Archive | TABOU Flux RSS de cette section

Nos Médias Muets Sur Le Donbass !

ukraine-300x168 (1)

Désertions en Ukraine.

Huit mille militaires et policiers ont déserté l’armée ukrainienne pour aller dans le Donbass.

Depuis le début du conflit dans l’Est de l’Ukraine, le nombre de policiers et de militaires qui se sont enfuis dans le Donbass pour lutter aux côtés des forces antigouvernementales est estimé à 8 000, ont annoncé des responsables à Kiev.

«Nous détenons une liste complète [de ceux qui se sont enfuis] et nous collectons des preuves concernant 5 000 agents de police et environ 3 000 militaires qui ont pris le parti de l’ennemi»,

a annoncé « Anatoliï  Matios », le procureur militaire général, ajoutant que des poursuites seront engagées contre les déserteurs.

Ces données officielles de Kiev pourraient encore être loin de la réalité.
Au-delà de ceux qui ont rejoint les rangs de la République autoproclamée de Donetsk, le nombre de ceux qui quittent l’armée ukrainienne est bien plus élevé.
En 2014, les autorités ukrainiennes ont enregistré plus de 10 000 de déserteurs qui dénoncent des conditions de vie «horribles» dans l’armée ukrainienne et expliquent leur répugnance à tuer leurs compatriotes.

Le nombre de déserteurs a diminué en 2015, mais selon les responsables de la République autoproclamée de Donetsk, la désertion des rangs de l’armée ukrainienne continue.
Une situation qui n’est pas inédite, même dans le cas des officiers de haut rang.

Ainsi, le 15 juin 2015, les forces antigouvernementales ont accueilli « Alexeï » et « Iouriï » « Mirochnitchenko », un officier du renseignement extérieur et un employé de l’ambassade de l’Ukraine en France.
Les autorités ukrainiennes avaient réagi en ouvrant une enquête pour haute trahison.
Le 22 juin 2015, les médias des républiques autoproclamées avaient déclaré que l’adjoint du ministre ukrainien de la Défense avait rejoint les rangs des rebelles de Donetsk.

Entretemps, le conflit en Ukraine se poursuit, malgré un cessez-le feu déclaré lors du sommet de Minsk, en février 2015.
Les militaires de Kiev bombardent des villes ukrainiennes, telles que Donetsk et Gorlovka, faisant des victimes parmi civils, selon les données des forces gouvernementales, alors que Kiev blâme sur la République autoproclamée de Donetsk.

Le conflit ukrainien a emporté la vie d’environ 1 300 habitants de la République depuis le mois de janvier 2015, selon les chiffres des forces antigouvernementales.
En total, 5 061 personnes ont péri depuis le début du conflit dans l’Est de l’Ukraine.

Source :  http://francais.rt.com/international/5650-kiev-deserteurs-donetsk-ukraine

http://civilwarineurope.com/  du 17/08/2015

Toujours Cette Invasion Pernicieuse.

faucheuse_0-300x165 (1) 

La situation s’aggrave !

Immigration clandestine en Macédoine, Serbie, Hongrie…etc.

image

La situation s’aggrave.

Un flot ininterrompu arrive via la Grèce…
Il ira s’entasser à la frontière de Hongrie où certains arriveront à passer.
Les autres s’agglutineront à cette frontière, créant un autre Calais encore plus important.
Le lâcher de migrants, c’est la dernière façon de faire la guerre à un pays (en fait à toute l’Europe).

Via la Serbie.

Les autorités macédonienne fourrent des trains vers la Serbie pour se débarrasser le plus vite possible des nouveaux venus.
Mais le flot ne tarit pas.

Direction la Hongrie.

Les migrants disent qu’il est facile de passer le mur…

image

A la frontière avec la Macédoine.

C’est la demande du Parti Populaire Serbe SNP.
Le Sansfrontiérisme est en train de déboucher sur l’Europe des murs !
Mais la grande migration est organisée.
De faux réfugiés :
Ppeut-on nous expliquer comment ces fuyards ont de l’argent, des téléphones mobiles et des vélos ?

 

image

Ici à la frontière Macédoine et Serbie

Source : https://www.facebook.com/people/Yves-Bataille/100009140182723

http://civilwarineurope.com/  du 17/08/2015

On Sait Enfin Qui Tire Les Ficelles !

circuler1-300x225 (1)

Les U.S.A. par leur C.I.A.

Les services de renseignement autrichiens révèlent que la CIA organise l’afflux de migrants musulmans en Europe.

Un employé anonyme du Bureau de la Défense autrichien – qui opère sous la direction du ministère fédéral autrichien de la Défense – affirme que des organisations situées aux USA paient les trafiquants afin qu’ils acheminent davantage de migrants africains et moyen-orientaux en Europe.

“Les trafiquants demandent des sommes exorbitantes pour amener illégalement des “réfugiés” en Europe. Les conditions sont souvent très précaires, mais un transport coûte actuellement 7 000 à 14 000 euros” a déclaré un employé du Bureau de la Défense Autrichienne au site Info-Direkt.at.

“Il y a des éléments qui attestent que des organisations situées aux USA ont créé un modèle de co-financement et contribuent substantiellement aux paiements exigés par les trafiquants” a-t-il ajouté.

“Tous les “réfugiés” d’Afrique du Nord n’ont pas 11 000 euros en cash.
Personne ne demande d’où vient l’argent” précise cet agent du renseignement autrichien.

Ce dernier souligne enfin qu’une “strict censure médiatique” est imposée sur la façon dont les immigrés africains et moyen-orientaux paient les trafiquants.

Source : http://www.info-direkt.at/

http://breizatao.com/les-services-de-renseignement/  du 17/08/2015

§§§§§§

 Die USA bezahlen die Schlepper nach Europa !

migrantscia-300x158 (1)

Ein unglaublicher Vorwurf kommt nun aus den Reihen österreichischer Geheimdienste :

Gemäß Informationen eines Mitarbeiters des „österreichischen Abwehramts“* sollen Erkenntnisse darüber vorliegen, dass US-Organisationen die Schlepper bezahlen, welche täglich tausende Flüchtlinge nach Europa bringen.
(*Das Abwehramt ist der Nachrichtendienst des österreichischen Bundesheeres und untersteht dem Bundesministerium für Landesverteidigung von Minister « Gerald Klug ».)

„Schlepper verlangen horrende Summen, um Flüchtlinge illegal nach Europa zu bringen.
Die Bedingungen sind oft sehr schlecht, trotzdem kostet ein Transport aktuell zwischen 7.000 und 14.000 Euro, nach Region und Schlepperorganisation unterschiedlich.

“ Aus Polizeikreisen, welche tagtäglich mit den Asylwerbern zu tun haben (alleine im Erstaufnahmelager Traiskirchen sind über 100 Beamte täglich im Einsatz) sind Schlepper-Kosten und Zustände längst bekannt.

Auch der Verdacht, dass die USA im Sinne einer geostrategischen Strategie die Finger mit im Spiel hätten, wird immer wieder geäußert.
Wenige Experten sind bereit verlässliche Informationen durchsickern zu lassen, niemand will mit vollem Namen an die Öffentlichkeit.

„Es gibt Erkenntnisse darüber, dass Organisationen aus den USA ein Co-Finanzierungsmodell geschaffen haben und erhebliche Anteile der Schlepperkosten tragen.
Nicht jeder Flüchtling aus Nordafrika hat 11.000 Euro in cash.
Fragt sich niemand, woher das Geld kommt?

“ Es herrsche eine strikte Nachrichtensperre über entsprechende Zusammenhänge.

„Auch das HNAA (Anm.: « Heeres-Nachrichtenamt ») hat keine Informationen bekommen oder darf sie nicht weitergeben.
Es muss aber an die Öffentlichkeit.
Es sind die selben Brandstifter am Werk, die vor einem Jahr die Ukraine ins Chaos gestürzt haben.“

= = = = = = =

Anmerkung der Redaktion www.info-direkt.at :
Wir bitten Journalisten, Polizei- und Geheimdienstmitarbeiter an der Aufklärung der hier geäußerten Vorwürfe aktiv mitzuwirken.
Bitte nehmen Sie unter 
redaktion@info-direkt.at Kontakt mit uns auf, wenn Sie verlässliche Informationen diesbezüglich weitergeben können.
Die gegenwärtige Lage ist brandgefährlich und Aufklärungsarbeit kann eine weitere Zuspitzung der Krise verhindern.

http://www.info-direkt.at/insider-die-usa-bezahlen-die-schlepper-nach-europa/

Je ne suis pas satisfaite de la traduction de google…
J’attends la suite pour donner un travail abouti.

Et Plus D’ Emmigrés Et Plus De Morts !

ouroboros-1-282x300 (2)

« Un cercle vicieux »

Au moins 40 migrants ont été retrouvés morts asphyxiés samedi dans la cale d’un bateau de pêche surchargé au large de la Libye au cours d’une opération de la Marine italienne, tandis que des centaines de réfugiés tentaient de gagner l’Europe via les îles grecques et l’Italie.

« Opération de secours en cours sur un bateau (…).
De nombreux migrants secourus.
Au moins quarante morts »
,

a annoncé à la mi-journée la Marine italienne sur son compte Twitter.
Selon la presse italienne, il y a plus de 300 survivants.
Le bateau de pêche a été repéré vers 07H00 (05H00 GMT) par un hélicoptère de la Marine à environ 21 milles au nord des côtes libyennes, au sud de l’île italienne de Lampedusa.
« Massimo Tozzi », le commandant du patrouilleur « Cigala Fulgosi », qui s’est porté à son secours, a affirmé à l’agence de presse italienne « AGI » que 319 personnes étaient saines et sauves, dont quelques mineurs et une dizaine de femmes.
Selon une journaliste de la chaîne de télévision « RaiNews », qui se trouvait pour un reportage au centre de coordination des opérations de la Marine à Rome, le bateau était « surchargé et commençait à couler » quand les secours sont arrivés.
Les morts ont été retrouvés dans la cale, vraisemblablement intoxiqués par les émanations de carburant.

« Nous avons assisté à une scène très forte émotionnellement.
De nombreux cadavres flottaient à la surface de l’eau, ainsi que des excréments humains et du carburant »
,

a raconté le commandant « Tozzi » à l’agence « AGI ».
Interrogés par l’ »AFP », les garde-côtes italiens ont précisé que l’amélioration des conditions en mer ces dernières heures, après plusieurs jours de mauvais temps, risquait de « favoriser de nouveaux départs ».
Ils étaient d’ailleurs engagés à la mi-journée dans le sauvetage d’environ 650 personnes en difficulté à bord de deux canots pneumatiques et d’un bateau.

« Cette tragédie ne sera pas la dernière si la communauté internationale ne trouve pas une solution à la crise en Libye »,

a répété en conférence de presse le ministre italien de l’Intérieur, « Angelino Alfano ».
D’après les récits des migrants arrivés en Italie par la Méditerranée, les passeurs ont l’habitude d’entasser dans la cale les migrants ayant payé le moins cher, en général originaires d’Afrique sub-saharienne.

Piégés dans un espace si confiné, ces migrants courent le risque de mourir étouffés ou asphyxiés par les émanations de carburant, ou encore noyés si le bateau prend l’eau.

Très souvent, les passeurs ou les passagers du pont font usage de violences pendant la traversée pour empêcher ceux de la soute de sortir :
Sur ces embarcations toujours surchargées, le moindre mouvement peut faire chavirer le bateau.
Les survivants du naufrage ayant fait plus de 200 morts le 5 août avaient ainsi parlé de coups de couteau, de ceinture et de bâton…
Selon un dernier bilan de l’« Organisation internationale pour les migrations » (« OIM ») établi vendredi, plus de 2.300 autres ont perdu la vie dans la traversée de la Méditerranée depuis le début de l’année.

Pendant ce temps, sur l’île grecque de Kos, le ferry dépêché par le gouvernement grec pour accélérer l’enregistrement de milliers de migrants arrivés via les côtes turques voisines, jusqu’à présent effectué dans un stade, n’était toujours pas opérationnel.

« Nous ne savons plus où aller, c’est un cercle vicieux, on ne cesse de tourner en rond »,

a confié à l’ »AFP » « Sleiman », un réfugié syrien.
Tandis que de nombreux migrants sont encore arrivés à l’aube, des centaines d’autres, ayant pu s’enregistrer, ont pris samedi un ferry pour Athènes.
Parmi eux, « Anas », qui voyage avec sa fille, s’attendait à de nouvelles difficultés :

« Nous avons échappé à la noyade mais nous ne savons pas ce qu’il va se passer.
Nous sommes arrivés en Europe, mais honnêtement ce n’est que peur, danger, et rien ne marche ».

En Italie, le nombre des arrivées par la Méditerranée reste équivalent à celui enregistré l’année dernière :
103.226 depuis le 1er janvier, contre 104.225 en 2014 à la même période, a annoncé M. Alfano samedi. Mais en Grèce, près de 124.000 migrants sont arrivés par la mer, un chiffre en croissance de 750% par rapport à 2014, selon l’ONU.

http://www.bvoltaire.fr/  du 16/08/2015

Nous n’avons pas à culpabiliser parce qu’il y a des morts en mer parce que « certains » leur font croire qu’en Europe leur vie sera meilleure que chez eux !
Mourir pour mourir, ils préfèreraient mourir près des leurs et sur la terre qui les a vus naître !
Que « l’homo sapiens » peut être crédule quand il est bien manipulé !

Poutine Viligilant Face A Erdogan !

poutine-300x170 (1)

Ultimatum De Poutine
À La Turquie

« Cessez Tout Appui Militaire À L’ISIL »

Lors d’une réunion avec l’ambassadeur turc, le président russe « Vladimir Poutine » a présenté un ultimatum verbal exigeant la fin immédiate du soutien de la Turquie envers l’ISIL et des violations de la souveraineté de la Syrie. Ce faisant, après des semaines d’escalade de l’OTAN qui manœuvre contre cette nation assiégée, Poutine a tracé une ligne rouge autour de la Syrie.

Dans une démarche surprenante, le président russe Vladimir Poutine a fustigé le président turc Recep Erdogan, le qualifiant de « dictateur » et menaçant de rompre tout lien diplomatique avec la Turquie à cause de ce que M. Poutine affirme être le soutien incessant de M. Erdogan à l’organisation terroriste ISIL.

On pense que cela vient en réponse à l’affirmation de M. Erdogan, passée hier dans la presse occidentale, selon laquelle Poutine lui aurait dit que la Russie ne va plus soutenir la Syrie dans sa guerre contre Al-Qaïda, l’ISIL et leurs organisations affiliées, soutenues par l’Ouest.

Poutine a fait venir Umit Yardim, ambassadeur turc à Moscou, au Kremlin, pour ce qui se révèle être un remontage de bretelles de deux heures avec des accusations enflammées retournées à Poutine par l’ambassadeur turc. Voici la meilleure traduction des déclarations clés faites par Poutine :

Dites à votre dictateur Erdogan d’aller en enfer et que, s’il n’arrête pas son soutient bien établi et facilement prouvé à l’ISIL, la Russie rompra toute relation diplomatique. Nous sommes prêts à transformer la Syrie en grand Stalingrad pour la Turquie et ses alliés saoudiens et leur petit gang vicieux d’Hitler.

S’en prenant au coup d’État militaire en Egypte tout en tentant dans le même temps de renverser le gouvernement élu de Syrie, votre petit dictateur est un hypocrite. Dans l’état actuel, la Chine, l’Iran et la Russie garantiront la survie de la Syrie.

Dans un article du Moscow Times, une publication contrôlée par Booz Allen Hamilton, sous-traitant de la CIA, une version différente est donnée, avec l’ambassadeur Yardim conspuant Poutine et rendant la Russie responsable de tous les maux de la Syrie. En tant qu’organisme de presse appartenant illégalement à l’étranger, le Moscow Times sera vendu à des propriétaires russes par décret du gouvernement. Le changement de propriétaire se fera en septembre 2015.

La réunion aurait duré plus de deux heures et se serait tenue à huis clos. La version que nous avons des déclarations faites a été divulguée par des sources proches du président Poutine. Nous pensons que les déclarations citées ci-dessus doivent être considérées comme un ultimatum.

Hier, le président Obama a annoncé que les États-Unis fourniraient un soutien aérien aux djihadistes combattant en Syrie qu’ils ont formés. Le communiqué de la Maison Blanche pourrait bien avoir été déformé par le Wall Street Journal, qui appartient à Murdoch. Ce journal, dans un autre cas de « dérive de mission », a cité des sources anonymes douteuses du Pentagone qui embellissent la déclaration du président en incluant des attaques aériennes contre les forces d’Assad.

Il est très possible que le non-respect de la demande de la Maison Blanche, jusqu’à tôt ce matin à l’heure de Washington, de rétracter l’article du WSJ, puisse avoir été un facteur contribuant à la fureur de Poutine. Depuis que Murdoch a acheté la publication en 2011, le « Wall Street Journal » est largement devenu un organe appuyant les intrigues de « Netanyahu ».

« Netanyahu » s’est longtemps considéré lui-même comme le futur vainqueur de toute confrontation militaire entre Russie, Chine et OTAN, Japon.

Autre facteur ayant possiblement favorisé à l’agressivité de Poutine envers Erdogan, la question du vol MH17 de la compagnie malaisienne abattu au-dessus de l’Ukraine. La semaine dernière, la Russie a opposé son veto au Conseil de sécurité des Nations Unies, contre une démarche visant à créer un tribunal d’investigation exceptionnel pour statuer sur la question en se fondant sur les résultats de l’enquête néerlandaise (OTANesque) qui ne sont toujours pas diffusés.

Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a dit clairement n’avoir aucune confiance en une enquête dirigée par l’OTAN ; la Russie considérant cela comme une tentative occidentale pour interpréter à sa manière ce que la Russie considère comme un attentat terroriste sous fausse bannière soutenu par Kiev dans le contexte de la propagande victorieuse contre la Russie.

La Russie comprend bien la tentative persistante d’attribuer la chute du vol MH17 à un missile russe BUK, bien qu’aucune preuve étayant ce scénario n’existe, seule la presse occidentale y ayant adhéré sans broncher.

La Russie a tenté de présenter des preuves avalisées par des enquêteurs scientifiques allemands, selon lesquelles le MH17 a été abattu par un SU25 basé à Kiev, qui a été vu par de multiples radars se rapprocher du Boeing 777 immédiatement avant sa chute. L’Ouest a refusé de considérer ces preuves, tout comme il avait refusé d’admettre les preuves d’usage d’armes chimiques par la Turquie contre des civils à l’intérieur de la Syrie.

En 2012, les enquêteurs russes ont tenté de présenter une preuve scientifique d’usage de gaz sarin turc par les forces al Nusra près d’Alep. L’Ouest a refusé d’examiner la preuve, même quand des procureurs turcs ont ordonné l’arrestation de deux ressortissants turcs et des terroristes étrangers sponsorisés qui exploitaient une production de sarin dans des installations en Turquie.

Ce n’est que quand la possibilité d’une confrontation militaire entre USA et Russie est devenue réalité, que le président Obama a accepté la version syrienne des événements. Dans son livre, The Red Line and the Rat Line, Seymour Hersh, journaliste d’investigation, a décrit cette confrontation et le rôle de M. Erdogan dans l’usage de gaz sarin contre des civils syriens.

En juin 2015, Erdogan n’a pu obtenir de majorité à une élection nationale ; une influence d’Erdogan sur un large vote de l’opposition kurde. Donnant de la crédibilité à l’affirmation du président Poutine sur la dictature de M. Erdogan, ce dernier a continué à gouverner sans former de gouvernement.

On estime qu’au moins 25.000 combattants de l’ISIL ont transité par la Turquie pour passer en Syrie et en Irak depuis 2011. Ces 18 derniers mois, un certain nombre d’officiers turcs ont été abattus ou capturés sur le sol syrien. En outre, la plupart des combattants de l’ISIL et d’al Nusra capturés par les forces syriennes, kurdes et irakiennes, ont révélé l’entière complicité de la Turquie dans leurs opérations terroristes.

Il convient de noter que l’attentat terroriste du 20 juin 2015, exécuté prétendument par l’ISIL contre les opposants politiques kurdes d’Erdogan dans la ville de Suruc, a servi à fournir une justification à l’attaque aérienne turque contre la Syrie et l’Irak. La Turquie a effectué des centaines de sorties aériennes contre des villages kurdes et donné un appui aérien aux terroristes de l’ISIL combattant contre les forces kurdes du PKK et du GPJ (YPG).

Un autre fait majeur implique une foule de changement dans les relations saoudiennes au Moyen-Orient. Aujourd’hui, dans un article de Fars News Agency à Téhéran, nous apprenons ce qui suit :

Selon des sources bien informées, dans le contexte de l’initiative russe visant à favoriser le rapprochement Arabie-Syrie, le chef du Renseignement du KSA pourrait se rendre à Damas fin août.

Selon Al-Manar, plus de 200 Saoudiens ont été arrêtés par les autorités syriennes pour leurs activités terroristes, tandis que 700 autres ont rejoint les groupes miliciens qui combattent l’armée.

Les sources ont ajouté que la partie russe a réussi à convaincre les dirigeants saoudiens qu’il est d’importance majeure pour tous les pays de la région de combattre l’ISIL et tous les groupes terroristes.

Toujours selon les sources, la Russie considère que la préservation du triangle Arabie-Syrie-Égypte assurera la situation politique et la sécurité au Moyen-Orient et que, si les groupes terroristes parviennent à détruire cette situation, le terrorisme envahira toute la région et atteindra l’Europe.

Les sources notent que la convergence Arabie-Syrie devrait produire des résultats fructueux, bien qu’il faille du temps à KSA pour organiser ses fichiers internes en préparation d’un changement stratégique.

Avec les mouvements de l’OTAN dans la région, y compris les armes de défense aérienne en transit pour la Lettonie, la militarisation de la Pologne et le silence de l’Amérique sur les perpétuelles violations par Kiev des accords de paix de Minsk, M. Poutine pourrait bien avoir choisi Erdogan comme « ventre mou » de l’OTAN. Avec les problèmes de politique intérieure de M. Erdogan et son éventuelle complicité dans les attentats terroristes sous fausse bannière montés contre ses rivaux politiques, la guerre civile en Turquie est une possibilité tout à fait réelle.

La semaine dernière, avec l’OTAN votant pour soutenir « sans se poser de question » les actions turques contre l’Irak et la Syrie, Poutine pourrait bien se rembourser de 14 ans de bellicisme irraisonné de la part des États-Unis.

http://reveil-francais.fr/  du 13/08/2015

Nos Médias Suivent Trop Bien Obama.

purgine-300x199 (1)

Les FAU pilonnent Gorlovka

La situation dans le Donbass s’est fortement aggravée

«Les forces armées ukrainiennes (« FAU ») utilisent les armes et le matériel lourds pratiquement tout le long de la ligne de contact et au mépris de la mort de civils»,

a déclaré le président du « Conseil Populaire de la République Populaire de Donetsk Andreï Pourguine ».

«La situation dans tous les points clé du nord au sud commence à s’aggraver sérieusement.
Il ne s’agit plus des combats localisés, mais des bombardements chaotiques dont souffrent la population civile, les infrastructures et les habitations»
,

a indiqué « Pourguine ».
L’Ukraine au pour but de provoquer, avant tout, la panique chez la population civile, a souligné le Président du Parlement.

«Les agissements du pouvoir kiévien ne sont rien d’autre qu’un génocide des régions entières pour contraindre la population à fuir afin d’obtenir un territoire vide et sans habitants.
Ce pourquoi ils bombardent, en premier lieu, des sites vitaux :
des centrales de distribution, des gazoducs, des quartiers résidentiels.
Réalisés de façon complètement chaotique, ces bombardements provoquent une panique, parce qu’il est absolument impossible de prévoir où et quand tombera le prochain obus.
Les FAU ne poursuivent aucun objectif militaire proprement dit.
Elles ont pour seul but d’intimider la population»
,

a dit « Andreï Pourguine ».
« Andreï Pourguine » a indiqué que la situation à Gorlovka reste la plus difficile car la ville subit des pilonnages quotidiens depuis déjà un long moment.

«Depuis plusieurs jours Gorlovka est très fortement exposée à des tirs d’artillerie.
Chaque jour, les actions militaires s’intensifient.
De ce fait, l’Ukraine s’éloigne de plus en plus de tous les accords qu’elle n’a d’ailleurs jamais respectés.
Gorlovka subit des pilonnages massifs et incessants.
A Donetsk, à la différence de Gorlovka, se trouve la mission de l’OSCE ainsi les bombardements de Donetsk ont plus de résonance dans les médias.
Il devient de plus en plus difficile pour l’Ukraine de cacher à la communauté internationale la franche terreur qu’elle fait subit à des populations civiles»
,

a ajouté Andreï Pourguine.
(http://dnr-news.com/dnr/23967-obstanovka-v-donbasse-serezno-obostrilas-andrey-purgin.html)

http://novorossia.today/  du 13/08/2015

Les Laboratoires Savent Depuis 2009 !

ndm-1-300x144 (1)

La SUPERBACTÉRIE,
vous en a-t-on parlé ?

Un homme est victime de la « superbactérie » « NDM-1″ dans la Marne !

Un homme victime d’une infection par la superbactérie NDM-1, résistante aux antibiotiques, et qui a séjourné en juillet 2015 à l’hôpital de Châlons-en-Champagne, a été placé à l’isolement au centre hospitalier universitaire de Reims, a-t-on appris lundi 3 août de source médicale.
Le patient, qui revenait du Vietnam, avait été hospitalisé à Châlons-en-Champagne avant d’être admis au service de réanimation du CHU de Reims mi-juillet 2015 où il a été diagnostiqué porteur de la bactérie et placé en isolement.
Selon les protocoles nationaux en vigueur, le centre hospitalier de Châlons-en-Champagne a adressé un courrier à toutes les personnes ayant été en contact avec lui pour les inviter à passer des tests de dépistage.

Pas de danger immédiat
pour les porteurs

« À ce jour, l’ensemble des dépistages réalisés chez les patients présents dans l’établissement n’a pas retrouvé la présence de cette bactérie »,

a indiqué la direction de l’hôpital de Châlons dans un communiqué.

« Le risque d’être porteur pour les patients contacts est faible.
Le fait de devenir porteur n’a pas de conséquence sur l’état de santé des patients »
,

a précisé l’hôpital.
Communément appelée « superbactérie », la NDM-1 (« New Delhi metallo-beta-lactamase ») fait l’objet d’une surveillance internationale.

Elle est en effet considérée comme une bombe à retardement par les experts.

Il s’agit en fait d’un gène de résistance qui s’est diffusé à des espèces de bactéries pathogènes, responsables de la dysenterie, mais aussi du choléra.
En d’autres termes, « NDM-1″ est une enzyme qui confère aux bactéries qui la synthétisent une résistance aux antibiotiques de la famille des  »carbapénèmes » (habituellement réservés au traitement des infections multi-résistantes).
C’est en 2009 qu’une entérobactérie produisant une enzyme de type « New Delhi metallo-beta-lactamase » est identifiée pour la première fois chez un patient suédois ayant été hospitalisé en Inde.
Un an plus tard, elle est retrouvée chez des patients au Royaume-Uni dont certains avaient effectué des voyages en Inde et au Pakistan.

Rédacteur

http://www.sciencesetavenir.fr/sante  du  04/08/2015

danger (1)

Une bombe à retardement

 

Entre notre système immunitaire qui a diminué, la défense des bactéries qui a augmenté, nos médias qui est aux ordres de nos oligarques et se taisent pour ne pas « nous paniquer », voilà une nouvelle épée de Damoclès au-dessus des têtes de notre peuple !
Pas de fric, pas de CMU, pas d’AME, pas d’hôpital… ce n’est plus le grand remplacement !

Les Coulisses Politiques Du Vatican !

benoitxvi-207x300 (1)

L’œcuménisme est à la mode

Les papes ne nous aident pas beaucoup à lutter contre l’islam, au contraire…

J’ai été profondément choquée quand j’ai vu le Pape Jean Paul II embrasser le coran, le livre anti-Christ par excellence.
Par ce geste sacrilège, il a renié le Christ.

Le dialogue interconfessionnel, toujours à sens unique, direction La Mecque, soumission à l’ islam, est une chimère, dont profitent les serviteurs d’allah pour imposer leurs propres exigences à l’Eglise, sans aucune réciprocité évidemment.

Comment un Pape, qui se fait aussi appeler Vicaire du Christ et successeur de Pierre, peut-il dialoguer avec les représentants d’une « religion », sachant que cette dernière nie la divinité du Christ, sa crucifixion, et dès lors sa résurrection, nie la Trinité, la considère comme un blasphème, passible de la peine de mort, qui ne reconnait pas en Marie, la mère du Fils de Dieu, qui nie le péché originel et le salut de l’humanité par la mort et la résurrection du Christ, qui considère la Bible comme corrompue, qui traite les Chrétiens, parmi d’autres, d’êtres inférieurs, destinés aux feux de l’enfer ?
Difficile pour une chrétienne de le comprendre !
Je ne crois pas en l’apaisement diplomatique, car le massacre des Chrétiens en terre d’islam se poursuit sans relâche, le but étant de « purifier » la terre musulmane de toute « souillure » chrétienne et ce malgré toutes les courbettes et les rencontres interconfessionnelles dans les salons dorés du Vatican..

Des trois derniers papes seul Benoît XVI mérite le respect :

Il eut le courage de demander au gouvernement pakistanais l’abrogation de la loi sur le délit de blasphème, car prétexte à toutes les dérives criminelles contre les minorités chrétiennes, mais sa requête fut violemment rejetée.
Et l’ »OCI » s’acharne à faire voter cette loi en Occident avec l’appui d’Obama et de l’ »UE ».

Et quand le Pape Benoît XVI osa exprimer en janvier 2011 sa tristesse et sa douleur suite à l’attentat contre les Chrétiens coptes et dénonça la persécution, la discrimination, la violence et l’intolérance religieuse dont sont victimes les Chrétiens en terre d’islam, le lendemain, le grand Imam de l’Université d’Al Azhar dénonçait une « ingérence inacceptable dans les affaires intérieures de l’Egypte», et l’Egypte rappelait pour consultation son ambassadeur auprès du Vatican.

Les Autorités sunnites d’ »Al –Azhar » dénoncèrent les références négatives récurrentes du Pape Benoît XVI à l’islam et ses accusations de persécutions des non-Musulmans par les Musulmans en terre d’islam.

Conséquences logiques, quand on ose émettre la moindre critique de l’islam, Pape ou simple citoyen, fût-elle amplement justifiée :
Il reçut des menaces de mort et suscita la gêne au Vatican..

Sa décision de quitter le pontificat lui fut certainement «AMICALEMENT» suggérée par son entourage…

Quant au Pape François, certains de ses discours pro-islam, pro immigration musulmane me révoltent

Rosaly

Source : http://resistancerepublicaine.eu

Le blog de Christine Tasin  du 02/08/2015

Le Fric & Notre Liberté D’ Expression.

dent-or (1)

Sans dents ou millionnaire ?

Perquisition musclée chez un responsable du site « Fdesouche ».

Porte fracturée, perquisition, interrogatoire…
Tel est le prix à payer pour avoir osé évoquer un article incriminant le millionnaire et homosexuel militant Pierre Bergé.

« Pierre Sautarel », l’un des responsables du site « Fdesouche », vient d’en faire la désagréable expérience.
Lundi 27 juillet, il a été convoqué par la police après avoir vu son appartement perquisitionné, son téléphone et son matériel informatique saisis.
Après un « interrogatoire musclé », celui-ci a pu mesurer la gravité du délit qui lui était reproché :
Un lien publié sur « Fdesouche » renvoyant à un article jugé diffamatoire par l’homme d’affaires.
Il s’agit d’un papier datant du 29 octobre 2014 et initialement publié sur le site« Panamza ».

Dans celui-ci « Panamza » pointe :

« L’impunité et l’opacité relatives à une longue investigation policière, menée en 2011/2012 par la Brigade de protection des mineurs de Paris et finalement classée sans suite, à propos de l’implication de Français dans des réseaux pédophiles au Maroc ».

D’après un prêtre cité par « VSD » :

« Des faits de “prostitution de mineurs” se seraient déroulés dans la luxuriante villa « Majorelle », propriété (depuis 1980) d’ »Yves Saint Laurent » et de « Pierre Bergé ». »

En juin 2015, l’auteur de l’article (et fondateur de « Panamza ») a été convoqué par la police suite à une plainte en diffamation de « Pierre Bergé ».

Quoi qu’il en soit, pour avoir simplement repris les premières lignes de l’article, « Pierre Sautarel » s’est visiblement retrouvé mêlé à la plainte, avec les conséquences musclées de l’on sait…

Parallèlement, la page « Facebook » de « Fdesouche » vient d’être bloquée.
 Sur leur site, les administrateurs déclarent que :

« Celle-ci existe encore mais nos possibilités de l’administrer ont été gelées ».

Aucun lien direct ne peut, pour l’instant, être établi entre les deux événements.

http://www.ojim.fr/  du 30/07/2015

Ce paquet de millions se présente comme une bâche couverte de pneus au milieu d’un champ : un tas de compost…propret dessus mais qu’est-ce que ça pue !
Les « bovins » s’en contentent pourtant.

Image de prévisualisation YouTube

« La Vilaine Lulu »
Signée Yves Saint-Laurent

La Dhimmitude De Nos Islamophiles !

immigration-1-300x224 (1)

Nos islamophiles sont aveugles !

Les « réfugiés » viennent presque tous de pays musulmans…
Mais ça n’interpelle pas les islamophiles de…

Les « réfugiés » qui arrivent sur les côtes européennes par pleins bateaux proviennent quasiment tous de pays musulmans ou en voie d’islamisation.
Rien que cela devrait poser question à tous les inconscients qui se précipitent pour leur faire connaître la multitude des « droits » que leur octroient si généreusement et à crédit les malfaiteurs qui nous gouvernent.

Pourquoi donc ces gens fuient-ils ces pays où règne la « religion de paix, d’amour et de tolérance » ?

Et pourquoi ne vont-ils pas dans l’un de ces riches pays musulmans croulant sous les pétro-dollars et dont les régimes correspondraient au mieux avec leurs us et coutumes ?

Comment se fait-il que cette « religion de paix » provoque ainsi des exodes d’une telle ampleur ?

Partout où l’islam s’est installé, il l’a fait par la force armée, a démoli tout ce qui l’avait précédé et n’a rien construit à la place, sauf des mosquées.
Il n’est que de voir ce que fait l’ »État islamique » dans les sites archéologiques de Syrie, après avoir vu les bouddhas de « bâmiyân » démolis à l’explosif !

Prenons l’exemple de l’Algérie, qui devrait être l’un des pays les plus prospères d’Afrique et même du monde, avec le gaz, le pétrole, et aussi toutes les infrastructures laissées par les Pieds-Noirs concernant les communications, les administrations, l’eau, la santé, l’éducation, l’agriculture…
Laissée en état de puissance pétrolière et agricole, elle en est maintenant réduite à importer de la nourriture alors même que l’exploitation du sous-sol est en passe de devenir inopérante.
Pourquoi ?

Parce que rien dans le coran n’explique que l’on doive travailler pour se nourrir, se vêtir et se loger.

On y trouve référence aux butins pris aux non-musulmans, on y trouve la soumission, l’absence de libre-arbitre, la domination masculine sur les femmes, l’intolérance et la guerre.
Belle religion !
Rien d’épanouissant pour l’esprit ni pour le corps, la prospérité par le travail, la réussite sociale dans l’harmonie et l’audace créatrice apportant l’art et les inventions.

En France, où les idiots croient qu’il n’y a déjà pas assez de mosquées, il faut bien savoir qu’il existe une rivalité entre Algériens et Marocains pour le contrôle des mosquées, et une autre entre les Arabes et les Turcs.

Dans l’islam, il existe une véritable guerre entre les chiites et les sunnites, aggravée des prétentions des salafistes, des Frères musulmans et d’autres sectes mahométanes, modérée en apparence par le « soufisme » dont on peut penser qu’il n’est que l’une des formes de la « takkiya » destinée à donner à l’islam une apparence de spiritualité.

Dans l’islam, cette guerre interne se déroule tous les jours à coups d’explosifs, d’attentats-suicides, de mitraillages contre des mosquées et divers lieux publics.
Peu importent les victimes, seules comptent la vengeance et la domination d’une secte sur l’autre.

En France, nous n’avons pas besoin
de l’importation de ces guerres civiles internes à l’islam,
de ces abrutis qui s’expliquent à coups de bombes,
de cette idéologie de soumission servile et sans réflexion à laquelle nous ne devons rien que des problèmes depuis que son développement a induit sa prétention à gouverner au dessus des lois de notre République.

En France, nous n’avons pas besoin de l’anti-France et de tous les idiots qui défendent les prétentions de l’islam à s’imposer à notre peuple, à nos descendants et à notre civilisation.
Ceux qui trouvent à l’islam quelque avantage n’auront qu’à partir avec ceux que la défense de notre patrie, de nos valeurs, de notre République et de notre économie nous conduira forcément à faire repartir dans leurs terres historiques.

En France, nous avons besoin de retrouver la valorisation du travail, le respect de la  »Res Publica », la reconnaissance du bien privé acquis par l’effort, et, surtout, le droit du peuple Français à rester lui-même, dans sa civilisation et dans ses us et coutumes.

Daniel Pollett

Le blog de Christine Tasin du 29/07/2015

Les déferlantes d’immigrés annoncent une rentrée surprenante après des vacances volontairement amnésiques !
Nous aurons un automne plus que chaud !

§§§§§§

pensee (1)

Islamophilie ou inconscience ?

Monsieur « Bergé » ferait bien de faire très attention !

Oh, pour être un dhimmi il l’est !
Pour mettre son immense fortune au service des musulmans, pas de problème, il le fait depuis fort longtemps !

Je n’irai pas le traiter de crétin, parce-que j’imagine bien qu’il ne doit pas l’être, on n’accumule pas une fortune pareille en étant idiot c’est évident.

Mais c’est évident aussi qu’il n’a jamais ouvert un coran, sinon, étant homosexuel il défendrait NOS idéaux, et non pas ceux des musulmans !

Monsieur « Bergé » devrait savoir que nous, la sexualité des gens, NOUS on s’en moque (hors pédophilie bien sûr, mais je n’ai jamais entendu qu’il ait été pédophile, donc, il fait ce qu’il veut, c’est pas nos affaires).

Chez les musulmans c’est pas du tout la même chose, être homo…
C’est la peine de mort !

Bref, ce monsieur me fait penser à un type qui serait en train de préparer le noeud et la potence…
Sans se rendre compte que si les musulmans devaient prendre le pouvoir, il ferait partie des premiers à se balancer au bout de la corde !

Philippe Le Routier

Le blog de Christine Tasin du 29/07/2015

Le Chaos Dû Aux Dollars Saoudiens! ! !

ryad-300x165 (1)

Brouilles intestines
au sein de l’islam

« Wikileaks » révèle les dessous de la stratégie saoudienne pour exporter l’islamisme partout sur la planète !

Selon le quotidien américain « The New York Times », qui, [d'après] tri et étude des dizaines de milliers de documents diplomatiques saoudiens révélés par le site « WikiLeaks », l’Arabie Saoudite investit « des milliards de pétrodollars dans des organisations islamiques à travers le monde, pratiquant une diplomatie du chéquier ».
Le « New York Times » s’est intéressé à 60 000 documents, en attendant les 400 000 supplémentaires qui sont en attente de publication, selon « WikiLeaks ».
Ces fuites diplomatiques révèlent notamment que l’Arabie Saoudite dépense des sommes colossales pour combattre l’Iran chiite.

« Les Saoudiens craignaient que la levée des sanctions internationales contre l’Iran après la signature de l’accord nucléaire (16 juillet) donne davantage de moyens à Téhéran pour soutenir des groupes (chiites et pro-iraniens).
Mais les documents révèlent une compétition qui va bien au-delà, avec de profondes racines idéologico-religieuses »

peut-on lire dans le « New York Times ».

Consécutivement à la publication de ces documents diplomatiques par « WikiLeaks », le site « India TV » note par exemple que :

« dans la seule région du Kerala (en Inde), les Saoudiens ont donné 4,5 millions de riyals (1,1 million d’euros) à différents organismes ».

Selon le quotidien américain, cité par « Courrier International », il s’agit :

« d’un système d’influence que les autorités saoudiennes ont mis en place et financé par l’argent des pétrodollars.
Riyad a notamment accordé des moyens financiers à des prédicateurs à l’étranger, construit des mosquées, des écoles, des centres et soutenu des campagnes pour contrer des responsables et des médias à l’étranger qui étaient susceptibles de s’opposer à l’agenda du Royaume ».

D’après « Usama Hasan », chercheur en études islamiques à la fondation « Quilliam » à Londres, cité par le « New York Times » :

« il s’agit de milliers et de milliers d’organisations militantes et religieuses (…) directement ou indirectement financées par eux à travers le monde.« 

Source : http://www.atlantico.fr/

http://www.noterror.fr/  du 28/07/2015

Défendons Notre Civilisation Française.

chauprade (1)

Aymeric Chauprade  parle
sur Riposte Laïque

Quelques passages choc :

Il est désormais admis largement que la France est en guerre contre des musulmans.

Tout le monde chez nous, au Front national, quels que soient sa sensibilité, ses tropismes politiques prioritaires, se bat d’abord pour la défense de la civilisation Française, composante essentielle et fondatrice de la civilisation européenne.
Or, cette civilisation européenne est menacée par l’expansion démographique, idéologique, militaire même, des musulmans « djihadistes ».
Il n’y a que les imbéciles qui refusent d’admettre cette réalité.
Je l’ai entendue de la bouche même de nos amis Egyptiens musulmans qui font la guerre à cette hydre, la Confrérie des musulmans, et dont la composante « française » n’est autre que l’ »UOIF » (considérée comme une organisation terroriste par les Emirats arabes unis, alors même que notre gouvernement dialogue tranquillement avec elle).

La priorité de notre gouvernement n’est malheureusement plus d’assurer l’avenir des Français, elle est d’assurer l’avenir de « l’islam de France ».
C’est sans compter, cependant, sur le Front national qui lui, a le devoir impératif de ne jamais s’écarte de la priorité identitaire.

Le gouvernement répète, sans cesse, que la question n’est pas de savoir s’il y aura d’autres actes terroristes mais quand ceux-ci se produiront.
Mais sa priorité n’est pas de régler le problème terroriste !
Elle est de protéger la réputation des musulmans qui vivent en France, d’où le prêt-à-penser du « padamalgam » massivement diffusé par la classe politique et les médias.
Cela revient à dire qu’une partie conséquente de nos élites a choisi la soumission.

La perspective d’une France sous domination musulmane n’est plus à écarter mais je ne suis pas aussi pessimiste que « Michel Onfray ».
Une réaction reste possible et mon engagement politique repose d’abord sur ma ferme volonté de réagir face à l’islamisation de la France.
Et je pose la question à « Michel Onfray » :
On ne peut pas, d’un côté, faire un constat aussi pessimiste et, de l’autre, continuer à attaquer le Front national.

Donc je dis à « Michel Onfray », dont j’admire l’intelligence, que la pureté philosophique et le pessimisme c’est bien, mais à un moment donné, il y a des choix à faire, et il faut alors suivre une règle simple :
Quelle est la seule force politique qui pose la question essentielle de l’avenir de notre civilisation ?

Il faut se concentrer sur la priorité :
La civilisation avant l’économie, ce qui ne veut pas dire que le redressement économique de la France n’est pas impératif.
Mais une économie se répare bien plus facilement et rapidement qu’une civilisation.

Il faut avoir une volonté politique sans faille et un grand sens du Bien commun.
Rejeter les logiques communautaristes et clientélistes qui commandent le souci électif aujourd’hui.
Faire des sacrifices économiques s’il le faut.
Ce n’est pas parce que le Golfe arabe peut inonder la France d’investissements, qu’il faut accepter ce partenariat économique.
Il nous rapporte à court-terme, mais il nous détruit à long-terme.

Redresser la France sera douloureux, qu’il y aura des temps difficiles, des désillusions, mais que notre programme n’est pas de nous arrêter au bord de la route et d’attendre la mort.
Je refuse la fatalité du choix entre l’inaction et la guerre civile.
Un autre chemin est possible.
Le redressement.
Il passe par une révolution des esprits, une réforme économique et sociale profonde, une réaction vitale face à ce qui nous agresse pour ce que nous sommes.

La préoccupation de ce gouvernement n’est plus l’avenir des Français mais l’avenir de la réputation de « l’islam de France ».

Nous y sommes !

Image de prévisualisation YouTube

La France est en guerre !

Source : http://ripostelaique.com/

Le blog de Christine Tasin

Soyez Vigilants Quand Vous Achetez !

obsolescence-300x300 (1)

L’obsolescence programmée !

Présente dans la loi sur la transition énergétique, définitivement adoptée au Parlement cette semaine, l’obsolescence programmée devient une infraction punie de deux ans de prison et 300.000 euros d’amende.

Chacun a déjà connu ces situations:
Une batterie de téléphone en panne et devenue depuis introuvable,
une application de smartphone qui n’est plus adaptée à notre modèle,
une imprimante qui nous signale qu’un remplacement d’appareil est nécessaire.

L’« obsolescence programmée », une technique imputée aux distributeurs pour réduire volontairement la durée de vie d’un produit et inciter le consommateur à acheter davantage, est désormais un délit inscrit dans la loi.
La disposition est présente dans la loi sur la transition énergétique adoptée définitivement par le Parlement cette semaine.
L’Assemblée nationale a prévu, en cas d’infraction constatée, de frapper au portefeuille des entreprises avec une peine de «deux ans d’emprisonnement et 300.000 euros d’amende».
Le montant pourrait même être porté à 5% du chiffre d’affaires annuel réalisé en France par la société contrevenante.

L’adoption d’un cadre juridique permet également de donner une définition plus claire à l’obsolescence programmée.
Selon le législateur :

«L’obsolescence programmée se définit par l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement».

Par rapport à sa première version, le texte a évolué.
« Delphine Lévi Alvarès », chargée de mission chez « Zero Waste France », un mouvement prônant une société le zéro gaspillage et le zéro déchet, explique :

«Même si on va dans le bon sens, la définition est très vague, la loi est très ouverte et donc difficilement punissable.
On aura donc des cas qui feront jurisprudence au fur et à mesure».

Les différentes techniques
d’obsolescence

• Par défaut fonctionnel

Il s’agit d’une technique visant à avancer la fin de vie d’un appareil.
On retrouve cette caractéristique essentiellement dans «les produits électriques ou électroniques comme les téléviseurs, les téléphones mobiles, les machines à laver ou les ordinateurs», comme l’explique le « Centre européen de la consommation » (« CEC ») dans un rapport daté de 2013.
Dans ce cas, le fabriquant fait en sorte que si une seule et unique pièce de l’appareil tombe en panne, l’ensemble de l’appareil cesse de fonctionner et doit être remplacé.
Par le passé, « Apple » utilisait cette technique avec ses premiers « iPod ».
Les batteries des appareils tombaient alors en panne au bout de 18 mois sans possibilité de réparation.
Le groupe avait été obligé de dédommager ses clients.

• Par incompatibilité

Cette technique est spécifique au domaine informatique et plus particulièrement avec les logiciels.

Là, le but est de rendre inutile un produit par le fait qu’il n’est plus compatible avec des versions ultérieures.

Le consommateur est, là aussi, obligé de racheter un appareil plus performant pour pouvoir continuer à utiliser le logiciel.
Le cas des applications mobiles est souvent cité.

• Par notification

Elle consiste à «concevoir un produit de sorte qu’il puisse signaler à l’utilisateur qu’il est nécessaire de réparer ou de remplacer, en tout ou en partie, l’appareil».
C’est le cas des imprimantes, l’imprimante rendant également obsolète les cartouches d’encre par exemple.

• L’obsolescence indirecte

On évoque souvent l’obsolescence indirecte comme la technique la plus poussée puisqu’elle consiste à rendre les produits obsolètes alors qu’ils sont fonctionnels.
C’est ce qui englobe les problèmes de chargeurs de téléphone portable, qui change pour une même marque d’un modèle à l’autre.
L’arrêt de la production de pièces détachées est souvent utilisé comme un outil puissant par les industriels, ce qui empêche toute possibilité de réparation.

• Par péremption

Cette technique est répandue dans le domaine alimentaire où, certains industriels raccourcissent la durée de vie des produits en indiquant des dates plus courtes alors qu’ils sont encore consommables.

 L’obsolescence esthétique

Le système ne nécessite là pas de pratique technique ou technologique mais joue plutôt sur la psychologie du consommateur.
L’objectif est alors de pousser le client à trouver un objet vieux ou démodé et de le remettre à la mode.

• L’obsolescence écologique

Le plan de changement d’ampoules en est un exemple et le « CEC » le présente comme une «dérive de la société de consommation».
On parle de «consommation éthique».
Le résultat serait alors des économies pour les consommateurs et une diminution de la pollution.
Le renouvellement de 25 millions d’appareils électroménagers de plus de dix ans par des appareils plus récents permettrait d’économiser alors 5,7 milliards de Kilowatts, soit la consommation annuelle des Parisiens.
C’est un exemple, et l’ancienne prime à la casse pour les voitures ou le plan de changement des ampoules vont dans ce sens.

http://www.lefigaro.fr/conso  du 25/07/2015

Ce mois-ci, « windows7″ n’a plus de mises à jour.
Dépuis que « windows8″ est sorti (en formule « bêta ») tous les PCs en étaient vendus équipés.
Vous pouvez acheter un logiciel de « windows8″ mais ne pourrez pas le charger sur votre disque dur suffisant pour « windows7″, votre équipement est « obsolète », il faut changer de matériel !
C’est ça l’obsolescence programmée !
Et où donc passent nos sous de pauvres consommateurs ?
Chez ces goinfres de banquiers…loin d’être pauvres, eux  !

Ménagez-Vous, Monsieur Bricolage !

hollande-hilare

Un piston médiatique !

Une journaliste corrézienne pistonnée par François Hollande.

Selon « le Canard Enchaîné », François Hollande serait intervenu directement pour recaser une journaliste de « France Bleu Limousin ».
Fermée le 26 juin 2015 pour causes de restrictions budgétaires, la station locale faisait vivre quatre journalistes auxquels le chef de l’Etat, «toujours sensible aux affaires corréziennes», aurait promis qu’ils seraient recasés «où ils/elles voulaient.»

C’est ainsi qu’une journaliste vedette des ondes tullistes a explicitement réclamé une mutation à « France Bleu Pays Basque ».
Or dans cette station, le seul poste à pourvoir « était affecté d’avance à une pigiste régulière et incontestée, d’autant plus légitime qu’elle parle le basque », note l’hebdomadaire satirique.

Mais « Mathieu Gallet », PDG de « Radio France », n’a rien voulu savoir.
Soucieux de s’attirer les bonnes grâces présidentielles, il a exigé que la « protégée corrézienne »occupe le poste.
Tant pis pour la pigiste…

Une grave ingérence qui a fortement déplu aux syndicats, qui ont aussitôt dénoncé le scandale que constituait ce  « fait du prince ».
Dans l’embarras, « Mathieu Gallet » a alors appelé un conseiller de l’Élysée.
Les deux hommes ont trouvé un compromis :

Créer un poste supplémentaire, « spécialement » pour la « favorite » du Président.

Un paradoxe quand on sait que « Radio France » prévoit un vaste plan de restrictions budgétaires avec quelque 350 départs volontaires à la clé…

pistonnée

 

http://www.ojim.fr/  du 23/07/2015

Non Au Génocide De Notre Europe !

migration-300x195 (1)

 Faire de l’Europe
un continent-monde

Notre loge européenne organise l’invasion migratoire.

Le continent est frappé par la crise économique.

Politiquement, l’Union européenne est un néant antidémocratique.
Les mensonges se succèdent les uns aux autres, François Hollande assimilant l’Europe à l’Union européenne et l’Union européenne à la zone euro, omettant de préciser que de nombreux pays européens n’appartiennent ni à l’Union européenne ni à la zone euro.

Mais la priorité de ces pathétiques dirigeants reste la même :
Faire de l’Europe un continent-monde, censé accueillir un flux migratoire d’une importance jamais vue dans l’histoire de l’humanité.

L’intégration est en panne ?
Nous n’avons plus les moyens de mettre au travail ces nouveaux venus ?
Le terrorisme islamiste menace chaque jour un peu plus ?
Pas grave, vous allez encore devoir recevoir chez vous des clandestins.

Si l’on écoute les spécialistes de la vie politique européenne, « Viktor Orbán » est un affreux dictateur xénophobe.
Il faut dire que le président hongrois a été réélu avec près de 60 % des voix, un score qui fait des envieux, tant François Hollande est décrédibilisé à mi-mandat.
Il faut dire, aussi, que monsieur « Orbán » est un dirigeant à l’écoute de son peuple, intransigeant sur la question migratoire !
Il n’entend pas céder face à Bruxelles et sait le danger que l’immigration fait peser sur sa nation.
Budapest sera protégée des funestes volontés bruxelloises.
Pas Paris.

Le 16 juillet 2015, la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures a voté un « mécanisme d’urgence » pour relocaliser 40.000 demandeurs d’asile, se trouvant en Italie et en Grèce, vers d’autres pays de l’Union.
Ce nouveau système permanent prend en compte la « solidarité » et le « partage de la responsabilité entre États membres ».

Ils sont incapables de faire preuve de solidarité réelle avec la Grèce, mais lorsqu’il s’agit des migrants, tout le monde doit se mettre en ordre de bataille.

Pourtant, la véritable solidarité avec les Italiens serait de rendre impossible toutes nouvelles arrivées de personnes en provenances des pays extra-européens.

La fameuse politique australienne du “No Way”, que l’on pourrait traduire en Français par « On ne passe pas ».

Puisque l’Europe semble incapable de prendre les mesures qui s’imposent en matière migratoire, il faut que la France puisse sortir au plus vite de l’espace Schengen.
Les idées défendues par les députés européens sur le site « europa.ue » sont édifiantes :

« Les députés proposent que les demandeurs d’asile aient la possibilité, avant d’être relocalisés, d’établir un classement des États membres par ordre de préférence, et de motiver leurs choix selon des critères comme les liens familiaux, sociaux et culturels tels que des compétences linguistiques, un séjour, des études ou des expériences de travail antérieurs dans le pays.
Les États membres concernés devraient être informés des préférences des demandeurs et seraient autorisés à indiquer leurs préférences concernant les demandeurs qui les ont sélectionnés.
Des officiers de liaison nationaux pourraient faciliter la procédure en organisant des entretiens avec les demandeurs. »

Faudra-t-il bientôt demander aux clandestins s’ils préfèrent le foie gras d’oie au foie gras de canard ?

Cette politique viole les souverainetés nationales des Etats membres de l’Union, en leur imposant des quotas de migrants non consentis.

Au-delà du caractère suicidaire de ces mesures, le procédé politique est choquant.

Disons « NON » à l’Union européenne de Bruxelles qui est une machine à détruire notre civilisation en organisant scientifiquement une invasion migratoire d’une ampleur inédite.

Gabriel Robin

http://www.bvoltaire.fr/  du 19/07/2015

France, La Guerre Civile Est Déclarée !

emeutes-banlieue-300x133 (1)

En toute impunité  !

En juillet 2015, ce sont 17 gendarmeries et commissariats qui ont été attaqués !

À Dinan, samedi, une bande de 30 « jeunes » (vous aurez compris de qui il s’agit, même au cœur de la Bretagne) a pris d’assaut la gendarmerie transformée en camp retranché.
Rien que dans les 15 premiers jours de juillet, ce sont 17 commissariats et gendarmeries qui ont subi les attaques de sauvageons.
À coups de mortiers, de cocktails Molotov, de fusils à plomb, de pierres.
Rien qu’aux Ulis, le commissariat a été assailli trois fois.
À Neuilly-Plaisance, cent « jeunes » ont assiégé le local de la police municipale.

Ainsi, en France, gendarmes et policiers sont régulièrement insultés, pris à partie, agressés par des « jeunes », souvent très jeunes, sans réaction et en toute impunité puisqu’ils savent qu’en cas d’interpellations, la justice s’empressera de les remettre dans la rue.
Même nos valeureux pompiers qui ont choisi de mettre leur vie en danger pour en sauver d’autres sont l’objet d’attaques commandos, souvent même d’embuscades.
Il arrive fréquemment dans nos cités que des « jeunes » incendient qui une poubelle, qui la voiture d’un voisin, appellent le « 18 » pour caillasser, dès leur arrivée, les soldats du feu.
Aux États-Unis, de tels actes sont considérés comme criminels et conduisent leurs auteurs tout droit en prison pour quelques années de réflexion, histoire de leur apprendre qu’on ne s’attaque pas impunément à ceux dont la devise est « sauver ou périr ».
Il leur faut du cran pour respecter leur autre devise, « courage et dévouement », car ils savent qu’appelés dans ces cités, ils auront à faire face à la haine brutale de ces jeunes Français de papier que la justice excuse sous prétexte que l’État ne leur a offert ni travail, ni éducation.

Car ces « jeunes » sont souvent issus d’une immigration de deux ou trois générations, parfois de double nationalité, qui n’ont pas spécialement demandé à être Français et dont ils n’ont pas adopté mais adapté la langue à leur culture.
Se glissent parmi eux quelques poignées de Français de souche dont les parents ont eu le malheur de devoir rester dans ce qui, désormais, porte le nom faussement rassurant de « quartier ».

Et que je t’insulte, que je te caillasse, que je te menace, que je brûle ta voiture de police.

Rien que de très normal, puisque les juges appliquent trop souvent avec beaucoup de rigueur les recommandations du ministère de la Justice et du syndicat du mur des cons.
Une rigueur qui permet à ces petits délinquants de recommencer, aussitôt libres de leur garde à vue, si par malheur passait par là le panier à salade, un vieux bus de la RATP recyclé GAV.
Les policiers sont furieux, mais peuvent-ils se rebeller ?

Ce laxisme officiel explique en grande partie pourquoi nos forces de police sont si peu considérées par ceux qui ont la haine de la France.
En s’en prenant aux représentants de l’ordre, au moindre uniforme,
(il y a, eu depuis janvier, 200 agressions répertoriées contre des soldats sur le territoire.
Merci, Vigipirate !)

C’est à la France que ces « jeunes » de 7 à 77 ans s’attaquent.

Et c’est bel et bien la faute de l’État qui oublie d’exercer ses fonctions régaliennes dans le seul souci d’éviter de provoquer les banlieues.

N’est-ce pas, Messieurs Hollande, Valls, Cazeneuve, et vous, Madame Taubira ?

Mieux vaut, en effet, interdire à nos forces de l’ordre, nos pompiers, nos soldats d’affronter ces sauvageons, ce qui serait mal perçu de leurs parents, futurs électeurs d’un certain Hollande…

Floris de Bonneville

http://www.bvoltaire.fr/ du 19/07/2015

Médias, Vous Entretenez Le Doute !

mh17-300x162 (1)

Pas Nous Mais Eux

Selon un rapport publié sur le Web par des experts aéronautiques russes, le Boeing malaisien effectuant le vol MH17 aurait été abattu par « un missile air-air de fabrication israélienne ».

Un groupe d’experts aéronautiques russes a mis en ligne, sous couvert d’anonymat, les résultats de sa propre enquête sur le crash du Boeing malaisien dans l’est de l’Ukraine.

Ces résultats confirment la déposition d’ »Evgueni Agapov », technicien d’un aérodrome militaire dans la région de Dniepropetrovsk, qui, le jour de la catastrophe du Boeing le 17 juillet 2014, a vu un chasseur ukrainien Su-25 piloté par le capitaine « Volochine » décoller avec des missiles air-air, mais atterrir sans ces derniers.
Le rapport analyse, sur plusieurs dizaines de pages, les dommages subis par l’avion malaisien et la nature des chocs.
La zone d’explosion du missile qui avait détruit le Boeing a été modélisée sur une maquette spécialement réalisée à cet effet.
Les experts ont également calculé la masse de la charge explosive du missile : 10 à 40 kilogrammes.

La forme et la masse des sous-munitions utilisées pour détruire le Boeing ont également été établies. Il s’agit de :

« 2.000 à 4.000 projectiles d’une masse moyenne d’environ 3 grammes chacun et ayant la forme d’un parallélépipède de 8x8x6 mm (écart admissible: ±0,5 mm).
Cela étant, l’explosion s’est produite à une distance de 0,8 à 1,6 mètre de la fenêtre mobile du chef d’équipage ».

Après avoir comparé les différents missiles antiaériens russes, les experts ont constaté que :
– Premièrement, tous ces missiles étaient équipés de projectiles ayant la forme d’une barre.
– Deuxièmement,

« l’analyse a montré que parmi les systèmes de DCA russes, on trouve suffisamment de missiles capables de détruire une cible aérienne à 10.000 mètres d’altitude.
Cependant, tous ces missiles sont équipés de charges dont la masse est considérablement supérieure à 40 kilogrammes ».

Il s’ensuit donc qu’aucun missile air-air ou sol-air russe, capable d’abattre un avion à environ 10 kilomètres d’altitude, ne correspond à la nature des dommages subis par le Boeing malaisien.

Tous les experts ayant étudié les fragments du Boeing s’accordent pour constater que l’explosion s’est produite près du cockpit.
Le rapport mis en ligne en donne une explication plausible.
Il s’agit visiblement des particularités liées au guidage du missile.

« Le cockpit de l’avion abattu recelait — sous sa coiffe transparente aux signaux radioélectriques — un radar panoramique fonctionnant en régime actif durant tout le vol.
Cela signifie que si le missile était doté d’un autodirecteur passif, il devait être guidé par les signaux émanant du radar.
Cela constitue, nous semble-t-il, la raison pour laquelle le missile a frappé le cockpit de l’avion »,

constatent les experts.
Selon le rapport, l’engin qui répond le plus aux critères indiqués est le missile air-air israélien de courte portée Python.
Il s’agit d’un « missile doté d’un autodirecteur à infrarouge passif et d’une charge explosive d’environ 11 kilogrammes ».

Enfin, on sait de sources ouvertes qu’au début des années 2.000, la « Géorgie » a procédé à la modernisation de ses chasseurs Su-25 afin de les rendre capables d’utiliser les missiles air-air de classe Python.
En apparence, les avions modernisés ne se distinguent pas des Su-25 ordinaires largement utilisés par l’armée ukrainienne dans la zone du conflit.

De plus, le missile Python ressemble au missile russe R-60, si bien que la différence entre les deux engins n’est perceptible qu’au terme un examen minutieux.

Source : http://fr.sputniknews.com/
international/20150716/1017066684.html#ixzz3g88CZ6AR

http://arretsurinfo.ch/  du 17/07/2015

Défendons Notre Patrimoine Culturel.

touche-pas-a-mon-eglise (1)

Le Parti Du Café,
Connaissez-vous ?

« Le Parti du Café » s’engage à sauver les églises de la déconstruction socialiste.
Paris, affirme que « le ramadan fait parti du patrimoine culturel français », tout en subventionnant des soirées ramadan et des mosquées alors que des crèches sont interdites en France, que de nombreuses églises ne sont plus entretenues et que les chrétiens font l’objet d’une stigmatisation permanente dans la culture subventionnée et dans le débat politique, il y a forcément un malaise qui s’installe.

« Le Parti du Café » rappelle que la haine antichrétienne progresse dans le monde entier, et particulièrement en France sans que personne ne s’en préoccupe.
Alors même que Manuel Valls et Bernard Cazeneuve débloquent régulièrement des millions d’euros dans la lutte contre « l’islamophobie » ou « l’homophobie », rien n’est accordé à la lutte contre la christianophobie.
Et pourtant, les derniers chiffres du rapport de l’« Observatoire de la Christianophobie » sont éloquents :
c’est bien la religion chrétienne qui est la plus attaquée, même proportionnellement.

Cette volonté de déconstruire l’héritage culturel, les valeurs chrétiennes et les traditions françaises en mettant en avant des cultures exogènes issues d’une immigration massive, qui est néfaste aussi bien pour les populations immigrées que pour les français, repose sur des conceptions politiques et idéologiques totalitaires et perverses bien définies – socialisme, républicanisme, cosmopolitisme –contre lesquelles le « Parti du Café » s’engage à chaque instant.

Le 10 juillet 2015.

Vivien Hoch,
Président du Parti du Café

http://partiducafe.org/blog/2015/07/10/sauver-nos-eglises-de-la-deconstruction-socialiste

 

touchepasamoneglise-300x187 (1)

§§§§§§

Une Grande Initiative

Le magazine « Valeurs Actuelles » et « Denis Tillinac » sont à l’origine d’une initiative visant à sauver les églises de France, signée notamment par l’ancien président Nicolas Sarkozy et l’excellent Charles Beigbeder.

Le Parti du café signe à deux mains cet appel de bon sens, qui met en valeur le patrimoine culturel et cultuel français, attaqué de tous les côtés par des idéologues médiocres, souvent racistes, qui entremêlent volontairement les religions, les races, les valeurs d’égalité ou de fraternité, afin d’entretenir une confusion qui a clairement un but politique :
entretenir un électorat d’origine immigrée et prendre une « revanche » sur la domination historique largement fantasmée de l’Église.
Quand « Dalil Boubakeur » propose (pour le moment) de remplacer les églises vides par des mosquées,
quand un éditorialiste payé sur fonds publics comme « Laurent Joffrin », affirme dans son quotidien « Libération », que « la cession d’églises à l’islam serait un beau symbole de concorde et de fraternité »,
quand « Anne Hidalgo », maire de Paris, affirme que « le ramadan fait parti du patrimoine culturel français », tout en subventionnant des soirées ramadan et des mosquées alors que des crèches sont interdites en France, que de nombreuses églises ne sont plus entretenues et que les chrétiens font l’objet d’une stigmatisation permanente dans la culture subventionnée et dans le débat politique,
il y a forcément un malaise qui s’installe.

…..

http://www.les4verites.com/  du 12/07/2015

Image de prévisualisation YouTube

La destruction
des églises de France

Et Nous, Nous Recevons Les Africains !

gaza-300x160 (1)

Et ça continue !

Il y a un an Israël lançait une énième offensive militaire contre le petit peuple emprisonné de Gaza.
Gaza, une petite bande de terre en bord de mer, habitée par plus de 2 millions de personnes [le chiffre de 1,8 millions qui est généralement avancé est dépassé depuis longtemps].
Il y a un an, durant un mois et 18 jours – du 8 juillet au 26 août 2014 – l’armée israélienne a bombardé aveuglément Gaza, tué, blessé, mutilé, des milliers de civils en toute impunité.

« Christophe Oberlin », révolté par l’appui de son gouvernement à l’agression criminelle israélienne contre Gaza, cyniquement appelée « Bordure de protection », avait alors interpellé le président François Hollande dans cette vidéo, datée du 13 juillet 2014 [visionnée plus de 100 000 fois] que nous rediffusons ici :

Image de prévisualisation YouTube

Lettre ouverte à François Hollande
et autres racistes qui nous dirigent

 

Transcription en Français

 

Vous président, voulez-vous que je vous montre les photos des enfants palestiniens coupés en deux par les bombes israéliennes ?

Vous président, savez-vous qu’un enfant palestinien est tué par Israël chaque trois jours, depuis dix ans ?

Vous président, vous vous inscrivez dans la lignée d’une classe politique détestable :
celle qui a fait fonctionner la guillotine pendant la guerre d’Algérie,
celle qui a signé pour l’assassinat de « Larbi ben Mhidi »,
celle de l’expédition de Suez,
celle qui a donné la bombe atomique à Israël.

Vous président n’avez décidément rien retenu des cours d’histoire et des cours de droit de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Vous président, alors qu’Israël agrandit tous les jours son territoire par la force, vous prétendez nier le droit des Palestiniens à résister par la force ?

Vous président, en soutenant un état qui agrandit ses frontières par la force, vous violez la charte des Nations Unies !

Vous président, par la coopération militaire que vous entretenez avec Israël, vous êtes juridiquement complice de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Vous président, alors que les Palestiniens sont majoritaires sur le territoire de la Palestine, en soutenant la minorité vous niez la démocratie !

Vous président, je vous accuse de l’une des pires formes de racisme : le racisme en col blanc !

Vous président, vos déclarations n’engagent que vous, vous êtes la honte de la France !

Christophe Oberlin , 13 juillet 2014.

Christophe Oberlin

http://arretsurinfo.ch/authors/christophe-oberlin  du 08/07/2015

il est pourtant nécessaire de faire faire ses piqûres de rappel pour garder en mémoire qu’on est à jour, non ?

Braderie De Notre Patrimoine Culturel.

theatre (1)

Notre Théâtre Napoléon !

LE THEATRE CHEIKH KHALIFA ZAHED AL NAHYAN…maintenant.
Ce Théâtre ne se trouve ni  à  Alger, ni à Tunis, ni  à Ryad  !

En vérité, dans aucune de ces villes car il s’agit de l’’ancien théâtre Napoléon situé à Fontainebleau.

Directement inspiré du petit Théâtre de la reine Marie-Antoinette à Versailles, ce bâtiment est connu pour ses salons et ses aménagements qui en font un conservatoire de l’’art théâtral français unique en son genre.

Et pourtant, vous avez bien lu !
L’’ancien théâtre Napoléon porte depuis peu,porte le nom de l’émir d’Abou Dabi, le cheikh Khalifa bin Zahed al-Nahyan.

Mais quel est donc le lien entre ce personnage et l’’histoire de la ville impériale, voire de notre pays ?

Aucun, strictement aucun, sauf les 5 millions de pétrodollars qu’’il a déboursés pour financer certains travaux de restauration.
Point final.

Le cheikh paie.
Alors, sur sa demande, on débaptise.

Car aujourd’hui le Théâtre impérial de Fontainebleau s’’appelle officiellement Théâtre Cheik Khalifa bin Zahed al-Nahyan.

C’’est une véritable opération de génocide culturel qui est en train de se dérouler, sous nos yeux.

Demain, si nous ne réagissons pas, le château de Versailles s’’appellera « Palace Abd el-Kader » et Notre-Dame-de-Paris deviendra une grande mosquée comme le gouvernement Turc prévoit de le refaire pour la basilique « Sainte-Sophie » à Istanbul.

Après l’’achat de clubs de football et de grands hôtels parisiens, les émirs du Golfe se découvrent maintenant une passion pour notre patrimoine….
Soit.
Ils sont les bienvenus pour l’’admirer, et éventuellement pour s’’en inspirer chez eux.
Mais pas pour l’acheter ou le détruire !

Tout est à vendre en France !

 

    hollande.vend_ (1)

A fuir vers Ryad ?

Autre Que Réseau Social

Image de prévisualisation YouTube

L’ Europe De La Finance Est Occise !

drapeau-grec-300x225 (1)

«Finis les pillages»

Des milliers de manifestants en Europe expriment leur solidarité avec la Grèce.

Si pour l’instant aucun résultat n’est disponible, les bruits de la rue sont néanmoins audibles, nombre de personnes soutiennent les grecs qui tentent de ne plus être esclaves, un élan magnifique.
Mais cela suffit-il ?
Car cela reste assez subtil…
Il faudrait aller plus loin encore, un soulèvement total pour dire non à l’Europe de la finance qui décide constamment pour nous en favorisant les besoins de cette même finance et des multinationales, plutôt que nos besoins réels.
Cette Europe est un mensonge, une arnaque, une trahison, et nous devrions tous être grecs aujourd’hui.

Pour ceux ayant peur des conséquences, il faut bien se rendre compte que de toute manière, quel que soit le résultat, l’avenir est très mal engagé, les bulles sont très nombreuses et sont vouées à éclater, l’ensemble des pays est tellement endetté que jamais aucune dette ne pourra être remboursée, et aucun politique n’a véritablement de pouvoir décisionnel puisque ce ne sont que des pantins sans véritable courage.
Les choix sont, de toute manière, limités.

Des milliers de gens ont rempli les rues des grandes villes européennes pour manifester leur solidarité avec la Grèce, deux jours avant le référendum sur l’accord proposé par les créanciers sur lequel les grecs doivent se prononcer.

Des activistes du groupe «Global Justice Now» ont organisé une manifestation en solidarité à l’intérieur du British Museum.
«OXI [Non en grec]», «Plus de pillage» et «Soutenons la Grèce», pouvait être lu sur les pancartes des manifestants.

«Nous sommes là pour dire OXI au pillage moderne de la Grèce à travers les mesures d’austérité et la privatisation pour rembourser les crédits à haut risque des banques européennes»,

a indiqué « Jonathan Stevenson », membre de l’ONG britannique «Jubilee Debt Campaign» qui a participé à la manifestation.

Des centaines de manifestants réunis à Glasgow scandaient :

«depuis Glasgow à la Grèce, pas de justice, pas de paix»

et

«la Troïka dit réduction, nous disons réaction».

«La Troïka et les grands médias essaient de faire chanter le peuple grec, ainsi, des actes de solidarité comme aujourd’hui sont très importants pour montrer aux Grecs qu’ils ne sont pas seuls»,

a souligné le militant « Jonathon Shafi » de la « Radical Independance Campaign » (« Campagne radicale pour l’indépendance, RIC »), qui a organisé la manifestation au service d’information CommonSpace.

Des foules ont aussi défilé à travers l’Allemagne.
Les manifestants à Frankfurt brandissaient des pancartes avec les slogans :

«Alle Sagen OXI [Disons tous NON]»

et

«Non à la Troïka»

tandis que des activistes marchaient dans Berlin avec des pancartes :

«Non aux pressions»,
«la solidarité à la place de l’austérité»
et «combattre l’austérité partout».

Des manifestations similaires en soutient à la Grèce se sont tenues en Espagne, au Danemark, aux Pays-Bas, en France et dans d’autres pays de l’Union européenne.

Dimanche, les grecs devront répondre si le gouvernement doit accepter les demandes des créanciers qui proposent un plan de sauvetage de la Grèce en échange de nouvelles règles d’austérité.
(Si le peuple vote «oui»), le gouvernement d’Alexis Tsipras devra très probablement démissionner et le peuple fera face aux strictes mesures d’austérité réclamées par les créanciers.
Cependant, le «Non» pourrait forcer la Grèce à sortir de la zone euro, en posant, par conséquence, la question de la viabilité de l’euro.

La Grèce qui est en crise depuis 2009, aurait dû rembourser 1,6 milliard d’euros au FMI le 30 juin, mais ne l’a pas fait.
Un autre paiement important que la Grèce doit faire est prévu pour le 20 juillet…le pays devra alors rembourser 3,5 milliards d’euros à la Banque centrale européenne.

La plus grande manifestation concernant le référendum a eu lieu vendredi à Athènes où au moins 25 000 personnes ont défilé pour le «Non», et près de 20 000 personnes pour le «Oui», a indiqué la police à AFP.

D’après un sondage d’ »Ipsos »(?), 44% voteraient «oui» contre 43% sont contre.
Une partie importante des électeurs est encore indécise.
(Il semble que les indécis aient plutôt voté « NON » – pelosse)

Benji

http://lesmoutonsenrages.fr/  du 05/07/2015

Image de prévisualisation YouTube

Hymne national de la Grèce

Notre respect au peuple Grec qui s’unit pour sa Patrie contre la machine infernale mondialiste de l’Europe de la Finance !

Faillite De La Démocratie Occidentale

eu-flag (1)

La Troïka dévie l’Europe…

Une dérive totalitaire à son point d’achèvement !

La « brève » campagne pour le référendum grec aura achevé de faire tomber les derniers oripeaux de l’idée démocratique à l’occidentale.

Elle confirme la dérive clairement totalitaire d’une élite dirigeante aux abois.

A-t-on jamais vu pareil déchaînement contre un gouvernement ayant décidé de consulter ses citoyens quant au chemin délicat qu’il entendait emprunter ?

  • Intrusion grossière dans un processus démocratique avec des appels, que dis-je, des injonctions à voter oui de la part des autorités européennes :

« Un non des Grecs au référendum serait un non à l’Europe »
(« Jean-Claude Juncker », président de la Commission européenne).

  • Menaces ouvertes de représailles en cas de vote contraire à ces injonctions, comme celle de « Jeroen Djisselbloem », président de l’Eurogroupe, avertissant que toute négociation serait close si la Grèce vote « non ».
  • Appel sans phares à un coup d’État :
    « Martin Schultz », président du Parlement européen, ne vient-il pas d’exprimer son souhait de « voir la fin de l’ère « Syriza » en cas de victoire du « oui » aux réformes, pour qu’un gouvernement de technocrates puisse être formé » ?
  • Mensonges éhontés pour appuyer des arguments comme cette déclaration du ministre français « Sapin » invoquant de prétendues interventions de pays jaloux des « largesses » accordées par le FMI à la Grèce (affirmations solennellement démenties par les intéressés, l’Argentine et le Brésil, ceux-là prenant au contraire fait et cause… pour le gouvernement Tsipras !).
  • Pressions intérieures tout aussi brutales comme ce chantage révélé par « Panagiotis Grigoriou » sur son site Greek Crisis :
    en juin, des entreprises privées grecques n’ont payé que la moitié des salaires de leurs employés, en menaçant ces derniers de s’exposer à des licenciements massifs en cas de victoire du « non ».

La répression

Comme ultime méthode de gouvernement !

Mais ces dangereuses dérives ne se limitent pas au seul cas grec.
Celui-ci n’est au contraire que le point d’achèvement de l’idée démocratique à l’occidentale.
Car il faut avoir les yeux et l’esprit sérieusement crottés pour ne pas en avoir vu se multiplier les signes de plus en plus criants de la tentation totalitaire :

  • La remise en cause sans complexe de tous les résultats électoraux « non conformes » :
    après le référendum français de juin 2005, les législatives grecques de janvier 2015 avaient déjà fait l’objet de ces remises en cause à peine voilées.
  • La militarisation galopante de l’espace démocratique :
    non seulement en Ukraine et dans les ex-pays dits de l’Est, mais également sur toutes les Zad récalcitrantes et dans tous les quartiers « échauffés »
    (cf. l’équipement des Robocops policiers abondamment déployés par les autorités en poste).
  • La multiplication des mesures répressives et liberticides :
    mises sur écoutes de tous les citoyens, limitation draconienne du droit de manifester comme
    en Espagne, répression féroce contre tous les lanceurs d’alerte tels « Julian Assange » ou « Edward Snowden »
  • L’assujettissement complet des moyens d’informations devenus purs instruments de propagande au service de la pensée unique, comme on a pu encore le vérifier avec la curée médiatique contre le référendum grec, tant dans les pays satellites européens qu’en Grèce même où TOUS les médias privés se sont faits les hérauts du « oui ».

Des ennemis

Cette fuite en avant totalitaire, qui ne prend même plus soin de se draper dans les oripeaux de l’apparence démocratique, illustre bien plus un désarroi qu’une position de force des dirigeants occidentaux.
Ceux-là n’ont tout bonnement plus d’autres moyens, ni financiers, ni économiques, ni politiques, encore moins sociaux, d’assurer leur autorité auprès de leurs ouailles.

Pas d’autres moyens non plus, et c’est peut-être le plus important, de préserver les intérêts très privés de leurs commanditaires.
Car là où les citoyens russes et chinois ont encore des chefs d’État, les populations occidentales n’ont plus depuis longtemps que les « VRP » appointés des lobbies de ces intérêts privés.

Dès lors, le spectacle démocratique n’a plus pour but que de valider le degré de soumission des majorités à leurs maîtres.
Et l’effondrement de pratiquement tous les fondamentaux du système occidental néolibéral ne peut conduire qu’au chaos politique.

Le fossé est désormais définitif entre les citoyens et ceux qu’on n’ose plus appeler leurs « représentants ».

Quel qu’en soit l’issue, le résultat du référendum grec témoignera vite de cette rupture irréductible.

Car quoi qu’en dise « Alexis Tsipras », une victoire du « non » n’infléchira en rien la position inflexible de la Troïka.
D’adversaires politiques, ceux-là sont clairement devenus des ennemis.

Le Yéti

http://arretsurinfo.ch/  du 04/07/2015

Le Fichage Des Enfants Musulmans !

robert-menard-300x127 (1)

Affaire Classée Sans Suite ! 

Le parquet a classé sans suite l’enquête visant « Robert Ménard » pour possession de fichiers illégaux sur les enfants musulmans de sa ville.

L’affaire avait fait couler beaucoup d’encre.

Elle a finalement été classée sans suite.
Jeudi, le procureur de Béziers, « Yvon Calvet », a en effet estimé qu’il « n’y a rien qui permette de prouver quoi que ce soit » dans l’enquête visant « Robert Ménard » pour fichage illégal d’élèves musulmans.
Le maire de la ville, apparenté FN, s’est dit « satisfait » de cette décision.

L’affaire avait éclaté en mai dernier après que « Robert Ménard » a déclaré lors de l’émission politique « Mots Croisés » (« France 2″) qu’il y avait « 64% d’élèves de confession musulmane dans les écoles publiques de Béziers ».
L’édile avait ensuite précisé ses sources :

« Ce sont les chiffres de ma mairie.
Pardon de le dire, le maire a, classe par classe, les noms des enfants.
Je sais que je n’ai pas le droit de le faire.
Pardon de le dire, les prénoms disent les confessions.
Dire l’inverse, c’est nier l’évidence ».

Des propos qui avaient ensuite été repris et critiqués.
Si bien que le lendemain de la diffusion de l’émission, Robert Ménard avait tenu à préciser qu’il n’y avait « pas de fichage des élèves » dans sa ville et qu’il n’y en aurait « jamais ».

Malgré tout, une enquête préliminaire pour « tenue illégale de fichiers en raison de l’origine ethnique » avait été ouverte.

http://www.planet.fr/  du 03/07/2015

Image de prévisualisation YouTube

VOUS ALLEZ AVOIR PEUR !!!!!

Les Attentats Continuent Au Nigéria !

verité (1)

Pourquoi nos médias
n’en disent rien ?

C’est l’effroyable bilan de trois attaques perpétrées par des membres présumés du groupe islamiste « Boko Haram » dans le nord-est du Nigeria, qui ont fait de mercredi la journée la plus sanglante depuis l’arrivée au pouvoir de « Muhammadu Buhari ».

L’attaque du village de Kukawa, proche du lac Tchad, au cours de laquelle au moins 97 personnes ont été tuées mercredi soir, est de loin le pire carnage depuis l’investiture le 29 mai du président « Buhari », qui a érigé en priorité la lutte contre les insurgés affiliés au groupe « Etat islamique » (« EI »).

Peu après, à une cinquantaine de km de là, dans le même Etat de Borno, des islamistes lançaient l’assaut sur deux villages voisins à la sortie de Monguno:
48 fidèles musulmans réunis pour la prière du soir ont été fusillés, et les villages ont été entièrement rasés.

En tout, plus de 400 personnes ont péri dans les violences attribuées à Boko Haram depuis un mois, « selon un décompte de l’AFP ».

A Kukawa, une cinquantaine d’islamistes présumés ont ouvert le feu vers 18H30 (17H30 GMT) sur des fidèles qui priaient dans des mosquées du village, peu après la rupture du jeûne, en plein mois de ramadan, selon des témoins.

« Je peux vous assurer que les assaillants ont tué au moins 97 personnes »,

a déclaré un témoin, prénommé « Kolo », qui affirme avoir compté les cadavres.
« Kwantami Amodu », un pêcheur du village, a également affirmé à l’AFP avoir dénombré 97 corps.

Selon « Malami Abdulkareem », un professeur d’arabe de Kukawa :

« les assaillants n’ont pas épargné les enfants qui avaient entre 4 et 12 ans et qui étaient à la mosquée avec leurs pères ».

« Certains des terroristes sont restés pour mettre le feu aux cadavres, et d’autres se sont dirigés vers les maisons, et ils se sont mis à tirer dans tous les sens sur les femmes qui préparaient à manger »,

a raconté « Babami Alhaji Kolo », un quatrième témoin.

Une source militaire basée à Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, a confirmé à l’AFP que :

« les terroristes de « Boko Haram » (avaient) lancé une attaque sur Kukawa hier (mercredi) »,

sans être en mesure de donner de bilan pour l’instant.

« L’armée a riposté en lançant des bombardements aériens sur des positions terroristes »,

a-t-il ajouté.

« Il n’y avait pas un seul soldat à Kukawa quand les terroristes sont arrivés »

et jusqu’à leur départ autour de 23H00, a affirmé Monsieur  »Amodu » depuis Maiduguri, où il a trouvé refuge avec les autres témoins.

Mercredi à 20H30, des islamistes présumés ont cette fois attaqué deux villages proches de Monguno, à 90 km au nord de Maiduguri.

« Les hommes armés de « Boko Haram » ont tué 48 hommes et en ont blessé 11 autres dans l’attaque de deux villages voisins »,

a indiqué à l’AFP « Mohammed Tahir », député de cette circonscription au Parlement nigérian.

« Ils ont sélectionné certains hommes parmi la foule des fidèles, ils les ont réunis et ils les ont fusillés avant de mettre le feu aux deux villages, qui ont été entièrement détruits »,

a-t-il précisé.

Un rescapé a confirmé ce bilan, sous couvert d’anonymat :

« Ils ont réuni les hommes d’âge adulte qui venaient des deux villages et ils nous ont tiré dessus »,

a-t-il dit depuis Monguno, à 8 km de là, où il a trouvé refuge.

Selon « Mohammed Tahir », les assaillants venaient de la région du lac Tchad, non loin, où les insurgés se sont réfugiés après avoir été chassés récemment par l’armée de leur fief de la forêt de Sambisa, plus au sud.

Le vice-président « Yemi Osinbajo », en tournée dans cette région cette semaine, a réaffirmé jeudi la détermination de « Muhammadu Buhari » à « mettre fin à l’insurrection terroriste dans le nord-est ».

Les attaques de « Boko Haram » et leur répression par les forces de sécurité ont fait plus de 15.000 morts depuis 2009 au Nigeria, pays le plus peuplé et première économie d’Afrique.

Une opération militaire régionale lancée en février par le Nigeria et les pays voisins, Tchad en tête, a permis au pouvoir nigérian de reprendre possession de la quasi-totalité des localités du nord-est contrôlées par le groupe armé.

Mais les attentats

n’ont pas cessé pour autant.

 

http://www.bvoltaire.fr/  du 03/07/2015

Parce qu’il est plus « croustillant » et plus propice à la repentance de parler du « présumé » viol de DEUX fillettes par deux soldats de notre armée Française (qui n’a rien à faire en Afrique avec ce qui se passe chez nous !) que de s’étendre sur les bisbilles entre chiites et sunnites….
Oserais-je dire entre ethnies comme depuis des siècles sur ce continent ?
Il ne faut surtout pas nous alerter sur les prochaines vagues de fuyards qui risquent fort de tenter le débarquement sur les plages de notre vieille Europe.

Notre Réunion A Paris A Bien Eu Lieu.

pierrechristine (1)

Résistance Républicaine
et Riposte Laïque

A l’initiative de Riposte Laïque et de Résistance républicaine se tenait, le mardi 30 juin 2015, à 18 heures, place de la Bourse à Paris, un rassemblement demandant la démission du premier ministre, Manuel Valls, et du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, incapables de protéger les Français, face à la barbarie islamiste qui se développe sur notre sol.
Ce premier rassemblement, organisé dans l’urgence, avait pour objectif de montrer que, dans notre pays la France, il ne pouvait pas y avoir la première décapitation islamique sans qu’une réaction, même symbolique, n’ait lieu.

Tout au long de la soirée, avec beaucoup de dignité, mais aussi de détermination, plusieurs centaines de Parisiens exprimeront leur refus de l’islamisation de leur pays, mais aussi leur colère contre la trahison des collabos, coupables des terribles menaces que subissent, à présent, nos compatriotes.
Toutes les interventions furent remarquables, par leur contenu et la dignité des propos.
L’animation fut assurée par notre fondateur, « Pierre Cassen », qui permit au rassemblement, durant plus d’une heure et demie, de garder un dynamisme très stimulant pour les participants.

L’introduction de Christine, le passage sur « l’hommage aux collabos » et la conclusion magnifique de l’animateur furent parmi les grands moments de cette soirée.
A Montpellier et à Quimper, d’autres patriotes sauvèrent l’honneur de notre pays, en descendant dans la rue, eux aussi.

Mais les enjeux sont tellement énormes qu’on ne peut se satisfaire que seulement une avant-garde éclairée ne réponde, dans la rue, à la guerre des barbares islamistes et à la trahison de leurs complices Hollande-Valls-Cazeneuve et leur clique.

Martine Chapouton

VIDEOS

Discours de « Christine Tasin » :
Pourquoi ce rassemblement ?

Image de prévisualisation YouTube

Discours de « Pierre Cassen » :
Rendre hommage à toutes les victimes de l’islam.

Image de prévisualisation YouTube

Discours de « Serge Federbusch », président du « Parti des Libertés » :
6 mois après Charlie Hebdo…

Image de prévisualisation YouTube

« Pierre Cassen » :
Premiers slogans

Image de prévisualisation YouTube

Discours de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale :
Nous sommes devant la Bourse et l’AFP, deux symboles forts…

Image de prévisualisation YouTube

« Christine Tasin » :
Message de Pascal Hilout, apostat de l’islam
Que les collabos se souviennent de Clemenceau

Image de prévisualisation YouTube

« Pierre Cassen » :

Hommages aux islamo-collabos

Bronca pour dix collabos de compétition…

Image de prévisualisation YouTube

Lecture par « Vivien Hoch » :
Message de Bernard Antony, président de « l’Institut du Pays Libre » :
Les chrétiens d’Orient nous alertent…

Image de prévisualisation YouTube

Discours de « Salem Ben Ammar », rédacteur à « Riposte Laïque » :
Ils tuent les non-musulmans…

Image de prévisualisation YouTube

« Pierre Cassen » :
Texte de « Richard Millet », écrivain
Ce qu’est vraiment la guerre de civilisation, M. Valls…

Image de prévisualisation YouTube

« Pierre Cassen » :
Nouveaux slogans 

Image de prévisualisation YouTube

Discours de « Carl Lang », président du « Parti de la France » :
Développer une résistance patriotique…

Image de prévisualisation YouTube

« Christine Tasin » :
Message de « Hugues Bouchu », président de la Ligue Francilienne :
Nous voulons rester des hommes libres

Image de prévisualisation YouTube

« Pierre Cassen » :
Conclusion
Pourquoi nous devons défendre un mode de vie que l’islam ne peut accepter !

Image de prévisualisation YouTube

§§§§§§

http://ripostelaique.com/  du 01/07/2015

Par contre les médias ne se sont pas privés de nous rebattre les oreilles que nos muslis lyonnais manifestaient !

Hauts les coeurs contre
les islamos-collaborateurs

Notre Ardèche Est en Grand Danger !

privas-300x225 (1)

Pas de “Calais-en-Ardèche”

 

Explosion de l’immigration.

Manifestation du Front National d’Ardèche à Privas.

Le Front National d’Ardèche manifeste devant la Préfecture contre la politique immigrationniste de Privas qui conforte les clandestins déboutés du droit d’asile, alors que des Français toujours plus nombreux doivent faire face à la précarité, contraints pour des milliers d’entre eux de dormir dans leur voiture et même dans la rue.

Dans un rapport publié par la presse, la Cour des comptes rend ses conclusions sur la gestion désastreuse du droit d’asile en France aussi bien sous les mandats Sarkozy que Hollande, confirmant l’ensemble des analyses faites par le Front National depuis des années.

Ce rapport révèle le coût mirobolant de l’asile pour notre pays :
Plus de 2 milliards d’euros par an, pour des flux chaque année plus importants et toujours moins maîtrisés, 99% des demandeurs d’asile déboutés restant sur le territoire !

Au coût des nouveaux arrivants s’ajoute donc celui des anciens qui ne sont pas expulsés alors qu’ils font l’objet d’une obligation de quitter le territoire.

L’asile est devenu un droit totalement dévoyé, très loin de sa philosophie d’origine et constitue une filière à part entière de l’immigration massive.
Les gouvernements successifs, de l’UMP comme du PS, mentent effrontément sur l’ampleur du phénomène et portent une responsabilité très lourde dans ce qui s’apparente plus que jamais à une submersion migratoire.

La France, contrainte par les règles européennes de régler l’intégralité les dépenses des demandeurs d’asile (logement, soins, allocations journalières), doit désormais prendre les décisions qui s’imposent au risque d’une asphyxie générale de son système d’accueil.

Le Front National demande que la France dénonce immédiatement les règles européennes sur l’asile, et déclare un moratoire en gelant toute nouvelle demande le temps de revenir aux sources de ce qu’est l’asile, avec des chiffres infiniment plus restreints.

http://www.vraiment.info/wp/?p=3155  du 24/06/2015

 

§§§§§§

petition-hopital-lamastre-direction-ARS

Une affiche jamais vue,

pour un enjeu majeur !

 

annonce-réunion-hopital-lamastre-23-juin-s

hopital-lamastre

 

hôpital

 

http://www.lamastre.net/2015/06/24/reunion-publique-hopital-lamastre

C’est une foule qui s’est sentie concernée.
Plus une chaise vide,
Des personnes assises à même le sol,
Les allées et les couloirs pleines d’auditeurs attentifs,
Même les fenêtres pleines de visages écoutant depuis l’extérieur.

Les habitants de la communauté de communes du pays Lamastrois ne veulent pas que la mauvaise gouvernance actuelle de « LEUR HÔPITAL » continue !
Des générations ont oeuvré pour que cet établissement de proximité fonctionne à la satisfaction de tous…
Nous avons besoin de « NOTRE HÔPITAL » et d’un directeur qui veuille bien écouter l’esprit de la terre locale et non pas les sirènes des réformes, des mega-pôles industriels ou hospitaliers !

Un Ambitieux Politique Opportuniste.

kepi(1)

De Gaulle l’imposteur !

Le 16 juin, de retour de Londres, De Gaulle rejoint Bordeaux, nouveau siège de repli du gouvernement Français.

« Paul Reynaud » vient de démissionner et « Philippe Pétain » est appelé pour le remplacer.
Le général « à titre temporaire » espère beaucoup de la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale, pour le moins qu’il soit reconduit à son poste de sous-secrétaire d’État, mais pourquoi pas un ministère plus important, compte tenu de ce qu’il croit être ses bonnes relations avec le maréchal Pétain.
(note de l’auteur :
Le 1er juin 1940, De Gaulle est nommé général de brigade à titre temporaire.
Il m’a été impossible de me procurer le décret qui a nommé De Gaulle dans ses droits de général de brigade à titre définitif :
à quelle date et par qui a-t-il été signé ?
C’est le mystère total.
Le ministère des armées étant dans l’incapacité de fournir ce renseignement pourtant capital que j’ai réclamé il y a quelques années.
Et, comme par hasard, le dossier militaire de De Gaulle a disparu au ministère de la Guerre à la libération de Paris, en 1944.)

« Daladier » s’y oppose fermement (« Si De Gaulle entre, je sors ») et c’est « Baudouin » qui est nommé au poste que De Gaulle espérait, celui de sous-secrétaire d’État à la guerre.

Le général « à titre temporaire » écrit à « Paul Reynaud » une lettre dans laquelle il lui exprime son désarroi de ne pas être retenu dans le prochain gouvernement.
Il lui demande un poste :
que l’on fasse au moins de lui le chef du corps cuirassé.
Il n’est pas entendu.

Infiniment déçu, et après maintes hésitations, De Gaulle, accompagné par son aide de camp Geoffroy Chodron de Courcel, repart le soir même vers la capitale britannique sur le « De Havilland Flamingo ».

Dans l’avion qui le ramène vers Londres, il est accompagné par le général « Edward Louis Spears », envoyé spécial de « Winston Churchill », qui souhaitait surtout les venues de « Paul Reynaud » et « Georges Mandel », mais « Spears » n’a pas réussi à les convaincre.

De Gaulle, qui n’était pas attendu, déclare à Spears :

« C’est bon, ils ne veulent pas de moi !
Dans ces conditions je fous le camp à Londres. »

Il s’agit là d’un point très important, car si De Gaulle s’était vu confier un poste ministériel, ou même sa reconduction comme sous-secrétaire d’État, il serait resté à Bordeaux et aurait fait partie du premier gouvernement Pétain.

Quelle aurait été sa véritable conduite dans la suite des événements ?

Cela, nous ne le saurons jamais.

Bien des années plus tard, en 1967, il se confiera à « Roger Stéphane » :

« Et pourquoi ne pas l’avouer, il y avait l’ambition,

j’étais un ambitieux politique

et il y a eu la rencontre

de la circonstance et de l’ambition. »

Le gouvernement français lui ordonne de rentrer en France, « sous peine d’être jugé comme déserteur ».

De Gaulle écrit au général « Weygand », chef des armées, le 20 juin 1940 :

« Mon général, j’ai reçu votre ordre de rentrer en France.
Je me suis donc tout de suite enquis du moyen de le faire car je n’ai, bien entendu, aucune résolution que de servir en combattant
 »
(Mémoires de guerre, 1954).

Il est important de signaler que, le 16 juin, l’armistice n’est pas encore signé, que donc la France est toujours en guerre et que la fuite de De Gaulle est une « désertion face à l’ennemi en temps de guerre », acte pour lequel des dizaines de soldats ont été fusillés.

Depuis 1958, cette lettre est supprimée, occultée par tous les historiens officiels du gaullisme qui nous livrent donc une Histoire de France revue et corrigée.

Si de Gaulle avait pu se procurer un moyen de transport, que les autorités britanniques lui ont refusé, il serait revenu à Bordeaux.

Et c’en était fini de Londres et de son FAUX « appel du 18 juin ».

Manuel Gomez

http://www.bvoltaire.fr/  du 18/06/2015

Boubakeur N’a Aucun Droit De Parole !

musulman-extremiste-et-musulman-modere-300x152 (1)

La religion islamique

est notre ennemie !

 

Valls, au mépris de la démocratie,

au mépris ostensible du désir du peuple qui

dans sa grande majorité n’en veut pas,

au mépris de l’incompatibilité évidente,

de cet « épouvantable machin » régi par la « charia »,

avec notre culture et avec nos lois,

nous enjoint de force à accepter l’inacceptable :

« la soumission ».

 

Car selon lui, l’islam aurait vocation

à « rester » et à « s’épanouir »

dans notre pays, défigurant à jamais

notre belle terre de France,

autrefois « fille aînée de l’Eglise ».

 

Valls-et-NVB

Kapo Valseur et Belle Casse-toi

 

Sans doute émoustillé par le sourire de la jolie « Najat »,

cette franco-marocaine qu’il ne quitte décidément plus d’une semelle

et qu’il regarde avec un regard à la tendresse très appuyée,

cet individu se montre donc clairement hostile au peuple français,

« son ennemi déclaré ».

 

« L’islam est une idéologie d’agression » 

et Valls est son ambassadeur.

 

Caroline Alamachère

http://ripostelaique.com/ du 16/06/2015

Ce Qu’ On Ne Voulait Pas Nous Dire !

tue300x167 (1) 

Comprendre le gouvernement
d’occupation atlantiste en France

Image de prévisualisation YouTube

De Charlie-Hebdo à l’AMGOT

§§§§§§

Islam et Immigration
Le plan stratégique des U.S.A.

 Image de prévisualisation YouTube

A voir et à revoir

§§§§§§

 L’action secrète de la gendarmerie et de l’OTAN

Image de prévisualisation YouTube

§§§§§§

Boubakeur demande de
transformer des églises en mosquées

Image de prévisualisation YouTube

Il ne manque pas de culot !

§§§§§§

Il Y A Longtemps Que C’Est Déjà Fait !

USA (1)

Les USA remettent ça !

Les Etats-Unis pourraient « renforcer » leur présence militaire dans plusieurs pays baltes et d’Europe de l’Est pour contrer une éventuelle agression russe, en envoyant des armes lourdes, y compris des chars, et jusqu’à 5 000 hommes supplémentaires, affirme samedi 13 juin le « New York Times ».

Si la proposition du Pentagone est acceptée par l’exécutif américain, les Etats-Unis entreposeront pour la première fois des armes lourdes dans ces pays qui ont récemment adhéré à l’OTAN et qui, avant la chute du mur de Berlin, appartenaient à la sphère d’influence de l’Union soviétique, affirme le quotidien qui cite des sources américaines et alliées anonymes.

Inquiétudes autour
de la réaction de la Russie

Il s’agit de rassurer les pays baltes et d’autres pays d’Europe de l’Est qui sont très inquiets depuis l’annexion de la Crimée et les combats en Ukraine, où des séparatistes pro-russes contestent l’autorité de Kiev dans l’est du pays.
Kiev et les Occidentaux accusent la Russie d’armer les séparatistes et d’avoir déployé des troupes régulières pour les aider.

Selon le « New York Times », la proposition doit encore recevoir l’aval du secrétaire américain à la défense, « Ashton Carter », et de la Maison Blanche.
Le quotidien souligne que certains alliés de l’OTAN s’inquiètent de la réaction de la Russie.

Un porte-parole du Pentagone cité par le quotidien souligne qu’aucune décision n’a encore été prise.

Les responsables qui ont parlé au quotidien estiment que le Pentagone devrait avoir le feu vert avant une réunion des ministres de la défense de l’OTAN, ce mois-ci à Bruxelles.

En l’état actuel des plans du Pentagone, de l’équipement pour quelque 150 hommes (une compagnie dans l’armée américaine) serait stocké dans chacun des trois pays baltes.
De l’équipement pour une compagnie ou un bataillon (750 militaires environ) serait entreposé en Pologne, Roumanie, Bulgarie et peut-être en Hongrie, ont précisé ces sources.

https://histoireetsociete.wordpress.com  du 14/06/2015

§§§§§§

Nos médias nous le cachaient !

Washington prépare l’Europe pour la guerre contre la Russie ! ! !

Selon le commandant des forces armées américaines, en Europe, les Etats-Unis accumulent des armes et des équipements militaires, dans l’union européenne.
Dans une conférence de presse, aux Etats-Unis, le général « Frederick Ben Hodges » a annoncé que le Pentagone est en train d’envoyer des armes et des équipements militaires, (chars, canons, équipements logistiques,… ), en Europe, notamment, dans les pays, comme la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, la Pologne, la Roumanie et la Bulgarie . Le général « Hodges », qui a visité, récemment, les unités de commandos de l’armée américaine, en Europe, au cours d’une manœuvre, en Lettonie, a déclaré, au cours d’une conférence de presse, aux Etats-Unis, que son pays est en train d’accumuler des armes et des équipements militaires, dans plusieurs pays de l’Europe de l’Est, mais aussi, en Allemagne.

Que signifie cette nouvelle décision du Pentagone ?

Les experts et les analystes américains disent qu’autrefois, l’envoi d’armes et d’équipements militaires, en Europe, faisait partie de la stratégie des Etats-Unis, pendant la guerre froide, qui opposait le bloc occidental au bloc communiste, avant l’effondrement de l’ex-Union soviétique.
Ces experts américains disent qu’à cette époque-là, cette décision était la meilleure mesure que Washington pourrait prendre, face aux menaces soviétiques.
A cette époque-là, les stratèges américains croyaient que la présence d’un nombre élevés de soldats américains, sur le continent européen, empêcherai le déclenchement de guerres, en Europe.
En outre, même si une guerre éclatait, les Etats-Unis n’auraient plus besoin d’envoyer des armes et des soldats vers l’Europe.
Par contre, l’armée américaine pourrait entrer tout de suite en action.

La guerre froide a pris fin, en 1989.
Maintenant, les experts confirment que le volume des armes et équipements militaires « occidentaux » (?) accumulés dans les pays de l’Europe de l’Est est beaucoup moins élevé qu’à l’époque de la guerre froide.
Cependant, l’existence de ces armes et équipements militaires, sur place, permet aux forces armées américaines de se mettre, plus rapidement, en posture défensive.
Les experts militaires américains soulignent que cette mesure n’a pas été prise, dans des buts offensifs, mais augmentera la puissance défensive des Etats-Unis et de leurs alliés européens, face aux menaces de la Russie concernant une intervention militaire éventuelle contre les pays de l’Europe.

Autres utilités ?

Les experts militaires américains disent que l’accumulation d’armes et d’équipements militaires américains, dans les pays de l’Europe de l’Est, a, aussi, un autre résultat :

« Cela les rassure, en ce qui concerne le soutien militaire des Etats-Unis, face aux menaces grandissantes de la Russie »,

disent-ils.

http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/357938

du 03/02/2015

Et les caniches sont contents et applaudissent !
Tout ça se fomente dans le dos du peuple et ils polluent notre sol !

Mais depuis quand la Russie a-t-elle menacé l’Union Européenne ?
Nos gouvernants ne se rendent-ils pas compte que nos états seront le champ de bataille de cette guerre à laquelle aspirent les USA ?
Très utile pour finaliser notre génocide et le grand remplacement !

1...34567...17

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43