Archive | TROQUET Flux RSS de cette section

Retour De Flammes A L’ Elysée.

clin-doeil

François Hollande dans la cour des grands !

Sans doute vexé d’être apparu en enfant de chœur après l’affaire du Sofitel, François Hollande semble mettre un point d’honneur à rattraper son retard.
L’ex-patron du « FMI » en blêmit.
Celui qui pensait avoir le monopole de la turpitude sexuelle se voit en passe d’être rejoint dans la dernière ligne droite par un François Hollande serein mais déterminé à jouer dans la cour des grands.
Parti du diable vauvert avec son air de ballot niaiseux, voilà notre chef d’État qui s’immisce dans la compétition.
L’outsider sur lequel les parieurs n’auraient pas misé un euro cinquante se révèle tombeur de haut niveau.

DSK et Hollande, c’est le lièvre et la tortue.
Parti trop vite, DSK s’est précipité et n’a pas su tenir une vitesse de croisière, et c’est en cela que François Hollande révèle sa stature internationale…
Sa conception diplomatique des relations amoureuses impressionne les milieux compétents.
D’abord une petite tromperie mine de rien pendant la campagne, on installe le butin en lieu sûr à l’Élysée et, discrètement la nuit, on part retrouver une seconde prise.
Du bel ouvrage. Un mental de chasseur dissimulé sous un physique d’agneau chétif.
Salut, l’artiste.

Un coup de fil à « Nafissatou » et elle arrive pour faire la chambre de « Julie Gayet » !
Et là… tout peut arriver.
Le coup de folie, le scooter en panne, tiens si tu pouvais nettoyer les bougies, et hop…
À nous les titres de la presse internationale, les menottes…
Départ en beauté.
Plutôt que viré par le peuple, sauvé par le gong, la quenelle de trop.
Une manière élégante de sauver la face, de quitter le navire en vainqueur de DSK battu cette fois-ci sur son propre terrain.
Le grand chelem !

De son côté, Ségolène compte les points.
Un studio est prêt pour Valérie.
En fondatrice de l’amicale des larguées par le Corrézien, elle accueillera la délaissée.
Un vin chaud, quelques mots de réconfort, Kleenex à volonté, la solidarité de la gauche n’est pas un vain mot. Ensemble, elles attendront « Julie Gayet » et toutes les victimes du prédateur nocturne.
Ainsi va le quinquennat.
Cahin-caha, avec ses petits tracas, ses rebondissements, ses feux de l’amour…
Sachet de pop-corn à la main, les Français ne sont pas déçus…
Le spectacle est de qualité.

Jany Leroy

http://www.bvoltaire.fr/janyleroy

Regardons Notre Dette En Images !

 

gouffre-economie-300x133(2)

La France est endettée, c’est un refrain

que nous commençons à connaître !

 

 

Allons-y progressivement

 

Cent Euros

_100_euros

Cela représente environ 2 jours de smic,  50 € par jour.

Dix mille Euros

dix mille

 Soit une liasse de 100 billets de 100 €.

Assez pour de belles vacances, ou une voiture d’occasion.

C’est également un peu moins d’une année de smic.

Un million d’Euros

un million

Cela représente la valeur de cinq maisons à 200 000 €.

Cent million d’Euros

cent millions

ça laisse de quoi voir venir et ça tient sur une palette aux normes ISO de taille standard.

Un milliard d’Euros

unmilliard

Vous aurez besoin d’aide pour dévaliser cette banque.

Maintenant on commence les choses sérieuses.

Mille milliards d’Euros

Mille milliards

Soit un trillion d’Euros comme disent les américains

Gardez bien à l’esprit que le dessin ci-dessus représente deux couches de palettes de 100 millions d’euros !

Il vous faudra un nombre conséquent de camions pour déplacer une telle quantité d’argent.

Si vous dépensiez un millions d’euros par jour depuis la naissance du Christ, vous auriez seulement dépensé 734 milliards en décembre fin 2011.

Mille sept cent milliards d’Euros

17oo cents milliards

1 700 000 000 000 € c’est la dette de la France,

Cela représente 4 palettes de billets empilées les unes sur les autres soit la hauteur d’une maison de 2 étages couvrant la surface d’un terrain de football ou d’un terrain de rugby.

Pour être encore plus concret,  notez bien que pour rembourser cette dette, CHAQUE FRANCAIS, enfants, chomeurs, et retraités inclus,  devrait verser 25 000 euros !

 

En plus, rien que pour les intérêts  d’emprunts inconsidérés!

 

 

Rêvons De Partir En Croisière !

avion

L’embarquement du vol 2014 est annoncé.

 

N’oublions pas notre paquet de bisous !

N’emportez dans vos bagages que les meilleurs souvenirs de 2013.

                 Laissez les mauvais moments aux objets perdus.

La durée de votre voyage sera d’exactement 12 mois.

Vos prochaines escales seront :

Santé, Amour, Joie, Harmonie, Prospérité et Paix.

Le Commandant de bord vous propose le menu suivant servi durant le vol :

Cocktail de l’amitié.
Suprême de bonne santé.
Gratinée de prospérité.
Plateau d’excellentes nouvelles.
Salade de réussite.
Bûche du bonheur.
Le tout accompagné de bulles d’éclats de rires.

   Bon et agréable voyage à bord du vol 2014

 

 

arc-triomphe-300x212

 

Autre Que Réseau Social

Dieudonné Est Un Prétexte Pour Valls !

Touche_pas_

Le problème essentiel de Manuel Valls est bien   »Dieudonné » !

Plutôt prompte à invoquer ad nauseam les racines de la Révolution française, la gauche hexagonale – notamment le PS – a pourtant un problème avec les libertés, et au premier rang desquelles la liberté d’expression.
Dernier exemple, la volonté affichée de Manuel Valls de vouloir faire interdire les spectacles de Dieudonné, sous prétexte de trouble supposé à l’ordre public.
En fait, ce souhait manifeste de censure montre – par-delà des jugements que l’on peut porter sur l’humour de Dieudonné – que le gouvernement tendrait à vouloir museler ses opposants.
Opposants forts nombreux au vu de l’impopularité massive de ce gouvernement socialiste.
Une bien mauvaise nouvelle pour la France qui semble de moins en moins être la patrie des droits de l’homme…

Cette annonce de Manuel Valls n’a pas manqué bien entendu de faire réagir.

Florilège  de réflexions sur les réseaux sociaux !

 

Dieudonné Est Un Prétexte Pour Valls ! dans TROQUET image_biggerBilger Philippe
Pour défendre Cohen et Haziza il y’a des procédures. Valls met le doigt dans un engrenage très dangereux. Pour « sepayer »Dieudonné!

 

 dans TROQUETLouis Aliot
Faire interdire un spectacle, aussi provocateur soit-il, est une atteinte à la Liberté et la marque d’une dictature idéologique rampante….

 

Christine Boutin
Je ne soutiens pas ms je me battrai jusqu’au bout contre tout forme de censure, la gauche tjrs contre les…(?)

Fabrice Robert
La qui permet de fliquer les citoyens.
qui veut interdire un humoriste.
La fin des libertés, c’est maintenant !

 

Antoine Sillani
Je déteste mais je ne pense pas que l’interdire soit une solution on le victimise et on lui fait de la pub.

 

Julien Rochedy
D’un certain côté, on comprend qu’un gouvMT d’humoristes s’en prenne à un autre humoriste. La gauche n’aime pas la concurrence.
IVCIOkDE_biggerMaitre Eolas

Visiblement, la France tient à conserver sa 3e place des condamnations par la CEDH pour atteinte à la liberté d’expression

 

Franck GUIOT
Manuel est devenu le directeur de communication de ?
Pourquoi tant de pub ?

 

Laura Slimani
Cela fait longtemps que Dieudonné n’est plus un humoriste mais un militant d’extrême droite.
Le gvt a raison d’agir.

 

Haziza Frédéric
Manuel à raison de vouloir interdire spectacles @MbalaDieudo pas 1 humoriste mais propagandiste criminel antisémite et négationniste

 

Gaspard Alizan
pare-feu idéal de .
Médias complices.

 

Vivien_hoch_twitter2_biggerVivien Hoch
Bien joué l’affaire « Dieudonné » pour éviter de parler du chômage, de la dérive des finances publiques, de la dette et de l’inaction.

 

scruffy_biggerVogelsong
J’attends, je trépigne de lire les templiers de la liberté d’expression sur le cas Dieudonné.

 

Isabelle VeЯgeЯ™
Dieudonné c’est la créature hybride qui s’est retournée contre le système qui l’a enfanté

 

Damien Rieu
J’ai vraiment envie de rester au Moyen-Orient quand je vois ce qui fait l’actualité en France.

 

 

valls

 

http://fr.novopress.info  du 29/12/2013

A Chaque Siècle Ses Centenaires !

homme

Nos anciens avaient aussi leurs centenaires !

Pour étayer ses affirmations sur le bien-être des populations et sur les soi-disant avancées technologiques, le corps médical et les médias affirment que la durée de vie ne cesse de croître.
Pouvons-nous en douter ?

Des documents peu connus par les magazines de santé et de médecine attestent qu’à la fin du XVIIIe et au XIXe siècle, de nombreux hommes ont atteint des âges aujourd’hui inégalés.

À cet effet, l’Abbé Fulcran Vigouroux (1837-1915) (Dictionnaires de la Bible, 1895, article Longévité) rapporte :
-En Angleterre, le paysan « Effingham », mourut à 144 ans, un autre paysan « Thomas Parre » est mort à 152 ans, le pêcheur « Henri Jenkins » est mort à 169 ans ;
-En Norvège, le marin « Draakenberg » atteignit 146 ans, et Joseph « Surrington » alla jusqu’à 160 ans. Le Hongrois Bowin mourut à 172 ans, laissant une veuve de 164 ans et un fils de 115 ans ;
-Un Livonien mourut à 168 ans ;
-La comtesse irlandaise « Desmond » mourut à 145 ans et un vétéran russe s’éteignit en 1825 à l’âge bien constaté, dit-on, de 202 ans.
Certains de ces cas « éternels » sont repris par le Bénédictin « Louis-Mayeul Chaudon », Dictionnaire universel, historique, biblique, historiographique, t. XV, 9e édition, 1811.

Dans Essai de géographie divine, le scientifique et égyptologue français « Fernand Crombette », ayant entre autres dénoncé le peu de sérieux de la méthode du Franc-maçon Champollion concernant la lecture des hiéroglyphes, reproduit le recensement officiel de la Serbie effectué en 1898 :
« Sur deux millions d’habitants, trois vieillards de 135 à 140 ans ; dix-huit de 126 à 135 ans, et deux cent quatre-vingt-dix de 115 à 125 ans ; soit un nombre déjà impressionnant de trois cent onze personnes de plus de 115 ans. »

Tous ces exemples démontrent que les sujets centenaires n’étaient donc pas des exceptions.
Par conséquent, nous pouvons bien douter que le XXe siècle voit l’allongement de la durée de vie du quidam qui confie aveuglément sa santé à des médecins cosmopolites.

Laurent Glauzy

http://france.eternelle.over-blog.com  du 27/12/2013

Nous Sommes Vraiment Tous Concernés.

web

 Vérifiez bien à quelle catégorie vous appartenez !

-Si vous êtes homosexuel, le gouvernement vient de vous permettre de vous marier et bientôt surtout d’adopter des enfants.

- Si vous êtes drogué, le ministre de la « santé publique » va mettre à votre disposition des « salles de shoot » et tout le nécessaire indispensable pour que vous ne soyez pas en manque.

- Si vous êtes un locataire indélicat, « Cécile Duflot » vous facilite les choses en réduisant de 3 mois à 1 mois la caution qui était censée couvrir vos loyers impayés.

- Si vous êtes un Rom, le gouvernement vous donne accès à plus de professions et en tant que « gens du voyage », beaucoup moins de contrôles vous seront appliqués.

- Si vous êtes « gens du voyage », la CAF participera à l’achat de votre caravane.

- Si vous êtes salarié du Secteur Public, c’est à dire « fonctionnaire », « Marisol Touraine » a supprimé le jour de carence maladie (rappel c’est 3 dans le privé), et cela ne coutera après tout que 70 million d »euros.

- Si vous êtes un élu politique, pas de soucis, vous pourrez en toute impunité vous en mettre plein les poches, avec cumul des mandats et exonération d’impôts.

 - Si vous êtes un « jeune » petit voyou de banlieue, Christiane Taubira vous autorise à voler tout ce que vous voulez, et agresser qui vous voulez, tant que vous ne risquez pas 2 ans ferme de prison

- Si vous êtes syndicalistes, vous serez amnistiés pour les destructions auxquelles vous vous livrerez en entreprises, par grâce présidentielle à défaut de loi.

  - Si vous êtes étrangers, vous allez bientôt pouvoir élire vos propres représentants dans les instances nationales pour défendre vos intérêts spécifiques.

 

 Mais, désolé, si vous n’êtes qu’un simple citoyen français « normal », retraité ou non, hétéro, que vous ne vous droguez pas, que vous payez régulièrement vos loyers, et que vous n’êtes pas un bénéficiaire d’avantages acquis scandaleux, et qui déclarez honnêtement vos revenus, vous n’intéressez qu’un seul ministère, celui des finances.

Alors là oui, on s’occupera tout particulièrement de vous. Vous serez l’objet de toutes les attentions !

Et vous devrez financer, par les taxes et vos impôts indexés, tous les frais occasionnés par les multiples mesures de protection décrites précédemment…

Autre Que Réseau Social

Les Bonnets Rouges Sont Des Champions.

bonnet-rouge

Loi Taubira interdisant le port du bonnet rouge.

Le 11 novembre 2013, après plusieurs semaines de contestation contre la République Socialiste Française et sa politique fiscale, un coup terrible a été porté à la démocratie.
Non, il ne s’agit pas des coups de couteau portés à un élu « UMP » ce même jour, mais des huées et des sifflets à l’encontre du chef de l’État.
Face à cette attaque gravissime, insupportable, qui remet en cause le fondement même du pacte républicain entre les Français et leur élite, le Président promulgue une loi juste et équilibrée visant à rétablir la paix dans le pays.

Article 1

Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue ou adopter une attitude destinée à manifester son opposition à François Hollande, Manuel Valls, Christiane Taubira, Vincent Peillon ou tout autre ministre du gouvernement ou plus généralement à « la religion socialiste ».

Article 2

I. ― Pour l’application de l’article 1er, l’espace public est constitué des voies publiques ainsi que des lieux ouverts au public ou affectés à un service public.

II. ― L’interdiction prévue à l’article 1er ne s’applique pas si la tenue est prescrite ou autorisée par des dispositions législatives ou réglementaires, si elle est justifiée par des raisons de santé ou si elle s’inscrit dans le cadre de l’apologie de la religion socialiste.

Est, par exemple, autorisé le port du sein nu dans les églises ou sur la voie publique s’il est accompagné de slogans ou d’actes de violence à l’encontre des opposants au régime.
La nudité est également autorisée sur la voie publique lors des manifestations de lobbies visant à promouvoir le mariage homosexuel ou plus généralement la propagande socialiste.
Dans ce cadre spécifique, le port de plumes dans les fesses devient alors obligatoire.

Article 3 : Du bonnet rouge

Le bonnet rouge est strictement interdit sur l’ensemble du territoire national à compter de ce jour.
Il est en effet devenu le signe évident de rassemblement d’un trop grand nombre d’opposants et il provoque des réactions incontrôlables et violentes de la part des policiers.
Le bonnet rouge est donc devenu une menace contre la République.

 

Que s’est-il vraiment passé sur les Champs-Elysées lors du défilé

 

Le gouvernement socialiste, soucieux d’assurer l’égalité de tous citoyens devant la loi, comme lors du mariage pour tous, décide également d’interdire tous les bonnets qu’ils soient bleus, blancs ou rouges ou de toute autre couleur.

Toutes les mairies devront donc procéder à l’enlèvement immédiat du bonnet phrygien des Marianne républicaines afin de donner l’exemple.

Toutes les Marianne encore coiffées du bonnet rouge dans un délai de 3 jours à compter de la parution de la présente seront placées en garde à vue.

Une attention toute particulière devra être apportée à la surveillance de l’espace public pendant la fête religieuse de Noël.
Une note des renseignements généraux indique en effet qu’un nombre important d’intégristes catholiques s’apprêtent à infiltrer les centres commerciaux avec un bonnet rouge auquel ils ont ajouté un pompon blanc afin de contourner la loi.
Leur objectif est clair : ridiculiser le gouvernement en distribuant des cadeaux et dénoncer la religion socialiste officielle qui consiste au contraire à n’en faire aucun.
Toute personne apercevant un bonnet de ce type devra immédiatement la dénoncer aux forces de police sous peine d’être accusée de complicité de déstabilisation de L’État Socialiste.

Tout personne affublée d’un bonnet rouge à pompon blanc qui, en plus, porterait une barbe blanche sera immédiatement placée en garde à vue et déférée en comparution immédiate.

Article 4 : des T-shirts

Le T-shirt rose ou bleu floqué est interdit.
Son port est une atteinte insupportable à la religion officielle qui instaure le droit au mariage et bientôt à la PMA et la GPA pour les couples homosexuels.

Ici encore, soucieux de rappeler que le socialisme à la française, c’est l’égalité pour tous, le port du T-shirt en général est interdit.
Le port du sein nu devient obligatoire sur l’ensemble du territoire.
Ceux qui n’ont pas de sein ne pourront plus sortir de chez eux sans une autorisation spéciale, ce qui va concourir à la promotion des femmes dans l’espace public.
Des faux seins seront toutefois mis en vente dans toutes les perceptions publiques au prix de 7 500 euros la paire afin d’assurer l’égalité des citoyens devant la loi et de renflouer les caisses vides de l’État.

Article 5 : de la liberté de la presse

Suite à la une honteuse du journal Minute affirmant que Madame Taubira, « maligne comme un singe »« retrouve la banane », il sera désormais strictement interdit d’accoler ces qualificatifs à toute personne de couleur noire sous peine de poursuites pour injure publique à caractère racial.

Dans la République Socialiste Française, il est désormais permis d’affirmer que les Roms, les Arabes ou les Juifs sont malins comme des singes et qu’ils ont retrouvé la banane, mais écrire cela pour des Noirs sera désormais passible des tribunaux.

Les citoyens de couleur noire ont désormais interdiction d’être malins comme des singes, mais également de porter la banane en guise de sourire.
Ça c’est de la protection des minorités, non mais.
Du coup, on interdit aussi les bananes dans l’espace public français.

Article 8

La banane sera désormais remplacée par la quenelle.

Article 9

Tous les médias grand public n’ayant pas appelé à voter François Hollande en 2012 sont interdits.
Par conséquent aucun média n’est interdit.

Article 10

Seuls la discrimination, le racisme et l’incitation à la haine raciale contre les Roms sont autorisés, particulièrement pour le ministre de l’Intérieur et de la propagande.

Article 11

Les sondages concernant la popularité du chef de l’État et de son gouvernement sont désormais interdits.
Ils représentent une remise en cause insupportable du suffrage universel et de la démocratie.

Article 12

La méconnaissance de l’interdiction édictée à l’article 1er est punie de l’amende prévue pour les contraventions de deuxième classe.

L’obligation d’accomplir le stage de citoyenneté mentionné au 8° de l’article 131-16 du code pénal peut être prononcée en même temps ou à la place de la peine d’amende.
Le stage de citoyenneté peut être remplacé par un stage chez les Femen ou chez Pierre Bergé.

Article 13

La présente loi s’applique sur l’ensemble du territoire de la République.

Article 14

La présente loi sera exécutée comme loi de l’État.

Fait à Paris, le 11 novembre 2013.

François Hollande

Par le monarque de la République :

Le Premier sinistre,
Jean-Marc Ayrault
La sinistre d’Etat, garde des sceaux,
sinistre de l’injustice et des libertés,
Christine Taubira
Le sinistre d’Etat, sinistre de l’intérieur,
sinistre de la propagande socialiste
Manuel Valls

Philippe Alain du blog « I am Spartacus »

http://www.ndf.fr  du 14/11/2013

Ces « Jihadistes » Sont Vraiment Fous.

Ces

Terre Chrétienne !

Les fous d’Allah s’entraînent au « jihad » dans nos Ardennes !

A en lire la presse de ce matin, des jihadistes (combattants d’Allah) auraient planifié des entraînements dans les Ardennes belges, à l’appel d’un certain Abou Moussa(raser) sur Facebook.

Ce radical, agité du bocal des illuminés de « Sharia4Belgium », appelle les autres illuminés à se rendre dans la Vallée de notre belle « Semois » du côté de « Bouillon ».

Seulement, il néglige trois obstacles :

1.- Les autorités policières prennent l’affaire très au sérieux (heureusement !) et vont donc se mettre à la chasse aux barbus :
Pan ! ou je te tire par la barbichette !…

2.- Leur intégration et leur culture étant nulles, ils ignorent que nos Ardennes sont peuplées de sangliers qui sont en fait des cochons sauvages (moins sauvages qu’eux)
Ceux-ci ne vont guère apprécier la présence de leurs ennemis héréditaires qui leur refusent le titre « halal ».
Vu qu’en cette saison, nos gentils sangliers ardennais sont de sortie et s’en donnent à cœur joie dans la récolte des glands fraîchement tombés, ils s’occuperont, n’en doutons pas, de cette autre sorte de « têtes de gland » qui veulent aller perturber leur quiétude.

3.- Ils veulent aller jouer au cow-boy d’Allah à coté du château de celui qui a mis une dérouillée aux musulmans lors de la première croisade et qui devintRoi de Jérusalem. J’ai cité Godefroid de Bouillon !
Celui-ci n’hésitera pas à se lever de son tombeau pour venir leur mettre la branlée pendant que les sangliers leur mettront la glandée !

Pierre Renversez

http://ripostelaique.com  du n°326, le 26/10/2013

 

 

Les services compétents suivent la situation

Les services compétents sont tout à fait au courant du message posté sur « Facebook ».
Le message a été posté par un ressortissant hollandais, vivant près de La Haye et et bien connu des services néerlandais et belges.
Celui-ci a déjà donné des commentaires dans plusieurs émissions télévisées sur le phénomène des Néerlandais partis combattre en Syrie, a expliqué la ministre de l’Intérieur, « Joëlle Milquet », sans donner d’autres précisions.

« En collaboration avec les services néerlandais compétents, nos services de police et de renseignements mènent une enquête.
Ils s’informent notamment sur l’exactitude de ce qui est communiqué, l’endroit précis où le camp se déroulerait, les activités qui sont organisées, si les participants sont belges ou étrangers et sur leur âge », a-t-elle déclaré.

Les services compétents, y compris les polices locales, interviendront si des faits répréhensibles devaient être commis ou si l’ordre public était menacé.

Dans les rangs libéraux, « Denis Ducarme » (MR) et « Bart Somers » (Open Vld) ont exprimé leur inquiétude, notamment sur le risque d’endoctrinement de jeunes qui pourraient ensuite partir combattre en Syrie.

http://www.7sur7.be  du 26/10/2013

Une Vraie Leçon D’ Histoire Politique.

Une Vraie Leçon D' Histoire Politique. dans TROQUET apprendre-e1382467673762

Le Parti Socialiste boutonneux promettait déjà ce qu’il est devenu !

 Au lycée Papillon

Elève Labélure ? – Présent !
Vous êtes premier en histoire de France ?
Eh bien, parlez-moi d’Vercingétorix
Quelle fut sa vie ? Sa mort ? Sa naissance ?
Répondez-moi bien et vous aurez dix.
Monsieur l’Inspecteur
Je sais tout ça par coeur.
Vercingétorix né sous Louis-Philippe
Battit les Chinois un soir à Ronc’vaux
C’est lui qui lança la mode des slip…es
Et mourut pour ça sur un échafaud.
Le sujet est neuf
Bravo, vous aurez neuf.

(Refrain)

On n’est pas des imbéciles
On a mêm’ de l’instruction
Au lycée Pa-pa
Au lycée Pa-pil
Au lycée Papillon.

Elève Peaudarent ? – Présent !
Vous connaissez bien l’histoire naturelle ?
Eh bien, dites-moi c’qu’est un ruminant.
Et puis citez-m’en… et je vous rappelle
Que je donne dix quand je suis content.
Monsieur l’Inspecteur
Je sais tout ça par coeur.
Les ruminants sont des coléoptères
Tels que la langouste ou le rat d’égout
Le cheval de bois, le pou, la belle-mère
Qui bave sur sa proie et pis qu’avale tout.
Très bien répondu
Je vous donne huit… pas plus

(Refrain)

Elève Isaac ? – Présent
En arithmétique’ vous êtes admirable
Dites-moi ce qu’est la règle de trois
D’ailleurs votre père fut-il pas comptable
Des films Hollywood ? Donc répondez-moi.
Monsieur l’Inspecteur
Je sais tout ça par coeur.
La règle de trois ? C’est trois hommes d’affaires
Deux grands producteurs de films et puis c’est
Un troisième qui est le commanditaire
Il fournit l’argent et l’revoit jamais.
Isaac, mon p’tit
Vous aurez neuf et d’mi !

(Refrain)

Elève Trouffigne ? – Présent !
Vous êtes unique en géographie ?
Citez-moi quels sont les départements
Les fleuves et les villes de la Normandie
Ses spécialités et ses r’présentants ?
Monsieur l’Inspecteur
Je sais tout ça par coeur.
C’est en Normandie que coule la Moselle
Capitale Béziers et chef-lieu Toulon.
On y fait l’caviar et la mortadelle
Et c’est là qu’mourut Philibert Besson.
Vous êtes très calé
J’donne dix sans hésiter.

(Refrain)

Elève Legateux ? – Présent !
Vous êtes le meilleur en anatomie ?
Répondez, j’vous prie, à cette question
Pour qu’un être humain puisse vivre sa vie
Quels sont ses organes, quelles sont leurs fonctions ?
Monsieur l’Inspecteur
Je sais tout ça par coeur.
Nous avons un crâne, pour faire des crân’ries
Du sang pour sentir, des dents pour danser
Nous avons des bras
C’est pour les brass’ries
Des reins pour rincer
Un foie pour fouetter.
Bien. C’est clair et net
Mais ça n’vaut pas plus d’sept.

(Refrain)

Elève Cancrelas ? – Présent !
Vous êtes le dernier, ça me rend morose.
J’vous vois dans la classe tout là-bas dans l’fond
En philosophie, savez-vous quèqu’chose ?
Répondez-moi oui, répondez-moi non.
Monsieur l’Inspecteur
Moi je n’sais rien par coeur.
Oui, je suis l’dernier, je passe pour un cuistre
Mais j’m'en fous, je suis près du radiateur
Et puis comme plus tard j’veux dev’nir ministre
Moins je s’rai calé, plus j’aurai d’valeur
Je vous dis : bravo !
Mais je vous donne « zéro ».

(Refrain)

Paroles de Georgius, en 1936

http://www.resistancerepublicaine.eu  du 21/10/2013

 

 

 

 

 

 

Le Bichon Français Puissant et Influent ?

Le Bichon Français Puissant et Influent ?   dans TROQUET declin-e1378918330242

Le XXIe siècle, siècle du déclin européen ?

Une manipulation sémantique
Le fait d’accoler les termes puissance et influence constitue une manipulation sémantique, comme le concept de «soft power» (parlons Français, pouvoir discret ! note du blog).
Les puissants sont influents en raison même de leur puissance et de leur capacité de nuisance.
Les Etats-Unis et Israël sont donc des nations influentes par exemple.

Par contre, l’inverse se vérifie beaucoup plus rarement : l’influence ne peut produire les mêmes effets que la puissance, en particulier lorsque des enjeux vitaux se trouvent en jeu.

Car il en va de l’influence diplomatique comme des arts martiaux : il s’agit d’un succédané à l’emploi de la force, donc une technique à l’usage des faibles.
Il n’y a qu’au cinéma que les arts martiaux triomphent des hommes d’armes : dans la vraie vie c’est un peu différent.

On veut donc nous faire croire que notre influence se maintiendrait quand notre puissance et celle de l’Europe diminuent. C’est une tromperie.

Le déclin européen
Car le XXIe siècle se caractérise, au contraire par la marginalisation rapide et profonde de la présence, de la culture, de la puissance et de l’influence européennes dans le monde : un déclin plus profond, en tout cas, que lorsque « Oswald Spengler » publia en 1918 son célèbre ouvrage « Le Déclin de l’Occident ».
Car même après les hécatombes de la Grande Guerre et de la révolution communiste, l’Europe possédait encore de nombreux atouts. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Beaucoup de nos concitoyens n’ont cependant pas conscience d’avoir changé d’époque.
On leur a, certes, beaucoup parlé de la mondialisation, mais sans en dévoiler la véritable nature.

La mondialisation ne se réduit pas à l’ouverture des marchés ni à Internet, en effet.
Elle se traduit avant tout par une profonde modification des rapports de forces entre les continents et les civilisations, comme l’avait analysé, parmi d’autres, « Samuel Huntington », dans son livre « Le Choc des civilisations » : une modification qui s’effectue à nos dépens.

Mais l’oligarchie européenne et française n’a eu de cesse de masquer cette dure réalité, afin de cacher sa propre responsabilité dans le déclin européen.
Il est temps d’ouvrir les yeux.

Marginalisation démographique d’abord
Le XXIe siècle se caractérise d’abord par la réduction de la part relative des Européens – c’est-à-dire des Blancs caucasiens, comme disent les Américains – à l’échelle de la population mondiale et cela sur tous les continents, y compris l’Europe où se produit leur « grand remplacement » programmé du fait de l’immigration.
La natalité et la fertilité des Européens ne cessent de chuter, au contraire des autres ethnies, y compris aux Etats-Unis.

Or, jusqu’au début du XXe siècle l’Europe restait une zone de forte croissance démographique, dans un monde en général moins peuplé (sauf en Chine et en Inde).
L’exemple de l’Afrique est édifiant sur ce plan : hier vaste continent peu peuplé, aujourd’hui bombe démographique.

Ce déclin démographique signifie qu’à l’aune des Nations unies, la voix des Occidentaux se fait déjà et se fera de moins en moins entendre.
En outre, le rayonnement d’une culture ne se dissocie pas de la fertilité de la population qui la porte.
Comment les Européens peuvent-ils croire au maintien de leur « influence » et de leurs « valeurs » alors que leur régression démographique –tant absolue que relative – est rapide ?

Marginalisation économique ensuite
La croissance économique – c’est-à-dire l’augmentation des dépenses et des richesses globales – n’est plus l’apanage des Européens. La France s’enorgueillit d’un « rebond surprise de la croissance » au second trimestre (« Le Monde » du 15 août 2013) à… 0,5%.
On a les succès que l’on peut !

Mais l’ascenseur social se bloque et les classes moyennes s’appauvrissent, inversant un mouvement bicentenaire, partout en Europe.
Sans parler des taux de chômage structurels élevés que connaissent désormais les Européens et qui n’ont rien à envier à ceux de la Grande Dépression des années 1930, même si les systèmes de « traitement social » les masquent en partie.

Mais pendant ce temps les usines tournent en Chine, en Asie du Sud-Est ou en Inde et encore en Amérique du Nord.
On en vient à envier les taux de croissance de l’Afrique !

L’Europe n’est plus dans la course
Comme le soulignait le prix Nobel d’économie « Edmund Phelps », ce déclin n’a rien d’accidentel car il recouvre un phénomène culturel plus profond : « L’histoire de l’innovation s’est arrêtée à la fin des années 1960 » en Europe (« Le Monde » du 29 août 2013), phénomène masqué par la bulle Internet et le développement exponentiel des télécommunications (dont les produits ne sont pas construits en Europe au demeurant).

« Edmund Phelps » relève que ces innovations ne concernent en réalité qu’un petit nombre d’industries.
Car les grandes entreprises européennes ont axé leur développement sur l’ingénierie financière et la rentabilité à court terme et non pas sur l’innovation.
La faible innovation provoque en outre une baisse de la productivité du travail.
Il suffit d’ailleurs de voyager en Asie ou en Inde pour se rendre compte qu’il y règne une tout autre ambiance, un tout autre esprit et une tout autre activité que dans la vieille Europe, même si le niveau de vie y est différent.

Les Européens avaient jusqu’au début du XXe siècle le monopole de l’innovation et de la technique : ils l’ont perdu au profit de la côte Est des Etats-Unis, de l’Asie et de l’Inde, qui se trouvent aujourd’hui dans la même situation que le Japon au XIXe siècle.
Après la phase d’appropriation – et de copie – des techniques utilisées par les « diables étrangers » viendra celle de leur développement propre et rapide.

Comme hier la marine russe de 1905 se croyait à l’abri dans ses vieux cuirassés poussifs, les Européens vont tranquillement au devant d’un futur Tsushima technologique.

Marginalisation militaire et stratégique aussi
On aborde rarement ce sujet car il est au surplus masqué par l’activisme médiatisé des Occidentaux qui adorent aller bombarder de loin et de haut (on est « chef de guerre » courageux, que diable !), à des fins « humanitaires », des pays souverains mais démunis des moyens de riposte, sous l’œil attendri des caméras.

Mais le recours aux armes « hightech » et aux « drones » ne modifient pas durablement les données de la géopolitique et de la puissance, d’autant que le reste du monde s’en dote à son tour rapidement, comme le montrent la prolifération nucléaire ou celle des forces navales.

Plutôt que d’interroger les candidats à l’élection présidentielle française sur le nombre de nos sous-marins, il serait plus judicieux de leur demander de citer les armements dont dispose le reste de la planète, y compris sur le pourtour de la Méditerranée !
Mais les autruches préfèrent regarder ailleurs…

Les mains molles
Car plus que les armements, c’est la volonté et la détermination de les utiliser qui compte finalement.
Or l’Union européenne ne sait pas se décider sur des enjeux vitaux.
Elle reste à la remorque de tous les événements car elle cumule tous les inconvénients : une multiplicité d’Etats et un « machin » bureaucratique central qui détruit toute souveraineté sans la remplacer par quelque chose de solide.

En outre, qui, en Europe, voudrait mourir pour la Commission européenne ?
Ou pour le droit à l‘avortement et le mariage des homosexuels ?

Il n’y a pas plus de martyrs européens qu’il n’y a de guerriers européens, à quelques rares exceptions près : Seulement des professionnels en uniforme qui considèrent maintenant le combat comme une sorte d’accident du travail qu’il conviendrait que le commandement empêche (cf. la plainte déposée par les familles des victimes françaises de l’embuscade d’ »Uzbin » en Afghanistan contre… la hiérarchie militaire).

Car les jeunes Européens ont désappris le sens du sacrifice et le métier des armes.
On confie la défense désormais à des armées mercenaires car composées d’une part croissante issue des « minorités ».
Les Européens n’osent même plus dire qu’ils font la guerre.

Rongée par l’individualisme, l’hédonisme, la repentance et la loi de Mammon, la génération européenne « Peace and Love » actuellement au pouvoir n’a en réalité plus rien à défendre sinon sa médiocre existence.

Il n’est que d’entendre les lamentations des bisounours européens devant la façon dont évolue la crise en Egypte pour se rendre compte de leur impuissance ridicule.
Mon dieu, les militaires égyptiens ont violenté les islamistes en les expulsant de la Mosquée !
Mon dieu, le sang a coulé !
Peut-être, mais les islamistes paraissent mis hors d’état de nuire alors qu’ils prolifèrent en Europe.

Machiavel n’est plus italien mais égyptien, manifestement…

Marginalisation morale enfin
Les Européens ne savent pas non plus qu’ils se sont isolés du reste de la planète en se cramponnant à ce qu’ils nomment leurs « valeurs », un sport dans lequel l’oligarchie française excelle.

Les Européens présentent ces valeurs comme universelles mais de moins en moins de terriens les partagent !
D’ailleurs les Européens se révèlent déjà incapables de les faire respecter dans leurs propres banlieues et ils voudraient les imposer à toute la terre !

Car c’était une chose de prétendre incarner des « valeurs » et des « immortels principes » quand on possédait, seul, des canons et des machines à vapeur, c’est-à-dire quand l’idéologie s’accordait avec le nombre et la puissance.
Mais lorsqu’on devient minoritaire, curieusement, le caractère « universel » desdites valeurs n’apparaît plus.
Comme c’est bizarre…

Des valeurs méprisées
En fait, les valeurs que les Européens présentent toujours comme « universelles », pour se rassurer, sont incomprises par la majorité des terriens.

Par exemple, notre laxisme pénal étonne parce que la plupart des pays autres qu’européens punissent sévèrement les voleurs, les criminels et les délinquants, ce qui en général les dissuade de recommencer, n’en déplaise à Madame Taubira.
Ils ne comprennent pas notre attitude bienveillante vis-à-vis de la drogue et des drogués.
Pas plus qu’ils ne comprennent que nous gardions si mal nos frontières et notre nationalité : partout ailleurs qu’en Europe la police des frontières et les douaniers font leur travail scrupuleusement, même et surtout dans les pays touristiques.
Ni que nous dégradions nos écoles et nos universités, alors qu’ailleurs on les respecte et que l’on conçoit l’accès au savoir comme un privilège.

Ils ne comprennent pas non plus notre lubie du mariage homosexuel, comme le montre le fait que la France ait dû renoncer à engager la révision des conventions matrimoniales la liant avec des Etats qui ne reconnaissent pas l’homosexualité comme un droit.
Bref, ce mariage ne sera pas « pour tous », ce qui en dit long sur la réalité de la « puissance d’influence » dont se targue tant notre oligarchie !
Que dire aussi de la façon dont les pays musulmans et africains perçoivent notre féminisme obsessionnel…

Incomprises, ces valeurs apparaissent d’autant plus insupportables quand les Européens les invoquent pour s’ingérer dans la politique des Etats voire les agresser militairement.
Et les militaires occidentaux de s’étonner de ne pas être accueillis en libérateurs dans ces pays !

Ces valeurs ne provoquent plus l’envie comme au XIXesiècle, mais au contraire le mépris : le mépris que l’on a pour la « jobardise » des Européens si généreux vis-à-vis de tous les étrangers, le mépris pour une Europe d’autant plus portée sur la « moraline » qu’elle est impuissante, le mépris que le tribunal de l’histoire a toujours eu pour les peuples décadents.

Europe, réveille-toi !
On pourrait multiplier les exemples de la dégringolade de l’Europe, mais rien n’y ferait.

Une conclusion s’impose :
S’ils veulent continuer d’exister dans l’histoire, les Européens doivent percevoir le XXIe siècle comme un défi à relever et non pas comme la morne fatalité d’un déclin repeint aux couleurs du triomphe des « valeurs universelles ».
Les bisounours officiels se trompent et nous trompent : le XXIe siècle sera dur et non pas « soft » pour l’Europe.

Beaucoup d’Européens ressentent les choses comme cela et enragent de voir dans quelle impasse l’oligarchie, l’œil dans le rétroviseur, les conduit.

Il est temps qu’ils se mobilisent pour réveiller la belle en dormition, avant qu’il ne soit trop tard.

Michel Geoffroy de « Polémia »

http://fr.novopress.info  du 10/09/2013

Bon Chien Chasse De Race !

Bon Chien Chasse De Race ! dans TROQUET douane-canna-e1377694287270

Le fils d’un député P.S. arrêté avec 22kgs de cannabis !

Le fils du député socialiste de la 4e circonscription du Val-d’Oise, « Gérard Sebaoun », a été interpellé lundi en Indre-et-Loire en possession de 22 kg de cannabis.
« Marc Sebaoun » remontait en voiture du Maroc avec un complice, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie.
Le jeune homme, 20 ans, et son complice présumé, ont été interpellés par des douaniers sur l’autoroute A10, au péage de « Monnaie ».

Une enquête judiciaire pour présomption de trafic de drogue a été ouverte à Tours où les deux hommes ont été placés en garde à vue.
Ils devaient être présentés au parquet mercredi après-midi.
Pour ne pas que cette interpellation éclabousse son père, Marc Sebaoun a tenté de dissimuler ses liens de parenté avec Gérard Sebaoun.
Ce dernier, médecin âgé de 62 ans, est député du Val-d’Oise depuis 2012 et membre de la commission des Affaires sociales.

Philippe Gril

http://www.rmc.fr/  du 05/06/2013

Un Record A Battre en France.

Un Record A Battre en France. dans TROQUET rosier-e1377357455648

Monsieur Philippe DURON, premier cumulard de France.

 

Député du Calvados,

Membre de la commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire à l’Assemblée Nationale,

Président du groupe d’amitié avec la Macédoine,

Membre du groupe d’études Cheval à l’Assemblée Nationale,

Membre de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie,

Maire de Caen, En charge du développement de la ville de Caen,

Président du conseil de surveillance du centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen,

Président de la Conférence des Villes de l’Arc Atlantique,

Président du conseil d’administration de Normandie Aménagement,

Président de Caen Presqu’île,

Membre d’honneur du conseil d’administration de l’École d’Ingénierie et travaux de la Construction de Caen

Représentant de l’association de gestion de la fourrière et du refuge d’animaux de Verson,

Administrateur du Comité pour l’Organisation des Manifestations Touristiques et Économiques de Caen,

Président de la Société d’Économie Mixte : Gestion du Mémorial de la Bataille de Normandie,

Vice-Président de l’Union Amicale des Maires du Calvados,

Membre du Bureau de l’Association des Maires des Grandes Villes de France (AMGVF)

Président de l’Agglomération Caen-la-Mer,

Administrateur de l’Assemblée des Communautés de France

Président de Caen Métropole,

Membre de droit du Conseil national du Parti Socialiste,

Co-Président de l’association Transport Développement Intermodalité Environnement,

Vice-Président de la Conférence de réseaux Transfrontaliers et Interrégionaux de Villes (CECICN),

Membre de l’association Avenir Transport,

Membre du collège « collectivités territoriales » au Conseil d’Administration de l’Institut des Hautes Études de Développement et d’Aménagement des territoires en Europe,

Administrateur de l’Association Relais des Sciences,

Administrateur de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France,

Membre du bureau de l’Institut de la Gestion Délégué.

 

A l’attention de Monsieur Philippe DURON, du PARTI SOCIALISTE

Monsieur le Pluriprésident,

Monsieur le Député,

Monsieur le Maire,

La République, mère vieillissante, vous autorise donc à cumuler tous ces titres dont quatre mandats nationaux et des fonctions aussi diverses que considérables.
Les journalistes, mauvais esprits, viennent de vous consacrer, au terme d’une longue et méticuleuse enquête menée par « Le Parisien »,« premier cumulard de France ».
Il faut dire qu’à ce niveau de performance, vous êtes mieux qu’un cumulard :
Vous êtes, comme le dit très joliment ma dentiste, avec laquelle je commente régulièrement la chose publique, un « accumulard » !
Je ne doute pas que vous vous en défendrez en invoquant la traditionnelle et louable volonté d’être ainsi « au plus proche du terrain et des citoyens ».
Etrangement, je n’ai vu aucune intervention de votre part, à l’Assemblée nationale ou ailleurs, dans le cadre de vos fonctions hospitalières par exemple, demandant aux chirurgiens d’être à la fois anesthésistes, médecins généralistes et brancardiers, pour rester eux aussi, dans ce même esprit d’intérêt général, au plus près du malade et de ses souffrances.
Votre emploi du temps surchargé a sans doute des difficultés à coïncider avec vos obligations de représentant du peuple.
Les mauvaises langues — notre pays n’en manque pas — ne tarderont pas à vous faire remarquer que vous cumulez ainsi plusieurs dizaines de milliers d’euros mensuels sans compter — et il faut le compter car c’est souvent le principal — la multiplication des avantages en nature : voitures, chauffeurs, assistantes, secrétariats, voyages d’études ou pas, défraiements et aides logistiques diverses qui font, chacun le sait sur les bancs de l’Assemblée et d’ailleurs, la saveur inavouée mais incomparable du cumul.
Les esprits attentifs — vous me pardonnerez d’en être — remarqueront qui plus est que vous appartenez à un parti qui, il n’y a pas si longtemps, a gravé dans le marbre la durée légale du travail à 35 heures—par semaine.

Les Régions Françaises Autres que le Calvados

Vous devez être épuisé, c’est inhumain de vous imposer, à vous seul, ce rythme de travail, à peine un jour par mois pour chaque fonction !!!
Certes, vous accumulez des milliers d’euros qui ne vont pas dans la poche de nos diplômés pourtant compétents qui cherchent en vain du travail, mais il n’est pas certain que votre travail soit minutieux ou que vous respectiez vraiment la Loi.

L’ Islam Est Etranger Pour Les Français !

L' Islam Est Etranger Pour Les Français ! dans TROQUET cochon-rit-e1376679612728

Les ayatollahs du CFCM veulent faire condamner un Italien.

Dans la nuit de lundi à mardi dernier, la police d’Avignon interpelle un touriste italien de 31 ans en train de « tagguer » l’immeuble de la Banque de France.
On découvre rapidement qu’il vient de déposer une demi-douzaine d’autres graffitis en ville, en particulier sur l’Hôtel de ville et le Palais des Papes.
Et quel message voulait nous envoyer ce taggueur improvisé ?
Il n’a fait qu’écrire plusieurs fois « Mohamad le profet était 1 cochon »« Mohamad était 1 cochon », le tout agrémenté de dessins d’une tête de porc.

Dès que la nouvelle se répand mardi matin, c’est l’émoi dans la presse bien-pensante et chez les responsables musulmans.
Mon Dieu, c’est horrible !
L’islamophobie a encore frappé !
C’est ignoble !
C’est nauséabond !
C’est raciste !
C’est xénophobe !

Mais vous vous rendez compte, ma brave dame :
Un militaire qui voulait tirer sur une mosquée de la région lyonnaise le jour de l’Aïd, puis une gamine de 16 ans qui dit qu’on lui a arraché son foulard à Trappes, et maintenant carrément des insultes à notre « prophète » en Avignon ?
Mais il faut arrêter cette escalade qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire !
Pour une fois, on a échappé au traditionnel communiqué du ministre de l’Intérieur, trop occupé à aller se faire voir devant les caméras à Marseille pour faire croire qu’il sert à quelque chose.
Mais le vice-procureur d’Avignon prend l’affaire très au sérieux, et explique sans rire que l’interpellé « n’est pas quelqu’un qui est forcément raciste et xénophobe de façon chronique ».
Donc pour ce magistrat, l’islam est une race (« racisme », étrangère à la France (« xénophobie »), alors qu’il ne s’agit tout au plus que d’un blasphème des plus anodins.

Et c’est l’accablement et la torpeur au Conseil français du culte musulman.
Son « observatoire de l’islamophobie », qui a ainsi un « acte anti-musulman » de plus à inscrire à son tableau de chasse, décide immédiatement de porter plainte pour diffamation et provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence contre un groupe de personnes en raison de l’appartenance à une religion.
Comme si diffamer Mahomet, Jésus ou Bouddha était un délit, comme si la lecture d’un tag « Mohamad était 1 cochon » allait entraîner des hordes de « skinheads » avignonnais dans des ratonnades racistes…
« Mohamed Moussaoui », président d’honneur du CFCM, y va aussi de son indignation sur les ondes de « France-Info ».
« Je suis bien sûr consterné comme tous les citoyens d’Avignon de voir cet acte odieux se produire », explique-t-il.
Ah bon ? Il leur a demandé leur avis ?
« C’est d’abord la profanation du nom du prophète », poursuit-il.
Et alors ?
On s’en fiche de votre Mahomet !
Et pourquoi « profanation du nom du prophète » et pas « profanation du prophète » tout court ?
C’est curieux, le CRCM-PACA, qui évidemment a lui aussi réagi sur l’heure par un communiqué, a une expression similaire :
« Un tag (…) portant sur le nom du Prophète de l’Islam ».
Non.
Le tag porte sur Mahomet, pas sur son nom.
C’est bizarre cette confusion entre une personne et son nom, alors que c’est bien la personne du « prophète » qui est visée, et pas le prénom « Mohamad ».
Soit les musulmans considèrent que Mahomet est tellement intouchable qu’on ne peut le diffamer ou l’injurier, mais qu’on s’attaque uniquement à son nom, soit ils sanctifient autant le nom que la personne, soit il y a une autre raison, mais ce désordre de la pensée mériterait approfondissement.

Evidemment, le CRCM-PACA nous ressort la tarte à la crème :
« Acte raciste et xénophobe »« multiplication de ces actes xénophobes », et gnangnangnan.
Ils se rendent même pas compte qu’en parlant de « xénophobie », ils signifient eux-mêmes que l’islam est une religion d’étrangers. Mais qu’ils sont bêtes, ce n’est pas possible !
Le CRCM-PACA nous fait du « Moussaoui » en évoquant « ces provocations méprisables et contraires aux valeurs qui animent l’immense majorité de nos concitoyens ».
Or on sait bien ce que pensent de l’islam « l’immense majorité de nos concitoyens »
Soit ils s’en foutent (surtout d’un tag contre Mahomet, franchement !), soit ils sont majoritairement islamophobes comme le démontrent tous les sondages d’opinion.
Alors arrêtez un peu votre musique, les gars du CFCM et des CRCM !
Ca ne prend plus, vos pleurnicheries !

Et pendant que les représentants du « culte musulman » se complaisent dans leurs jérémiades, la police de la pensée ne faiblit pas.
Notre touriste italien est sous les verrous, et il sera jugé mercredi après-midi en comparution immédiate.
On lui fait son procès tout de suite, sans doute par peur qu’il ne fuit en Italie d’où il ne pourra pas être extradé pour son crime de lèse-islam.
La Ville d’Avignon, la direction du Palais des Papes et la Banque de France ont porté plainte pour dégradation et c’est ce qui sera jugé mercredi.
La plainte du CFCM ne fait partie de l’accusation, mais c’est pour des raisons purement techniques, nous explique le procureur-adjoint, pour qui c’est « un chef de poursuite incompatible avec la procédure de comparution immédiate ».
Effectivement, la loi de 1881 impose des délais incompressibles pour la convocation à l’audience.
Et on lit cette phrase incroyable dans un article du Dauphiné Libéré en ligne :
« Le parquet a encore la possibilité de poursuivre « Francesco Cattaneo » en citation directe pour le caractère islamophobe des faits ».
Là encore, comme si l’islamophobie était un délit !

On apprend dans la soirée de mercredi que le touriste italien a été condamné à deux mois de prison avec sursis, plus 551 euros de dommages-intérêts pour la Ville d’Avignon.
Il y a tout de même dégradation de bâtiments classés au patrimoine…
Mais le ministère public avait requis dix mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amendes, arguant que « ces faits sont intolérables en raison des supports choisis, de sa profession d’architecte et des propos inscrits, propos qui sont nauséabonds, islamophobes ».
Encore un magistrat qui feint d’ignorer que ni l’islamophobie, ni le « nauséabond » (jugement totalement subjectif) ne sont des délits. Autrement dit, on juge le type uniquement pour dégradation, et le ministère public essaie de lui coller un délit d’islamophobie en douce pour justifier des réquisitions sévères.

Et s’agit-il vraiment d’un acte islamophobe ?
D’une part « Francesco Cattaneo » a expliqué avoir agi par colère suite à une altercation avec des Maghrébins, et d’autre part, analysons bien l’inscription principale :
« Mohamad le profet était 1 cochon ».
Pourquoi « Mohamad » et pas « Mahomet » ?
En italien, le mot « Maometto » est moins usité que son équivalent « Mahomet » en français, donc les Italiens appellent souvent le fondateur de l’islam « Mohamad ».
Pourquoi « profet » ?
Parce qu’en italien « prophète » se dit « profeta », et que le « ph » pour le son « f » n’existe pas.

Mais pourquoi a-t-il écrit que Mahomet « était un cochon » alors que nous autres islamophobes gaulois vénérons le porc ?
Hé bien à mon avis ce n’est pas pour dire que Mahomet était porté sur le sexe, mais pour paraphraser un juron extrêmement courant en italien qui traite Dieu de porc :
« dio porco ».
Comme on dit aussi « dio cane » : Dieu [est un] chien, etc.
En fait il y a deux mots en italien qui désigne le cochon ou le porc : « maiale » et « porco ».
Mais « maiale » est le plus usité, désignant autant l’animal que la viande.
« Porco » est péjoratif, insultant, et sert surtout à désigner des personnes ou des choses sales ou libidineuses.
« Porco » vient du latin « porcus » (comme « porc »).
« Maiale » vient du latin « maialis », qui désignait un porc castré, sacrifié à la déesse romaine Maïa, mère de Mercure.
(C’est la même Maïa que dans la mythologie grecque, puisque le Mercure romain correspond à l’Hermès grec.)
Le « taggueur » italien a bien sûr voulu dire « porco », mais il a traduit par « cochon ».
Bref, le procureur ou le ministère public d’Avignon ne pouvaient pas savoir tout ça, trop occupés à chasser l’islamiquement incorrect. Et ces Messieurs du CFCM et du CRCM-PACA non plus, trop contents de gémir une fois de plus sur « l’islamophobie », le « racisme », la « xénophobie » et autres inepties dont ils sont spécialistes.

Francesco Cattaneo n’est même pas un islamophobe patenté, il a simplement voulu écrire un juron de colère :
Mahomet était un porc, « Maometto porco! »

Penchons-nous tout de même encore une fois sur le cochon, aussi important dans l’affaire que « le profet ».
Quant on analyse la phrase « Mohamad était un cochon », s’il y a un personnage qui doit aussi se sentir insulté et diffamé, c’est bien le cochon !
En effet, laisser entendre qu’un personnage aussi exécrable et abject que Mahomet le fondateur de l’islam puisse faire partie de son espèce est pour le moins injurieux.
Mahomet raciste, Mahomet sexiste, Mahomet pédophile, Mahomet pillard, Mahomet assassin, Mahomet tortionnaire, et surtout Mahomet porcophobe !
Maometto razzista, Maometto sessista, Maometto pedofilo, Maometto rapinatore, Maometto assassino, Maometto torturatore e soprattutto Maometto porcofobico!
Pourtant, le Conseil français du culte goret n’a pas porté plainte, pas plus que la Ligue porcine mondiale ou l’Union des organisations cochonnes de France.
C’est peut-être là qu’est le vrai scandale de cette affaire.

Roger Heurtebise

http://ripostelaique.com  du n° 316

 

Il est vrai que nos prisons sont plus que pleines, et encore aurait-il fallu que les autorités catholiques aient jugé opportun de porter plainte,  il y a quelques semaines lors de la profanation de l’église de Bourgoin-Jallieu.

 

touche-pas-a-mon-eglise-e1376689231438 dans TROQUET

C’était fin juin, les médias n’en ont pas parlé,  relisez mon article « Touche pas à mon Eglise » dans la catégorie « Toutes les religions ».

Pour une fois le « CFCM » a tout à fait raison nous sommes xénophobes envers l’islam !  C’est une religion ETRANGERE à la France, elle n’a rien à y faire, nous y sommes réfractaires !

Un Pachyderme Volontiers Destructeur.

 Un Pachyderme Volontiers Destructeur. dans TROQUET lolemploi-e1376610149456

Seul l’État donne le droit de faire un travail

D’après les derniers calculs du Bubulotron 2000, un ordinateur « Demaerd Industries » employé 24h/24 par l’ensemble du gouvernement français (surtout en août), il apparaît de façon claire que le chômage, en France, augmente dans des proportions alarmantes.
Eh si, je vous assure.
Pour lutter contre cette dérive évidente du capitalisme apatride sans foi ni loi, de la mondialisation galopante et des délocalisations de patrons méchants, notre brochette de ministres s’est totalement lâchée pour trouver des solutions qui dépotent.

Et c’est donc un joli bouquet de nouveautés qu’on nous tend pour relancer l’emploi en France :
Bricolages juridiques mal « boutiqués » enveloppés dans l’éternelle mousse politicienne et médiatique, on trouve ainsi les emplois francs, dont le nom seul met la puce à l’oreille tant il sonne faux, et dont tout indique qu’ils vont surtout coûter pas mal d’euros et qu’ils ne marcheront pas, et les contrats d’avenir, qui n’apportent en réalité rien de neuf et ressemblent beaucoup aux précédentes usines à gaz.
Et pendant que la brochette de clowns qui se sont improvisés ministres batifole dans les salons pour distribuer les dépliants colorés vantant les mérites de leurs inventions, l’éléphant, au milieu de ces salons, continue de jouer des claquettes sans que personne n’y prête attention tant la frénésie de gobage de petits-fours bat son plein.

Et pour bien brosser le portrait de cet éléphant, j’aimerai revenir sur quelques faits divers, plus ou moins récents.
Chacun d’eux permet de voir une des parties de l’éléphant.
Par exemple, je pourrais rappeler le cas typique de ce patron qui employait une douzaines de personnes, qu’il a dû licencier et qui aura abandonné son activité en France, avec d’ailleurs tout ce que ça suppose de taxes non collectées par l’État, tout simplement parce qu’il n’avait pas les bons papiers pour pouvoir continuer.
Il avait un défaut : en plus d’être un patron, donc parfaitement méprisable auprès de toute la clique de cancrelats subventionnés qui lui sont passés dessus, il était immigré, et sa situation était donc totalement dépendante du bon vouloir de l’administration.
Ce patron créait une richesse qui ne sera pas ou peu remplacée, et il répondait donc à un besoin de marché. Ses clients semblaient satisfaits des performances de son entreprises puisqu’elle fonctionnait. Une situation win/win intolérable à laquelle l’État a heureusement mis le holà.
Par exemple, je pourrais mentionner le cas à la fois étonnant et parfaitement symbolique de cet individu qui aura construit de nombreuses maisons, des immeubles HLM, des bâtiments publics, des écoles à Limay et même la polyclinique de Mantes-la-Jolie.
Les bâtiments sont encore debout.
Ceux qui y habitent ou y travaillent sont parfaitement satisfaits du service rendu.
Mais voilà : l’individu se faisait passer pour un architecte et n’en était pas un.
L’imposteur qui sévissait depuis 1983 avait tout de même répondu à 47 marchés entre 2009 et 2013.
Comme, malgré son absence de diplôme, les réalisations menées ne se sont pas écroulées, l’État est intervenu pour s’assurer qu’un type compétent n’aurait pas le droit de continuer à fournir ses services.
Par exemple, je pourrais évoquer l’histoire de ces bars et discothèques clandestins dont le nombre ne cesse de croître en toute discrétion, au détriment évident des établissements qui respectent la myriade de règlements, de licences et d’autorisations obligatoires pour fonctionner.
Bien évidemment, toute comparaison avec la période de la prohibition aux États-Unis dans les années 20 et 30 sera repoussée par les bien-pensants puisque l’alcool n’est pas interdit en France.
Et on oubliera donc le reste de l’éléphant.

Je pourrais aussi, sans grand mal, revenir sur l’actuelle polémique qui occupe les Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC), en concurrence directe avec les taxis :
Quand bien même les clients des VTC sont parfaitement heureux de trouver ce service, quand bien même les chauffeurs sont très contents d’exercer ce métier différent de taxi, quand bien même l’État se gave des impôts et cotisations sur ces emplois et des taxes sur ces prestations, ce dernier a rapidement décidé que tout ce plaisir et toute cette satisfaction devait être interrompue au plus vite pour ne surtout pas remettre en question le métier de taxi, connexe mais pas semblable.
Et bien évidemment, l’éléphant continue de faire des claquettes.
L’éléphant,c’est l’ensemble des lois, règlements, licences et autres barrières qui ont été méticuleusement mises en place pour empêcher les individus d’exercer le métier de leur choix et, par voie de conséquence, de se responsabiliser en tant que professionnel et, de l’autre côté, en tant que client.
L’éléphant, c’est cet ensemble compact de codes, décrets qui fixent les ordres, les numerus clausus, les façons d’agir qui gravent dans le marbre d’une république de copains et de coquins les corporatismes, les cercles, les petites ententes entre amis, et par voie de conséquence, les corruptions, les retours d’ascenseur et les pots-de-vin, en espèces ou en nature.
Et cet éléphant, par nature, écrase de ses grosses pattes maladroites, les tentatives de création d’emploi, les initiatives personnelles, fait disparaître des créateurs de richesse que d’autres sont parfaitement prêts à payer, entre adultes responsables.

Dans chaque cas que j’ai cité, les barrières introduites par l’État sont, en pratique, totalement artificielles :
Sa présence ne garantit en rien un résultat final adéquat.
Eh oui : des taxis malhonnêtes existent avec et sans licence, des architectes diplômés qui produisent des bâtiments mal conçus sont légion, les bars ou les restaurants à la propreté douteuse existent malheureusement.
L’obtention d’une licence ou d’un diplôme, quel qu’il fut, n’a jamais été la garantie que son possesseur s’en montrera parfaitement digne, du médecin au plombier en passant par le notaire ou le « quant » à un desk de la Société Générale.
La création d’un numerus clausus n’a jamais garanti l’excellence des « happy fews » en bénéficiant.
Et si oui, les diplômes, les licences et les « numerus clausus » peuvent être utiles, ils ne sont en rien nécessaires, et certainement pas partout, et certainement pas en tout temps.

En revanche, ces barrières à l’entrée, dans le cas d’une crise dont les conséquences se montrent tous les jours plus dramatiques, occasionnent à l’évidence des rigidités qui s’ajoutent à un droit du travail déjà obèse.
Par exemple, la limitation du nombre de licences de taxis parisien, totalement arbitraire et parfaitement obsolète puisque datant du début du XXe siècle, période où les clients locaux étaient franchement moins nombreux que maintenant, provoque à la fois un renchérissement de la plaque tant convoitée, un mécontentement croissant des clients qui ne trouvent pas de voitures, et empêche la création d’emplois correspondants.
Je n’évoque même pas les embouteillages parisiens, ce n’est pas « fair-play ».
Du reste, les mêmes causes provoquant les mêmes effets, ce qu’on observe à Paris est observable aussi à New-York où le prix de la licence de taxi dépasse maintenant le million de dollars.
Ces exemples illustrent à qui en douterait qu’en France (et dans un paquet de pays sociaux-démocrates dans lesquels le mot « corporatisme » est douillettement considéré), c’est avant tout l’État qui décide qui a le droit de travailler ou non. Ce ne sont pas les individus, au sein d’un marché dans lequel les responsabilités des uns et des autres sont engagés, mais c’est bien l’État qui, s’insérant au milieu des transactions, détermine à la fois qui a le droit d’effectuer la transaction, et à quel prix, en l’échange d’une garantie de bonne fin qu’il est en pratique incapable d’assurer (tout comme la sécurité sur son propre territoire).

Et chaque barrière qu’il crée ainsi entraîne naturellement des pénuries.
Plus hautes les barrières à l’emploi, plus forte la pénurie.
Avec plus de trois millions de chômeurs (et probablement plus de quatre en réalité), l’État français a construit de formidables barrières qu’aucun politicien ne semble vouloir attaquer.
Pire : on peut en voir une myriade qui entend les consolider.

Ce pays est foutu.

H16 du blog « Hashtable »

http://www.ndf.fr  du 15/08/2013

Avec Les Nôtres Dans La Rue Depuis 2003

Avec Les Nôtres Dans La Rue Depuis 2003 dans TROQUET sdf1-e1376147449723et une soupe au cochon

J’ai passé une soirée avec la « Solidarité Des Français ».

« Un sans domicile fixe (SDF) s’est pendu à un arbre porte Dauphine », rapportait « Le Parisien », il y a quelques jours.
Il ne semble donc pas que la misère soit beaucoup moins pénible au soleil, pour les 10.000 ? 15.000 ? sans-abri de Paris (le flou de ces « statistiques » révèle tout l’intérêt porté à ces personnes sans assiette fiscale ni carte électorale par nos princes démocrates, tripe molle et cœur dur).
Je vais vérifier tout cela de près au crépuscule, ce 29 juillet 2013.

Au pied de la tour Montparnasse, distribution mensuelle de l’association Solidarité des Français (SDF).
À manger et à boire.
On ne sait comment, le mot est passé par les rues et une petite foule s’amasse devant deux gamelles de 32 litres.
Viande et légumes.
Tout est nettoyé en un quart d’heure.
J’ai « tapé » quelques photos numériques.
Discrètement.
Prenant toujours les gens de dos.
Je sais que ceux qui ont tout perdu tiennent encore à leur image, pour la plupart.
Je comptais bien ensuite faire la queue pour « goûter la soupe » en épiant les conversations…
Je n’ose pas !
Mauvais journaliste ?
Si vous voulez, patron. Mais j’ai vu d’emblée qu’il n’y en aurait pas pour tout le monde.
Et je préfère épier les événements en tête de la file d’attente.

Vous avez peut-être aperçu Odile Bonnivard à la télévision ?
Elle est porte-parole de l’association « SDF ».
Elle me confie :
« C’est dur, ce soir.
Beaucoup de gens qu’on ne voit pas d’habitude.
Vivement que les autres “assoces” reprennent du service et qu’on se retrouve avec nos habitués seulement. »

Elle me quitte pour expulser de ses propres mains une sorte de dandy à Levi’s 501 et Nike flambant neuves qui a réussi à s’incruster au « bar »(sans alcool) et a un peu l’air de se foutre de nous.
La tension monte d’un cran à l’arrivée d’un personnage inquiétant.
Il se dispense de faire la queue, exhibant les arcades sourcilières déchiquetées des boxeurs usés, les tatouages bleuâtres des taulards endurcis.
Et il tente de se servir lui-même, en grommelant des remerciements vaguement injurieux.
« Roger Bonnivard », second pilier de SDF, grisonnant mais massif, repousse l’individu sans s’énerver.
J’ai approché mes 94 kilos de la scène pour intimider, tout en me demandant comment je m’en sortirais s’il fallait agir, à 60 ans passés.

La courageuse association Solidarité des Français a survécu aux persécutions – parfois brutales – de l’État, qui lui reprochait de servir aux sans-abri une soupe « discriminatoire » : une soupe au cochon !

Les soupes halal et casher sont manifestement plus digestes, pour la République laïque.

Patrick Gofman

http://www.bvoltaire.fr  du 10/08/2013

Braquage A La Mode Bizutage Ivoirien.

Braquage A La Mode Bizutage Ivoirien. dans TROQUET portes-ouvertes

Le braquage était vraiment digne d’une comédie.

Un drôle de bonhomme vient d’être condamné à deux mois de jours-amende avec sursis pour contrainte et détention d’armes interdites. Il comparaissait pour un «faux braquage».
Totalement surréaliste, ce fait divers s’est déroulé le 10 octobre dernier au « Foyer des apprentis de Fribourg ».
Vers 14h15, un ancien pensionnaire de l’école s’est introduit dans le foyer, cagoulé, ganté et armé d’un fusil à pompe et d’un « Smith&amp et Wesson », factices mais bien imités, explique «La Liberté» sur son site internet.

Caché dans un dépôt où une éducatrice l’a surpris, le jeune Ivoirien la braque et réclame le coffre.
La femme réagit par une simple tape sur le ventre et un «arrête, tu m’as fait peur» plutôt convivial, avant de partir dans le couloir. Suivie par le braqueur, elle commence à tailler une bavette pour tenter de l’identifier.

Une arme sur la tempe, elle lui propose de prendre un café
L’homme, qui avait refusé d’enlever sa cagoule, réclame une nouvelle fois le coffre.
Le pistolet sur la tempe, l’éducatrice, cette fois-ci, a vraiment la trouille.
Elle n’a pas remarqué que l’arme est factice.
C’est avec un sang froid louable qu’elle propose ensuite au braqueur d’aller faire une pause à la cafétéria.
Ce dernier, qui devait avoir chaud sous sa cagoule, accepte la proposition de bon cœur, escortant son «otage» les armes à la main.

Ils s’amusent avec ses armes
A la cafétéria, le drôle de duo rencontre un éducateur-stagiaire et deux pensionnaires, qui ne paniquent pas.
Le scénario délirant se poursuit:
Cinq, puis six personnes sont alors présentes dans la salle de pause, lorsque le concierge prie le braqueur d’«arrêter son cirque». Pendant ce temps, les deux pensionnaires se mettent à jouer avec les armes du trublion.

Elle sort pour répondre au téléphone sans penser à appeler la police
Entrée en scène d’une troisième éducatrice, qui se met à discuter avec le cagoulé, pendant que la première sort pour répondre au téléphone, puis revient sans même penser à appeler la police.
A son retour, dans un sursaut de fermeté, elle ordonne à l’agresseur de quitter les lieux, ce qu’il accepte sans problème après avoir demandé à rester encore cinq minutes, laissant même ses armes à la garde de l’éducatrice qu’il menaçait depuis une heure.

Elle le retrouvera un peu plus tard, dans la chambre d’un pensionnaire, avec une troisième arme, elle aussi factice en main, mais sans cagoule.
Changeant ses nombreux fusils d’épaule, l’Africain prétend alors que tout cela n’est qu’un gag.
Il reste au foyer encore deux heures, avec l’accord d’une éducatrice de sa connaissance.
Clou du spectacle, la direction du foyer n’a été informée des faits que deux jours plus tard.
Elle a aussitôt porté plainte.
L’éducatrice directement concernée, elle, ne l’a fait, qu’après le délai légal de trois mois.
Les menaces de cet étrange jeune homme resteront donc impunies.

Il plaide la plaisanterie, et ça marche !
Devant le Ministère public, l’Ivoirien a plaidé la plaisanterie de mauvais goût.
Avec succès:
L’enquête a permis d’établir qu’il n’aurait eu aucun besoin d’élaborer un tel scénario s’il en avait vraiment voulu au coffre du foyer. Non seulement il connaissait son emplacement, mais en plus il savait où le code d’ouverture était planqué.

Hans

http://www.reduitnational.com  du 04/08/2013

Essayons Donc Le Bon Voisinage !

Essayons Donc Le Bon Voisinage ! dans TROQUET images-31

Un peu de tolérance,  s’il vous plait !

Je suis perplexe, voire choqué,  quand je vois tant de mes amis s’exprimer contre le projet de construction de mosquées dans nos bonnes vieilles villes Françaises.
Je crois que chacun devrait s’efforcer de rester tolérant, et c’est dans un esprit de tolérance que ces mosquées devraient être autorisées.

C’est pourquoi je proposerais qu’une boîte homosexuelle ouvre ses portes tout près de ces édifices, afin d’aider à la diffusion du concept de tolérance à l’intérieur de la mosquée.
Ce club pourrait adopter comme enseigne « La Mecque des mecs ».

Juste en face de la mosquée, aurait parfaitement le droit et la liberté de s’installer un charcutier-traiteur, qui, en terrasse, l’été, tiendrait barbecue permanent avec deux fois par semaine comme plat du jour de délicieuses côtes de porc, en alternance avec des « ribs », lentilles à la saucisse de Morteau, andouillette à la moutarde, tripes à la provençale, cassoulet de Castelnaudary le tout accompagné d’une bière d’Alsace ou d’un bon verre de pinot gris.
La viande sera « halal » puisque nos abattoirs traditionnels ont disparu des villes et le transport depuis la province reste encore onéreux.

A quelques mètres de la mosquée, sur la gauche, je verrais assez bien « Aubade » ouvrir une boutique de prestige « Les dessous de Valérie », avec des mannequins en vitrine présentant en situation (et en 3D) les affriolants sous-vêtements de la marque.

Pour faire l’équilibre, si j’ose dire, au magasin de lingerie, sur la droite de la mosquée on verrait jour et nuit scintiller le néon de l’enseigne géante d’un sex-shop « Chez Déesse Khâ », ouvert tard dans la nuit.

Pour ne pas gêner les fidèles qui iront à la mosquée, il sera prévu un « parking payant » pour la clientèle de ces différents commerces.

N’est-ce pas un bel exemple de bon voisinage entre l’islam qui s’implante partout et notre république laïque beaucoup trop libérale ?

Il S’ Evade Pour Des Vacances !

Il S' Evade Pour Des Vacances ! dans TROQUET campagne-300x163

L’ évasion incroyable d’un « détenu lambda », dépendant au cannabis.

Le feuilleton de l’étrange belle de « Mohamed Elhajjioui », 31 ans, continue.
Mardi, aux alentours de 18h, ce détenu incarcéré depuis le 28 mai pour trafic de cannabis prend la fuite, au nez et à la barbe d’une escorte de la police judiciaire, composée d’un policier et d’un gendarme.
Il part en courant, menottes aux poignets.
Toute la journée, il était en garde à vue dans les locaux de la brigade des stupéfiants de la « PJ » de Lille, dans le cadre d’une affaire en cours.
Récidiviste en matière de stups, il est bien connu de la police et de la justice.
Selon plusieurs sources, il s’était déjà évadé de l’ancienne prison de Loos en 2007.
Néanmoins, à Sequedin, les surveillants pénitentiaires le considèrent comme « un détenu un peu lambda, qui a profité de l’opportunité pour prendre l’air », selon « Frédéric Bogaert », délégué local FO-pénitentiaire.
Bien loin du personnage de « Redoine Faïd », dont tous les personnels sequedinois avaient au moins entendu parler, lorsque nous les avions interrogés juste après l’évasion, beaucoup plus spectaculaire, du 13 avril.

Son père, un homme très digne de 72 ans, vit dans une courée à Mons-en-Barœul.
Pour lui, Mohamed a surtout besoin d’être « soigné ».
« Il n’est pas normal dans sa tête, il fume beaucoup de drogue », déplore-t-il.
L’homme, aujourd’hui retraité, est arrivé du Maroc dans la métropole lilloise en 1966.
Depuis, il a travaillé de toutes ses forces dans le bâtiment, et a eu sept enfants.
Mohamed lui cause du souci :
« Depuis treize ou quatorze ans, il est toujours en prison. »
Les riverains s’accordent à dire que le fugitif passe finalement peu de temps à Mons.
 « Plusieurs fois, la police est venue le chercher.
Ou ils cherchent de la drogue ici.
La dernière fois, ils étaient quinze, avec des chiens.
Ils ont tout dérangé ! »
, se plaint le père.

Ce dernier en veut à ceux qui ont laissé échapper son fils.
Il est vrai que la question se pose, évidemment.
Une enquête interne est en cours, qui établira le pourquoi du comment.
En attendant, les syndicats de police pointent le manque de moyens.
 « La norme pour escorter un détenu, c’est trois fonctionnaires.
C’est un confort que l’on n’a pas »
, soupire Bruno Noël, secrétaire général Nord d’Alliance police nationale.

Pourquoi la portière était-elle ouverte ?
« Bruno Noël » table sur « un dysfonctionnement » du véhicule, pointant un « parc vétuste ».
Tard dans la soirée, le fugitif en était toujours un.
Et des questions se posent toujours sur les responsables de ce couac.

Plana Radenovic

http://www.lavoixdunord.fr  du 17/07/2013

A la suite de ses déclarations, hier, le frère du fugitif interpellé et entendu par la police judiciaire.

Les propos que nous avions hier rapportés en exclusivité d’Aïssa Elhajjioui, frère de Mohamed Elhajjioui, 31 ans, qui s’est enfui de la prison de Sequedin mardi soir, ont fait bondir le syndicat UNSA Police qui, par la voix de son responsable de la communication « Christophe Crépin », a souhaité aujourd’hui réagir.
« Il y a une forme d’indignation à l’égard des réflexions de ce monsieur, juge « Christophe Crépin », qui y voit surtout une provocation. 
J’aimerais lui rappeler que le meilleur des services qu’il pourrait rendre à son frère, c’est de lui dire de se rendre.
La France, ce n’est pas ça.
Il y a des lois républicaines.
 »

Hier, Aïssa affirmait que son frère et lui s’étaient baladés en plein centre-ville de Lille, mercredi.
« Il fait ce qu’il veut.
Il m’a dit 
Je fais mes vacances, je rentre en prison à la rentrée», rapportait-il, avant de justifier la fuite rocambolesque de son frère par le fait qu’il était «tentant » de profiter de l’inattention de ses gardiens.
Et de préciser : « À Sequedin, Mohamed dort par terre, dans sa cellule, avec deux Irakiens qui ne parlent même pas français. »
« Le juge va apprécier ces déclarations », a ironisé « Christophe Crépin ».

De fait, dans la foulée de son intervention médiatique, « Aïssa Elhajjioui » a été interpellé à son domicile, ce vendredi matin, par la police judiciaire qui l’a entendu pendant toute la matinée pour expliquer dans quelles circonstances il avait rencontré Mohamed.
Il aurait confié que ce dernier l’avait retrouvé au sortir de son travail, dans le quartier d’Euralille, avant de l’accompagner rue Faidherbe et sur la Grand-Place de Lille.
« Aïssa Elhajjioui » était de nouveau libre en début d’après-midi.
En revanche, on ne sait toujours pas comment le fugitif a réussi à échapper aux forces de police à ses trousses ni comment il est parvenu à se débarrasser de ses menottes.

Julien Lecuyer

http://www.lavoixdunord.fr  du 19/07/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

 

 

 

Comment S’Appelle-T-Elle ? Marianne

Comment S'Appelle-T-Elle ? Marianne dans TROQUET marie-femen-300x133

Marianne grimée en « Femen », la France est défigurée  !

Tandis que la hausse du chômage, le retrait du triple A par Fitch et l’intervention télévisuelle du président de la République suffisent à rassurer les esprits inquiets et convaincre les derniers Français réticents que tout va très bien en Hollandie…
il ne fallait pas manquer de fêter la guérison sidérante de notre pays par un nouveau symbole.

C’est ainsi que l’État, qui anticipe si bien les aspirations profondes de son peuple, a su offrir aux Français ce qu’il leur manquait tant :
Un nouveau timbre, assorti d’une Marianne flambant neuve dessinée par « Olivier Ciappa » – le même qui avait réalisé l’exposition des « Couples imaginaires » contre l’homophobie, le 26 juin dernier.
Une très belle Marianne (j’avais certes proposé Nabilla mais, comme d’habitude, personne ne m’écoute), aussi belle qu’un charmant croisement entre Brigitte Bardot et une œuvre de Roy Lichtenstein pourrait l’être.

L’on s’étonne d’ailleurs à ce propos qu’aucun cri n’ait été lancé depuis les bureaux de la « LICRA » ou du « CRAN » pour fustiger cette Marianne aussi belle qu’occidentale.
Le problème n’est point son incontestable beauté, qui ne peut que faire honneur aux Français et aux Françaises, mais bien le symbole planqué derrière ce doux visage :
Marianne est inspirée d’ »Inna Shevchenko », des « Femen ».
La même, ne se sentant plus d’allégresse, se pavane déjà sur « Twitter », déclarant à qui veut l’entendre :
« Les « Femen » sont sur le timbre français.
Maintenant, tous les homophobes, fascistes et extrémistes devront me lécher le cul lorsqu’ils voudront envoyer une lettre. »
[https://twitter.com/femeninna/status/356696955491074049]
Si la ressemblance n’est pas très évidente, l’affront l’est sans conteste :
Marianne, symbole par essence universel et non partisan, fédérateur dans l’union comme dans la désunion, embrasse à pleine bouche une cause idéologique que certains saluent mais que tant réprouvent.

L’on soustrait la France à ceux qui la font ; on la travestit, on la défigure.
On distribue sans vergogne gifles et camouflets au Français dont la peau du cul n’a même plus le temps de dérougir entre deux coups de ceinture et qui se trouve comme l’homme trop généreux qui accueille un ami chez lui et finit par faire le ménage et le dîner en costume de soubrette, avant d’aller dormir sur le canapé pendant que le camarade ingrat repose contre le sein de sa femme dans le lit conjugal.
Le Français est aujourd’hui ce pauvre cocu qui arpente, la queue basse et le visage humilié, les rues du village sous les moqueries des voisins. Cocu une fois, cocu deux fois, cocu trois fois. Cocu de jour, cocu de nuit, cocu chaque instant de son existence. Cocu moqué car résigné. Pour combien de temps encore ?

Cocu, tout le monde peut l’être.

L’on se moque de celui qui l’est depuis quinze ans et continue à cirer les chaussures de sa femme.

Pas de celui qui lui colle une bonne paire de baffes et demande le divorce.

Altana Otovic

http://www.bvoltaire.fr  du 17/07/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par Ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Marseille-Provence, Fends-Moi Le Coeur !

Marseille-Provence, Fends-Moi Le Coeur ! dans TROQUET marseille-e1374075648440

Marseille, capitale de la culture…la belle blague !

Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture, est un succès populaire.
Mais un succès aux perspectives post-2013 encore floues et au budget déjà écorné, autant de questions qui seront au coeur d’une réunion présidée jeudi par « Aurélie Filippetti ».
Six mois après le weekend d’ouverture qui, les 12 et 13 janvier, avait donné le ton en réunissant plus de 600.000 personnes sur tout le territoire, lançant quelque 900 événements sur l’année, l’engouement populaire est bel et bien là.

Si le printemps a parfois semblé un peu creux en terme de programmation, le lancement du « deuxième épisode » a répondu aux attentes.
Au 30 juin, on comptabilisait plus de 3,5 millions de visites : « c’est énorme », se réjouit « Jean-François Chougnet », le directeur général de « MP2013″.
C’est avec le « Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée » (« Mucem »), un somptueux cube de dentelle noire inauguré début juin par François Hollande, dont les Marseillais sont déjà fiers et au pied duquel les jeunes se baignent, que MP2013 a réalisé son coup d’éclat.
L’organisation attend beaucoup aussi de l’exposition phare, « Le Grand Atelier du Midi », ouverte depuis le 13 juin à Aix et Marseille, qui évoque l’influence de la lumière de Provence sur les impressionnistes.

Cette courbe ascendante s’est ressentie en termes économiques.
Ainsi, dans l’hôtellerie, après un démarrage assez encourageant, puis des mois de février et mars décevants, Pâques a marqué le début d’une très nette amélioration, avec 86% des gérants d’hôtels jugeant leur remplissage « exceptionnel », selon Monsieur « Chougnet ».
« Pour nous, même si nous ne ferons un premier bilan officiel qu’à la fin de l’été, c’est déjà très très positif », souligne « Laurent Carratu », président de « Terres de Commerces » (5.000 adhérents dans les Bouches-du-Rhône), qui souhaite « pérenniser au maximum » cette dynamique au-delà de 2013.
« Il n’y a plus de discussion possible à présent, le potentiel est là », affirme-t-il, relevant notamment le côté « aspirateur » du Vieux-Port rénové et rendu aux piétons, auquel s’ajoute l’ouverture du métro jusqu’à 01h00 du matin, dont le maintien est un enjeu si Marseille compte tenir son rang de métropole européenne.

Des commerçants heureux

Pour Monsieur « Chougnet », un premier bilan qualitatif permet de constater l’existence d’une « prime à l’atypique, à l’événement que l’on ne reverra plus », tel les « Champs harmoniques » dans le quartier marin des « Goudes », où le vent activa un millier d’instruments (30.000 visiteurs), ou la « TransHumance », qui vit plus de 4.000 moutons, chevaux, vaches envahir le Vieux-Port (300.000 spectateurs).
Comme si le public « était plutôt en attente de l’expérience plutôt que de la consommation culturelle ».

Mais tous ces évènements ont un coût et le budget initial de 91 millions d’euros affiche déjà un déficit de 3%.
« Cela ne m’inquiète pas outre mesure, la plupart des collectivités ayant déjà donné leur accord écrit pour mettre la main à la poche », estime Monsieur « Chougnet ».
Parties prenantes à l’aventure, les collectivités devraient se retrouver jeudi à la préfecture autour du ministre de la Culture, « Aurélie Filippetti », une réunion « pour sonder leurs envies après 2013″ et examiner les suites de cette année en terme d’organisation, explique « Jean-François Chougnet ».
« Pierre Sauvageot », directeur du « centre national des Arts de la rue », créateur des « Champs harmoniques », souligne que « MP2013 « a été un formidable laboratoire du +travailler ensemble+ à l’échelle métropolitaine, autant dans ses succès que dans ses échecs », mais craint qu’il ne « s’agisse que d’un feu d’artifice car rien n’a été construit pour la suite ».

Une crainte que balaie « Anne Guiot », directrice de la société « Karwan », productrice du « Vieux-Port entre flammes et flots », une mise en lumières du port qui avait réuni les 4 et 5 mai 420.000 personnes, et pour qui l’important est ailleurs.
Marseille, « jusqu’alors vue comme incivique, violente, connue pour ses affaires politiques », où les seules propositions culturelles se limitaient « au foot et à +Plus belle la vie+ », » s’est réveillée à l’ardeur poétique », estime-t-elle.
Pour elle, « désormais, on n’a plus seulement des habitants à Marseille, on a un public ».

http://www.linternaute.com  du 16/07/2013

Je veux bien, mais on est en Provence, mais où est donc passée  la pétanque ?

On ne joue plus à la belote non plus, bizarre,  les Marseillais ne sont plus ce qu’ils étaient…ou bien c’est une grosse blague !

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

 

 

Flamby Fait Un Enorme Flop !

 

Flamby Fait Un Enorme Flop ! dans TROQUET grollande-e1373990697615

Normal 1er,Dictateur Actuel de la France Censurée, Occupée, Exploitée ! 

 

 

 

flanby-fait-flop-214x300 dans TROQUET

Même Le Drapeau National Siffle !

http://www.ndf.fr  du  16/07/2013

 

 

hollande hué par le peuple Français !

 

 

la_dame_de_fer_touche_par_la_foucre_42-225x300

 

Même la tour Eiffel en est foudrouyée !

 

 

Hollande dictateur !

 

 

 

pv-e1373983846891

 

La France Est En Deuil De Sa Liberté !

 

 

Interpellation d’un jeune homme assistant au défilé du 14 Juillet 2013

 

banques2-e1373991644302

Le Peuple  ne se laisse plus berner !

 

 

confiscation d\’un drapeau LMPT par la police le 14 juillet 2013

 

 

 

travailler-dur-sera-taxe-225x300

Surtout quand on n’a pas un nom bien Français !

 

 

images-3-e1373992848211

 

 Et qu’on n’aime pas  la cuisine de nos régions !

 

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre Télévision Française Est Nulle.

Notre Télévision Française Est Nulle.  dans TROQUET tele

La Télévision Française reflète notre gouvernement, tous des NULS  !

La révolte qui gronde, les morts qu’on commence à dénombrer, les militaires dans les rues du Caire, les barbelés autour des bâtiments officiels, le président Morsi et ce qui reste de son gouvernement arrêtés…
La guerre civile, potentiellement contagieuse dans un Proche-Orient transformé en baril de poudre, couve dans une Égypte qui se cherche, et sur quoi « Pujadas » ouvre-t-il son JT de 20 heures ?

Sur l’abdication du roi des Belges.

En invité d’honneur, le docteur ès têtes couronnées Stéphane Bern pour dix minutes de blabla sur les figures régnantes de la vieille Europe, les rhumatismes d’Albert II né Albert Félix Humbert Théodore Christian Eugène Marie de Belgique et le tour de mollet du futur roi Philippe, ci-devant duc de Brabant.
C’est la hiérarchie des sujets telle qu’on la conçoit sur nos chaînes d’État, de plus en plus « pipolisées », encore plus « point de vue, images du monde »que « poids des mots, choc des photos ».
Autant dire qu’on va se régaler dans les jours qui viennent, la couronne d’Angleterre devant s’enrichir d’un nouveau sujet.
« Kate Middleton » n’aura pas mis les pieds dans les étriers qu’un « paparazzo » déguisé en sage-femme aura déjà balancé les photos sur le Net et que France 2 nous les servira à l’heure du dîner.
Juste avant la mise en bière de « Mandela » et les vingt minutes rituelles sur le temps trop chaud, trop froid, trop sec, trop mouillé, les campings qui ouvrent et ceux qui ferment, les soldes qui montent et qui descendent, la sécheresse et les inondations.
Parce que ça, c’est de l’info, coco !

Finalement, « Tapie » avait au moins raison sur un point, l’autre soir , le journal de « Pujadas » était nul !

Marie Delarue

http://www.bvoltaire.fr  du 05/07/2013

Heureusement que nous avons la T.N.T. et que nous pouvons nous réfugier sur d’autres chaînes car nous payons la taxe sur l’audiovisuel pour des programmes qui ne nous concernent plus.
Nous pouvons « zapper » aussi pendant les pubs, qui durent de plus en plus longtemps, s’adressent à une population qui n’est pas autochtone, veulent nous persuader que manger halal est plus sain, et j’en passe…sommes-nous encore en République Laïque, sans prosélytisme d’aucune religion,et nos régions sont-elles européennes ou africaines ?
On ne dirait pas !

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Une Histoire Belge Grinçante !

Une Histoire Belge Grinçante ! dans TROQUET 01-e1372967115253

Les marocains et toutes leurs maisons en Belgique !

Vous êtes-vous déjà posé la question :

« Pourquoi les Marocains arrivent-ils facilement à acheter une maison, alors que les Belges , qui travaillent, ont du mal à s’en payer une ? »

Voici  Pourquoi :

Un émigré Marocain (qui garde sa double nationalité – quelle bêtise Belge !) achète sa maison via la Banque du Maroc.

Que se passe-t-il ? La maison est achetée par la Banque du Maroc qui la garde pour toujours comme sa propriété.        Pas de problèmes…. ?

Mais voilà le noeud : l’acheteur, OBLIGATOIREMENT un homme, (discrimination…) peut occuper éternellement la maison et il en est de même pour son successeur de sexe….masculin….bien sûr….! Ainsi de suite….de génération en génération….

Pour continuer…L’acheteur verse 150 euros par mois à la banque (chômeur ou non) pour un montant d’achat de 150.000 euros.

Mais….Après que l’acchat de la maison ait été réglé par la banque, l’acheteur peut louer un appartement….deux, trois, ou plus de cette maison pour 500 euros par mois chacun,  sans devoir payer un seul centime à la banque sur chaque loyer.

Il apparaît que TOUTES les maisons possèdent 3 ou 4 étages.
Le soit-disant acheteur loue des appartements pour 500 euros/mois (ou +) et ne doit payer que 150 euros à  sa  banque.
Pas de cadastre à payer,pas de taxes, pas d’impôts car la banque est propriétaire de l’immeuble !

Après quelques années, l’occupant « acheteur » est à même d’acheter une autre maison et de la payer « cash » ! Maison pour laquelle il ne paiera pas d’impôts, car….il est sans travail alors qu’il doit subvenir à une famille nombreuse, etc….etc….Le pauvre malheureux……!

Chaque homme peut réaliser cette opération une seule fois dans savie à dater de sa majorité, donc à partir de 18 ans.

Maintenant vous comprendrez mieux pourquoi les Marocains désirent avoir un maximum de fils.

Ceci est appelé « l’effet boule de neige ».

Des rues entières sont déjà aux mains des Marocains et cela ne fait que progresser.

Mais ce n’est pas tout…Ils sont pratiquement tous au chômage, reçoivent des allocations pour leurs ribambelles d’enfants qui vont également s’enrichir grâce à ce système, ne payent pas d’impôts et dépensent leur argent dans leur pays d’origine.

Maintenant vous comprendrez pourquoi ils se déplacent en BMW et MERCEDES pendant que nous avons de la peine à rembourser notre emprunt pour notre petite voiture !

 

De telles pratiques abusent fortement de notre tolérance

et sont inadmissibles dans notre société !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Français Meurent Asphyxiés !

 Les Français Meurent Asphyxiés ! dans TROQUET tgv1

Train à grande vitesse du XXIème Siècle

La vitesse est un luxe que la France n’a plus les moyens de s’offrir !

Les 245 milliards d’euros affectés par la majorité précédente à la modernisation du réseau ferroviaire, des routes et des canaux d’ici 2040 ?
Irréaliste. Trop lourd. Trop cher. Trop ambitieux. D’ailleurs inadapté à nos besoins !

Le rapport sur le schéma national des infrastructures de transport remis par le député-maire de Caen et président de la région Haute-Normandie « Philipe Duron » au Premier ministre nous remet les idées en place, un peu rudement.
Le moment est venu de redescendre sur terre, de diminuer la vitesse et de réduire la voilure.

Donc, la ligne à grande vitesse (« LGV ») Bordeaux-Toulouse reste inscrite au programme pour 2030.
C’est demain !
Dans le même délai, les usagers du Paris-Mantes devraient gagner quinze minutes sur leur trajet, ou pour mieux dire leur calvaire quotidien, le matériel du Paris-Caen-Cherbourg sera remplacé.
Oh, j’allais oublier : le tronçon Serqueux-Gisors sera électrifié.
Pour ce qui est du prolongement de la ligne « TGV » entre Montpellier et Perpignan, comme entre Marseille et Nice, il est maintenu mais à l’horizon 2050, autant dire plus près de la Trinité que de Pâques.
Quant à Clermont-Ferrand et Limoges, ce n’est pas demain que le « TGV » y entrera en gare…

Que voulez-vous, la vitesse est un luxe que l’Etat n’a plus les moyens de s’offrir, ce qui tombe bien puisque les Français n’ont plus les moyens de se la payer.
« S’ils n’ont plus de pain », susurrait Marie-Antoinette pleine de tact, « qu’ils prennent de la brioche ! »
A défaut de « TGV », nous aurons toujours le « TER », à défaut du « TER » le bus, à défaut du bus le covoiturage, quand nous n’aurons plus de voitures nous nous remettrons à la bicyclette, qui est bonne pour le souffle et les mollets, comme nous le rappelait « Christine Lagarde », et quand nous n’aurons plus de vélos, nous découvrirons les chemins de grande randonnée.

Voilà ce qui arrive quand du statut de pays développé on passe à l’état de pays submergé.

Bienvenue dans le Tiers monde !

Dominique Jamet

http://www.bvoltaire.fr  du 29/06/2013

Un An D’Aragne Quatarie !

Un An D'Aragne Quatarie ! dans TROQUET ri7hollande-roi-nu-dos-au-miroir-bis-e1372520633220

Hollande, c’est Iznogoud au pays d’Ubu

Les différents représentants de l’actuel gouvernement étant plus familiers des mosquées que des églises.
Il semblait normal à leur chef « Iznogoud » de se rendre à Doha plutôt qu’à Rome pour y faire allégeance et baiser inutilement les babouches de l’Emir, qui, au lendemain de la visite de son vizir, a remis les pleins pouvoirs à son fils.

L’Emir du Qatar, a semble-t-il été sensible aux jérémiades du « Grand Vizir de France » qui se prend pour le Khalife à la place du Khalife, ainsi qu’aux charmes de sa créature, puisqu’il s’est fendu d’un nouveau chèque de 10 milliards, pour venir non plus en aide aux  salopards des banlieues, mais cette fois-ci pour sauver notre industrie.
De retour sur les terres de la fille aînée de l’église, pour remercier le prince et marquer son dévouement aux serviteurs d’Allah, il s’est empressé de donner l’ordre de débaptiser quelques rues et places de Paris aux consonances trop laïques, pour les affubler de noms arabes.
Ce qui n’est certes pas nouveau, puisque « Delanoë » dans le plus grand secret, pratique cette substitution en marque de soutien au printemps Tunisien depuis le départ de la famille « Ben Ali ».

Pour faire bonne mesure, « Vincent Peillon », ministre de l’éducation nationale, et responsable du socialisme d’élevage, accuse le catholicisme d’être la cause de l’échec de l’intégration et du multiculturalisme à l’école, et par-là faisant fi de sa vocation première qui est sa laïcité.
La modification des programmes en faveur de l’Islam, et les stages de perfectionnement aux valeurs de cette religion offerts aux enseignants des zones dites sensibles seraient eux beaucoup mieux adaptés à l’école de la République Socialiste !

Jules Ferry est passé en mode essorage dans sa tombe.

Valls n’ayant pas pour habitude de faire de la figuration, emboîte le pas lui aussi dans le domaine de la formation et expédie ses flics et ses gendarmes en stage afin qu’ils se familiarisent avec les bonnes pratiques du Coran !
Il ne manquerait plus que nos gentils voyous aient à se plaindre de la brutalité policière auprès du nouvel Emir.

Peu à peu cette pratique de stages intensifs à la culture musulmane est étendue à tous les ministères.
Celui de la santé, ayant ouvert le bal avec la formation du personnel hospitalier conditionné aux us et coutumes dictées par les adorateurs de l’unique livre saint devant désormais servir de référence dans notre pays !

Parmi les choses inutiles en Europe, il y avait, on le sait les couilles du Pape, mais aujourd’hui est venu s’ajouter Hollande, de l’aveu même de « Barroso » qui désormais évite de le rencontrer hors des obligations officielles.
« Iznogoud » n’avait pas encore réalisé qu’il n’était qu’un simple Vizir et que toute souveraineté avait été retirée depuis belle lurette au pays qu’il croit diriger.
Il est vrai que même si Hollande avait eu les mêmes attributs inutiles du Pape (des spécialistes de la Paléozoosociologie l’affirment) cela n’aurait rien changé à l’obsolescence programmée de son unique neurone.
Hollande est un Sociopathe!
C’est Iznogoud au pays d’Ubu!
Il n’y avait que les socialistes pour ne pas s’en rendre compte, encore que cela semble être en train de changer.

On note ici et là, chez certains journalistes, quelques fléchissements de lassitude face au poids de la pensée unique dont il est nécessaire d’abreuver quotidiennement le peuple imbécile.
De « Jean-Pierre Pernaut » à « Alain Duhamel », le cœur n’y est plus.
Ils avaient jusqu’alors préparé et servi la soupe au socialisme tant que celle-ci n’était pas dénaturée par la politique actuelle qui à leurs yeux n’est devenue qu’un bouillon au goût insipide.
Ils auront eu beau tout mettre en œuvre pour lobotomiser les masses, ils réalisent maintenant leur échec face aux initiatives Ubuesques « d’Iznogoud ».
Avec juste raison 70 % des Français depuis plus d’un an n’ont de cesse de rejeter les initiatives du clown qui nous gouverne, et par la même occasion réduisent les média à l’unique fonction de « la voix de son maître ».
Concernant l’affaire « Méric », les masochistes de l’accusation ont été désavoués, concernant les affaires « l’Oréal », « Guéant », « Tapie », « Balladur », « Karachi », « Sarkozy », seuls quelques névropathes nostalgiques de l’Affaire « Stavisky », poursuivent ces chimères ordonnées par « Revanchard Premier ».

Les journalistes s’étant pris pour le quatrième pouvoir, réalisent que le duo élyséen qui aurait dû leur être favorable les dessert plus encore que sous Sarkozy qui ne les aimait pas.
Les rats un à un s’apprêtent à quitter le navire…
Et les relations incestueuses politico-médiatiques commencent sérieusement à déranger dans les dîners insolites des acteurs en vue du tout Paris.
Peu à peu ils retournent leur veste et pour certains leur pantalon, à l’exception des plus visqueux du service public, et de la première radio de France à la fibre féodale mieux enracinée, s’avérant pervers jusqu’à l’excellence dans l’art de la manipulation de l’information et du mensonge par omission.
Les journalistes à leur tour auraient-ils peur de perdre l’aura qu’ils s’étaient auto-décernée ?
Auraient-ils peur que les résistants, comme à l’issue de chaque libération procèdent à l’épuration idéologique des Socialos collabos de l’Islamisation dont ils seront les premiers à faire les frais ?
Au pays « d’Ubu » rien n’est impossible, tous les excès sont permis, « Iznogoud » n’a-t-il pas, contre l’avis du plus grand nombre, mis les lois de la république à la disposition des humeurs priapiques d’une minorité croupion ?
Les kapos de l’outrance savent qu’ils devront rendre des comptes, c’est pour cela qu’ils commencent à déserter le navire amiral.

Il n’est pas étonnant qu’en « Ubucratie » toutes ces âneries profitent au F.N.
Sous Sarkozy, ce parti représentait 18% , aujourd’hui il est à près de 30%, pourquoi ?
A ceux qui s’en étonneraient encore, il y a eu récemment :

-         Le mariage Gay, avec à suivre la P.M.A et la G.P.A.

-         La ponction en taxes et impôts divers à hauteur de 30 milliards sur les classes moyennes et les petites entreprises.

-         La mansuétude de la  » justice  » face aux casseurs du Trocadéro.

-         La dissolution des groupes d’extrême droite au bénéfice de la bienveillance de ceux d’extrême gauche.

-         L’incarcération d’un prisonnier politique qui a manifesté pacifiquement contre Hollande lors de sa venue sur M6.

-         La consultation des sénateurs concernant le vote des étrangers, pour ne pas dire la prise en main de nos mairies par les Arabes.

-         Le ministre « Peillon » qui insulte la laïcité, en se servant du Catholicisme comme d’un bouc émissaire.

-         Etc ….

Ca fait beaucoup, beaucoup trop, même pour ceux qui généralement traitent les choses de la politique avec mépris ou désintérêt.

Il y a des limites au supportable et à ne pas dépasser, même au pays « d’Ubu » et surtout par celui qui se prend pour le Khalife à la place du Khalife.

Hilaire de l’Orne

http://ripostelaique.com  du n° 309

 

 

liberte_egalite_vaseline-e1372523604960 dans TROQUET

 

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Le Rire Pour Tous !

Le Rire Pour Tous ! dans TROQUET hollande-clown-300x133

Ces politiques nous feront toujours rire !

Comme tous les ans vient d’être décerné le fameux « Grand Prix de l’humour politique »qui récompense chaque année les meilleures« petites phrases » de la politique française.

Le lauréat 2013 est Gérard Longuet, pour cette remarque en phase avec l’actualité :

« Hollande est pour le mariage pour tous… sauf pour lui. »

Le « Prix spécial du jury » a été attribué à Jean-François Copé pour :

« À l’UMP, nous apprenons la démocratie. C’est assez nouveau. »

Le « Prix des internautes » a récompensé Jean-Luc Romero (militant du mariage pour tous, apparenté PS au conseil régional d’Ile-de-France) pour :

« Un gay qui vote à droite, c’est comme une dinde qui vote pour Noël »

Tandis que des « Prix de l’encouragement » ont été attribués à deux socialistes.
Marisol Touraine, ministre de la Santé, pour :
« Il y a quand même des médicaments qui soignent ! »
et Jean-Jacques Urvoas, président PS de la commission des Lois à l’Assemblée nationale pour :
« J’étais aux Baumettes. J’en suis sorti, à la différence des socialistes marseillais. »

Quant au « Prix Nocchio », il est logiquement revenu à Jérôme Cahuzac pour son interrogation :

 « Pourquoi démissionner quand on est innocent ? »

Nouvelles technologies obligent, les meilleurs tweets ont également eu leurs lauréats, le Grand Prix revenant à Jean-Luc Mélenchon pour :
« Je suis plus nombreux que jamais ».
Tandis que le « Prix spécial du jury »revenait à Christophe Girard pour :
« Les bois sur verge : un projet durable. »

Comme vous pouvez le constater, les citations sont cocasses mais il y a fort à parier que, parmi les vainqueurs potentiels de l’an prochain, se trouvera « Patrick Balkany » qui a déclaré dans « L’Express » du 12 juin dernier :
« Si on n’investit que ceux qui n’ont pas été condamnés par la justice, on n’a plus de candidats dans les Hauts-de-Seine. »
Il va falloir se surpasser pour espérer ravir la « pole position » acquise par le député-maire de Levallois-Perret.
Bref, l’année 2013 s’annonce sous les meilleurs auspices.
Et c’est « Coluche » qui le disait :

« J’arrêterai de faire de la politique quand les hommes politiques arrêteront de nous faire rire… »

Philippe David

http://www.bvoltaire.fr  du 27/06/2013

Un Tribun Dépensier

Un Tribun Dépensier dans TROQUET melenchon1-300x130

« Jean-Luc Mélenchon » n’aime que la classe affaires !

« Moi, quand je voyage, je voyage en classe affaires. » « J’ai passé l’âge d’aller me faire briser le dos à la classe économique. » À qui doit-on cette sortie ? À un grand patron du CAC 40 ? Une héroïne de télé-réalité ? Un milliardaire russe ? Un gérant de fonds de pension américain ? Non, à un homme politique valeureux défenseur de la classe ouvrière et promoteur pendant la dernière campagne présidentielle du 100 % d’impôt pour les revenus les plus élevés…. Vous l’avez reconnu, il s’agit de « Jean-Luc Mélenchon », leader duFront de gauche, qui s’empresse d’ajouter dans la foulée : « Ils vous mettent comme des sardines là-dedans. C’est une honte ! Le transport aérien, les trois quarts du temps, est extrêmement désagréable. Ne me dites pas le contraire. » De passage la semaine dernière au Salon de l’aéronautique du Bourget, il a clamé haut et fort son art de vivre en essayant un nouveau modèle de siège totalement inclinable. Sur le fond, on ne peut pas lui donner tort. Sauf qu’il faut avoir les moyens de ses envies ! Imaginons que « Jean-Luc Mélenchon » veuille se rendre à Pékin, capitale de la Chine, pays dont il vante souvent les mérites… Le meilleur tarif pour un aller-retour en classe affaires sur Air France – il serait inimaginable que le patriote « Mélenchon », toujours prompt à dénoncer le libéralisme de Bruxelles et la dérégulation, prenne une compagnie étrangère – dépasse les 4 000 euros : 2 166 euros pour un départ sur le vol AF128 lundi 1er juillet et 2 088 euros pour un retour sur le vol AF381 le 11 juillet par exemple. Encore sont-ce là les tarifs les moins chers pour ce type de confort.

Quatre smic pour aller à Cuba !

Si « Fidel Castro » venait à rejoindre le « Che » dans son repos éternel, le même voyage aux mêmes dates – car il serait dommage de ne pas profiter des plages de la perle des Caraïbes – reviendrait à un peu plus de 4 200 euros. Prenez alors le vol AF3534 à l’aller et le AF3539 au retour. Enfin, heureuse surprise ! S’il venait à l’ancien candidat à la présidentielle la fantaisie de se rendre à New York pour y effectuer deux ou trois emplettes, il payerait substantiellement moins cher… Pour 1 907 euros, il peut s’offrir un aller-retour pour la capitale mondiale du libéralisme. Sans doute sont-ce là les effets de la libre concurrence… Bref, pour que le dos délicat de « Jean-Luc Mélenchon » n’ait pas à souffrir des turbulences, il lui en coûtera 1,8 smic (actuellement fixé à 1 121 euros net pour 35 heures de travail hebdomadaires) pour gagner New York et quatre pour humer le bon air de la liberté à Cuba ! Ses électeurs apprécieront.

La Fumeuse Socialie !

La Fumeuse Socialie ! dans TROQUET fumer-tue-300x200

La Socialie et son curieux sens des priorités

Qu’il est doux de vivre en Socialie !
Tout est prévu, tout est planifié, tous les coins aigus de la vie sont recouverts d’une épaisse mousse protectrice étatique et bientôt, plus personne n’aura jamais de problèmes.
Et pour arriver à ces lendemains qui chantent en cœur, avec des orchestres philharmoniques et des distributions de fleurs et de bisous, il faudra faire des choix de société.
Aujourd’hui, je vous en présente deux, d’autant plus intéressants qu’ils sont concomitants.

Il y a, tout d’abord, l’affaire, parfaitement entendue, du tabac.
Ce tabac qui pollue, ce tabac qui encombre les bronches, qui attaque activement le fumeur et passivement les gens alentours tel un ninja du cancer furtif, ce tabac qu’on fume dans de crasseuses fumées grises, ce tabac est, progressivement, repoussé dans les sphères les plus privées de l’individu.
À force de hausses, parfois carabinées (la prochaine sur la liste, pour cet été, devrait se monter de 30 à 40 centimes par paquet de cigarettes), les gouvernements successifs (autant ceux de droite que ceux de gauche, d’ailleurs, pour ce que cette différence politique veuille dire encore de nos jours) seront parvenus à réduire la consommation officielle.

Le marché noir, bien sûr, a explosé.
Le nombre de maladies liées au tabac ne semble pas s’être réduit tant que ça, et comme les progrès de la médecine ne s’arrêtent pas non plus, le bilan est, pour le moins, difficile à faire.
Du reste, il apparaît à chaque taxation supplémentaire que les gouvernements recherchent surtout une manne financière plutôt qu’un objectif sanitaire public, affiché pour des raisons de propagande bisou-compatible mais qui ne berne plus grand monde.
À ces hausses, il faut bien sûr ajouter la traque sociale, ponctuée de spots publicitaires et de campagnes culpabilisantes dans les écoles visant à faire passer les fumeurs pour des dégénérés, notamment lorsqu’ils sont en présence d’enfants
.
Pédophiles ou fumeurs, même combat !
Et si la prison attend certainement les premiers à plus ou moins court terme, il en ira de même pour les seconds, à plus ou moins long terme.
Bien évidemment, cette traque sociale s’additionne du harcèlement légal qui permet à chaque citoyen soucieux du respect des lois de jouer son petit kapo, par exemple en dénonçant à la « Komandantur » la plus proche ceux dans ses connaissances qui ont fumé sur une terrasse fermée, par exemple ; en effet, elles sont à présent interdites aux nicotinomanes et autres grilleurs de Havane, de pipe ou de cigarette.
Bien sûr, la cigarette reste autorisée en plein air : on est en France, après tout, pays de liberté !
Mais on comprend que le but est bien de pourchasser ces dérangés compulsifs de la fumette, cette lie si étrange de l’Humanité, qui persistent à s’injecter dans les poumons des nuages toxiques, des produits excitants et des goudrons dégueulasses.
Sans compter qu’une cigarette doit avoir un bilan carbone désastreux, qui ajoute le délit d’anti-écologisme au fumeur invétéré…

Dès lors, il est logique que tout geste qui évoque, même de loin, les actes nauséeux du fumeur dans son addiction doivent être bannis.
Il n’apparaît qu’évident qu’on fasse ce qu’il faut pour éviter que des enfants, âmes innocentes s’il en est, ne puissent voir ces zombies de la fumette, une tige au bec, tirer dessus négligemment et relâcher de coupables volutes !
Partant de là, on interdira aussi la cigarette électronique, notamment dans les lieux publics, et précisément pour éviter que des enfants ne sombrent à leur tour dans l’ignoble habitude tabagique !

Maintenant, oh là mes petits amis, n’allons pas trop vite en besogne.

S’il est entendu que la cigarette, fléau de la Socialie moderne, doit être arrêtée par tous les moyens, ne versons pas dans l’extrémisme idiot.
Certes, se droguer à la nicotine en grillant du tabac, c’est très laid.
Vapoter négligemment en présence d’enfants peut leur donner de bien tristes idées, qui se transformeront en néfastes habitudes.

Ce n’est cependant pas une raison pour empêcher le développement des salles de « shoot » !
Et c’est pourquoi la mairie du dixième arrondissement de Paris envisage très calmement d’introduire une telle salle dans sa municipalité, au 39 boulevard de la Chapelle, au plus grand bonheur de ses habitants.
Et c’est bien normal puisque toutes les précautions seront prises ; « Nicolas Lerner », représentant de la préfecture de police de Paris, explique ainsi :

« Une de nos priorités sera d’éviter la stagnation des personnes aux abords de la salle. Il n’y aura aucune zone de non-droit dans le Xe. »

Ce message est, bien évidemment un rappel aux salles petits fumeurs de clopes :
Ceux qui seraient surpris à stagner, la tige au bec, dans une terrasse fermée, seront pourchassés : pas de zone où le droit serait bafoué (comme, par exemple, si piquouser à l’héroïne) dans le dixième arrondissement, le monsieur a dit.
Et le fait que la salle de « shoot » proposée soit plutôt proche d’écoles et de crèches est absolument sans importance parce qu’elle sera le fruit d’une expérimentation, ce qui la classe dans une catégorie différente des expérimentations testées par les indécrottables fumeurs dans les terrasses couvertes, par exemple.
On ne peut pas comparer : il y a, en effet, un monde de différences entre le fumeur qui grille une clope et l’héroïnomane qui s’envoie sa dose.
Le premier est, à l’évidence, un déchet de la société que l’on combattra avec la dernière des énergies, la plus forte des taxes, la plus solide des répressions morales.
Le second est une victime d’un système qui broie les individus.

C’est pourtant simple :

la Socialie, ce sont des choix de société mûrement réfléchis.

Et dans ces choix, la clope n’est plus à la mode, et la piquouse, si.

Simple, net, carré.

Bon. C’est pas tout ça, je vais me siffler un alcool fort, tiens.

Voilà voilà.

http://h16free.com  du 20/06/13

Un Couac Au Pôle !

Un Couac Au Pôle ! dans TROQUET 922px-logo_pole_emploi-300x249

Discrimination à l’embauche en faveur de l’islam !

Vous êtes de confession musulmane ? vous voulez travailler ? A Gramat dans le Lot, on pense à vous.

C’est une annonce surprenante trouvée hier sur le site de Pôle emploi par un de nos correspondants :                     « Vous ferez l’abattage halal de palmipèdes gras. Vous êtes de confession musulmane. »

Cette offre d’emploi, a été émise sur le site de recrutement en ligne à la demande de l’entreprise « La Quercynoise Foies Gras » à Gramat.                                                                                                                                                                                                                                   Contactée par « Novopress », cette société nous a confirmé oralement que cette annonce était bien réservée exclusivement à des candidats de confession musulmane.                                                                                                                                                                                         »La Quercynoise » se rendant de fait coupable de discrimination à l’embauche , l’abattage halal ne pouvant être pratiqué que par des musulmans si l’on veut obtenir la certification halal.

Or, l’article L1132-1 du Code de travail stipule : « Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement… ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire … en raison de ses convictions religieuses ».

C’est d’’autant plus surprenant que sur le site Internet de l’entreprise, il n’est mentionné nulle part qu’une partie de l’abattage soit réalisée selon les règle du halal.                                                                                                                                                                                         Au contraire, « la Quercynoise » s’engage et garantie le respect des méthodes « d’antan » pour ses préparations culinaires.

Mais alors, l’entreprise « La Quercynoise » produit-elle et diffuse-t-elle des produits halal sans en informer la clientèle sous couvert de faire découvrir « toute la richesse et la diversité des plaisirs de la table du Sud-Ouest » ?                                                 Cette société trompe-t-elle ses clients en leur faisant indûment payer une prestation qu’ils n’ont pas sollicitée.                                  La certification halal coûtant entre 10 et 15 centimes d’euro au kilo, ce n’est sûrement pas le producteur qui supporte ces frais supplémentaires…

Mise à jour 21/06/2013 – 16h35 – Aujourd’hui sur « Twitter », « Pôle Emploi » a répondu à « Fabrice Robert », président du Bloc Identitaire.                                                                                                                                                                                                                       L’organisme regrette l’incident et a supprimé l’annonce.

http://fr.novopress.info  du 21/06/2013

 

Madame Claudine Caparros doit être dans ses petites babouches !

Il faudrait que de nombreux Français se nomment Fabrice Robert  !

Une Vraie Beurfranque !

Elle préfère brandir le drapeau d’Algérie !

 

Une Vraie Beurfranque ! dans TROQUET amel-bent1-196x300

 Amel Bent En lire plus …

123456

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43