Archive | TABOU Flux RSS de cette section

Tempête Dans Un Verre D’ Eau !

tele-realite

Enfumage,
Cachons nos préparatifs de
Guerre Nucléaire !

La Maison-Blanche et l’Otan préparent le sabotage du Brexit

Tempête Dans Un Verre D' Eau ! dans EUROPE arton192517-aea29

En sortant de l’Union Européenne, le Royaume-Uni met fin à sa « relation spéciale » avec les États-Unis.
Or Londres est également membre de l’accord des « Cinq yeux » issu de la Charte de l’Atlantique et co-fondateur de l’Otan (les Britanniques partagent toutes les informations du réseau « Stay behind »).

Laisser partir le Royaume-Uni signifie donc assister à l’écroulement de l’ensemble du système de domination anglo-saxonne sur le monde.

Le Conseil de sécurité nationale des États-Unis a mis au point un plan visant à arrimer le Royaume-Uni aux structures atlantiques.
Il a été décidé de tout faire pour empêcher la nomination du leader conservateur du Brexit, « Boris Johnson », à Downing Street et de favoriser une personnalité de « consensus » apte à « réconcilier » les Britanniques.

Cette personnalité négocierait les modalités de la sortie de l’Union Européenne.
De son côté, l’Union proposerait de substituer aux accords actuels des dispositions presque identiques.
À l’issue de ce processus, le Royaume-Uni aurait perdu son siège au Conseil européen, mais resterait de facto dans le Marché commun.

Le président Obama a désigné la chancelière allemande Angela Merkel pour mener les opérations au sein de l’UE et George Osborne, actuel numéro 2 du gouvernement, pour organiser le « consensus » au Royaume-Uni.

D’ores et déjà, le Premier ministre David Cameron a refusé de démissionner avant l’élection présidentielle états-unienne, tandis que le gouvernement régional écossais et la presse européenne mettent en avant le risque de sécession pour justifier l’appel à une « personnalité de consensus » !

Un conseil européen a été convoqué par le président de l’Union, « Donald Tusk », le 29 juin, en présence du secrétaire général de l’Otan, « Jens Stoltenberg ».

source: http://www.voltairenet.org

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 30/06/2016

Depuis le début je pressentais qu’il y avait un coup fourré.
Pendant qu’on s’intéresse et spécule sur l’issue de ce « Brexit » on ne regarde pas sur ce qui se passe au moyen orient, en turquie, en Ukraine, dans toute l’Europe qui se militarise sous le commandement…US bien sur.
On ne prend pas garde à la mise en garde de « Vladimir Poutine ».
Espérons qu’il ne soit pas piégé, garde son habituel sang-froid, et ne soit pas obligé, par une de leurs manœuvres lâches et perverses, à ouvrir les hostilités.
Les U.S.A. se moquent éperdument des habitants qui seront les victimes dans le champ clos, « idéal pour eux », que représente l’Europe…autochtones mais aussi allogènes arrivés en masse ces derniers mois, les ricains feront d’une pierre deux coups !
La petite Europe contaminée, ils pourront s’intéresser aux autres pays désertés, voire continents !
Quel programme machiavélique digne de la kabale !
Ne vous laissez pas piéger par ce mondialisme mortifère, ils ont sacrifié les européens depuis longtemps, même ceux qui leur sont utiles.
Voyez Hollande qui n’est plus reçu chez Merkel !

Armons Nous Contre La Violence.

ecrire

Mais ne suffit à une femme !

Après avoir été agressée par une inconnue dans son domicile en Caroline du Nord, l’actrice de « Top Gun », « Kelly McGillis », répond par l’acquisition d’une arme à feu et d’un permis de port d’arme.
L’actrice de 58 ans dit qu’elle est « armée et prête » pour la prochaine fois où quelqu’un entrera chez elle avec de mauvaises intentions.

Selon « The Wrap », « McGillis » a été agressée dans sa maison à Hendersonville le 17 juin.

« Je suis encore un peu secouée par un sentiment de peur résiduel, »,

écrit « McGillis » dans un statut « Facebook » le jour d’après.

« J’ai bien une alarme.
J’étais insouciante et je ne l’ai pas allumé après avoir passé 4 ans ici sans aucun problème. »

McGillis a aussi détaillé l’incident qui l’a poussée à prendre une arme à feu pour sa défense personnelle.

« Elle a brisé la fenêtre de mon garage et a appelé par là en empilant 10 sacs de paillis. Elle a jeté de la nourriture pour chien partout sur le sol de la cuisine pour distraire les chiens.
J’en ai trois.
Honnêtement ils avaient l’air vraiment effrayés par tout ça.
J’ai décidé de prendre un permis de port d’arme.
Et vous pouvez être sûr que je vais mettre l’alarme à partir de maintenant. »

« McGillis » s’est aussi directement adressée aux critiques de sa décision de prendre une arme dans un statut « Facebook » séparé :

« Pour ceux d’entre vous qui viennent sur mon mur pour me dire que prendre un permis de port d’arme n’est pas le meilleur choix à faire pour moi, eh bien, laissez-moi vous signaler quelques petites choses qui m’ont poussée à cette décision.
Décision contre laquelle j’ai d’ailleurs lutté pendant un très très long moment.
N’étant pas une fanatique pro-arme.

Quand j’avais 12 ans j’ai été violée en tournante par trois hommes.
Plus tard quand j’étais à l’Université et je vivais à New York, j’ai été braquée à l’arme à feu.
Une année à peu près après ça, alors que je cherchais mon chemin dans le métro, j’ai été frappée au visage plusieurs fois par un homme qui voulait me donner une réponse à sa façon en m’appelant « juste une chienne de blanche ».
Remarquablement, pas une seule personne dans le train ne m’a offert aucune sorte d’assistance.
Peu après ça, deux hommes sont entrés par effraction dans mon appartement quand j’étais là et m’ont violé plusieurs fois.
J’ai été harcelée par une ex petite amie qui s’est donné beaucoup de mal pour essayer d’empoisonner mes animaux et de ruiner ma propriété.
Après chacune de ces attaques j’ai déménagé en pensant que je pourrai trouver un endroit en sécurité.

Non.
L’incident de la nuit de vendredi m’a maintenant décidée.
J’ai atteint mon point de rupture.
Je ne suis pas une victime.
Je suis une survivante.
Les dernières heures j’ai été partagée entre les larmes, la colère, le désespoir et le « pourquoi moi ? ».
Et si une putain de personne ici me sort une truc du style « pourquoi pas toi ? » je vais littéralement péter les plombs.
Une jolie petite phrase pour faire que tout soit okay ?
Pour qui… vous ?
Moi ?
Ca ne sera pas okay.

Je suis maintenant avec de terrifiants symptômes post-traumatiques et en train d’essayer de me sortir de la profondeur de toute cette dépression et ce désespoir qui me rongent.
Toute cette douleur passée m’est revenue à l’esprit.

Et ces démons s’acharnent à l’intérieur de moi juste maintenant.
Je ne veux même plus me sentir abusée encore.
Plus jamais.
Par conséquent j’ai choisi le port d’arme.
Tout ce que j’ai toujours voulu, c’est de me sentir en sécurité.
En sécurité dans ma propre maison.
Et maintenant la séparation entre deux époques différentes s’est brisée.
J’y ai pensé en long et en large.
Même depuis 1982.
Je ne sais pas pourquoi cette merde continue à m’arriver.

Mauvais Karma ?
Comme un aimant bizarre.
Suis-je supposée tirer quelque sorte de leçon de tout ça ?
Ou est-ce que l’Univers essaye de m’avoir ?
Ou Dieu ?
Je ne sais pas s’il y a des réponses.
Je sais juste que je suis profondément effrayée.
Je ne peux plus réfléchir.
Je ne peux plus manger.
Je suis terrifiée à l’idée de rester seule.

Et le pire dans tout ça… mon voisin m’a entendu crier et appeler à l’aide, et n’a absolument rien fait.
C’est ça le genre de monde dans lequel on vit.
Personne ne viendra aider son voisin, un inconnu, le frère, la sœur, l’orphelin ou la veuve.
C’est pourquoi je vais commencer à porter un pistolet.

source : http://www.breitbart.com

traduction : http://arpac.eu

http://www.citoyens-et-francais.fr

La « Pudeur » Glauque Des Médias !

maurras

Politicarde et Fourbe !

Comment les médias ont voilé l’assassin dans la tuerie d’Orlando !

Chaque époque et chaque culture développe son propre sens de la pudeur et de l’obscénité, lequel peut parfois se crisper dans un « puritanisme » effrayant.
Si pour les maniaques de l’État Islamique, un simple visage de femme dans l’espace public tient à une scandaleuse provocation, les médias français ont eux aussi des pudeurs névrotiques, mais elles sont d’un autre ordre.
C’est au visage de l’ennemi qu’il faut imposer le voile intégral selon nos vierges effarouchées du politiquement correct, et plus cet ennemi provoque, tue, massacre et revendique, plus il faut rajuster les pans de tissu noir, dissimuler à nouveau une mèche de cheveux, resserrer le rectangle afin que ne passe qu’un regard anonyme, quitte à déployer pour cela les plus invraisemblables trésors rhétoriques.
Dès qu’on évoque les attaques islamiques, en France, on n’est plus dans l’information, mais dans un concours de sophistique.
À défaut d’obtenir une perspective éclairante sur les faits, on pourra du moins « saluer » des prouesses de virtuoses.

« Ce nouveau drame
des armes à feu… »

Le 12 juin, dans « Libé », on titre : « L’État islamique revendique la fusillade à Orlando » et on rapporte les éléments cruciaux qui établissent cette réalité avec une redoutable pédagogie.

« Plusieurs heures après l’attentat, celui-ci a été revendiqué par une branche de l’État islamique, alors que plusieurs médias américains (…) avaient auparavant affirmé qu’« Omar Mateen » avait appelé la Police peu avant la fusillade pour prêter allégeance à l’État islamique. »

Avant, après, déclaration du tueur lui-même, confirmée ensuite par le groupe dont il se revendique :
difficile d’être plus clair.

Pourtant, dans le même article, le journaliste de « Libé » croit essentiel de noter une réflexion du père du tueur interviewé précipitamment par une chaîne de télévision juste après les événements, et qui déclare donc que cet acte n’a « rien à voir avec la religion », tout en affirmant par ailleurs : « Nous n’étions au courant de rien. »
S’il n’était au courant de rien, on ne voit pas en quoi il serait fondé à caractériser l’acte en question…
Le témoignage n’a en fait strictement aucune valeur :
On interroge le père parce qu’il faut bien interviewer quelqu’un, il débite mécaniquement le lieu commun obligatoire sur le fait que rien n’a jamais à voir avec la religion, si elle est islamique, que ce qui la magnifie, puis admet que père ou pas, il n’en sait pas davantage que le journaliste.
Cette non-information est donc glissée là, juste après les faits bruts, afin de les couvrir du mantra habituel, comme un martèlement automatique dont on n’interroge pas une seconde la pertinence.
Enfin, le plus extraordinaire demeure la conclusion de l’article :
« Ce nouveau drame des armes à feu… »
Le tout illustré par un tableau sur les dernières fusillades américaines.
Les 50 morts du Pulse d’Orlando auront donc été victimes… des armes à feu !
Il faut en ce cas admettre que les victimes du Bataclan, comme les caricaturistes de « Charlie Hebdo » auront également été victimes d’armes à feu, et nous devons peut-être nous attendre bientôt à de grandes mobilisations contre les armes à feu afin que ces dernières cessent de supprimer le quidam pour un oui ou pour un non, cette manie se faisant pour le moins irritante.
Ce type de papiers devrait être étudié par des psychiatres comme cas d’école, tant ils témoignent d’un trouble cognitif manifeste, tant ils révèlent en leur sein ce moment où l’aiguillon idéologique vient faire dérailler la succession logique du discours.

Une arme ou un bipolaire ?

Selon « L’Express », le lendemain, qui rapporte également les propos du père, on apprend que ce dernier, qui affirme donc que la tuerie n’a « rien à voir avec la religion » :
« affirme de fortes opinions politiques » (savourons l’euphémisme) et qu’il a notamment « manifesté son soutien pour les Talibans. » (lesquels Talibans, habitués à sanctionner les actes de sodomie par des exécutions publiques, auraient, on l’imagine, été offusqués par la tuerie d’Orlando).
Dans le corps de l’article, un témoignage du patron de la police fédérale nous explique d’ »Omar Mateen » avait déjà été interrogé par le FBI parce que soupçonné de liens avec d’éventuels terroristes.
Auparavant, le témoignage de l’ex-femme :
Elle décrit son mari comme musulman pratiquant mais dit qu’elle ne l’aurait pas entendu faire l’apologie du terrorisme.
En revanche, elle affirme que quelques mois après leur mariage, « Mateen » se serait montré « instable, bipolaire ».
Pourquoi ?
Parce qu’il lui arrivait de la battre quand il rentrait et que la lessive n’avait pas été faite.
Bref, il lui arrivait de se comporter comme un certain islam archaïque, précisément, le lui autorisait…
Titre du papier : « Un tueur « instable et bipolaire ? » »
On nous prouve tout le long que le coupable est un islamiste radical engagé tel que lui-même l’a affirmé pour éclairer son acte, mais non, l’angle à adopter pour appréhender les faits serait de garder en tête que le tueur était…. bipolaire.
Ce ne sont plus les armes à feu qui sont coupables, non, ce coup-ci, la responsabilité incombe à la santé mentale.

La Manif pour tous ?

Parmi les plus remarquables contorsionnistes du déni, on trouve « Anthony Bellanger » qui, dans sa chronique du 13 juin dans le 7/9 de « France Inter », réalise un morceau d’anthologie dans la mauvaise foi, la confusion, l’aveuglement idéologique, l’esbroufe rhétorique et la malhonnêteté intellectuelle la plus décomplexée.

Après avoir résumé les faits, le journaliste annonce :

« Tout est en place pour servir l’agenda de ceux qui viendront vous dire :

« Je vous l’avais bien dit ! »

»

On ne voit pas quel est le rapport avec l’agenda des personnes en question, mais on comprend dès cette introduction que le défi que se pose notre acrobate est de tordre les faits de manière à ce qu’ils ne racontent pas ce qu’ils racontent.
Ça a l’air d’un attentat islamiste ?
Trop simple.
Attendez un peu…
D’abord, pourquoi juin ?
Parce que ce serait le mois de toutes les « gay prides » du monde.

On pourrait simplement penser que c’est surtout, cette année, le mois de ramadan et qu’au seuil de ce mois, le 26 mai dernier, le porte-parole de l’État islamique a appelé tous les musulmans du monde à tuer des occidentaux, mais, « Bellanger » a quelque chose de plus futé à nous proposer, en s’intéressant davantage à la nature des victimes qu’à celle du coupable.
« Pas question de le nier »,
admet-il, tout de même, être gay en islam n’est pas exagérément simple, il arrive qu’on en meure pour des raisons juridiques.
« Mais, et c’est très important de le souligner, toutes les religions ont des choses à reprocher à l’homosexualité. »
Certes, mais il y a quand même une nuance entre « reprocher » et « condamner à mort », mais là, subitement, on ne fait plus du tout dans la nuance.
Voilà que l’artiste entre alors en pleine amalgamite aiguë.

« Je ne soulignerai jamais assez comment le débat sur le mariage pour tous en 2012 a réveillé partout dans le pays la bête de l’intolérance et de la violence faite aux gays au nom d’une certaine morale catholique. »

Cap de l’odieux franchi à pleines turbines.
Faire un lien entre les familles cathos de la Manif pour tous en France, et le massacre d’Orlando, en Floride, comme ça, d’une phrase à l’autre, sans le moindre scrupule, c’est possible.
Dans le camp du Bien : tout est permis !

On aimerait pourtant avoir des preuves de ce qui est avancé.
Quelles violences concrètes ont pu subir les homosexuels français durant l’épisode de la Manif pour tous ?
Les Veilleurs ont-ils lynché quelqu’un ?
Personne.
Ah si : un couple homosexuel, en avril 2013, qui a étalé les stigmates de cette violence sur le Net.
Mince, en dépit de l’exploitation idéologique de l’agression, il avait fallu admettre que ses auteurs, « Malik et Taieb », n’étaient pas des Versaillais, et que leur « homophobie » tenait plus à leur fond culturel musulman qu’à leurs liens avec « Frigide Barjot ».
Il aurait fallu, pour poursuivre ce genre de parallèles odieux, que le double meurtre de policiers, le lendemain, dans les Yvelines, par un autre « déséquilibré », « Larossi Abballa », soit également relié par ‘Bellanger’ à la haine anti-flics telle qu’elle est objectivement entretenue depuis deux mois par les militants à temps plein de « Nuit debout », qui scandent bien, quant à eux : « Tout le monde déteste la police ! », alors qu’on n’entendit jamais, lors des « Manifs pour tous », des slogans tels que : « Tout le monde déteste la jaquette ! »

La haine anti-minorité ?

Quelle leçon faut-il retenir de ce massacre ?

« La leçon ultime, c’est que les gays sont une minorité parmi d’autres visées par la violence, la haine et le meurtre. »
(« la méchanceté, le lynchage et l’humiliation », aurait pu continuer d’égrainer le chroniqueur redondant)
.

Et voilà « Bellanger » alignant alors une suite de minorités :
chrétiens en pays musulmans, chiites en pays sunnites, Noirs aux Etats-Unis…
« C’est le fait minoritaire qui est systématiquement visé. »
Notre prestidigitateur ne le formule pas directement, mais il vient pourtant d’accomplir un miracle :
les musulmans en France sont minoritaires,(?)
il faut donc retenir de la tuerie d’Orlando qu’il est urgent de protéger les… musulmans ! « Admirons » l’audace !
On remarquera tout de même que la démonstration est fondée sur une prémisse franchement discutable :
les minorités seraient toujours menacées par la majorité.
Est-ce si vrai ?
- Pourtant, la révolution communiste fut essentiellement le fait d’une minorité radicale ayant tenu sous son joug un pays immense durant 70 ans.
- L’épisode de la Terreur, en 1793, fut bien le fait d’une minorité livrant à sa démence la majorité de la population.
- La minorité croate en Yougoslavie, durant la Seconde Guerre Mondiale, leva des « Oustachis » génocidaires contre la majorité serbe avec l’appui de l’envahisseur allemand.

En somme, il existe des minorités dangereuses pour la majorité, comme des minorités menacées par la majorité. Et puis, il y a des minorités décroissantes et issues d’une ancienne majorité, comme les Chrétiens en terre d’islam, et puis des minorités nouvelles venues dans une dynamique conquérante, comme la minorité musulmane en Europe.
Peut-on mettre toutes ces « minorités » sur le même plan ?
Non, mais un concept flou, où l’on peut faire rentrer n’importe quoi, permet une espèce d’effet levier propre à renverser la conclusion logique d’une démonstration.

Natures des victimes ou
nature des bourreaux

Ces quelques exemples extraits des médias dominants ne sont qu’un florilège, mais un florilège qui résume parfaitement la posture générale.
- Lors des événements de Cologne, au dernier jour de l’an, après le déni, les médias avaient, on s’en souvient, incriminé l’antiféminisme.
- On nous a parlé, après Orlando, d’homophobie.
- Après Charlie : de haine de la liberté d’expression.
- L’hypercasher traduisait le regain d’antisémitisme.
- On n’osa, le 13 novembre dernier, arguer de la « terrassophobie », de la haine du football ou des préjugés anti-rock.
- De la haine des flics, aujourd’hui
- Du mépris de l’armée, hier.

C’eut été, pourtant, continuer d’utiliser la même grille de lecture de manière cohérente, grille de lecture qui consiste, pour mieux voiler l’agresseur, à focaliser sur ses cibles et à réinterpréter l’acte non en fonction de celui qui le commet mais en fonction de celui qui le subit.
Ce qui permet de biaiser à chaque fois, de morceler la cohérence du réel afin de le flouter.

Qu’aurait-on compris au nazisme si, afin de ne pas susciter de la germanophobie,
on s’était contenté de dénoncer l’antisémitisme de manière générale,
- l’anticommunisme de manière générale,
- le mépris des slaves de manière générale,
- les attaques à la liberté d’expression de manière générale,
- l’handicapohobie,
- la gitanophobie,
- la haine du métissage de manière générale,
sans jamais identifier la cohérence du programme et la logique de ses promoteurs ?
Rien.
Alors comment aurait-on pu le combattre ?
Et avec lui ses expressions mortifères ?
Parce que les nouvelles menaces battent en brèche le projet multiculturel soutenu par le pouvoir idéologique en place, celui-ci nous livre à un ennemi dont il s’acharne lui-même à confectionner le camouflage.

Notre ennemi a un nom : l’islamisme !

Il a un programme : l’instauration de la Sharia !

Il attaque en premier lieu ce qui déroge à cette loi :
- mode de vie occidental,
- liberté féminine,
- liberté d’expression,
- homosexualité,
- musique,
- cafés…
- et ceux qui incarnent son ennemi :
Juifs, militaires et policiers français.

Il a une stratégie claire et efficace parfaitement décrite par « Montbrial » dans « Le Figaro » par exemple, lequel n’est pas un garde-chiourme du politiquement correct mais un spécialiste des questions du terrorisme, qui tente d’observer les faits davantage que la doxa.
Or, par leur « enfumage systématique », les médias dominants se font moralement complices de l’État islamique et des meurtres que ses affiliés multiplient.

http://www.ojim.fr   du 20/06/2016

Documents Secrets Qui Ne Le Sont Plus !

top secret

Il faut les lire !

Voici les documents auxquels vous aurez accès !

1-Système économique de l’Etat Islamique et la complicité de l’Europe est décortiquée.

2-Wikileaks révèle un espionnage économique massif de la France.

3-Révélations : Eiil se prépare à commettre un génocide et annonce la conquête de la France.

4-révélation : L’opposition syrienne est financé par Tel-Aviv.

5-Voici la preuve que les attentats de Paris sont un « false-flag ».

6-Selon le code pénal, Hollande est coupable de haute trahison.

7-Russie-USA : La CIA manigance  un coup d’etat contre Vladimir Poutine.

8-Pas seulement la Russie, l’Italie et d’autres européens ont vendu beaucoup d’armes à la Syrie

9-Les Etats-Unis ont recherché des failles pour organiser un coup d’état contre Poutine.

10-Le plan secret de Hollande pour rebondir.

11-Le manuel d’assassinat de la CIA révélé pour la première fois.

12-Le coup d’Etat silencieux ! Ces bureaucrates qui dirigent la France.

13-Le budget du Pentagone orienté vers une guerre avec la Russie et la Chine.

14-« Sarkozy, complice utile de l’Emirat du Qatar.

15-Ce qui se passe dans la tête de  Vladimir Poutine.

16-Comment Les scandales sont étouffés sous le couvert de la démocratie en France.

17-Nucléaire : voila ce que la France et le Qatar nous cachent.

18-Snowden : La NSA voulait «infiltrer» les Smartphones en Russie et en France.

19-Une note « ultra-secrète » des services secrets français sur  l’intervention militaire française en Syrie.

20-Poutine active ses armes nucléaires en réponse au bouclier antimissile II.

21-Comment la France soutient les djihadistes en guerre contre son propre pays.

22-Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL.

23-La France reconnaît avoir fourni directement des armes aux Djihadistes.

24-Selon des officiels US, l’État islamique est né du soutien étatsunien à al-Qaïda en Irak.

25-Quelles seraient les vrais raisons de la future révolte française ?

26-Révélations : La Corée du Nord viserait à vendre des missiles à l’Etat Islamique.

27-Ben Laden avait rencontré la CIA à l’hôpital étatsunien de Dubaï en juillet 200?.

28-La Turquie et L’Etat Islamique travaille main dans la main.

29-Un général israélien du Mossad vise à provoquer des crises dans le monde arabe.

30-Wikileaks révèle les dessous de la stratégie saoudienne pour exporter l’islamisme partout sur la planète.

31-Un document révèle la nouvelle stratégie d’al-Qaïda en Europe.

32-La Russie de Poutine, entre mise au pas et pragmatisme.

33-Un ancien agent américain du renseignement révéle l’espionnage agressif des Etats Unis par Israël.

34-Snowden : Abou bakr Al-baghdadi  est un pur produit de la Cia et du Mossad.

35-Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL.

36-Les services européens fournissaient les données à la NSA.

37-Le patron du Pentagone dévoile ses plans secrets sur la Syrie.

38-Le général 4 étoiles américain dévoile un plan secret pour envahir 7 pays après le 11 septembre 2001.

39-Le lobby pro-israélien et la politique étrangère suicidaire de la France.

40-Des preuves que les Turcs ont pactisé avec l’EI découvertes.

41-Un rapport américain sur le financement d’Al-Qaïda par la France et le Qatar.

42-La Menace Nucléaire Israëlienne Pour L’UE.

43-Le manuel d’assassinat de la CIA révélé pour la première fois.

44-Le général Vincent Desportes : les États-Unis ont créé Daech par intérêt politique à court terme.

45-Le rapport sur la torture pratiquée par la CIA révélé après 5 ans.

46-L’Occident pourrait utiliser l’Etat islamique comme prétexte pour entrer en guerre contre la Russie.

47-Comment François Hollande a vendu la France à l’Arabie Saoudite.

48-Un nouveau document secret révèle la stratégie globale de l’Etat Islamique.

49-16 agences de renseignement prédisent l’effondrement des USA pour Mai 2016.

50-WikiLeaks révèle comment les Etats-Unis ont poursuivi de manière agressive le changement de régime en Syrie, en provoquant le début d’un bain de sang.

51-Voici les preuves des liens existant entre Washington et l’État islamique.

52-Top secret : Attentat en France en préparation –  Manoeuvres et exercices militaires franco-saoudiens très « discrets » en Savoie

53-Révèlation : Comment Rabat s’est allié avec Israël contre l’Algérie.

54-Le rôle diplomatique secret de Google dénoncé par Julian Assange.

55-Le Sénateur John McCain le modèle afghan doit inspirer les Etats Unis en Ukraine.

56-Les 4 cas de haute trahison commis par l’ex président Sarkozy.

57-Les accords secrets entre Israël et les pays arabes du Golfe rendue publique.

58-le réarmement nucléaire et secret de l’Allemagne pour la guerre probable contre la Russie.

59-Le Qatar et l’Ukraine viennent de fournir des Pechora-2D à Daesh.

60-Le plan secret de Sarkozy pour rebondir.

61-Le Mossad Prédit un Coup d’Etat Militaire en Algérie.

62-Le rapport sur la torture pratiquée par la CIA révélé après 5 ans.

63-Le Qatar reconnaît ses liens avec l’Etat Islamique  en Syrie.

64-Le général Vincent Desportes : les États-Unis ont créé Daech par intérêt politique à court terme.(bis)

65-L’oligarchie financière, la corruption des banques  un document ancien révèle tout !

66-Julian Assange révèle plan secret pour renverser le gouvernement syrien.

67-De la Russie soviétique à la Russie de Poutine : l’évolution du pouvoir des régions.

68-La NSA a fait de l’ Allemagne sa plus grande station d’écoutes en Europe.

69-La stratégie communicative de Sarkozy.

70-Exclusif : 50 espions étatsuniens déclarent que leurs renseignements sur l’Etat islamique ont été manipulés par des hauts fonctionnaires de l’US Central Command.

71-La Turquie avertit en secret l’ambassadeur russe contre le bombardement des positions du groupe Etat islamique en Syrie.

72-Le document secret de l’armée française.

73-Les preuves : La Menace Nucléaire Israëlienne Pour L’UE.

74-La France espionne l’Algérie depuis 2009.

75-Les projets secrets de l’US Air  Force.

76-Preuves: Hollande  nous soumet à la grosse Allemagne.

77-Comment des armes ukrainiennes se sont-elles retrouvées aux mains de Daesh.

78-Comment la France aide les terroristes islamistes.

79-Comment les médias français sont acheté pas les hommes d’affaires.

80-Daech, partenaire financier de la Haute finance internationale.

81-De nouveaux documents de Snowden révèlent que Facebook espionne les messages privés et dénonce à la police.

82-Des documents atomiques confidentiels et classifiés des Etats-Unis.

83-Des documents de la NSA ajoutent plus de détails au plan de déstabilisation du Moyen-Orient.

84-Des documents de Wikileaks révèlent l’implication de l’Arabie Saoudite dans la formation de l’Etat Islamique.

85-Des secrets fondamentaux exposés : la NSA a utilisé des agents infiltrés dans des compagnies étrangères.

86-Documents déclassifiés : Obama a Ordonné  d’entrainer  Etat Islamique.

87-Erdogan Avoue Que L’Etat Islamique Recrute Et S’entraîne En Turquie.

88-Est-ce qu’un groupe de colons israéliens a utilisé des fonds gouvernementaux pour espionner des ONG des droits de l’homme ?

89-Etats-Unis-Israël : Les signes d’une politique commune, dès 2008, pour éliminer les figures-clés du régime syrien et de ses alliés.

90-Exclusif : Le document de la CIA qui révèle ce que l’Algérie a proposé au Maroc en secret.

91-L’ex-patron du MI6 : Le gouvernement britannique est prêt à  entrer en guerre contre la Russie

92-La doctrine secrète de Poutine.

93-La stratégie d’Israël contre le Hamas exposée dans deux câbles Wikileaks.

94-Le bilan de Nicolas Sarkozy : ce qu’il a fait de la France pendant 5 ans.

95-Les Gouvernements arabes et occidentaux soutiennent le terrorisme en Syrie - Document de l’ONU.

96-Les points de crispation de la politique étrangère russe.

97-Preuves : israel manigance contre l’Algérie.

98–Secret d’Etat : la France soutient Al-Qaïda en Syrie.

99-Un document déclassifié révèle l’affinité entre l’occident et Daech.

100-Wikileaks : les secrets gênants de l’Arabie Saoudite.

101-Y a-t-il une surveillance de masse en Russie ?

102-Relations NSA -Israël dans un nouveau document d’Edward Snowden.

103-Preuves : les médias mainstreams sont achetés par les organisations oligarchiques.

104-Les attaques contre Charlie Hebdo venaient de l’Elysée.

105-Le Qatar reconnaît ses liens avec l’Etat Islamique en Syrie.

106-Comment le Pentagone se prépare à une guerre contre la Russie.

107-Comment le ministère des Affaires étrangères saoudien contrôle les médias arabes.

108-Les dessus de La fabrication du Président Nicolas Sarkozy.

109-Comment les Etats-Unis et Israel soutiennent Al-Qaeda en Syrie.

110-Comment les USA et ses complices ont créé  les groupes terroristes derrière les attentats en Occident.

111-Comment Poutine force les Etats-Unis à dévoiler leur jeu en Syrie.

112-Comment US utilise l’EIIL pour conquérir l’Europe.

113-Compilation des documents révélés par Edward Snowden.

114-Connaissez ces pay europens qui financent Eiil.

115-Des fuites révèlent que le Mossad israélien a déclaré explicitement que l’Iran ne produisait pas d’armes nucléaires.

116-Documents secrets US de 2012 déclassifiés L’Occident : facilitera la création d’État islamique.

117-Entretien Exclusif : Donald Trump révèle son plan.

118-Est-ce qu’un coup d’Etat pourrait arriver aux Etats-Unis ?

119-Etat islamique, ses cinq sources de financement.

120-La relation de renseignement de la NSA avec Israël (document).

121-La Russie de Poutine et  la sécurité européenne.

122-Le Pentagone déclassifie un document top-secret sur le programme nucléaire israélien.

123-Le prince saoudien avoue que l’Arabie saoudite est derrière Etat Islamique.

124-Les ambassades de Nouvelle-Zélande utilisées pour l’espionnage — documents Snowden.

125–Les services secrets français ont-ils organisé les attentats de Paris pour faire accepter un coup d’État ?

126-Quand Hollande avoue explicitement avoir armé l’Etat Islamique.

127-WikiLeaks : Un agent d’Al-Qaeda a travaillé pour le MI6.

128-Un document officiel du Pentagone attestant que Etat islamique a bénéficé de camps d’entrainement et de formation américains.

129-Un témoignage des bonnes relations de la Turquie avec l’Etat Islamique américains.

130-Une fuite de documents de la NSA révèle une cyberguerre entre les USA et Israël !

131-Wesley Clark : «L’EI a été fondé grâce au financement de nos alliés les plus proches»

132-WikiLeaks : « Plus de paiements à Gaza ? »

133-WikiLeaks : La nouvelle guerre sale pour l’uranium et les minerais d’Afrique .

134-Wikileaks révèle les dessous de la diplomatie saoudienne en Algérie .

135-WikiLeaks révèle que la guerre civile syrienne était bel et bien une reconfiguration orchestrée par l’administration américaine .

Maria Luis

https://payhip.com/b/z8CU

Nous sommes les « sans dents », l’oligarchie et les friqués nous prennent pour des benêts mais il y a longtemps que certains ont compris que TOUT relève d’un vaste complot qui remonte à des décennies, patiemment…de moins en moins il faut le dire, avec de nombreux leurres pour épater et « émouvoir » ce petit peuple qui pleurniche pour un rien !
Ce ne sont que les titres des dossiers, répétitifs parfois mais ils se recoupent, ils sont cependant bien révélateurs d’événements passés, présents et à venir.
Attention toujours aux leurres !

Marie-Louise Et Les « Knackis » !

cochon-rit (1)

Je suis aimé !

La FRANCE est devenu un SOUK incontrôlable et incontrôlé !!!

Une employée de la CAF sort sa « mitraillette à Knackis » et tire sur la file d’attente.
Une employée (de 52 ans) de la CAF de Toulouse a été arrêtée vendredi dernier par la police de Toulouse alors qu’elle tirait des saucisses « knackis » sur des femmes voilées ainsi que sur leurs enfants dans des poussettes. L’employée aurait fait « burn-out » il y a plusieurs mois de cela et aurait demandé à changer de ville mais sans succès.
Marie-Louise était une employée exemplaire de la Caisse d’allocations familiales de la Haute-Garonne durant ces 20 dernières années mais une altercation islamophobe (?)a irrémédiablement mis fin sa carrière professionnelle.

L’employée aurait mal pris une remarque désobligeante de la part d’une personne voilée, qui aurait dit :

« Vous les blancs vous êtes derrière les bureaux à travailler et nous on récolte votre pognon wallah, »

d’après les micros des caméras de surveillance installés dans le local.
Cette remarque n’a pas suscité d’indignation dans la file d’attente, mais plutôt des railleries et des plaisanteries sur les « français de souche ».
Ce à quoi l’employée aurait rétorqué :

« Les mains en l’air Batman, t’as une belle portée dis donc (…) »

avant de viser « l’innocente » jeune femme et de tirer en rafale plusieurs « knackis » dans sa direction.

Une des knackis a touché l’oeil d’Anissa, une « jeune fille » de 8 ans, qui s’est réfugiée en pleurs sous la burqa d’Hadjar, sa mère.
Quelques secondes se sont écoulées avant qu’un vent de panique ne gagne la file d’attente qui a préféré fuir les lieux pour ne pas être touchée par la substance impure.
Une fois la CAF désertée, l’employée aurait déclaré :

« ça se fait exploser au milieu de la foule mais ça a peur d’une saucisse! »

avant de brandir son arme à la manière des djihadistes, les bras tendus au dessus de sa tête et de crier :

« Allah Snackbar ! »

Le « knacki » de la discorde
Tous ces propos ont été enregistrés et la police se charge de l’enquête.
Environ 9 « knackis » ont été retrouvées sur le lieu du délit, par les officiers de la brigade criminelle.
La portée de l’ »airsoft » modifié était de plusieurs dizaines de mètres et il pouvait accueillir une douzaine de saucisses.
La vitesse des projectiles faisait d’eux des armes assommantes redoutables pour quiconque était pris au dépourvu.
Le directeur de la CAF a déclaré que Marie-Louise a été licenciée sur le champ après avoir visionné les images des caméras de surveillance.

Marie-Louise à quant à elle été jointe ce lundi matin et a déclaré n’avoir aucun remord et que plusieurs menaces de mort ont été proférées à son encontre ce qui ne l’inquiète pas du tout.

« j’ai des centaines de « knackis » chez moi et partout dans la maison.
Je suis parée à faire le djihad contre ceux qui viennent nous pourrir la vie tous les matins et qui font de fausses déclarations et qui arnaquent les Français qui travaillent dur et d’arrache-pied. »

La jeune femme qui n’a pas d’avocat et qui est l’auteur d’une agression basée sur une discrimination raciste risque d’être condamnée à un an d’emprisonnement ou de devoir payer 45 000 euros d’amende.

Dans son quartier de Toulouse est elle est devenue un héros, un véritable symbole contre le communautarisme.

« Ce qu’a fait Marie-Louise, personne ne l’aurait fait!
De nos jours si vous défendez les valeurs de votre pays vous passez pour un raciste.
Nous ne sommes pas racistes, nous aimons le porc!
Vive les Knackis! »
,

a déclaré Jacqueline, une fervente admiratrice de sa voisine.

« Les musulmans ne veulent pas s’adapter chez nous, moi je ne vois aucun inconvénient à ce qu’on m’envoie du couscous en pleine figure « dans une CAF du Maghreb », mais malheureusement il n’y a pas de CAF au Maghreb et ils ne donnent pas de l’argent aux étrangers non plus !
Il n’y a que nous pour le faire, »

a déclaré Roger, un voisin.

Aucune plainte n’a été déposée à l’encontre de Marie-Louise, mais il est possible que la victime soit en situation irrégulière et qu’elle n’ose pas se présenter au commissariat selon une amie qui a préféré garder l’anonymat.
De plus la jeune femme voilée de 22 ans, ainsi que ses CINQ enfants, peinaient à comprendre le Français, ce qui a été la goutte d’eau de trop pour Marie-Louise.

Autre Que Réseau Social

L’ Europe N’ Est Pas Un Déversoir !

padamalgam

Attentats, Euro, Migrants !

La Hongrie qualifie  la crise des réfugiés d’«exode mondial massif» !

À la frontière hongroise, le flux de réfugiés est constitué de personnes de 100 nationalités différentes.
La preuve que la crise des réfugiés est devenue un problème d’immigration, assure un porte-parole hongrois.

« Zoltán Kovács », porte-parole du gouvernement hongrois, s’est adressé aux journalistes bruxellois le 13 juin afin d’expliquer la position de son pays sur l’immigration, et notamment l’érection d’une barrière à la frontière avec la Serbie, mesure vivement critiquée.

Les réfugiés syriens arrivant en Hongrie ne sont plus qu’à la troisième, quatrième, ou même cinquième place des arrivées en Hongrie, en fonction des jours.
Cela prouve bien que les migrants viennent d’autres régions du monde et que l’Europe n’est plus face à une crise des réfugiés, mais à un gros problème d’immigration, indique le porte-parole hongrois.

Malgré la réduction du nombre de réfugiés, la pression est toujours là.
Les mesures mises en place aux frontières n’ont, en effet, pas empêché 15 000 réfugiés d’arriver dans le pays.

Porte d’entrée vers l’UE

Le représentant hongrois indique que, si la route des Balkans, qui faisait de la Hongrie la porte d’entrée vers l’UE, est à présent sous contrôle, cela n’a rien à voir avec l’accord conclu entre l’UE et la Turquie afin d’arrêter les migrants avant leur arrivée en Grèce, mais plutôt aux mesures individuelles prises par certains États, membres ou candidats à l’adhésion.

Pendant des mois, la route des Balkans a constitué un flot presque incontrôlé de réfugiés transitant par la Grèce, la Macédoine, la Serbie et la Hongrie et tentant d’arriver en Allemagne, en Autriche ou en Suède.
La Hongrie et les autres pays du groupe de Visegrád (la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie) ont apporté de l’aide à la Macédoine pour qu’elle rende sa frontière avec la Grèce hermétique.
Des milliers de migrants se sont donc retrouvés coincés en Grèce.
Au même moment, la Commission créait une politique de relocalisation des réfugiés en quotas dans les États membres.

« Notre collaboration avec la Macédoine et la Serbie a été plus fructueuse que l’ensemble de l’approche européenne »,

insiste « Zoltán Kovács ».

« Les mécanismes efficaces de gestion de la crise ne sont pas des actions communes ou plus de solutions européennes, mais des efforts des États membres eux-mêmes. »

Ainsi, selon le porte-parole, la vraie division existant entre les États de l’UE est la séparation des pays qui font de vrais efforts pour appliquer les politiques européennes, dont Schengen, et ceux qui ont capitulé et ont laissé des flux de migrants entrer dans l’UE sans aucun contrôle.
En Allemagne, il y a encore « des centaines de milliers » de personnes non identifiées, assure-t-il.

« Nous estimons que les propositions de la Commission, des institutions européennes, tentent de gérer des conséquences de ce qui nous arrive.
Leur formulation elle-même est parlante.
Ces propositions tentent de suggérer que nous devrions « gérer la migration » au lieu de stopper la migration »
,

poursuit-il.
Il propose de mettre en place un « Schengen 2.0 », qui permettrait de renforcer les frontières externes, notamment grâce à des « hotspots » installés hors de l’espace Schengen.

« Schengen 2.0 »

« Si nous continuons sur notre lancée, en laissant des gens tenter d’abuser du système d’asile européen, en demandant directement l’asile politique, nous allons répliquer la situation de l’année dernière, soit plus d’un million de réfugiés arrivés sur le sol européen.»,

prévient-il.

La Hongrie a identifié plus de 100 pays d’origine des migrants, ce qui montre clairement qu’il ne s’agit plus d’une crise des réfugiés, soutient le diplomate.

« Si nous laissons ces personnes arriver aux frontières de l’Europe, et surtout aux frontières de l’espace Schengen, nous ne pourrons pas mettre un terme à la mauvaise utilisation du système d’asile »,

martèle-t-il.

La Hongrie prévoit d’organiser un référendum sur les quotas de réfugiés obligatoires.
La question est à présent examinée par la Cour constitutionnelle, qui rendra un verdict cette semaine ou la semaine prochaine.
Le vote devrait avoir lieu fin septembre ou début octobre, précise le porte-parole.

La Commission a récemment proposé que les pays qui rejettent le programme de relocalisation soient soumis à une amende de 250 000 euros par migrant refusé.
Une mesure « absurde », selon « Zoltán Kovács », qui souligne que cette somme est plus élevée que ce que gagne un ingénieur ou un enseignant durant toute sa vie.

« Nous estimons que le système de quotas est une fausse mesure de solidarité.
Est-il vraiment conseillé de forcer un État membre ou des États membres à accepter des politiques à cause de l’échec d’autres États ?
Je fais ici référence au comportement de certains grands États membres l’an dernier, quand ils ont refusé d’appliquer le système de Dublin et les protocoles de Schengen, sans consulter les autres États »
,

ajoute-t-il.

La question de l’immigration sera abordée lors du sommet des 28 et 29 juin,
qui se penchera également sur les conséquences du référendum britannique sur l’Europe.

Georgi Gotev
Traduction de Manon Flausch

http://www.euractiv.fr  du 14/06/2016

Les migrants sont toujours là mais nos médias nous bassinent avec le foot.
Bien sur, les attentats, mais surtout le foot, couleur sanglante qui decevra notre oligarchie.
Ces migrants qui s’insinuent dans notre vieux monde, pourquoi n’en dit on mot ?

Connaissez-vous Ismael et Israel ?

Cochon21

On n’est pas des crasseux…on ne mange pas de cochon !

 

Les curieux dérapages antisémites de l’extrême-gauche antiraciste et le silence des médias…

Les faits ne sont pas nouveaux mais semblent se multiplier, le dernier en date a eu lieu lors d’une manifestation organisée par « SOS Racisme » à Béziers et encadrée par le service d’ordre de la « CGT », pour s’opposer aux Rendez-Vous de Béziers organisés par le maire de la ville « Robert Ménard ».

Sous couvert d’« antiraciste », cette manifestation réunissait des adeptes de la quenelle ou encore un membre du service d’ordre de la « CGT » pour qui «  un bon juif est un juif mort » selon un communiqué du « CRIF » ou encore une certaine militante « antiraciste » adepte de la quenelle bien connue pour son soutien aux manifestations pro-palestiniennes.

L’information a été découverte par le site de ré-information « Fdesouche » mais n’a été reprise par aucun média, hormis le « CRIF » dans son communiqué.

On se souvient aussi de l’affaire de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union très vite étouffée dès lors que les suspects et leurs accointances avec l’extrême-gauche furent dénoncés dans un article du « Monde », mais aussi de l’agression de deux hommes de confession juive par des colleurs d’affiche du « NPA » un certain 1er mai 2015 qui avait donné lieu à un assourdissant silence dans les médias…

Manuel Valls a dénoncé il y a quelques jours un certain islamo-gauchisme en visant tout particulièrement « Clémentine Autain », conseillère régionale d’Ile-de-France du Front de Gauche, pour ses connivences avec le parti des indigènes de la République et l’islam radical.
Celle-ci avait menacé de porter plainte contre Manuel Valls mais n’en a rien fait…

Cet antisémitisme s’était déjà tristement manifesté lors des nombreuses manifestations pour Gaza en 2014 sous fond d’ultra-violence et de slogans de haine anti-juif à Paris et dans certaines villes de la banlieue nord de Paris, dans lesquelles participaient de nombreux élus de gauche et d’extrême-gauche…

http://www.ojim.fr  du 13/06/2016

 

Société Générale Aux Ordres Des USA !

 Nobel

Ce sont des caniches !

La Société Générale ferme les comptes de diplomates russes à Paris !

Plusieurs diplomates russes en poste à Paris, y compris des membres de la délégation auprès de l’UNESCO se voient fermer leurs comptes à la banque Société Générale.
Et ce malgré le fait que l’Assemblée nationale et les sénateurs français se prononcent en faveur de la levée des sanctions contre la Russie.
La banque française Société Générale ferme les comptes de diplomates russes à Paris « sans aucune explication », a annoncé à « Rossiya Segodnya » une source diplomatique.

« Alors que les députés de l’Assemblée nationale et les sénateurs français se prononcent en faveur de la levée des sanctions antirusses, la banque française « Société Générale », évidemment de peur de mesures de rétorsion américaines, ferme les comptes de diplomates russes »,

a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

Selon lui, ces mesures concernent notamment les diplomates en poste à la Délégation permanente de la Fédération de Russie auprès de l’Unesco.

« On ne sait pas à quoi s’attendre de la part de cette banque »,

a indiqué la source.

En juin 2015, les missions diplomatiques et plusieurs sociétés russes ont déjà eu des problèmes avec des banques françaises.
Les comptes russes de la banque VTB France ont été gelés suite à la décision prise par la Cour permanente d’arbitrage de la Haye le 18 juillet 2014 dans le cadre d’un procès intenté par les ex-actionnaires du pétrolier russe « Ioukos ».
En 2014, cette juridiction arbitrale avait sommé l’Etat russe de verser plus de 50 milliards de dollars (37 milliards d’euros) aux actionnaires du groupe « Ioukos », fondé par « Mikhaïl Khodorkovski ».

Les comptes ont plus tard été débloqués sur décision du tribunal du district de La Haye (Rechtbank Den Haag).
Le tribunal a rejeté le 20 avril 2016 le jugement de la Cour permanente d’arbitrage qu’il a qualifié d’incompétente.

En juin 2015, les avoirs de la représentation française de l’agence « Rossiya Segodnya » ont été gelés à la demande de « Hulley Enterprises Limited ».
Le 12 avril 2016, le tribunal de grande instance de Paris a, par jugement, donné mainlevée des comptes de l’agence de presse russe « Rossiya Segodnya » bloqués par la compagnie « Hulley Enterprises Limited » et a refusé à cette dernière sa demande de dommages et intérêts.

source : https://fr.sputniknews.com/international

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 11/06/2016

Chère, Horriblement Chère « C.G.T. » !

sang300x133 (1)

Trop Chère « CGT » !

Le regretté « Coluche », sous ses airs de comique était un fin observateur de la société, lorsqu’il disait :

La « CGT » c’est le Cancer Général du Travail !!!

Chère, très chère (pas aimée, non, mais coûteuse…) « CGT » !
Ses militants interviewés, passent en boucle sur les chaînes TV, pour nous affirmer sans rire qu’ils défendent nos intérêts et prétendre que la majorité des Français les soutiennent !
Sans blague !
Fût peut-être un temps – lointain – où c’était vrai, mais cela ne marche plus de nos jours.

Vu les postes occupés particulièrement dans la Fonction Publique, et  services assimilés, tout particulièrement dans les transports, ils disposent surtout d’un pouvoir de nuisances qui ne cesse de s’étendre, aidés en cela par un pouvoir inexistant, incapable et irresponsable.
Ce qu’ils défendent avant tout ce sont leurs avantages, leurs privilèges, et que cela participe à mettre le pays déjà bien mal en point, à genoux, leur importe peu, voire pas du tout.

En train de perdre leur place de leadership face à la « CFDT », ils jouent, une fois de plus le «jusqu’au-boutisme».

Évolution du nombre d’adhérents (en milliers)
1948 1958 1968 1975 1997 2005 2010 2016
4 000 1 650 2 300 2 377 634 711 682 680

(Source Wikipédia)
(CFDT-CGT : le match en chiffres)

Selon les mêmes sources, ils représenteraient moins de 3% des salariés français.

Ce qu’il faut surtout savoir, c’est que la « CGT » ne pourrait exister avec le seul revenu des cotisations de ses adhérents, qu’elle perçoit d’importantes subventions de l’Etat…et l’Etat c’est nos impôts !
Nous sommes donc doublement pénalisés.

Au chapitre des « affaires » pas vraiment très glorieuses de la centrale syndicale, on peut retenir que :

La « CGT » a été mise en cause dans le financement du comité d’entreprise d’EDF depuis les années 1990.
Au début des années 2000, cette polémique a pris un tour judiciaire, d’une part avec la révocation du Directeur Général de la « Caisse Centrale d’Activités sociales » (« CCAS »), qui avait évoqué des irrégularités lourdes et des dysfonctionnements, et, d’autre part, par le dépôt d’une plainte par trois agents.

Affaire du comité d’entreprise de la « SNCF » de la région Metz-Nancy

Le comité d’entreprise de la « SNCF » de la région Metz-Nancy, géré par des délégués « CGT », a été condamné pour avoir employé une aide de cuisine en « CDD » pendant 12 ans (184 contrats de travail de type C.D.D.) avant de la licencier.
Mercredi 16 mars 2016, l’employée obtenait la condamnation de l’ employeur, ainsi que des représentants du personnel.
Ils devront lui verser un total de 40.674 euros.

Conflit autour du projet de la loi Travail

Lors du conflit autour du projet de la loi travail, la « CGT » impose à l’ensemble des quotidiens nationaux, pour paraître le 26 mai 2016, de publier une tribune intitulée « La modernité, c’est le progrès social, pas la loi « Travail » ! » et signée de « Philippe Martinez », le secrétaire général de la « CGT » opposé au projet de loi du gouvernement Valls .
L’ensemble des titres de la presse nationale à l’exception du journal « L’Humanité » ont refusé de céder à ce chantage.
À titre de représailles, le syndicat « CGT » a bloqué l’impression et la distribution de l’ensemble des quotidiens nationaux qui ont refusé de publier le tract syndical.
Rappelons que les journaux n’étaient déjà pas parus le 31 mars et le 28 avril.
(pas dans leurs habitudes…politique d’enfumage ? pelosse)

Schizophrénie : Étrangers en situation irrégulière de la Bourse du travail de Paris en 2009 :

La « CGT » s’était fortement engagée dans le soutien aux travailleurs étrangers en situation irrégulière en faveur de leur régularisation administrative.

En 2009, sur les 2500 salariés étrangers en situation irrégulière en lutte en Ile de France, quelque 1500 auraient été régularisés.
Mais un collectif d’environ 800 étrangers en situation irrégulière occupait jour et nuit depuis le 2 mai 2008 les locaux de l’annexe de la Bourse du Travail, rue Charlot à Paris 3ème, locaux appartenant en partie au syndicat.
En juin 2009, une quarantaine de «  gros bras » appartenant au service d’ordre de la « CGT », masqués ou cagoulés, ont débarqué munis de bonbonnes de lacrymogène dont ils ont fait usage, et ont expulsé les occupants, sans autre forme de procès.

L’affaire du paquebot France :

Qui ne se souvient de la triste fin du célèbre paquebot France ?
(Qui a tué le « France » ? | Valeurs actuelles)
(article très intéressant pour ceux que l’histoire de ce bateau mythique intéresse.)

Victime de délais de construction trop longs, de rigidité et de tergiversations de l’Etat, d’une mauvaise gestion, et pour couronner le tout du jusqu’au-boutisme suicidaire des syndicats, particulièrement de la « CGT » qui déclencha une mutinerie à bord en septembre 1974.
Finalement les syndicats perdirent tout : le bateau, ses emplois, ses salaires.

Je ne voudrais pas terminer sans rappeler un autre des « exploits » sans doute moins connu de la « CGT », mais dont je peux personnellement témoigner.
La fin des années 1950 et le début des années 1960 voient le retour massif en France des Français rapatriés du Maghreb, ceux que l’on appelait les pieds-noirs et les autres.
Le moins que l’on puisse dire c’est que ces « migrants-là » n’étaient pas accueillis à bras ouvert, l’Etat ne se mobilisait pas pour leur trouver un toit, des meubles, comme pour tous ces autres soi-disant réfugiés…
Passons.
Mais la cerise sur le gâteau fut le comportement des dockers, essentiellement CGT, à Marseille et Bordeaux, qui sabotèrent les cadres qu’ils débarquaient des bateaux :
ils tombaient… soit dans l’eau, soit sur le quai, avec le résultat que l’on imagine…

La CGT c’est le Cancer Général du Travail !!!

Oriana Garibaldi

http://ripostelaique.com  du 09/06/2016

Mais Qui Donc Finance « Nuit Debout » ?

tele-realite

les médias n’ont rien dit !

Un journaliste de TV Libertés agressé par Nuit Debout !

Alors qu’il faisait son métier de journaliste pour la chaine « TV Libertés », couvrant l’un des rassemblements des « Veilleurs » en parallèle au mouvement «Nuit Debout», quai de Valmy à Paris, « Hervé Grandchamp » a été lâchement agressé et frappé au visage.

Blessé à un œil, il a pu heureusement échapper à la sauvagerie de ses agresseurs.
(http://www.tvlibertes.com/journal-du-jeudi-9-juin-2016-societe-nuit-debout-ratonne-les-veilleurs-et-tv-libertes/)

Les militants de « Nuit Debout », dont les actions violentes ont largement été relayées par les médias, se présentent comme faisant partie d’un mouvement « citoyen », et tiennent un discours clairement politique, et plus précisément d’extrême gauche.

Dénonçant les rassemblements pacifistes et culturels du mouvement «Les Veilleurs», qu’ils qualifient «d’extrême droite», ils ont fait la preuve de leur degré de tolérance face à ce qu’ils considèrent comme une adversité, comme cette vidéo l’illustre parfaitement :

Image de prévisualisation YouTube

Nuit Debout parle des Veilleurs

La violence, cet argument des faibles, a donc une fois de plus été employée comme seule réponse à ce que ses auteurs considèrent visiblement comme inacceptable : l’autre.

Si frapper gratuitement un homme est intolérable, exercer des violences à l’encontre d’un journaliste en plein travail et dont la fonction et d’informer ses concitoyens, est un acte qui nous concerne tous !

Image de prévisualisation YouTube

Journal du 09/06/2016

Faut-il rappeler à ces énergumènes que la liberté de la presse est une composante essentielle de toute démocratie ?
Faut-il rappeler à ces voyous que la violence n’est pas acceptable et que l’intolérance dont ils font preuve à l’égard de ceux qui ne pensent pas comme eux est une atteinte grave à nos libertés fondamentales ?

A l’heure où l’autorité de l’Etat n’a jamais été aussi affaiblie, du fait de l’incompétence de nos dirigeants, les mouvements contestataires, bien que minoritaires, d’extrème gauche n’ont jamais eu, sous la Vème république moribonde, un tel terrain de jeu.
Et ils s’en donnent à coeur joie.
Casser du flic, s’en prendre aux symboles du capitalisme (à leurs yeux : c’est à dire la façade de votre banque, dont vous paierez d’une manière ou d’une autre les réparations), et à tout ce qui leur passe sous la main, est devenu un sport national qui se pratique chaque jour.

A l’évidence, nous venons de franchir une étape supérieure dans la barbarie de ces sauvages, qu’il faudra bien, tôt ou tard, neutraliser définitivement, si nous voulons préserver nos valeurs démocratiques.

Sébastien JALLAMION

http://ripostelaique.com  du 10/06/2016

La Suppression Arrive Partout En Europe !

top secret

Les médias n’en parlent
jamais !

L’euthanasie pour les déprimés, c’est maintenant !

On a appris, il y a une quinzaine de jours, qu’une jeune fille de 20 ans — 20 ans ! — qui ne parvenait pas à se remettre d’abus sexuels subis dans son enfance avait été, à sa demande, euthanasiée aux Pays-Bas.
Piqûre létale.
Et hop, terminé.
C’est un traitement redoutablement efficace et garanti sans récidive.
Il est un fait qu’elle ne se plaint plus du tout.
À qui le tour ?

Il y en aura pour tout le monde.
Burn out, baby blues, dépression chronique, deuil difficile, divorce mal digéré, échec scolaire, revers de fortune, chômage longue durée, cancer, handicap, rupture sentimentale…
Aucun des maux, grands ou petits, qui vous font penser, l’espace d’un instant, qu’il aurait mieux valu que vous ne soyez jamais né, que vous aimeriez en finir une bonne fois, n’y pourra résister.

Soyez prudent.
Ne dites plus, montant péniblement votre armoire Ikea, « Je me tire une balle ! » ni encore – l’ayant mal fixée et vous voyant forcé de la démonter – « Je vais aller me pendre » ou « J’hésite entre la corde et le gaz ».

Sait-on jamais, l’État pourrait vous prendre au mot !

Sommes-nous devenus fous ?

Il est vrai qu’en matière d’euthanasie, la France n’est pas aussi avancée que les Pays-Bas, mais nous les rejoignons à grands pas.

Pour une raison inexplicable, l’euthanasie, comme l’avortement, est devenue, dans l’imaginaire collectif, un pré carré catholique, un ratiocinage de sacristie, une sorte d’activité de patronage.
Même sur « Boulevard Voltaire », ces sujets laissent certains assez froids.
Ils bombent le torse, eux autres n’ont pas le temps de chercher des poils sur les œufs, ils mènent des combats plus essentiels :
Par exemple le défi migratoire.
Comme si une Europe qui tue ses propres enfants dans la fleur de l’âge était le moins du monde crédible, audible, armée, préparée pour faire face à quelque défi démographique que ce soit.
Comme si tout ne commençait pas par là.

Et puis, parfois, on est heureusement surpris.
Le bon sens frappe où l’on s’y attendait le moins.
« Marcela Iacub » – pas tout à fait, on en conviendra, une grenouille de bénitier -, dans une chronique intitulée « L’euthanasie pour les déprimés ? » publiée dans « Libération », se déclare « choquée » par ce cas qui, dit-elle avec raison, est « loin d’être isolé », et demande noir sur blanc :

« Ce droit à mourir ne dissimulerait-il pas un assassinat d’État ? »

L’État devenu, en effet, ce passant qui, voyant un pauvre hère désespéré en train d’enjamber le parapet d’un pont, se précipite, non pas pour le retenir, mais pour lui faire obligeamment la courte échelle : mais sautez donc, mon brave !

Pour avoir débattu avec « Marcela Iacub » sur un plateau télévisé au moment des grandes manifestations contre le mariage pour tous, je lui sais des analyses, le plus souvent, diamétralement opposées aux miennes, mais aussi, je dois le reconnaître, une part d’honnêteté.

Cette part d’honnêteté lui permettra-t-elle de pousser le raisonnement jusqu’au bout ?
De tirer la pelote jusqu’à son extrémité ?

Euthanasier, c’est décider que certaines vies ne méritent pas d’être vécues.
C’est donc placer un curseur subjectif — en l’occurrence sur une jeune fille de 20 ans en souffrance — là où il y avait un interdit objectif : celui de tuer.

Et ce curseur-là a été inauguré le jour où l’IVG a été légalisée.

Gabrielle Cluzel

http://www.bvoltaire.fr  du 08/06/2016

Jean Reno Dit Ce Que Bon Nombre Pense

Campanile italien

 

L’acteur français, né en Espagne, a livré une interview dans laquelle il critique l’intégration des musulmans dans l’Hexagone !

L’acteur français d’origine espagnole « Jean Reno » est revenu sur son intégration en France.

« Jean Reno » s’exprime peu dans les médias.
Cette fois, l’acteur français, né à Casablanca et dont les parents sont originaires d’Andalousie, a choisi le quotidien ibérique « El Mundo », pour livrer quelques unes de ses vérités sur notre pays.
Publié jeudi, cet entretien portait sur les doubles origines de l’acteur de 66 ans, qui vit dorénavant à New York.
La conversation a naturellement dérivé sur la situation des musulmans en France.

« Ceux qui se sont intégrés
sont les non-musulmans »

Lorsque le journaliste d’« El Mundo » lui demande d’exercer une comparaison entre l’installation de la famille de l’acteur en France, dans les années 1960, et celle de ceux qui arrivent maintenant, l’acteur est catégorique.

« Si vous regardez les gens qui arrivent en Europe, vous réalisez que ceux qui se sont intégrés sont les non-musulmans.
Ceux qui vivent avec des lois religieuses peuvent s’intégrer.
Mais ceux qui décident de rester dans une culture basée sur la religion auront des problèmes dans les écoles et dans les autres institutions de la République. »

Interrogé sur la « radicalisation religieuse » des milliers de jeunes, dans leur propre pays, « Jean Reno » dit « être dans l’incapacité de comprendre ».

« Je ne suis pas
totalement Français »

Il est aussi revenu sur son intégration à lui, en tant que Français, originaire d’Espagne.

« J’avais l’habitude de me considérer perpétuellement comme un immigré, affirme à ce sujet l’acteur qui a notamment joué dans « Les Visiteurs », « Léon » ou encore « Le Grand Bleu ».
Mais, depuis que j’ai rencontré ma dernière femme et que nous nous sommes installés à New York, la situation a changé.
Là-bas, tout le monde est un immigré.

Depuis, je me sens moins immigré aux Etats-Unis qu’en France. »

Jean Reno dit ne pas se sentir à l’aise dans l’Hexagone.

« Je ne dispose pas du type de personnalité qui peut être apprécié en France »,

affirme-t-il.

« Cela veut dire que je ne suis pas totalement Français.
Je ne m’appelle pas « Gérard Depardieu », et ça ne veut pas dire que je n’aime par « Gérard ».
C’est un ami à moi et il fait ce qu’il veut, y compris quand il va s’installer en Russie.
En France, on m’a donné des récompenses, on me respecte et je respecte moi-même ce pays, mais au fond de moi-même, je suis espagnol, Andalou même. »

http://une.lexpress.fr/jean-reno-critique-l-integration-des-musulmans-en-france-24597  du 07/06/2016

Bien sur, un démenti a été publié…mais les écrits restent et ont donné une multitude d’échos chez ceux qui ont lu cet article !
Pourquoi, en 2016, continue-t-on à nous rebattre les oreilles d’une intégration plus que ratée ?
Parce que c’est une invasion, un remplacement total !
Le peuple Français ne veut pas de ça.
Chaque Français se sent toujours plus proche de sa région dans le grand hexagone, nous ne sommes pas tous des enfants d’immigrés, notre culture est Française, à tout le moins Européenne et Chrétienne !
Je ne suis pas politiquement correcte mais j’aime mon pays et je suis Patriote, non mondialiste !

La Révolution Européenne A Eu Lieu !

 lisbonne

Fait contre Nous !

Une révolution silencieuse et feutrée a eu lieu.

Le mot est fort ?
Il l’est si vous bénéficiez encore d’une certaine sécurité. Mais il ne l’est pas si vous appartenez à la catégorie des retraités, des « working poors », des intérimaires, des bénéficiaires d’un contrat de travail de zéro heure, des chômeurs actuels ou potentiels qui ne risquent pas de retrouver un emploi à plus ou moins brève échéance.

Le Larousse définit la révolution de différentes manières.
Nous en retiendrons deux :

  1. - « Changement brusque et violent dans la structure politique et sociale d’un État, qui se produit quand un groupe se révolte contre les autorités en place et prend le pouvoir. »
  2. - Changement brusque, d’ordre économique, moral, culturel, qui se produit dans une société

1 – La révolution politique et sociale

Transmission de la souveraineté au marché unique et à ses représentants

A un moment de l’histoire des Etats européens, il a été décidé qu’un marché unique intérieur devait être créé. Ce marché a été reconnu comme étant l’objectif ultime de la restructuration des Etats. Ceux-ci sont devenus autant de sous-ensembles de ce marché.

En se définissant autour et en fonction du marché unique, les Etats membres de l’Union Européenne ont renoncé à la démocratie. Ils ont de fait transférer la souveraineté du peuple propre à la démocratie au marché unique et à ses représentants.

Les besoins du marché unique: la liberté absolue !

C’est dans ce contexte qu’il a été décidé que ce marché devait bénéficier de quatre libertés ou 4L:

1- La libre circulation des personnes dont les personnes morales qui ne sont rien d’autre que des entreprises

2- La libre circulation des services

3- La libre circulation des capitaux

4- La libre circulation des biens

Les barrières douanières pour toute sorte de produits sont abolies.

Les normes sont souvent définies par les entreprises elles-mêmes qui cherchent à défendre leurs objectifs directement dans les parlements nationaux ou européen.

Les normes techniques sont standardisées. Une gouvernance par les normes est instaurée. Les pays à hauts standards telle que fut la Suisse ont dû revoir leurs exigences à la baisse. Moins les normes sont élevées et plus les coûts de production et de qualité baissent.

Une réduction des normes des  acquis sociaux est exigée. Il faut dire que ces mêmes firmes n’hésitent pas à pratiquer sous des cieux plus éloignés des méthodes de gestion du personnel auxquelles ils n’auraient même pas pensé il y a encore quelques années.

Des exigences de révision de l’imposition ont fait émerger des havres fiscaux au sein même du marché unique. Dans le genre paradisiaque, le Luxembourg bat tous les records agissant comme un aimant sur les firmes transnationales.

Le rouleau compresseur des firmes transnationales et leur puissance de feu financière et politique laissent sur le carreau les entreprises locales en peine de financement.

Les marchés publics, source première de financement des entreprises locales ont été forcés à s’ouvrir à des multinationales qui n’hésitent pas à casser les prix grâce à des salariés à bas coûts.

Les services publics ont été repris à bon compte par des firmes mondialisées qui ont mis un terme en Suisse à la notion de fonctionnariat.

Même le secteur bancaire a été divisé entre les stars appelées too big to fail et le reste du secteur ignoré et qui très certainement ne survivra pas à la cartellisation mondialiste qui est d’ores et déjà en place.

Les 4L du marché, ses normes et ses exigences ont bouleversé violemment les pays concernés, leurs structures, leurs gouvernances, les statuts des populations,…

L’exigence de liberté absolue par le marché s’est heurtée de plein fouet aux libertés fondamentales des habitants.

Etats en mutations en sous-ensembles du marché unique

Les Etats ont dû muter de l’état A à l’état B.
Ils ont en clair  dû passer du statut de pays à un statut de sous-marché commercial fondu dans le marché unique.
Cet élément est indispensable à la compréhension de ce qui se passe actuellement.
Vous n’êtes plus un citoyen-électeur-contribuable-souverain.
Vous êtes soit un facteur de production-consommation,
soit un facteur de coût-consommation.
Et dans les deux cas vous êtes frappés du sigle du code-barre définissant une marchandise.

Quand un individu appartient à un espace-Etat souverain, il est citoyen, quand il appartient à un Etat démocratique, le citoyen est souverain.
Mais quand le même individu appartient à un marché commercial souverain, il devient une marchandise.
C’est cru mais utile et cela facilite la compréhension de ce qui suit.

C’est dans cet état d’esprit que le bien commun a été remplacé par le bien marchand que s’est implantée l’Union européenne.
Celle-ci n’a aucune autre prétention affichée que de promouvoir le marché économique unique.
Ses représentants sont très cohérents en admettant les lobbyistes de la planète dans les bureaux et dans les méandres de prises de décision.
Nul besoin de développer autour de cet état de fait qui est aujourd’hui connu de tous.

Le concept même de « l’intérêt public » tend à disparaître pour être remplacé par l’intérêt général ».

2- La révolution économique, morale et culturelle

Une révolution morale et éthique s’est développée simultanément.
Tout d’abord, on peut parler des mensonges répétées qui présentaient les problèmes sous l’angle d’exigences et d’impératifs internationaux.

Les révolutions qui sont décrites là, le pouvoir politique et la renonciation à sa propre souveraineté sont autant de facettes d’un réel projet de remodelage de la planète.
On ne peut sortir tous ces engagements d’un chapeau.

Le financement d’établissements privés avec l’argent d’autrui est un grand scandale qui ne peut en aucun cas se justifier moralement.
Impossible.
Le sentiment de vol est d’autant plus fort qu’aucune contrainte n’a été imposée aux responsables de ces crimes financiers.

Un autre problème gravissime qui se déploie sous nos yeux est la suppression de la vie privée de tout un chacun au profit d’une gigantesque base de données détenue par des privées qui en usent et abusent pour mieux vous cerner en tant que consommateur.

Une législation digne des pires états totalitaires est votée qui met tout individu en surveillance permanente.
En revanche des cartes blanches sont signées aux différents lobbies qui accèdent à l’ensemble de vos données en parfaite violation des droits et des libertés fondamentales.

Une révolution a eu lieu un peu partout dans le monde.
Les pays qui ne l’ont pas acceptée ont subi la guerre.

Les Etats européens se sont soumis au dictât du marché unique autour de l’Union européenne.
Ils ont été dessaisis du pouvoir politique, économique, financier, social et éthique.

Le résultat est violent.
Une violence discrète, intime, à la fois individuelle et collective.
Elle s’appelle :
- déflation,
- chômage,
- récession,
- paupérisation
- et inquiétudes.

Certains tentent d’y répondre en s’en prenant au pouvoir en place.
Le problème c’est que dans le cas de la France ou de la Belgique les gouvernements respectifs -tout comme le grec ou l’Italien- n’ont strictement aucun pouvoir.

Si on prend la loi « El Khomri », elle vient de bien plus loin.
Le site de l’UE regorge de directives concernant le droit du travail et qui doivent être mises en place tôt ou tard.

Pour être efficace, la réponse à cette révolution doit être de la même nature.
- Collective,
- globale,
- transnationale
- et pas uniquement nationale
- ou locale.

Liliane Held-Khawam

Source: https://lilianeheldkhawam.wordpress.com

Les Expatriés Russes Parlent !

russie

Pas de guerre mondiale !

Nous, soussignés, sommes des Russes qui vivons et travaillons aux États-Unis.
Nous avons suivi avec une inquiétude croissante les politiques actuelles des États-Unis et de l’OTAN qui nous ont placés sur une trajectoire de collision extrêmement dangereuse avec la Fédération de Russie, ainsi qu’avec la Chine.
Beaucoup d’Américains patriotes respectés, tels que « Paul Craig Roberts »« Stephen Cohen »« Philip Giraldi »« Ray McGovern » et beaucoup d’autres ont fait part de leur crainte d’une troisième guerre mondiale.
Mais leurs voix ont été totalement étouffées par le vacarme des médias de masse qui sont pleins d’histoires trompeuses et inexactes sur l’économie russe « qui est en ruines » et sur l’armée russe « qui est faible » – tout ceci sans aucune preuve.
Mais nous, qui connaissons à la fois l’histoire russe et l’état actuel de la société russe et de l’armée russe, ne pouvons pas avaler ces mensonges.
Et nous ressentons très fort, maintenant, le devoir, en tant que Russes vivant aux États-Unis, d’avertir le peuple américain qu’on lui ment, et de lui dire la vérité.
La vérité est tout simplement ceci :

S’il y a une guerre avec la Russie, les États-Unis sont sûrs d’être détruits, et la plupart d’entre nous y perdrons la vie.

Prenons un peu de recul et plaçons ce qui se passe dans un contexte historique.
La Russie a énormément souffert aux mains d’envahisseurs étrangers et perdu 22 millions de personnes dans la Seconde Guerre Mondiale.
La plupart des morts étaient des civils, parce que le pays a été envahi, et les Russes ont juré de ne jamais laisser une telle catastrophe se reproduire.
Chaque fois que la Russie a été envahie, elle en est sortie victorieuse.
En 1812, Napoléon a envahi la Russie…en 1814 la cavalerie russe entrait dans Paris.
Le 22 Juillet 1941, la Luftwaffe de Hitler a bombardé Kiev…le 8 mai 1945, les troupes soviétiques roulaient dans Berlin.

Mais, depuis, certaines  choses ont changé.
Si Hitler attaquait aujourd’hui la Russie, il mourrait 20 à 30 minutes plus tard, son bunker réduit en cendres par un missile de croisière supersonique « Kalibr » lancé d’un petit navire de la marine russe, quelque part dans la mer Baltique.
Les capacités opérationnelles de la nouvelle armée russe ont été démontrées de façon éclatante lors des actions récentes contre « ISIS », « Al Nusra » et autres groupes terroristes financés par l’étranger, qui opèrent en Syrie.
Autrefois, la Russie devait répondre aux provocations en livrant les batailles terrestres sur son propre territoire, puis en lançant une contre-invasion… mais aujourd’hui ce n’est plus nécessaire.
Les nouvelles armes de la Russie rendent ses représailles immédiates, indétectables, imparables et parfaitement mortelles.

Ainsi donc, si demain une guerre devait éclater entre les États-Unis et la Russie, il est garanti que les États-Unis seraient effacés de la carte.
Au minimum, il n’y aurait plus de réseaux électriques, plus d’internet, plus de pipelines de pétrole et de gaz, plus d’autoroutes, plus de transport aérien ou de navigation par GPS.
Les centres financiers se retrouveraient en ruines.
Le gouvernement, à tous les niveaux, cesserait de fonctionner.
Les forces armées américaines stationnées tout autour du globe ne seraient plus réapprovisionnées.
Au pire, l’ensemble du territoire des États-Unis serait recouvert d’une couche de cendres radioactives.
Nous vous disons ceci non pas pour jouer les alarmistes, mais parce que, nous fondant sur tout ce que nous savons, nous sommes nous-mêmes alarmés.
En cas d’attaque, la Russie ne reculera pas… elle répliquera, et elle anéantira complètement les États-Unis. Elle en a les moyens.

Le leadership américain a tout fait pour amener la situation au bord de la catastrophe.
Tout d’abord, ses politiques obstinément anti-russes ont fini par convaincre les dirigeants russes qu’il est futile de faire des concessions ou de vouloir à tout prix négocier avec l’Occident.
Il est devenu évident que l’Occident soutiendra toujours tout individu, mouvement ou gouvernement qui sera anti-russe, que ce soient des oligarques russes fraudeurs du fisc, des Ukrainiens reconnus coupables de crimes de guerre, des terroristes wahhabites soutenus par les Saoudiens en Tchétchénie ou des punks profanateurs de cathédrale à Moscou.
Maintenant que l’OTAN, en violation de ses promesses antérieures, s’est étendu jusqu’à la frontière russe, avec des forces américaines déployées dans les États baltes mettant à portée d’artillerie Saint-Pétersbourg la deuxième plus grande ville de Russie, les Russes n’ont plus de place laissée à la retraite. Ils ne vont pas attaquer ni, non plus, reculer ou se rendre.
La direction russe bénéficie à plus de 80% du soutien populaire… les 20% restants semblent penser qu’elle s’oppose trop mollement à l’empiètement occidental.
Mais la Russie ripostera, et une provocation ou une simple erreur pourrait déclencher une séquence d’événements qui aurait pour résultat des millions d’Américains morts et les États-Unis en ruines.

Contrairement à de nombreux Américains, qui voient la guerre comme une aventure étrangère, victorieuse et passionnante, les Russes connaissent, donc détestent et craignent la guerre.
Mais ils y sont prêts aussi, et ils s’y préparent même, à toutes fins utiles, depuis plusieurs années.
Leurs préparatifs ont été des plus efficaces.
Contrairement aux États-Unis, qui dilapident un nombre inconnu de milliards sur des programmes d’armes douteux et hors de prix tels que l’avion de combat interarmées F-35, les Russes sont extrêmement avares de leurs roubles de défense, faisant jusqu’à 10 fois mieux par dollar que l’industrie de défense des États-Unis.
Il est vrai que l’économie russe a souffert de la baisse programmée du prix de l’énergie, mais elle est très loin d’être en ruines, et un retour à la croissance est attendu dès l’année prochaine.
Le sénateur « John McCain » a un jour qualifié la Russie de « station de gaz se faisant passer pour un pays».
Eh bien, il a menti.
Oui, la Russie est le plus grand producteur de pétrole du monde et le deuxième plus grand exportateur de pétrole, mais c’est aussi le plus grand exportateur mondial de céréales et de technologie de l’énergie nucléaire.
C’est une société aussi avancée et sophistiquée que celle des États-Unis.
Les forces armées russes, à la fois classiques et nucléaires, sont maintenant prêtes à se battre, et elles sont plus qu’un « challenger » pour les États-Unis et l’OTAN, en particulier si une guerre éclate n’importe où au voisinage de la frontière russe.

Mais un tel combat serait suicidaire pour toutes les parties.
Or, nous croyons sérieusement qu’une guerre conventionnelle en Europe court grand risque de devenir très rapidement nucléaire, et que toute frappe nucléaire « US/OTAN » sur les forces ou le territoire russe déclenchera automatiquement une frappe nucléaire russe de rétorsion, non seulement sur l’Europe mais sur le continent américain.
Contrairement aux déclarations irresponsables faites par certains propagandistes US, les systèmes de missiles antibalistiques américains sont incapables de protéger le peuple américain d’une frappe nucléaire russe.
La Russie a les moyens de frapper des cibles aux États-Unis avec des armes nucléaires à longue portée aussi bien qu’avec des armes conventionnelles.

La seule raison pour laquelle les États-Unis et la Russie se sont retrouvés sur une trajectoire de collision, au lieu de désamorcer de concert les tensions éventuelles et de coopérer sur un large éventail de problèmes internationaux, vient du refus obstiné des dirigeants US d’accepter la Russie comme un partenaire égal : Washington veut mordicus être le « leader mondial » et la « nation indispensable », alors même que son influence n’en finit pas de décliner, dans le sillage d’une chaîne de désastres politiques et militaires tels que l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Syrie, le Yémen et l’Ukraine.
Un leadership américain absolu est une chose que ni la Russie, ni la Chine, ni la plupart des autres pays ne sont prêts à accepter.
Cette perte graduelle mais visible de pouvoir et d’influence a rendu la direction des États-Unis hystérique, et de là aux aventures suicidaires, il n’y a qu’un pas.
Les dirigeants politiques de l’Amérique doivent être placés sous surveillance médicale pour tendance pathologique au suicide.

Avant tout, nous appelons d’abord les commandants des forces armées américaines à suivre l’exemple de l’amiral « William Fallon », qui, lorsqu’on l’a pressenti pour faire une guerre à l’Iran, aurait répondu « pas sur mon temps de travail ».
Nous savons que vous n’êtes pas suicidaires, et que vous ne voulez pas mourir pour cause d’hybris impériale inconsidérée.
Si possible, dites, s’il vous plaît, à vos employés, à vos collègues et surtout, à vos supérieurs civils que la guerre avec la Russie ne se fera pas sur votre temps de travail.
À tout le moins, prenez cet engagement envers vous-mêmes et, si jamais le jour venait où cet ordre suicidaire vous était donné, refusez tout simplement de l’exécuter parce qu’il ferait de vous des criminels.
Rappelez-vous que, selon le Tribunal de Nuremberg, « lancer une guerre d’agression … est non seulement un crime international; c’est le crime international suprême, ne différant des autres crimes de guerre que parce qu’il contient en lui-même le mal accumulé de tous les autres ».
Depuis Nuremberg, « Je n’ai fait qu’obéir aux ordres » n’est plus un moyen de défense valable.
S’il vous plaît ne soyez pas des criminels de guerre.

Nous faisons également appel au peuple américain pour qu’il s’oppose pacifiquement mais avec force à tout politicien ou parti qui provoque la Russie de façon irresponsable et autorise ou encourage une politique de confrontation inutile avec une superpuissance capable de détruire les États-Unis en un peu moins d’une heure. Parlez, brisez la barrière de la propagande massive des médias, et rendez vos compatriotes américains conscients de l’immense danger d’une confrontation entre la Russie et leur pays.

Il n’y a aucune raison objective pour que les États-Unis et la Russie soient des adversaires.
La confrontation actuelle est entièrement le résultat des vues extrémistes du mouvement néo-conservateur, dont les membres ont infiltré le gouvernement fédéral américain, et qui considèrent tout pays qui refuse d’obéir à leurs diktats comme un ennemi à broyer.
Par leurs efforts inlassables, plus d’un million de personnes innocentes ont déjà péri dans l’ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie, au Pakistan, en Ukraine, au Yémen, en Somalie et dans de nombreux autres pays, tout cela à cause de leur insistance maniaque pour que les États-Unis soient un empire mondial, pas un pays normal comme les autres, et pour que chaque dirigeant de n’importe où se prosterne devant eux ou soit renversé.
En Russie, la force apparemment irrésistible qu’est le mouvement néo-conservateur a finalement buté sur un os. Il faut qu’il soit contraint de reculer avant de nous avoir détruits tous.

Nous sommes absolument et catégoriquement certains que la Russie n’attaquera jamais les États-Unis, ni aucun État membre de l’UE, que la Russie n’est pas du tout intéressée à recréer l’URSS, et qu’il n’y a pas de « menace russe » ou « d’agression russe » en dehors des fantasmes néo-conservateurs.
La majeure partie de la récente réussite économique russe est due à l’abandon des anciennes dépendances soviétiques.
Elle lui a permis de poursuivre une politique de « Russie d’abord ».
Mais nous sommes tout aussi certains que si la Russie est attaquée, ou simplement menacée d’attaque, elle ne reculera pas, et que les dirigeants russes ne faibliront pas.
Avec une grande tristesse et le coeur lourd mais sans hésiter, ils feront le devoir auquel ils se sont engagés par serment et lâcheront un barrage nucléaire dont les États-Unis ne se remettront jamais.
Même si l’ensemble de la direction russe doit être tuée dans une première frappe US, le système « Dead Hand » (« Périmètre ») lancera automatiquement assez de bombes nucléaires pour effacer les États-Unis de la carte géopolitique.
Nous estimons qu’il est de notre devoir de faire tout notre possible pour éviter une telle catastrophe.

Eugenia V Gurevich, PhD
http://thesaker.ru/

Dmitri Orlov
http://cluborlov.blogspot.com/

The Saker (A. Raevsky)
http://thesaker.is/

Traduit par le Saker Francophone – Revu par c.l. pour Les Grosses Orchades

Source : http://thesaker.is/a-russian-warning/

via: http://lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.skynetblogs.be/archive/2016/06/01/s-o-s-8614011.html

La Russie Souveraine Attaquée !

poutine vladimir

Vladimir Poutine !

La souveraineté de la Russie est-elle à vendre ?

Pour « Alexey Kudrin », la souveraineté de la Russie doit s’effacer devant les intérêts économiques, c’est du moins ce qu’il a voulu dire à demi-mots à « Vladimir Poutine » en lui « conseillant » de « réduire les tensions géopolitiques ».

Ceci dénote un culot certain, puisque les seules « tensions géopolitiques » dont la Russie peu être considérée comme étant à l’origine sont des actions en réponse aux agressions des pays occidentaux :

La Russie interdit les importations de produits occidentaux ?
C’est une simple réponse aux sanctions économiques contre elle !

Moscou déclare déployer des régiments défensifs à ses frontières ouest ?
C’est une réponse aux manoeuvres massives de l’OTAN dans les Pays Baltes et en Pologne !

Moscou déclare déployer des missiles à Kaliningrad ?
C’est une réponse au déploiement de missiles de l’OTAN en Roumanie.
On ne rappellera pas qu’en Syrie Moscou est la *seule* puissance avec l’Iran, a opérer légitimement (à la demande du Président Assad) alors que toutes les autres le font sans aucun mandat d’aucune organisation… Etc., etc.

Pour « Kudrin », en d’autres termes, si la Russie accepte de s’écraser devant les menaces occidentales, les investisseurs y retourneront, et l’économie pourra repartir.

La réponse de « Vladimir Poutine » a été claire :
– Un, la Russie ne bradera pas sa souveraineté quelques soient les conséquences !
- Deux, il – « Vladimir Poutine » – la défendra jusqu’à ses derniers jours !

Alors à quel jeu joue « Kudrin », que l’on trouve à toutes les sauces dans les medias Russes ?
« Kudrin » a une aura de « grand économiste », titre attribué par les pays occidentaux qui depuis des années, sans peur du ridicule, prévoient son retour au gouvernement en Russie, qu’il a quitté en 2011 après avoir été renvoyé par le Premier Ministre « Medvedeev », après 11 ans au Ministère des Finances.

Adepte d’une politique économique que certains qualifient comme étant « alignée sur les politiques occidentales », « Kudrin » ne fait pas l’unanimité au sein du Pouvoir en Russie :
Certains le qualifient de « membre de la 5-ème colonne«  qui vise à l’affaiblissement de la Russie au profit d’une domination américaine, d’autres ne jurent que par lui.

Il n’est un secret pour personne en Russie que de plus en plus de hauts responsables aimeraient voir « Vladimir Poutine » plus offensif et moins diplomate, faisant valoir que les occidentaux sont en train de mettre en place un vaste plan d’attaque, non seulement économique mais également militaire, contre la Russie.

De l’autre côté, les « pro-occidentaux » sans réellement dénier ce danger prônent une tolérance accrue envers les pays occidentaux et les prises de position de « Kudrin » sont à placer dans ce contexte.
Et tant au vu de la situation économique guère brillante il faut bien le reconnaître, que de la situation géopolitique où le risque d’une confrontation n’a jamais été aussi grand, il semble que « Vladimir Poutine » va devoir prendre des décisions importantes.
Certains voient un limogeage de « Medvedeev », vu comme « pro-occidental », ce qui n’est d’ailleurs pas totalement faux – ni totalement vrai !
Ce qui est certain, c’est que l’immense popularité de « Vladimir Poutine » est faite sur la base de sa politique internationale forte.

Les Russes globalement sont prêts à accepter un mauvais contexte économique en échange d’une politique internationale forte, et ceci devrait pousser « Vladimir Poutine » à prendre des décisions fortes n’allant assurément pas dans la direction d’un abandon de la souveraineté de la Russie.

https://jeanfouche.wordpress.com   du 30/05/2016

 

 

 

 

Quelle Connerie Cette Loi Du Travail !

tele-realite

Pas tout le monde !
Pas ce foot envahissant !
Pas ces Pubs pour bobos !

J’ai vérifié , c’est vrai  !!! …

Ces salopards des télés se gardent bien de nous en informer !!!

LOI EL KHOMRI
attendez vous à savoir ce que la télé ne vous dit pas……

Au début, quand j’ai eu l’information, j’ai cru que c’était une blague …
un « hoax » comme on dit !

Si vous voulez vérifier, tapez “Loi El Khomri salles de prières” dans GOOGLE !
Vous serez édifiés !

Partant du principe établi et vérifié en cette période ( surtout en cette période…) d’incompétence et de mensonges, à savoir qu’il n’y a peut-être pas de fumée sans feu, j’ai donc vérifié sur internet !
Je les savais fourbes, incapables, incompétents, irresponsables ( vous voyez de qui je veux parler …) …
mais abrutis et vendus à ce point à l’Islamisme…, je ne me l’imaginais pas !

He oui, notre chère Ministre Socialiste «  El Khomri » a « glissé » dans son texte de loi sur le nouveau code du travail , l’obligation de mettre à disposition dans les entreprises de plus de 50 personnes des salles de prière(S)(c’est 5 fois par jour pour eux !), pour les musulmans !
Du délire ? …non pas du tout, vous pouvez vérifier sur internet , c’est malheureusement exact !
Vous en aviez entendu parler à la télé ( « organe de désinformation du peuple Français ») ?
Non ?
Moi non plus !

Loi EL KHOMRI, la fin de nos origines…!

Le projet de Loi EL KHOMRI renferme bien d’autres secrets avec, entre autre, la suppression des jours fériés liés à la religion chrétienne !

En effet, ces fêtes traditionnelles sont « d’un autre temps et ne correspondent plus au principe de la laïcité ».

Afin d’adapter le calendrier aux diverses communautés religieuses françaises, et suite au Décret de Loi datant du 1er Avril 2015, il sera établi à partir de 2017 un nouveau calendrier Républicain sans fête religieuse.

Seules subsisteront les fêtes nationales.
(De quelles nations et de quels français ? – pelosse)

(Mais ils  se croient en 1793 avec le calendrier Révolutionnaire ?…………)

L’Observatoire National du Culte Musulman voit cela comme une avancée intéressante et juste ……..

 

FAITE SUIVRE,
IL FAUT QUE CELA SE SACHE !

Autre Que Réseau Social

Bien sur que je fais suivre !
Le peuple en a ras le bol de ces envahisseurs qui s’imposent partout chez nous.
Mais ils ne réussiront pas à nous empêcher de nous écrire…comme il le font eux-mêmes,
par internet, la terre est ronde et le nombril n’est pas le mondialisme capitaliste et financier !
Les vrais Français n’ont pas de pétrole (comme « certains ») mais ils ont toujours eu des idées !
Vous allez avoir du travail « les métèques de la parade » (vous vous êtes nommés ainsi…) !

Quizz « La Grande Parade Métèque » ?

masques-300x300 (1)

C’est Carnaval !

Jusqu’à présent, j’associais plutôt parade et cirque.
Certes je connaissais la parade amoureuse de certains animaux, la parade militaire sur les Champs-Elysées… mais la parade des métèques, ça c’est une innovation.

Les Athéniens qui faisaient l’honneur aux étrangers de leur permettre de vivre dans leur Cité avec un statut particulier -celui de métèque- doivent se retourner dans leur tombe.
Un métèque n’est ni inférieur ni supérieur, il est un « non-citoyen ».
Ce qui ne l’empêche pas de vivre bien, en harmonie avec les citoyens.
Un métèque ne défile pas pour se prétendre athénien.
Ou alors c’est qu’il n’est pas métèque mais qu’il est devenu un citoyen athénien…
Tout change, ma pauvre madame Michu… Rome n’est plus dans Rome.
Les étrangers ne sont plus à l’étranger.
Les citoyens se prennent pour des métèques et les métèques pour des citoyens…
La Seine Saint-Denis n’est plus en France…

Voici donc le cirque de l’immigration.
Naturellement « Télérama » en fait des gorges chaudes et soutient activement le projet.
J’ai longtemps été abonnée à « Télérama », alors même que je n’avais pas – et n’ai toujours pas- la télé parce que leurs pages livres et cinéma permettaient de découvrir quelques pépites ici et là.
Mais j’ai peu à peu compris à quel point, derrière le projet culturel il s’agissait d’une manipulation indigne des esprits.
Leur compte-rendu du livre de « Sylvain Goughenheim » ,« Aristote au Mont-Saint-Michel », putassier à souhait, a mis le feu aux poudres.
Je les ai quittés.
Définitivement.

Entretien express avec « Damien Villière », membre du comité de pilotage de cette manifestation qui se déroule en Seine-Saint-Denis, et dont l’objectif est de “s’emparer du débat autour de l’immigration de façon festive”.
(http://www.telerama.fr/sortir/grande-parade-meteque-sortir-de-ce-fantasme-de-l-immigration-vu-comme-un-probleme,142996.php)

D’où vient l’idée de la Grande Parade métèque ?

Elle a germé il y a environ quatre ans. C’était avant les attentats et la percée du FN aux régionales, mais déjà nous trouvions que le débat autour de l’immigration devenait nauséabond, que les politiques ne portaient plus ce sujet. Nous avons donc décidé, en tant que citoyens du 93, voisins, amis, de nous en emparer et de le porter sur la place publique de façon festive, avec la volonté de sortir de ce fantasme de l’immigration vue comme un problème, alors qu’elle est dynamique, rapporte de l’argent.

C’est quoi la Grande Parade (métèque)?

Ce n’est pas une manifestation contre quelque chose :
On fait la fête des Métèques pour revendiquer avec fierté nos origines, nos composantes.
C’est aussi un événement où l’on mise sur le participatif :
Deux mois avant, on ouvre des ateliers où ceux qui le souhaitent viennent construire des éléments de la parade.
(Comme le carnaval de Rio ou « Halloween » d’outre-Atlantique ! Encore des manifestations que veulent imposer les mondialistes à des citoyens fiers de leurs traditions et résistants malgré toutes leurs manœuvres – pelosse)

Gageons que demain se presseront à la Grande Parade une majorité de bobos et islamo-collabos qui n’habitent pas la Seine Saint-Denis (pas fous, hein !) mêlés à quelques militants haineux des Indigènes de la République... mais que les authentiques immigrés, avec leurs « niqabs », leurs « kamis » et leur halal ne viendront pas se mélanger à des Koufars descendant de Français d’origine, de Portugais ou d’Italiens.

Faut pas mélanger les torchons et les serviettes, quoi qu’on en dise.
Ou plutôt quoi que veuillent nous faire croire les organisateurs de cette parade… politique.
Et rien d’autre.

Christine Tasin

http://ripostelaique.com

Ils sont dessus depuis deux mois et nos médias n’en ont pas soufflé mot ?
Craignent-ils de ne pas avoir de casseurs à envoyer dans ce genre de manif ?
C’est bizarre quand ils nous pompent l’air avec le foot à la moindre occasion.
A moins qu’ils craignent un attentat…les mahométans ne sont pas tous d’accord mais se servent des mêmes armes !
Il n’y a rien eu, l’honneur gouvernemental est sauf !
Et ils disent qu’ils sont fauchés, faudrait peut-être aller faire des contrôles.

La Culture Du Viol Nous Est Cachée !

francedesinfo-300x300 (1)

La France ne dit rien !

Et une Allemande violée par l’Afghan qu’elle hébergeait,une !

Un Afghan de 26 ans vient d’être condamné à deux ans et demi de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Cologne pour avoir sexuellement abusé pendant son sommeil d’une jeune Allemande de vingt ans qui l’avait pourtant hébergé…

Cet homme originaire d’Afghanistan, qui avait fui son pays d’origine il y a deux ans pour venir trouver asile en Allemagne, avait réussi à trouver un hébergement gratuit chez une jeune Allemande de 20 ans via les réseaux sociaux et surtout le site internet « Refugees Welcome« .

Le 25 octobre dernier, l’individu s’est introduit à tâtons pendant la nuit dans la chambre de sa victime pour en abuser sexuellement alors qu’elle dormait.
La jeune fille s’est néanmoins défendu et a réussi à se réfugier dans la chambre de son frère qui habitait le même appartement qu’elle.

Il y avait déjà eu une première tentative d’approche dans la chambre de la jeune fille quelques heures avant le viol ce qu’a vigoureusement contesté l’avocat de l’agresseur. « Mon client rejette toutes les accusations en bloc » a-t-il dit.

La Cour a qualifié le crime de particulièrement odieux, dans la mesure où le demandeur d’asile a abusé d’une jeune fille qui elle même vient en aide aux plus démunis.

source : http://www.rundschau-online.de

Tommy Fransen

Note de Christine Tasin

Personne, naturellement, n’est à l’abri en France.
Qu’on se souvienne de  « Jésuites » « Réfugiés Services » (« JRS ») auquel nous avions consacré un article l’automne dernier.
Je serais curieuse de savoir si c’est toujours l’extase à l’idée d’accueillir un soi-disant réfugié chez soi….

http://resistancerepublicaine.eu  du 29/05/2016

Hillary Clinton Confirme Et Signe !

unclesamaff2

Goliath et David !

Un nouvel email d’ « Hillary Clinton », rendu public récemment, confirme que l’administration Obama a délibérément provoqué la guerre civile en Syrie, car c’était la « meilleure manière d’aider Israël  ».

Preuve de sa nature psychopathe et meurtrière, elle a aussi écrit que c’était une« bonne chose  » de menacer personnellement de mort la famille de « Bashar Al-Assad ».

Dans cet email, publié par Wikileaks, la secrétaire d’État « Clinton » dit que la «meilleure manière d’aider Israël serait d’utiliser la force» en Syrie afin de renverser le gouvernement.

Le document en question fait partie des nombreux fichiers qui ont été déclassifiés par le Département d’État américain sous le numéro de dossier F-2014-20439, Doc NO. C05794498, suite au tollé suscité par la découverte du serveur email privé qu’elle utilisait chez elle, lorsqu’elle servait en tant que secrétaire d’État entre 2009 et 2013.

Bien que la transcription de Wikileaks date l’email du 31 décembre 2000, c’est une erreur de leur part, puisque le contenu de l’email (en particulier la référence aux tractations entre l’Iran et l’Occident à Istanbul au sujet du programme nucléaire au mois de mai 2012) démontre bien que cet email a en fait été envoyé le 31 décembre 2012.

Cet email montre clairement que depuis le tout début de la crise syrienne, la politique américaine a été de renverser violemment le gouvernement syrien – et ceci spécifiquement parce que c’était dans les intérêts d’Israël.

Hillary Clinton Confirme Et Signe ! dans MONDIALISME

«La meilleure manière d’aider Israël à gérer la capacité nucléaire grandissante de l’Iran est d’aider le peuple syrien à renverser le régime de « Bashar Assad »»,

annonce franchement « Hillary Clinton ».

Bien que les rapports des services secrets américains aient depuis longtemps abandonné l’idée que le programme nucléaire iranien se met en place aux fins d’obtenir la bombe atomique (cette conclusion est aussi soutenue par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique),
Clinton continue de manier ces mensonges pour « justifier », la destruction de la Syrie au nom d’Israël.

Elle relie spécifiquement le programme légendaire de la bombe atomique iranienne à la Syrie parce que, dit-elle, le programme de « bombe atomique  » menace le « monopole  » d’Israël sur les armes nucléaires au Moyen-Orient.

Si l’Iran devait acquérir l’arme nucléaire, assure « Clinton », cela permettrait à la Syrie (et à d’autres « adversaires d’Israël  » comme l’Arabie Saoudite et l’Égypte) de « se mettre aussi au nucléaire », ce qui menacerait les intérêts d’Israël.
Aussi, d’après elle, la Syrie doit être détruite.

« Le programme nucléaire iranien et la guerre civile syrienne peuvent sembler déconnectés, mais ils ne le sont pas.
Ce dont les chefs militaires israéliens s’inquiètent – mais dont ils ne peuvent pas parler – est de perdre leur monopole nucléaire.

La capacité de l’Iran d’acquérir des armes nucléaires ne signifierait pas seulement la fin de ce monopole, mais pourrait aussi pousser d’autres adversaires, comme l’Arabie Saoudite ou l’Égypte à se mettre aussi au nucléaire.
Le résultat serait un équilibre nucléaire fragile dans lequel Israël ne pourrait pas répondre aux provocations par des frappes militaires conventionnelles en Syrie ou au Liban, telles qu’elles sont pratiquées aujourd’hui.

Si l’Iran devient un état à armes nucléaires, Téhéran trouvera bien plus simple d’appeler ses alliés en Syrie et le Hezbollah à frapper Israël, sachant que ses armes nucléaires dissuaderont Israël de lui répondre.  »

C’est, continue « Clinton », la « relation stratégique entre l’Iran et le régime de « Bashar Assad » en Syrie » qui permet à l’Iran de saper la sécurité d’Israël.

Elle n’implique pas une « attaque directe  » de l’Iran, admet « Clinton », car « durant les trente années d’hostilité entre l’Iran et Israël  », cela n’est jamais arrivé par son biais, mais par leurs « mandataires » supposés.

La fin du régime Assad entraînerait la fin de cette alliance dangereuse. Le commandement d’Israël comprend bien pourquoi vaincra Assad est maintenant dans ses intérêts.

Le déposer ne serait pas simplement une aubaine pour la sécurité d’Israël, cela calmerait aussi sa peur compréhensible de perdre son monopole nucléaire.

Ensuite, Israël et les États-Unis pourraient développer un point de vue commun quand le programme iranien serait si dangereux qu’une action militaire devra être garantie.

Clinton continue en affirmant que menacer directement « Bashar Al-Assad » « et sa famille  » par des actes de violence est la « bonne chose  » à faire :

En bref, la Maison-Blanche peut calmer la tension qui s’est développée avec Israël au sujet de l’Iran en faisant la bonne chose en Syrie.

Avec sa vie et celle de famille en risque, seule la menace ou l’usage de la force pourront changer l’état d’esprit du dictateur syrien « Bashar Assad » » .

L’email prouve – comme s’il en fallait une nouvelle preuve – que le gouvernement américain a été le sponsor principal de la croissance du terrorisme au Moyen-Orient, tout cela dans le but de « protéger Israël  ».

Cela fait par ailleurs réfléchir de considérer que la crise des « réfugiés » qui menace aujourd’hui de détruire l’Europe, a été directement déclenchée par l’action du gouvernement américain, dans la mesure où il y a d’authentiques réfugiés qui fuient la guerre civile en Syrie.

De plus, plus de 250 000 personnes ont été tuées durant le conflit syrien, qui s’est étendu en Irak, grâce à l’administration « Clinton-Obama » soutenue par les « rebelles » qui ont attisé la guerre en Syrie.

§§§§§§

La possibilité réelle et dérangeante qu’une psychopathe comme « Clinton » – dont la politique a infligé mort et misère à des millions de gens – pourrait devenir la prochaine présidente des Etats-Unis est la pensée la plus profondément choquante parmi toutes.

§§§§§§

Son affirmation publique que si elle était élue présidente, « la relation avec Israël passerait au niveau supérieur », place « Hillary Clinton » et Israël pas seulement comme les ennemis de quelques États arabes du Moyen-Orient, mais de tous les amoureux de la paix sur terre.

(traduction par « Enrique Malebranche »)

source : http://newobserveronline.com

http://www.wikistrike.com  du 28/05/2016

Le Changement De Sexe Pour Tous !

F.HOL.gay

Vous Connaissez ?

Mardi 24 mai, le Parlement a voté, « dans une loi de justice qui n’en a que le nom, » un amendement facilitant la modification de la mention du sexe à l’état civil.
Alors que les Français se voient matraqués d’impôts en attendant des trains qui n’arrivent plus,
- que le chômage ne cesse d’augmenter,
- que la France est menacée de l’intérieur comme de l’extérieur,
- que les tensions corporatistes et communautaristes n’ont jamais été aussi élevées,
nos gouvernants exhibent une fois de plus l’irréalité qui les habite.

Dorénavant, toute personne majeure qui démontre des faits – théoriques et illusoires puisque l’opération chirurgicale des organes génitaux n’est pas une condition – que la mention relative à son sexe à l’état civil ne correspond pas à celui auquel elle appartient peut en obtenir la modification par un juge.
Ce qui était considéré jusqu’alors comme une pathologie devient avec cet amendement une liberté, chacun pouvant choisir son identité sexuelle indépendamment de la réalité biologique et physique.
On ne peut, bien évidemment, ignorer la souffrance.
Il ne s’agit pas là ni de juger ni de montrer du doigt des ressentis difficiles à saisir, mais le droit reflète la réalité, il ne doit pas la changer.
On ne peut pas l’utiliser comme une réalité de substitution, totalement subjective.
On connaît la méthode.
L’histoire nous montre qu’une loi d’exception ou de pseudo-libertés individuelles en France n’est qu’un voile qui ne prend même plus la peine de cacher les démiurges qui se planquent derrière.
On facilite le changement de sexe et des noms sur l’état civil, pour mieux propulser l’apparition certaine d’un troisième sexe, figure de proue de l’indifférenciation.

C’est l’ultime limite que l’on repousse.
À force de nier la différence sexuelle, pourtant unique empreinte de la nature dans le social, on se la crée soi-même pour finalement la jeter comme un vieux mouchoir usagé.
C’est au nom de l’identité, emmaillotée de progrès et de justice pour tous, nous expliquent-ils.

Mais qu’est-ce que l’identité, sinon l’une des rares choses permanentes, fondamentales et singulières, si elle devient réversible selon « l’expérience intime de chacun » ?

C’est justement en tuant l’irréversibilité de l’identité qu’on n’en a plus. 
C’est en légiférant les envies individuelle de devenir un autre que l’on nous condamne tous à ne devenir personne.

Mais pour ces chantres de l’égalitarisme, qu’y a-t-il, finalement, de plus égalitaire que le néant ?
C’est au nom de cette lutte factice contre les discriminations et pour l’intérêt général de certain que le projet rêvé de tout état totalitaire se met en place :
La création de l’Homme nouveau, sans racines, sans histoire, sans déterminisme et donc sans identité.

Arthur de Watrigant

http://www.bvoltaire.fr  du 28/05/2016

Un Viol Collectif Posté sur Internet !

web (1)

Qui prône la culture du viol ?

Des internautes à la présidence en passant par la presse, le Brésil s’est élevé vendredi contre le viol collectif d’une adolescente à Rio de Janeiro, qui a été filmé et posté sur internet avec des commentaires vantards.

La vidéo était apparue mercredi sur les réseaux sociaux, sur le compte d’un certain « Michel », accompagnée du message :

« Ils ont ruiné la fille, vous voyez ce qu’on veut dire ou pas ?
Ah ah ah ! ».

Dans ce petit film tourné avec un téléphone portable, on voit une femme allongée sur un lit, manifestement inconsciente, les parties intimes exposées et saignantes.

« Elle a été engrossée par plus de trente mecs ! »,

dit une voix masculine.

« T’as compris ou pas ?
Plus de trente ! »
,

ajoute-t-il en riant.
Cette jeune fille de 16 ans, présentée par la presse brésilienne comme toxicomane et mère d’un enfant de trois ans, a, selon sa famille, été victime le week-end dernier de l’acte de vengeance d’un ex-petit ami, qui l’aurait attirée dans un traquenard, droguée et violée, puis donnée en pâture à une trentaine d’autres hommes.

L’adolescente, hospitalisée jeudi pour recevoir des traitements préventifs contre les MST, a affirmé à la police avoir été violée par « 33 hommes » armés dans une favela de la zone ouest de Rio.

Selon sa grande-mère citée par le quotidien « O Globo », elle était en état de choc quand elle est réapparue au sein de sa famille, n’arrêtait pas de pleurer et disait ne se souvenir de rien.

« Il existe de très forts indices montrant que la jeune fille a effectivement été violée »,

a déclaré vendredi le chef de la police civile de Rio, « Fernando Veloso », qui attend les preuves pour confirmer le viol, et qui ne savait pas « si les agresseurs étaient 30, 33 ou 36″.

La police dit avoir identifié quatre personnes soupçonnées d’avoir participé « directement ou indirectement » aux faits.
Le site internet « G1″ donnait les noms de ces quatre hommes, âgés de 18 à 41 ans.

Cette sordide affaire a suscité l’indignation générale.

« Je dénonce avec la véhémence la plus absolue le viol de l’adolescente à Rio de Janeiro.
C’est une folie qu’en plein XXIe siècle on soit confronté à des crimes barbares comme celui-là »
,

a tweeté vendredi le président du Brésil par intérim, « Michel Temer ».

Il a convoqué pour mardi une réunion de tous les responsables de la sécurité des Etats du Brésil et promis la création d’un département de la police fédérale spécialisée dans la répression des violences faites aux femmes.

« Dilma Rousseff », présidente écartée au moins provisoirement du pouvoir dans le cadre d’une procédure en destitution, a également exprimé son indignation face à cette « barbarie ».

Culture du Viol

La vidéo, devenue virale, avait aussi été « retweetée » au moins 198 fois et reçu plus de 500 « likes » avant d’être retirée du réseau.

Des centaines d’appels au numéro vert du Parquet ont dénoncé, depuis mercredi, la vidéo, les photos et les commentaires vantant le viol collectif présumé.

Dès sa mise en ligne, cette vidéo a provoqué une avalanche de réprobations qui popularisaient notamment le slogan : « Je lutte pour la fin de la culture du viol ! ».

La jeune femme a remercié ces soutiens sur sa page « Facebook ».

« Nous pouvons toutes passer par un jour comme celui-là.
Ca me fait plus mal à l’âme qu’à l’utérus, qu’il existe des personnes aussi cruelles qui soient impunies !! »
,

a-t-elle écrit.

Le viol collectif « n’est pas hors norme parce que la culture du viol est très forte au Brésil, elle fait partie de notre quotidien, même si on le nie », a réagi auprès de l’AFP « Luise Bello », porte-parole de l’association féministe « Think Olga ».

Des manifestations étaient convoquées pour ce vendredi à Rio et pour mercredi à Sao Paulo.

Selon l’ONG Forum de sécurité publique, la police brésilienne a enregistré une agression sexuelle toutes les 11 minutes en 2014.
Sachant que seuls 10% des cas sont signalés aux autorités, selon la même association, le nombre des viols au Brésil pourrait dépasser les 500.000 par an, sur une population totale de 204 millions d’habitants.

Dans le seul Etat de Rio, 13 viols par jour en moyenne ont été officiellement répertoriés sur les quatre premiers mois de 2016.

Snowden Et Tout Ce Qu’ Il Dévoile !

uncle-sam

D’accord avec leurs caniches !

Edward Snowden explique comment la « NSA » surveille les journalistes !

Lors d’une vidéoconférence à Göteborg (la deuxième plus grande ville de Suède), « Edward Snowden » a dévoilé les méthodes utilisées par les services spéciaux américains pour détecter les sources des journalistes.

L’ex-collaborateur de l’Agence nationale de la sécurité des Etats-Unis (NSA) « Edward Snowden » a raconté, à l’occasion d’une vidéoconférence pour les journalistes-investigateurs à Göteborg, comment les services spéciaux pouvaient détecter les sources des journalistes, rapporte le journal suédois « Dagens Nyheter ».

Selon Monsieur « Snowden », ils effectuent des cyberattaques contre les journalistes et piratent leurs ordinateurs.

« Les services de renseignement détectent le journaliste peu de temps après la fuite »,

a déclaré « Edward Snowden », cité par le journal.

Ensuite, ils analysent tous ses contacts.
Une fois la famille et les amis supprimés de la liste, les services de renseignements épluchent les contacts restants pour détecter la source, a souligné l’ex-collaborateur de « NSA ».

« Ils examinent toute les communications pour étudier les conversations du journaliste.
La liste se réduit et ils détectent enfin la source »
,

a-t-il dit.
Pour apprendre cette information, la « NSA » n’a besoin que de métadonnées, c’est-à-dire des informations sur les contacts du journaliste et des dates de ses conversations.
Autrement dit, la « NSA » n’a pas besoin de contrôler les appels téléphoniques ou les messages du journaliste.

« Les journalistes sont toujours piratés par l’intermédiaire de leurs courriers électroniques.
Au moment où ils ouvrent des messages avec des fichiers malveillants, les services de renseignement les piratent »
,

a-t-il expliqué.

A la question de savoir si les services spéciaux auraient pu éviter les attaques terroristes de Paris et de Bruxelles s’ils avaient contourné les systèmes de sécurité cryptographique des terroristes, Monsieur « Snowden » a répondu que les terroristes ne recouraient jamais au cryptage.
D’après « Edward Snowden », ils utilisent du matériel simple qu’ils jettent à la poubelle après leurs crimes.

En 2013, « Edward Snowden » a transmis au « Washington Post » et au « Guardian » plusieurs documents classifiés concernant un programme informatique secret, baptisé « PRISM », qui permettait aux Etats-Unis de surveiller les échanges électroniques des utilisateurs d’Internet tant sur le sol américain que dans le reste du monde.

Il a ensuite quitté les Etats-Unis pour Hong Kong, d’où il a pris un vol à destination de Moscou.

Une fois sur le sol russe, il s’est retrouvé coincé pendant quelque temps dans la zone de transit de l’aéroport car les autorités américaines avaient annulé son passeport, l’empêchant ainsi de quitter immédiatement le territoire de la Fédération de Russie.

En août 2014, la Russie lui a accordé un permis de résidence pour une durée de trois ans à condition qu’il mette fin à son activité contre les Etats-Unis.

https://fr.sputniknews.com/international/201604091024093538-snowden-nsa-journalistes/  du 09/04/2016

§§§§§§

Le journal en ligne « Intercept » s’apprête à élargir l’accès aux documents obtenus et révélés par « Edward Snowden », ex-employé de la « National Security Agency » (« NSA ») américaine.

Le grand public ferait bien de se préparer à des révélations choc, estime le journaliste « David Miranda », dans une interview accordée à la chaîne « RT ».

La publication par le journal « Intercept » de nouveaux documents obtenus et classifiés par Monsieur « Snowden » a été annoncée par l’ex-employé de la « NSA » le 16 mai dernier.
Selon Monsieur « Miranda », le nombre très élevé de surprises sont présentes dans ces documents, dont une partie n’a pas encore été utilisée.

Selon l’interlocuteur de la chaîne « RT », les journalistes ont été soumis à une pression constante, parce que beaucoup de gens voulaient connaître le contenu des documents.
Monsieur « Miranda » explique que les discussions sur la nécessité de cette publication sont allées bon train au cours des dernières années, mais la décision a finalement été prise.

Pour Monsieur « Miranda », elle s’explique par le besoin d’avertir le monde et l’opinion publique.

Il souligne l’existence d’une pression de la part des autorités qui ne veulent pas voir ces documents publiés.

Cependant, le journaliste croit que seuls les documents qui sont utiles « pour la société » sont rendus publics.

source : https://fr.sputniknews.com/international

http://www.citoyens-et-francais.fr  du 27/05/2016

Après Le « TTIP » Voici Le « TiSA » !

avaler-n-importe-quoi-225x300 (1)

Encore une couche !

Le site « Wikileaks » a publié mercredi un nouveau lot de documents confidentiels concernant les négociations sur l’Accord sur le Commerce des Services (« TiSA »).

Le traité « TiSA » vise à libéraliser le commerce des services entre les Etats-Unis, l’Union européenne et d’autres pays.
Ces parties représentent environ trois quarts des services mondiaux.

La nouvelle version du traité est complétée par une annexe, « précédemment inconnue » au chapitre de base du traité et qui concerne les entreprises d’Etat (SOE).
Cette annexe vise à obliger les entreprises publiques à agir comme des entreprises privées, ce qui peut être considéré comme une étape de leur privatisation, selon « Wikileaks ».

D’autres documents divulgués concernent les amendements à d’autres chapitres du traité, y compris ceux sur la réglementation intérieure, la transparence, les finances, les télécommunications et les services professionnels, le commerce électronique et le mouvement des personnes physiques.

Selon le site, les chapitres sur la réglementation et la transparence nationales mettent en lumière de nouvelles tentatives des sociétés internationales de déréglementer les marchés intérieurs.

23 Etats participent aux négociations sur ce traité qui se sont ouvertes en 2013.

Au total rien moins que 16 séries de négociations se sont tenues sur les trois dernières années.
Le projet de traité est protégé par copyright suite au dépôt des droits par les Etats-Unis, ce qui interdit sa diffusion ou sa publication partielle comme intégrale.
En ce qui concerne la date butoir, elle n’est pas précisée, selon la Commission européenne.

« Wikileaks » est une organisation non-gouvernementale fondée par Julian Assange en 2006 et dont l’objectif est de publier des documents ainsi que des analyses politiques et sociales à l’échelle internationale.

source : https://fr.sputniknews.com/international

http://www.wikistrike.com  du 25/05/2016

Nous sommes en France et, à défaut de parler en sigles comme le veut la mode « ricaine », essayons de comprendrece que veulent dire ces sigles :
« TiSA » signifirait, en américain donc, »Trade in Services Agreement », ou « Accord sur le commerce des services » en français.
Vous pouvez en savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/07/09/tisa-les-trois-dangers-du-nouvel-accord-mondial-de-liberalisation_4452743_4355770.html#P1zwVYyPI9c0Djp5.99.
Bien sur, il s’agit toujours de services financiers !
Nos médias nous bassinent avec la révolte qui gronde mais omettent bien de nous en parler.

Les U.S.A. Jouent Les Vautours !

top secret

Les boîtes noires localisées !

Les militaires égyptiens participant à la recherche et à la collecte des débris de l’Airbus d’EgyptAir ont localisé ses boîtes noires, a communiqué une source proche du dossier.

« Cette zone est située à 3 ou 4 milles marins (environ 5,6 — 7,4 km) de l’endroit où l’avion s’est abîmé »,

a précisé la source citée par le site du journal égyptien « Al-Ahram ».

Selon la source, les enregistreurs sont recherchés par des sous-marins et des navires de la marine égyptienne dotés d’équipements spéciaux.

« Trouver les enregistreurs de vol est prioritaire, c’est pourquoi les débris ne seront pas repêchés avant que leur emplacement ne soit pas déterminé car, en mer, tout bouge, et sans savoir l’emplacement exact des débris il sera impossible de retrouver les boîtes noires immergées »,

a dit la source.

Un Airbus A320 de la compagnie égyptienne EgyptAir assurant le vol MS804 entre Paris et Le Caire a disparu au-dessus de la Méditerranée dans l’espace aérien de l’Egypte dans la nuit du 18 au 19 mai.
Il avait à son bord 66 passagers et membres d’équipage.

Les opérations de recherche sont menées par les forces aériennes et navales de l’Egypte, de la Grèce, de la France et des Etats-Unis.
Vendredi 20 mai, les militaires égyptiens ont annoncé avoir découvert des débris d’avion et des effets personnels des passagers  à 290 km au nord d’Alexandrie.
Selon le ministère de l’Aviation d’Egypte, il n’y a pas de survivants.

§§§§§§

« Nous abattrons cet avion ».

Selon le « New York Times », cette inscription a été gravée par les partisans de l’organisation islamiste Frères musulmans.
Une inscription menaçante a été inscrite sur le fuselage de l’avion A320 appartenant à la compagnie EgyptAir qui s’est abîmé jeudi au large d’une île grecque, lit-on dans le
« New York Times ».

Selon  le journal, l’inscription en arabe disait: « Nous abattrons cet avion ».
Elle a été gravée il y a deux ans à peu près par des employés de l’aéroport international du Caire soutenant l’organisation Frères musulmans reconnue comme terroriste par plusieurs pays du monde.

Les services de sécurité de l’aéroport ont alors expliqué l’incident par la situation complexe régnant en Egypte suite au renversement en 2013 du président islamiste « Mohammed Morsi », chef du mouvement « Frères musulmans » de l’époque, fait savoir l’édition.

Par la suite, EgyptAir a licencié plusieurs employés soupçonnés d’avoir des liens avec les Frères musulmans et d’être des partisans de « Morsi ».
Une démarche similaire a été suivie par d’autres compagnies aériennes.

Le « New York Times » indique que, par mesure de précaution, deux employés des services de sécurité égyptiens en civil se trouvent à bord de tous les vols EgyptAir.
A bord du A320 qui s’est écrasé jeudi, il y en avait trois.
On ignore pour l’instant les raisons d’un tel renforcement des mesures de sécurité.

Un Airbus A320 d’EgyptAir reliant Paris au Caire s’est abîmé jeudi au large d’une île grecque avec à son bord 66 personnes, dont 30 Egyptiens et 15 Français.
Le contact avec l’avion, mis en service en juillet 2003, a été perdu 16 kilomètres après l’entrée de l’appareil dans l’espace aérien égyptien et alors qu’il volait à 11.280 mètres d’altitude.

On ignore jusqu’à présent les causes du crash.

source : https://fr.sputniknews.com

http://www.wikistrike.com  du 22/05/2016

Ils Veulent Un Conflit En Syrie !

F.HOL. Obama

Obama et son caniche !

Les États-Unis et leurs alliés menacent d’intensifier la guerre en Syrie !

Les ministres des Affaires étrangères des grandes puissances, dont Washington et Moscou, ont terminé une réunion du Groupe international de soutien à la Syrie (GISS) à Vienne sans qu’une date soit proposée pour la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement syrien et l’ensemble des milices islamistes soutenues par l’Occident qui constitue l’«opposition armée».
Les soi-disant rebelles avaient quitté la précédente série de pourparlers à Genève, accusant les forces gouvernementales de continuer à attaquer leurs positions en violation de l’accord du 27 février sur la cessation des hostilités négociée par les États-Unis et la Russie.

Le gouvernement du président « Bachar Al-Assad » et ses alliés, la Russie et l’Iran, ont insisté sur le fait que la poursuite des opérations ont été menées contre l’État islamique d’Irak et de la Syrie (EI) et le Front Al-Nosra, la filiale syrienne d’Al-Qaïda, qui sont tous les deux désignés comme des groupes terroristes par le Conseil de sécurité des Nations Unies et restent exclus du fragile cessez-le-feu.

Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de Vienne, les États membres du GISS ont averti que si la cessation des hostilités n’était pas pleinement mise en œuvre, cela «pourrait signifier le retour de la guerre totale».

Même si le communiqué a averti tous les participants des conséquences d’une violation de l’accord, y compris «l’exclusion de ces participants des dispositions de la cessation et la protection qu’il leur accorde», il n’a donné aucune indication des mesures concrètes qui en découleraient.

Ce qui est bien évident, cependant, est que les violations alléguées par les forces loyales au gouvernement « Assad » pourraient provoquer des représailles des États-Unis, dont les avions de combat sont déjà engagés dans des frappes contre des cibles de l’État islamique en Syrie.
Au moins 250 soldats des forces spéciales ont également été déployés sur le terrain, sans l’autorisation de Damas et en violation du droit international.

Une frappe aérienne américaine contre la ville d’Al-Bukamal dans la province de Dayr Al-Zawr près de la frontière syrienne avec l’Irak aurait tué trois enfants et une femme lundi.

Les violations par les soi-disant rebelles, par contre, sont ignorées par leurs patrons occidentaux et ne seraient punies que par le gouvernement et son allié, la Russie.

Ceci est clairement une formule pour une intensification d’un conflit qui a déjà coûté la vie à plus de 250.000 personnes et qui a forcé quelque 11 millions de Syriens à fuir leur foyer.

Elle crée également les conditions pour l’élargissement du conflit syrien en une guerre plus large opposant les États-Unis à la Russie.

Washington n’a pris part au «processus de paix» syrien qu’afin de gagner du temps dans des conditions où l’intervention russe au côté du gouvernement « Assad » avait renversé le cours de la bataille contre les milices islamistes soutenues par l’Occident et avait semé le désordre dans la guerre pour le changement de régime à Damas orchestrée par les États-Unis.

Dès le début, le gouvernement Obama a menacé de recourir à un «plan B» si les négociations à Vienne et Genève ne parvenaient pas à atteindre l’objectif initial de Washington en attisant la guerre sanglante en Syrie : Le renversement du gouvernement d’Assad et l’imposition d’un régime fantoche occidental plus malléable.
Le mois dernier, de hauts fonctionnaires anonymes américains ont fait savoir que le «Plan B» comprendrait la fourniture d’armes plus sophistiquées aux «rebelles», y compris des « MANPADS », des missiles portables tirés depuis l’épaule qui pourraient abattre des avions russes.

Le secrétaire d’État John Kerry, parlant aux médias aux côtés du ministre russe des Affaires étrangères « Sergueï Lavrov » et l’envoyé spécial de l’ ONU « Steffan de Mistura » à la clôture de la conférence de Vienne, a menacé directement « Assad » en déclarant :

«Il ne devrait pas se méprendre sur la détermination du président Obama à faire ce qu’il faut à tout moment quand il le juge nécessaire.»

Pour sa part, Monsieur « Lavrov » a accusé les alliés régionaux clés de Washington, y compris la Turquie, de livrer des armes en masse en Syrie pour alimenter le conflit.
Dernièrement, a-t-il dit, il y a eu livraison de chars aux «rebelles».

La «principale ligne de ravitaillement pour les extrémistes», a dit le ministre russe des Affaires étrangères, est un tronçon de 90 kilomètres de la frontière turco-syrienne contrôlé d’un côté par l’armée turque et de l’autre, par l’État islamique.
Il a soutenu qu’il existait «un vaste réseau créé par la Turquie de son côté de la frontière pour continuer à effectuer ces ravitaillements en secret».

Kerry a passé le week-end précédant les négociations de Vienne à Riyad, réuni à huis clos avec des représentants de la monarchie saoudienne, un allié régional clé des États-Unis et le principal soutien des forces islamistes en Syrie.
Le régime saoudien était l’organisateur du soi-disant « Haut Comité des Négociations », qui a été formé pour représenter ces milices djihadistes salafistes aux pourparlers avec le gouvernement syrien.

Prenant la parole lors de la conférence à Vienne, le ministre saoudien des Affaires étrangères « Adel Al-Jubeir » a préconisé une escalade rapide de la guerre pour le changement de régime en Syrie.

«Nous croyons que nous aurions dû mettre en œuvre un “plan B” il y a longtemps»,

a déclaré « Adel Al-Jubeir » aux journalistes.

«La décision de passer à un autre plan, d’intensifier le soutien militaire [à l'opposition] repose entièrement sur le régime de « Bachar »…
Il sera chassé, soit par le biais d’un processus politique, soit par la force militaire.»

Pendant ce temps, la Turquie, membre de l’OTAN et alliée de Washington et aussi un soutien clé des «rebelles», a menacé mardi de procéder à une intervention militaire unilatérale en Syrie.

Le président « Tayyip Erdogan » a déclaré lors d’une réunion à Istanbul que l’armée turque agirait seule, prétendument pour faire face aux attaques de missiles de l’État islamique en provenance de la frontière syrienne qui touchent la ville de Kilis.

«Nous allons résoudre ce problème nous-mêmes si nous ne recevons pas d’aide pour empêcher ces missiles d’atteindre Kilis»,

a-t-il dit.

«Nous avons frappé à toutes les portes pour obtenir une zone de sécurité à notre frontière sud.
Mais personne n’est d’accord avec cette mesure.»

La déclaration d’Erdogan a fait écho à celle faite par le premier ministre turc, « Ahmet Davutoglu », plus tôt ce mois-ci :

«Si nécessaire, la Turquie pourrait lancer d’elle-même une opération militaire terrestre en Syrie.»

Les remarques d’Erdogan ont indiqué clairement que sa préoccupation n’est pas l’État islamique, qu’Ankara arme et ravitaille, mais plutôt la puissance croissante des forces kurdes syriennes près de la frontière turque.
Dans une critique à peine voilée du soutien américain pour ces forces, il a déclaré :

«Les États qui exercent un contrôle sur l’industrie de l’armement du monde donnent leurs armes aux terroristes.
Je les mets au défi de le nier.»

Le gouvernement turc est partie prenante dans la guerre pour le changement de régime en Syrie et a démontré, après avoir abattu un avion de combat russe en novembre dernier, sa volonté de pousser ce conflit vers un affrontement armé avec Moscou.

Il fait peu de doute que les régimes saoudien et turc plaident ouvertement pour une politique qui a l’appui de puissantes sections de l’« establishment » américain et de l’appareil militaire et de renseignement.

Une escalade du bain de sang syrien a également le soutien des principaux candidats des partis démocrate et républicain, mais il est presque certain que celle-ci sera reportée après novembre afin d’éviter que le sujet de la guerre ne soit soulevé lors de l’élection présidentielle américaine.

source : Bill Van Auken pour https://www.wsws.org

http://www.wikistrike.com  du 21/05/2016

La Dictature Est Vraiment En Marche !

web (1)

Dieu merci !
Internet est neutre !

Le gouvernement veut traduire en justice les sites « complotistes » !

Le dimanche 15 mai 2016, l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) de « Sacha Reingewirtz » organisait les « Secondes Assises de la lutte contre la haine sur Internet ». « Gilles Clavreul », député interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et donc membre du gouvernement, s’y est illustré en tenant des propos qui rapprochent un peu plus la France de la dictature assumée.

« Il s’agit surtout d’identifier qui sont les leaders d’opinion sur Internet [...],
ils s’appellent Soral, ils s’appellent Dieudonné,
ils s’appellent maintenant Henry de Lesquen. [...]
Heureusement, il arrive, si je puis dire heureusement, il arrive que même quelqu’un comme « Alain Soral », qui est maintenant à la tête d’une véritable PME, déborde, dérape, et c’est comme ça qu’on arrive à le déférer devant la justice, mais il est vrai que sinon, son site Égalité & Réconciliation dans l’ensemble est tout le temps à la ligne jaune, mais il ne la franchit pratiquement jamais.
Et on a le même problème avec un certain nombre de sites « conspirationnistes », je dirais que je suis même encore plus inquiet et préoccupé par le fait que l’on n’arrive pas, tout simplement faute de moyens légaux, à traduire devant la justice des sites qui ont développé par exemple les théories alternatives sur les attentats de Saint-Denis ou du Bataclan. »

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

source : http://www.egaliteetreconciliation.fr

http://www.wikistrike.com  du 20/05/2016

Mais que veut dire anti sémitisme ?
Être contre une sous-race blanche la race sémite.
C’est bizarre, je croyais qu’il n’y avait pas de races…du moins pour certains soit-disant philosophes !
Mais qui fait partie de la race sémite ?
Là, il faudrait un assez long cours de géographie, d’histoire aussi, d’archéologie sans doute.
Mais pourquoi les juifs se réclament-ils de ce sémitisme ?
Tous les juifs ne sont pas sémites et tous les sémites ne sont pas juifs !
Un paysan de mes relations me dirait qu’il y a anguille sous roche !
Qu’est-ce qui se prépare réellement ?

Le Stupéfiant Sondage Caché Révélé !

emoticone sondage

La presse française
nous cache tout !

La publication des résultats de l’enquête publiée chaque année dans le Monde, menée par l’institut « Opinionway » et le « Centre de Recherche Politique de Sciences Po », intitulé « Baromètre de la confiance politique ».

C’est la 5e édition mais, pour la première fois cette année, le 13 janvier, la presse n’en a dévoilé que 41 pages sur 84.

Cela a mis la puce à l’oreille de « Valeurs actuelles » qui s’est demandé ce qu’on voulait nous cacher, et s’est procuré les résultats de l’enquête, qu’elle publie dans son n° 4026.

Les résultats sont stupéfiants.

En voici le résumé fidèle :

1. 75% des Français ne font plus confiance à l’État, ni à la république.
2. 88% rejettent catégoriquement les partis politiques.
3. 87% jugent que Hollande n’a pas l’étoffe d’un président, ça c’est moins étonnant.
4. 61% sont prêts à manifester, alors qu’ils n’étaient que 30% en 2010
5. 71% ne font pas confiance aux syndicats.

Mais :

1. 50% ne croient plus à la démocratie et souhaitent avoir à la tête du pays un homme fort (ou une femme) qui n’a pas à se préoccuper du parlement ni des élections.
Traduction en clair :
Un roi ou un dictateur, ou du moins un pouvoir personnel fort ?

2. 12% souhaitent même que l’armée dirige le pays !
C’est du jamais vu depuis 200 ans et ça montre la crise où ces gouvernements d’énarques coupés des réalités du pays, et d’hommes politiques profiteurs de droite ou de gauche ont plongé le pays.

Sans surprise :

1. 30% placent Sarkozy en tête,
2. 34% Marine Le Pen,tous les autres hommes politiques de tous bords sont très loin derrière.
3. 67% pensent qu’il y a trop d’immigrés en France,
4. 50% sont pour le rétablissement de la peine de mort (ils n’étaient que 35% en 2011).

Quelles que soient les réflexions que nous suggèrent ces résultats,
on voit en tout cas à quel degré de crise profonde
nous a mené la politique de ces dernières décennies.

Youpi !

source : http://lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.skynetblogs.be

http://www.citoyens-et-francais.fr/2016/05/le-stupefiant-sondage-cache-revele.html

Laissons Donc Pourrir La Situation !!!

poing-254x300 (1)

Et que fait l’Elysée ?

REGARDEZ !

Image de prévisualisation YouTube

Ils sont Français…
et HAÏSSENT la France !

C’est en hurlant des slogans subversifs et haineux qu’une meute enragée a voulu pénétrer dans le « Musée de l’Armée ».

Cette vidéo tourne sur les réseaux sociaux depuis hier.

Il faut la faire tourner partout, qu’elle soit vue par tous les Français patriotes.

Sur toute la toile !

Hollande Toujours Caniche D’ Obama !

obama-daesh

A vos ordres !

Les forces spéciales américaines opèrent depuis des mois secrètement en Libye !

Citant les déclarations anonymes d’officiers américains, le « Washington Post » a rapporté la semaine dernière que des commandos des forces spéciales américaines opéraient depuis l’an dernier en Libye.

Ils le font à partir de bases secrètes installées totalement à l’insu du public, l’an dernier, près de Benghazi et de Misrata, dans l’est et l’ouest de la Libye.
Selon le « Post », les troupes américaines font du travail d’éclaireurs pour définir des cibles et recruter des forces intermédiaires, faisant partie d’« équipes de contact ».

Des membres de l’armée américaine avaient « commencé à se rendre en Libye au printemps dernier et établi des avant-postes jumeaux six mois plus tard, » ont indiqué des sources militaires au « Post ».
De plus, le personnel américain « a développé des relations au sein de forces se mobilisant pour un éventuel assaut du bastion de l’Etat islamique à Syrte. »

Le 9 mai, le ministère italien des Affaires étrangères a annoncé que Rome mènerait des pourparlers, censés débuter ce lundi à Vienne et visant à consolider l’engagement d’une coalition de gouvernements à une intervention bien plus vaste de l’OTAN en Libye, afin d’y inclure plusieurs milliers de soldats italiens comme troupes au sol.

Il n’y a pas de liste disponible des participants au sommet libyen mais le ministre tunisien des Affaires étrangères a assuré aux médias que «des ministres des Affaires étrangères de la région et d’autres figures importantes ser[aient] présents.»

Ces préparatifs de guerre sont justifiés par les slogans mensongers de « soutien au gouvernement d’union nationale » et de « guerre contre l’Etat islamique. »

En réalité, les puissances impérialistes cherchent une feuille de vigne légale pour des opérations prédatrices destinées à garantir diverses ambitions ou intérêts néocoloniaux dans ce pays ruiné qui a sombré dans le chaos et la violence fratricide depuis sa destruction totale par la guerre menée par l’OTAN en 2011 pour renverser le gouvernement de « Mouammar Kadhafi ».

L’affirmation des gouvernements américain et européens qu’ils interviennent pour combattre l’EI sont particulièrement cyniques.
La destruction de la Libye en 2011 s’est faite avec le soutien précisément des milices islamistes extrémistes considérées à présent comme l’ennemi mortel.
Ces éléments furent d’abord mobilisés au nom de la guerre contre « Kadhafi », puis contre le régime d’ « Assad » en Syrie, où des forces mandataires « appuyées par les Etats-Unis » furent massées et équipées dans le cadre d’opérations secrètes, supervisées par l’antenne de la CIA à Benghazi.

La révélation que des forces américaines opèrent depuis des mois en Libye survient quelques jours seulement après que des informations ont circulé que des troupes américaines au sol avaient été secrètement déployées, il y deux semaines, dans le sud du Yémen.
Ces deux opérations, lancées sans même un semblant de débat public ou de processus démocratique ne furent reconnues qu’après coup dû aux divulgations anonymes faites aux médias.

Le gouvernement Obama et la direction du Pentagone sont en train de procéder, dans le plus grand secret, à un développement quantitatif du militarisme et des actes de guerre américains dans le monde, qui englobe des territoires de plus en plus vastes de l’Afrique et de l’Eurasie.

Le président Obama, après avoir mis en avant son héritage africain dans sa campagne présidentielle de 2008, a supervisé la croissance exponentielle de garnisons néocoloniales et d’avant-postes américains, de la Libye au Congo et de la Somalie au Sénégal, reliées par un «sentier d’hippopotame» composé de plate-formes logistiques, de bases et d’infrastructures, et serpentant à travers pas moins de 12 pays africains nominalement souverains.

Selon un ex-officier de haut rang du Département de la Défense chargé des opérations spéciales, « William Wechsler », les opérations américaines en Libye, révélées jeudi pour la première fois au public, ne sont qu’un exemple du nombre croissant d’interventions américaines et de guerres non déclarées dans des pays qualifiés en jargon interne de « zones hors hostilités actives. »

En Libye, et dans un nombre croissant de régions d’Afrique occidentale, centrale et du nord, des unités militaires et de renseignement sont «en train de dresser la carte des réseaux locaux hostiles et non hostiles,» a dit « Wechsler ».

Les dirigeants de l’armée américaine parlent ouvertement dans les grands journaux d’une extension imminente de guerres menées par des commandos américains partout en Afrique occidentale et dans le bassin du lac Tchad.

Le général « Bolduc » a qualifié dernièrement les pays limitrophes du lac Tchad de « ground zero pour l’Etat islamique en Afrique. »

Des responsables militaires américains ont averti en avril que l’EI était en train de développer ses liens avec « Boko Haram », le groupe islamiste du nord-est du Nigeria qui a servi de principal prétexte au Pentagone pour renforcer les forces américaines à l’intérieur et autour du Nigeria, actuellement premier producteur de pétrole et moteur économique du continent.

L’an dernier, Washington a orchestré au Nigeria une invasion par procuration menée par les armées tchadienne et camerounaise.
Ces forces jouissent de l’appui de conseillers américains et sont de plus en plus souvent équipées d’armes de haute technologie.
Cela fait partie d’un renforcement militaire constant de la part des Etats-Unis, qui inclut des centaines de leurs soldats et de ceux de l’OTAN, quelque 200 millions de dollars de fonds pour l’entraînement des forces de sécurité dans quelques Etats d’Afrique centrale et 50 millions de dollars pour la construction d’une base pour drones à Agadez, au Niger.

Soldats et personnel de renseignement américains sont actifs dans tous les pays d’Afrique et des contingents militaires ont été déployés dans de nombreux pays dont, entre autres, la Somalie, l’Ouganda, le Cameroun, le Nigeria, le Niger, la République démocratique du Congo, le Sud-Soudan, le Mali et le Burkina Faso.

La présence de l’armée américaine est complétée par une collaboration approfondie avec les dictatures les plus réactionnaires du continent.
Le gouvernement Obama donne une direction politique à l’escalade et s’efforce de porter au pouvoir au Nigeria l’ancien dictateur pro-impérialiste « Muhammad Buhuri »…
il resserre les liens avec le dictateur tchadien, le président « Idriss Deby » qui a reçu le mois dernier la visite personnelle de la fondé de pouvoir de la Maison Blanche « Samantha Powers ».

Le nouveau découpage de l’Afrique fait partie d’un processus généralisé de réaction mondiale grâce auquel les anciens pays coloniaux sont ramenés à des conditions de gouvernement direct par les armées impérialistes en association avec des dictatures militaires pro-impérialistes d’extrême droite et des satrapes locaux.

La guerre initiale des Etats-Unis et de l’OTAN contre la Libye avait été prévue comme le moyen « d’enfoncer la porte » pour un nouveau partage impérialiste de l’Afrique et pour ouvrir la voie à une énorme expansion des opérations militaires de l’Occident jusque dans le sud du continent.
Au lendemain de la guerre en Libye, le Sahara et les régions subsahariennes furent inondés de mercenaires et d’armement, suivis peu de temps après, lors d’une intervention dirigée par la France, par les armées impérialistes qui envahirent le Mali moins de deux ans après le début de la guerre de 2011.

Des milliers de soldats français ont ensuite assuré une présence permanente dans la zone du Sahel.

Il ne fait guère de doute que les projets qui seront manigancés la semaine prochaine à Vienne entraineront davantage d’exactions sanglantes contre la Libye et l’ensemble du continent, perpétrées par les armées et les services de renseignement américains et européens.

source :  Thomas Gaist pour https://www.wsws.org

http://www.wikistrike.com  du 17/05/2016

Des Chrétiens Qui Ont Du Courage !

patriarche

Le Patriarche « Kirill » proclame
la Guerre Sainte

Le chef de l’Eglise Orthodoxe Russe a appelé la lutte contre le terrorisme « Guerre Sainte » et lancé un appel urgent à l’unité et à l’abandon des double standards pour vaincre ce mal.

« Aujourd’hui alors que nos troupes se battent au Moyen Orient nous savons que ce n’est pas une agression, une occupation ou une tentative d’imposer notre idéologie à d’autres Peuples, ça n’a rien à voir avec soutenir ou non un gouvernement »,

a déclaré le Patricarche « Kirill » à Moscou le 6 mai 2016 lors d’une messe en mémoire des combattants de la seconde guerre mondiale.

« C’est un combat contre un Mal redoutable qui ne menace pas seulement le Moyen Orient mais l’ensemble de l’Humanité […]
C’est pourquoi la guerre contre le terrorisme est une « Guerre Sainte ».
Je prie Dieu pour que l’ensemble du monde comprenne ceci et cesse de différencier les terroristes entre ‘bons’ et ‘mauvais’, et cessent par ailleurs d’utiliser cette guerre avec leurs propres objectifs cachés ».

Le Patriarche « Kirill » a demandé aux croyants orthodoxes de prier pour que l’armée Russe reste fidèle à sa quête spirituelle qui autorise l’usage des armes contre les forces du Mal, pour la Justice et sauver des vies humaines.

Traduit de « La Russie aujourd’hui »

https://jeanfouche.wordpress.com  du 09/05/2016

12345...17

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43