confiance politique ».

C’est la 5e édition mais, pour la première fois cette année, le 13 janvier, la presse n’en a dévoilé que 41 pages sur 84.

Cela a mis la puce à l’oreille de « Valeurs actuelles » qui s’est demandé ce qu’on voulait nous cacher, et s’est procuré les résultats de l’enquête, qu’elle publie dans son n° 4026.

Les résultats sont stupéfiants.

En voici le résumé fidèle :

1. 75% des Français ne font plus confiance à l’État, ni à la république.
2. 88% rejettent catégoriquement les partis politiques.
3. 87% jugent que Hollande n’a pas l’étoffe d’un président, ça c’est moins étonnant.
4. 61% sont prêts à manifester, alors qu’ils n’étaient que 30% en 2010
5. 71% ne font pas confiance aux syndicats.

Mais :

1. 50% ne croient plus à la démocratie et souhaitent avoir à la tête du pays un homme fort (ou une femme) qui n’a pas à se préoccuper du parlement ni des élections.
Traduction en clair :
Un roi ou un dictateur, ou du moins un pouvoir personnel fort ?

2. 12% souhaitent même que l’armée dirige le pays !
C’est du jamais vu depuis 200 ans et ça montre la crise où ces gouvernements d’énarques coupés des réalités du pays, et d’hommes politiques profiteurs de droite ou de gauche ont plongé le pays.

Sans surprise :

1. 30% placent Sarkozy en tête,
2. 34% Marine Le Pen,tous les autres hommes politiques de tous bords sont très loin derrière.
3. 67% pensent qu’il y a trop d’immigrés en France,
4. 50% sont pour le rétablissement de la peine de mort (ils n’étaient que 35% en 2011).

Quelles que soient les réflexions que nous suggèrent ces résultats,
on voit en tout cas à quel degré de crise profonde
nous a mené la politique de ces dernières décennies.

Youpi !

source : http://lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.skynetblogs.be

http://www.citoyens-et-francais.fr/2016/05/le-stupefiant-sondage-cache-revele.html

Laissons Donc Pourrir La Situation !!!

poing-254x300 (1)

Et que fait l’Elysée ?

REGARDEZ !

Image de prévisualisation YouTube

Ils sont Français…
et HAÏSSENT la France !

C’est en hurlant des slogans subversifs et haineux qu’une meute enragée a voulu pénétrer dans le « Musée de l’Armée ».

Cette vidéo tourne sur les réseaux sociaux depuis hier.

Il faut la faire tourner partout, qu’elle soit vue par tous les Français patriotes.

Sur toute la toile !

Encore Des Promesses Fades Et Fétides !

france-en-faillite

Cochons de retraités !

Si vous êtes à la retraite, il n’y aura pas d’impôts nouveaux (votés) en 2016,
notez bien la nuance d’un Enarque : « Impôts nouveaux » !
Il ne parle pas des Taxes, surtaxes en tout genre dont il nous gave généreusement !!!
Un sujet oublié par Hollande, le fumiste ou l’enfumeur, c’est au choix, sur Europe 1 (comme il n’y a pas de choses positives à annoncer, il n’a finalement qu’enfumé les quelques auditeurs qui ont perdu leur temps pour l’écouter, avec des inexactitudes et des approximations) !

En 2015, il annonce solennellement qu’il n’y aura pas d’impôts nouveaux en 2016 !
Vous vous souvenez ?
Non ?
MOI si !

Bien sur, tous les citoyens ayant quelque peu retenu la sincérité des déclarations de ce Hollande ne l’ont pas cru 1 seconde depuis ses grandes déclarations de « Moi JE ….. » !

Alors Pépère a dit pas d’impôts nouveaux en 2016 ?
Peut-être, car il faut se méfier de la parole des Enarques, surtout si le 1er d’entre eux s’appelle Hollande, le menteur professionnel, le roublard, le vicieux pervers !

Vous noterez que ce matin sur Europe 1 le morfalou Hollande a même promis des baisses d’impôts en 2017, moi j’attends de voir, car cet abruti est en train de couler la France et va refiler la patate chaude à son successeur de droite, n’en doutons pas !

Donc, il ne faut pas oublier que le Porcinet Sudoripare Hollande, matraque, depuis 4 ans, toutes les classes moyennes – pour faire des cadeaux à ses obligés forts nombreux – dont ……. les RETRAITES !

Alors comme il trouve que nous ne sommes pas assez tondus, son porcelet Sapin nous invente lui des impôts sur des sommes que nous ne touchons pas et des ……. TAXES !

Impôts 2016 : normalement au 1er juin, le taux de CSG
(Le voyou Hollande dira sans doute que la CSG n’est pas un impôt mais une contribution … nuance que seul un énarque peut comprendre) augmente pour les retraites qui dépassent 1 300 EURO.

Conséquence, près de 460 000 retraités verront leur taux de CSG passer de 6,8% à 10,6% au 1er JUIN 2016, c’est-à-dire une baisse de leur retraite de 2.8 % !

Soit :

- 436 euros de moins par an pour une retraite de 1 300 EURO !

- 672 euros de moins par an pour une retraite de 2 000 EURO !

- 1 008 euros de moins par an pour une retraite de 3 000 EURO

De plus, la part de la CSG déductible n’étant que de 4.2 % sur les 6.6 %, les retraités paieront l’impôt sur le revenu sur les 2.2% de la CSG non déductibles restants ?

Oui, vous payez ou paierez des impôts sur des sommes que vous n’avez pas touchées !! Fantastique non ?
Bon sens de politicard gauchiste qui, lui, vit dans l’opulence sans soucis du lendemain !!!

Et ce n’est que le début !
Bientôt augmentation de la TVA et suppression pour les retraités des 10 % sur le calcul de l’impôt sur le revenu !

Mais il n’y aura pas d’impôts supplémentaires en 2016, qu’il a dit, le Bouffon Hollande, et surement une baisse en 2017, car élections obligent, il faut bien promettre et signer des chèques en bois !!!

On en reparle en Juin ?

OUI, vous, braves retraités qui, majoritairement, n’avez pas voté pour ce Pied Nickelé de Hollande, depuis 4 ans vous êtes les souffre douleur de ce sinistre personnage et de son parti de dégénérés !

Mais, continuez à dormir braves gens …
Je fais le pari que ce monstre de Hollande ou pire au PS repassera en 2017 !

Mais je ne veux pas troubler votre sommeil avec des histoires à #DormirDebout !

Falempin

http://hsene.over-blog.com  du 18/05/2016

123456...24

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43