Archive | SECURITE Flux RSS de cette section

La Dèche Tue Aussi Des Musulmans !

armes létales

Sans l’avis du peuple Français !

Revendiqués par les terroristes de l’ « Etat islamique », les attentats les plus meurtriers depuis le début de la révolte en Syrie ont secoué dimanche une banlieue sud de Damas et Homs, TUANT 166 CIVILS.

Le bilan des attentats perpétrés dimanche dans le sud de la capitale syrienne fait désormais état de 120 victimes, alors que le total des morts dans les explosions criminelles à Damas et à Homs se monte aujourd’hui à 166 personnes, a annoncé aux journalistes un représentant du Croissant-Rouge.

« Les attentats dans le sud de Damas ont fait 120 morts.
La série d’explosions de dimanche est devenue la plus meurtrière des cinq années de la crise syrienne »
,

a indiqué le responsable.
Le bilan précédent faisait état d’au moins 80 morts et de plus de 200 blessés.

Quatre attentats, dont un à la voiture piégée, ont frappé Sayeda Zeinab, une localité située au sud de la capitale syrienne et qui abrite un sanctuaire chiite.

Fin janvier, au moins 70 personnes ont été tuées dans une triple explosion près du sanctuaire, haut lieu du chiisme qui abrite le mausolée de l’une des petites-filles du prophète Mahomet, crime également revendiqué par le groupe djihadiste « Etat islamique » (« EI, Daech »).
Ce dimanche même, dans le double attentat à la voiture piégée perpétré dans le quartier d’Az-Zahra à Homs, dans l’ouest de la Syrie, 46 personnes ont été tuées et 115 autres blessées.

La ville de Homs est essentiellement contrôlée par l’armée syrienne et est régulièrement la cible d’attentats à l’explosif.
Le quartier d’al-Zahra a été particulièrement touché.
Le mois dernier, un double attentat-suicide revendiqué par Daech y a fait 22 morts.

La Syrie est le théâtre d’un conflit armé depuis mars 2011.
Selon les dernières informations des Nations unies, les hostilités ont fait plus de 220.000 morts.
Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont « Daech » et le « Front al-Nosra ».

Dossier : »Situation en Syrie »

http://fr.sputniknews.com   du 22/02/2016

Ils ont tué des musulmans !
ils n’iront pas dans leur paradis, on leur a bourré le crâne !

Est-Ce Le Réveil De Notre Armée ?

armée

Piquemal fait machine arrière !

Le gouvernement a choisi prudemment de temporiser dans l’affaire « Piquemal », pour éviter une dangereuse polémique qui prenait mauvaise tournure.
Son arrestation sans ménagement à Calais et l’annonce de sa comparution immédiate à Boulogne a suscité une vive émotion au sein de la « Grande Muette », mise à rude contribution par les attentats de 2015.
Tout a été fait pour tergiverser et faire taire les murmures dans les rangs.
Mais est-ce bon signe ?

La Chancellerie a mis les petits pas dans les grands pour calmer le jeu.

La comparution immédiate de « Piquemal » a finalement cédé, « en raison de son état de santé », la place à une comparution au mois de mai.
Cette façon « élégante » de botter en touche et de désamorcer la crise s’est accompagnée d’un petit geste de l’intéressé :
celui-ci a fait part de ses regrets !

« Je regrette de m’être trouvé avec eux, j’aurais préféré qu’on soit seuls, ça ne ce serait pas passé comme ça car, nous, nous sommes un cercle citoyen »,

a-t-il déclaré sur RTL.

Tu présentes tes excuses, et tu bénéficies d’une mesure de clémence le temps que les passions retombent.

« Piquemal » lâché par la Légion

Dans la journée, la Fédération des Anciens de la Légion a apporté son seau d’eau au combat contre l’incendie.
Son président s’est désolidarisé de « Piquemal », en rappelant l’obligation de réserve des légionnaires.
La méthode n’est pas complètement propre, pas complètement surprenante, et en dit long sur l’émoi qui s’est emparé de l’armée.

Manifestement, les pressions sont allées bon train sur les officiers supérieurs pour apaiser les tensions et éviter l’ouverture d’un front extrêmement dangereux où la justice et le pouvoir seraient entrés en conflit avec l’état-major ou une partie de celui-ci.

« Piquemal » a-t-il réveillé
la Grande Muette ?

En creux, cette affaire laisse paraître une crise grandissante au sein de l’armée.
Si le gouvernement a fait machine arrière dans sa détermination à juger « Piquemal », c’est évidemment parce que l’armée a réagi vivement et de façon inquiétante durant le week-end.
Il faut probablement voir dans cet incident une alerte sérieuse sur le moral des troupes.

N’oublions jamais que, depuis 1789, l’essentiel des changements de régimes républicains a été le fruit de militaires.
Ce fut le cas avec « La Fayette », qui ébranla fortement la monarchie, avec « Bonaparte », avec « Pétain » et avec « De Gaulle ».
Depuis 1875, les changements de régime se sont toujours produits par une intervention d’un officier supérieur.

« Piquemal » et le moral
des armées au plus bas

On notera au passage que le moral des militaires est au plus bas, et que l’armée est discrètement inquiète par la « radicalisation » d’un certain nombre de ses éléments.
Le renseignement militaire, selon le « Canard Enchaîné », ne cache plus son émoi face au nombre grandissant de cas de radicalisations dans le rang.

Certains militaires seraient passés au service de « Daesh » !

Et la crainte de voir un engagé commettre un attentat avec son arme de service EXISTE !

Encore un élément qui montre qu’un malaise s’est fait jour dans le pays,
dans l’indifférence apparente des décideurs publics.

source : Eric Verhaeghe pour son blog

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 09/02/2016

Pendant ce temps Le Drian s’en met plein les poches avec son cumul de mandats !
Montrez l’exemple,  
« poussifs »  et « ripoux » dhimmis !

Valls Devra Tenir Parole Pour Le FN !

islamistes

 La Dèche !

Le Front National a droit à une protection face aux menaces de l’Etat Islamique !

Toutes les formations politiques, y compris le Front national, doivent recevoir une protection face aux menaces de l’Etat islamique (EI),

a déclaré mardi le Premier ministre Manuel Valls

Dans son journal de propagande en français « Dar al islam », publié samedi dernier, l’EI a menacé pour la première fois de s’en prendre à la formation de Marine Le Pen.
Le magazine djihadiste a publié une photo de la marche annuelle du parti d’extrême droite le 1er mai avec la légende :

« Rassemblement d’idolâtres du FN.
Des cibles de premier choix. »

« Le Front national, ses dirigeants, comme tous ceux qui exercent une responsabilité, un mandat dans ce pays, ont droit à la protection »,

a déclaré Manuel Valls lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

Le Premier ministre répondait au député Rassemblement Bleu Marine « Gilbert Collard », demandant au gouvernement de prendre la menace au sérieux.

« La question que je pose, c’est de savoir si on aura droit à la protection qu’on mérite, parce qu’ici, on nous a comparés à l’Etat islamique, ici on a dit qu’on faisait la propagande de l’Etat islamique »,

a-t-il lancé.

« S’il nous arrive quelque chose, vous êtes complices »,

a-t-il ajouté.

Durant la campagne des régionales, plusieurs élus de gauche avaient dressé un parallèle entre Daech, l’acronyme de l’EI, et le parti présidé par Marine Le Pen.
Dimanche, Nicolas Bay, le secrétaire général du FN, a lui-même twitté l’image de propagande avec les menaces de l’EI et interpellé Manuel Valls, lui demandant s’il était « satisfait ».
Le Premier ministre avait ouvertement fait campagne contre le parti lors des régionales de décembre, estimant qu’il pouvait conduire la France à la « guerre civile ».
En juin, le vice-président du FN, « Florian Philippot », avait déjà demandé en vain une protection, s’estimant menacé après avoir déclaré au sujet du Qatar et de l’Arabie saoudite :

« ces pays financent l’islamisme qui tue ».

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

http://fr.reuters.com   du 09/02/2016

 

Au Secours Amis Citoyens Patriotes !

UN AGRESSEUR ISLAMOPHOBE CONDAMNÉ À 6 MOIS FERMES DANS LE LOIRET

Jocelyn avait tagué
« FUCK ISLAM » !

C’est peu dire que la « charia » s’installe en France grâce aux pouvoirs publics et à des juges qui appliquent la loi coranique qui interdit la critique de l’islam et non la loi française !

Nous vous avions relaté début octobre les mésaventures de celui que nous avons appelé Jocelyn pour avoir tagué « fuck islam » dans l’espace public et notamment sur une boucherie halal. Ainsi, non seulement le parquet avait fait appel de la décision qui ne reconnaissant pas le délit de provocation à la haine mais les juges d’Orléans ont suivi le procureur en le condamnant à un mois de prison avec sursis et 800 euros d’amende, niant toute jurisprudence, toute évidence, et assimilant la critique de l’islam avec l’incitation à la haine contre les musulmans.

Les faits sont graves.
Gravissimes.
Ce jugement pourrait faire jurisprudence et interdire, de fait, à tous, la libre critique de l’islam, alors qu’elle est -encore- garantie par notre constitution.
Ils n’osent pas -encore- modifier la loi, ça se verrait trop, mais ils le font sans en avoir l’air, de condamnation en condamnation, afin de dissuader tous les islamophobes, tous ceux qui s’inquiètent de l’islamisation de notre pays d’ouvrir la bouche et d’alerter l’ensemble des Français.

C’est pourquoi ils ont condamné Pierre Cassen, Pascal Hilout, Renaud Camus, Jacques Philarchein, Christine Tasin et aujourd’hui Jocelyn.
On pourrait ajouter à la liste, dans un autre registre, les courageux jeunes de Génération Identitaire harcelés judiciairement pour être montés sur le toit d’une mosquée en construction à Poitiers (sans rien avoir dégradé !) et avoir réclamé le retour de « Charles Martel ».
Ils ne peuvent -pour le moment- changer la loi qui nous est favorable, mais, en utilisant des juges faisant passer l’idéologie avant la justice, ils tapent dur, très dur, sur le camp patriote.
Ils ne risquent rien en nous traînant au tribunal alors que nous, nous risquons non seulement la prison mais nous asséchons nos finances avec les frais d’avocat, de procédure, les amendes, et tous les frais qui vont avec.
Et on ne parlera pas des atteintes à notre honneur, à notre réputation, aux dégâts que ces condamnations peuvent faire dans le cercle familial ou amical…

Néanmoins c’est la liberté de tous qui est en jeu et nous n’avons pas le droit de laisser condamner les nôtres et permettre que s’installe une jurisprudence mortifère pour notre civilisation et notre pays.

C’est pourquoi nous avons conseillé à « Jocelyn » de se pourvoir en cassation.
Il n’y a pas d’autre solution.
Nous avons dû nous engager à l’aider financièrement, parce qu’il n’en a pas les moyens, asséchés, et c’est peu dire, par les frais d’avocat pour le procès de janvier, l’appel d’octobre et l’amende à payer à présent.
La cassation, ça coûte cher, et si l’appel était cassé, il y aurait un nouveau procès en appel, et donc de nouveaux frais d’avocat et de procédure…
« Jocelyn », désespéré, affolé, n’en a pas les moyens, c’est pourquoi 3 associations se sont engagées à l’aider à payer les frais de procédure et d’avocat, « Entraide Solidarité »« Riposte laïque » et « Résistance républicaine », bien que déjà fort sollicités par les différents procès de leurs responsables.

Nous vous avons déjà beaucoup demandé en cette année sinistre pour la liberté d’expression, nous en sommes conscients, nous ne savons comment vous remercier, mais sans vous nous ne pouvons rien.
Sans vous nos associations disparaîtraient, faute de moyens, et les militants qui osent faire entendre la voix de la contestation anti-islam seraient réduits à dormir sous les ponts, et ce n’est pas une image.

Nous comptons donc encore  une fois sur vous tous, patriotes, pour nous donner un coup de main.

Plus que jamais l’argent est le nerf de la guerre, hélas.
Il n’est pas question de solliciter tous ceux de nos lecteurs, adhérents ou sympathisants qui tirent le diable par la queue, et ils sont légion en cette troisième année de gouvernement Hollande.
Nous demandons juste à ceux qui ont un peu plus que le nécessaire et qui ne seront pas réduits au régime patates par leur don un petit geste, même un euro par mois comme nous le proposons à Résistance républicaine ce n’est pas négligeable si vous êtes des centaines à faire ce geste !

Vous pouvez envoyer votre participation pour « Jocelyn » à l’association de votre choix (ou aux trois si vous voulez répartir également votre don, puisque nous nous partagerons équitablement la charge) :
Entraide solidaritéRiposte laïque  ou Résistance républicaine.

Merci de tout coeur à tous pour les dons passés, présents et à venir.
Hélas, la lutte commence seulement et nous sommes bien peu nombreux à porter haut le vent de la contestation, au nom de nos enfants, de vos enfants, et de la France.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/  du 03/11/2014

article initialement publié le 03/11/2014

Les Médias Sont Des Lâches Fourbes !

F.HOL.traitre

Il Détruit Notre France

Calais ravagé par les émeutes de migrants.
Des calaisiens en pleurs, paniqués et révoltés !
C’est le bilan des 2 nuits d’émeutes qui viennent de se dérouler sur la rocade portuaire de Calais près de la jungle.

Des pavillons pris d’assaut pendant deux nuits,
des poubelles volées,
des palissades cassées,
des calaisiens obligés de se barricader chez eux,
des couvertures clouées aux fenêtres,
fenêtres fermées,
volets fermés.

Quel politique, quel media se soucie des calaisiens et de toutes les victimes collatérales de la « politique de peuplement » irresponsable de Manuel Valls ?

Ce silence des media sur ce que doivent vivre les Français dans leur propre pays est insupportable.

Il est temps que des politiques se saisissent du problème et prennent des décisions en sens inverse de tout ce qui a été décidé depuis quarante ans… avant que tout ceci dégénère.

Image de prévisualisation YouTube

Calais au bord de la révolution

§§§§§§

Le Général « Christian Piquemal », ancien commandant de la Légion étrangère, porte parole de l’association  » Calais idéoscope » fait partie de la vingtaine de personnes interpellées à Calais lors du rassemblement  organisé ce samedi 6 février 2016  par des Calaisiens et non pas à l’appel du groupe « PEDIGA »…
Il a été arrêté en dehors du dispositif qu’il venait de quitter.

Deux semaines après avoir laissé des militants taguer la statue du Général  de Gaulle sur la Place d’armes, les forces de l’ordre interpellent un autre Général qui s ‘est battu pour sa Patrie et qui manifestait de manière pacifique.

«  Monique le Lann » & « Léopold Jimmy » pour  »LDC News »

https://youtu.be/Jy0n_pEyB_E

Le Général PIQUEMAL arrêté à Calais

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

L’heure du réveil est venue !

Autre Que Réseau Social

fdesouche

Honte A Ces Gouvernants Dhimmis !

GeneralPiquemal

« L’identité de la France
est menacée ! »

Un instant avant d’être arrêté par les forces de l’ordre de la république, le général Piquemal accordait un seul entretien.

Le voici.

Image de prévisualisation YouTube

« juste avant son arrestation  ! »

Un entretien de « Charlotte d’Ornellas »,
envoyée spéciale à Calais.

http://www.bvoltaire.fr   du 07/02/2016

§§§§§§

Une arrestation qui ne passe pas du côté de l’extrême droite.

« Christian Piquemal », ancien commandant de la Légion étrangère de 1994 à 1999 (et qui n’est plus en service actif) fait partie de la vingtaine de personnes interpellées à Calais lors du rassemblement anti-migrants organisé samedi 6 février – malgré son interdiction - à l’appel du mouvement islamophobe « Pegida ».

Joint par l’ »AFP », le service communication de l’armée de terre « n’a pas souhaité faire de commentaire » sur l’interpellation du général.

La préfecture n’était pas en mesure de préciser si le militaire faisait partie des dix gardés à vue.

Mais samedi soir, de nombreuses réactions à l’arrestation du militaire venues de l’extrême droite agitaient déjà les réseaux sociaux.

« Soutien au général Piquemal, injustement et brutalement arrêté à Calais! », a écrit sur son compte « Twitter » la députée FN « Marion Maréchal-Le Pen ».
« Gilbert Collard », député du Var, exprimait lui aussi son mécontentement sur le même réseau social.

« Le général Piquemal, ancien commandant de la Légion étrangère, vient d’être arrêté à Calais pour cause de manifestation : une honte ! »

a-t-il écrit.

Toujours sur « Twitter », d’autres personnalités marquées à l’extrême droite comme « Steeve Briois », le maire de Béziers « Robert Ménard » ou « Béatrice Bourges », porte-parole du Printemps Français, ont fait part de leur indignation.

Sur « Facebook », une page « Soutien au général Piquemal », où l’on pouvait voir les images de l’arrestation du militaire sous les huées des manifestants, affichait près de 9000 soutiens à 21h.

http://www.huffingtonpost.fr    du 06/02/2016

Pas de Musulmans En France !

 Circuler(1)

L’extermination du peuple français est en marche !

Un immense viol collectif des Françaises va avoir lieu afin de casser le moral des Français !
Ces jeunes hommes qui arrivent par centaines de milliers vont être dispatchés dans toutes les localités de France et nombre d’entre eux, forcément, vont violer les françaises d’autant plus aisément que le peuple français est désarmé :
Les rares Français détenteurs d’arme vont se la voir confisquée.

C’est ce que le gouvernement nous prépare avec sa nouvelle législation sur les armes.
Ce viol collectif ainsi réalisé livrera la France à l’islam car un peuple au moral cassé perd le combat (lire Sun Tzu).
De la même manière qu’en 1939 où le gouvernement a envoyé à la guerre des hommes désarmés :
un de mes grands -oncles a été fait prisonnier alors qu’il n’avait même pas tiré une seule balle pour la très simple raison qu’il n’avait pas d’arme.

Aujourd’hui le gouvernement, comme ses prédécesseurs pendant 40 ans, après avoir défait la France, détruit son armée, livre son peuple au génocide.
Toutes les Françaises vont être violées devant vous, Messieurs, vos mères (même âgées) vos femmes et vos filles (même impubères) et engrossées de force pour celles en âge de l’être.
Les ventres français vont être utilisés pour produire des djihadistes.

Personne ne se révolte !
Il n’y a pas un homme digne de ce nom dans ce pays capable de réagir !

Le spectacle que donne la France au monde est déplorable :
Un peuple apathique, veule, sans fierté qui se laisse voler ce qu’il possède par le fisc, qui se laisse déposséder de ses propres traditions au profit de traditions qui ne sont pas les siennes, qui laisse ses femmes et ses filles se faire violer en laissant en liberté les violeurs, qui vide les prisons en remettant en liberté les délinquants pour qu’ils récidivent…
Que faudra-t–il faire pour que cela bouge ?

Que les femmes prennent les armes ?
Le gouvernement est tout à fait capable d’ordonner aux forces de l’ordre ou à l’armée de les massacrer.
Le problème est donc de savoir si ces ordres seront obéis….

Agnès

Complément de Rosaly

« Un immense viol collectif des Françaises va avoir lieu afin de casser le moral des français ? »

Sans l’ombre d’un doute, Agnes, à l’instar de ce qui se passe actuellement dans les pays scandinaves et en Grande Bretagne, où les viols des non musulmanes explosent, tandis que les violeurs musulmans sont excusés.
Car il ne faut surtout pas stigmatiser les agresseurs, ces pauvres hommes traumatisés, par leur vécu dans leur pays en guerre !!!
Alors, sacrifions-leur nos femmes, pour les aider à surmonter leurs problèmes psychiques !

Vivement une armée d’Amazones pour nous défendre !
Car, à moins que les femmes, les filles, les sœurs, les mères de nos irresponsables islamophiles ne deviennent aussi les victimes des violeurs islamiques, rien ou très peu sera entrepris pour nous protéger contre ces obsédés, qui justifient leur crime par le coran.

L’islam est une offense pour les femmes en particulier et les non musulmans en général.

Oui, nous sommes offensés par la façon dont les musulmans traitent leurs femmes, sans aucun respect de leurs droits fondamentaux, de leur dignité.

Oui, offensés par les crimes d’honneur, les mariages forcés de petites filles, la pratique barbare de l’excision, non seulement en terre d’islam, mais aussi en Occident.

Oui, offensés par l’explosion des viols des femmes non musulmanes par des musulmans, ce crime horrible motivé par la haine, un acte de guerre, un marqueur de conquête et de victoire, un signe de puissance :
on domine la femme de l’ennemi.

La haine islamique pour les femmes occidentales qui ne couvrent pas leurs corps de tentes islamiques ne connaît pas de limite.
En 2006, le Mufti d’Australie, le « Cheikh Hilali » considérait les femmes occidentales comme de la viande «pour les chats» :

« ces femmes occidentales méritent d’être mangées (sexuellement) par les hommes musulmans qui les croisent :
« l’islam permet aux hommes musulmans de violer les femmes non musulmanes qui ne couvrent pas leur “viande”.

L’islam considère la femme comme un objet de honte.

Tout son corps, de la tête aux pieds est obscène, et il est nécessaire de le couvrir, à chaque fois qu’elle s’aventure à l’extérieur.
Cette haine extrême des femmes est enracinée dans de nombreux versets du Coran, de nombreux « sahih (authentique) hadith » qui qualifient les femmes de bestiales, mauvaises, pécheresses, lascives et stupides.

Oui, offensés par le souci des autorités de ne pas stigmatiser les agresseurs, des hommes soi disant marginalisés et traumatisés, qui n’expriment jamais aucun remord, aucune honte, aucune compassion.

Oui, offensés par les persécutions et les nettoyages ethniques des minorités non musulmanes en terre d’islam.
Le Moyen Orient a été vidé de ses Juifs et il est sur le point de voir disparaître le reste de ses Chrétiens et ce, dans l’indifférence glaciale de l’Occident.

Oui, offensés par les conséquences dévastatrices de l’immigration musulmane dans nos pays occidentaux.

Oui, offensés par cette invasion musulmane ingrate, qui saigne notre système de sécurité sociale à blanc, colonise des zones entières de nos villes et y impose son idéologie suprématiste, la loi d’Allah, au mépris de nos lois.

Pour savoir ce que l’extrémisme islamique, fort d’une expérience de 14 siècles et actuellement en plein essor, nous réserve à l’avenir, il suffit de suivre au jour le jour les ravages de cette idéologie sanguinaire au Moyen orient, en Afrique, en Asie …

Nous sommes encore en démocratie, nous avons dès lors le droit et le devoir de nous opposer à une idéologie totalitaire et intolérante, d’en dénoncer les dangers, d’appeler à la vigilance, de l’empêcher de nous vampiriser, sans être ostracisés, insultés, calomniés, menacés, n’en déplaise aux bien-pensants, aux intellectuels, aux journalistes et aux politiques de gauche, de droite ou aux écolos, pour qui la démocratie signifie se taire devant la présence de plus en plus visible de l’extrémisme islamique dans nos Sociétés.

http://resistancerepublicaine.eu   du 06/02/2016

Image de prévisualisation YouTube

Pierre Cassen et Christine Tasin

Complot Terroriste Déjoué Aux U.S.A. !

Temple maçonnique

Centre du Rite Ecossais

Un attentat terroriste visait un temple maçonnique fréquenté par des israéliens.

Un complot terroriste de masse destiné à tuer des dizaines de personnes avec des armes automatiques dans un centre maçonnique de Milwaukee a été déjoué cette semaine par des agents du FBI, ont déclaré les procureurs fédéraux mardi.

« Samy Mohammed Hamzeh » a exposé son plan pour attaquer le centre avec deux autres complices terroristes, leur expliquant comment il fallait tuer rapidement et tranquillement les premières personnes qu’ils verraient pour passer ensuite méthodiquement par toutes les pièces du bâtiment, avec l’objectif de procéder systématiquement à « l’élimination de tout le monde », selon une enquête pénale fédérale.

« Hamzeh », 23 ans, a été accusé de possession d’une mitrailleuse et d’un silencieux.
Malgré les évidences qui indiquent une tentative d’acte de terrorisme, le chef d’accusation à l’encontre de Hamzeh ne mentionne pas le terrorisme.

« Nous sommes musulmans, nous voulons défendre la religion musulmane, nous ne dépendons que de nous-même, mon cher, nous avons monté notre propre organisation »,

a déclaré « Hamzeh », au cours de l’enquête pénale, ajoutant qu’il était confiant que davantage d’attaques allaient être déclenchées aux États-Unis.

« D’entendre parler de ces actions terroristes, cela va faire que ces opérations vont augmenter en Amérique.
Les gens vont avoir peur et les opérations vont augmenter, et il y aura des problèmes partout,
… cela conduira à des affrontement entre les gens.
C’est de cette façon, que nous allons tout enflammer.
Je veux dire que nous allons vers la guerre »
,

a-t-il dit aux enquêteurs.

« Gregory J. Haanstad », le procureur en charge du dossier, a révélé qu’ils avaient mis au point un « plan détaillé pour commettre une fusillade de masse destinée à tuer des dizaines de personnes ».

« (Il) a également dit qu’il voulait que cette fusillade qu’il allait commettre soit « connue du monde entier » et « qu’elle provoque des » affrontements frontaliers.
Il est difficile de calculer le préjudice et la perte en vies humaines qui ont été empêchés grâce aux efforts inlassables du FBI et de la « Joint Terrorism Task Force » .

« Hamzeh » ne prétend pas être affilié où être en relation avec un groupe terroriste connu, selon l’enquête.
A un moment il dit :

« Nous avons notre propre groupe, nous n’appartenons pas au Hamas, … nous sommes ici pour défendre l’islam, les jeunes gens nous rejoignent pour défendre l’islam, c’est tout, c’est ça notre intention. »

« Jeff Cramer », un ancien procureur fédéral, a déclaré une plainte pénale qui permet d’arrêter quelqu’un et il semble qu’il y avait urgence à mettre  »Hamzeh » en garde à vue.
Les procureurs doivent encore présenter l’affaire devant le grand jury, en attendant peut-être des accusations supplémentaires qui seront ajoutées aux charges déjà formulées y compris les accusations de terrorisme, mais cela dépendra des faits a dit « Cramer », car ces charges nécessitent généralement l’approbation du ministère de la Justice à Washington.

« Hamzeh » a récemment travaillé dans un gymnase du centre-ville mais il a été congédié pour avoir été ‘trop intense’, a dit « Delia Luna », propriétaire du gymnase qui a comparu en cour fédérale du Milwaukee mardi et reste en détention sur ordre du magistrat juge américain « David Jones ».

« Hamzeh » aura un avocat nommé par le tribunal, mais aucun ne lui a été attribué pour l’heure, selon le défenseur fédéral « Daniel Stiller », qui n’a pas fait d’autres commentaires sur l’affaire.

« Hamzeh » avait l’intention d’attaquer le centre maçonnique Humphrey du Rite Ecossais, un bâtiment historique sur N. Van Buren St. dans le centre de Milwaukee qui héberge les mariages, conférences, réunions et autres événements spéciaux.
La loge de Rite Écossais du Wisconsin, qui a acheté le bâtiment en 1912, appartient à cette communauté depuis 1863.

« Hamzeh » avait repéré le centre maçonnique et a raconté en détail comment l’attaque devait se dérouler, révèle l’enquête.
Une femme dans le hall du centre mardi après-midi a dit à un journaliste que le personnel ne souhaite faire aucun commentaire.

« Hamzeh » était surveillé par le FBI depuis Septembre, FBI qui a utilisé des informateurs confidentiels qui ont secrètement enregistré ses propos.
Les agents du FBI l’ont arrêté cette semaine alors qu’il s’apprêtait à acheter des armes automatiques, révèle l’enquête.

« Hamzeh » avait initialement prévu de se rendre en Jordanie pour attaquer des soldats et des civils israéliens en Judée et Samarie, mais avait abandonné ces plans en raison de problèmes logistiques et s’était axé sur l’attaque d’une cible aux États-Unis, selon l’enquête pénale.

Il a élaboré son plan d’attaque du centre maçonnique avec deux autres individus, qui étaient en fait des informateurs qui coopéraient avec le FBI.

La semaine dernière, « Hamzeh » et ses informateurs sont allés sur un champ de tir local pour s’entraîner.
Ensuite, ils sont allés au centre maçonnique et ont obtenu de pouvoir visiter les lieux.
Plus tard, « Hamzeh » a parlé avec les informateurs en détail à propos de l’attaque prévue, révèle l’enquête.

Plan détaillé de l’attaque

Au cours de cette réunion, qui a été enregistrée et traduite de l’arabe en l’anglais, « Hamzeh », a déclaré qu’ils avaient besoin de trois armes automatiques, chacune avec un silencieux, pour lancer l’attaque.

Selon l’enquête :
Ils devraient entrer le visage couvert, dit-il dans l’enregistrement.
Il était important de tuer tout doucement, la réceptionniste, la première personne qu’ils étaient susceptibles de voir, dit « Hamzeh » dans l’enregistrement .

« … Si elle est seule, c’est OK, si il y a deux personnes, abattre les deux.
Faites en sorte qu’on ne voit pas le sang, vous tirez deux trois coups de feu dans le ventre et vous l’asseyez sur une chaise pour qu’on croit qu’elle dort, compris ? »

Après avoir tué les personnes près de la porte, un des attaquants devrait y rester, dit « Hamzeh ».

« … L’un de nous va rester dans l’entrée et verrouiller la porte, les deux autres vont prendre l’ascenseur (ascenseur), ils vont entrer dans les salles, et pulvériser tout le monde partout.
Celui qui va rester en bas, aussi il va tuer tous ceux qu’il voit, on va pulvériser tout le monde.»

« Hamzeh » dit :

« il faut anéantir tout le monde, jusqu’au dernier, je veux dire quand on entre dans une salle, on tue tout le monde, d’accord, c’est notre devoir. »

Pour s’échapper, le plan prévoyait de quitter les lieux par l’escalier et la porte, tranquillement et calmement.

« Nous sortirons l’air de rien, pas en courant, sans panique, en marchant tranquillement. »

Réaction mondiale espérée

Il a prédit que l’attaque pourrait attirer l’attention mondiale, et attirerait des plaintes de tous les Etats.

« Je vous le dis, si ce coup est bien exécuté, il sera connu partout dans le monde.
Bien sûr, partout dans le monde, tous les Moudjahidines en parleront aussi et ils seront fiers de nous. »

Au sujet de la cible, il dit dans l’enregistrement :

« Ce sont tous des francs-maçons…
ils jouent avec le monde comme si c’était un jeu, et nous nous sommes comme des ânes, qui ne savons pas ce qui se trame, ce n’est pas eux qui nous combattent, ce sont eux qui doivent être tués, pas le Shi ‘ IAT, parce que ce sont ceux qui sont contre nous, ce sont ceux qui nous font vivre l’enfer. »
,

dit-il dans l’enregistrement.

« 30 c’est excellent.
Si je sors de là après avoir tué une trentaine de personnes, je serai heureux à 100% …
100% heureux, parce que la mort de ces 30 là va terrifier le monde. » 

« Hamzeh » a rencontré les agents infiltrés du FBI le lundi.
Les agents lui ont montré deux armes et un silencieux et lui ont dit que ces armes étaient capables de faire feu de façon quasi entièrement automatique.
« Hamzeh » a convenu d’un prix et a payé les agents infiltrés, qui ont ensuite remis un sac à  »Hamzeh » contenant deux armes automatiques et un silencieux.
« Hamzeh » a porté le sac à sa voiture, mis le sac dans le coffre du véhicule.
Il a ensuite été arrêté.

« Robert J. Shields », agent spécial en charge de la Milwaukee FBI, a déclaré que cette arrestation était le résultat d’un travail très bien coordonné conformément à la loi, « pour contrecarrer une attaque qui aurait pu entraîner des blessures et / ou des pertes en vie humaine importantes. »

source : « abcnews.go.com »

http://jforum.fr   du 28/01/2016

U.S.A. Responsables De La Dèche.

twin towers

Les Tours Jumelles !

Un commentaire de l’Autorité Palestinienne accuse les Etats-Unis d’avoir orchestré le 11 Septembre, la menace terroriste islamiste et le conflit sunnite-chiite.

« Les Etats-Unis ont orchestré les attentats du 11 septembre 2001 afin de créer un ennemi imaginaire appelé   »terrorisme » »,

déclare l’Autorité Palestinienne.

Un article d’opinion rédigé par le Docteur « Osama Al-Fara » dans le quotidien officiel de l’AP déclare que l’Amérique est seule responsable de tout le chaos et de toutes les guerres civiles dans le monde arabo-musulman, y compris le conflit sunnite-chiite.

Cet éditorial d’opinion dit aussi que les Etats-Unis restent le suspect n°1 des attentats du 11 Septembre 2001, selon « Palestinian Media Watch » (« PMW »).

« Les Etats-Unis ont inventé l’idée d’anarchie créative au Moyen-Orient, qui a débutée par leur guerre contre l’Irak, afin de créer un jeu de dominos dans la région »,

écrit Farah.

« Les mêmes Etats-Unis ont effectivement réussi à convaincre le monde que l’extrémisme islamiste menace la sécurité et la paix dans le monde.»

«Pour y parvenir, l’Amérique a manipulé les événements du 11 septembre 2001, même si cet événement soulève de nombreuses questions qui mettent l’Amérique au banc du principal accusé, comme cela a ensuite été révélé dans une série d’enquêtes sur les faits et dans des nombreux rapports [conspirationnistes, NDLR].
Cependant, à travers ces événements les Etats-Unis ont réussi à créer un ennemi imaginaire appelé « terrorisme » et ils ont supervisé la culture de cette idée jusqu’à ce que le fruit mûrisse et devienne ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’organisation de l’Etat Islamique »
,

profère « Al-Fara ».
Il poursuit :

« Il ne fait aucun doute que l’Amérique tire encore la plupart des ficelles de ce jeu et que son objectif principal est de jeter de l’huile sur le feu qui embrase la région, dont elle est de toute évidente la seule bénéficiaire.
Il en va ainsi parce que les combats qui font rage dans la région offrent le terrain approprié afin de redessiner la carte de la région, en utilisant le sectarisme pour déterminer les frontières géographiques de ses Etats, sur la base d’études menées et préparées il y a bien des années.
De cette façon, les Etats-Unis éloignent les Etats Arabes les uns des autres et éradique l’idée d’unité entre eux.
« Naturellement, elle [l’Amérique] ne pouvait pas trouver de meilleure corde que le conflit sunnite-chiite sur laquelle jouer la tonalité de la prochaine guerre dans la région.
En outre, le feu embrasant la région a fait tourner les roues de la machine américaine d’armement industriel à un niveau sans précédent, alors que l’Amérique ne paie aucunement le prix de l’anarchie qu’elle a instaurée dans la région.
Il en va ainsi parce que le « terrorisme » n’a pas atteint l’arrière-cour des Etats-Unis, comme cela s’est produit dans les Etats Européens, et ils n’ont pas été obligés d’ouvrir leurs portes aux migrants qui ont déferlé sur l’Europe »
,

conclut « Al-Fara ».

source : http://www.worldtribune.com
(Adaptation : Marc Brzustowski)

http://jforum.fr   du 26/01/2016

Tout à fait plausible, en accord avec les rumeurs persistantes que l’ON ne veut pas laisser percer sur leur rôle en septembre 2001, en explication sur leur inertie de façade au moyen-orient, etc.

La France Déborde De Migrants !

calais

Pauvres Français !

Dans le nord de la France, les milliers de migrants qui cherchent à gagner clandestinement le Royaume-Uni vivent dans des camps de fortune.
Ils sont environ 3.000 dans le nouveau camp de Grande-Synthe, à quelques dizaines de kilomètres seulement de la « jungle » de Calais, considérée comme le plus grand bidonville de France.

Avec l’aide de Médecins sans frontières (MSF), le maire de la ville se bat pour en faire un camp humanitaire aux normes internationales et offrir aux migrants des conditions de vie décentes.

Image de prévisualisation YouTube

Camp de Grande-Synthe

 

source : http://www.fdesouche.com

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 26/01/2016

Nos Oligarques Englués Dans La Toile !

securite-plus-libertes

Ils Rêvent,
la toile n’est pas mondialiste !

La souveraineté numérique, ce dossier qui effraie Hollande et Valls !

Quatorze députés LR et deux députés PS osent affronter un monstre planétaire aux multiples têtes :

Le réseau internet lui-même.

En quelques lignes, ils viennent de déposer, chacun de leur côté, un amendement très similaire au projet de loi d’Axelle Lemaire pour une République numérique, qui est une véritable bombe dans l’ordonnancement du monde numérique.
Il n’y est question que de créer un « commissariat à la souveraineté numérique » afin de concevoir « un système d’exploitation souverain à l’usage de tous ».
Dit comme cela, cela semble très abscons, voire « un machin » de plus dans la vaste galaxie des règles que l’État a créées au fil des années.

Si un amendement est signé notamment par « Nathalie Kosciusko-Morizet » (LR, tendance effrontée), « Maurice Leroy » (UDI, ex-PCF) et l’autre par « Delphine Batho » (PS, tendance effrontée), l’idée est en vérité portée par un spécialiste des réseaux sociaux, « Pierre Bellanger », le fondateur de Skyrock et des skyblogs, qui en a fait un livre.
Depuis plusieurs mois, cet homme de radio sillonne les ministères pour vendre cette idée :  Que la France recouvre sa souveraineté numérique face à la toute-puissance des G.A.F.A. (Google, Apple, Facebook et Amazon, les plus gros mastodontes américains du Web, NDLR) et autres Microsoft.
Une utopie ?
À voir.

L’armée très attentive

Il a trouvé une oreille attentive auprès de l’état-major militaire, soucieux de reprendre la main sur le Net à l’heure où le djihad menace la sécurité des Français.
Il a rencontré Manuel Valls, qui lui a demandé une note.
Il s’est entretenu avec François Hollande, qui a paru intéressé.
Et puis ?
Et puis plus rien.
Les mois passent, les attentats se multiplient, l’économie numérique américaine dame le pion à toutes les autres et nos gouvernants regardent passer les trains.

La loi d’Axelle Lemaire tombe à point nommé pour qu’une poignée d’irréductibles Gaulois, sortis du petit village France, tente de résister à la pieuvre tentaculaire de l’Internet à travers ce petit amendement. Qu’est-ce que la souveraineté numérique ?

« C’est la maîtrise de notre destin sur les réseaux informatiques.
C’est l’extension de la République dans cette immatérialité informationnelle qu’est le cyberespace »
,

explique « Pierre Bellanger ».

« La paix est statistiquement impossible »

Deux sujets sont impactés :
notre sécurité et notre économie.

Car actuellement, sur le réseau, la France est sous une tutelle étrangère.

C’est une colonie numérique !
Quand la photo de la victime d’un djihadiste est mise en ligne sur « Twitter » ou « Facebook », le ministère de l’Intérieur n’a pas la main pour la retirer.
Il doit demander aux deux réseaux de bien vouloir coopérer.

« La défense du territoire est conçue pour repousser un ennemi.
Mais là, nous ne sommes pas envahis par une armée, nous sommes envahis par un territoire :
le réseau lui‐même.
L’augmentation constante du nombre de connectés et la croissance exponentielle du pouvoir de nuire de chacun rendent la paix statistiquement impossible.
Nous sommes en état de paix impossible.
Chaque grain de sable peut faire sauter la plage.
Toute la société peut être désorganisée à partir d’un clavier et d’un écran.
Les couloirs aériens, les distributeurs de billets, le réseau électrique, les feux de circulation, l’accès à Internet, les télécommunications, les sites et applis d’information sont des cibles. »

explique Bellanger

Bellanger tente de revenir à l’essence de ce qu’est Internet :
Un outil à l’origine développé par le complexe militaro-industriel américain.
Les sociétés commerciales internet qui aujourd’hui ont pignon sur rue n’en seraient que le visage souriant, bénéficiant de tout l’effort de recherche et de développement du Pentagone (60 milliards d’euros par an !). Pour ne parler que de Google, « le développement du moteur de recherche, de 1995 à 1998, a non seulement été une initiative de la « NSF », financée par la Nasa et la « Darpa » (**), mais ressortait de la Digital Library Initiative, DLI, un programme stratégique du Pentagone et du renseignement américain qui y joua un rôle particulièrement actif », relève le fondateur de Skyrock.
(« NSF » : « National Science Foundation », une agence gouvernementale américaine.)
(« Darpa » : « Defense Advanced Research Project Agence », une agence du département de la Défense des États-Unis.)

« Seul un réseau peut rivaliser avec un réseau »

En somme, trêve de naïveté, le réseau internet roule pour la bannière étoilée.

« Seul un réseau peut rivaliser avec un réseau »,

estime « Bellanger », qui propose donc de reprendre par une décision politique notre souveraineté sur la Toile.

Qu’est-ce qu’une frontière dans le cyberespace qui, par définition, n’en connaît pas ?

C’est le chiffrement, le code informatique.
C’est à cette tâche que le commissariat à la souveraineté numérique, défendu par les députés, doit conduire : Définir des protocoles de chiffrement sous contrôle de l’État français.
Le territoire, lui, est défini par l’ensemble des données des Français.
Il s’agit donc de définir une clé publique du chiffrement des données des Français, conçues non plus comme un bien personnel, mais comme un bien collectif, un bien indivis.
Au passage, soulignons que ce n’est pas du tout la philosophie du projet de loi d’Axelle Lemaire…

Il faut, pour que cela fonctionne, poser des règles :
tout échange, collecte, traitement et conservation de données sur le territoire national utilisent un protocole de chiffrement autorisé par la puissance publique.

Il faut en outre que les serveurs soient domiciliés en France ou en Europe, et non plus à Sacramento…

Et, bien entendu, la domiciliation fiscale doit suivre de manière à ce que l’impôt soit payé là où la donnée est collectée.
Enfin, et c’est la clé de voûte de la souveraineté numérique, la France a besoin d’un système d’exploitation souverain.

La clé de la souveraineté : la maîtrise du code

Toutes les applications que nous utilisons dépendent d’un système d’exploitation, de l’ordinateur au portable en passant par les objets connectés.

« Il garantira la sécurité des données, les libertés individuelles(???), le droit et l’économie des entreprises…
Il mutualisera les ressources et engagera la nation entière dans le renouveau et la croissance »
,

lance « Pierre Bellanger ».

Mais comment le rendre attractif ?
Pourquoi les entreprises l’adopteraient-elles ?
Est-ce une tâche impossible pour un pays comme le nôtre ?

« Faut‐il rappeler qu’Android, le système d’exploitation promu par Google et qui équipe aujourd’hui plus de 80 % des mobiles intelligents, a été lancé par une équipe d’une demi‐douzaine de développeurs avec un budget initial à seulement six chiffres, et à partir d’un noyau Linux en source libre, d’ailleurs d’initiative européenne ? »

rappelle le fondateur de Skyrock.
Autrement dit, la somme d’investissements est dérisoire pour un pays comme la France.
Mais, pour rendre attractif le système d’exploitation souverain, « Bellanger » propose de mettre en place une carotte fiscale :
toute entreprise qui l’adopterait se verrait accorder un point de TVA en moins…

L’État de droit français contre des CGU des G.A.F.A.

Qu’est-ce qui nous garantit qu’en remettant nos données entre les mains de l’État elles soient mieux protégées ?
En fait, il faut réaliser ce que sont les CGU (conditions générales d’utilisation) des G.A.F.A. que les internautes français acceptent aujourd’hui à tour de bras et sans les lire.
Elles sont en vérité extrêmement intrusives, mais personne n’y prête attention.
Surtout, a-t-on le choix ?
En cas de litige, c’est un tribunal américain qui est compétent…
Dans le système proposé par « Bellanger », l’État français est compétent, le droit applicable est français avec les garanties actuelles de l’État de droit.
L’intrusion dans les données personnelles dépendra d’une enquête judiciaire…
(à moins que l’état d’urgence actuel ne se prolonge indéfiniment…).

Cet amendement soulève en réalité une question majeure pour la sécurité et l’économie française.
Si nous parvenons à reprendre la main (même en coopération avec l’Allemagne ou l’Europe) sur nos données personnelles, nous façonnerons très différemment l’économie des données personnelles, qui semble être le « pétrole de demain ».
Aujourd’hui, nos données sont stockées aux États-Unis et accroissent sans cesse la puissance économique des acteurs majeurs de l’Internet.
Affirmer la souveraineté numérique, c’est affronter une puissance aujourd’hui colossale.
Pas étonnant que François Hollande et Manuel Valls hésitent depuis plusieurs mois.
Ils ont tous deux refusé de donner suite à nos demandes d’entretien sur ce sujet.
Il a donc fallu que 14 députés osent enfin introduire la question dans le débat public.[…}

Emmanuel Berretta

http://www.lepoint.fr/politique   du 13/01/2016

Une fois de plus ils veulent nous enfumer !
Ils ont démoli notre parc industriel, ils s’attaquent maintenant au monde agricole, ils font tout à rebours !
Parlons de la Toile qui menace les libertés de chacun…et sa bourse encore plus, pendant ce temps les Français ne s’occuperont pas du T.A.F.T.A. que nous mettons sur pied en douce !
Et ça ce n’est pas être colonisés !
Nos gouvernements sont les caniches des U.S.A. depuis la fin de la seconde guerre mondiale !
Les islamistes sont leur chair à canon !
Combien de ricains s’impliquent au Moyen-Orient CONTRE Daesh ?
Seulement pour critiquer négativement ce que les autres font avec « leurs » droits de l’homme et leurs documents falsifiés !

2015, Année Effroyable Pour L’Europe.

noir

2016 sera pire !

De toute évidence 2015 a donné lieu à une accentuation des phénomènes gravissimes auxquels l’Europe et en tout premier lieu la France sont depuis des décennies confrontées.

L’accélération de l’Histoire

En Allemagne la dernière nuit de l’année a été douloureuse pour nombre d’Allemandes.
Des centaines de personnes ont déposé plainte pour agression sexuelle.
Ces agressions, accompagnées ou non de vol, ont eu lieu dans au moins cinq villes allemandes (ainsi qu’en Autriche et en Suède).
Elles ont été commises par des bandes d’immigrés qui, pour certains d’entre eux, venaient d’être accueillis comme réfugiés en provenance du Moyen-Orient.
Par leur caractère collectif, en public et en plein centre-ville, ces agressions sont probablement une première pour l’Europe depuis la seconde guerre mondiale.

En France, deux nouvelles attaques à motivation djihadiste viennent de se produire, à Valence et devant un commissariat parisien.
Dans le même temps les incidents qui voient des immigrés manifester leur solidarité avec l’Etat islamique et le terrorisme se comptent par centaines partout en France.
Ces multiples manifestations d’apologie du terrorisme viennent réduire à néant la thèse de la classe dirigeante selon laquelle les islamistes radicaux ne représentent qu’une infime minorité.

Les flux d’immigrés enregistrés en 2015 ont atteint des records, de l’aveu même des autorités.
Un million d’immigrés selon l’ONU sont arrivés en Europe par terre et par la Méditerranée.
L’Allemagne vient d’indiquer qu’elle avait enregistré l’arrivée sur son sol de plus d’un million de demandeurs d’asile.
On assistait jusqu’ici :
à une invasion de l’Europe sur un rythme continu mais régulier…
à des phénomènes terroristes limités dans leur ampleur…
à une délinquance cantonnée pour l’essentiel à certains lieux et certaines plages horaires.

En 2015, l’Histoire paraît bien s’être accélérée de façon vertigineuse.

Il était évident depuis déjà des années que l’on se dirigeait inéluctablement vers la mise en minorité des Européens sur leur propre sol et la disparition corrélative de la civilisation européenne.
2015 vient de montrer que cette perspective est devenue une échéance de court terme.

La propagande,
toujours renouvelée,
toujours réinventée.

Pour dissimuler,  autant que faire se peut,  ses responsabilités et sa duplicité, le régime déploie les ressources habituelles de la propagande.

L’année 2015 a fourni de nouveaux exemples.
Sous prétexte qu’elles sont commises par des individus isolés, les attaques terroristes sont mises sur le compte de « déséquilibrés » sans lien avec le terrorisme.
Le régime avait déjà procédé de la même manière avec les attaques de la fin 2014, qui avaient pu ainsi passer à peu près inaperçues.

Pour occuper l’attention, le régime a lancé il y a quelques semaines un débat sur l’extension de la déchéance de nationalité aux terroristes binationaux.
Il s’agit là évidemment d’une polémique tout à fait subalterne :
même si elle est votée, la mesure envisagée ne concernera que quelques individus et n’aura aucun effet préventif vis-à-vis des populations radicalisées.
En dépit de son caractère dérisoire, cette « mesurette » embrase le microcosme et donne lieu à une floraison de prises de positions, de tribunes et de déclarations enflammées.

Destiné à abuser l’opinion, ce faux débat vise d’abord à donner l’impression qu’une partie de la classe dirigeante est prête à adopter une politique plus ferme contre l’immigration.
Surtout il a pour objectif de détourner l’attention sur un sujet mineur et d’aboutir à ce que les questions essentielles ne soient jamais posées, en particulier ces deux ci :
1 – Au nom de quoi les européens devraient-ils accepter l’arrivée de millions d’étrangers ?
2 – Au nom de quelle justification la classe dirigeante a-t-elle décidé d’ouvrir les frontières sans demander l’avis des populations ?
La technique utilisée avec le débat sur la déchéance de nationalité est éprouvée et a déjà été maintes fois utilisée :
On se souvient par exemple des débats dérisoires sur les cours de français obligatoires, le serment de citoyenneté ou la hauteur des minarets.

La classe dirigeante,
ivre de trahison

L’année 2015 est venue confirmer, s’il en était besoin, l’ampleur de la trahison commise par la classe dirigeante.

Les autorités ont été confrontées à un afflux massif et sans précédent d’immigrés en provenance d’Afrique et du Moyen Orient.
Ne pouvant ignorer que les opinions ne sont pas favorables, c’est un euphémisme, à la poursuite de l’immigration, on aurait pu penser que les gouvernements décideraient de placer quelques freins au processus d’invasion, en se limitant aux habituelles arrivées légales annuelles (200.000 dans le cas de la France).

Il n’en a rien été.

Dans presque tous les pays européens, les gouvernements ont décidé d’ouvrir largement les frontières et de déclarer que l’arrivée de tous ces immigrés constituait une chance.

De leur côté les intellectuels et les médias ont renchéri dans l’extrémisme immigrationniste (voir par exemple ce point de vue récent d’un démographe de l’  « INED » qui constitue un sommet de provocation).

Tout se passe comme si les promoteurs de l’invasion engagée depuis quarante ans avaient le sentiment de toucher enfin au but.

Abattre sans retour possible la société traditionnelle qu’ils détestent.

Accéder enfin pleinement au monde dont ils rêvent, multiculturel et multiracial, divers et métissé, sans frontières et sans règles.
Enivrés par cette perspective, ils en éprouvent une véritable exaltation :
Dans toutes les tribunes et les déclarations que les hiérarques publient ces derniers mois, la jubilation est palpable.
(voir par exemple le journal « Le Monde »)

Conclusion

Il y a toutes les raisons de penser que les années suivantes seront pour nous pires encore que celle qui vient de s’achever.

Le monde entier en effet a compris que l’Europe était dorénavant « terre ouverte ».
Au plus profond des zones de la planète les plus improbables, dans la nuit moite de la jungle et le silence glacé des déserts, au cœur des steppes boréales comme dans les cloaques des conurbations du tiers-monde, sur la banquise battue par les vents comme dans les camps de réfugiés produits par les guerres raciales, religieuses ou mafieuses qui se livrent partout dans le monde, nul ne l’ignore plus désormais :

l’Europe n’est plus à prendre, elle est à ramasser.

  Paysan savoyard 

http://www.fdesouche.com   du 10/01/2016

 

Les Migrants Ne Sont Que Des Barbares !

cologne

600 plaintes maintenant,
et ce n’est pas fini !

 

Ce que l’on sait avec certitude :

  • La police, sur ordre du gouvernement, a tout fait pour étouffer le drame parce que « Angela Merkel » ne veut pas que la population apprenne la vérité et change d’avis sur les réfugiés.
  • Le chef de la police de Cologne a servi de bouc émissaire et a été congédié.
    Il devait étouffer l’affaire et il a étouffé l’affaire.
    Mais quand il est devenu évident que le gouvernement allemand était en train d’enterrer un drame aux proportions jusque là inconnues, et que internet, qui heureusement n’est pas encore sous contrôle, a révélé l’ampleur des viols et agressions, le gouvernement ne pouvait pas admettre être à l’origine de ce scandale et a licencié « Wolfgang Albers ».
  • Hier, 379 plaintes ont été enregistrées à Cologne, contre 60 le 1er janvier.
    Mais ce matin, la police, qui se situe mal entre minimisation des faits sous la pression du gouvernement et des médias qui paniquent, et révélation de la vérité sous la pression d’un public furieux, révèle que 516 plaintes ont été déposées à Cologne.
  • A Hambourg, ce sont maintenant 133 plaintes pour agressions et agressions sexuelles qui sont maintenant enregistrées.
  • Il ne fait plus de doute que certains des agresseurs sont des migrants et réfugiés qui viennent d’arriver en Allemagne.
    • Nous avons publié les témoignages de policiers disant que des migrants arrogants leur ont déclaré :

      « vous ne pouvez rien contre moi, j’ai été invité par « Angela Merkel » »,

      un autre a déchiré son titre de réfugié et criant

      « demain j’irai en demander un autre ».

    • Des victimes ont déclaré que leurs agresseurs ne parlaient pas l’allemand.
    • Un rapport interne de la police a révélé que des papiers ont été trouvé sur les agresseurs arrêtés, avec des traductions de l’arabe à l’allemand pour dire « j’aime tes seins », « je vais te tuer ».
    • Enfin, jeudi dernier, la police indiquait que parmi les personnes arrêtées, la majorité étaient des migrants récents.
    • Le gouvernement a été contraint de reconnaitre vendredi que sur 32 agresseurs sexuels, 22 sont des réfugiés, et a déclaré que les coupables sont « en grande partie des demandeurs d’asile et des personnes se trouvant en Allemagne illégalement ».
  • Il n’empêche, les médias de gauche s’accrochent dur pour nier cette réalité, parce qu’ils n’ont rien d’autre à se mettre sous la main pour minimiser les faits, comme si le moment où ces personnes sont arrivées sur le sol allemand avait de l’importance et innocentait les autres :
    il faut raison garder chers confrères !
  • L’origine ethnique des agresseurs sexuels est essentiellement musulmane, ce qui cadre parfaitement avec leur culture et leur religion.
    Tous les témoins décrivent les agresseurs comme venant « d’Afrique du Nord, ayant l’apparence africaine et arabe », au « teint mat ».
  • Le ministre de la Justice, le social-démocrate « Heiko Maas », rejoint les analyses des experts qui n’ont pas la langue de bois.
    Il a déclaré :

    « Quand une telle horde se rassemble pour enfreindre la loi, cela paraît sous une forme ou une autre planifiée ».

    Je peux vous affirmer, cependant, que jamais aucun journaliste n’enquêtera pour savoir si vraiment ces atrocités ont été planifiées à l’échelle européenne, par qui, dans quel but, parce que les journalistes ne veulent pas savoir, et surtout, les rédactions ne veulent pas que vous sachiez.
    Internet, en revanche, pourrait bien vous l’apprendre…

  • La seule réponse apportée par les autorités à la population est de s’adapter et de se soumettre à la culture islamique.
    • La maire de Cologne a conseillé aux femmes allemande de rester à distance des hommes, de ne pas porter de tenues provocantes.
    • Le chef de la police de Vienne en Autriche a demandé aux femmes de ne plus se promener seules le soir.
    • « Martin Thalhammer », directeur du  »Wilhelm-Diess-Gymnasium » en Bavière a demandé aux lycéennes de se couvrir les bras et les jambes pour se protéger des réfugiés syriens de la ville, et de porter des tenues qui « accommodent les réfugiés ».
  • En Suède, où le nombre de femmes violées est maintenant le plus élevé au monde après l’Afrique du sud, et en Norvège, les femmes se teignent les cheveux en noir pour être moins facilement repérées par les musulmans parce que les pouvoirs publics refusent de les protéger.

elternbrief

« Cologne a tout changé,
les gens doutent »

a déclaré Volker Bouffier, un membre du parti conservateur allemand.

Pour ma part, je pense qu’il se trompe.
Rien n’a changé rien ne changera.
Hier, l’invasion de l’Europe par l’Islam se faisait dans le mépris du droit fondamental des peuples à disposer d’eux-mêmes, et cela continuera demain et après demain.

Aucun peuple européen
n’a été consulté.

source : Jean-Patrick Grumberg pour « Dreuz.info ».

http://www.citoyens-et-francais.fr   du 12/01/2016

Des Mesures Fortes Pour Nos Eglises ! ! !

FONTAINEBLEAU INCENDIE EGLISE

Profanation, Vol, Incendie Volontaire !

« Ce qui s’est passé est très  grave ! »

 

Un incendie criminel endommage l’église Saint-Louis de Fontainebleau

Plusieurs objets d’art classés ont été brûlés.

Deux chapelles ainsi que le chœur de l’église Saint-Louis de Fontainebleau ont été incendiés dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 janvier.
Des hosties consacrées ont également été retrouvées au sol.
Une messe de réparation sera célébrée le dimanche 17 janvier par Monseigneur « Nahmias », évêque de Meaux.

Le père « José Antonini », curé de la paroisse de Fontainebleau, est très affecté.
Dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 janvier, un incendie s’est déclaré dans l’église Saint-Louis, située en plein centre-ville.

« J’ai été prévenu aux alentours de 7 h 15 par la gardienne.
J’ai immédiatement appelé les pompiers »
,

raconte le curé.
Sur place, une épaisse fumée noire sort de l’église.
Un peu plus tard, les pompiers constatent l’existence de trois foyers de feu distincts, accréditant la thèse de l’acte volontaire.
Ces départs de feu ont eu lieu au niveau de la chapelle de Franchard, de la chapelle Saint-Joseph et le troisième au niveau du chœur de l’église, près de l’autel principal.

« Les malfaiteurs ont jeté
les hosties au sol »

Ce n’est qu’à partir de 14h que le père « Antonini » entre dans l’église, en compagnie du préfet de Seine-et-Marne, du président du département, du maire de Fontainebleau et de l’évêque de Meaux, Monseigneur « Nahmias ».

« Heureusement, la structure de l’édifice n’a pas souffert »,

explique le prêtre.
Mais plusieurs objets d’art classés ont été brûlés.

« Il y a par exemple une statue polychrome du XIVe siècle de la Vierge de Notre-Dame de Franchard qui a été détruite ou volée.
Un retable du XVe a également été touché »,

raconte le curé qui se dit « blessé et meurtri ».
Plus grave encore, le tabernacle de l’église a été ouvert.

« Les malfaiteurs ont jeté les hosties au sol et volé le ciboire…
sans doute pensaient-ils qu’il était en or.
C’est grave car on touche à l’essentiel. »

Prenant acte de « la gravité des faits commis », le diocèse de Meaux a indiqué dans un communiqué qu’une « messe de réparation » aura lieu le dimanche 17 janvier, à 10 h 30 en l’église de Saint-Louis.
Elle sera présidée par Mgr Nahmias.

« Les autorités ont réagi à la hauteur des événements »

Pour le moment, les enquêteurs s’orientent vers la piste criminelle.
Le parquet est saisi et l’enquête a été confiée au Service régional de la police judiciaire (« SRPJ ») de Versailles.

« Cela montre que l’affaire est prise très au sérieux »,

estime le curé qui ajoute que

« les autorités publiques ont réagi à la hauteur des événements ».

Même son de cloche du côté de l’évêché, qui

« remercie vivement les responsables de l’autorité publique, les pompiers et les policiers pour la rapidité et l’efficacité de leur intervention ».

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a quant à lui fait part dimanche soir de sa « vive émotion » et a rappelé sa « détermination à assurer la protection de tous les lieux de culte ».
Il s’est rendu lundi, en fin d’après-midi, sur le lieu du sinistre.

Un grand traumatisme
pour les Bellifontains

Dans cette ville de 15 000 habitants, peu habituée à ce genre d’événement, l’émotion est forte.

« C’est une ville très calme.
On a touché à son patrimoine, à son église.
C’est un traumatisme »,

confie le curé.
Dimanche, alors que la traditionnelle cérémonie de la galette des rois devait se tenir en l’église Saint-Louis, la mairie a ouvert les portes de la salle des fêtes.

« C’était bondé, nous étions entre 600 et 700 paroissiens, amis ou autres.
Nous avions sans doute besoin de nous retrouver ».

Soulagé par le fait qu’il n’y a eu aucune victime et que l’édifice n’est pas menacé, le père « José Antonini » regarde cet événement avec les yeux de la foi.

« En tant que croyant, je sais que la vie nous amène à traverser des événements difficiles. Mais l’amour aura le dernier mot ».

Hugues Lefèvre

http://www.famillechretienne.fr   du 11/01/2015

Mais ouvrez les yeux !
Il n’y a pas que des amis sur notre sol !
Vigilance de tous les instants !

Et On Doit Dire Bienvenue Aux Réfugiés ?

foule

Ivan a vu ces barbares !

Des femmes pourchassées, terrorisées par des hordes alcoolisées, en rut, qui le supplient de les laisser entrer dans l’hôtel.
Les crachats sur les clients sortis fumer sur le trottoir, les passages à tabac, les bagarres au couteau, les personnes piétinées, les tirs de fusées en direction de la foule et des policiers, sur les voitures et même vers la cathédrale.

Professionnel des rings de sports de combat et acteur, chaque année, pour le soir du réveillon, « Ivan Jurcevic » assure ses fonctions de « videur » à l’hôtel Excelsior de Cologne.
Il finira par frapper l’un des assaillants avant de se retrancher dans l’hôtel avec les clients.

Partout, ce ne sont que délestages, pelotages, tripotages et pis encore.
Des meutes de soudards – mais des « chances pour l’Allemagne », ainsi qu’ »Angela Merkel » appelait tous les migrants lors de ses vœux – agresseront, feront tomber, traîneront par les pieds des centaines de femmes simplement sorties fêter la nouvelle année.
Et au moins l’un d’eux ira jusqu’à violer.
Le soir du 31 décembre, dehors en Allemagne, c’était la guerre.

À deux pas de chez nous, un millier de migrants-réfugiés âgés de 18 à 35 ans, « originaires d’Afrique du Nord et du monde arabe », d’après les innombrables témoignages, montrent ainsi leur reconnaissance envers leur pays d’accueil…

Mais mille fous furieux salaces sur un million cent mille à avoir posé le pied sur le sol teuton en 2015, c’est incontestable, c’est une minorité…

Minorité que confirme le ministre de la Justice allemand, lequel met en garde contre le « raccourci en liant ces événements à la problématique des migrants », ce qui « n’est rien d’autre que la manipulation de ce débat.
Il s’agit de déterminer les faits et d’en tirer les conclusions nécessaires. »

Ivan a tiré la sienne :

« Je croyais que c’était de la propagande d’extrême droite, de « PEGIDA » !
Mais non !
C’était bien réel ! »

« PEGIDA », le mouvement des Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident.

Que le ministre de la Justice « Heiko Mass », en 2014, qualifiait de « honte pour l’Allemagne ».
Dans lequel « Angela Merkel », à peine quelques heures avant les terribles événements, voyait des gens emplis de « préjugés et le cœur plein de haine ».
Mais de quel côté se trouvait donc la honte et la haine, le 31 décembre, partout à Cologne ?
Honte aussi et avant tout à son gouvernement entièrement responsable de l’accueil inconsidéré de populations parmi lesquelles se trouvent des individus aux mœurs irréfrénées.

Alors, combien d’Allemands, comme « Ivan », suite à ces scènes d’horreur, ouvriront les yeux ?

Caroline Artus

http://www.bvoltaire.fr   du 08/01/2016

Et ils se conduisent de façon identique sur le sol Français à l’égard de nos concitoyennes !

Les « S.D.F. » Sont Bien A Plaindre !

Happy New Year 2016 replace 2015 concept on the sea beach

Pauvres
S.ans D.ents F.rançais !

La mort violente d’un ancien facteur est un simple fait divers !

Le corps de la victime, un ancien facteur âgé de 64 ans, avait été retrouvé sur le parking de la gare de Blois.
Une autopsie a établi que le décès de « Michel Durand » était consécutif à une hémorragie cérébrale provoquée par une série de coups d’une grande violence portés principalement à la tête et au visage.

Les données contenues dans le téléphone portable de la victime ont mené à un adolescent de 16 ans, qui a été interpellé lundi en fin de journée et placé en garde à vue.

Au cours de ses auditions, le jeune homme a avoué être l’auteur des coups mortels.
Il a été mis en examen mercredi soir pour « extorsion accompagnée de violences ayant entraîné la mort », a indiqué le procureur de la République de Blois, Monsieur « Frédéric Chevallier ».

Le jeune garçon a déclaré avoir d’abord rencontré « Michel Durand » au buffet de la gare le soir du 31 décembre, puis l’avoir rencontré de nouveau dans la rue par hasard vers 22H00.

L’adolescent affirme que l’ancien facteur, qui était ivre, l’avait alors insulté, s’attirant un coup de poing au visage.
Toujours selon les aveux, la victime est tombée au sol, laissant échapper de son vêtement deux cartes bancaires.
Le jeune homme aurait alors entrepris de retirer de l’argent au distributeur de la gare en tentant à plusieurs reprises d’obtenir les codes des cartes en rouant de coups sa victime.
Il a indiqué avoir redoublé de violence après qu’une des cartes eut été avalée par le distributeur.

Selon le jeune garçon, le sexagénaire était conscient lorsqu’il l’a abandonné sur le parking de la gare.
(Néanmoins, les coups ont entraîné la mort de « Michel Durand » ! pelosse)

L’adolescent encourt une peine de réclusion criminelle.
Apprenti cuisinier il faisait l’objet d’une mesure d’assistance éducative en tant que mineur en danger.
Ses deux frères aînés majeurs ont été récemment condamnés,
l’un pour un violent braquage,
et le plus âgé pour une tentative de meurtre.

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers   du 06/01/2016

L’ Etat Islamique Reprend Ses Vidéos.

djihadiste

Le Royaume-Uni Visé !

Le groupe djihadiste État islamique (EI) a menacé la Grande-Bretagne dans une nouvelle vidéo qui montre l’exécution de cinq « espions ».
À Londres, le ministère des Affaires étrangères a réagi dans une brève déclaration affirmant être « au courant de la vidéo, (dont) nous examinons le contenu ».

La vidéo, diffusée dimanche sur des sites djihadistes et rapportée par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, débute avec les « aveux » devant la caméra de cinq hommes se disant originaires de Raqqa, la « capitale » de facto de l’EI en Syrie.
Ils sont présentés par un djihadiste comme étant des « espions ».
Les propos des cinq hommes ne permettent pas d’identifier le ou les pays pour le compte desquels ils sont accusés d’espionnage, mais un d’eux évoque la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, qui lutte contre l’EI en Irak et en Syrie.
Ils disent à tour de rôle avoir fait passer des vidéos ou des photos dévoilant les conditions de vie à Raqqa à des individus installés en Turquie, ou encore d’avoir surveillé les déplacements de combattants de l’EI.

La séquence suivante montre les cinq hommes, vêtus de la tenue orange des détenus de l’EI, agenouillés devant cinq hommes cagoulés, tous vêtus d’un treillis militaire et armés d’un pistolet.

« Ceci est un message « pour David Cameron », le premier ministre britannique, »

affirme en anglais un des djihadistes.

« Il est étonnant d’entendre aujourd’hui qu’un dirigeant insignifiant comme toi conteste la puissance de l’Etat islamique ».

La Grande Bretagne, qui bombardait les positions de l’EI en Irak, effectue depuis début décembre des frappes aériennes en Syrie.

« Nous allons continuer à mener le djihad, franchir les frontières, et un jour nous envahirons votre territoire, où nous allons gouverner selon la Charia »,

lance le djihadiste.

« À tous ceux qui veulent continuer à se battre sous la bannière de Cameron, (…) :
Pensez-vous vraiment que votre gouvernement se souciera de vous lorsque vous tomberez entre nos mains ?
Ou vont-ils vous abandonner comme ils ont abandonné ces espions et ceux qui sont venus avant eux ? »
,

lance le djihadiste en désignant les cinq hommes agenouillés devant lui.

À la fin de son discours, les cinq hommes sont exécutés d’une balle dans la tête.

Source : http://www.lefigaro.fr

Image de prévisualisation YouTube

Sophie Maisel à Londres

http://civilwarineurope.com   du 04/01/2016

Encore Trop De Véhicules Incendiés !

véhicules incendiés

Dans Les Cités !

Pour le nouvel an  2016 en France, huit cent quatre véhicules incendiés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre !

Soit 14,5% de moins que lors du passage à 2015 (940 véhicules), a annoncé vendredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Le nombre d’interpellations a lui été deux fois plus important qu’il y a un an et a concerné 622 personnes, indique-t-il dans un communiqué.
Quelque 368 d’entre elles ont été placées en garde à vue, un chiffre en hausse de 46,6%.

Pour le ministre, « ces résultats confirment la grande efficacité du travail des forces de sécurité », qu’il félicite.

Les festivités étaient encadrées par une forte présence des forces de l’ordre un mois et demi après les attentats de Paris.
Plus de 100.000 gendarmes et policiers étaient ainsi mobilisés pour la nuit du Nouvel An, une sécurité renforcée en plein état d’urgence face à une menace jihadiste toujours très élevée.

Il n’y avait pas selon Monsieur Cazeneuve de « menace précise » d’attentat mais « une menace générale sur l’ensemble des capitales européennes avec des messages de Daech qui sont envoyés ».
Une alerte à l’attentat kamikaze a conduit à l’évacuation de deux gares de Munich la grande ville du Sud de l’Allemagne.

Revendiqués par l’organisation « Etat islamique » (EI), les attentats parisiens du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés, ont renforcé les craintes.

Les festivités de la Saint-Sylvestre, traditionnellement encadrées de près par les forces de l’ordre, avaient été maintenues, mais nettement réduites, en particulier dans la capitale, où une célébration minimale a eu lieu sur les Champs-Elysées, mais sans feu d’artifice.

A Paris et en petite couronne, les moyens ont été musclés avec la mobilisation de 11.000 policiers, gendarmes et pompiers, contre 9.000 en 2014.

source : AFP

http://actu.orange.fr   du 01/01/2016

Voitures brûlées à la Saint-Sylvestre :
à Bellaing les cinq véhicules d’un plombier carbonisés

Vidéo

 

Fin 2015 Très Houleuse En Turquie !

 erdogan

Recep Tayyip Erdogan.

En Turquie, l’offensive militaire contre les villes kurdes fait monter les tensions politiques !

Le président turc « Recep Tayyip Erdogan » a dénoncé comme une « trahison », mardi, la revendication autonomiste du principal parti pro-kurde tandis que règne un climat de quasi-guerre civile dans le sud-est de la Turquie, théâtre d’intenses combats entre les forces armées et le Parti des travailleurs du Kurdistan (« PKK »).

L’homme fort de Turquie n’a pas mâché ses mots devant la presse à Istanbul en attaquant avec virulence le chef de file du parti de la démocratie des peuples (« HDP »), « Selahattin Demirtas », qui a évoqué le week-end dernier une possible autonomie pour la minorité kurde.

« Ce que ce coprésident a fait constitue une trahison, une provocation très claire »,

a martelé Monsieur  »Erdogan », accusant les responsables de son parti d’être des « marionnettes » à la solde du « PKK ».

La justice turque a ouvert une enquête lundi à l’encontre de Monsieur  »Demirtas », bête noire du chef de l’Etat, pour avoir réclamé une autonomie, lors d’un congrès réunissant différentes organisations kurdes.

La Constitution turque interdit toute division du territoire turc sur des bases ethniques, comme le président l’a rappelé :

« De quel droit pouvez-vous parler dans le cadre de notre structure unitaire d’établir un Etat dans le Sud-Est, dans l’Est ?.
Ni la volonté nationale, ni les forces armées ne le permettront »
,

a-t-il averti.

Les tensions politiques sont au comble entre le gouvernement islamo-conservateur et les représentants du HDP, troisième force politique de Turquie.
Une opération militaire d’une ampleur inédite est menée par 10.000 hommes depuis deux semaines dans des villes du sud-est anatolien contre les membres du « PKK », et surtout son organisation de jeunesse, le « YDG-H ».
Celle-ci a lancé un « soulèvement » dans les centres urbains, alors que traditionnellement elle affronte l’armée dans la campagne.

Les combats ont tué plus de 200 membres du « PKK » et plusieurs soldats et policiers, selon Ankara, sans épargner les civils qui payent le plus lourd tribut.
Ce bilan est invérifiable de source indépendante car les villes concernées sont sous couvre-feu depuis des semaines, coupées du monde.

Cizre, Silopi, Nusaybin et le district de Sur, la vieille ville de Diyarbakir, la grande ville du sud-est turc, sont les plus touchées.

Les civils pris au piège des combats ont émigré par dizaines de milliers vers des zones plus sûres, selon les médias.
Ceux forcés de rester confinés dans leurs maisons sont confrontés à des coupures d’eau, d’électricité et de réseau mobile.
Dans cet état de siège, les hôpitaux, les administrations locales et les écoles sont à l’arrêt.

De nombreux civils ont été tués (129, selon le « HDP ») depuis la reprise des combats entre l’armée et le « PKK » l’été dernier, après une trêve de deux ans entre les parties dont on espérait qu’elle pourrait enfin déboucher sur une solution politique du conflit kurde qui dure depuis 1984.

Lors d’un discours au Parlement mardi, la coprésidente du « HDP », « Figen Yüksekdag », a exhorté la Turquie tout entière à se mobiliser contre les couvre-feux imposés dans les zones kurdes.

« J’en appelle surtout à l’Ouest.
Mobilisons-nous et fêtons le Nouvel an à Diyarbakir »
,

a-t-elle dit.

« On ne permet pas même à cette population d’enterrer ses morts »,

a-t-elle en outre déploré, accusant l’Etat turc de « faire la guerre à son peuple ».

Lundi soir c’est un garçon de cinq ans qui jouait devant sa maison d’un quartier de Cizre qui a été tué d’une balle dans la nuque, rapporte le journal Hürriyet.

Un journaliste de ce quotidien faisait état mardi de scènes de guerre à Sur.
Des centaines de maisons et commerces ont été détruits dans l’ancien coeur touristique de Diyarbakir où les combattants kurdes ont creusé des tranchées et érigé des barricades.

Environ 2.000 manifestants réunis dans ce quartier historique aujourd’hui dévasté à l’appel d’organisations de gauche ont scandé des slogans réclamant la levée du couvre-feu avant d’être violemment dispersés par la police qui a fait usage de gaz lacrymogène, selon l’agence de presse « Dogan ».

A Ankara par ailleurs, deux manifestations en faveur de la paix ont réuni un millier de personnes dans le centre de la capitale turque, a constaté un photographe de « l’AFP ».

http://www.bvoltaire.fr/breves/  du 30/12/2015

 

La Vendetta Règnerait Donc A Ajaccio ?

Drapeau F

Ici C’est Chez NOUS !

 

Non ! Il s’agit de légitime défense !

Je donne 100% raison au peuple corse qui refuse la soumission,
qui dit non au renoncement permanent et
qui entend défendre son identité contre toutes formes d’agressions,
malgré les trahisons de l’Etat démissionnaire.

Ne confondons pas cause et conséquences.
Pas question d’assimiler un guet-apens soigneusement prémédité par des racailles cagoulées, armées de battes de base-ball et de barres de fer pour attaquer les représentants de l’Etat, pompiers ou policiers au service des habitants, à l’expédition punitive de citoyens révoltés, qui ne croient plus à la justice républicaine, tant elle est défaillante et partiale.
Sans agression des pompiers il n’y aurait pas eu de représailles à Ajaccio.
Et si les Corses se font justice eux mêmes, c’est parce que l’Etat les a abandonnés et se montre incapable de faire régner l’ordre et la justice.

Quand il s’agit d’envoyer les policiers devant la police des polices, l’Etat fait du zèle, mais pour faire régner la loi, il se dérobe.

Jamais Ajaccio ne sera le 9-3 de la Corse.
Jamais !
Et si le gouvernement a peur d’envoyer les forces de l’ordre restaurer la loi républicaine dans les cités, dans un éternel “souci d’apaisement” qui n’est rien d’autre qu’une monstrueuse lâcheté, les Corses s’en chargeront eux mêmes pour mettre au pas la racaille.

Car la Corse n’est pas le continent.
On n’y accepte pas la lâcheté politique, le laxisme judiciaire et la victimisation des malfrats.
On n’y accepte pas la justice du mur des cons qui se moque des victimes et relâche les voyous arrêtés cent fois.

Les Corses ont leurs défauts, mais ils ont une immense qualité, celle de se faire respecter.

La lâcheté de l’Etat, depuis plus de trente ans, nous conduit à la guerre civile.

Chaque année, plus de 700 lieux de culte et cimetières chrétiens sont profanés en toute impunité.
Chaque année, 1600 pompiers sont agressés et près de 400 véhicules de sapeurs-pompiers sont détruits ou endommagés.
En 2014 ce sont plus de 7600 policiers et gendarmes qui ont été blessés, 20 par jour et ces chiffres ne cessent d’augmenter tant l’impunité des agresseurs est devenue la règle.

Alors assez de jérémiades au cri de  “pas d’amalgame”.

Que les musulmans fassent le ménage dans leurs cités et mettent leurs propres enfants au pas.

Trop facile de se poser en victimes de l’amalgame quand on est incapable d’élever ses enfants dans le respect des lois.
Que ces loubards qui se croient tout permis, aillent attaquer des pompiers ou des policiers à Alger, Tunis ou Rabat et ils m’en diront des nouvelles !
Assez d’hypocrisie et de mensonges.
Nous courons droit à la catastrophe avec nos comportements de mauviettes, sans courage ni honneur…
(ceux auxquels nous contraignent des gouvernants islamophiles et mondialistes !pelosse)

Dans les années soixante, avant l’invasion de masse, il n’y avait pas d’agressions de pompiers, de policiers ou de médecins.
On ne brûlait pas 45000 voitures par an,
on n’attaquait pas les commissariats,
on ne saccageait pas les cités,
on ne profanait pas les sépultures par centaines,
on ne brûlait pas le drapeau français
et on ne sifflait pas la Marseillaise.

L’immigration détruit la nation, c’est cela la vérité.
Et toutes les lois iniques qui musellent les citoyens n’y changeront rien.
Le ras-le-bol du peuple français finira par exploser.

Les Corses disent ne pas vouloir finir comme le continent et ils ont raison.
Il n’y a plus d’Etat.
Et que nos hommes politiques ne cessent de nous bassiner avec LEURS valeurs républicaines.
Ils sont incapables de les défendre et leurs incantations sans lendemain en deviennent indécentes.
Car dans les cités il n’y a plus de valeurs républicaines.
Il y a uniquement les valeurs des caïds ou des imams qui imposent leur propre loi, un point c’est tout. Système mafieux et charia sont le lot des cités.

La réalité est que les poltrons et irresponsables qui nous gouvernent depuis trente ans, ont privilégié la diversité sur l’unité nationale, l’intérêt des minorités sur le bien général, le droit à la différence sur l’intégration républicaine.
Où est donc la communauté de destin qui rapproche les citoyens d’une nation ?
Le mal est si profond que l’Etat a perdu totalement le contrôle de la situation et n’ose plus intervenir par peur d’une insurrection généralisée.

A force de nier l’échec de l’intégration, la France est devenue otage de ses immigrés !!!

Courber l’échine, raser les murs, détourner le regard, tel est le nouveau crédo des politiques qui ont bradé le pays.
Ils ont peur et ça se voit.
Ils ont peur et ça se sait !
Au point que de plus en plus de citoyens les méprisent et n’attendent plus rien d’eux.

Voilà où nous a menés la lâcheté des gouvernants.
Non seulement les émeutes de 2005 ne leur ont pas ouvert les yeux, mais ces esprits supérieurs n’ont rien trouvé de mieux que de sabrer les effectifs et les budgets de l’armée et des forces de sécurité !
C’est dire le niveau de leur clairvoyance.
Il a fallu mobiliser 120000 hommes pour passer un Noël en paix !
Du jamais vu.
Entre Noël et le Jour de l’An, 100% des effectifs de police auront été mobilisés !
[...]

La sinistre vérité est que nos élites restent les bras ballants devant la décomposition de la nation.

Notre République “Une et indivisible” est totalement désintégrée.

Il faut donc s’attendre à des lendemains tragiques, avec la radicalisation et la haine qui se propagent dans les zones de non droit, toujours plus nombreuses et abandonnées par la République démissionnaire.

En attendant, les Corses entendent se faire respecter et ils ont raison.
Et, une fois n’est pas coutume, l’Etat serait bien avisé de retrouver les auteurs du guet-apens d’Ajaccio et de les condamner.
Sinon ce sera la population qui s’en chargera à sa manière, pour suppléer à la pitoyable défaillance de l’Etat poltron.

Jacques Guillemain

http://ripostelaique.com   du 29/12/2015

Les Corses sont chez eux, ils feront, à leur manière « persuasive », le nécessaire pour le rester.
Les médias n’ont pas creusé le fait que « Les jardins de l’empereur » était un quartier vétuste et insalubre.
On ne va tout de même pas obliger les Ajacciens à entretenir des appartements dont les murs appartiennent aux occupants qui ont l’habitude de vivre ainsi ?
L’argent des copropriétaires ne doit pas servir que pour leurs vacances au bled !
Un exemple parmi d’autres…

La Russie Est Prête Pour La Guerre !

soldats russes

Vous voulez la guerre ?

Personne n’a besoin de lire l’œuvre de Zbigniew Brzezinski, « Le Grand Echiquier » (1997), pour savoir que la politique étrangère des Etats-Unis tourne autour d’un unique thème englobant tout :
Empêcher — par tous les moyens si nécessaire — l’apparition d’une ou plusieurs puissances capables de gêner l’unilatéralisme arrogant de Washington, non seulement en Eurasie mais dans le monde entier.

Le Pentagone porte ce même message enchâssé dans le jargon démocratique :
La doctrine de la domination à spectre total (« the Full Spectrum Dominance doctrine »).

La Syrie conduit toutes ses estimations à s’effondrer comme un château de cartes.
Il ne faut donc pas s’étonner si la norme actuelle à Washington, qui est dépourvue de toute chaîne visible de commandement – on peut à peine qualifier l’administration Obama de canard boiteux -, est l’angoisse.

Le Pentagone s’est à présent engagé dans une escalade de type « guerre du Vietnam » en posant ses bottes sur le terrain dans tout le « Syrak ».
50 commandos se trouvent déjà dans le nord de la Syrie pour « conseiller » les Kurdes syriens du « YPG », ainsi que quelques sunnites « modérés ».
Comprendre :
Leur dire ce que Washington veut qu’ils fassent.
La présentation officielle de la Maison Blanche est que ces commandos « soutiennent les forces locales » (les mots d’Obama) en coupant les lignes d’approvisionnement conduisant à la capitale du faux « Califat », Rakka.
200 autres forces spéciales envoyées en Irak vont bientôt suivre, prétendument pour « livrer un combat direct » contre la direction de Daech/Etat Islamique, qui est maintenant installée à Mossoul.

Ces développements, présentés comme des « efforts » pour « se réengager partiellement en Irak et en Syrie » conduisent le petit monde des « think tanks » américains à formuler des rapports hilarants à la recherche de « l’équilibre parfait entre une invasion à grande échelle et un désengagement complet » — lorsque tout le monde sait que Washington ne se désengagera jamais des ressources pétrolières stratégiques du Moyen-Orient.

En théorie, toutes ces bottes américaines sur le terrain devraient bientôt se coordonner avec une nouvelle coalition spectaculairement surréaliste de 34 pays « islamiques » (l’Iran n’y a pas été invité), créée pour combattre Daech par rien de moins que la matrice idéologique de toutes les variantes du salafisme djihadiste de l’Arabie Saoudite wahhabite.

La Syrie est désormais « l’aérogare » des coalitions.
Il y en a au moins quatre :
1- Le « 4+1 » (Russie, Syrie, Iran, Irak plus Hezbollah), qui combat vraiment Daech.
2- La coalition emmenée par les USA, une sorte de mini combinaison « Otan-CCG », mais avec le CCG qui ne fait rien.
(C.C.G. : conseil de coopération du golfe)
3- La collaboration militaire directe entre la France et la Russie.
4- Et la nouvelle comédie « islamique » emmenée par l’Arabie Saoudite.
Elles s’opposent à un nombre stupéfiant de coalitions et d’alliances salafistes djihadistes de circonstance qui peuvent durer quelques mois comme quelques heures.

Et puis, il y a la Turquie, laquelle joue un double jeu vicieux sous « Erdogan ».

Sommes-nous, une fois de plus,
face au syndrome « Sarajevo » ?

« Tendues » ne commence même pas à décrire les tensions géopolitiques actuelles entre la Russie et la Turquie, qui ne montrent aucun signe d’affaiblissement.
L’Empire du Chaos en profite sans modération en tant que spectateur privilégié, tant que les tensions durent, les perspectives d’intégration de l’Eurasie sont nulles.
Les services de renseignements russes ont certainement anticipé tous les scénarios possibles impliquant l’armée otano-turque à la frontière turco-syrienne, de même que la possibilité qu’Ankara ferme le Bosphore et les Dardanelles pour « l’Express syrien » russe.
« Erdogan » pourrait ne pas être assez fou pour offrir un nouveau « casus belli » à la Russie.
Mais Moscou ne prend aucun risque.

La Russie a placé des navires et des sous-marins capables de lancer des missiles nucléaires au cas où la Turquie, sous la couverture de l’Otan, déciderait de frapper les positions russes.
Le Président Poutine a été clair :
La Russie utilisera l’arme nucléaire si nécessaire au cas où ses forces conventionnelles seraient menacées.

Si Ankara opte pour une mission suicide en descendant un autre Su-24, ou un Su-34, la Russie dégagera tout simplement l’espace aérien tout le long de la frontière au moyen de ses S-400.

Si Ankara, sous la couverture de l’Otan, répond en lançant l’armée turque contre les positions russes, la Russie utilisera ses missiles nucléaires, entraînant l’Otan dans la guerre, non seulement en Syrie mais potentiellement aussi en Europe.

Et cela impliquerait l’utilisation de missiles nucléaires pour maintenir l’utilisation stratégique par la Russie d’un Bosphore ouvert.

Voilà comment on peut tirer un parallèle entre la Syrie d’aujourd’hui et Sarajevo en 1914.
Depuis la mi-2014, le Pentagone a déroulé toutes sortes de jeux de guerre — jusqu’à 16 fois, sous des scénarios différents – opposant l’Otan à la Russie.
Tous ces scénarios étaient favorables à l’Otan.
Toutes les simulations ont donné le même vainqueur :
La Russie.

Et c’est pourquoi le comportement fantasque que peut avoir « Erdogan » terrifie vraiment un bon nombre d’initiés, de Washington à Bruxelles.

Quelques données sur
les missiles de croisière

Le Pentagone a parfaitement conscience de la puissance de feu que la Russie peut déchaîner si elle est provoquée au-delà des limites par quelqu’un comme « Erdogan ».
En voici quelques exemples :
La Russie peut utiliser le puissant missile SS-18 — dont le nom de code attribué par l’Otan est « Satan ».
Chaque « Satan » transporte 10 ogives, chacune d’une puissance de 750 à 1000 kilotonnes, suffisante pour détruire une aire de la taille de l’Etat de New York [équivalente à la taille de l’Angleterre].

Le missile balistique intercontinental « Topol M » est le missile le plus rapide du monde, volant à Mach 21 (25.700 km/h).
Il n’existe aucune défense contre lui.
Lancé depuis Moscou, il peut frapper New York en 18 minutes, et Los Angeles en 22 minutes et 8 secondes.

Les sous-marins russes — de même que les sous-marins chinois — peuvent tirer au large des Etats-Unis et frapper des cibles côtières en une minute.
Des sous-marins chinois ont fait surface à proximité de porte-avions américains sans se faire détecter, et les sous-marins russes peuvent faire la même chose.

Le système antimissiles « S-500″ a la capacité de fermer hermétiquement la Russie aux missiles de croisière et intercontinentaux.
(Officiellement, Moscou n’admet seulement que les S-500 n’entreront en activité qu’en 2016, mais le fait que des S-400 seront bientôt livrés à la Chine implique que les S-500 sont peut-être déjà opérationnels).

Le « S-500″ fait ressembler le missile « Patriot » à un « V-2″ de la Seconde Guerre mondiale.

Là, un ancien conseiller américain du chef des Opérations navales dit publiquement que tout l’appareil de défense de missiles américain ne vaut rien.

La Russie a une flotte de bombardiers supersoniques constituée de Tupolev Tu-160, qui peuvent décoller de bases aériennes depuis le cœur de la Russie, voler au-dessus du Pôle Nord, lancer des missiles de croisière armés d’une tête nucléaire depuis une distance de sécurité au-dessus de l’Atlantique, et rentrer à la base pour regarder ce qui se passe à la télé.

russie-tupolev

Tupolev

La Russie peut paralyser pratiquement toutes les bases avancées de l’Otan avec des armes nucléaires tactiques — ou de champ de bataille — à petites charges.
Ce n’est pas un hasard si la Russie, au cours des derniers mois, a testé les temps de riposte de l’Otan à de multiples occasions.

Le missile Iskander voyage à sept fois la vitesse du son avec une portée de 400 km.
Il est dévastateur contre les terrains d’aviation, les points logistiques et autres infrastructures stationnaires le long d’un théâtre de guerre étendu, par exemple dans le Sud de la Turquie.

Il faudrait que l’Otan mette tous ces Iskander hors service.
Mais alors, ils devraient face aux « S-400″ — ou, pire, aux « S-500″ — que la Russie peut déployer dans les zones de défense sur presque tous les théâtres de guerre imaginables.
Le positionnement des « S-400″ à Kaliningrad, par exemple, paralyserait toutes les opérations de l’Otan loin à l’intérieur de l’Europe.

Présidant aux décisions militaires, la Russie privilégie l’utilisation du « Contrôle Réfléchi » (CR).
C’est une tactique qui vise à transmettre à l’ennemi une information sélectionnée qui le force à prendre des décisions contraires à ses intérêts, une sorte de virus influençant et contrôlant son processus de prise de décision.
La Russie utilise le CR de façon tactique, stratégique et géopolitique.
Dans sa jeunesse, « Vladimir Poutine » a appris tout ce qu’il y avait à savoir à propos du CR à la 401ème école du KGB et ensuite au cours de sa carrière en tant qu’officier du KGB puis du FSB.

Alors, Erdogan et l’Otan, vous voulez toujours faire la guerre ?

source : « Pepe Escobar » pour « Agoravox.fr »

http://philippehua.com   du 28/12/2015

Des Relents De « Dèche » Aux USA ?

Forces Irakiennes

Forces  Irakiennes.

Les forces irakiennes ont libéré lundi la ville de Ramadi, à l’ouest de Bagdad, et levé le drapeau national sur le complexe gouvernemental, a indiqué un porte-parole du commandement irakien des opérations.

« Ramadi a été libérée et les forces armées du contre-terrorisme ont dressé le drapeau sur le siège gouvernemental »,

s’est félicité le général de brigade « Yahya Rassool » sur la télévision d’Etat.

source : AFP

https://fr.news.yahoo.com   du 28/12/2015

§§§§§§

obama-daesh

Les forces américaines évacuent Daesh
de l’Irak…vers leurs Etats-Unis ?

L’AFP rend  donc complaisamment compte de la déroute de Daesh à Ramadi en Irak…
Mais se garde bien de creuser un peu !

On lit :

« Les derniers combattants du groupe Etat islamique (EI) ont quitté dimanche un complexe gouvernemental stratégique de Ramadi, offrant aux forces irakiennes leur plus importante victoire depuis l’offensive des jihadistes en Irak il y a un an.
Tous les combattants de Daech sont partis.
Il n’y a pas de résistance »

Les assassins de Daesh « sont partis », ils « ont quitté » Ramadi.
Partis où ?
Partis comment ?
L’AFP se garde bien de creuser, MAIS ose même ajouter que « les forces d’élite antiterroristes et l’armée irakienne » ont été « aidées par les raids aériens de la coalition internationale menée par les Etats-Unis ».

A les entendre donc, les Etats-Unis ont permis la déroute de Daesh à Ramadi.

Et pourtant…
Il faut s’informer sur « Sputnik », l’agence officielle d’information de Russie, pour apprendre que ce sont les forces américaines qui ont évacué, par hélicoptère, les terroristes de Daesh vers une destination « inconnue »!

On sait donc comment les responsables de Daesh ont quitté Ramadi.
Reste à savoir où ils ont été emmenés par leurs « sponsors » américains.
Il semble que la première étape de ce sauvetage ait été une base secrète américaine en Algérie.
Ceci n’est qu’une étape, et ces alliés encombrants seront ensuite très prochainement transférés … aux Etats-Unis !
Non pas dans une prison de haute sécurité ou un camp style Guantanamo, mais vers une base secrète sur le territoire national américain, édifiée justement pour accueillir ce genre d’alliés en toute discrétion.

Le but est clair :
Empêcher que les chefs de Daesh ne tombent aux mains des irakiens (ou des Russes…) :
Convenablement interrogés, ils ne manqueraient pas de dévoiler de très intéressants détails sur l’assistance américaine à l’Etat Islamique, que ce soit en armes, ou…
Ils pourraient sans doute parler de certains « stages de formation » dans de discrètes bases américaines du Nebraska et du Montana….

https://jeanfouche.wordpress.com   du 28/12/2015

Pas De Dhimmitude Française En Corse.

arabi fora

La Corse est aux Corses !

Qu’auraient dû répondre les Ajacciens traités de « sales Corses de merde » ?
Selon des témoins de l’attaque des pompiers aux Jardins de l’Empereur à Ajaccio, les agresseurs de ces derniers ont crié en montant dans leur camion :

« Sales Corses de merde, cassez-vous, vous n’êtes pas chez vous ici ! ».

Dire à des Corses qu’ils ne sont pas chez eux en Corse revient à dire à l’ensemble des Français qu’ils doivent dégager…

de leur propre pays !

C’est en réponse à ces propos inqualifiables et clairement xénophobes que les Corses ont légitimement remis les racailles du quartier à leur place par des :

« nous sommes chez nous ! ».

En janvier 2015, le drapeau français du fronton d’une école maternelle de ce même quartier des Jardins de l’empereur, « un quartier à forte population d’origine maghrébine » précisait « l’Express », avait été décroché puis brûlé avant d’être remplacé par un drapeau marocain.

Quant à la « mosquée » soi-disant « profanée »,
il s’agit en réalité d’une SIMPLE SALLE de prière.

(il n’y a pas de mosquée en Corse !)

C’est donc un lieu tout ce qu’il y a d’ordinaire, non consacré donc non sacré, où l’intrusion musclée des Corses excédés par la provocation et l’agression barbare de pompiers entraînés dans un guet-apens, lapidés et tabassés par une bande de sauvages armés de battes de base-ball et de barres de fer NE saurait donc être assimilée à une profanation.
D’ailleurs, en islam il ne se pratique pas de rite de consécration pour une nouvelle mosquée, une mosquée n’est donc pas un lieu sacré.
CQFD.

Une pièce recyclée dans laquelle des personnes viennent pratiquer la prière ne peut être qualifiée de « mosquée » au sens de lieu de culte dédié, sauf à considérer que les salles de repos des machinistes RATP où certains déroulent leurs tapis sont elles aussi des « mosquées » !

Cazeneuve a évoqué des « exactions intolérables, aux relents de racisme et de xénophobie qui ne sauraient rester impunies ».
Faisait-il allusion à l’insulte raciste de « sales Corses de merde » lancée par des membres de la population maghrébine du quartier ?
On en doute.

Quant à Christiane Taubira, soudainement empressée de faire son travail et s’interrompant dans ses célèbres rêveries poétiques, elle a menacé :

« la lumière sera faite, les auteurs en répondront ».

On ne sait trop là encore si cette menace vise les délinquants racistes agresseurs de pompiers ou les Corses victimes de racisme sur leur propre sol…

Au Parti de Gauche, il a été réclamé de :

« mettre hors d’état de nuire ces racistes.
Ces actes viennent alourdir le climat identitaire qui se développe dans le pays plus particulièrement à l’encontre de nos concitoyens musulmans ou supposés tels 
».

Le racisme provenant des racailles maghrébines et supposées musulmanes, lui, reste acceptable.

Le président du « SDIS » (Service Départemental d’Incendie et de Secours), « Pierre Salinesi », a expliqué qu’à la suite de cette énième attaque sur des pompiers, ceux-ci :

« porteront d’ailleurs toujours la tenue d’incendie, celle qui protège le plus, et qu’ils ne se déplaceront plus seuls [dans le quartier du Jardin de l’Empereur].
Même pour les secours à la personne.
Les forces de l’ordre les accompagneront systématiquement 
».

On le voit, les Français sont tenus de s’habituer à vivre dans le danger permanent, à le considérer comme normal, comme faisant partie de leur ordinaire.
La justice faisant montre d’un laxisme particulièrement complaisant vis-à-vis de la racaille et dangereux vis-à-vis des citoyens ordinaires qu’elle vise, des citoyens qui se voient contraints malgré eux de devoir se rendre justice eux-mêmes.
Si les services compétents faisaient ce pour quoi ils sont là et pour quoi ils sont payés, la délinquance y aurait certainement moins sa place et deux pompiers ne se trouveraient pas, à l’heure qu’il est, en arrêt de travail suite à leurs blessures.

Mais pourquoi permettre et encourager cette mise en danger du peuple français ?

Pourquoi les autorités font-elles tout pour favoriser cette situation explosive ?

Quel intérêt ce régime peut-il bien y trouver si ce n’est introduire la peur et la psychose afin que les Français en soient réduits à demander toujours plus de mesures sécuritaires ?

Caroline Alamachère

http://ripostelaique.com   du 27/12/2015

Tenez Bon, Courageux Frères Corses…

corse-

Drapeau De La Corse
libérée des Maures.

Il convient de ne pas oublier que les Corses ont payé très cher, en milliers de captifs, esclaves, jouets sexuels, le fait d’être géographiquement proche des Califats.

Et cela pendant une bonne dizaine de siècles,  jusqu’au milieu du 19è pour être précis ! Leur emblème d’origine résume très bien cette mémoire douloureuse.
Le Maure captif à son tour, c’est le problème réglé.

Quiconque est allé faire un tour chez eux ne pouvait ignorer qu’un jour ou l’autre, la contagion de la vermine continentale les toucherait et qu’alors, leur refus serait, en toute logique, ce à quoi nous assistons depuis nos minarets et nos coupoles, nos quartiers en charpie, nos territoires perdus et notre pays très malheureux.

Les Corses n’ont pas mis longtemps à comprendre ce qui se cache derrière les « protections », par les musulmans, du culte fondateur de la France.
Vingt-cinq ans après le voilage des collégiennes de Creil, l’Islam en mouvement déploie une stratégie nouvelle servie par des tactiques adaptables comme le sont, pérennes, le porc dans les cantines, les horaires de piscines, la polygamie officiellement tolérée, les feux de voitures, le « caillassage » des gens utiles, etc, etc.

Lens et Béziers sont ainsi les deux premières places d’un siège de citadelles à prendre en priorité.
Lens parce que sise dans une région déjà en grande partie conquise,
Béziers parce que la résistance à l’islamisation s’y incarne sous les traits d’un homme courageux, lucide et déterminé, « Robert Ménard ».

Lens, donc :
Asseoir doucement, maternellement, le succès en zone contrôlée, comme on enfonce un suppositoire à l’eucalyptus dans le derrière d’un enfant sous le regard attendri d’une nounou ressemblant à « Martine Aubry ».
Béziers : mettre la force au service de l’intrus, et foncer sous les bannières de Frères Musulmans grimés en vestales du temple à détruire quand le temps en sera venu.

Le projet est global.
Une décision a été prise, quelque part en France ou ailleurs dans le monde islamique.
Nous sommes les témoins, depuis les messes de minuit de l’an 2015, de sa mise en oeuvre.

Bien que plutôt jacobin et plein patriote français, je me sens Corse-en-révolte, ce 26 Décembre au soir.
Et s’il fallait une raison de plus de prendre parti pour les citoyens ulcérés, humiliés, d’Ajaccio, la palinodie elle aussi logique, hélas, de « Jean-Luc Mélanchon » apporte de l’eau à ce moulin de la colère.
(http://melenchon.fr/2015/12/26/corse-la-tristesse/)
0_testa_mora

Le Maure Vaincu

Yeux bandés, tête sur une pique !

 

Tenez bon, frères Corses dans notre bonne nation latine.
Nous nous battons, vous et nous, pour la même fondamentale liberté de l’esprit.
Et puis, il y a cent ans, se préparait, loin d’Ajaccio et de ma Gascogne, une bataille qui nous unit pour toujours charnellement.

N’oublions jamais cela.

Ailleurs, c’est l’accessoire.

Jean Sobieski

http://ripostelaique.com   du 27/12/2015

La Corse Vue Depuis Le Continent !

mosqueeajaccio 

Salle de prières musulmanes
devastée sans blessés !

Comme cela s’est déjà produit des milliers de fois en France, des pompiers ont été agressés, suite à un guet-apens, dans la nuit de Noël, à Ajaccio.
Tout le monde sait que dans notre pays, quand des actes de violence sont commis contre les soldats du feu, les coupables sont 99 fois sur 100 (et encore) des jeunes racailles maghrébines.
(http://www.lepoint.fr/societe/deux-pompiers-et-un-policier-blesses-apres-un-guet-apens-a-ajaccio-25-12-2015-2005242_23.php)

Qui aurait pu envisagé, il y a trente ans, que les pompiers, ces héros de l’imaginaire de notre enfance, qui risquent leur vie pour sauver la nôtre, pourraient être systématiquement attaqués, et que les agresseurs, dans la France de Hollande, Valls, Cazeneuve et Taubira, bénéficieraient systématiquement de la clémence des autorités… quand ils sont arrêtés ?

Sauf que cette fois, dans une ambiance particulière, en Corse, deux événements viennent de se dérouler.
D’abord, six cents manifestants ont protesté contre cette agression, véritable guet-apens, donc acte de guerre, où deux pompiers et un policier ont été blessés.
Mais trois cents d’entre eux ont convergé vers la cité de l’agression, voulant en découdre avec les racailles.
(http://www.fdesouche.com/684143-pompiers-agresses-ajaccio-au-moins-300-personnes-font-une-descente-dans-la-cite)

Pour une fois que ce sont les voyous maghrébins qui sont attaqués, et les Gaulois qui redressent la tête, nous n’allons pas bouder notre plaisir.
Apparemment, une salle de prières musulmane aurait subi quelques dégâts, ce qui montre par ailleurs que les Corses ont parfaitement fait le lien entre la délinquance qu’ils subissent et la religion des racailles. Surtout que certains élus locaux, loin de désavouer l’opération, ont réagi d’une manière politiquement incorrecte, comme le président du « Sdis » de Corse-du-Sud « Charles Voglimacci ».

« Je dis aux individus de ce soir, les pseudo courageux, que nous ne sommes pas dans certains quartiers du continent où règnent la terreur et le chaos.
Ici c’est Ajaccio et nous ne laisserons personne dicter ses propres règles, imposer la peur et s’accaparer un quartier de notre ville.
Si cela les indispose, ils sont libres de partir ».

Dans ce contexte, où, faut-il le rappeler, la France est en guerre, dixit Hollande, Manuel Valls a montré une fois encore l’ampleur de sa dhimmitude, dans un « tweet » scandaleux où il ose renvoyer dos-à-dos l’agression des pompiers et des policiers, qui auraient pu coûter des vies, et le saccage d’une salle de prière, qui n’est qu’une opération de colère et de représailles – dont on peut discuter de l’opportunité – suite à une agression inqualifiable.

vallscorse

Notons par ailleurs que les trois blessés corses de la nuit de Noël ne lui avaient pas donné envie de twitter…
Par ce texte, il montre le peu de cas qu’il fait de la sécurité de ses hommes,
et sa lâcheté devant les musulmans.

Faut-il rappeler à notre Premier ministre, auteur de ce relativisme crapuleux, que nos pompiers jouent un rôle indispensable dans la société Française, alors que, dans les mosquées, les musulmans apprennent à respecter le Coran, qui demandent juste aux soldats d’Allah de tuer tous les infidèles, rien de moins…

Faut-il rappeler à notre Premier ministre, qui ose demander aux Corses de respecter la loi républicaine (quelle insulte que ce mot dans sa bouche) que la première fonction d’un gouvernement est de protéger ses compatriotes, ce que ce régime n’est pas capable de faire. Donc, quand l’Etat est défaillant, il est légitime que les citoyens pallient ces lacunes et se protègent eux-mêmes.

Donc, notre dhimmi de premier ministre, véritable fasciste déguisé en socialiste, renvoie également dos à dos les racailles maghrébines qui ont agressé les pompiers et les citoyens corses qui, excédés de tels actes sur leur île, décident de châtier les coupables.
Intéressant, mais tellement révélateur de l’idéologie socialiste où le cambriolé qui se défend se retrouve en prison suite à la plainte de son voleur.

C’est par ailleurs, à notre connaissance, la première fois que des Français en colère attaquent physiquement une salle de prière musulmane, et cela révèle que le contexte est en train de changer dans notre pays, et que nos compatriotes en ont marre de l’islam, de ses mosquées, de ses voiles, de son halal, de ses voyous et de ses crimes.

Si nous avions un gouvernement digne de ce nom, il préciserait que la France est en guerre contre les soldats d’Allah, et que les mosquées étant leurs casernes (dixit « Ergodan »), il les fermerait toutes, ce qui serait un acte de légitime défiance nécessaire.

On peut s’attendre, dans les heures qui vont suivre, à une instrumentalisation de ces événements, de la part de tous ceux qui ont enfumé les Français au lendemain des attentats de Charlie et du Bataclan.
La victimisation musulmane va battre son plein, et les Corses vont être stigmatisés et qualifiés de racistes.

Pourtant, comme le disait le blogueur algérien « Aldo Stérone », évoquant le FN, les Corses, « remontent le pantalon des Français » et montrent à nos compatriotes que la peur doit changer de camp malgré les traîtres qui nous dirigent et qui protègent les racailles.

Par ailleurs, nous tenons à la disposition des pleureurs le nombre d’agressions d’églises, en 2015, et, nous pouvons dire que, même avec les événements d’Ajaccio, les mosquées sont encore loin derrière, quoi qu’en dise le CCIF.
(http://www.valeursactuelles.com/societe/673-atteintes-aux-lieux-de-cultes-chretiens-en-2014-52320)

Paul Le Poulpe

http://ripostelaique.com du 26/12/2015

Assurer Suffit-Il A Rassurer Les Gens ?

heilige-nacht-300x300

Noël… et le Nouvel An
sous haute surveillance !

Effectifs renforcés, « patrouilles dynamiques », « barriérages » aux abords de certains lieux de cultes…
Après les attentats du 13 novembre et à l’approche des fêtes,
l’ensemble des dispositifs de sécurité ont été renforcés.

Plus d’un mois après les attentats de Paris,
les mesures de sécurité n’ont jamais été aussi fortes.

Mardi, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a répété que « tout (était) fait » pour protéger les lieux de culte et les paroissiens.
Quelques jours auparavant, Bernard Cazeneuve avait déjà envoyé une note aux préfets et aux directeurs de police et de gendarmerie destinée à mettre en place un dispositif de sécurité renforcé dans les églises.
Noël, estimait le ministre de l’Intérieur, pourrait être une cible d’une « exceptionnelle force symbolique » pour des terroristes.
Avant les premiers offices de Noël, le « JDD » passe en revue les dispositifs en place.

Sécurité « démultipliée »
autour des églises.

Avec près de 45.000 églises catholiques (dont un certain nombre sans activité), la France détient un patrimoine cultuel chrétien important.
Cette année, ces dispositifs sont « démultipliés », explique au « JDD » « Philippe Lavenu », secrétaire national de la section Île-de-France du syndicat de police Alliance.
Concrètement, pour les églises et basiliques les plus affluentes, des opérations de filtrage et des fouilles seront effectuées à l’entrée.
Certains lieux de cultes d’ampleur feront également l’objet d’un « barriérage » à leurs abords, destiné à éviter les voitures-béliers.
Enfin, la cathédrale de Notre-Dame de Paris fera l’objet d’une attention particulière.

« Tout le parvis de Notre-Dame de Paris sera vidé pendant l’office »,

prévient « Philippe Lavenu ».
Côté effectifs, Bernard Cazeneuve compte s’appuyer sur des « patrouilles dynamiques », des équipes de police mobiles, chargées d’opérer des rondes et des contrôles aléatoires, notamment dans les lieux les moins fréquentés.
A l’inverse, des « points fixes » seront établis devant des lieux de culte le temps des offices les plus fréquentés.
Des dispositifs déjà utilisés pour protéger les synagogues depuis les attentats contre l’Hyper Cacher, en janvier.
En revanche, « aucune mesure particulière » n’a été prise concernant les mosquées, indique le syndicat de police Alliance.

« Tout le monde sur la brèche » pour le réveillon aux Champs Élysées
Après de longues hésitations de la part des autorités, le rituel du réveillon de la Saint-Sylvestre sur les Champs Élysées aura bien lieu, comme l’annonçait le « JDD ».
L’an dernier, près de 650.000 personnes s’y étaient retrouvées pour admirer le feu d’artifice tiré depuis l’Arc de Triomphe.

(Qui Paie ?)

saint-sylvestre

Le 31 décembre, « tous les policiers vont être sur la brèche », résume « Philippe Lavenu », qui indique que pour le secteur de l’Île-de-France, 80% des effectifs de police (soit le taux maximal prenant en compte les jours de repos hebdomadaire des fonctionnaires) seront mobilisés.
Avec, là encore, des patrouilles dynamiques et des points fixes.

« Aucun congé » pour
la Saint-Sylvestre

En première ligne depuis les attentats de janvier et la mise en place de l’état d’urgence, les forces de police s’efforcent de tenir la cadence.

Avec un risque de fatigue physique et morale toujours plus pressant.
A Paris :

« le ministère nous a demandé de ne poser aucun congé le 31 décembre ».
« Certains de nos collègues aimeraient aussi se reposer en famille. »

témoigne « Philippe Lavenu ».
En dehors du contexte post-attentat, les policiers doivent également assurer les missions du quotidien.

« Où est-ce que l’on trouve les effectifs pour faire tout cela ? »,

s’interroge l’officier.
Une question à laquelle le ministère de l’Intérieur compte bien répondre par la mise place d’un concours de recrutement exceptionnel en mars 2016.
« Une bonne chose » pour Philippe Lavenu, qui nuance néanmoins :

« En comptant le temps de formation, ces renforts n’arriveront qu’en septembre 2017.

D’ici là… »

Axel Roux

http://www.lejdd.fr   du 24/12/2015

Les U.S.A. Jouent Trop Avec Le Feu !

islamistes

Daech abrité aux Etats-Unis ?

L’exfiltration des chefs de DAECH vers les Etats-Unis.
Compte tenu du succès remarquable de l’intervention russe en Syrie, l’Empire anglo-sioniste contre-attaque.
La question était de savoir comment et quand.
Nous connaissons aujourd’hui deux débuts de réponse.

1- Le 24 novembre 2015, l’Armée de l’air turque a délibérément abattu un avion de combat russe SU-24, même s’il était absolument évident que cet avion ne représentait aucune menace pour la Turquie et pour le peuple turc.

2- Dimanche soir, 6 décembre 2015, la coalition « internationale » avait commis un acte d’agression contre une base de l’armée régulière syrienne dans la région de Deir Ezzor, dans l’est du pays.
Ils auraient tué trois soldats syriens et en auraient blessé 13 autres.

Les États-Unis et l’Otan se sont immédiatement approprié l’attaque contre le bombardier russe, en apportant leur plein soutien à la Turquie.
Par contre, ils ont totalement nié l’attaque contre la base militaire syrienne.
En fait, l’armée américaine a mené un raid aérien contre cette base car elle abrite l’élite des forces spéciales russes (Spetsnaz) qui avaient découvert un projet secret de la CIA pour exfiltrer les hauts dirigeants Daéchiens du Moyen-Orient vers le Tennessee, aux USA.

« Les appareils de la coalition internationale ont tiré neuf missiles, dimanche soir, en direction du camp militaire »,

a annoncé le ministère syrien des Affaires étrangères, dans un communiqué repris par la télévision nationale. Une source militaire syrienne a confirmé que des frappes avaient eu lieu entre 20 h et 21 h dimanche et qu’elles avaient atteint un camp d’entraînement militaire.
Des dépôts d’armes ont été bombardés et deux tanks ont été endommagés, mais les véritables cibles, des Spetsnaz russes, n’ont pas été atteintes.
Damas a vivement réagi en accusant « la coalition menée par les États-Unis » de cette « agression flagrante » qui « viole de façon criante la Charte des Nations unies ».

L’observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH, pro américain) a confirmé l’attaque.
L’OSDH rapporte également que les frappes ont fait quatre morts et 13 blessés.
Toujours selon l’ONG, il s’agit de la première fois que des frappes de la « coalition internationale » visent des forces syriennes.
Or, jusqu’à présent, les Russes coordonnaient leurs vols, au-dessus de la Syrie, avec les Américains, même si ces derniers ne veulent pas le reconnaître publiquement.
Manifestement, et comme toujours, ceux-ci ne respectent pas les accords conclus et les violent sans hésiter lorsque cela leur convient.

Les États-Unis nient les accusations de Damas
Les États-Unis nient avoir touché un camp militaire syrien.

« Nous sommes au courant de ces informations parues dans la presse, mais nous n’avons mené aucune frappe dans cette partie de Deir Ezzor »,

a déclaré à l’AFP un porte-parole américain de la coalition, le colonel « Steve Warren ».
C’est, évidemment, un mensonge éhonté, puisque même leur allié, l’OSDH, a confirmé l’attaque.

Il s’agit du premier incident de ce genre à être annoncé publiquement depuis que les États-Unis et leurs valets européens et arabes ont entamé leur campagne de faux bombardements aériens contre les djihadistes de Daech.
S’ils avaient touché des cibles russes, comme ils en avaient l’intention, cela aurait pu vite dégénérer, car les Russes ont les capacités d’intercepter et d’abattre n’importe quel OVNI, fût-il américain.
Je pense que, dorénavant, les Russes vont être plus vigilants.

Les États-Unis attaquent des militaires russes qui ont découvert une base secrète de Daech dans le Tennessee

En réalité, quatre avions de combat américains ont lancé neuf missiles sur la base syrienne, le dimanche soir, tuant trois personnes et en blessant treize autres.
Ces attaques sont motivées par la peur que les forces russes, résidant dans cette base, aient découvert un projet « ultra top secret » de la CIA consistant à rapatrier vers les Etats-Unis les dirigeants de Daech pour les former et les entraîner à nouveau, en vue de futures missions, dans un centre secret au cœur de l’Amérique, nommé « « Islamville »« .

Le site américain,« Whatdoesitmean.com », qui rapporte l’information, l’analyse ainsi :

« D’abord, Obama, par cette attaque, cible directement ces forces d’élite Spetsnaz russes en Syrie.
Ensuite, Obama veut cacher le fait que la découverte de cette base militaire islamiste secrète au cœur de l’Amérique, risque de révéler qu’il y a au moins 22 autres bases qui y ressemblent à travers les États-Unis et qui ont été documentées par diverses sources.»

Pire encore, ce rapport met en garde sur le fait que ces bases « connues » qui sont, en réalité, des centres islamistes de formation et d’entraînement militaires pour des attaques ciblées sur les pays musulmans, sont aussi une menace pour l’Amérique.
Le rapport note aussi qu’il y a, aux USA, plus de 2.200 mosquées, dont 75 % appartiennent au «réseau des Frères musulmans», car elles sont officiellement détenues par le « North American Islamic Trust » (« NAIT »), la banque des Frères musulmans aux États-Unis.
(source : http://yournewswire.com/us-kill-russian-spies-who-discover-secret-isis-base-in-tennessee/)

Pourquoi sauver les chefs du DAECH ?
Le commandant des unités de renseignement de l’armée syrienne a fait état de la reddition de près de 5000 hommes armés, qui ont accepté de combattre, désormais, les terroristes de Daech!

Ces ex-rebelles, qui combattaient l’armée nationale, dans la banlieue de Deraa et d’Al-Soueida appartiennent, entre autres, à la milice « Jaïsh al-Harka ».
Les hommes armés ont accepté de combattre Daech, aux côtés de l’armée syrienne, en échange d’une amnistie générale.

Les pourparlers entre l’armée et les miliciens ont débuté, il y a trois mois, sous l’auspice des dignitaires des tribus de Deraa et de Deir ez-Zor, et l’accord, de part et d’autre, était prêt à entrer en vigueur depuis un mois.
Selon les termes de cet accord, les membres de Jaïsh al-Harka quitteront le rif de Deraa et la ville elle-même, pour se rendre à Al-Ghaiteyn dans la banlieue Nord de Homs et aux alentours d’Al-Salmiya, à Hama, où ils devront se battre contre Daech et l’expulser de ces régions…et ce avec l’appui des raids aériens de la Russie.

L’armée syrienne armera aussi ces ex-rebelles et couvrira leur action par des raids aériens.
Ces forces ont déjà libéré trois cités, dans la banlieue de Hama, et elles font marche sur la cité de Mahin, à Homs.

Ces redditions massives s’intensifient de jour en jour, d’où la panique des Américains et de leurs supplétifs islamistes.

Ambroise

http://philippehua.com/2015   du 21/12/2015

Les Musulmans Sont A Bonne Ecole !

Saudi-Arabia

Islamisme ou Mondialisme ?

Une trentaine de pays musulmans forment une coalition antiterroriste.
L’Arabie saoudite a annoncé la création d’une coalition de 34 pays majoritairement musulmans dont l’objectif sera de « combattre le terrorisme militairement et idéologiquement » dans un contexte de montée en puissance de groupes djihadistes.

Les pays membres de cette alliance échangeront des informations, fourniront du matériel et de la formation et mettront des forces à disposition si nécessaire, a déclaré à Paris le chef de la diplomatie saoudienne « Adel Al-Jubeir ».

« Le terrorisme a frappé les pays musulmans.
Il est temps que le monde musulman prenne position »
,

a-t-il dit.

Ni l’Iran, ni l’Irak, ni la Syrie ne font partie de la liste de ces Etats diffusée mardi par l’agence officielle saoudienne « SPA » après l’annonce surprise de Ryad.

Des analystes ont estimé qu’il était trop tôt pour dire quelles actions cette alliance militaire islamique pourrait entreprendre, alors que l’Arabie saoudite qui la dirige est déjà directement engagée dans une guerre coûteuse au Yémen, où elle combat des rebelles chiites.

L’annonce est surtout « chargée de symbole », a jugé « Adam Baron », de « l’European Council on Foreign Relations ».

La coalition comprend des pays majoritairement « sunnites » comme l’Egypte, la Turquie, le Pakistan et le Sénégal.
Elle sera dotée d’un centre de commandement basé à Ryad, a ajouté « SPA ».

L’alliance témoigne de la volonté du « monde islamique de combattre le terrorisme et d’être un partenaire dans la lutte mondiale contre ce fléau », a expliqué le vice-prince héritier et ministre saoudien de la Défense « Mohamed Ben Salmane » lors d’une conférence de presse à Ryad.

« Notre guerre »

« La guerre contre le terrorisme » est « notre guerre », celle « des musulmans contre les terroristes qui commettent leurs actes horribles au nom de la religion », a réagi le porte-parole du gouvernement jordanien, « Mohamad Momani ».

La prestigieuse institution de l’islam sunnite basée au Caire, « Al-Azhar », a exhorté « tous les pays musulmans » à rejoindre cette coalition.

Les 34 pays du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie de la coalition sont membres de l’Organisation de la coopération islamique (« OCI »), basée à Jeddah (ouest de l’Arabie saoudite).

Dix autres pays, dont l’Indonésie, le plus grand pays musulman par sa population, pourraient se joindre ultérieurement à la coalition, selon SPA.

Certains des pays membres, comme l’Arabie saoudite, font déjà partie de la coalition internationale qui, sous la conduite des Etats-Unis, combat le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak.

A la question de savoir si la nouvelle coalition se consacrerait à la lutte contre l’EI, le prince « Mohamed », fils du souverain saoudien « Salmane », a répondu qu’elle allait combattre « toute organisation terroriste qui fait son apparition » dans le monde musulman, « le premier à avoir souffert du terrorisme ».

Parmi les pays ou régions confrontés au terrorisme, il a cité « la Syrie, l’Irak, le Sinaï (Egypte), le Yémen, la Libye, le Mali, le Nigéria, le Pakistan et l’Afghanistan ».

« La coalition va combattre le terrorisme militairement, idéologiquement et médiatiquement, en plus de l’effort sécuritaire »,

a affirmé le prince « Mohamed ».

Accusations de laxisme

Le royaume saoudien, régi par l’idéologie wahhabite (une version rigoriste de l’islam sunnite), est régulièrement accusé en Occident de laxisme envers le djihadisme.
Certaines personnalités l’accusent même de financer des mosquées et des groupes radicaux.

« Je pense que cette coalition est une réponse de l’Arabie aux allégations persistantes de la communauté internationale sur son engagement insuffisant contre l’EI »,

estime « Farea al-Muslimi », du « Carnegie Middle East Centre ».
Selon lui :

« Elle est  peut-être une façon de sauver la face pour les Saoudiens ».

D’après un diplomate occidental, la volonté saoudienne de répondre à ce type d’accusations est bien un facteur expliquant la création de cette coalition.
Mais il en voit deux autres:
la menace sécuritaire que représente pour le royaume un groupe comme l’EI
et l’effort actuel de l’Iran de persuader l’Occident que les chiites sont de « bons musulmans » par rapport aux sunnites.

« C’est pour ces raisons que les Saoudiens ont pris l’initiative »,

dit-il.
Le prince Mohamed, qui s’exprimait lors de sa première conférence de presse depuis son entrée au gouvernement, formé en janvier, incarne la nouvelle politique internationale de Ryad, plus visible et plus affirmée.

La formation de cette nouvelle coalition s’inscrit dans cette tendance, selon l’analyste « Adam Baron ».

Son annonce intervient alors que les Etats-Unis multiplient les déclarations sur la nécessité de mobiliser des troupes au sol, notamment arabes, pour réussir la guerre contre les djihadistes de l’EI.

http://www.bvoltaire.fr   du 16/12/2015

Un Casse-Tête Pour Les Sans Dents.

 questions

On fait comment maintenant ?

Un état d’urgence qui interdit aux flics de faire leur boulot !

Suite aux événements fâcheux du 13 novembre perpétrés par des individus notoirement connus des services de police pour certains, et en liberté grâce aux bons soins des juges bobosgauchoscollabos à la botte de leur ministre qui préfère les noirs aux blancs, et par des « pauvres clandestins » récemment débarqués de Syrie (ou d’ailleurs, allez savoir d’où ils arrivent ces tarés… dans ces coins-là, il y en a partout…), et bien évidemment, gracieusement et obligatoirement acceptés sur notre territoire pour d’autres…

Notre « Grotoumou » national a pondu un état d’urgence light, comme seuls savent le faire des c… molles et des collabos….

Point de fermetures immédiates des mosquées comme il aurait fallu,

Point d’expulsions immédiates de clandestins ou de demandeurs d’asile déboutés,

Point d’arrêt immédiat d’accueil de ces migrants déserteurs,

Point de rappel sur la loi contre les signes ostentatoires religieux, etc…

Mais un foisonnement constant sur les chaînes d’Etat et les journaux d’Etat, de témoignages et d’interviews de « pauvres » musulmans qui se sentent terriblement stigmatisés et qui ont peur, et qui plus est photographiés ou filmés en tenue de combat…

Peur de prendre des tranches de jambons dans la figure sûrement…

Bref, RIEN… comme d’habitude !

Et pour ne pas être en reste, l’excellentissime « R2D2″ se fend d’une annonce réclamée à cor et à cri par les syndicats de police, à savoir :

Les policiers vont pouvoir garder leurs armes hors service….

Ouais génial !
Non content de les faire marner des heures et des heures sans récupérations, sans avantages, sans pauses repas, sans remerciements, ils vont devoir jouer aux shérifs même sur leur temps de repos…

Mais ce qu’il ne dit pas « R2D2″, ce sont les conditions imposées au policier.

D’abord sachez que le policier PEUT déjà garder son arme sur lui, sur son trajet domicile-travail et inversement.

Mais là, il fait plus fort, l’homme qui retire ses chaussures plus vite que son ombre.
Là, le policier qui veut garder son arme DOIT le demander par rapport, lequel sera dûment signé par le « big boss » du service dont il dépend.

Le motif invoqué :
comptabiliser les armes… mon cul oui !
Le vrai motif, c’est de savoir QUI a son arme, pour bien le fliquer !
Autre entourloupe :
le policier, qui, pris d’un fort élan patriotique, et qui veut protéger le citoyen au péril de sa vie en se promenant avec sa pétoire, n’a AUCUNE protection juridique.
Il a le DEVOIR de respecter les conditions de la légitime défense et il est responsable de son arme en tout lieu.
Ok, alors imaginons qu’un flic volontaire rentre chez lui en banlieue avec son flingue.
Dans le RER il se voit entourer et intimider par une troupe de « joyeuses chances pour la France » en goguette (qui savent d’un simple regard si vous êtes flic, soyez-en sûrs).

Scène 1 : le flic se fait tabasser et on lui pique son arme.
Il sera sévèrement puni pénalement, administrativement et pécuniairement.
(il devra rembourser son arme soit 5 000 euros, alors que l’objet en lui-même n’en vaut pas 1 000).
Scène 2 : le policier se bat et sort son arme.
S’il tire, il est cuit au niveau pénal, aucun juge ne lui fera le plaisir de le faire bénéficier de la légitime défense, bien au contraire, il va se faire lyncher, car c’est bien connu chez les juges, TOUS les policiers sont des rois du karaté, du « krav maga », et peuvent désarmer et neutraliser n’importe qui, donc il aurait dû pouvoir arrêter la bande sans faire usage de son arme.
En plus, ces jeunes venaient pour discuter, pas pour se battre.
Scène 3 : le policier sort en famille (et oui il a le droit parfois), et il est témoin de faits graves, tabassage, viol, braquage, voiture avec des individus louches à bord.
Il vaut mieux pour lui qu’il passe son chemin, parce que rien de ce qu’il fera ne lui sera pardonné.

En fait, une fois de plus, le soi-disant ministre de l’Intérieur ne fait rien et ne permet pas aux policiers de protéger efficacement la population, alors qu’en temps de guerre, puisque nous y sommes, certains articles du code pénal devraient disparaître pour les forces de l’ordre.

Et c’est ainsi que rien ne change, et c’est comme ça qu’ils prennent encore les gens pour des cons et les flics pour des pantins… je sais il y en a… mais pas tous.

Bon, moi j’ai choisi de garder mon arme.
Pas sûr qu’en rentrant chez moi j’y laisse mes cartouches administratives, trop facile à pister.

Et au passage, une petite anecdote.
Vous vous rappelez mon article sur la venue de tata « Taubi » à Rennes ?
Et bien sachez que la maire de cette ville, qui s’appelle « Nathalie Appere », a alloué la somme de 15 000 euros à cette sauterie socialiste pris sur le budget de la ville, bien sûr.

Ben oui quoi, c’était les 90 ans de la Ligue de l’enseignement (dont le président est candidat socialiste), et pour les anniversaires, et bien la ville prévoit ce genre de subventions.

Super, à mon prochain anniversaire, j’irai voir cette dame pour lui demander une petite enveloppe.

Hugh !

Geronimo

http://ripostelaique.com  du 26/11/2015

La « neuve case » aura sans doute pensé, en bon islamolâtre qu’il est, à une scène 4 :
le policier est musulman pratiquant… vous me suivez ?

Elections Biélorusses Sans Visiteurs !

Bielorussie

 Alexandre Loukachenko

Des Ukrainiens armés refoulés à la frontière biélorusse juste avant la présidentielle !

Les gardes-frontières biélorusses ont empêché un groupe de près de 200 Ukrainiens, dont certains étaient armés, de pénétrer dans le pays, rapportent les médias locaux.

Selon la chaîne de télévision « Belarus 1″, deux centaines de ressortissants ukrainiens ont tenté d’entrer en Biélorussie à la veille de l’élection présidentielle en violation de la législation locale.
Certains des intéressés étaient vêtus de camouflage et armés de battes et de pistolets traumatiques.
La chaîne affirme également que plusieurs d’entre eux étaient visés par un mandat d’arrêt international.

Les interpellés n’ont pas pu expliquer les motifs de leur visite en Biélorussie, indiquent les médias.

La présidentielle biélorusse se déroule ce dimanche 11 octobre.

Le chef d’Etat sortant « Alexandre Loukachenko » qui dirige le pays depuis 1994 est donné grand favori du scrutin.

Source : http://fr.sputniknews.com/ du 11/10/2015

civilwarineurope

du 11/10/2015

« Svetlana Alexievitch » aura reçu son prix Nobel, mais il y avait bien une idée de coup d’état derrière ces manigances mondialistes.
Les Etats-Unis…et leurs caniches, ne peuvent-il foutre la paix à notre vieux monde et s’occuper de ses affaires internes les plus pressantes ?
Les noirs défilent en ce moment à Washington, nos médias n’en parlent pas, bien sur !
« Nique la France » repasse en jugement car ils avaient été tous relaxés !
La France représentée par qui ? Normal 1er, ses ministres et les « représentants » (si peu) du peuple) !
Cela leur plaît peut-être, mais aux Français, il faudrait leur demander…c’est loin d’être certain !
Bien sur, les médias n’en parlent pas, à dix jours d’un appel pour une insulte aussi grave.
Et l’Allemagne avec son boulet Wolkswagen bien vite étouffé chez nos médias, mais toujours dans les dossiers des entreprises.
L’Espagne avec la Catalogne, ce ne sont que des exemples, nos nations ont tant à faire chez elles !
Ricains, lâchez-nous la grappe !
Nous ne vous devons rien !

123456...11

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43