Archive | TROQUET Flux RSS de cette section

Padmalgam Dans Notre MécréFrance.

pas-damalgame-1456x648-300x133 (1)

Tu ne feras point d’amalgame !

J’ai ajouté au Décalogue un onzième commandement :
« Tu ne feras pas d’amalgame »
et mets un point d’honneur à l’observer.

Mais, malgré tous les efforts pour dissocier, éviter, détourner, euphémiser… etc,
« ça s’amalgame » chaque jour,
-quand pleuvent les nouvelles (merci Internet, empêcheur de s’abriter en rond) – décapitations, crucifixions, bûchers, viols, esclavage, attentats, meurtres, insultes, manifestes, et débarquements de masse, submersion désormais revendiquée,
-quand toutes les dénégations des bien-pensants sont balayées par la vague du réel, --quand les charlots de chez « Charlie », ouvrant les yeux, voient le diable à leur porte.

Pour le dire autrement, c’est comme l’image dans le tapis qui prend forme malgré ceux qui s’efforcent de défaire, la nuit, les amalgames qui se sont tissés la veille, et dont le dessin est de plus en plus visible.
Alors, pour nous distraire, on nous jette en pâture les affaires de cul/cœur, DSK et Cinquante nuances…,
-un étalage de turpitudes revendiquées d’une part – mais la justice «n’a pas à s’occuper de morale», n’est-ce pas ? –
-de l’autre un éventail : un p’tit coup montré, un p’tit coup caché.
Au malheur des femmes (tarifées) d’un côté, au bonheur des femmes (libérées) de l’autre.
Allez, Français, occupez-vous de votre sexe et laissez tomber la politique, le chômage, le remplacement petit ou grand !
On raille les Byzantins qui, selon la légende, discutaient du sexe des anges quand l’ennemi était aux portes.
Que faisons-nous d’autre ?
Sauf qu’il ne s’agit plus des anges, mais des mortels, hommes, femmes et plus si affinités.

Plus troublantes, toutefois, des défenses de DSK qu’on lit ici ou là :
Revanche des hommes, des vrais, sur une société féminisée, qui étouffe la virilité.
Le sexe « rude » caractériserait les siècles heureux de la fierté masculine, qui s’épanouit sans doute dans le « troussage de domestique ».
« Au-bonheur-des-dames » passe par la réactivation de la Philosophie dans le boudoir propre à déniaiser les donzelles (leçon essentielle de l’ouvrage : pour ôter aux filles toute inhibition, leur apprendre à mépriser leur mère).
On en reste sans voix.
C’est là vraiment la leçon de notre civilisation, gréco-romaine puis chrétienne ?

D’Homère à Chrétien de Troyes, du Cantique des Cantiques à Pétrarque, pour parler d’époques où apparemment les hommes ne doutaient de leur virilité, était-ce bien le sexe « rude » que l’on prônait, célébrait comme gage d’une identité heureuse ?

Un nouveau motif peut-être dans l’image du tapis :
Derrière cette défense du héros du « Sofitel » et cette mâle résistance aux tentatives de castration se profile comme une obscure fascination pour les disciples du prophète, qui savent mettre les femmes à leur vraie place (voir « Houellebecq »).
Comme si l’héroïsme solaire du champ de bataille avait pour revers nocturne l’abattage (à tous les sens) des femelles subjuguées.

Oups !
Flagrant délit d’amalgame :
Mea Culpa !

Olga Le Roux

http://www.bvoltaire.fr/  du 24/02/2015

 

padamalgam-960x648-300x202 (1)

Le Carême Catholique A Débuté.

méchanceté- 1

Sans les voeux attendus de Monsieur Caseneuve.

Mais Bernard Cazeneuve est un homme très occupé.
Avec tout ce qui se passe, forcément.
Ou alors un homme très distrait.
A oublié de mettre un nœud à son mouchoir,
une alerte sur son ordinateur,
une alarme sur son smartphone,
de l’écrire au stylo à bille dans le creux de sa main : CARÊME!

Le ministre des Cultes avait souhaité un « bon ramadan » aux musulmans.
Il aurait pu être judicieux, adroit, diplomate, approprié, tout simplement juste, de formuler les mêmes vœux aux catholiques à l’occasion du mercredi des Cendres.

Ou alors il ne fallait rien dire à personne, n’est-ce pas ?

À Notre-Dame de Paris, on l’a attendu en vain.
Il n’est pas venu adresser un « signe d’affection » comme certain autre ministre de l’Intérieur, devenu depuis Premier ministre, à la Grande Mosquée de Paris.
Cazeneuve a visiblement d’autres objets de tendresse ou d’autres chats à fouetter.

Pour sa défense, la formule consacrée de l’office des Cendres, « Souviens-toi que tu es poussière et que tu redeviendras poussière », est un peu cafard à entendre pour qui, comme lui – au moins le prétend-il – ne croit pas en l’au-delà.
Lui, il n’est pas poussière, il est Charlie.
Ce qui actuellement, hélas, eu égard aux événements récents, revient à peu près au même, mais inutile de le lui rappeler, tout cela lui donne assez de travail et de tracas.

Pour sa défense, il s’est « indigné », de concert avec le Premier ministre, des   »dégradations »  (Manuel Valls ne parle pas de profanations…) commises mardi soir, au cimetière de Tracy-sur-Mer, adossé à l’Église.
Des dégradations de tombes chrétiennes.
Certes, selon l’ancien ministre socialiste « Michèle Delaunay », qui s’est fendue d’un tweet pointilleux, il n’y a pas de «cimetières catholiques», rien que «des cimetières républicains non dédiés à une confession», mais lorsque des «dizaines de crucifix [sont] déplacés, certains d’entre eux retournés et plantés dans le sol», selon les mots mêmes du ministère de l’Intérieur, ce n’est pas à un symbole de la République que l’on porte atteinte, ou alors je n’ai pas tout compris ?

Pour sa défense, les catholiques sont en France si discrets, si complexés, si soucieux de ne pas déranger… qu’on en vient à les oublier.
Voire qu’ils s’oublient eux-mêmes.
Conversation de cour de récréation, entendue il y a quelques heures, dans une école privée portant le nom d’un grand saint  :

- C’est quoi le carême ?
– C’est le ramadan des catholiques.

Il n’y aurait pas comme un problème ?

Il est vrai que le carême n’est pas si codifié, si contraignant, si « extérieur » et donc si « célèbre » que le ramadan.
Et il n’est pas qu’affaire d’estomac.
La religion catholique n’est pas une «religion de rites», elle est au-dessus de ça.
Comme de tant d’autres choses.
En Occident en tout cas.
Conceptualisée, désincarnée, intellectualisée, complexifiée… à force d’être au-dessus de tout, on se demande si elle ne devient pas, parfois, au-dessous de tout.

C’est la première leçon dans la presse féminine qui se pique de psychologie :
pour se faire aimer, il faut commencer à s’aimer soi-même.
À bon catholique, salut.

Gabrielle Cluzel

http://www.bvoltaire.fr/  du 19/02/2015

Est-ce Du Con Texte Ou Du Contexte ?

coran (1)

Le coup du contexte du Coran  !

Allah t’es pas fatigué qu’on se foute de ta gueule ?

Ben oui, il faudra s´y faire : le « Kouffar » moyen commence à s´informer.
Il lit.
Et se met à mesurer la distance qui sépare une “religion de paix” d’une doctrine de sang et de bêtise.

Entre autres, le très « flower power » verset “en religion point de contrainte” a fait flores. Abrogé « intra utero ».
Jamais appliqué, même si quelques islamo-féaux type « Aymeric Caron » le répètent « ad nauseam ».
Bref, « l´Islam Peace and Love tendance Woodstock », ça coince grave.
Surtout par les temps qui courent, entre enfants enterrés vivants et tournées générales de décapitations.

Mais le vice, ne manquant pas de ressources…pécuniaires ou autres, a réponse à tout.

Certes, quelques versets seraient vaguement empreints de bellicisme.
“Tuer”, “égorger”, “anéantir” augurent mal du côté « fleur bleue » qui aurait pu leur permettre de figurer sur une demande en mariage à l´ancienne.
Pas grave, il faut les lire “dans le contexte”.
Comme nous l´explique l´Immense « jack Lang », bénévole notoire et désinteressé chronique.
Et le tour est joué.

“Le contexte”.
Relativisation spatio-temporelle de la parole éternelle.
Pratique.
Gomme les aspérités et efface les risques de malentendus.

“Dans le contexte” En voilà une qu’elle est bonne.
Et le contexte en question, jusqu’où ne va-t-il pas se nicher !

Saviez-vous que si Allah redéfinit les positions selon lesquelles on peut besogner sa femelle, ce serait pour couper court à une vieille croyance juive qui disait que les enfants conçus “en levrette” étaient enclins à naître avec un bec-de-lièvre ?

LE CONTEXTE, vous dis-je !
Mais il est vrai que le « Mot Sacré » n’a pas été transmis que par le coeur.

Bon mais après tout, toute croyance étant par définition agrémentée de vagues lambeaux de superstition, sachons rester peuple.

Par contre, quelques détails chiffonnent un tantinet:

1/ Le Coran, incréé, est la parole de Dieu.
Et relativiser l´absolu, même avec “le contexte”, est par définition impossible, sauf à vouloir faire entrer le dieu en question dans une misérable enveloppe charnelle, ce qui serait le pire des anathèmes.

2/ Le Coran a été écrit APRES la mort du prophète.
Le “contexte” ayant évolué entre-temps, faites-moi penser à demander à Allah quel est l´intérêt d’avoir immortalisé un certain nombre de versets mort-nés, périmés avant même d´avoir rejoint les étals du rayon « Halal » du supermarché du coin.
Le “contexte” visait quelques milliers d´individus, et sur une période limitée.
Alors que des dizaines de milliards de fidèles sont censés être et avoir été concernés par une parole intangible.
Le “contexte” prend les musulmans pour des cons.
Et le pire, c´est que souvent, ça marche.

3/ Dieu ((Allah ?) a dicté le Coran eu égard au “contexte”.
L´ennui, c´est qu´en principe, « ce contexte », c´est lui-même, omnipotent, qui l´a défini.
Pour vous résumer:
Vous pouvez lire l´avenir et influer sur lui.
Vous savez que demain, vous risquez de vous couper un doigt en épluchant les patates.
Ben, l´avenir en question, vous le modifiez, non ?
Dieu (Allah ?), lui, aurait choisi de “s´adapter au contexte” et de courir à la pharmacie s´acheter du sparadrap, en prévision de l´accident.

Allah, t´es pas fatigué qu´on se foute de ta gueule ?

Jacques Vinent

http://ripostelaique.com/  du n° 395, le 16/02/2015

La France Socialiste Démocrate.

france-fisc300x223 (1)

La France est un pays d’une grande démocratie.

La France est un pays formidable.
Nous avons un président sans pareil dont le comportement est «à chaque instant exemplaire», comme il l’avait promis lors de la campagne électorale.

Vendredi 13 février 2015, soit environ un an après les photos de Hollande en scooter derrière son garde du corps rendant visite à « Julie Gayet », « Closer » remet le couvert.
Cette fois-ci, le magazine publie des photos de l’actrice se rendant sur le tournage d’un film dans une voiture de l’Elysée, encadrée par 2 fonctionnaires dont un officier du Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (« GSPR »).

Le détournement des moyens de l’état au profit de sa vie privée n’est pas une première, ni pour Hollande, ni pour les présidents socialistes.

En 2012, lors de son entrée à l’Elysée, Hollande nous ramène dans ses bagages « Valérie », 5 collaborateurs, 4 gardes du corps, 85 000 € de frais de déplacements par an.
Coût pour le contribuable : environ 500 000 €, soit plus de 1 300 € par jour.
Ces dépenses avaient déjà fait couler beaucoup d’encre à l’époque.
500 000 € par an payés par l’état simplement parce qu’elle couchait avec Hollande.
Ni femme légitime, ni première dame.
Simple maîtresse répudiée comme une chienne par un coup de fil à l’AFP de Dominique Hollande :

«Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec « Valérie Trierweiler »».

Ce coup de fil du petit télégraphiste est arrivé juste après Julie et l’épisode du scooter.
En janvier 2014, la France, sidérée, apprend que le Président de la République Française, incapable de refréner ses pulsions sexuelles enfourche régulièrement le scooter de son garde du corps, le tient fermement par la taille et lui ordonne de se rendre dans un appartement pour des parties de jambes en l’air.
Le tout dans le dos de « Trierweiler », à l’époque toujours maîtresse officielle, de ses collaborateurs les plus proches, de sa propre famille, mais déjà avec l’aide du « GSPR » qui assure le transport. Cerise sur le gâteau, c’est apparemment le même officier qui apportait les croissants au lit qui est maintenant chargé de dorloter « Julie ».

Le détournement des moyens de l’état aux fins personnelles des présidents socialistes est un grand classique de la vie politique Française.
Mitterrand déjà, à son époque faisait entretenir aux frais de la République sa seconde femme et leur fille Mazarine.
Pour leur protection, il avait créé le « GSPR », ce même service utilisé aujourd’hui par Hollande pour servir de taxi à sa maîtresse.
Tous les mêmes.

Arrêtez de nous bassiner avec sa vie privée.

Quand on veut préserver sa vie privée, on ne devient pas président de la république.
Ou alors, on est vraiment irréprochable.
Certaines fonctions, plus que d’autres, résistent mal au mensonge, au cocufiage et aux détournements.

-Imaginez un chef d’entreprise qui ment jour et nuit à sa femme, ses collaborateurs, son conseil d’administration pour cacher sa double vie.
-Imaginez un chef d’entreprise qui utilise son chauffeur et sa voiture de fonction pour aller se taper une maîtresse.
-Imaginez un chef d’entreprise qui demande à son chauffeur de lui porter les croissants au lit. -Imaginez un chef d’entreprise qui offre deux collaborateurs et une voiture de fonction à sa maîtresse pour qu’elle se rende à son travail à 350 kms de là.
N’importe quel chef d’entreprise qui se livrerait à de tels détournements serait poursuivi pour abus de biens sociaux.
Et tout ce que la France compte de socialistes hurlerait comme un seul chien.
Non, ces affaires ne sont pas des affaires privées.
Elles sont une révélation de la conception monarchique du pouvoir qu’ont les socialistes et Hollande. Les socialistes, ces perpétuels donneurs de leçons dont le patron érige le mensonge en principe de communication avec son entourage.

Plus menteur qu’un socialiste, tu meurs.

Quand il est surpris dans sa garçonnière en pleine partie de jambes en l’air tel un DSK, Hollande, son gouvernement et les socialistes s’indignent…
C’est une affaire privée qui doit rester privée.
Mais quand il est surpris en plein détournement des moyens de l’état qu’il met à disposition de sa maîtresse pour des trajets professionnels, Hollande, son gouvernement et les socialistes évoquent une affaire publique : la maîtresse est en danger.
A travers elle, on pourrait atteindre le président.
Il est donc normal que les moyens de l’état soient mis à son service.
Non mais de qui se foutent-ils ?
C’est une affaire privée ou c’est une affaire publique ?
Faudrait savoir.

Pendant des semaines, François Hollande a menti à la femme qui partageait sa vie depuis 8 ans, à ses collaborateurs les plus proches, à sa propre famille pour tenter de dissimuler sa liaison avec Julie Gayet.
Donc, dans la vie privée, Hollande est capable de mentir à tout le monde et surtout à sa propre famille.
Mais attention, c’est juste dans le privé.
Parce que dans sa vie publique, il est exemplaire, il tient toutes ses promesses et il ne ment jamais. L’inversion de la courbe du chômage, la finance, son pire ennemi, la hausse des impôts…
Et vous savez quoi, il honore même la parole de la France en respectant les contrats signés avec d’autres pays.

En résumé, cet homme ment comme un arracheur de dents dans sa vie privée, mais il serait incapable du moindre mensonge dans sa vie publique.

Et puis quoi encore ?

Il faudra bien un jour que Hollande, les socialistes et les médias cessent de nous prendre pour des imbéciles.

A qui le tour ?

Alors que la dette de la France atteint 2 000 milliards d’euros, que nous dépassons les 5 millions de chômeurs, Hollande, le président « exemplaire » met au service de ses maîtresses les moyens de l’état.
Circulez, il n’y a rien à voir.
Tout ceci est parfaitement normal.
Après Ségolène, Valérie, Julie, qui sera la prochaine ?
A n’en pas douter, il ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

La France est un pays formidable, une grande démocratie qui n’a pas de leçon à recevoir de personne et surtout pas des monarchies du golfe.
Puisqu’on vous le dit.
Les princes Saoudiens, eux, passent leurs vacances à Ibiza sur des yachts avec des putes de luxe mais quand une femme commet l’adultère chez eux, ils la font lapider.
Allez, encore un effort, on y est presque…
Et quand ils vont aux putes, on paye aussi ?

Philippe Alain dans son blog

http://www.ndf.fr/  du 15/02/2015

 

hollande-saoud300x199 (1)

La Morale Ignorée Par La Justice.

kiki (1)

« DSK »,  juste un
« gros dégueulasse » ?

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, l’ex-patron du FMI me fait irrésistiblement penser au«Gros Dégueulasse» de Reiser.
Moche, gras du bide, le caleçon bâillant sur son anatomie, et surtout obsédé sexuel primaire et viscéral.

Au terme de ses auditions par le tribunal correctionnel de Lille, il semblerait que l’on s’achemine vers l’abandon des charges de « proxénétisme aggravé» contre Dominique Strauss-Kahn :
même si nul ne peut croire qu’il ignorait la qualité des femmes qu’il consommait de façon compulsive, rien ne permet non plus d’en apporter la preuve.
Donc, circulez bonnes gens, il n’y a plus rien à voir ni à entendre.

Voilà pour le volet juridique.
Reste l’autre, celui dont on nous dit qu’il n’a pas lieu d’être dans un prétoire :
Le volet moral.
Et de fait, il arrive – souvent, hélas – que la justice et la morale ne fassent pas bon ménage.

Sur ce plan, donc, celui des mœurs et du regard qu’on y porte, DSK est l’archétype du fangeux cynique.
Consommateur d’orgies de bas étage.
Un gros porc brutal – il le revendique lui-même -, traitant les femmes comme du «matériel» (sic) juste bon à éponger son trop-plein.
D’où mon sérieux agacement à entendre sans cesse utiliser les mots «libertinage» et «libertines» quand on est plus près des passes de la grosse « Zonzon » que des soupers du « Régent ».

Décontracté, notre ex-futur-président de la République détaille avec agacement les recoins obscurs de son existence.
Quand on lui parle de l’appartement loué par un ami prête-nom pour abriter ses sodomie-parties, il réplique, arrogant :

« Je suis à l’époque un homme politique et un homme marié.
J’ai besoin d’un endroit pour des rencontres politiques discrètes et aussi pour recevoir des jeunes femmes.
Comme je ne veux pas que le bail soit à mon nom, je fais louer l’appartement par un copain.
C’est d’une simplicité biblique, pourrais-je dire s’il n’y avait pas un double sens à l’adjectif. »

Double sens, en effet…
comme les « petites », ou encore «belle chose à tester», présumées être des «secrétaires bilingues» ?

DSK est un gros dégueulasse, la chose est entendue, et que trois Femen hystériques se soient jetées sur sa voiture en exhibant leurs seins nus, cela n’était sans doute pas pour lui déplaire.
S’il n’y avait eu les flics pour le protéger et le raccompagner à son hôtel toutes sirènes hurlantes en ignorant le Code de la route, peut-être les aurait-il invitées à ses jeux salaces.
Non, ce qui étonne le plus, au fond, c’est l’absence de réaction des amies politiques de Dominique Strauss-Kahn.
Toutes ces « féministes historiques », sociales et socialistes, des ex-collègues de ministère comme Martine Aubry, Huguette Bouchardeau, Édith Cresson, Georgina Dufoix, Yvette Roudy, Élisabeth Guigou, Marie-Noëlle Lienemann ou, mieux encore, Ségolène Royal, n °1 « bis » du gouvernement hollandais.
N’ont-elles rien à dire, toutes ces femmes ?

Et les bonnes amies d’Anne Sinclair, Élisabeth Badinter ou Sylviane Agacinski en tête, ont-elles perdu, tout à coup, leur analyse critique de « philosophes féministes » ?
Étrange, tout de même, ce silence.

Pesant, puant, même.

Marie Delarue

Petits Voeux Et Grandes Maximes.

hollande-21 (1)

Mes promesses n’engagent que ceux qui m’écoutent.

De la platitude « royale » des vœux du président, on retiendra que les Français doivent lui faire confiance, qu’il défendra son trône en 2017, et que le seul gravissime danger, serait le FN et non les égorgeurs.
Devant son manque de vision et son naufrage, je suggère qu’il remplace ses fameuses lunettes noires par un bon périscope.

Inquiet de l’avenir, j’ai recherché les pensées d’illustres écrivains, pour savoir si elles avaient servi de leçons en pareil marasme, et me suis risqué à les mettre en parallèle.

Ainsi:

« Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté doit commencer par leur garantir l’existence » (Léon Blum).
5 millions de chômeurs, 8 de pauvres, la survie ne tient plus qu’à un fil…. d’aides sociales !

« Le courage, c’est d’aller chercher la vérité et de la dire » (Jean Jaurès).
Depuis 3 ans, mensonges, pirouettes et usines à gaz !

« L’essentiel est de dire quelque chose de très gros et de le répéter souvent, c’est comme cela qu’on fait une vérité » (Jean Anouilh)
Inversion du chômage, choix des régions, fin de crise !

« La plus grande couardise consiste à éprouver sa puissance sur la faiblesse d’autrui » (Jacques Audiberti)
Matraquages des retraités, familles, artisans, ouvriers, automobilistes !

« La puissance ne consiste pas à frapper fort ou souvent mais à frapper juste » (Honoré de Balzac)
2 millions de fonctionnaires de trop, retraites injustes, pléthore d’élus aux salaires juteux, armée de médias et syndicats assistés !
La justice n’est plus qu’un lointain mirage républicain.

« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde » (Paul Valéry).
La proportionnelle attendra, l’opposition on s’en tape « royalement » !

«Les lois sont dangereuses quand elles retardent sur les moeurs. Les lois sont dangereuses quand Elles le sont davantage lorsqu’elles se mêlent de les précéder » (Marguerite Yourcenar).

Mariage pour tous, genre, GPA, PMA, crèches, cheminées…etc.

« Un idéologue, c’est quelqu’un qui s’est donné pour tâche de rendre l’homme meilleur que l’humanité » (George Bernard Shaw)
Tsunami de charités sur : quartiers, AME, hôtels pour clandestins !

« Le véritable progrès démocratique n’est pas d’abaisser l’élite au niveau de la foule, mais d’élever la foule vers l’élite » (Gustave Le Bon)
Pilonnage sur les professions libérales et les notes en classe !

« Penser contre son temps, c’est de l’héroïsme, mais le dire, c’est de la folie » (Eugène Ionesco)
Camisole de force à Zemmour, l’empêcheur de penser en rond !

« Qu’est-ce que gouverner le monde ?                                                              

Sinon faire croire à des imbéciles qu’ils pensent d’eux-mêmes, ce que nous leur faisons penser » (Jean Anouilh)
Mentalité incurable des « élites » envers les populistes ignares.

Devant un tel panier de crabes roses me revient :
« Jamais tu ne feras qu’un crabe marche droit » (Aristophane)

Enfin, je conclurai en complétant celle d’Alfred Capus  :
« L’hirondelle (« Macron ») ne fait pas le printemps, mais le chameau (« Hollande ») fait le désert. »

Guy Gonzalvez

http://www.les4verites.com/  du 09/02/2015

Le Rocan N’est Que Pour Les Beurs !

le-coran-nuit-a-la-sante-mentale-251x300 (1)

A Paris on distribue le coran,

Au Maroc  on punit les chrétiens.

L’islam est le plus court chemin dans une démocratie pour obtenir un état monarchique ou une dictature au nom de la… république des mosquées !

Comme dirait « Malek Chebel » avec son islam et ses beaux principes de paix et de tolerance…
Il oublie juste à chaque fois de nous citer les pays musulmans ou ces beaux principes sont appliqués, il est vrai qu’il n’a jamais de contradicteur de poids lors de ses prêches médiatiques.

Pendant qu’à Paris on distribue généreusement le coran et sans aucune gêne par rapport aux tragiques événements récents, au Maroc ils emprisonnent et jugent un homme dont le simple crime est d’avoir une Bible sur lui… !

Paul

http://resistancerepublicaine.eu/ du 27/01/2015

§§§§§§§§§§

corangratuit-300x200 (1)

Et si on allait aider les barbus
à distribuer le coran place d’Italie ?

Ils distribuent gratuitement le coran place d’Italie. Ont-ils une autorisation préfectorale ?

Ils ont aussi le feu vert de Cazeneuve pour distribuer des incitations à la haine et à la discrimination ?

J’en connais qui ont été interdits pour bien moins que ça, pourtant…

Le deux poids deux mesures ça continue. Il est vrai que pour Cazeneuve appeler au djihad n’est pas un délit….

Je ne suis pas curieuse, mais j’aimerais savoir  si le coran en question est un coran spécial koufar,  expurgé de tout ce qui pourrait être mal compris par les mécréants au mauvais esprits ou bien si les généreux donateurs sont si sûrs du pouvoir de la parole de leur chamelier pédophile qu’ils s’imaginent que tous les naïfs qui vont lire les messages de paix et d’amour ci-dessous vont se convertir ?

Sourate 8,65 : « ô prophète !
Incite les croyants à faire la guerre!
Vingt braves d’entre eux terrasseront deux cents mécréants.
Cent en vaincront mille parce que les incrédules ne comprennent rien. »

Sourate 2,216 :   »La guerre vous est prescrite,et cette prescription vous l’avez en horreur.
Mais il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose qui constitue pourtant un bien pour vous ; et il se peut que vous chérissiez une autre alors qu’elle constitue un mal pour vous.
Allah le sait et vous ne le savez pas.
  »

Si le coran distribué place d’Italie est un coran complet, alors  soyons contents que les musulmans eux-mêmes tiennent à ouvrir les yeux des mécréants sur la nature hostile et néfaste de leur livre de chevet.
Ça vaut bien les tracts de « Résistance républicaine » ci-dessous !
On peut peut-être leur proposer de les aider à distribuer ?

Connaissez-vous les versets du Coran incompatibles avec nos lois ?
Pourtant ils ne sont pas interdits dans notre pays…

Le Coran al Baqara : 2 191-A4-2

Et tuez-les *, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association ** est plus grave que le meurtre.
Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus.
S’ils vous y combattent, tuez-les donc.
Telle est la rétribution des mécréants.
*(« Les » désigne les non-musulmans, également qualifiés ici de « mécréants »)
**(Les chrétiens sont qualifiés d’ « associateurs » parce qu’ils « associent » le Père, le Fils et le Saint-Esprit (la Trinité))

Le Coran al-Nisa : 4 34-A4-2

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens.
Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah.
Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les.
Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

Le Coran al-Tawba : 9 29-A4-2

Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation* par leurs propres mains, après s’être humiliés.
*(Impôt pesant uniquement sur les non-musulmans)

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/  du 26/01/2015

Nos gouvernants ont si bien conditionné leurs autruches Françaises qu’elles avaleraient des grenades explosives !
Mais que font-ils de nos lois Républicaines dont ils devraient montrer l’exemple dans leur observance et leur application ?

 

§§§§§§§§§§

moussaoui (1)

Islam totalitaire au Maroc

Mais si   « l’islam modéré » existe, dans quel pays se trouve-t-il ?

Encore un Chrétien  qui est arrêté par la police pour possession d’une Bible !
Le média marocain « Yabiladi » rapporte le 20 janvier :

« Nouvelle interpellation dans les milieux présumés convertis au christianisme.
La police de Fès a interrogé pendant onze heures, un jeune homme en possession d’une Bible.
Dimanche après-midi à la gare ferroviaire de Fès, les services de la sûreté ont procédé à l’interpellation d’un jeune homme, originaire de Béni Mellal, soupçonné s’être converti au christianisme.
Une fouille dans sa valise a permis l’identification d’une Bible et de quelques livres religieux chrétiens. (…)
S’il s’avère que le jeune entrepreneur a tenté de diffuser le christianisme auprès d’autres Marocains, il tombera alors sous la coupe de l’article 220 du code pénal.
Un texte qui prévoit de « 6 mois à 3 ans de prison et d’une amende de 100 à 500 dirhams »

Le président du Conseil Français du Culte Musulman, « Mohamed Moussaoui », de nationalité marocaine et ex président du Rassemblement des Musulmans de France (RMF) courroie de transmission du Maroc pour encadrer sa diaspora en France, ne réagira pas comme lors des nombreux autres cas, car il est avant tout solidaire de l’islam totalitaire appliqué dans son pays.
Son expulsion et la dissolution du RMF devrait être une mesure de prudence évidente afin de ne pas importer l’islamisme marocain en France.

http://www.islamisation.fr/  du 21/01/2015

Méfions-nous bien de ces marocains déjà bien infiltrés jusque dans nos ministères !
Nos enfants ne sont-ils pas, maintenant, confiés à une Education Nationale Franco-Marocaine ?

femmes-sharia5

Quel bel avenir pour la France !

Ils Marchent Ensemble En Zombiland.

assimilation (1)

Les zombis existent,
je les ai rencontrés.

D’après la légende, les zombis sont des morts qu’un sorcier a réveillés pour les mettre à son service.

Mais les zombis ne sont pas que des créations du folklore haïtien.

Ils existent bel et bien.

D’après les préfectures il y en avait environ 3,7 millions (?) dans nos rues le 11 janvier dernier.
De quoi frissonner.

Comment reconnaître un zombi ?

Les zombis se reconnaissent au fait qu’ils marchent périodiquement en foule silencieuse, à l’appel de leurs envoûteurs médiatiques.
Les zombis s’émeuvent, mais à la condition de se trouver en foule.

Parfois aussi ils s’arrêtent, le visage absent :
On appelle cela des « minutes de silence ».
Des fois ils allument des bougies.

Et puis ils psalmodient en cadence :
« Je suis charlie » et « Pas d’amalgame, pas d’amalgame, pas d’amalgame »

Les zombis se reconnaissent aussi au fait qu’ils regardent et écoutent en permanence les médias grâce à leurs prothèses électroniques qu’ils ne quittent plus.
Et le matin ils se jettent sur les « journaux gratuits », qu’ils dévorent.
Les zombis font la queue pour acheter Charlie Hebdo cette semaine.

Les zombis se reconnaissent enfin au fait qu’ils s’habillent tous de la même façon :
Pantalon jean et veste ou blouson noirs, sac au dos.
Ce sont les hommes (ou les femmes) en gris dont l’écrivain Jean Raspail avait aussi prévu l’avènement, dans son roman onirique « Septentrion ».

Les zombis sont activés quand leurs envoûteurs médiatiques prononcent certaines incantations particulières :
République, droit de l’homme, liberté (sans S), fâââscisme.
Par contre, d’autres incantations ne parviennent jamais à mettre en mouvement ces golems :
comme Nation, Souveraineté, Chrétienté ou Identité, par exemple.

zombis-600x338 (1)

Les zombis sont serviables

Les zombis sont serviables :
Ils viennent par leurs « marches » d’apporter à François Hollande et à son gouvernement l’état de grâce qui leur avait toujours manqué.
Grâce aux zombis, les premiers sondages montrent déjà une progression d’opinions favorables en leur faveur (ex. : le sondage TNS SOFRES des 8 au 12 janvier donne une cote de confiance de 20% pour François Hollande, soit 5 points de plus).*

Grâce aux zombis, les revenants de la gauche et de la droite ont été remis en selle comme par magie.
Une magie qui a pour nom « Union Nationale » :
Une union qui se caractérise par le fait qu’elle exclut tous les autres Français, mais cela ne choque pas les zombis, puisqu’ils ont perdu l’esprit.

Les zombis sont aveugles

Les zombis piétinent longuement dans les rues au nom de la liberté d’expression.

Mais ils viennent d’offrir à l’oligarchie l’occasion qu’elle attendait pour museler définitivement Internet et les réseaux sociaux :
-pour mettre des micros et des « écoutes administratives » partout,
-pour réglementer le droit de rire,
-pour vérifier ce que nous disons et ce que nous pensons,
-pour lutter encore plus, comme l’a dit notre premier ministre devant l’Assemblée nationale le 13 janvier, contre « le terrorisme, l’intolérance, l’antisémitisme et le racisme ».

Grâce aux zombis, la France va prendre l’habitude de vivre dans un climat de contrôle permanent, ce qui renforcera l’autocensure, « pour le plus grand profit du Système ».
Comme, depuis l’affaire « Dieudonné », on habitue les Français à l’idée que la liberté d’expression devrait être restreinte (cf. article dans le 20 Minutes du 15 janvier 2015 intitulé significativement « L’expression, un droit limité » !).

Les zombis marchent, pour mieux réduire les autres au silence.
L’état de zombi est contagieux.

« Le 11 janvier les morts vivants se sont bien levés. »

Les zombis sont soumis

Grâce à leur marche, les zombis français ont éclipsé celle des Allemands de Pegida.
C’est d’ailleurs un peu pour cela que Madame « Merkel » est venue marcher avec les zombis, avec tous ses amis européens venus en renfort.

Car les zombis viennent de faire de l’islam une religion intouchable, inattaquable, non critiquable en France et bientôt en Europe, et dont il faudra encore plus favoriser l’exercice au nom du « vivre ensemble ».
Il faudra encore « mieux intégrer ceux qui veulent s’intégrer », comme dit déjà l’UMP « Hervé Novelli », afin d’éviter que « les jeunes des quartiers ne dérivent vers le djihadisme ».

Grâce aux marcheurs, les luttes contre l’islamophobie et la « politique de la ville » ont de beaux jours devant elles.

On reparle aussi d’une modification de la loi de 1905 pour faciliter l’édification de lieux de culte :
On imagine lesquels.
Notre premier ministre n’a-t-il pas déclaré à l’Assemblée nationale que « l’autre urgence est de protéger nos compatriotes musulmans » ?

Car les envoûteurs cathodiques ont bien expliqué aux zombis que les musulmans étaient des victimes des terroristes et qu’ils avaient peur.

Le serment zombi

Grâce à la marche des zombis, toute critique de l’immigration sera encore plus diabolisée, cette fois sous le signe de l’atteinte au « vivre ensemble ».

Peut-être d’ailleurs que le gouvernement profitera de ce climat d’unanimisme zombi pour tenter de faire passer son projet de vote des étrangers aux élections locales, afin de donner à la gauche les électeurs qui lui manquent.

On peut imaginer en effet qu’un tel vote serait acquis par les parlementaires chantant debout la Marseillaise, les larmes aux yeux, dans une version zombie du serment du Jeu de Paume !

« La France debout », titrait « Le Figaro » du 12 janvier 2015.
« Debout » titrait le « 20 minutes » du même jour.
Ils avaient raison :
Le 11 janvier, les morts vivants se sont bien levés.

Michel Geoffroy pour « polemia.com »

Depuis, la cote de François Hollande a rebondi de 21 points, à 40% d’opinions favorables, et retrouvé son niveau de février 2013 dans le baromètre « Paris Match »-Sud Radio Ifop-Fiducial de janvier publié le 19 janvier 2015 sur le site de l’hebdomadaire.
Soixante pour cent des personnes interrogées estiment que le chef de l’Etat, dont la gestion des attentats et de leurs suites a été largement saluée, défend bien les intérêts de la France à l’étranger, soit 13 points de plus que dans le précédent sondage de décembre.
L’approbation de sa politique économique progresse également mais reste à un niveau faible (+7 points à 24%), et 23% des Français souhaitent aujourd’hui la réélection de François Hollande, contre 14% un mois plus tôt.
Le taux d’approbation du Premier ministre Manuel Valls a progressé de son côté de 17 points à 61%, soit un plus haut depuis son arrivée à Matignon en mars dernier.
L’enquête a été réalisée les 16 et 17 janvier auprès d’un échantillon représentatif de 1.003 personnes interrogées par téléphone.

http://www.ndf.fr/  du 24/01/2015

La France Du « Pouvoir Blanc » !

cochon-rit (1)

Nous vivons dans le pays 

de la discrimination raciale !

Monsieur le Premier ministre nous l’apprend :
Nous vivons dans le pays de la discrimination raciale, des bus à populations séparées selon la couleur de la peau, et du lynchage.
Du lynchage.
Car notre langue codée est l’afrikaans.

Nous ne sommes plus « Charlie ».
Nous sommes l’apartheid.

Tandis qu’un « Malek Boutih » parle d’or et donne un bon coup de balai devant la porte du bien, sise rue de Solférino, c’est monsieur Valls qui est relaps.
Il n’a pas tardé à retomber dans l’outrance.
Et dans l’outrage.
Car cette fois, il n’y va plus par quatre chemins.
Kouchner l’avait bien dit :

« Les Français sont racistes. »

Valls décrit le système pratiqué par ce peuple à boycotter d’urgence, le régime d’apartheid.

Que n’a-t-il été plus diligent dans sa dénonciation ?

Nul n’avait remarqué, de New York à Madrid ou de Delhi à Dakar, les barbelés autour des ghettos africains, les milices qui les tourmentent et la police qui les bat à rompre les os.
Nul ne savait notre infamie criminelle, nos jouissances perverses d’esclavagistes refoulés.
Les gens pensaient benoîtement que les étrangers étaient soignés en France, qu’ils avaient la possibilité du recours au regroupement familial, qu’ils pouvaient recevoir des allocations variées ou l’assurance chômage.

Mais tout cela n’est que supercherie, selon notre premier redresseur de torts.
Valls nous le dit et le dit à la planète entière :
Ce que le monde voit n’est que sorcellerie et envoûtements.
Derrière la France, terre d’immigration et des droits de l’homme, se cache insidieusement un diable tricolore.
Il s’exprime en un langage obscur et hermétique :
le vieux néerlandais.

Monsieur Valls, vos propos sont insultants.
Et vous pourriez vous en mordre les doigts aux prochaines échéances électorales…
Les Français sont tellement cruels !

Jacques Flinois

http://www.bvoltaire.fr/  du 22/01/2015

La France, Le Laboratoire Du Futur.

padamalgam-960x648-300x202 (1)

Les veaux sont des Français comme les autres…

Saint-Martial-le-Vieux n’est pas seulement le milieu de nulle part, c’est aussi le centre du monde.
C’est le laboratoire du futur.
« Les Français sont des veaux », disait de Gaulle.
À Saint-Martial, on va vous montrer comment les traiter.

Élevage hors-sol, mort halal :
C’est exactement le programme « remplaciste » pour la patrie.

La première partie est à peu près réalisée :
si élevage est un trop joli mot pour désigner le sort promis aux veaux de Saint-Martial (confection industrielle de barbaque ou « chosification » du vivant seraient des expressions plus exactes), éducation est pareillement trop flatteur pour désigner ce que prodigue notre système scolaire.
Depuis trente ou quarante ans, les pauvres petits Français sont élevés hors-sol eux aussi, ils ne goûtent jamais à l’herbe de l’histoire ni n’aperçoivent le ciel de la littérature.
En ce sens, pour les rejetons d’un peuple éminemment historique et par excellence littéraire, la Grande Déculturation à l’œuvre est en même temps, comme pour les veaux de l’usine à veaux, une Grande Dénaturation.

L’usine à veaux scolaire ne se soucie plus de la saveur régionale ou nationale de ses produits, elle ne prétend plus s’occuper de culture et moins encore de nature, notion dangereusement proche de concepts aussi périlleux que l’origine, voire l’essence ou la maudite race.
Dans l’effondrement général de la transmission, elle ne met plus son point d’honneur qu’à l’enseignement d’une seule valeur, mais sur celle-là elle se montre intraitable :
j’ai nommé l’antiracisme, géniale appellation publicitaire pour couvrir le remplacisme, un terme beaucoup moins vendable et vendeur pour désigner la disposition à être remplaçable, l’impatience d’être remplacé.
Chez les veaux, nos infortunés modèles, il s’agit d’un consentement industriellement incorporé à être mangé, de préférence au Maghreb, puisqu’il semble que le marché soit là, pour eux aussi.

Le système fonctionne à merveille, on vient d’en avoir la démonstration éclatante.

Récapitulons.

Les caricaturistes d’un affreux journal qui a construit toute son image sur l’idiotetransgression et sur la répudiation emphatique de tout « toilet training » sont effroyablement massacrés en plein Paris, ainsi que quelques autres victimes soigneusement choisies.
Les meurtriers revendiquent hautement leur appartenance à une religion et à une civilisation qui sont en train, de moins en moins insidieusement, de façon de plus en plus ouvertement revendiquée, de coloniser la France et l’Europe.
Dans un monde logique, dans un monde d’avant la « chosification » des veaux et la vitellisation des citoyens, on aurait pu s’attendre à un spasme de refus de ce qui survient.

Rien de tel :
Grâce aux merveilleux effets de l’industrie de l’hébétude, de la production « remplaciste » de masse de remplacés consentants, les Français descendent par millions dans la rue pour bien signifier leur attachement au Grand Remplacement.

C’est le vivre ensemble qui les tue, ils marchent pour crier leur goût du vivre ensemble.

Leur vrai slogan n’est pas « Je suis Charlie » mais, en hommage à Bossuet, « À bas les effets, vive les causes ! »

Trois jours plus tard, ils se ruent en plus grand nombre encore pour s’arracher un journal à demi-mort avant les meurtres, ragaillardi par la tragédie, et qui n’a jamais fait que souiller tout ce qu’ils ont pu être d’un peu grand quand ils étaient encore un peuple.

Mais le meilleur est pour la fin et montre à quel point l’usine à veaux est efficace.

Le roi des veaux n’était pas très populaire, avant le drame :
Certains veaux commençaient même à avoir des doutes sur les fins dernières de ces chaînes de fabrication qu’il vantait en toute occasion.

Or, extraordinairement, les premières morts « halal » s’abattant sur eux ne les convainquent que d’une chose :
qu’il faut soutenir l’industrie du veau, témoigner leur attachement à leurs chefs et faire un triomphe au directeur de l’usine.
La cote de popularité de François Hollande fait un bond de vingt points.

Renaud Camus

http://www.bvoltaire.fr/  du 21/01/2015

Une Chanson Douce Et Apaisante.

eurovision (1)

Pourquoi pas
pour l’Eurovision 2015 ?

S’il est encore là !

Je vous suggère de l’apprendre vous aussi, elle vous garantira un franc succès.

https://www.facebook.com/video.php?
v=1560547154156977&l=1656736269420871701

Les Bêtises de Notre Président.

Chanté par Caroline Palombo Sendra

 

« LES BÊTISES DE NOTRE PRÉSIDENT »

J’ai tout noyé l’pays d’blablas
Dis que j’étais le meilleur choix
Et puis voilà que… patatra
J’ai tout mis la France dans l’caca
J’ai tout mis mes copains d’ l’ENA
A tous les postes d’apparat
Je demande pardon à Voltaire
Sa promo n’était pas d’première

Fallait pas voter pour moi
Il est beau le résultat
Je fais rien que des bêtises
Des bêtises depuis qu’ j’suis là

Je m’suis tout ridiculisé
Le pays tout désenchanté
Mes idées je les ai bafouées
Et mes amis tous entubés
J’ai tout fait fuir les capitaux
Les dirigeants et les cerveaux
Du coup maintenant me sens forcé
Tous ceux qui restent de les aimer

Fallait pas voter pour moi
Il est beau le résultat
Je fais rien que des bêtises
Des bêtises depuis qu’ j’suis là
Fallait pas m’confier les clés
Du Palais de l’Elysée
J’y fais rien que des bêtises
Et j’suis pas prêt d’ m’arrêter

Le chômage va en augmentant
Augmentant la courbe des Sans-Dents
Attendez c’est pas vraiment tout
Là j’viens d’vous piquer tous vos sous

.§.§.§.§.§.§.
.§.§.§.§.§.§.
Je fais rien que des bêtises
Des bêtises
.§.§.§.§.§.§.
Fallait pas m’confier les clés
Du Palais de l’Elysée
C’est une trop grosse Entreprise
J’aurais jamais dû y aller !

Vous avez l’air et les paroles !

Nos Voeux Partent En Eclats !

france-565x250 (1)

 J’avais Fait  Un Rêve.

 

etat

Sous La Charia

Eric Martin

http://www.ndf.fr/nos-breves  du 06/01/2015

Dormez bien les autruches !

Nous Croient-Ils A Leur Niveau ?

gouvernement (1)

Après le mur des cons,
le dîner de cons !

Pour la Saint-Sylvestre, un dîner de cons ?
Le gouvernement, sans doute désireux de relever le niveau des conversations lors des repas de fin d’année, propose sur son site officiel un kit de prêt-à-penser pour « casser les idées reçues » et épargner aux citoyens la peine de penser par eux-mêmes.
Ceux qui ne l’ont pas encore visité doivent, avant le réveillon, se précipiter sur ce site aux vertus cathartiques pour se débarrasser de leurs préjugés !

Si vous avez parmi vos convives un artisan, des parents de famille nombreuse, un eurosceptique, un professeur, ils seront certainement ravis d’être enfin « éclairés » (à la lanterne que vous connaissez !).
Ainsi, il est faux de dire que « les impôts n’arrêtent pas d’augmenter ».
Faux de prétendre que « le gouvernement n’aime pas les familles » :
Il les aime tellement qu’il puise sans cesse dans leurs ressources en s’attaquant aux allocations familiales, en diminuant le quotient familial, en fiscalisant les majorations de retraite pour enfants.
Qui aime bien châtie bien : sage maxime !
Faux de croire qu’« avec les nouveaux rythmes scolaires, les enfants sont fatigués » puisque – admirons l’adéquation de la réponse – « avant la réforme, seulement 20 % des écoliers avaient accès à des activités sportives, culturelles… maintenant, la plupart y auront accès ».

Faux encore d’assurer que « de toute façon, c’est l’Europe qui décide ».
Non, rectifie le gouvernement, « ce que la France fait, elle le fait d’abord pour elle-même ».
Dans le domaine de l’éducation, pour ne prendre que cet exemple, on pourrait pourtant multiplier les citations officielles qui montrent sans conteste que les ministres successifs, à l’exception notable de Jean-Pierre Chevènement, ont trouvé l’inspiration de leurs réformes dans les recommandations européennes.
D’aucuns diront qu’un tel sujet est trop sérieux pour un repas de famille.
Plus adapté :
La Commission européenne souhaite statuer sur le diamètre officiel des crêpes.
Voilà un sujet à la hauteur des préoccupations des Français et qui va réjouir les Bretons !

À lire les contre-vérités inscrites sur ce site du gouvernement et sa façon d’éluder les véritables problèmes, on en vient à se demander si ce n’est pas à l’Élysée ou à Matignon que sont régulièrement organisés des dîners de cons.

À moins que nos gouvernants ne veuillent se payer la tête des Français ?

Honni soit qui mal y pense !

Jean-Michel Léost

http://www.bvoltaire.fr/  du 31/12/2014

Pour Accompagner Votre Réveillon !

Cochon

Si vous appréciez le sucré-salé.

 

Magouille1

§§§§§§§§§§

magouille2

§§§§§§§§§§

Ce « nectar » est vendu en grande surface, de plus en promotion.

Pour épargner yeux de nos lecteurs, nous transcrivons les caractères minuscules affichés sur la bouteille.

CHATEAU – MAGOUILLE

CUVEE  DU  DESESPOIR   A.O.C.

« Il faut le boire pour y croire »

Un vin Rouge fade , ennuyeux et sans caractère.

Ce vin surtaxé vous laissera un goût d’amertume et de déception dans la bouche.
Vous y décèlerez des notes de légumes et de flans soutenues d’un soupçon de vinaigre, à la fin.
Ce vin, fait de raisins mous, accompagnera parfaitement les brocolis ou une bouillie de légumes trop cuite.
Parfait pour une soirée en tête à tête avec votre maîtresse, ce vin supporte parfaitement les trajets en scooter.
Le président ne prend aucune responsabilité en cas de nausées violentes suite à la consommation de ce « vin ».

Bonne chance et vive la France.

Autre Que Réseau Social

Repas De Fêtes Pour Autruches !

joyeuses_fetes-565x250-300x132 (2)

Débats politiquement corrects,
Interdits aux plus de 7 ans.

La trêve constatée depuis quelques jours sur le front des décisions coûteuses, inutiles ou irresponsables aurait pu laisser penser que le gouvernement était en vacances.

Erreur, il agit toujours.
Mais – une fois n’est pas coutume – son objectif est aujourd’hui « louable » :
En cette fin d’année anxiogène, il a décidé d’offrir aux Français un bel éclat de rire.
Et grâce à un travail d’inventivité remarquable, on peut parler d’une totale réussite.
La mise en place du site www.gouvernement.fr/kit-repas-famille est en effet un chef-d’œuvre d’humour potache qu’on se doit d’apprécier à sa juste valeur.
À montrer d’urgence dans les écoles du cirque et les masters en communication.

De quoi s’agit-il ?
Partant certainement du principe que le bon peuple était trop limité pour avoir des idées, une joyeuse troupe d’énarques a décidé de mettre à la disposition du péquin de base des idées prêtes à l’emploi.
À quelle fin ?
Défendre le bilan socialiste lors des repas de fin d’année.
Ce n’est pas qu’elles n’avaient pas confiance, nos élites, mais en parlant politique, les gens risquaient d’être sincères dans leurs propos, de s’appuyer sur leurs convictions.
Et la sincérité, comme les convictions, vu d’en haut, ça frise le crime par la pensée.
Il fallait donc encadrer la liberté d’expression des papillotes.

Ainsi, grâce au kit repas de famille, entre la dinde et la bûche, armé de statistiques et de phrases avec un sujet, un verbe, un argument, le militant socialiste va pouvoir contre-attaquer les remarques désobligeantes de son beau-frère Roger.
On ne doute pas une seconde qu’il va être crédible, notre militant, son verre de jurançon à la main, déjà un peu éméché par ce petit muscadet qui accompagnait parfaitement les huîtres.
On le visualise bien en train de réciter maladroitement les éléments de langage pondus par une demi-douzaine de crânes d’œuf.

« Comment, Roger ?
Comment ?
Le gouvernement n’a pas de résultat ?
Laisse-moi répondre, Josiane, j’ai révisé tout l’après-midi.
Roger, sais-tu qu’à partir de – aïe, la date, j’ai oublié la date – qu’à partir de… prochainement, l’indemnité minimum des stagiaires de plus de 2 mois sera revue à la hausse de plus de 15 % ?
15 %, Roger !
Tu m’entends, pour les stagiaires avec l’indemnité…
Ah, ça te coupe le sifflet, ça ?
Ressers-moi Josiane, que je l’ai retourné comme une crêpe, Roger, grâce au site de François et Manu… »

Non, vraiment, merci messieurs.
Nous sommes injustement critiques envers les efforts que vous déployez chaque jour pour égayer notre quotidien.
Et on peut rire de bon cœur car, « a priori », si aucune taxe sur les sarcasmes n’est mise en place dans les prochains jours, voilà enfin une décision qui ne devrait rien nous coûter.
Rire, certes, mais avec toutefois une toute petite pointe d’inquiétude.
Car ceux qui sont suffisamment aux abois pour imaginer transformer des repas de famille en de grotesques débats politiques devraient encore se charger de nous divertir pendant les deux prochaines années.

Frédéric Delarose

http://www.bvoltaire.fr/  du 28/12/2014

Joyeux Noël Dans Notre France !

noel-rouge-300x214 (1)

Nos corps de métiers forment
une immense Crèche Vivante !

 

C’est la crise !

Les problèmes des boulangers sont croissants…

Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak,

les éleveurs de volailles se font plumer,

les éleveurs de chiens sont aux abois,

Mais les pêcheurs haussent le ton !

Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde,

tandis que les céréaliers sont sur la paille.

 

Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression,

les viticulteurs trinquent.

Heureusement, les électriciens résistent,

mais pour les couvreurs, c’est la tuile

et certains plombiers prennent carrément la fuite.

 

Dans l’industrie automobile, les salariés débrayent,

dans l’espoir que la direction fasse marche arrière.

Chez EDF, les syndicats sont sous tension,

mais la direction ne semble pas au courant.

Les cheminots voudraient garder leur train de vie,

mais la crise est arrivée sans crier gare,

alors… les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.

Pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied,

les croupiers jouent le tout pour le tout,

les dessinateurs font grise mine,

les militaires partent en retraite,

les imprimeurs dépriment

et les météorologistes sont en dépression.

Les prostituées se retrouvent à la rue.

Amis, c’est vraiment une mauvaise passe.

 

Que vois-je ?

Mais rarement les banquiers perdent au change ……

A bons entendeurs ……………………………..

Autre Que Réseau Social

 

Joyeuses Fêtes de Noël traditionnelles au sein de vos familles !

 

Explication Magique Mais Sulfureuse.

caseneuve-300x183

Cazeneuve a raison :
il ne faut pas stigmatiser.

Le chauffard Nantais de la place Royale se nomme « Yann Lescouarnec’h », sa maman est une authentique Bigoudène portant la coiffe de Pont l’Abbé .
Dans sa camionnette il y avait une crèche  avec le petit Jésus qu’il allait livrer dans le hall de la mairie, à la demande de Jean-Marc Ayrault.
Malheureusement un goéland qui volait au dessus de la place Royale a lâché sur le pare-brise de la camionnette une chiure, et notre pauvre petit Breton aveuglé a malencontreusement heurté la cabane d’un marchand de couscous, et il s’est écrié« Breizh atao…Breizh atao… »

Cet acte qui n’est pas délibéré intervient après les discours d’un druide dans la forêt de Broceliande et dans lequel il prônait  ( en parlant de ces salauds de Français ) de les  exterminer tous, en les écrasant avec leurs voitures, à défaut de faire exploser une bombe cachée dans une bourriche d’huîtres de la baie de Douarnenez.

Zemmour est effectivement une infâme saloperie :
Il est parfaitement dégueulasse de vouloir rapatrier tous les bretons indépendantistes sur l’île de Sein .

Vive la France, vive la rApublique, Aux Larmes Citoyens.

Etienne Salorge

http://ripostelaique.com/  du n° 387, le 24/12/2014

 

tcho(1)

caseneuve-300x183 (1)

La Crèche Elyséenne Et Son « Ravi »

elysee (1)

Il y aura bien une crèche vivante
sur le perron de l’Élysée !

Prenant acte de l’intensité de la polémique provoquée par les attaques anti-crèche de la « Libre Pensée » et soucieux de rassembler et d’apaiser la France comme il l’avait promis pendant sa campagne, François Hollande a décidé de faire installer une crèche vivante sur le perron de l’Élysée.
Il a cependant d’ores et déjà annoncé qu’il s’agirait d’une crèche ouvertement laïque et laïquement ouverte, à savoir une crèche multiconfessionnelle et pluriethnique.

La scène s’inspirera naturellement de la crèche traditionnelle conçue par saint François d’Assise au XIIIe siècle.
Il y aura bien un Joseph, joué par Manuel Valls, et une Marie incarnée par Ségolène Royal.
Les rôles du bœuf et de l’âne seront respectivement tenus par Martine Aubry et Cécile Duflot, histoire de sortir des stéréotypes de genre.
Pour le couple de bergers homosexuels, le casting n’est pas encore arrêté, la candidature de Soral et Dieudonné ayant été refusée.
On sait, cependant, que la paire en question sera panachée de façon à ce que la mixité des couleurs compense la non-mixité des sexes.

Afin de ne pas stigmatiser les hétérosexuels, il y aura même un couple constitué d’un berger et d’une bergère :
Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizet seraient sur le point de signer leur engagement.
Les moutons seront tout naturellement incarnés par des militants du Mouvement des jeunes socialistes. Comme cela était prévisible, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se sont d’eux-mêmes exclus de ce grand moment de concorde nationale en refusant les rôles de chiens de berger qui leur avaient été généreusement proposés.
François Hollande, en revanche, tiendra son rang en prenant modestement la place de l’enfant Jésus dans la crèche le moment venu.

En ce qui concerne les symboles religieux, toutes les confessions seront servies.

Une étoile de David et un croissant de lune surplomberont la scène de forme triangulaire.
Comme Jésus était juif et qu’il est né en pleine nuit, personne n’y verra malice.
Un santon ventripotent évoquera discrètement le Bouddha, tandis qu’un marteau et une faucille seront négligemment posés là, ce qui n’aura rien d’intrigant dans une scène aussi champêtre.

Les cultes modernes ne seront pourtant pas en reste :
Le ciel sera figuré par une immense carte bleue, et les arbres du décor s’inspireront de la forme épurée du plug de la place Vendôme, à l’exception d’un baobab et d’un palmier-dattier qui rappelleront la place essentielle que ces deux arbres ont toujours occupée au sein de la flore française.
Précisons que les arbres en question, ainsi que la paille de la crèche, seront issus de l’agriculture biologique et certifié « 100 % commerce équitable » et « 100 % atténuation du réchauffement climatique, garanti GIEC ».

Le 24 décembre à minuit, à l’heure où François Hollande se couchera dans la mangeoire, la France enfin rassemblée chantera sa joie d’être si « divinement » dirigée !

François Falcon

http://www.bvoltaire.fr/  du 22/12/2014

Touchez Pas A Nos Sigles Existants !

insigne_2rep (1)

Le R.E.P. connaît bien son métier,
Madame le Ministre !

Elle ne le sait pas, Najat Vallaud-Belkacem, on ne lui a pas appris ça à l’ENA ?
Quelqu’un aurait pu le lui dire alors – je ne sais pas, moi, le ministre de la Défense et des Armées, par exemple – que le REP, ce sont les paras !
La Légion étrangère !
Avec des bérets verts et rouges.
Le R.E.P., ce sont les gars qui ont sauté sur Ðiện Biên Phủ, qui ont sauvé la peau de 3.000 Européens et Américains à Kolwezi, qui crapahutent aujourd’hui au Mali, en Afghanistan et partout où ça chauffe !
Bref, un corps d’élite qui clôt le défilé que la France applaudit tous les 14 Juillet sur les Champs-Élysées.

Elle ne le sait pas, Najat, alors c’est le joli nom qu’elle a donné aux anciennes « ZEP », rebaptisées « REP ».
Un truc auquel personne, voilà trente ans, ne voulait appartenir, mais pour lequel tout le monde se bat aujourd’hui afin d’y figurer, les parents comme les profs.
Trente ans de zones d’éducation prioritaires, créées sous Mitterrand pour « en finir avec l’échec scolaire » et« les inégalités sociales ».
Au menu, des établissement surdotés en personnels, en matériels et en moyens afin d’honorer cette belle philosophie :« Donner plus à ceux qui en ont le plus besoin. »
Un magnifique « outil de justice sociale », dit le ministère.
Bravo !

Comment se fait-il alors qu’on doive, après trente ans, doubler le nombre de collèges classés « REP », ce qui signifie – sachant que chaque collège qui bénéficie du classement en fait profiter les écoles primaires et maternelles de son réseau – que ce sont désormais 18 % des écoliers et 20 % des collégiens français qui sont scolarisés dans « l’éducation prioritaire » ?
Chiffres du ministère (ce qui correspond également au taux de gamins qui sortent de l’école illettrés).

En 1982, cela concernait 503 établissements, aujourd’hui 1.089.

Alors de deux choses l’une :
-ou bien les ZEP n’ont servi à rien et ce n’est pas la peine de poursuivre,
-ou bien la méthode employée est foireuse et ça n’est pas non plus la peine d’insister.

À moins que quelque chose ait changé dans la société française qui oblige l’Éducation nationale à entreprendre des soins palliatifs de grande ampleur ?

On ne nous dira pas ce qui s’est passé, ce qui se passe.
À nous de réfléchir en regardant cette carte de France de l’échec ou de la réussite scolaire : 77 collèges classés REP ou REP+ en Seine-Saint-Denis, 71 dans le département du Nord, 47 dans celui des Bouches-du-Rhône, 37 en Seine-Maritime, 22 dans Paris intra-muros (tous, sauf un, situés dans le nord-est de la capitale), 45 à La Réunion, 18 à Mayotte, 28 en Guyane, 22 en Martinique, 14 en Guadeloupe… mais seulement 8 sur toute la Bretagne, 2 en Charente-Maritime, 1 en Mayenne…

Comme pour la population carcérale, on ne dit rien, on nomme encore moins, mais parfois le refoulé nous saute à la figure… comme le « REP » sur les banlieues.

Alors, dites-nous, chère Najat Vallaud-Belkacem :

Rêveriez-vous en secret de confier le règlement du problème à la Légion ?

Marie Delarue

http://www.bvoltaire.fr/  du 21/12/2014

Attention Aux Frelons Asiatiques !

nid_de_frelon_Felix_gil-(2)

Vos bouteilles en plastique
peuvent sauver nos abeilles !

Le frelon asiatique est un prédateur des abeilles qu’il tue et dont il pille les ruches.

…Plus d’abeilles…plus de miel…!

Nous sommes dans la région la plus touchée, l’Aquitaine, et tout le sud de la France, mais aucune région ne sera épargnée même au nord de la Loire.
Cela va en s’empirant d’année en année jusqu’en Belgique et Hollande.

En étudiant le cycle de vie de ce frelon, on s’aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre ce fléau.
En effet, les nids construits dans l’année se vident de leurs habitants en hiver car l’ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l’hiver et meurent.
Seule leurs reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, etc … pour en ressortir courant février et commencer à s’alimenter.

C’est à ce moment que nous pouvons agir.

En disposant des pièges dans nos jardins ou sur nos balcons en ville pour attraper ces futures fondatrices de nids:
Une reine = deux à trois mille individus !

Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles d’eau minérale en plastique.
-Vous en découpez le tiers supérieur.
-Vous retournez ce tiers dans la partie basse.
-Vous verser à l’intérieur 10 centimètres du mélange suivant :
* bière brune,
* sirop de cassis,
* vin blanc, que fuient les abeilles mais pas les frelons.

Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi février à la fin avril.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire en février
Après ce serait trop tard, les reines auraient commencé à se reproduire.

Merci de votre lecture et à vos pièges !

Amicalement

Serait-il possible de faire lire ce message à l’ensemble de vos amis et réseaux de connaissances, à la campagne comme à la ville ?

Autre Que Réseau Social

Fils De Pu.B Payés Avec Nos Taxes…

publicite-3 (1)

Mais laissez donc notre religion catholique en paix !

La religion catholique est décidément une source d’inspiration inépuisable mais perverse pour nos publicitaires.
Naguère, de bons gros moines enluminaient les boîtes de camembert et des Dom Camillo de réclame vantaient une marque de pâtes.
Rien de quoi choquer les bigotes si chères à « Brel ».
C’était au temps où la France ressemblait encore un peu aux films de « Fernandel ».

Et puis l’utilisation de la religion catholique dans la publicité s’est faite de plus en plus agressive.
Choquer, scandaliser est devenu une manière d’attirer un chaland gavé d’images :
prêtre embrassant sur la bouche une religieuse, parodies érotiques de la Cène…

Tolérerait-on de la même manière que soit détourné ce qu’il y a de plus sacré dans les religions israélite ou mahométane ?
Imaginerait-on par exemple une publicité pour un décapant, reproduisant une cuisinière incrustée dans un mur de pierres avec ce slogan :

« Ne vous lamentez plus.
Pour décaper votre cuisinière, utilisez Décapor  ? »

Evidemment et heureusement, non.
Ou encore, oserait-on détourner l’image de la « Kaaba », cet édifice cubique, ô combien sacré pour les musulmans, situé au cœur de La Mecque, pour venter la qualité gustative de cubes apéritif ?
Evidemment et heureusement, non.

En revanche, avec la religion chrétienne, « et principalement catholique », on peut tout se permettre.
Doit-on comprendre que le sens de l’humour est l’apanage des seuls catholiques et qu’en conséquence, ils peuvent tout encaisser ?
Ce serait faire une terrible injure aux fidèles des autres religions.
Il est vrai aussi que les évêques de nos temps modernes sont souvent plus à l’aise pour raser les murs que pour processionner ou protester.
Alors, pourquoi se gêner ?

La dernière utilisation de la religion catholique a été commise par le Stade Français pour son match du Top 14 contre Brive, ce dimanche, au stade Jean Bouin.
Un slogan publicitaire :

« Pour passer un sacré dimanche ! »

Jusque-là, rien de méchant, l’adjectif « sacré » ayant perdu depuis longtemps de sa force. Ce « sacré dimanche » pourrait d’ailleurs être un clin d’œil à la regrettée « Sacrée soirée » de l’inoxydable « Jean-Pierre Foucault », la culture du bon peuple étant plus télévisuelle que cultuelle.

Là, où cela se gâte, c’est que ce slogan est associé à l’image d’un ciboire sur lequel est gravé le blason du Stade Français.
Autour du ciboire, des ballons de rugby qui ressemblent diablement, ou diaboliquement, je ne sais, à des hosties.
Bernard Antony, président de l’Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne (AGRIF) a protesté auprès du Stade Français dans une lettre ouverte contre cette utilisation de ce qu’il y a de plus sacré pour les catholiques, les orthodoxes et les luthériens.

Le Stade Français a répondu que ce visuel a été imaginé « sans une once de malveillance ou d’ironie ».
On atteint là sans doute, soit des cimes d’hypocrisie, soit des abîmes d’ignorance, je laisse le lecteur face à ce paysage contrasté.

Georges Michel

http://www.bvoltaire.fr/  du 30/11/2014

 

burka

Pour jouer au foot !

 

Ca ne passerait pas, pourquoi un ciboire ?

Les Bienfaits De La Bière.

bieres-300x166

Douze raisons pour consommer de la bière !

Saviez-vous que la bière est une des boissons les plus anciennes au monde puisqu’elle faisait déjà partie de l’alimentation des pharaons égyptiens ?

Saviez-vous également que les premiers brasseurs étaient… des femmes ?!
En tout cas, la bière, tout comme le vin, aurait des vertus insoupçonnées :
pour le sommeil, pour les reins, pour les os…

Voyons ensemble les bienfaits de cette boisson délicieuse et rafraîchissante !

1. La bière garde vos reins en bonne santé.
Une étude Finlande a constaté que la bière avait plus d’avantages rénaux que les autres boissons alcoolisées.
En effet, chaque bouteille de bière consommée réduit le risque de développer des calculs rénaux de 40%.

2. La bière permet une meilleure digestion.
La bière (en particulier les bières sombres) contient jusqu’à un gramme de fibres* solubles dans chaque verrede 30 cl – contrairement au vin, par exemple, qui n’en contient pas.
Or, les fibres ont un rôle important dans le transit intestinal(une carence en fibres peut conduire à des troubles gastriques et intestinaux – constipation ou diarrhée).

3. La bière aide à lutter contre le mauvais cholestérol.
Les fibres contenues dans la bière aident également à réduire vos niveaux de LDL, le «mauvais» type de cholestérol ….

4. La bière augmente vos niveaux de vitamines B.
La bière est particulièrement riche en vitamines du groupe B (B1, B2, B6 et B12).
Pour exemple, une étude néerlandaisea constaté que les buveurs de bière avaient des niveaux de vitamine B6 de 30% plus importantes que leurs homologues ne buvant pas de bière et de deux fois plus importantes que les buveurs de vin.
La bière est également abondamment pourvue de vitamines B12 qui est un facteur anti-anémique présent dans très peu d’aliments.

5. La bière est bonne pour les os !
Une étude de 2009 a conclu que les niveaux élevés de silicium dans la bière peuvent être bons pour votre densité osseuse.

6. La bière : un bon remède contre l’insomnie.
La bière contient de l’acide nicotinique et du lactoflavin, tous deux connus pour favoriser les « Zzz Zzzzzzzzz »!

7. La bière protège contre les accidents cardiaques.
Un buveur de bières a 40 à 60% moins de risques de faire un infarctus que les gens qui n’en boivent jamais.

8. La bière empêche la formation des caillots de sang.
Les ingrédients contenus dans la bière préviennent la formation des caillots dans le sang.

9. La bière améliore la mémoire.
Selon des études, les buveurs de bière auraient moins de risques de souffrir de la maladie d’Alzheimer ou de démence que les non-buveurs de bière.

10. La bière permet de lutter contre le stress.
Des chercheurs de l’université de Montréal ont établi que deux verres de bière par jour diminuent le stress ou les angoisses liées au travail.

11. La bière est un remède contre les rhumes.
Boire de la bière chaude est un très bon remède contre les rhumes !
En effet, l’orge chauffée améliore la circulation sanguine et la respiration, elle aide également contre les douleurs articulaires et renforce votre système immunitaire.
Comment faire ?
Réchauffez une bouteille de bière au bain-marie et ajoutez-y ensuite quatre petites cuillères de miel.

12. La bière rend la peau plus belle.
Bonne nouvelle pour le sexe féminin !
Certaines vitamines présentes dans la bière régénèrent la peau et jouent un rôle positif sur les pigments.
Votre peau est donc plus lisse et plus souple.

Convaincu ?

Alors c’est parti!
Deux bières pour la mémoire, deux pour la digestion, une autre pour les os, encore une pour les reins et le reste pour lutter contre le froid…
Normalement avec ça, on devrait être en bonne santé, non ?!?!

Et mieux vaut la bière dans le corps… que le corps dans la bière.

La dessus je m’en vais en déguster une …ou deux…

Autre Que Réseau Social

Les Valeurs Ont Bien Changé !

cochon-rit

Le travail de Maman !!!


Dans une classe de 5ème, le professeur demande aux élèves de venir à tour de rôle devant le groupe pour expliquer le travail de leur mère.

Il y a toutes sortes de réponses classiques comme infirmière, vendeuse…

David, étrangement silencieux dans le fond de la classe, semblait éviter le regard du professeur.
Celui-ci ne se laisse pas berner et lui demande expressément de parler du métier de sa mère.

Après plusieurs secondes d’hésitation, David se lève, soupire …. et il explique :
« Ma mère est danseuse érotique dans un cabaret.
Elle enlève tous ses vêtements devant des hommes.
Quelques fois, elle s’isole avec un monsieur dans une espèce de confessionnal,
et elle se laisse faire toutes sortes de choses sexuelles pour de l’argent »…

Le professeur, complètement assommé par ces révélations, envoie sur le champ
les autres élèves en récréation à l’extérieur, garde le petit David et lui  demande :
« David, est-ce que c’est bien vrai pour ta mère ? »

« Bien sûr que non !…
Elle travaille aux impôts, mais j’allais quand même pas avouer ça devant toute la classe ! »

« C’est elle qui met tout le monde à poil pour que l’on puisse habiller les immigrés. »

Autre que Réseau Social

Ne Les Arrêtez Pas, Soyez Sympas !

marcheurs

Ils marchent depuis le 8 octobre dernier !

Ne les arrêtez pas, s’il vous plaît !
Merci !

Grille des salaires mensuels …

Un Soldat: 1.400 euros pour mourir pour la France

Gardien de la Paix : 1.600 euros pour risquer sa vie

Sage femme : 1600 euros
POUR DONNER LA VIE, LA RISQUER ET LA MAINTENIR

Pompier professionnel : 1.800 euros pour sauver une vie

Instituteur : 1.600 euros pour préparer à la vie

Médecin : 5.000 euros
pour nous maintenir en vie (?)

Sénateur : 19.000 euros
pour profiter de la vie

Ministre : 30.000 euros
pour nous pourrir la vie !!!…

 

MORALITÉ :

Ceux qui font le plus pour nous …touchent le moins.

Autre Que Réseau Social

Les Femmes Payent Trop Chers !

rasoir (1)

Demain, on rase gratis…

Les associations féministes ont trouvé un nouveau cheval de bataille pour faire les délices des débats médiatiques :
Les rasoirs mécaniques pour femmes sont deux fois plus chers que ceux des hommes…
Périmée, la vieille blague où les avions portugais se reconnaissaient aux poils sous les ailes :
La femme est un homme comme les autres, et elle doit avoir droit au rasoir pas cher, bon sang !

La secrétaire d’État aux Droits des femmes Pascale Boistard, dont nous découvrons avec intérêt l’existence à cette occasion, a réagi en publiant sur « Twitter » une photo comparant les prix de ces fameux lots de rasoirs, accompagnée du message :

« Moi aussi, j’y pense en me rasant ».

Comme quoi il n’y a pas que les Français de base qui sont tondus.
Pis encore, cette discrimination tarifaire pileuse serait aussi pratiquée par les coiffeurs pour les femmes à cheveux courts…
C’est clair, certaines coupes féminines actuelles – mélange sculpté à la tondeuse de chimiothérapie et d’épuration de collaboratrices horizontales – prennent sûrement moins de temps que le shampooing-coupe-brushing de « BHL » !
Alors pourquoi coûteraient-elles plus cher ?

Du coup, le joli Emmanuel Macron – missionné pour remplacer Montebourg dans les fantasmes des shampouineuses de banlieue – a lancé lundi une enquête pour vérifier les inégalités hommes-femmes dans les produits de consommation « genrés », comme il faut dire désormais.
C’est que le problème risque de mettre la France au ban des nations et, qui sait, par les temps qui courent, de l’envoyer devant le Tribunal pénal international.

L’affaire est aussi de première importance économique, parce que le marché est énorme depuis que la mode du périnée glabre n’est plus cantonnée aux films porno ou aux jeunes mariées musulmanes (télescopage surréaliste mais bien réel), mais qu’elle gagne comme un feu de brousse les sourires verticaux de nos compagnes.

Même chez les ménagères de plus de cinquante ans, presque impossible de distinguer la moindre nuance de gris !
Les plus pusillanimes, élevées sans doute dans nos dernières institutions religieuses, résistent encore au style Yul Brynner de La Grande-Motte en épargnant une queue de rat ou un ticket de métro. Mais on sent bien que cette attitude réactionnaire, pour ne pas dire pétainiste, sera vite balayée par le vent de l’Histoire.
« Vade retro », vils amateurs de tarte aux poils !
Arrière, gazons maudits…
Le « Roundup Gillette » va vous faire votre affaire…

Ah, comme cela fait du bien de sentir que le gouvernement se préoccupe de nos vrais problèmes !

Richard Hanlet

http://www.bvoltaire.fr/  du 10/11/2014

Les Patrons Complices Du Chômage !

a circuler

La Police de l’Air et des Frontières voit arriver du « beau monde » !

Et on nous dit que le taux de chômage augmente en France.

Chers Tous,

Une fois n’est pas coutume, je me permets un coup de gueule…

Mon métier m’amène à filtrer ce qui entre dans notre cher pays, du moins ce qui arrive par les airs dans la région Rhône-Alpes.

Depuis une quinzaine de jours j’assiste à ceci :
(je vous laisse juge…)

Vol en provenance d’Istanbul :
-96 turcs avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signé par un représentant du groupe ACCOR,
1438,80 EUR brut par mois
-Spécialités : cuisiniers -nourris -logés blanchis
-lieux de travail : Megève – Courchevel – les Arcs -
-Vol aller/retour payé par l’employeur.

Vol en provenance de Djerba :
-92 tunisiens avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signés par une représentante du groupe CLUB MED,
1477,99 EUR brut par mois
-Spécialités : cuisinier ou serveur – nourris logés blanchis
-lieux de travail : les 2 Alpes – Méribel -les Ménuires- la Plagne -
-Vol aller/retour payé par l’employeur.

Et enfin la crème :

Vol en provenance de Casablanca :
-128 marocains avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signé par une représentante du groupe CLUB MED,
de 1477,99 EUR à 1530,47 EUR brut par mois
-Spécialités : cuisinier ou serveur – nourris logés blanchis
-lieux de travail : les 2 Alpes – Avoriaz – Chamonix – Tignes -
-Vol aller/retour payé par l’employeur.

La moyenne d’âge varie entre 25 et 50 ans, la totalité ne parle quasi pas un mot de français mais ont tous le même sourire de « faux-cul » rivé sur la face au moment du contrôle (surtout dans le vol n°3) avec des « merci chef » ou « merci bocou missiou » qui puent la franchise de l’âne qui recule…

BREF…

Tout ça pour dire qu’au lieu d’embaucher des locaux, il est plus rentable, pour ces groupes hôteliers, d’aller chercher ces types qui n’hésitent pas une seconde à s’expatrier pour venir bosser 5 mois dans un pays dont ils ne parlent pas la langue.

Il Faut dire qu’avec ce qu’ils empochent et qu’ils ramènent au bled, ils font vivre leurs familles pendant bien plus longtemps et font construire des villas car, bien évidemment, ce ne sont pas ces gens-là qui vont faire marcher le commerce en dépensant leurs économies en France…

Mais ce qui me déglingue encore un peu plus, c’est que la quasi-totalité d’entre eux (toutes provenances confondues) sont musulmans, probablement pratiquants, et ils viennent bosser dans la restauration, qui plus est en montagne.. et qu’est-ce qu’on mange le plus souvent en montagne l’hiver ?
Ben des raclettes, des tartiflettes, des fondues avec l’assiette de charcuterie qui va bien avec… bref du PORC !!!
Alors ils en font quoi de leur religion et de leurs putains de principes quand ils doivent trancher et disposer le jambon, le saucisson, le lard et le reste dans les plats et sur les assiettes hein ! !

Ce n’est pas du halal là !!!

Pour 7000 EUR, il n’y a plus d’Allah et de volonté divine ???

Chapeau la bouffe traditionnelle montagnarde française…
« préparée par des cuistots du pays… avec amour et savoir-faire ancestral… »

Alors voilà :
je vous invite à faire passer le mot mais surtout à BOYCOTTER ces groupes hôteliers « aux pieds des pistes » pour privilégier les petits chalets ou les chambres d’hôtes, les restaurants « bien de chez nous », ce qui souvent, revient moins cher pour le séjour une fois tout ajouté.
Merci de m’avoir lue jusqu’au bout.

Autre Que Réseau Social

 

Bravo Madame d’avoir le courage de le dire sans vous cacher !

Le Trottoir Est Source D’Information!

Cochon

Un papier qui traîne sur un trottoir…

 

caf (1)

Ce peut être un journal, une publicité…

Non c’est un document égaré…de plusieurs mois dejà mais instructif !

Autre Que Réseau Social.

Notre Education Nationale Triomphe !?!

a circuler

Les perles du baccalauréat !

Quel est le plus grand navigateur au monde ?
- Internet Explorer !

Quelle est la capitale de Taiwan ?
- Made In

De quelle œuvre est issue la phrase  « To be or not to be » ?
- De « Questions pour un champion ».

Parlez-moi des amazones.
- C’était un peuple de guerrières très féroces, plus féroces que des femmes.

Quelle est la capitale de l’Argentine ?
-Buenos dias

Pourquoi dit-on de Jules César qu’il était un dictateur ?
- Car il savait dicter plusieurs lettres à la fois.
- Il était très rapide.

Quelle est la taille de HongKong ?
- 10 m, peut-être plus… très grand !

Parlez-moi de la civilisation Chinoise.
- Au début, ils n’avaient pas d’ordinateur, alors ils comptaient sur leurs boules, comme au babyfoot.

Parlez-moi de la 2e guerre mondiale.
- En 1939, les Américains déclarent la guerre aux USA.
- Ensuite les Français se font prendre par derrière par les Allemands.
- Ca continue en 1918 et cela se termine par le traité de Versailles signé à Verdun.

Quel était le taux de chômage en France en 2009 ?
- Je ne connais pas exactement le taux mais je sais que les femmes étaient plus touchées par le chômage que par les hommes.

Qui était Léonard De Vinci ?
- Un très grand écrivain… son œuvre principale est Da Vinci Code.

Parlez-moi du dernier référendum en Europe ?
- Il était dirigé contre la prostitution en Europe.
- Tout le monde a participé sauf les Hollandais qui étaient « pour ».

Qu’est-ce qu’un sonnet ?
- Un poème composé de deux quatrains et de deux tiercés, dans l’ordre.

Qui était Galilée ?
- Un grand savant. Avant lui, la terre ne tournait pas.

Qui était le Général de Gaulle ?
- Un homme dans le dictionnaire.
- Il fut un protestant très pratiquant, catholique même.
- C’est pour quoi il a été enterré dans un village avec deux églises, à Colombay.

Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique ?
- La fonte de la capote glacière.
- Capote ou calotte ?
- Ce n’est pas important : les deux sont au même endroit.

Expliquez-moi la règle des probabilités.
- C’est une règle mathématique mais on ne sait pas si elle existe ou pas.
- Vous êtes certain ?
- Eh non puisqu’elle n’est que probable !

Quelles sont les trois grandes périodes de l’humanité ?
- L’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite.
- Ce dernier est le plus court.

Comment est mort Napoléon ?
Il a été décapité, comme Bonaparte et tous les rois, d’ailleurs.

Parlez-moi des croisades.
- C’est un voyage organisé.
- Il a été organisé par le Pape pour que les chrétiens se rencontrent et discutent entre eux.

Parlez-moi de la difficulté d’exprimer ses sentiments.
- … pour exprimer leurs sentiments, les chiens agitent la queue, un peu comme les hommes.

Parlez-moi de Louis XIV.
- Louis 14 a été mis au monde par sa tante parce-que ce jour-là, sa mère n’était pas là.

Parlez-moi de la préhistoire.
- Nos ancêtres étaient vêtus de pauvres bêtes et vivaient dans des tavernes qui sont le nid de notre civilisation.
- Ils habitaient dans des huttes.
- Ils n’avaient pas d’habits, pas de chemise, rien qu’un trou pour laisser passer la fumée.
- Pour fonder une famille ils ne disposaient que d’un outil très primitif.
- Plus tard ils quittèrent les casernes pour aller vivre dans des maisons sur piloris.

Qu’est-ce que le libre échange ?
- C’est quand tout le monde couche avec tout le monde.
- La liberté, quoi !

Parlez-moi de l’adolescence.
- C’est une période qui sépare la puberté de l’adultère.

Qu’est-ce qu’un triangle ?
- C’est un carré à trois côtés.

Pouvez-vous me parler de l’âge de pierre ?
-Oui, Pierre a entre 30 et 35 ans, c’est un apôtre du Christ.

Parlez-moi de la Révolution française.
- Les Français s’insurgent, ils prennent la Bastille.
- Cela se termine le 14 juillet avec des feux d’artifice.

Qu’est-ce qu’une racine carrée ?
- C’est une plante avec 4 racines égales et en carré.

Parlez-moi des problèmes de sécurité en France ?
- En villes, le problème de la sécurité est dû à l’insécurité.
- Il ne faut pas oublier que, en campagnes, l’alcoolisme est dû à la boisson même si l’alcool permet de rendre l’eau potable.

Quel est le taux de fécondité en France en 2002 ?
- Le taux est de 2 car il faut être deux pour faire un enfant.
- On peut être 3 ou 4 mais c’est préférable à 2.

Qui a inventé le zéro ?
- Personne ne le sait.
- On peut dire que devant, il ne sert pas à grand-chose mais il est très utile car c’est le seul chiffre qui permet de compter jusqu’à 1.
- Sans lui, on aurait commencé à 2.

§§§§§§§§§§

- Le cerveau a des capacités tellement étonnantes que, aujourd’hui, presque tout le monde en a un.
- Je n’en suis pas persuadé ! répond le professeur.

- La solidarité sociale a poussé l’Etat français à construire des H&M.

- Un ovale est presque rond mais quand même pas.

- La décolonisation est quelque chose de nécessaire car on ne peut laisser les enfants en colonies de vacances toute l’année.

- Si De Gaulle n’apparait pas sur les photos de la conférence de Yalta c’est parce que c’est lui qui les a faites, évidement.

- Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par l’occupation.

- On peut constater que dans une société, tout le monde ne travaille pas pour être utile :
- certains travaillent pour le plaisir :
- les prostituées, par exemple, joignent l’utile à l’agréable.

Autre Que Réseau Social

Ce n’est même pas drôle !
ce serait plutôt affligeant.

C’ Est Quand Même Vraiment Bête !

cochon rit

Une épidémie pas tout à fait comme les autres…

« Ces familles françaises sous l’emprise de « Daech » » titrait hier « Le Figaro » :

« Les projets belliqueux d’adolescents sont découverts chaque semaine en France.
Aucun milieu social ni culturel n’est épargné. »

À le lire, on croirait que « Daech » est un virus H1N1 qui a fait irruption en France sans crier gare et frappe au hasard.
La prochaine fois, on casera l’État islamique dans les pages « Santé », à côté de la colonne « Ebola ».

Pour ne pas froisser, fâcher, montrer du doigt, il convient de dire que tout foyer français peut être touché.

C’est la fatalité.
Personne n’y peut rien.
Ne reste plus qu’à croiser les doigts.
Pourvu que la petite en 3ème B ne s’avise pas de partir en Syrie, avec ses bagues sur les dents et son agenda Violetta.

Sauf que cette épidémie-là n’est pas tout à fait comme les autres.
Elle n’est pas tombée du ciel et ne s’attrape pas en touchant la barre du métro.
Et comment lutter si on continue à se raconter des craques ?

Aucun milieu social ni culturel n’est épargné… mais certains sont de toute évidence moins épargnés que d’autres :
Sur le millier de Français candidats au djihad, « 21 % sont des convertis » selon le procureur de Paris François Molins.
Donc, près de 80 % sont d’origine musulmane.

Aucun milieu social ni culturel n’est épargné… mais si l’on apprend qu’un seul des manifestants de dimanche a rejoint Daech, j’offre la tournée à tous les lecteurs de « Boulevard Voltaire » !
Et c’est pourtant cette jeunesse-là que forces de l’ordre et renseignements généraux, durant de longs mois, se sont épuisés à courser, fliquer, ficher, verbaliser pour port de sweat déviant… quand les autres, gandoura et barbe folle au vent, gambadaient, libres comme l’air, attendu, bien sûr, qu’on ne peut pas courir tous les lièvres à la fois.

Aucun milieu social ni culturel n’est épargné… mais les convertis, les témoignages du « Figaro » le montrent, sont toujours de famille d’origine catholique devenue athée.
La nature a, dit-on, horreur du vide.
Nos curés n’ont pas voulu évangéliser les nouveaux arrivants, mais ils n’ont pas su non plus garder leurs ouailles « locales ».
Il croyaient sincèrement qu’en prêchant une religion toujours plus « light » et moins exigeante, ils les feraient revenir, mais voilà que ceux-ci filent vers une foi ô combien plus aliénante, toute faite de rites tatillons.
Allez comprendre.

Christiane Taubira veut créer des centres de déradicalisation.
Comme au Danemark, sans doute, où un programme « seconde chance » permet à des apprentis djihadistes de recevoir soins médicaux et psychologiques.
Remboursés par la sécurité sociale, peut-être ?
La vérité est que l’on avait, il n’y a pas si longtemps, des centres de déradicalisation préventifs.

On appelait ça le service militaire.

On pouvait y acquérir – sauf à mal tomber – l’amour du pays et la fierté d’être français que l’on n’avait pas appris à l’école, les joies viriles du combat sans partir tuer quiconque en Syrie.

Aucun milieu social ni culturel n’était épargné… c’était toute une classe d’âge qui était passée au peigne fin, observée à la loupe, et un adjudant sagace aurait eu tôt fait de signaler un comportement suspect.

C’est quand même bête.

Gabrielle Cluzel

http://www.bvoltaire.fr/  du 08/10/2014

 

Au lieu d’avoir une armée de chômeurs rémunérés à ne rien faire, il y aurait une armée de bras cassés qui seraient soumis à une certaine discipline ne serait-ce que civique.

Mon Humour N’ Est Pas En Berne !

marionnette

 Le baiser par Raymond Devos !!!!

Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l’ai nommé Baiser (comme pour un baiser mignon).
Ce fut une erreur, mais je ne l’ai remarqué que plus tard.

1°) Lorsque après mon déménagement je me suis rendu à la municipalité pour le faire enregistrer, je dis au percepteur que je venais payer la taxe pour Baiser.
Il me répondit qu’il n’y avait pas encore de taxe à payer pour cela.
« Mais il s’agit d’un chien », lui répondis-je.
Il me répliqua que les relations sexuelles avec les animaux sont interdites par la loi, mais que malgré cela, il n’y avait pas de taxe à payer.
« Vous ne comprenez pas, lui dis-je, j’ai Baiser depuis que j’ai neuf ans »…
Il me jeta dehors.

2°) Pendant notre voyage de noces, le chien nous avait accompagnés.
Comme je ne voulais pas qu’il nous dérange, je demandais à la réception de l’hôtel une chambre supplémentaire pour Baiser.
La dame de service me répondit que toutes les chambres de l’hôtel étaient équipées à cet effet.
« Vous ne comprenez pas , lui dis-je, « Baiser m’ empêche de dormir toute la nuit ».
Mais elle me répondit qu ‘elle aussi, ça l’ empêchait de dormir.

3°) Une fois, je me rendis à un concours de beauté pour chiens, je voulais y présenter Baiser.
Un gars à l’ entrée me demanda la raison de ma présence au concours.
Je lui répondis que j’ étais ici pour Baiser.
Il me suggéra de faire imprimer mes cartes d’entrées privées et de les vendre.
Lorsque je lui demandais si le concours était télévisé, il me traita de pervers.

4°) Un jour, Baiser tomba malade et je dus le conduire chez le vétérinaire.
Le lendemain, j’allai le reprendre.
« Lequel est-ce, me demanda la demoiselle en feuilletant dans ses cartes d’ admission, Milou, Médor..ou Paf ? »
« Que diriez-vous de Baiser », lui répondis-je, et je reçus une gifle.

5°) Le même jour, Baiser s’échappa et je le cherchais partout.
Je me rendis au refuge pour animaux pour le chercher.
« Que voulez-vous ?… » me demanda le gardien.
« Baiser » lui répondis-je.
Il était d’ avis que ce n’ était pas le bon endroit pour baiser.

6°) Je cherchais toute la nuit.
Vers 4 heures, un agent de police me demanda ce que je voulais en pleine nuit dans ce quartier chic, lorsque je lui répondis que je voulais seulement Baiser et rien d’autre, il m’embarqua.

7°) Lors du divorce, ma femme et moi devions nous présenter, devant le juge, pour le partage des biens.
Naturellement, je voulais à tout prix garder mon chien, je ne voulais pas le lui laisser :
« Votre Honneur, j’ avais déjà Baiser avant le mariage ».
Il répondit simplement : « Et alors ? Moi aussi !

Sacré Raymond !

Autre Que Réseau Social

L’islam de France prie son allah autant que ceux qui ont assassiné de nombreux Chrétiens et il faudrait accepter leurs manifestations bruyantes pour déplorer la mort médiatisée d’un des nôtres ?
NON ! La France n’est pas terre d’islam, qu’ils se recueillent dans leurs mosquées, y récitent leurs sourates agressives, faisons seulement le deuil de notre sécurité avec cette engeance au coeur même de notre Patrie mais ne baissons pas les bras !
Le rire est le propre de l’être humain, pas de verser des torrents de larmes, vraies ou fausses !
L’islam n’a pas sa place en France, ce n’est pas une religion de paix !

1...34567...10

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43