Archive | TousSports Flux RSS de cette section

La Corse Chante « Diu Vi Salvi Regina » !

ajaccio

Les Corses honorent les défunts !

Afin d’accompagner « les familles dans le deuil et la douleur », c’est l’hymne corse qui résonnera dans le stade de Furiani.
Le Diu Vi Salvi Regina est « un chant sacré par lequel depuis des siècles la Corse rend hommage aux défunts », explique le communiqué du SC Bastia.

L’hymne corse sera joué pour rendre hommage aux victimes

« Cette décision est incompréhensible »,

a réagi « Jean Zuccarelli », conseiller municipal de Bastia et conseiller exécutif de l’assemblée de Corse, interrogé par le site de BFMTV.

« On pensait qu’il y aurait un consensus pour honorer la mémoire des victimes. »

Selon lui, rien n’empêche de jouer les deux chants.
Comme lui, le président de la communauté d’agglomération de Bastia, « François Tatti », a dénoncé l’absence de l’hymne Français avant la rencontre.

Des inscriptions en lettres rouge ont été découvertes sur les murs de la mairie de Bastia, rapporte France 3 Corse ViaStella, samedi matin, telles que :

« Tristi i e francesi mai » (« triste oui, français jamais ») ou  « dolu francese », « dolu naziunalistu » (« deuil français, « deuil nationaliste »).

La veille, le maire Gilles Simeoni avait lui aussi réclamé que La Marseillaise soit jouée.

La Ligue de football professionnel reste prudente sur la question.

« J’ai demandé à tous les clubs de L1 et de L2 de jouer la Marseillaise »,

a simplement commenté son président, « Frédéric Thiriez », cité par L’Equipe..

Je ne fais de procès d’intention à personne et je pense que tout le monde aura à cœur de respecter ce moment ».

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

Diu Vi Salvi Regina

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

Dio Vi Salvi Regina

Le « Dio vi salvi Regina » (Diu en Corse) est un chant religieux dédié à la Vierge Marie créé en Italie par saint Francesco de Geronimo vers 1675.
Il est adopté comme hymne national de la Corse lors d’une consulte tenue à Orezza, le 30 janvier 1735, au cours de laquelle les chefs nationaux de l’île décidèrent la séparation de la Corse d’avec la République de Gênes.
La nation corse proclame son indépendance et se place sous la protection de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie dont l’image sera empreinte sur ses armes et ses étendards.

Des sept couplets originels, « Sekli » en interprète les quatre principaux :

Dio vi salvi, Regina
E Madre universale,
Per cui favor si sale
Al paradiso.
Per cui favor si sale
Al paradiso.

Voi siete gioia e riso
Di tutti i sconsolati,
Di tutti i tribolati
Unica speme.
Di tutti i tribolati
Unica speme.

Gradite ed ascoltate,
O Vergine Maria,
Dolce, clemente e pia,
Gli affetti nostri.
Dolce, clemente e pia,
Gli affetti nostri.

Voi dai nemici nostri,
À noi date vittoria
È poi l’eterna gloria
In paradisu.
È poi l’eterna gloria
In paradisu.

Les Sports Envahis Par L’Islam Radical.

priere-5x3 (1)

Terrain de foot :
prière musulmane !

Les clubs de sport, antichambres des mosquées radicales ?

C’est « RTL » qui, ce jeudi matin, a révélé l’existence d’une note confidentielle du Service central du renseignement territorial (« SCRT ») à l’attention du ministère de l’Intérieur intitulée « Le sport amateur vecteur de communautarisme et de radicalité ».

Militantisme, apparition de tenues traditionnelles, refus de la mixité…
Sur 13 pages sont recensées les dérives observées dans nombre de petits clubs et associations sportives infiltrés par des « éducateurs » d’un genre particulier.
Fichés par les services de renseignement comme fondamentalistes religieux, ces derniers ciblent un public particulièrement jeune auquel ils prétendent enseigner dans le même cadre le sport et la religion.
C’est ainsi qu’on voit se transformer des vestiaires en salles de prière, des arbitres contraints de retarder des rencontres sportives pour cette même raison, ou encore « des joueurs de football d’une équipe de Perpignan qui prient sur la pelouse devant des arbitres médusés ».

Ces dérives sont le fait de clubs amateurs dont « certains sont même encadrés par des musulmans radicaux considérés comme dangereux, au contact de jeunes influençables », nous dit-on.

Des faits qui contreviennent à « l’obligation de neutralité des pratiques sportives : pas de discrimination, pas de signes religieux dans les salles ou sur les terrains ».
Interviewé ce même jour par « Yves Calvi », le secrétaire d’État aux Sports « Thierry Braillard » reconnaît :

« Nous sommes inquiets, mais nous ne sommes pas les bras ballants et nous essayons d’apporter une réponse à ce phénomène. »

Au journaliste qui lui demande s’il faut « imposer une charte de la laïcité dans les clubs de sport comme nous l’avons fait dans les classes des écoles de la République » au lendemain du 11 janvier, il répond que la meilleure des solutions est sans doute de« professionnaliser les clubs (via les emplois aidés) car certains aujourd’hui, par manque de bénévoles, se font prendre de l’intérieur » (sic).
C’est un fait acquis :
Les fondamentalistes musulmans font de « l’entrisme » dans les associations et récupèrent les petites structures pour en pervertir les objectifs à leur profit.

Surtout, souligne le ministre, il faut que chacun joue son rôle : élus, fédérations, arbitres sportifs, tous doivent s’impliquer et dénoncer ces faits.
Or, « certains ferment les yeux sur un certain nombre de phénomènes pour X raisons, on n’a pas à rentrer dans les détails… »
À quoi « Yves Calvi »réplique :

« C’est pour avoir la paix sociale et vous le savez très bien. »

Sans commentaire du ministre, qui poursuit :

« Quand on voit que dans un même quartier il y a deux clubs et qu’un fossé se creuse entre les deux, qu’il y a le club des Blancs et le club des… « des bigarrés » (sic), ça pose un véritable problème. […] La solution ne doit pas venir seulement de l’État mais du local. »

Sauf que…
Sauf que le problème, c’est que le « local », comme il dit, a la trouille au ventre.

A commencer par les arbitres et les entraîneurs dont on reconnaît qu’ils « subissent des pressions énormes », mais « si l’arbitre ne peut pas donner son coup d’envoi à 9 h du matin parce qu’il y a une prière, il déclare forfait.
Il fait un rapport qui le signale, et là, les autorités du football doivent aussi jouer leur rôle en termes de sanctions. »

Vœu pieux.

Car « Thierry Braillard » finit par l’avouer :

« Les élus locaux ont peur…
Ils ne sont pas assez vigilants sur les pratiques nouvelles :
boxe thaï, et surtout les « MMA »… »

« MMA » pour « Mixed Martial Arts », soit un sport tellement violent qu’il est interdit par le ministère des Sports, mais très infiltré par les fondamentalistes religieux…

Marie Delarue

http://www.bvoltaire.fr/  du 16/10/2015

La Turquie N’est Pas Fréquentable.

le-coran-nuit-a-la-sante-mentale-251x300 (1)

Un supporteur de basket serbe poignardé à mort en Turquie

Un supporteur serbe de l’Étoile Rouge de Belgrade a été poignardé à mort vendredi soir dans des incidents en marge d’un match de l’Euroligue messieurs de basket disputé à Istanbul contre l’équipe turque de « Galatasaray », a déclaré samedi le
gouvernement serbe dans un communiqué.
La victime, un homme âgé de 25 ans, a reçu un coup de couteau à la poitrine devant la salle, avant la rencontre, dans une bagarre entre supporteurs turcs et serbes.
Le Premier ministre serbe « Aleksandar Vucic » s’est déclaré « stupéfait par ce meurtre odieux » dans une conversation téléphonique avec son homologue turc, » Ahmet Davutoglu », a indiqué le gouvernement serbe.

« La Serbie demande (aux autorités turques) d’identifier et d’arrêter immédiatement le meurtrier et de le punir de façon la plus sévère », a-t-on ajouté de même source.
Le chef du gouvernement serbe a également dit à son homologue turc que l’entraîneur de « Galatasaray », « Ergin Ataman », n’était plus le bienvenu en Serbie après avoir accusé le jeune homme tué et tous les supporteurs serbes de « terrorisme », selon l’agence officielle serbe « Tanjug ».
Quelque 400 supporteurs serbes, restés en dehors de la salle après avoir apparemment été empêchés d’acheter des billets, ont été attaqués par des supporteurs turcs, affirme « Tanjug ».
Selon le consul serbe à Istanbul, « Zoran Markovic », cité par « Tanjug », les médecins ont lutté pendant cinq heures pour tenter de sauver la victime, sans succès.
Le Premier ministre turc a regretté la mort du supporteur serbe et promis que les autorités de son pays allaient « tout faire » pour trouver le meurtrier, selon le communiqué du gouvernement serbe.
Le match a quand même eu lieu et « l’Étoile Rouge » a été battue par « Galatasaray » 110 à 103 après prolongation.

http://www.leparisien.fr  du 22/11/2014

§§§§§§§§§§

La Serbie est endeuillée ce samedi matin.

Un supporteur de « l’Etoile rouge de Belgrade » a été poignardé à mort vendredi soir en marge d’une rencontre de coupe d’Europe de basket-ball à Istanbul face à Galatasaray.
La victime, « Marko Ivkovic », âgé de 25 ans, a reçu un coup de couteau à la poitrine lors d’une bagarre entre groupes de supporteurs.
Le drame, qui a eu lieu devant la salle de sports, suscite l’indignation en Serbie.

Le Premier ministre serbe « Aleksandar Vucic » s’est dit «stupéfait par ce meurtre odieux» lors d’une conversation téléphonique avec son homologue turc « Ahmet Davutgoglu ».

«La Serbie demande (NDLR : aux autorités turques) d’identifier et d’arrêter immédiatement lemeurtrier et de le punir de façon la plus sévère»,

ajoute le gouvernement serbe.
Le Premier ministre turc a expliqué «regretter» la mort du supporteur de « l’Etoile rouge » et a promis que son pays allait tout faire pour trouver le meurtrier.

L’Euroligue a elle aussi condamné la «violence absurde» qui a conduit à la mort du jeune Serbe, précisant qu’elle était le premier incident de ce type recensé dans son histoire.

Sur les réseaux sociaux, les internautes rendent hommage par milliers à « Marko Ivkovic », un membre fidèle d’un groupe de supporteurs de « l’Etoile rouge de Belgrade », décédé à l’hôpital.
Selon le consul serbe à Istanbul, les médecins ont lutté pendant cinq heures pour tenter de sauver le jeune homme.

La bagarre entre supporteurs serbe et turc est survenue bien avant la rencontre.

Selon la police stambouliote, les incidents ont opposé «des supporteurs de « l’Etoile rouge » qui n’avaient pas de billets (…) et des supporteurs de « Galatasaray »».
Selon l’agence de presse officielle serbe « Tanjug », quelque 400 supporteurs serbes avaient été empêchés d’acheter des billets pour suivre la rencontre.

«Il y a avait encore des places libres (…) mais, quand le club (turc) a appris que les supporteurs serbes arrivaient, il a annoncé en coopération avec la police que tous les billets avaient été vendus»,

a accusé le président de « l’Etoile rouge », « Nebojsa Covic ».

Condamnant toute forme de violence, «d’où qu’elle vienne et quelle que soit sa forme», le club turc de  »Galatasaray » a assuré que ses supporteurs n’avaient «rien à voir» avec la mort du jeune Serbe.
Mais l’entraîneur « Ergin Ataman » s’est distingué par une déclaration polémique, qualifiant le jeune homme tué et les autres supporteurs serbes de «terroristes», venus à Istanbul pour «attaquer les nôtres».
Le chef du gouvernement serbe a réagi en annonçant à son homologue turc que l’entraîneur n’était plus le bienvenu en Serbie.

Malgré ces incidents, le match a eu lieu et s’est soldée par une défaite de l’Etoile rouge après prolongation (110-103).

Gaïa pour « Dreuz.info »

http://www.dreuz.info/  du 23/11/2014

Les Dix Actions De Moïse Valls !

panique-163x109-e1374775571574

 

Les REVEs sont-ils REVElateurs ?

Les moins jeunes se souviennent encore de cette phrase inoubliable de Thierry Roland, à la 89e minute d’un match de football « Bulgarie-France, en 1976 :
« Monsieur Foote, vous êtes un salaud ! ».
Emporté par son élan, il voulait même le mettre en prison !
L’arbitre anglais ainsi appelé venait de siffler un penalty scandaleux contre l’équipe de France, après avoir, tout au long de la partie, arbitré à sens unique, et multiplié les décisions défavorables à nos couleurs.
(http://dai.ly/xrkfmp)

J’ai fait un curieux rêve, la nuit dernière.

Thierry Roland était ressuscité,  et revenait au micro.
Mais au lieu de s’indigner contre les arbitres hostiles à la France, il commentait les prestations de Manuel Valls, et concluait toutes ses actions politiques par la même phrase, mais adressée à l’actuel premier ministre :
Manuel Valls, vous êtes un salaud !

Le rêve ayant eu lieu au petit matin, j’ai pu, en me concentrant fortement, restituer les principales actions dans lesquelles l’hôte de Matignon, hier ministre de l’Intérieur, était impliqué.
Et, avant de prendre mon petit déjeuner, je me précipite sur mon ordinateur, pour ne rien oublier…

PREMIERE ACTION : AFFAIRE MERIC

Une bagarre entre jeunes antifas et jeunes nationalistes tourne mal.
Les agresseurs antifas laissent un des leurs (par ailleurs d’une santé fragile), « Clément Méric », sur le carreau.
Bien qu’en possession d’une vidéo qui confirme que l’auteur du coup de poing, « Esteban Morillo », était agressé par plusieurs personnes, dont la victime, qui a essayé de le frapper par derrière, Manuel Valls n’en révèle l’existence qu’un mois après.

Dans la foulée, au prix d’un véritable mensonge d’Etat, et d’une grossière manipulation médiatique de militants se disant journalistes, il a orchestré la dissolution de quatre groupuscules, Troisième Voie, les JNR, l’œuvre Française et les JN, qui n’avaient pourtant pas grand-chose à voir avec le drame.
Il ira encore plus loin dans l’arbitraire, en dissolvant l’association « Envie de Rêver » qui gérait le Local de Serge Ayoub, faisant fermer ce bar qui était un lieu de rencontres et de débats.

Plus sordide encore, il laissera « Samuel Dufour », proche d’ »Esteban », qui n’a pas donné un seul coup lors de la bagarre, en prison pendant un an, lieu où croupit toujours le jeune homme auteur du coup de poing mortel.
Ces deux jeunes garçons étaient d’origine modeste, ouvriers, et n’avaient jamais eu affaire à la justice, contrairement à nombre de racailles multirécidivistes, qui, en liberté, agressent nos compatriotes.
Ecoutons le réquisitoire de « Serge Ayoub » contre le ministre de l’Intérieur, dans une vidéo de « Guy Sauvage », intitulée : « J’accuse ».

 

Image de prévisualisation YouTube

 

DEUXIEME ACTION : ARRESTATIONS SELECTIVES

Lors des manifestations contre le mariage homosexuel, alors qu’à deux reprises, il y plus d’un million de personnes, le ministre de l’Intérieur ordonne à ses policiers de minorer le nombre, de manière ridicule, à 300.000.
Tandis que ces démonstrations se déroulent dans un climat bon enfant, sans aucune vitrine brisée, sans aucune voiture incendiée, il ordonne à des équipes de police de multiplier les provocations, de gazer des familles sur les Champs-Elysées, de faire du chiffre au niveau des arrestations, pour mieux discréditer un mouvement qui, par son ampleur, met ce régime en difficulté.
Le sommet sera atteint lors de Jour de Colère, où, alors que tout se déroulait pour le mieux, 250 personnes tomberont dans une véritable souricière, et seront arrêtées.
A comparer avec l’impunité totale dont bénéficient les islamoracailles du Trocadéro, les antifas de Nantes ou les Femen à Notre-Dame.
Cela n’empêche pas Valls de faire un grand numéro de claquettes sur la République, et de cibler l’extrême droite…
(http://dai.ly/x1asbz7)

TROISIEME ACTION : L’ISLAM RELIGION D’ETAT

Valls fait un grand numéro sur la laïcité et la République.
Dans les faits, dès sa nomination, il va inaugurer les mosquées de Cergy et de Strasbourg, en violation avec la loi de 1905.
Il multiplie les ruptures du jeûne du ramadan, ce qu’il continuera, comme Premier ministre, à Courcouronnes.
Là, il tiendra ces propos hallucinants :

« En partageant ce repas de rupture du jeûne, je veux dire, avec force, que les musulmans de France, c’est la France.
Il y a aujourd’hui trop, beaucoup trop, de paroles, d’actes, qui visent les musulmans de France
 ».

Par ces mots, le Premier ministre, par une inversion des faits grossière, oublie les soldats d’Allah, responsables de trop d’agressions, trop souvent mortelles, trop souvent au couteau, trop souvent au niveau de la gorge, que subissent de leur part nos compatriotes, accusés de malmener les malheureux musulmans.
Par cette forfaiture, Valls, qui est favorable au financement public des mosquées, encourage les associations musulmanes à multiplier les attaques judiciaires contre les esprits libres qui refusent l’islamisation de notre pays.
Par sa politique migratoire, lui qui se déclare lié pour la vie à Israël, met en danger les juifs de ce pays, en implantant sur notre territoire des milliers de « Merah-Nemmouche » potentiels.
Il osait le dire devant les islamo-collabos socialistes, à La Rochelle, en 2013…

QUATRIEME ACTION : MENSONGES SUR SON PASSE

Notre premier ministre a fait toute sa carrière sur le mythe d’un père résistant au franquisme, ayant fui la dictature du caudillo.
Il s’est présenté au Parti socialiste comme l’enfant d’une famille modeste immigrée.
Il a fallu une enquête serrée d’Emmanuel Ratier, dans le livre « Le vrai visage de Manuel Valls », pour découvrir que l’homme a grossièrement menti sur son passé.
Il est d’abord né à Barcelone, en 1962, ce qui est curieux quand on se dit l’enfant d’un réfugié politique espagnol, quand on connaît ce qu’étaient les méthodes de Franco.
Il est à noter qu’aucun journaliste n’évoquera ce livre, sauf l’ineffable « Domenach », en service commandé, qui en profitera pour essayer de le démolir en deux coups trois mouvements… sans rien prouver.
Voilà l’intégralité de l’interview accordée à « TV-Libertés » par l’auteur du livre, qui fera, par ailleurs, de croustillantes révélations sur l’engagement pro-palestinien de Manuel Valls, jusqu’en 2009. Nous avons donc un premier ministre, qui rêve d’être président de notre pays, naturalisé français en 1981, qui se permet de mentir grossièrement, sans vergogne, sur son passé, s’inventant, pour avoir une bonne image de gauche, un père résistant qu’il n’a jamais eu, et des origines modestes bien éloignées de la réalité de la plus riche famille de Catalogne…

Image de prévisualisation YouTube

CINQUIEME ACTION : COMPLICE DU GRAND REMPLACEMENT

Les chiffres sont effrayants.

On annonce officiellement 3.398.300 chômeurs de catégorie A.
Au total, quand on ajoute d’autres catégories (A, B, C, D, E), cela représente 5.719.400 demandeurs d’emplois, soit une augmentation de 5,7 % sur une année.
C’est dans ce contexte que plus de 250.000 étrangers nouveaux s’installent en France chaque année, et que 16.000 clandestins de plus qu’en 2012 ont été régularisés en 2013, soit un total de 50.000 clandestins régularisés.
Le nombre de demandeurs d’asile a explosé, atteignant 60.000 demandes.
Ce régime, dans ce contexte, ose accorder davantage de visas aux pays de l’Afrique du Nord.
Il a fait voter, symboliquement, le retrait de la franchise de 30 euros aux étrangers pour pouvoir disposer des soins gratuits, AME et CMU.

Dans le même temps, il restreint l’accès aux soins des Français, au nom des nécessaires économies.
Perdant le vote des classes populaires, il a tout fait pour donner le droit de vote aux immigrés, espérant ainsi se constituer un électorat de secours.
La dernière ignominie du gouvernement Valls concerne la politique familiale.
En diminuant la part fiscale du quotient familial, la limitant à 1500 euros, dans un contexte où ceux qui travaillent sont pressurés d’impôts pour nourrir les parasites politiciens et ceux qui ne travaillent pas (de plus en plus de nationalité étrangère), ce message est fort clair.
Les familles françaises des classes moyennes qui veulent faire des enfants n’auront plus les avantages fiscaux qui les aidaient à mener à bien ce projet, tandis que les familles étrangères, qui vivent pour beaucoup des allocations familiales, continueront à le faire, de plus en plus nombreux.
Et bien évidemment, les agressions, dont seront majoritairement victimes nos compatriotes, augmenteront.
Valls et son gouvernement ont sur les mains le sang de nos compatriotes, et sur leurs consciences les cris des femmes violées (200 par jour !), trop souvent pas des multirécidivistes d’origine étrangère.
Quant aux caisses solidaires, elles seront de plus en plus en déficit, et les Français seront contraints de se serrer la ceinture, pour financer l’assistanat.
Conclusion, comment ne pas aller dans le sens de Renaud Camus, et de parler d’accélération du Grand Remplacement.

Image de prévisualisation YouTube

SIXIEME ACTION : LES PASSE-DROITS DE SON EPOUSE

Notre nouveau Premier ministre n’a que le mot République à la bouche.
Son président (pour combien de temps encore ?) parlait même, durant la campagne, de « République irréprochable ».
En tant que ministre de l’Intérieur, il n’a cessé de nous marteler que les automobilistes devaient être davantage verbalisés, qu’il fallait réduire la vitesse sur les nationales, les départementales et les autoroutes, sans oublier les centres-villes.
Bref, toujours plus de radar, toujours plus de répression.
Pourtant, il se dit que lors de ses déplacements, systématiquement, son chauffeur, sous ses ordres, multiplie les excès de vitesse et les entorses au code la Route, en toute impunité.
Encore plus grave, l’épisode de son épouse, « Anne Gravoin », usant de son autorité d’épouse du ministre de l’Intérieur pour faire sauter une contravention d’une amie (17 euros), venue lui rendre visite dans le 11e arrondissement, aurait dû, dans un pays normal, lui valoir de devoir remettre immédiatement sa démission, pour abus de pouvoir.
En effet, comment peut-on rester au pouvoir quand on rackette sans vergogne les automobilistes, qui se prennent des amendes de 90, 135 euros ou plus, pour rouler à 52 à l’heure sur une deux voies limitée à 50, ou pour un défaut de ceinture quand on va acheter un pain à 300 mètres de chez soi, et qu’on absout une copine de son épouse, pour la somme de 17 euros, tout en engueulant le malheureux policier qui a osé ce crime de lèse-copine du ministre ?
On se croirait revenu sous l’Ancien Régime, et ses privilèges, voire dans une république bananière.
Ecoutons, pour mieux savourer comment il se moque de la figure des Français, ce passage où Valls ose réclamer la démission de Claude Guéant…
(voir riposte Laïque)

SEPTIEME ACTION : UN DANGEREUX LIBERTICIDE

Valls est un spécialiste pour faire le coup de l’extrême droite à tout bout de champ.

Il utilise cela pour remettre en cause la liberté internet.
Il veut mettre le CSA sur le dos de sites qui lui déplaisent.
Il multiplie les demandes de censures contre « youtube », « dailymotion » et « twitter ».
Lors de l’affaire Dieudonné, il a gravement remis en cause les libertés publiques, se permettant d’instrumentaliser l’Etat, au service de sa croisade.
Remarquons que pendant ce temps là, Taubira ne disait rien.
L’homme qui a déjà dissous cinq associations classées à l’extrême droite, lors de l’affaire « Méric », parait obsédé par l’idée de faire disparaître tout ce qui le dérange.
Il montre ainsi son vrai visage de petit totalitaire, déguisé en socialiste.
Lors de deux vidéos, Marine Le Pen, puis, lors d’un débat contradictoire, Florian Philippot, assènent quelques vérités sur ce dangereux personnage.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

HUITIEME ACTION : COMPLICE DES MUSULMANS RACISTES

Valls se prétend l’ami des juifs.
Personne n’a oublié sa célèbre phrase :

« Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à Israël ».

Déclaration curieuse de la part du plus Palestinien des socialistes jusqu’à 2009.
Il n’a pas de mots assez forts pour stigmatiser l’extrême droite, jugée bien évidemment raciste.
Mais curieusement, on ne l’entend jamais, et pas davantage les associations dites antiracistes, dire un mot sur les violences des enfants de l’immigration d’Afrique du Nord contre les juifs, alors qu’elles en sont l’unique origine.
Quelle crédibilité accorder à sa prétendue lutte contre l’antisémitisme quand on introduit sur le territoire français, tous les ans, des dizaines de milliers de nouveaux musulmans qui, statistiquement, ne peuvent qu’aggraver les menaces d’agressions contre les juifs, comme on l’a vu lors des dernières manifestations (pourtant interdites) de Barbès, de Sarcelles et place de la République ?
Chose inouïe, alors qu’on était dans une logique de pogrom, le ministre de l’Intérieur du gouvernement Valls envisage de dissoudre la Ligue de Défense Juive, qui, sur le terrain, courageusement, permet d’éviter des ratonnades plus nombreuses contre les juifs.
Message de Valls aux musulmans :

« Votez pour nous, et on vous laisse régler vos comptes avec les juifs en dissolvant leur principal groupe de défense ».

Et après les juifs, ce seront les Français de souche.
Il suffit de regarder cette vidéo pour comprendre qu’effectivement, le danger, en France, c’est la « LDJ »…

Image de prévisualisation YouTube

NEUVIEME ACTION : FEU SUR LES IDENTITAIRES A POITIERS

Ce 20 octobre 2012, 73 jeunes militants de Génération Identitaire se retrouvent sur le toit de la mosquée en construction de Poitiers.
Ils ne se livrent à aucune dégradation, et réclament simplement un référendum sur les constructions de mosquée et l’immigration.
Ils scandent le nom de « Charles Martel ».
C’est immédiatement le lynchage médiatique. Valls n’est pas le dernier, il dénonce « la provocation haineuse et inadmissible »et « les amalgames douteux » du Bloc identitaire. M. Valls « garantit que l’Etat fera preuve de la plus grande fermeté face aux manifestations d’intolérance qui déchirent le pacte social« . Il tiendra parole. Quatre responsables seront placés en garde à vue tout le week-end, et se verront mis sous contrôle policier. Il leur sera interdit de contacter, jusqu’à nouvel ordre, des militants de leur mouvance, et de quitter leur département. Récemment, deux autres responsables nationaux du mouvement seront également mis en examen, alors que l’un d’entre eux était à l’étranger au moment des faits. A comparer avec l’impunité totale dont bénéficient les Femen, qui pourtant, elles, ont vandalisé plusieurs édifices religieux, toujours catholiques, et les antifas, qui ont cassé tout le centre-ville de Nantes et de Rennes. Ecoutons le témoignage de Damien Rieu, président de Génération Identitaire, après sa mise en examen.

 

Image de prévisualisation YouTube

DIXIEME ACTION : L’EUROPEISTE QUI DIT AIMER LA FRANCE

En 2005, Manuel Valls est bien ennuyé.
Il ne sent pas bien cette histoire de référendum sur le TCE, que son parti a demandé à Jacques Chirac, et obtenu, à sa grande surprise.
Dans un premier temps, il s’affirme partisan du non, à un moment où les sondages pour ce vote progressent.
Mais au dernier moment, il se ressaisit, prétendant vouloir défendre l’unité de son parti.
Traduction, pour lui les intérêts du PS sont supérieurs à ceux de la France.
Naturellement, en 2008, au moment du vote du traité de Lisbonne, bafouant le suffrage des électeurs français, il est en première ligne, du côté socialiste, pour voter et faire voter ce texte.
Depuis, ce membre des grandes instances comme « Le Siècle », « Bilderberg », ancien « Young Leader », se montre un des plus farouches européistes, comme s’il voulait se faire pardonner son moment d’égarement de 2005.
Lors de son discours d’investiture, comme premier ministre, à l’Assemblée nationale, il répétera six fois, évoquant une possible sortie de Schengen, qu’il fallait être sérieux.
Traduction :
Il condamne la France à être submergée par l’immigration.
Alors, quand dans son discours d’investiture, il nous fait d’abord le coup des jeunes des quartiers à qui la République n’a pas assez donné l’amour de la France (comment ont fait les immigrés européens ?), pour finir, les trémolos dans la voie, par le coup de l’enfant d’immigré fier de la France et d’être devenu français, dites-vous bien, chers compatriotes, qu’il se fout ouvertement de votre gueule, et qu’il ne peut aimer une France à laquelle il n’est pas charnellement attaché, et militer pour sa dissolution dans une Union fédérale européenne, elle-même servile relais du mondialisme qui implique la disparition de nos frontières…

Image de prévisualisation YouTube

Il est intéressant d’écouter ce qu’ânnonait, dans les années 1980, un jeune boutonneux socialiste, déjà tête à claques, qui n’a jamais fini ses études, n’a jamais bossé, et n’a fait toute sa vie que de la politique politicienne au service des Rocard, Jospin, Royal, Hollande, tous des fossoyeurs de notre France…
(voir Riposte Laïque)

J’ai reconstitué mon rêve, de manière assez complète.
Je trouve que j’ai bien mérité mon café du matin, avec mes tartines beurrées.
Que Thierry Roland et ses inoubliables formules reposent en paix.
Quant à moi, bien évidemment, il ne me viendra jamais à l’esprit de qualifier aussi grossièrement que se le permit, lors de mon rêve, l’ancien journaliste sportif, un homme comme Manuel Valls, forcément membre du camp du bien, puisque de gôche, donc tout le contraire d’un salaud…

Paul Le Poulpe

http://ripostelaique.com/  du n° 367, le 04/08/2014

Les Médias En Sont Pour Leurs Frais !

Benzemaalgerie

Porté aux nues…Benzema n’a pas sauvé la France !

Les Allemands viennent, en quelques jours, de casser deux belles histoires.
Ils ont d’abord éliminé l’équipe d’Algérie, que nous étions sommés d’aimer, et de considérer comme une deuxième équipe de France, vu que dix-sept de ses joueurs étaient nés dans l’Hexagone.
Nous devions même nous extasier devant la joie des supporters, tellement français qu’ils n’avaient que des drapeaux algériens sur eux, et tellement amoureux du pays qui les a vus naître qu’ils y cassaient souvent tout sur leur passage.

Deuxième belle histoire, Karim Benzema.
Ils y tenaient tellement à leur beau scenario :
La France qualifiée contre l’Allemagne grâce au génie de l’avant centre du Real Madrid, algérien de cœur, mais français de raison et d’intérêt financier.
Nous avons droit, depuis le début de cette Coupe du Monde, à un véritable culte de ce joueur, présenté comme le sauveur, issu d’une France qui, une fois encore, serait sommée de dire merci à sa diversité.
Ils étaient déjà tous prêts à nous hurler dans les oreilles : « Benzegoooooooooool » au prochain but de l’avant-centre de l’équipe de France, qui, rappelons-le, est le seul à ne pas chanter La Marseillaise, mastiquant dédaigneusement son chewing-gum pendant les hymnes.

Malheureusement, les faits sont têtus.
Après un premier match facile, où il a marqué deux buts (dont un penalty) face à une équipe modeste, rapidement réduite à dix, puis un deuxième match où il a marqué le 4e des cinq buts de l’équipe de France contre la Suisse, cela fait trois matches que le buteur maison n’a pas fait parler la poudre, et, en coupe du Monde, quand l’avant-centre ne marque pas de buts, on se fait éliminer, ce qui vient d’arriver à l’équipe de France.
Or, cela fait trois matches que Benzema ne marque pas un seul but.
Nous n’épiloguerons pas sur les curieux choix de Deschamps, sacrifiant délibérément un véritable avant-centre, Olivier Giroud, pour qu’il ne fasse pas trop d’ombre à « Karim ».

Rappelons que le journal « L’Equipe » avait osé, au lendemain du premier match, cette page une grotesque : « Karimnalajoie », et qu’hier encore, elle consacrait sa couverture à un grand portrait de ce joueur, peu aimé des Français.

Sans doute Pierre Cassen, qui a multiplié, dans Boulevard Voltaire, les articles dénonçant le message politique que contenait cette grossière propagande en faveur de Benzema, ne pourra que voir ses analyses confortées.
(http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/france-sommee-didolatrer-benzema,89516)
(http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/benzema-aurait-il-pu-jouer-contre-lalgerie,91926)

Il n’empêche que Didier Deschamps a fait un bon travail, que perdre en quart de finales contre l’Allemagne n’a rien d’infamant.
Cette équipe, en l’absence de Ribery, est apparue plus sympathique aux Français que ses devancières.
On a même vu dix joueurs sur onze chanter La Marseillaise en début de match.
Dans une période morose, ils ont redonné, parfois, un peu de baume au cœur des Français.
Les journalistes n’avaient pas à faire ce cinéma sur Benzema, essayant de délivrer un message politique malsain en se servant du football.

Mais il n’empêche, n’en déplaise à la caste politico-médiatique, que les Français aimeraient que leur équipe ressemble davantage à celle d’Allemagne, et chacun aura compris, en regardant les photos des deux équipes, ce que cela veut dire.

Paul Le Poulpe

 

equipefrancefoot2014

equipeallemagne2014

http://ripostelaique.com/  du 05/07/2014

La France Est Qualifiée Pour La Suite.

coupe

La France laisse l’Algérie aux huitièmes de finale !

Le match Allemagne / Algérie vient de se terminer : Allemagne 2, Algérie 0.

Nous pouvons espérer que nos travailleurs pourrons dormir cette nuit.

Sommes-Nous Encore En France ?

drapeau

Des supporters de l’Algérie s’en prennent à nos militaires !

Vendredi, à 01 h 15, une grosse bagarre a éclaté place Davilla entre soixante-dix supporters et des paras du 3e RPIMa…
Sitôt la qualification de l’Algérie acquise pour les 8es de finale de la Coupe du monde de football au Brésil, après son match nul (1-1) face à la Russie, jeudi soir, les supporters des ‘Fennecs’ ont manifesté bruyamment leur joie en défilant dans les rues de Carcassonne, klaxons tonitruants et drapeaux déployés dans des cortèges de voitures.
Il était alors minuit passé…

Place Carnot, pas moins de 130 véhicules auraient été comptabilisés par les forces de l’ordre.
Plus de 150 voitures au plus fort de la soirée…
Une joie « légitime », qui a pourtant viré au pugilat à hauteur de la place Davilla, entre une douzaine de jeunes parachutistes du ’3′ qui passaient, selon nos informations, une soirée avec leurs compagnes au restaurant de « L’art de Vivre », et près d’une centaine de supporters de l’Algérie.

D’après nos renseignements, c’est vers 1 h 15 que ce déchaînement de violences a débuté.
Les ‘paras’ étaient alors devant le restaurant, lorsqu’un échange de menaces et d’insultes a fusé de part et d’autre.
Un premier épisode verbal, très rapidement suivi par des échanges de coups.

« Tout s’est passé très vite lorsqu’un militaire a été fauché par un véhicule. Là, plusieurs voitures du cortège se sont arrêtées et leurs occupants (une soixantaine, Ndlr) ont commencé à encercler les ‘paras’.
Avant de s’en prendre au mobilier de la terrasse extérieure du restaurant pour le jeter contre les vitrines et l’éclairage de la façade, ainsi que sur les militaires »,

témoigne un des responsables de L’art de Vivre.
Des barres de fer et des battes de base-ball auraient même été utilisées lors de la correction infligée aux ‘paras’.

« J’ai appelé la police et ils sont rapidement intervenus.
Mais ils n’étaient pas assez nombreux 

(ils n’étaient que quatorze fonctionnaires pour gérer la situation, Ndlr) ».
Sept plaintes déposées par les victimes…
Au final, six soldats ont été plus ou moins légèrement blessés (arcade, nez, pommette, etc…) et transportés aux urgences, d’où ils ont pu sortir depuis.

En parallèle, les fonctionnaires de police sont parvenus à identifier le véhicule qui avait fauché l’un des ‘paras’ avant que la bagarre n’éclate.
Interpellé, ce Carcassonnais de 19 ans, résidant à Ozanam, a été interpellé à 01 h 45, et placé en garde à vue. Remis en liberté, il sera jugé devant le tribunal correctionnel le 3 octobre.

Hier après-midi, les responsables du restaurant de la place Davilla et les six militaires blessés ont déposé plainte au poste de police.
Une enquête est actuellement en cours.

Yannick Bonnefoy

http://www.lindependant.fr/  du 28/06/2014

Les Petits Bonheurs Du Football.

footalgeriensprieres

Grâce à la défaite algérienne,

la soirée lilloise a été calme.

L’excellente nouvelle de la défaite algérienne a fait rugir un silence rassurant sur la ville de Martine Aubry et de l’imam Lasfar.
La victoire du FN aux Européennes avait déjà installé une sourdine dans le comportement des femmes voilées et des commerçants musulmans.
Maintenant il faut espérer que ces échecs successifs deviennent de réels avertissements à l’arrogance de la ville socialiste musulmane.

Ce n’est un secret pour personne, Lille Métropole est une ville musulmane dirigée par les socialistes depuis des décennies.
Mauroy, comme Aubry a installé une collaboration entre le parti socialiste et les salafistes à tel point que certaines décisions de justice peuvent être changées par un simple coup de téléphone de Monsieur Lasfar à Madame Aubry.
On se souvient de l’affaire de l’incinération d’un français musulman interdite par l’imam de la mosquée de Lille Sud, et,  acceptée par le Tribunal de Lille, pour être ensuite interdite par Martine Aubry elle-même.
Un fait divers qui a choqué les esprits à tel point qu’on s’en souvient encore.
D’une façon rédhibitoire, la mairesse catholique penchant musulmane, avait décidé que les lois républicaines du respect des volontés d’un mort ne seraient pas respectées par les lois de la république mais que les lois de la charia s’imposaient forcément.
Un exemple de l’application de la loi musulmane dans une ville où jadis les ouvriers ont résisté sans relâche aux lois du patron puis de l’occupant allemand.

L’avant-match et les sympathisants mahométans.

Les scènes de supporteurs enthousiastes, maquillés aux couleurs de l’Algérie étaient fréquentes à chaque carrefour de la ville.
Place de la Solidarité, par exemple, des voitures étaient décorées avec le drapeau algérien qui volait par les fenêtres.
Les non musulmans semblaient très surpris de voir des supporteurs habillés avec des survêtements à la gloire de l’Algérie criant « vive l’Algérie ! » dès qu’ils croisaient un autre musulman.
Les coups de klaxon cassaient le silence de la rue Jules Guesde où plusieurs commerçants avaient pris soin de fermer avant l’heure traditionnelle de 20 H 30.
Les rares boutiques survivantes chinoises et françaises de la rue continuaient leur activité, constatant que la recette était bien moindre.
Chez « La Lainière », haut lieu lillois de vente de laine, on n’a pas vu la queue de clientes sur toute une longueur du magasin.
Les supporteurs étaient pourtant bien partis pour faire un maximum de bruit et pour exprimer leur joie de la victoire.
Heureusement, le plan a échoué en espérant que d’autres encore seront du même calibre de désolation pour ces Algériens arrogants.

Un tour d’horizon après la défaite.

Dans les rues de la capitale du Nord, on ne voit aucun signe de manifestation car les visages conquérants de la veille ont laissé place au silence lourd et pesant de la défaite.
Les musulmans sont rentrés chez eux.
La jeune fille d’hier soir qui avait mis le drapeau algérien sur les épaules en descendant fièrement la place du marché de Wazemmes n’est plus visible sur le pavé lillois.
Avant le match elle pensait trouver un mari au sein des supporteurs, aujourd’hui, elle doit se morfondre avec un drapeau qui perd de ses couleurs.
Une bien triste affaire.
De la même manière que les victimes bruxelloises de Nemmouche n’ont suscité aucune émotion, la victoire belge n’a été félicitée par aucune association pro-palestinienne qui trône majestueusement en plein centre du marché.
Le fair-play sportif est bien loin, parti au-dessus des minarets.
Pourtant, la police de Martine Aubry avait mis un soin particulier à organiser la sécurité des musulmans.
Il est bien vrai que personne ne peut s’interroger sur la mise en place d’un service de sécurité pour protéger les fauteurs de troubles.

Mais la violence n’a pas pu être maîtrisée sur tout le territoire européen.
Charleroi a été le théâtre d’affrontements violents entre belges et algériens.
Les sites internet pro-jihadistes sur internet ont déjà couvert la toile d’insultes anti-belges.

Ce match qui devrait être un événement sportif inclus dans la coupe du monde de football est encore une preuve de la place envahissante de l’islam en France et en Europe.
Les supporteurs français soutiennent une équipe étrangère en raison de son appartenance à l’Islam, plus qu’il ne le ferait sûrement pour l’équipe de France, elle-même.
Personne n’est interpellé par ce comportement à Lille.
La ville est totalement islamisée.
Elle s’est pliée, il y a longtemps à une volonté de vivre ensemble sans vraiment.
Chacun baisse la tête dans la ville pour seule réaction.
La population a peut-être des revendications et des critiques mais personne n’ose dire un mot.
Une population qui s’est soumise à une manière de vivre fondue dans les traditions de l’islam.
Il faut espérer qu’un jour un réveil se fasse ?

L’antisémitisme : le perturbateur du bien-pensant islamiste

Lille est un exemple de ville colonisée par l’intégrisme.
On observe dans les rues de cette ville sans mystère deux cultures se côtoyer sans vraiment se connaître.
La communauté juive a été bien sûr complètement exclue de cette alliance.
On sent que l’intégrisme musulman est fortement présent surtout chez les jeunes qui considèrent l’Islam comme la religion française.
Il n’y a plus pour eux de respect pour les lois républicaines mais une volonté de valoriser l’islam et ses principes même s’ils ne sont pas musulmans.
La communauté catholique est en apparence autonome mais une fois investie elle montre un attrait particulièrement prononcé pour la cause islamiste surtout en ce qui concerne son soutien à l’état Palestinien dans le conflit israélo-palestinien.
Certains prêtres vont jusqu’à faire du prosélytisme (photos à l’appui) au moment de la messe,  en rappelant chaque dimanche que les palestiniens sont des opprimés et vivent colonisés par les affreux juifs.
L’événement dont on parle est incertain, l’endroit cité est vaguement décrit.
On comprend la volonté de  construire une haine à l’encontre d’Israël en montrant la communauté islamique comme victime ayant raison d’avoir recours au terrorisme pour se défendre.

Pendant la messe aucun prêtre catholique ne s’appuie sur le Vatican II pour faire comprendre la légitimité d’Israël et les efforts constants faits pour combattre le terrorisme islamiste.
Par contre, même si des chrétiens se font assassiner chaque jour dans plusieurs pays d’orient, les palestiniens soutenus par le Hamas (organisation terroriste) sont sujets d’une aide indéfectible.
Une situation hautement ambiguë qui dénote une forte volonté de montrer le lien possible entre chrétiens et musulmans.
Les insultes contre les français sont toujours présentes et même parfois virulentes mais n’en déplaisent à Monsieur Asfar ou peut-être à Madame Aubry d’une façon mineure, les musulmans s’imposent à l’Education nationale et dans l’enseignement catholique privé.

On prendrait donc facilement cette ville française islamiste en exemple pour démontrer ce que serait un avenir construit par les lois de la charia.

Il serait temps d’organiser une riposte voire une résistance pour que prochainement on ne soit pas obligé de se convertir à l’islam pour faire sa scolarité sans encombre ou pour travailler.

Corinne Valtremont

http://ripostelaique.com/  du 20/06/2014

Un Reflet Sordide De Notre Epoque.

nouvelles-images-humour-rigolote-bonne-nuit-img-270x300

Assez rigolé, on passe à la gérontophilie !

C’est beau, ça lutte contre les stéréotypes et ça promeut la solidarité entre les générations.
« Tomboy » était « éducatif »« La Vie d’Adèle » « époustouflant » ,« L’Inconnu du lac » « hyper-réaliste ».
Les médias s’arrachent les superlatifs, les films les récompenses…
Leur point commun ?
La promotion de l’homosexualité.

Promoteur officieux d’une société sans norme ni repère, le cinéma accélère le rythme.
Bisexualité, homosexualité… et maintenant gérontophilie !
C’est ni plus ni moins le titre d’un film qui sortira en salle le 26 mars prochain.
Lake est amoureux d’une jeune fille de son âge… une histoire qui frisait l’intégrisme, en clair.
Du coup, il se fait embaucher par une maison de retraite et tombe sous le charme d’un « séduisant patient » de 82 ans, d’origine africaine de surcroît.
Il aurait été bien dommage de se passer d’un petit refrain immigrationniste…

Deux hommes, 18 ans… 82 ans, ravalez donc vos préjugés, on vous parle d’amour, là. On « repousse les limites » avec une histoire « romantique »dégoulinante de bons sentiments pour vous expliquer, vieux réacs que vous êtes, que la famille – père, mère et enfants – comme socle de la société, c’est vraiment fini.
On a commencé par caser un divorce systématique, des remariages à l’envi, une mère qui pour compenser son ennuyeuse hétérosexualité fume des joints avec sa fille, des couples « gay » nettement plus sympathiques que les vieux hétéros qui passent leurs journées à s’engueuler, la gamine homosexuelle qui réussit à briser les codes d’une société patriarcale étouffante, la petite fille qui découvre son avenir en glissant un pénis en pâte à modeler dans sa culotte…
Il était temps d’innover !

Un jeune et un vieux… c’est beau, pleurez, bande de fachos !
Bon, pour l’instant, on s’empresse de vous préciser que « Lake » a 18 ans, le progressisme est patient… mais on compte sans doute sur l’émotion des spectateurs pour préparer un accueil triomphant au prochain chef-d’œuvre Pédophilia.
Ne hurlez pas, l’enfant n’aura que quelques années de moins, rien de choquant.

C’est beau, ça lutte contre les stéréotypes et ça promeut la solidarité entre les générations. Faire un film sur un garçon attentionné envers un grand-père pour encourager la jeune génération à prendre soin de ses racines ne suffisait pas, il fallait que ce soit sexuel, évidemment.
Continuer à résumer l’homme à ses pulsions sexuelles en tous genres, c’est mieux, question de dignité.
Et quand la future génération aura bien compris qu’elle n’est ni homme ni femme, ni noire ni blanche, ni catho ni bouddhiste, ni enfant ni adulte, sans Ciel ni racine mais persuadée de sa toute-puissance sur la nature, enfin elle sera « libre », si si.
Et le cinéma pourra redevenir un art, depuis le temps qu’il n’est plus qu’un outil idéologique.

L’avantage, c’est que le jour où votre fille tombera éperdument amoureuse de son chien, plus aucun stéréotype réactionnaire ne viendra barrer la route à son…« bonheur »
Elle pourra peut-être même l’épouser, continuons de rêver…

Charlotte D’Ornellas

http://www.bvoltaire.fr/  du 18/03/2014

 

 

Le monde des médias ET du cinéma est noyauté par qui…mais par nos « chers amis » qui nous veulent « tout le bien du monde « !
La presse et la télé ont compris que nous avons le choix de chercher nos informations ailleurs.
Sont venues à la rescousse les équipes du cinéma pour nous pondre des films « publicitaires » de ce que nous ne voulions pas entendre !

Heureusement que restent des chefs d’oeuvre tournés par de vrais artistes…jusqu’à ce que la dictature médiatique ne nous permette plus de les regarder.
Pauvre France !

Dans quel bourbier nauséabond patauges-tu ?

Le Voile Entre Aussi Dans Le Sport ! ? !

basket-voilees

! Basketteuses Voilées !

Le communautarisme vient de faire son entrée dans le sport !

Une équipe féminine de basket va disputer son premier match revêtue du voile islamique !
Il y avait bien eu, ici ou là, des projets de compétitions féminines auxquelles devaient participer des sportives voilées, mais ils avaient tous échoué :
le bon sens tenait bon.
Hélas !
Ue bon sens vient de lâcher prise :
Une équipe féminine de basket va disputer son premier match revêtue du voile islamique !

Pour une première, c’est une première, mais ce n’est pas une première sportive :
C’est une première communautariste, la pire de toutes, celle qui bafoue ouvertement l’esprit du sport lui-même, puisque le sport transcende toute religion .
(Le sport transcende également toute race et toute nationalité, n’en déplaise aux racistes et aux agitateurs de drapeaux !)

Évidemment, les naïfs verront dans cette extension du voile les progrès du« vivre-ensemble », alors que les lucides auront compris qu’il s’agit d’un pas supplémentaire dans la course à l’islamisation de notre pays.
Quant aux inconditionnels de la « différence », ils se réjouiront de cette initiative, vu qu’ils ne condamnent pas ceux qui bafouent les lois de la République dès lors qu’ils sont d’obédience musulmane.
Il est vrai que ces mêmes inconditionnels ont pris soin d’habiller la réalité de mots admirables, au point de faire de l’islam une « religion d’amour, de tolérance et de paix » !
Après tout, chacun a le droit de voir midi à sa porte, de considérer « Hitler » comme un authentique démocrate, de vénérer « Lénine », « Staline » et « Mao », de vivre sa foi à sa guise…
Bref, d’arborer le voile islamique dans une rencontre sportive si ça lui plaît, car ce n’est pas un simple match de basket qui pourrait inquiéter la France !
Les joueuses du Mans ont d’ailleurs précisé qu’elles porteront le voile dans le respect des lois de la République, puisqu’elles ne cacheront pas leur visage (sic !).

Désormais, ce ne sont plus les hautes instances du sport français qui fixent les limites de la tenue réglementaire des basketteuses et autres sportives, mais « la burqa » !
Le problème est que cette énième lâcheté exaspère, à bon droit, les Français véritables, qui entendent qu’en France on vive à la Française !
Voilà pourquoi nos élus devraient réviser très sérieusement leur islamophilie, autrement dit leur dhimmitude, car la France profonde ne veut plus d’un islam qui se permet, pour lui seul, ce qu’aucune autre religion ne se permettrait pour elle-même sur le sol Français.

La France n’est pas l’Arabie saoudite !

La France n’est pas à vendre à quelque pays musulman que ce soit !
La France n’est pas à vendre !
Son prix est bien trop élevé.
Il est même hors de prix, car c’est le prix de la liberté !
Et cette même liberté n’a qu’un mot face à l’islamophilie de nos élus :
« Stop ! »,
« Assez ! »,
« Ça suffit ! »,
« On n’en veut plus ! »,
« La coupe est pleine ! »,
« Trop, c’est trop ! »,
« Non, non et non ! »

Maurice Vidal

http://www.bvoltaire.fr  du 25/01/2014

 

 

 

 

Qui nous dit que ce ne seront pas des hommes qui seront sur le terrain ?
Attention, les manches longues sont exigées par leur « charia », celles qui n’en portent pas devraient être mises sur le banc de touche…comme celles qui perdraient leur voile pendant le jeu !
Il va falloir refaire de nouvelles règles du basket pour « ces dames » !
Décidément, notre sport devient du n’importe quoi si les islamistes se mêlent de s’immiscer dans des traditions autres que les guérillas… ou les tâches familiales spécifiquement féminines chez eux.

Fade Mais Royalement Normal.

Sainte

Serait-ce une quenelle ?

Bienvenue au club des cocus, Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler hospitalisée ?
Mais pourquoi ?
Dépression due à l’irruption d’une nouvelle maîtresse !

Pauvre petite chose…
Qui, malheureusement, aura bien du mal pour trouver une quelconque empathie chez tous les Français qu’elle a superbement méprisés (y compris ses con-frères journaleux) depuis son installation à l’Elysée, et l’usurpation d’un poste qu’elle ne mérite aucunement.
Malgré ma sympathie pour le bouddhisme et ses préceptes de compassion, que je m’efforce habituellement de suivre au plus près, j’avoue que dans ce cas, la première pensée qui m’a traversé l’esprit en apprenant la nouvelle fut, en même temps qu’un grand éclat de rire :
« Bien fait » !
Surtout que si quelqu’un était capable de prévoir la veulerie d’un François Hollande c’est bien elle, qui a si bien su le ravir sans discrétion ni délicatesse  aucune, à sa précédente compagne, pourtant mère de ses quatre enfants … et qui avait déjà donné un sérieux coup de canif dans le contrat de concubinage (quel horrible mot mais si bien adapté ici) en faisant un enfant à une autre femme politique aux dents longues…
Quand un homme est capable de cocufier une Nation entière en travaillant assidûment à sa ruine depuis près de deux ans, ainsi qu’aux nombreux citoyens qu’il écrase de son mépris tant dans son comportement ridicule que dans les inepties de sa politique et de ses déclarations… il ne faut pas s’étonner de ce qui vous arrive, madame l’arrogante, sous peine d’être taxée de naïveté, pour ne pas dire carrément de stupidité ! A trompeuse, trompeuse et demie, dans le créneau que vous avez choisi pour briller, la concurrence est rude et sans scrupules … j’aurais cru que vous en étiez consciente !
En plus il avait prévenu qu’il serait « normal » !
De ce point de vue il l’est incontestablement.

Bien évidemment, la féministe que je suis compatis dès qu’une femme est salement trompée.
La plupart des hommes sont effectivement assez nuls en matière de rupture, préférant  faire traîner les choses sans choisir, ce qui fait que lorsque la vérité est révélée, c’est le drame.
Mais ce psychodrame de caniveau me laisserait totalement froide s’il n’était une fois de plus, un prétexte à ridiculiser la France aux yeux de l’Etranger, attentif aux  faux pas qui ne cessent de jalonner le parcours de notre insipide président qui ne peut faire parler de lui que dans le scandale ou le ridicule.
Et Madame Trierweiler ne pourra même pas se consoler de mes paroles, si elles lui étaient rapportées, en pensant que je ne suis qu’une nauséabonde réactionnaire, tout simplement parce que je ne suis pas la seule à  penser de la sorte, j’en veux pour preuve les plaisanteries qui fleurissent  sur les réseaux sociaux … le rire étant un doux emplâtre sur cette nouvelle blessure d’amour propre (sens figuré) subie par la France et les Français.

Mais ce qui est le plus risible, c’est le cirque que les médias font autour de cette minable histoire de fesses.
Qui n’aurait jamais dû avoir lieu  pour commencer, puis mise sur la place publique ensuite, en tentant de nous attendrir sur le côté fragile de la pauvresse, obligée d’être hospitalisée pour examens … suite à la révélation de la « supposée » liaison de son volage compagnon.
Les amoureux de la France à l’Etranger ont le cœur qui saigne devant autant de ridicule, ceux qui au contraire ont toujours été jaloux de sa grandeur, se réjouissent et jubilent de sa descente aux enfers, orchestrée par le plus minable de ses dirigeants se révélant, en plus inconstant même dans la vie privée.

Après nous avoir saoulés avec le feuilleton « Dieudonné », les idiots utiles au pouvoir nous entonnent celui de « Valérie à l’hôpital » … pendant que la totalité des problèmes des citoyens perdure, et qu’absolument aucun des dossiers dont ces clowns sont en charge, n’a avancé d’un pouce, trop occupés qu’ils sont les uns et les autres, à chercher de nouveaux sujets d’enfumage des Français.
Nul doute qu’il y a urgence à venir en masse, hurler nos colères à ceux qui nous prennent pour de fieffés imbéciles qu’ils pensent pouvoir continuer à manipuler.

Avec ou sans Dieudonné et ses sbires (il suffira de ne pas les approcher) venez tous nombreux participer au Jour de Colère le 26 janvier prochain.

 

JOUR-DE-COLERE1-212x300

 

Aude Alajoie

http://ripostelaique.com  du n° 338, le 14/01/2014

La Meilleure Fromagerie Mondiale !

franceidentitaireqg1

Les Bons Fromages Blancs Français !

 

 

Aux abris, revoilà la « Religion d’État Antiraciste » !

Le changement n’étant pas pour maintenant, retour à la case antiraciste.
Mais déjà, ils se prennent les pieds dans le tapis avec l’arrestation du tireur de Libération.
En 1983, un virage antiraciste offrit au pouvoir socialiste une manœuvre de diversion pour masquer l’échec de sa politique économique et servir de substitut idéologique à la promesse trahie du changement.
L’historienne « Annie Kriegel » le théorisa, la première, en 1985.
Le subterfuge antiraciste permit au parti socialiste de se refaire une santé en faisant oublier ses promesses électorales.

Il est à craindre qu’on assiste aujourd’hui au même stratagème.

Que signifie faire « bloc » (Hollande), par un « rassemblement des forces les plus avancées », pour un « sursaut républicain » (Ayrault), contre des « factieux » (Valls) ?
Ce langage est destiné à envoyer des signaux de fumée antifascistes aux élites médiatiques, à rameuter l’extrême-gauche et à culpabiliser le centre pour le détacher de la droite, bref, à ressouder ses propres troupes et à semer le doute et la discorde chez l’adversaire.
Au moment même où la gauche abandonne la République pour se convertir au communautarisme, elle surenchérit dans les proclamations de République menacée par un péril aux portes de la Cité.
Contre un prétendu regain du racisme, sont orchestrés un meeting le 27 novembre prochain et une manif le 30…
« Nous devons pourchasser, lutter, éradiquer le racisme et l’antisémitisme », assène François Hollande.
« François Mitterrand », pour se faire réélire en 1988, écrivit dans sa Lettre aux Français :
« Je vous conjure d’éloigner de vous l’égarement raciste ».

Arrestation du militant d’extrême-gauche « Abdelhakim Dekhar »

Le filon est inépuisable, on le voit avec l’affaire du tireur du journal Libération.
Aussitôt, le patron de « Libé » met en cause « le climat de violence » et « des mots qui sont prononcés ».
Suivez mon regard…
C’est révélateur « d’une ambiance », selon « Jean-Luc Mélenchon », tandis que « François Fillon » énonce :
« Il n’est pas anodin que son premier geste meurtrier fut perpétré au sein d’un journal qui participe à la vitalité de notre démocratie.
Face à cette violence, nous devons tous faire bloc ».

Plus explicite, le radical de gauche « Jean-Michel Baylet » dramatise :
« S’en prendre à la presse c’est s’en prendre à la République ».
Et il accuse le « contexte actuel marqué par une multiplication des attaques contre les valeurs républicaines ». Cet ancien candidat à la primaire socialiste, accusé par la justice de prise illégale d’intérêts, est toujours prompt à dénoncer le « jeu dangereux du populisme » et « une droite décomplexée qui a d’ores et déjà montré qu’elle était prête, ici et là, à l’alliance avec l’extrême-droite ».

Autre adversaire du populisme, la journaliste « Caroline Fourest » incrimine Internet, « bistrot global… où se libère une parole qui encourage les passages à l’acte violents…
Mais la plus grande responsabilité, aujourd’hui, est à droite, où l’absence de complexe et la surenchère ont libéré une parole mortifère.
On entend décidément trop peu la droite républicaine.
Où est-elle ?
Quand des gens de son propre camp dérapent et tiennent des propos à droite de l’actuel Front national… », etc.

Las ! Comme le remarque plaisamment un internaute :
« En fait, le tireur a certainement plus souvent acheté « Libération » que « Le Figaro », et on peut être sûr qu’il n’a jamais acheté « Minute » ».
En effet, le coupable présumé avait déjà été condamné dans l’affaire « Rey-Maupin », du nom de ces militants d’extrême-gauche qui avaient abattu des policiers.

Plusieurs conclusions s’imposent.
Une nouvelle fois, comme dans l’affaire Merahceux qui ont parlé trop vite auraient mieux fait de se taire.
Cela conforte ceux qui, lors de l’affaire « Méric », ont d’emblée renvoyé dos-à-dos l’extrême-droite violente et l’extrême-gauche violente.
Cela infirme, une nouvelle fois, la pertinence des âneries antiracistes sur la « parole qui se libère » et « les mots qui tuent ».

Enfin, cela devrait inciter à la sobriété ceux qui donnent dans la boursouflure mélodramatique en incriminant, au premier fait divers, une attaque-au-cœur-de-la-République et contre-la-liberté-d’opinion.
Comme le remarque un internaute :
« Il y a 100 fois moins de moyens policiers déployés et de unes médiatiques quand chaque semaine en France une grand mère est égorgée ou un chauffeur de bus tabassé.
Cette histoire confirme que les médias et les politiques sont une caste au dessus du peuple français ».

Marc Crapez

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/  du 22/11/2013

Triomphe Du Foot Algérien A Paris ?

CORAJA13Q100_DR_CANNABISSAISIE DE CANNABIS PAR LES DOUANES AJACCIO

La France,ils s’en moquent, ils fêtaient l’Algérie et le cannabis !

L’attitude de conquête et d’occupation des supporters algériens cautionnée par Valls

Si nous étions dans un pays normal, le fait que l’équipe de France de football se soit qualifiée pour les phases finales de la prochaine coupe du monde aurait suscité des liesses de joie populaire où le drapeau français aurait été présent dans de nombreux rassemblements, à l’image de ce 11 juillet 1998 où les Français d’Aimé Jacquet remportèrent le titre mondial.

Et ce mercredi, nous vîmes effectivement de nombreuses scènes de liesse de la part des supporteurs… algériens.

Le site « Fdesouche », quelques minutes après la qualification de l’Algérie, pour la Coupe du monde de football, nous a livrés les premières vidéos et photos, dans de nombreuses villes de France.
Partout, ce sont les mêmes scènes :
vandalisme, occupation de l’espace public, hystérie.

On se croit en Algérie, pas en France.

Aucun respect pour les habitants, pour les lieux publics, pour le bien commun.
Une véritable attitude de conquête et d’occupation du territoire français, encouragée par une impunité totale.

http://www.fdesouche.com/434551-football-la-communaute-algerienne-bloque-le-carrefour-barbes

Il y a déjà douze ans, à l’occasion d’un match de football entre l’Algérie et la France, les mêmes supporters avaient déjà sifflé « La Marseillaise lors des hymnes nationaux », puis conspué l’équipe de France tout au long du match, avant d’envahir le terrain, à un quart d’heure de la fin du match, leur équipe (l’Algérie) étant menée quatre buts à un.

Il y a sept ans, le drapeau français avait été retiré du Capitole, à Toulouse, et remplacé par le drapeau algérien.
Selon les premières rumeurs, cela aurait recommencé ce mercredi.
Dans de nombreuses villes françaises, et principalement à Marseille, les affrontements avec les forces de l’ordre se sont multipliés.

On attend avec impatience une éventuelle rencontre France-Algérie, au Brésil, en 2014, puisque les Français ont finalement réussi à se qualifier.

Y a-t-il un autre pays au monde où des supporters d’un pays étranger se comportent ainsi ?
La réponse est non !
Y a-t-il un autre pays au monde où la police n’a pas de consigne de réprimer brutalement ce genre de comportement ?
La réponse est non !
Y a-t-il un autre pays où les habitants du cru se font traiter de racistes alors qu’ils subissent quotidiennement le racisme de personnes se comportant, à l’instar des supporters algériens, en véritables occupants ?
La réponse est non !
Nous n’aurons même pas la cruauté de demander s’ils ont sollicité l’autorisation de manifester, tant il est évident que la réponse est non !

Ces actes de vandalisme de masse ne sont possibles que parce que ce gouvernement, Valls en tête, les tolèrent, bien qu’ils constituent une humiliation pour notre pays et ses habitants, contraints de baisser la tête.
Ministres et journaleux préfèrent insulter quotidiennement notre peuple, et laisser des barbares haineux vandaliser nos villes, même un soir de match de football.
Un gouvernement digne de ce nom ferait respecter la France, ne tolérerait aucun drapeau étranger dans ces manifestations, et renverrait au bled tous ceux qui se comportent comme une véritable cinquième colonne sur notre territoire.
Et s’il fallait taper dans le tas pour montrer qu’on ne bafoue pas la loi impunément, elle le ferait sans la moindre hésitation, comme le font les gouvernements de tous les pays du monde… sauf la France !

Bien évidemment, ces faits seront cachés, ou totalement minorés, au public, dans les grands médias officiels.
On ne va parler, toute la journée, que de la magnifique victoire de la France multiculturelle, qui doit tout à ses deux buteurs, « Mamadou » et « Karim », comme le clame déjà « Cambadelis ».
Et pendant ce temps là, après l’affaire du tueur de « Libération », cela fera encore une journée où la fronde sociale contre ce gouvernement passera à l’as.

Vive le sport au service de la propagande !

Jeanne Bourdillon

http://ripostelaique.com  du n° 330, le 20/11/2013

 

 

bonnet d'âne

 Et s’ils faisaient comme en Afrique du Sud,

rien que  pour profiter du voyage,

et pour humilier la France,?

 

L’ancêtre de ce sport n’est même pas anglais qui l’ont, certes codifié, mais Francais avec notre vénérable « Choule » picarde plutôt violente et brutale.
Je suivais les matchs quand je n’avais pas besoin de lunettes de vision nocturne, maintenant je ne regarderai plus le basket, peut-être plus le rugby pour très longtemps, ne parlons pas du tennis, même jusqu’au patinage.
Restent encore les sports d’hiver, nos latitudes s’y prêtent et nos médias ne nous cassent pas les oreilles avec…..pas sponsorisé par le Qatar  ? ….. ou trop « caucasien » comme disent les « ricains » ?
Pour ce qui passe à l’as, ne parlons pas de notre quotidien, c’est devenu une habitude, mais ce pauvre « Francis Collomp » s’est vu lâché comme une vielle chaussette sale,  quand il tenait les trois-quarts d’un journal !

Surtout on n’a pas parlé de l’attentat à Saint-Nicolas-du-Chardonnet, une Eglise en plein Paris,  quand on signale vite fait des tags sur une mosquée alors que l’iman en est l’auteur !
Ce gouvernement fait marcher Notre France sur la tête !

Tous Sont Loin D’aimer Le Ballon Rond.

Tous Sont Loin D'aimer Le Ballon Rond. dans TousSports france_coq

Nicollin « s’emmerde » devant l’équipe de France.

Fidèle à sa réputation, le président de Montpellier, « Louis Nicollin », n’a pas mâché ses mots en évoquant l’équipe de France, mardi, lors de la traditionnelle photo d’équipe au « Mas Saint-Gabriel ».
Il le dit sans détour.
Louis Nicollin « s’emmerde » devant l’équipe de France de football, tenue en échec en Géorgie (0-0) le 6 septembre, avant de s’imposer dans la douleur en Biélorussie (4-2) cinq jours plus tard, lors des qualifications pour le Mondial 2014 au Brésil.

« Quand tu vois jouer ces types, tu te demandes s’ils défendent vraiment le maillot tricolore. »
Louis Nicollin, président de Montpellier

« Pourtant j’adore Deschamps, parce que un très très bon sélectionneur », souligne le président de Montpellier.
« Mais quand tu vois jouer ces types, tu te demandes s’ils défendent vraiment le maillot tricolore.
Je me pose des questions.
Pas tous heureusement, mais enfin, les trois-quarts, on dirait qu’ils sont là par obligation« .
A ses yeux, il n’y a quasiment que Ribéry « qui se transcende.
Ça c’est vrai qu’il est très très bon, parce qu’il a été assez taillé pour le reconnaître.
Après, le reste… (soupir) Dis-donc, c’est dur ».

« Je préfère regarder un bon western. »
Louis Nicollin, président de Montpellier

Posture ou réalité, « Loulou » affirme que ses propos n’engagent que lui… avant d’en remettre une couche.
« C’est moi qui dit ça.
Je n’ai peut-être pas raison, je n’ai certainement pas raison.
Mais enfin, ça m’emmerde.
Et c’est pour ça que je préfère regarder un bon western ».
Il avoue aussi qu’il n’a plus « de maillot de l’équipe de France.
On ne m’en envoie plus, peut-être à cause de ça.
Je les achèterai aux enchères, il n’y a pas de problème », enchaîne-t-il.

C’est vrai que j’aimais l’équipe de France, mais pas celle-là.
Non, pas possible.
Louis Nicollin, président de Montpellier

Celui qui déclare n’aimer « que son club, que La Paillade », se montre enfin nostalgique.
« C’est vrai que j’aimais l’équipe de France, mais pas celle-là.
Non, pas possible. 
Moi j’ai suivi toute la Coupe du Monde 1998 avec Michel (Platini, ndlr).
On allait partout.
Tu allais dans ces vestiaires, tu voyais ces mecs avant le match : ce coq, c’était vachement important. 

Là, on dirait des gars… Bon, ils sont là, point barre ».

Les intéressés apprécieront.

Dimitri Moulins

http://www.rtl.fr  du 18/09/2013

Enfin un accent vrai !
Je ne regarde surtout pas la chaîne où ce sport est annoncé !
Nous payons la taxe sur l’audiovisuel pour ces trop nombreux programmes de sport devenus insipides, particulièrement le foot.
Les médias sont certains que tous les téléspectateurs n’attendent que le spectacle…c’est déplorable, le public, quel qu’il soit, ne compte vraiment plus !

Sur le terrain, le corps de ballet s’est préparé dans le secret bien gardé des vestiaires, vient exécuter sa partition rabâchée, contrat oblige, et s’en retourne à ses « affaires » non professionnelles.
Ce fric maudit pourrit vraiment tout !

Ces Américains Sont Incorrigibles !

Ces Américains Sont Incorrigibles ! dans TousSports maison-blanche-e1378319527114

L’ OTAN et  les égorgeurs musulmans  ont un même combat !

Dans la cacophonie européenne ambiante, la religion « droits de l’hommiste » se taille un franc succès lorsqu’il s’agit de s’apitoyer sur des images de tueries sanglantes en provenance de pays des mille et une nuit.
Concernant le Proche-Orient, l’ONU avertit :
« Toute action devra recevoir l’aval du Conseil de Sécurité »
et son secrétaire général, « Ban Ki Moon » demande du temps « afin que les inspecteurs puissent terminer leur travail  à Damas » pour établir les faits.
De son côté, la Maison Blanche répète qu’elle ne cherche pas à destituer « Bachar al Assad » par une offensive militaire en Syrie et qu’elle « agira avec les alliés »… par des frappes « ciblées » ?

L’Histoire nous a enseigné que les anglo-américains sont passés orfèvres en matière de bombardements :

- le 12-15 février 1945 à Dresde plus de 8 000 bombes explosives et 600 000 bombes incendiaires ont conduit 135 000 civils au royaume des cieux ;

- les 9-10 mars 1945 à Tokyo l’opération « Typhon de feu » fit 200 000 morts grâce au largage de 700 000 bombes M.29 (napalm) ;

- le 6 août 1945, Hiroshima fut rayée de la carte et l’on dénombra 180 000 victimes ;

- le 9 août suivant, 90 000 habitants de Nagasaki subirent le même sort ;

- durant la guerre du Viêt-Nam, entre 1964 et 1975, des centaines de milliers de victimes furent anéanties par le fer, par le feu et par les produits chimiques, dont il reste encore des séquelles aujourd’hui ;

- le 23 mars 1999, c’est au tour de Belgrade de connaître les bombardements des avions de l’OTAN, dans l’opération « Force alliée », avec des milliers de victimes innocentes, tout au long des 25 000 sorties aériennes. La destruction de l’Ambassade de Chine conduira l’OTAN à s’excuser… de cette bavure ;

- n’oublions pas les bombardements en Afghanistan depuis 2002, ni les deux guerres en Irak (1992 et 2003) déclarées sous de fallacieux prétextes avec une mise en scène pitoyable (armes de destruction massive, 4ème armée du monde, etc.) ;

- en mars 2011, par une vague résolution de l’ONU, destinée à protéger la population civile de Benghazi, les forces de l’OTAN – encore elles –, aiguillonnées par les déclarations incendiaires de Nicolas Sarközy, bombardent la Libye, étendent la guerre à tout le pays et obtiennent in fine le lynchage de Mouammar Kadhafi le 20 octobre 2011.

On assiste depuis des mois à une désinformation généralisée concernant les conflits et les manipulations des médias à propos des « révolutions de Jasmin », le « Printemps arabe » ou le bourbier du Proche-Orient, afin de faire gober à Margot l’inverse de la réalité.

Et il est étrange que les yankees (et aussi leurs alliés du Golfe) s’obstinent à vouloir détruire les régimes qui existaient, quand on constate les résultats « a posteriori » en Tunisie, en Libye, en Egypte, et très certainement en Irak et en Afghanistan, sans parler du Kosovo…

Les marchands de canons et les gnomes de « Wall Street » ont encore de beaux jours devant eux, grâce au chaos organisé par le « Nouvel Ordre Mondial » !

Pieter Kerstens

http://www.les4verites.com  du 04/09/2013

Pas De Jeux Du Cirque En Russie.

Pas De Jeux Du Cirque En Russie. dans TousSports logo_moscou_2013

Mais où sont les spectacteurs aux Mondiaux 2013 ?

Les autorités russes ont été montrées du doigt lundi en raison de la fréquentation dérisoire aux championnats du monde d’athlétisme à Moscou dans un stade aux sièges souvent vides, au point que sa capacité aurait été réduite.
De célèbres athlètes parmi lesquels le Britannique « Mo Farah », champion olympique du 10.000 mètres, et l’Américain « Aries Merritt », spécialiste du 110 mètres haies, se sont dit déçus par le faible nombre de spectateurs au stade « Luzhniki » d’une capacité de 84.745 places, qui avait accueilli les jeux Olympiques de 1980.
Les épreuves de qualification dans la matinée se sont déroulées dans un stade quasi vide, où des sièges étaient inoccupés dimanche soir même pour la finale du 100 mètres – l’une des plus prestigieuse épreuves – remportée par la légende jamaïcaine Usain Bolt.

Un test pour la Russie

Ces championnats du monde à Moscou sont considérés comme un test pour la Russie à organiser de prestigieuses compétitions internationales tels les jeux Olympiques d’hiver dans six mois à Sotchi et la Coupe du monde de football en 2018.
« Tatyana Lebedeva », ancienne championne olympique du saut en longueur et vice-présidente de la Fédération russe d’athlétisme, a reconnu qu’il y avait des problèmes, notamment l’inexpérience du pays pour un tel événement.
«Oui, les gradins sont tout sauf plein.
Oui, des billets sont distribués gratuitement.
Et au final, les organisateurs se verront reprocher des erreurs», a-t-elle écrit dans une tribune au quotidien « Sovetski Sport » lundi. «Mais soyons un peu indulgents.
Nous n’avons tout simplement pas l’expérience d’organiser de grands événements d’athlétisme» », estime « Sovetski Sport ».
«Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas.
Par exemple, les décathlètes ont pour tradition de faire un tour d’honneur (dimanche soir, ndlr) mais nous leur avons demandé de quitter la piste.
La tradition a été rompue.
Mais croyez-moi, cette erreur ne se reproduira plus.
Nous apprenons et apprenons avec plaisir», écrit « Lebedeva ».

L’athlétisme en Russie est loin d’être aussi populaire que le hockey sur glace ou le football, ce qui peut parfois se refléter dans les résultats des sportifs.
Suivez les Mondiaux de Moscou en live comme-à-la-maison
La piètre performance des athlètes russes au saut en longueur – parmi lesquels la star « Darya Klishina » – qui ont échoué à s’approcher du podium dimanche est un revers pour la Russie, et cela va accroître la pression sur la diva de la perche « Yelena Isinbayeva » qui rêve de décrocher l’or mardi soir.
La chaîne de télévision publique russe « Rossia Une » a ouvert ses bulletins d’informations lundi avec du sport, non pas avec les Mondiaux-2013 à Moscou, mais les championnats du monde d’escrime à Budapest où l’équipe russe a été sacrée championne du monde par équipes au sabre chez les messieurs et médaillée de bronze chez les dames au fleuret.
«Comment peut-on attribuer les championnats du monde d’athlétisme à un pays qui ne soutient pas l’» a interrogé le décathlète allemand « Pascal Behrenbruch ».

Selon des sources proches des organisateurs, la capacité actuelle du stade « Luzhiniki » a été réduite à 50.000 places. Le nombre de billets en vente au public a été limité à 33.000, après déduction des invitations et des places pour la presse.
Les difficultés à remplir le stade moscovite sont d’autant plus étranges que les prix sont très accessibles, dès 100 roubles (2,30 euros) pour les moins chers.
De nombreux billets coûtent moins de 1.000 roubles (23 euros), tandis que les plus chers dépassent 2.000 roubles (46 euros).
Mais la publicité en ville est très discrète voire quasi inexistante pour ces championnats qui sont considérés comme le plus grand événement sportif au monde après les JO et le Mondial de football.

De modestes affiches sont les seuls signes apparents que les Mondiaux-2013 se déroulent à Moscou du 10 au 18 août, un période peu propice à attirer les foules dans la mesure où de très nombreux Moscovites quittent la ville en août.

http://www.20minutes.fr  du 13/08/2013

 

Disons qu’il n’y a pas assez de touristes qui parlent le russe, que ces touristes préfèrent aller visiter les pays du tiers-monde, que les U.S.A. sont en froid avec la Russie en ce moment.

Les russes aussi privilégient leur vie de famille et ne vont pas sacrifier leurs vacances parce que les jeux se déroulent « pour une fois » à Moscou !

Le mondialisme leur importe peu, ils se seraient sans doute plus déplacés pour un championnat national.

 

Une Victoire Peu Médiatisée

 

Une Victoire Peu Médiatisée dans TousSports marion-300x199

Marion Bartoli s’impose à Wimbledon 

Elle s’appelle Marion, son nom est Bartoli
Elle aurait dû faire la une de tous les journaux
Elle n’a eu droit qu’à dix secondes chez Pernaut
Et aux insultes de certains pisse-copies.
Troisième joueuse Française à gagner ce tournoi
Mais lamentablement ignorée des médias.
Trop ordinaire, trop fade ou pas assez glamour,
La victoire serait belle en fonction des atours ?
Un MOF a même osé cracher à son égard
« Elle est grosse », joli jugement péremptoire !
Mais où sont donc passés tous ces commentateurs
Qui, hier encore, brandissaient bien haut nos couleurs
Qui, hier encore, étaient fiers de notre drapeau
Quand, des victoires françaises, fusaient mille bravos ?
Le chauvinisme a des relents de sombres heures.
Feu Thierry Roland fut le dernier journaliste
A clamer cet amour, dernier nationaliste
A être fier d’encenser un Français vainqueur.
Elle s’appelle Marion, son nom est Bartoli,
Au bas du palmarès de Wimbledon inscrit.
Elle n’a subi la dictature des apparences,
Elle s’est moquée des diktats de la bien pensance,
Elle a ri des critiques et avec élégance,
Sa victoire a comme un arrière-goût de vengeance.
Une silhouette atypique dans ce milieu du sport,
Où règne un certain culte du paraître et du corps,
Où la beauté vaut plus que le goût de l’effort,
Et un esprit frondeur lui firent parfois tort.
Généreuse et sensible, grande dame du tennis,
N’en déplaise aux écrivaillons commis d’office,
Elle a su leur donner, de magistrale façon
Par cette belle victoire, une jolie leçon.
Pour finir, au-delà des félicitations
Qu’amplement elle mérite, je loue l’abnégation
Dont elle a su faire preuve face à ses détracteurs
Qui, envers elle, se sont permis toutes les horreurs.
Puisse cet hommage effacer toutes les vilenies
Et faire que son exploit ne tombe dans l’oubli.
Elle s’appelle Marion, son nom est Bartoli
Mademoiselle, je vous dis simplement merci.

Oréliane

http://ripostelaique.com  du n° 311

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Djihad-Sport A Lille !

Lasfar fait comprendre à Aubry qu’il est le nouveau patron et que le djihad c’est du sport !

Rien ne va plus entre « Martine Aubry-Brochen » et son grand pote « Amar Lasfar », imam de la mosquée de sa ville.
Sentant le vent diversitaire tourner, la « Titine » s’était soudainement affolée ces jours-ci de ce que la présence de ses amis barbus au Zénith de Lille pour leur rencontre annuelle risquait de générer un rififi politique du plus mauvais effet, à l’heure où celui qui est encore pour l’instant notre Président – élu par leurs voix – dégringole dans les sondages et dans les cœurs déçus de ses électeurs.
Il est des signes qui ne trompent pas, la vapeur est en train de s’inverser visiblement et c’est « Titine » qui aujourd’hui a fait les frais de ce retournement de brise.
Il faut dire que la ficelle de la « taqqiya » se faisait un peu trop grosse pour n’être pas perceptible, même par le moins finaud des mécréants.
En effet, le Haut Conseil Islamique d’Egypte, invité de la Rencontre des Musulmans du Nord qui se tient annuellement à Lille, a manqué de retenue en appelant les musulmans au djihad, par la voix du cheik « Salah Sultan » qui les a enjoints à pratiquer le combat en vue de libérer la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem.

« J’appelle les jeunes à pratiquer des sports, et à renforcer leurs corps dans la préparation du djihad ».

Un message clair et sans équivoque qui a provoqué un goulot d’étranglement dans la gorge de madame la maire.
(la mairesse ? madame le maire ? on ne sait plus comment dire, vous n’avez qu’à biffer), qui dorénavant risque de « s’emmerder » encore plus avec les importés islamistes qu’avec les Français de souche.
Elle s’est déclarée choquée par ces propos guerriers ainsi que par la présence de « Frère Tariq Ramadan » et de ses copains extrémistes, et a eu le mauvais goût de le dire, ce qui a eu pour effet de déclencher les foudres de son copain « Amar Lasfar », l’organisateur attitré de la manifestation, avec lequel elle entretient habituellement des rapports amicaux.
Mais ça, c’était avant.

Ce que la mère « Aubry-Brochen » n’avait pas encore compris jusqu’à aujourd’hui.
(Elle ne lit pas assez Riposte Laïque) C’est qu’un mécréant – et a fortiori une mécréante – n’est en rien un interlocuteur valable pour un islamiste.
Tout au plus peut-il servir de marchepied à l’instauration de la charia, le temps qu’un nombre suffisant de fidèles dans la place aient pris les commandes en lieu et place des autochtones et des politiques, tout socialistes qu’ils soient.
N’hésitant pas à faire usage du mensonge exigé en islam, « Amar Lasfar » s’est ouvertement moqué de notre intelligence en tentant de nous faire croire que l’appel à la préparation au « djihad » (l’extinction des non musulmans) serait en fait un appel à pratiquer…
« des arts martiaux », que dis-je, un « sport olympique » même !
Pour ce Malin incarné en imam, si peu enclin à aimer son prochain et si pressé de lui nuire, l’égorgement des insoumis par le fil du glaive ou le déchiquetage corporel à la kalachnikov serait comparable à la pratique de l’aïkido sur un tatami à votre cours du jeudi soir.
Fourbe jusqu’au bout du poil de barbe, il s’est empressé d’inverser les rôles en faisant passer son ancienne camarade pour la méchante de service (bien fait pour elle, ceci dit, ça lui apprendra), elle, qui pour une fois daignait se rappeler fort à propos de nos lois républicaines.
Intervertissant les rôles et se faisant passer pour victime comme il est d’usage en islam, il s’est déclaré lui-même « choqué », allant jusqu’à ajouter que la politique n’avait pas à s’ingérer dans la religion !
Ca c’est la meilleure !
Quand il s’agit de trouver des accommodements favorables à leur saleté d’idéologie, il ne sont pas si regardants les bougres.
Combien de fois par jour les islamistes font de l’ingérence dans la politique pour obtenir des faveurs ?

Caroline Alamachère

Source : « ripostelaïque.com » du n° 293

Mariage Gay Pluvieux

MANIFESTATION   DEVANT   LE   SENAT   PUIS   ESCALADE   VERBALE

Le ton monte entre ceux qui sont POUR et ceux qui sont CONTRE le «mariage pour tous»…
La tension est encore montée d’un cran vendredi soir aux alentours du Sénat, où plusieurs milliers d’opposant au «mariage pour tous» ont manifesté peu après l’adoption du texte à la haute-assemblée.
Peu avant 20 heures, ils étaient 7.500 selon les organisateurs et 2.300 selon la police, à tenter de gagner le Sénat aux cris de «Hollande démission».
Des membres de l’organisation traditionaliste Civitas, avec leurs drapeaux blancs frappés du Sacré Coeur rouge, étaient notamment présents.
Ils ont tenté de gagner le Sénat aux cris de «Hollande démission».
Frigide Barjot, l’une des meneuse de la fronde, a chauffé ses troupes vendredi soir:
«C’est une honte.
Les Français ne veulent pas de ce projet de loi et que font-ils?
Ils accélèrent».
Et de hurler:
«Hollande veut du sang, il en aura !
Tout le monde est furieux, nous vivons dans une dictature».
Des heurts ont eu lieu rue de Médicis, une artère qui longe le jardin du Luxembourg et des gendarmes mobiles qui ont tiré des gaz lacrymogènes.
Vers 22h15, deux cents personnes s’étaient regroupées dans une ambiance bon enfant devant le Panthéon avec une banderole «Hollande ne soit pas têtu», allusion à une publication du même nom destinée aux homosexuels.
Les derniers manifestants se sont ensuite dispersés.

Barjot promet de la violence, Boutin la guerre civile

Mais ce qui a déclenché la colère des «anti» mariage pour tous, c’est l’accélération du calendrier parlementaire.
En effet, le texte doit revenir à l’Assemblée nationale dès la semaine prochaine, a annoncé le gouvernement, alors qu’il était initialement prévu qu’il soit de nouveau examiné à la fin du mois de mai… rendant inutile la grande manifestation du collectif «la manif pour tous» programmée le 26 mai.
Du coup, Frigide Barjot a annoncé que cette manifestation était avancée au 5 mai, date à laquelle Jean-Luc Mélenchon appelle également à descendre dans la rue pour réclamer une VIe République.
Sur BFM TV vendredi soir, Frigide Barjot, très en colère contre cette accélération du calendrier, a prévenu:
«C’est un déni de démocratie.
C’est violent, et une loi violente, qui va passer violemment, va provoquer de la violence».
Sur la même ligne, Christian Jacob, le patron du groupe UMP à l’Assemblée, a estimé que François Hollande «prenait le risque d’une confrontation violente avec les Français».
Sur Twitter, Christine Boutin, qui s’était déjà illustrée vendredi en parlant «de couleur d’étoile» pour les «dissidents», n’a pas hésité à parler de «guerre civile» !

La (majorité) gauche appelle l’UMP à «la responsabilité»
Une guerre des mots guère appréciée par la majorité.
En arrivant ce samedi matin au Conseil national du PS, Harlem Désir a évoqué les «groupes fanatisés et fascisants» qui avaient manifesté violemment autour du Sénat et dénoncé «le silence assourdissant» de l’UMP sur leurs actes, si ce n’est «la complicité» de l’opposition avec ces groupes.
«J’appelle la droite à montrer qu’elle est responsable et à se démarquer» de ces groupes, a lancé le premier secrétaire du PS.
Peu après, Jean-Marc Ayrault a demandé à la droite à «ne pas se faire entraîner dans la radicalisation» de ce mouvement.

Source : « 20minutes.fr du 13/04/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43